Vésicule biliaire déconnectée

La condition dans laquelle la bile cesse de couler dans la vésicule biliaire est appelée «vésicule biliaire handicapée» en médecine.

En règle générale, cette condition indique que la bile a complètement perdu sa fonction, bien que dans certains cas son travail puisse être restauré.

  1. Que dit la pathologie??
  2. Les causes
  3. Symptômes
  4. Traitement
  5. Régime

Ce que dit la pathologie et comment aider la vésicule biliaire, nous examinerons dans cet article.

Que dit la pathologie??

Pour comprendre ce que signifie le concept considéré, vous devez comprendre le fonctionnement de la vésicule biliaire chez l'homme. La fonction de cet organe est de recevoir et d'excréter la bile..

Un concept tel que «vésicule biliaire déconnectée» a été utilisé pour la première fois par les radiologues. Lors du processus d'examen des patients par rayons X avec utilisation de contraste, le liquide colorant tache la vessie et les voies biliaires. Cela vous permet de voir clairement les organes sur la radiographie et d'évaluer leur état.

Si la vésicule biliaire n'est pas visible sur le radiogramme, c'est-à-dire qu'elle reste invisible, alors elle est appelée «désactivée».

Si l'étude de contraste aux rayons X a révélé la «déconnexion» de la vessie, les médecins peuvent alors supposer:

  • Dysfonctionnement d'organe.
  • Violation du système biliaire dans le foie.
  • Erreurs techniques qui ont conduit à un apport de contraste insuffisant dans la bile.

Si un patient est diagnostiqué avec une vésicule biliaire qui ne fonctionne pas, une raison plus spécifique de son arrêt est établie à l'aide de l'échographie..

Les causes

Les principales causes de l'apparition de la pathologie sont:

  • Remplissage d'organe complet avec des calculs.
  • Conduit bloqué.

Les conséquences d'une vésicule biliaire déconnectée sont suffisamment graves, car il existe une possibilité d'inflammation et de rupture de l'organe..

Lorsqu'un organe est rempli de calculs ou que son conduit est bloqué, les parois internes et la vessie elle-même sont fortement modifiées, la membrane muqueuse disparaît, les parois sont couvertes de cicatrices.

À la suite de la destruction du tissu musculaire, l'atonie de la vésicule biliaire se développe.

Les maladies suivantes peuvent devenir les causes de la pathologie:

  • Cholécystite.
  • Flocons ou calculs dans la bile.
  • Vésicule biliaire rétrécie.
  • Calcaire sur ses parois intérieures.
  • Cholélithiase.
  • Dyskinésie ou obstruction des canaux.
  • Cholécystectomie.

Beaucoup de gens ne savent pas ce que sont les flocons de vésicule biliaire? Les flocons, ou boues biliaires, se forment à la suite d'une stagnation prolongée de la bile et se caractérisent par l'apparition de cristaux de cholestérol, de pigments de bilirubine et de sels de calcium dans la cavité de l'organe et ses canaux. Au fil du temps, les flocons peuvent durcir et se transformer en calculs. En outre, les boues provoquent souvent le développement de la cholélithiase..

Symptômes

Les symptômes de la maladie peuvent être:

  • Sensations douloureuses sur le côté droit.
  • Ballonnements.
  • Digestion altérée.
  • Brûlures d'estomac.

Lorsque le conduit est complètement bloqué, le patient ressent une douleur et des vomissements intenses et la température augmente.

Si la bile pénètre dans le sang, les matières fécales deviennent claires, la peau jaunit et l'urine devient foncée.

Traitement

Il est important de savoir quelles mesures doivent être prises si les voies biliaires sont obstruées, les symptômes et le traitement dont la pathologie doit être envisagée et quelles peuvent être les conséquences d'une telle affection..

  • Lorsqu'une pierre provoque le blocage du conduit, les médecins peuvent essayer de la pousser avec un cathéter dans la cavité de la vessie. Si cela réussit, le patient se verra prescrire un médicament contenant de l'acide ursodésoxycholique, qui aide à dissoudre les calculs.
  • En cas de dyskinésie hypotonique, des médicaments appropriés sont utilisés pour stimuler la contraction de la paroi biliaire, par exemple du magnésium.
  • Dans les cas où la vésicule biliaire est un organe atonique, ratatiné et informe, complètement recouvert de cicatrices, elle devra être enlevée chirurgicalement.

Régime

Le régime alimentaire pour le handicap, ainsi que la nourriture sans la vésicule biliaire après son retrait, est un élément important d'un traitement complet.

Le régime alimentaire du patient doit exclure:

  • Graisse.
  • Bœuf et graisse de mouton.
  • Mayonnaise.
  • Les poissons gras.
  • Plats frits.
  • Nourriture épicée.

Le respect d'un régime vous permet d'accélérer le processus de récupération du corps après la chirurgie et d'éviter le développement de complications.

Vésicule biliaire déconnectée: est-il possible de «rallumer» le dos?

En bref: la déconnexion de la vésicule biliaire peut être temporaire si la situation peut être corrigée. Mais si la vésicule biliaire s'est arrêtée pour de bon, il n'y a qu'une seule solution: l'ablation de l'organe. Quoi qu'il en soit, il n'exécute plus ses fonctions, mais ne sert que de foyer dangereux d'inflammation dans le corps.

  • Vésicule biliaire déconnectée, qu'est-ce que cela signifie?
  • Pourquoi cela peut-il arriver
  • Comment cette condition se manifeste
  • Comment un médecin remarquera une vésicule biliaire handicapée
  • Comment être traité?
  • Ce qui attend le patient?
  • Comment éviter de fermer la vésicule biliaire

Cet article a été édité par le médecin-gastro-entérologue Daniela Sergeevna Purgina.

Vésicule biliaire déconnectée, qu'est-ce que cela signifie?

La vésicule biliaire dans le corps d'une personne en bonne santé remplit la fonction d'accumuler et de concentrer la bile. Cependant, il existe parfois des situations dans lesquelles la vésicule biliaire cesse d'exercer ses fonctions..

Une vésicule biliaire déconnectée est une condition dans laquelle elle cesse de se contracter et la bile ne s'écoule pas dans le duodénum en quantité suffisante pour assurer une digestion adéquate.

Une vésicule biliaire déconnectée est le plus souvent une complication de la maladie des calculs biliaires et non une maladie indépendante. La bile elle-même est produite par les hépatocytes (cellules hépatiques) et est excrétée dans la vésicule biliaire en utilisant les voies biliaires. Et si la vessie ne fonctionne pas, il y a une difficulté à sortir de la bile..

Le plus souvent, la vésicule biliaire s'éteint lorsqu'il y a des calculs. L'espace qui doit être rempli de bile, accumulé pour la prochaine libération dans le duodénum, ​​est progressivement rempli de calculs biliaires.

L'état d'une vésicule biliaire handicapée peut être permanent ou temporaire. S'il est réversible, les médecins l'appellent temporaire. Dans ce cas, les performances seront restaurées si les facteurs influençant négativement sont éliminés: par exemple, si la pierre qui obstruait la voie biliaire bouge ou sort.

Pourquoi cela peut-il arriver

Il existe plusieurs maladies qui, avec leur développement et leur diagnostic prématuré, conduisent à ce problème:

  1. Cholélithiase. Trois composants sont impliqués dans les mécanismes de formation de la maladie des calculs biliaires: une modification de la composition de la bile, un épaississement de la bile et une altération de la fonction motrice de la vésicule biliaire (évacuation rapide du contenu dans le duodénum).
  2. Cholécystite chronique. Une maladie qui entraîne une inflammation persistante des parois de la vésicule biliaire. Les processus inflammatoires dans les parois de la vésicule biliaire conduisent le plus souvent à sa sclérose: l'apparition de tissu fibreux au site de l'inflammation. À la suite d'une telle exposition à long terme, une vésicule biliaire sclérosée (ou, comme les médecins l'appellent, en porcelaine) se forme: la déification des parois due au dépôt de sels de calcium. Parfois, le processus de fibrose augmente tellement qu'au lieu de la vésicule biliaire, un petit cordon cicatriciel dense se forme, attaché par le bas aux tissus hépatiques: une vésicule biliaire rétrécie.
  3. Dyskinésies des voies biliaires, fonctionnelles et mécaniques. La cause peut être soit un spasme des voies biliaires, soit une courbure ou une constriction dans la vessie elle-même. Cela conduit à la stagnation de la bile, de la cholestase et de la cholestérose (dépôt de cristaux de cholestérol sur les parois de la vessie) - et, par conséquent, à la formation possible de calculs avec l'exclusion ultérieure de la vésicule biliaire du processus digestif.
  4. Processus tumoral. Il peut survenir à la fois dans le foie, perturbant l'écoulement de la bile dans la vésicule biliaire et dans la vésicule biliaire elle-même, perturbant mécaniquement sa perméabilité.

Les calculs biliaires peuvent provoquer l'arrêt de la vésicule biliaire. Voir en entier

Conseils aux malades de l'expert du site Pokhmel'e.rf, gastro-entérologue Daniela Purgina.

Si vous avez été diagnostiqué par échographie avec plusieurs calculs de la vésicule biliaire et que le médecin vous recommande une opération, dans une telle situation, vous ne devez pas persister, vous devez être d'accord. Étant donné que la présence de plusieurs calculs dans la cavité de la vessie conduit au fait qu'elle ne peut plus en fonctionner, il n'y a plus de sens.

Comment cette condition se manifeste

Les symptômes d'une vésicule biliaire déconnectée sont toujours dus à la maladie qui l'a provoquée. Les signes les plus courants sont:

  1. Douleur. Le plus souvent, le patient vient chez le médecin avec douleur. La douleur est généralement localisée dans l'hypochondre droit, elle peut irradier vers l'hypochondre gauche, vers le dos et même vers le bras droit. La douleur peut être de nature différente: elle peut être coupante, piquante, douloureuse, périodique ou constante.
  2. L'amertume dans la bouche est un autre signe caractéristique de la stagnation de la bile..
  3. Jaunisse. Lorsque la vésicule biliaire est désactivée, une jaunisse peut survenir en raison d'une violation de l'écoulement de la bile. Tout d'abord, les muqueuses et le blanc des yeux sont tachés, puis toute la peau.
  4. Symptômes dyspeptiques. En fonction des propriétés individuelles du corps, flatulences, nausées, vomissements, diarrhée, augmentation de la production de gaz, diminution de l'appétit, inconfort abdominal sont possibles..
  5. Manifestations asthéniques: faiblesse, fatigue, irritabilité.

L'arrêt incomplet de la vésicule biliaire ne conduit pas à des manifestations cliniques graves, car même dans cet état, l'organe peut au moins partiellement remplir sa fonction principale: accumuler et transporter la bile vers le duodénum. Et ce n'est qu'avec un blocage complet que la clinique devient prononcée.

La gravité de ces symptômes dépend de l'état de la vésicule biliaire, de la nature de son arrêt. Si le trouble est causé par un facteur temporaire tel qu'une pierre en mouvement, la condition peut revenir à la normale. Cependant, il peut y avoir des complications dangereuses:

  • jaunisse obstructive;
  • fusion purulente-septique de la vésicule biliaire (phlegmon, empyème);
  • rupture de la vésicule biliaire, conduisant à une péritonite;
  • cholécystopancréatite aiguë sévère.

Comment un médecin remarquera une vésicule biliaire handicapée

Les principales méthodes de diagnostic d'une vésicule biliaire déconnectée sont des techniques matérielles. Cela n'exclut pas la collecte obligatoire d'anamnèse sur le mode de vie, les pathologies concomitantes et le développement de la maladie du patient. Les plaintes caractéristiques du patient aident le médecin à orienter le diagnostic sur la bonne voie. L'examen et la palpation de l'abdomen peuvent également aider à poser le bon diagnostic: par exemple, le patient peut avoir une vésicule biliaire douloureuse avec une taille de foie normale.

L'échographie est la référence en matière de diagnostic de la vésicule biliaire. De nos jours, des problèmes avec cet organe sont souvent découverts par hasard, lors d'un examen de routine des organes abdominaux..

L'examen échographique vous permet d'évaluer:

  • la taille de la vésicule biliaire;
  • l'état de ses murs;
  • l'état des structures adjacentes (canal biliaire, foie, canal biliaire);
  • la présence de formations dans la cavité de la vessie.

Le nombre et la taille des calculs, la présence d'une ombre acoustique, la perméabilité du canal biliaire (canal cholédoque), l'état du foie et du pancréas sont évalués.

L'échographie aide toujours au diagnostic des maladies de la vésicule biliaire et du foie.

La cholécystographie est parfois utilisée pour clarifier le diagnostic et évaluer la perméabilité de la vésicule biliaire. Une substance contenant de l'iode est introduite dans la cavité de l'organe, qui est radio-opaque (c'est-à-dire qu'elle est clairement visible sur les rayons X dans le contexte général). Et puis une fluoroscopie est effectuée, c'est-à-dire un examen de la vésicule biliaire à l'aide d'une radiographie. Mais cet examen peut entraîner diverses complications: par exemple, une réaction allergique au contraste - par conséquent, la tomodensitométrie ou l'imagerie par résonance magnétique sont des méthodes plus préférables..

En outre, pour diagnostiquer la gravité du processus, un test sanguin biochimique est utilisé, grâce auquel il est possible d'évaluer s'il y a une violation de l'écoulement de la bile. Le médecin accorde une attention particulière aux écarts d'indicateurs tels que:

  • amylase (enzyme pancréatique);
  • les transaminases hépatiques ALT, AST, GGTP, ALP;
  • taux de bilirubine, bilirubine directe et indirecte.

Lors d'un test sanguin général, des signes de changements inflammatoires peuvent également apparaître, tels que:

  • augmentation de l'ESR;
  • leucocytose (en présence d'une inflammation de la vésicule biliaire désactivée);
  • avec le développement de la jaunisse, l'acholie se produit (pas de coloration des matières fécales et de l'urine de la couleur de la bière, c'est-à-dire de couleur foncée, avec un excès d'urobilinogène).

Comment être traité?

Quel traitement la médecine moderne peut-elle offrir? Dans la plupart des cas, un traitement chirurgical est indiqué. Seulement si la condition est partielle ou réversible, une solution médicamenteuse au problème est possible..

Ce que le traitement conservateur comprend:

  1. Thérapie diététique. Nommez généralement un numéro de table 5 selon Pevzner. Les principes de base de la thérapie diététique pour les maladies des voies biliaires sont l'absence d'aliments gras, frits, salés et épicés. Nutrition fractionnée, petites portions.
  2. Thérapie médicamenteuse.

Le traitement est sélectionné individuellement, en fonction de la cause qui a conduit à la perturbation de l'organe et de la présence de maladies concomitantes.

Quels sont les types de traitement chirurgical? Avec cette pathologie, les principaux sont 2 types d'opérations:

  1. Cholécystectomie. Ablation de la vésicule biliaire avec formations pathologiques et calculs. De nos jours, le plus souvent, il est effectué sans accès à la cavité - par voie endoscopique. Ou par une très petite incision - par voie laparoscopique.
  2. Retrait des calculs des conduits par voie endoscopique.

Experte du site Pokhmelye.rf, la gastro-entérologue Daniela Purgina met en garde contre une erreur courante.

S'il y a une vésicule biliaire déjà déconnectée ou de nombreux calculs dans la vessie, n'essayez pas de les dissoudre ou de restaurer le fonctionnement de la vessie. C'est une activité totalement inutile qui ne conduira pas à un résultat positif, mais ne fera que contribuer à la perte de temps et augmenter le risque de complications..

Ce qui attend le patient?

Dans le monde moderne, les prévisions sont favorables dans cet état. Cela est dû à la simplicité des diagnostics modernes et aux méthodes bien développées de traitement chirurgical d'une vésicule biliaire exclue..

N'ayez pas peur de retirer l'organe: il ne fonctionne toujours pas et n'apporte aucun avantage. Mais cela fait du mal, car maintenant c'est une source d'inflammation dangereuse dans le corps, dont il est préférable de s'en débarrasser le plus tôt possible.

On pense que les complications postopératoires surviennent moins souvent chez les patients chez qui la vésicule biliaire est déjà déconnectée depuis longtemps..

Experte du site Pokhmelie.rf, la gastro-entérologue Daniela Purgina dissipe un mythe typique.

Après avoir retiré la vessie, devrez-vous suivre un régime pour la vie? Ce n'est pas vrai. Il est nécessaire de respecter le régime alimentaire uniquement pendant les deux premières semaines après la cholécystectomie, puis il suffit de respecter les principes d'une alimentation saine. Aucune restriction stricte nécessaire.

Comment éviter de fermer la vésicule biliaire

Tout d'abord, la prévention de cette condition est une visite opportune chez un médecin pour tout problème digestif. La condition menant à une vésicule biliaire handicapée se développe depuis plus d'un an; et si vous remarquez le trouble à temps et agissez, vous pouvez l'éviter. Après tout, les diagnostics modernes vous permettent de ne pas amener les problèmes du système biliaire à un tel état.

Pour réduire vos risques de problèmes, respectez un mode de vie sain:

  • mange bien;
  • abandonner les mauvaises habitudes;
  • exercice régulier.

Un cas intéressant de la pratique d'un gastro-entérologue, un expert du site Pokhmelie.rf.

Un patient est venu me voir, qui il y a plusieurs années, lors d'un traitement dans un sanatorium, a subi une échographie de la cavité abdominale et a été diagnostiqué avec une vésicule biliaire en porcelaine. Vésicule biliaire déconnectée ". Pendant plusieurs années, il a vécu avec l'idée que sa vésicule biliaire ne fonctionnait pas et devait être retirée. Et donc il a décidé d'une opération - et est venu me voir pour une référence à l'hôpital. Comme prévu, je l'ai envoyé passer une échographie avant cela, pour m'assurer que le diagnostic était correct et pour voir s'il y avait des changements dans la vessie pendant cette période. Une échographie était prévue avec un petit-déjeuner cholérétique: afin de s'assurer qu'il était vraiment «déconnecté» (car le patient n'a pas ressenti de gêne de l'hypochondre droit pendant ces quelques années qu'il n'est pas allé chez le médecin). L'étude a montré la présence de dépôts de cholestérol dans les parois de l'organe et la fonction contractile de la vésicule biliaire était simplement réduite; c'est-à-dire que la bulle a fonctionné, mais a simplement fonctionné lentement. En outre, le patient a subi une tomodensitométrie, qui a confirmé le dépôt de cholestérol dans les parois de l'organe. Ainsi, le patient n'a pas nécessité de traitement chirurgical ni de prélèvement d'organe..

Vous pouvez poser une question à un hépatologue dans les commentaires. N'hésite pas à demander!

Article publié: 2019-01-20

L'article a été mis à jour pour la dernière fois: 07/01/2020

Vésicule biliaire déconnectée - symptômes, diagnostic et traitement

L'état de la «vésicule biliaire handicapée» signifie qu'elle ne fonctionne pas pour une raison quelconque. Cela se produit lorsqu'il est impossible de se remplir de bile, de déformation et de perte de contractilité. Cela signifie que la vésicule biliaire déconnectée tombe hors du processus de digestion des aliments, mais à tout moment, elle peut se faire sentir avec douleur et inflammation. La bile entre directement du foie dans les intestins, sans s'accumuler nulle part, ce qui perturbe la digestion.

Diagnostique

Le diagnostic de «vésicule biliaire handicapée» est posé lors d'un examen échographique de l'organe. L'échographie montre clairement le degré de son remplissage en bile et sa capacité à se contracter. Dans une vésicule biliaire handicapée (qui ne fonctionne pas), il n'y a pas de secret ou très peu de celui-ci. Les contractions en réponse à un irritant - nourriture dans les intestins - ne se produisent pas. En présence d'inflammation, l'organe peut être rempli de pus et lorsque les canaux hépatiques sont bloqués, leur expansion est observée.

Pour un diagnostic encore plus précis, une choléographie intraveineuse ou endoscopique est effectuée - un examen aux rayons X à l'aide d'un agent de contraste.

Causes et symptômes de la pathologie

Les principales raisons de la déconnexion de la vésicule biliaire chez l'homme sont:

  • blocage des voies biliaires;
  • surpeuplement de la vessie avec des calculs, du pus, la formation d'une tumeur;
  • sclérose de la vessie - perte de volume et de forme, dépôts sur les parois de l'organe, remplacement du tissu normal par des cicatrices et son grossissement.

La cause la plus fréquente de pathologie est le blocage des conduits avec une pierre. L'obstruction des conduits se produit également en raison d'adhérences formées à la suite du processus inflammatoire.

La sclérose peut être causée par une inflammation chronique. Lorsqu'elle est déconnectée, la vésicule biliaire rétrécit, se déforme et perd sa capacité à se contracter. L'organe enflammé peut être vide, avec de la bile résiduelle ou rempli de pus, ce qui est très dangereux - à tout moment, il y a un risque de péritonite.

Les dépôts sur les murs peuvent être de nature calcaire (appelée bulle de porcelaine). Des taux élevés de cholestérol dans le corps provoquent également des dépôts sur les parois, ce qui empêche la vessie de fonctionner..

Les calculs résultants peuvent déborder de l'organe, ne laissant aucune place à la bile. Parfois, une tumeur se forme à l'intérieur de la vessie, bien qu'il s'agisse d'une localisation plutôt rare pour les néoplasmes.

La cause la plus inoffensive de la maladie est la dyskinésie biliaire. Cela signifie que la vésicule biliaire ne fonctionne pas en raison d'une diminution du tonus et de la contractilité. La condition peut être observée de temps en temps, et pas constamment. La dyskinésie est le plus souvent causée par le stress et les perturbations du fonctionnement du système nerveux, ainsi que par une mauvaise alimentation.

Les signes d'irrégularités dans le travail de la vésicule biliaire peuvent ne pas apparaître pendant longtemps et se révéler uniquement lors d'une attaque aiguë ou d'une rupture d'organe. Parfois, il y a des douleurs dans l'hypochondre droit, une défaillance du processus digestif, des brûlures d'estomac et des ballonnements. Lors d'une exacerbation, il y a:

  • douleur intense et vive du côté droit;
  • nausée et vomissements;
  • fièvre, température élevée;
  • à la suite d'une jaunisse obstructive, la peau et la sclérotique des yeux acquièrent une teinte jaune, l'urine s'assombrit.

Il vaut mieux ne pas exacerber la situation, car une condition dans laquelle un organe est enflammé ou blessé par une pierre à l'intérieur met la vie en danger.

Méthodes de traitement

Avec un diagnostic tardif de la maladie, le plus souvent, il n'est plus possible de restaurer la capacité de travail de l'organe et il est nécessaire de l'enlever. Mais avec la détection rapide des violations du travail de la vésicule biliaire, elles peuvent toujours être éliminées de manière non chirurgicale..

Un traitement conservateur

Les méthodes de traitement de la vésicule biliaire pendant «l'arrêt» dépendent des raisons de la perte de performance. S'il s'agit d'une inflammation ou d'une dyskinésie des voies biliaires, des médicaments sont utilisés pour éliminer le processus inflammatoire et restaurer le tonus de l'organe. Il ne doit pas y avoir de calculs dans la vésicule biliaire pendant un tel traitement, sinon cela peut entraîner des complications.

En présence de petites pierres, le patient se voit prescrire des moyens pour favoriser leur dissolution, une thérapie par ondes de choc et un régime spécial. Il est très dangereux lorsque la vessie est désactivée «traitement» avec des analgésiques ou des antispasmodiques. Cela aidera à se débarrasser de la douleur pendant une courte période, tout en ne faisant qu'aggraver la cause de la maladie..

Intervention chirurgicale

Si un organe relativement sain est bloqué par une pierre dans les voies biliaires, un cathéter est utilisé pour le repousser dans la vessie. Ensuite, un médicament (acide) est injecté dans l'organe pour dissoudre les calculs. La bile commence à pénétrer dans la vessie, et à partir de là, elle est sécrétée dans les intestins, et les calculs dissous sortent avec elle sous forme de sable.

Dans certains cas, la pierre peut sortir d'elle-même, sans chirurgie. Mais espérer une telle chance et ne pas faire l'opération est dangereux - le blocage de la vésicule biliaire doit être éliminé dès que possible.

Une opération de retrait de la vésicule biliaire est effectuée dans les cas où il n'est pas possible de lui rendre la fonction perdue. Cela se produit en cas de surpeuplement de pierres, de déformation, de cicatrisation, de processus tumoral. Un organe qui ne fonctionne pas peut devenir enflammé à tout moment, son retrait est donc nécessaire. L'intervention chirurgicale est réalisée par laparoscopie ou chirurgie abdominale ouverte.

ethnoscience

Des infusions à base de plantes pour tonifier la vessie, les voies biliaires et réduire la tendance à former des calculs sont utilisées en complément du traitement principal. Ils sont également efficaces à titre préventif. Les plantes à effet cholérétique sont principalement utilisées:

  • Millepertuis;
  • soie de maïs;
  • rose musquée;
  • aubépine.

Conséquences et prévention

Si le traitement n'est pas effectué, un dysfonctionnement des organes entraîne une inflammation, la formation de pus et sa propagation dans la cavité abdominale - péritonite. Les gros calculs peuvent rompre la vessie. Cette condition met la vie en danger..

Si le retrait a été effectué, il est nécessaire de suivre un régime, de manger souvent et en petites portions. En l'absence d'organe de stockage, la bile est constamment présente dans l'intestin en petites quantités. Pendant le jeûne, il irrite les parois de l'intestin, et lorsque vous mangez des aliments difficiles à digérer, cela devient insuffisant.

Pour la prévention des maladies de la vésicule biliaire, il est recommandé de suivre un régime qui exclut l'alcool et les aliments lourds. Avec une sortie de bile difficile, prenez des médicaments cholérétiques (magnésie, sorbitol, extraits de plantes - immortelle, églantier, épine-vinette), à ​​condition qu'il n'y ait pas de calculs dans la vessie.

Vésicule biliaire déconnectée: dysfonctionnement d'un organe important

Pas le cœur, pas le cerveau, pas les poumons - la vésicule biliaire est un organe, bien sûr, pas la première nécessité vitale, mais elle remplit également une fonction assez importante. C'est un réservoir collecteur de bile qui y entre par le foie. Et lorsque cela est nécessaire, la vésicule biliaire est activée et injecte son contenu dans le duodénum. C'est l'une des étapes du processus de transformation des aliments dans le corps humain..

Mais il arrive qu'ils parlent d'une vésicule biliaire handicapée. Cela signifie que cet organe ne remplit pas pleinement ses fonctions ou ne les remplit pas du tout..

Qu'est-ce qu'une vésicule biliaire handicapée

Tout médecin compétent dira qu'il n'existe pas de diagnostic de «vésicule biliaire handicapée» dans la nature et en médecine. C'est ainsi que les gens appellent le dysfonctionnement d'un organe donné lorsqu'il fait son travail pour une partie ou ne l'exécute pas du tout. Une vésicule biliaire rétrécie est l'une des variétés de cette pathologie. Il est révélé lors d'une radiographie ou d'une échographie. Cela signifie également une vésicule biliaire qui ne fonctionne pas. Seulement dans ce cas, une déformation significative de l'organe s'est déjà produite. Il semble qu'un fragment de tissu guéri soit adjacent au foie. Il n'est plus possible de ramener la fonction d'un tel organe à son canal précédent..

Causes de la pathologie

En règle générale, la vésicule biliaire est désactivée en raison de divers facteurs qui la provoquent. Ainsi, une vésicule biliaire handicapée peut devenir le stade final de certaines maladies qui n'ont pas été traitées à temps, ou peut-être même pas diagnostiquées..

Alors, pourquoi le ZhP ne fonctionne pas:

  • L'organe est obstrué par des calculs à la suite d'une maladie de calculs biliaires. Cela se produit lorsqu'un patient développe un trouble glandulaire et qu'il ne demande pas de traitement dans un établissement médical. Ensuite, de plus en plus de formations solides apparaissent dans la vésicule biliaire, à la suite desquelles cet organe est obstrué par des calculs, qui en déplacent la bile et l'empêchent de pénétrer dans la vessie. Et le bilieux perd sa capacité.
  • De telles conditions de l'organe, dans lesquelles il cesse partiellement ou complètement d'exercer ses fonctions, peuvent se produire lorsque l'écoulement de la bile est perturbé. L'obstruction du canal biliaire provoque des maladies de calculs biliaires de l'organe, par exemple, un tartre qui s'est formé dans le courant peut obstruer la sortie de la bile.
  • La vésicule biliaire en porcelaine est une autre pathologie conduisant à l'arrêt de la vésicule biliaire. Dans ce cas, tout commence par des troubles métaboliques. Cela conduit à son tour au fait que des excroissances calcaires commencent à se former sur les parois de la bile. Au début, ils ressemblent à des plaques, puis ils se dilatent progressivement et recouvrent complètement tout le tissu de l'organe. En conséquence, il devient d'abord dense, puis extrêmement dur, comme si une pierre ne se contracte pas ou ne s'étire pas, perd ses fonctions quotidiennes..
  • Vésicule biliaire effondrée ou rétrécissement des organes. Dans ce cas, la vésicule biliaire est comme «dégonflée», déformée, plaquée contre le foie. En conséquence, il n'est plus capable de travailler avec une telle déformation..

Pourquoi la pathologie est-elle dangereuse?

Une vésicule biliaire déconnectée peut survenir à la suite de la complication de la cholécystite. En conséquence, les conséquences de ces deux pathologies sont similaires. En cas de dysfonctionnement de la voie biliaire, un syndrome dangereux se développe. Cela peut avoir des conséquences totalement irréversibles..

Si l'arrêt du tractus gastro-intestinal n'est pas diagnostiqué à temps, des micro-trous apparaissent dans les parois de l'organe, à travers lesquels la bile pénètre dans la cavité abdominale. Cela conduit à un fonctionnement inadéquat des viscères voisins et si vous ne consultez pas un médecin à temps, une péritonite dangereuse se développera du tout. Lorsque la vésicule biliaire s'effondre, la bile peut pénétrer dans la circulation sanguine et développer une septicémie. Comme dans le cas de la péritonite, le pronostic est ici très, très mauvais. Avec un diagnostic incorrect, un traitement incorrect ou intempestif, tout peut finir fatalement.

Il arrive que tout ne se termine pas si mal et que le patient puisse vivre avec une vésicule biliaire handicapée. Dans ce cas, une thérapie adéquate est nécessaire pour restaurer les fonctions de l'organe. Cela n'aide que dans les cas simples et non négligés. Dans la plupart des exemples, les médecins montrent aux patients avec un tel diagnostic dans la carte d'amputation de la bile.

Symptômes et diagnostic

Quels sont les signes d'une vésicule biliaire handicapée, quels sont les symptômes de cette maladie? Le fait que la vésicule biliaire soit éteinte présentera un complexe de symptômes et de signes. Au début, une personne commence à ressentir de l'inconfort et une pression dans le côté droit sous les côtes. Après un certain temps, ces sensations s'intensifient et le patient commence à ressentir une douleur intense, également accompagnée de coliques hépatiques..

De plus, lorsque la vésicule biliaire ne fonctionne pas, il y a une augmentation de la formation de gaz, des nausées et des vomissements, une forte fièvre et les selles sont faibles et liquides. Lorsque les formations de calculs biliaires de la vésicule biliaire sont obstruées, une personne commence à ressentir un goût inhabituel et étrange dans la bouche.

Avec des problèmes avancés des voies biliaires, la peau du patient acquiert une teinte jaune prononcée spécifique, puis le blanc des yeux cède également au jaunissement.

Il convient de rappeler que de cette manière, diverses maladies non seulement du tractus gastro-intestinal, mais également du foie peuvent se manifester avec des symptômes et des signes similaires. Et afin de clarifier et de confirmer ce diagnostic particulier, il est nécessaire de mener une étude complète de cet organe. Quoi qu'il en soit, si vous trouvez tous ces signes en vous-même, vous devez consulter immédiatement un gastro-entérologue.

Traitement

Alors, les médecins le confirment à 100%: la vésicule biliaire est handicapée, que faire dans ce cas? Le traitement commence par identifier la raison pour laquelle la vésicule biliaire ne fonctionne pas. Si la pierre a complètement bloqué le conduit ou si l'organe est obstrué par des néoplasmes solides, ils doivent bien sûr être retirés et retirés. Si les calculs sont de taille insignifiante, il s'avère parfois de les casser avec une méthode de traitement spéciale.

Fondamentalement, les médecins prescrivent un anesthésique à un patient avec un arrêt de la vésicule biliaire, soulageant les spasmes. Si le médecin traitant décide que la fonction de l'organe est toujours possible de restaurer, le patient se voit prescrire des médicaments qui stimulent la contraction de la vessie. Des vitamines, des agents anti-inflammatoires et antimicrobiens et de l'eau minérale alcaline chaude sont également prescrits. Il faut se rappeler que, en fonction de la complexité de la pathologie, des méthodes de traitement pour un calcul biliaire handicapé sont choisies. Si l'organe ne fonctionne pas du tout et que ses tissus ont déjà commencé à mourir, les médecins décident d'amputer l'organe..

Capacité à restaurer la fonction de la vésicule biliaire

Il est possible que la bulle recommence à fonctionner. Il sera possible de restaurer ses fonctions à l'aide de médicaments spéciaux, si les dommages à l'organe ne sont pas graves et que sa capacité de travail n'est que partiellement perdue.

Le traitement médical visant à restaurer la fonction des organes consiste à ajuster le flux normal de bile. Le patient se voit prescrire des médicaments capables de briser les néoplasmes, les agents cholérétiques et excréteurs de la bile. Le tonus de l'organe, sa capacité à se contracter dans le temps afin de sécréter de la bile lors du processus de digestion des aliments qui sont entrés dans le corps, est également restauré à l'aide d'un médicament ciblé.

Ablation de la vésicule biliaire

Si l'arrêt de la vésicule biliaire a provoqué une obstruction de l'organe par des calculs, le patient subit une opération pour enlever les calculs. Les néoplasmes solides sont également supprimés s'ils bloquent les courants, et il n'est pas possible de les rompre médicalement. Cependant, certains médecins en sont certains: si des calculs ont déjà commencé à se former dans la vésicule biliaire, peu importe le nombre d'entre eux enlevés, ils se formeront encore et encore. Par conséquent, il est préférable d'amputer la vessie avec des calculs.

Eh bien, et, bien sûr, la vésicule biliaire est coupée sans options, si elle ne peut pas être restaurée à son travail, et si les tissus de l'organe ont déjà subi la mort de manière significative.

S'il n'y a pas de contre-indications, l'amputation est réalisée par la méthode laparoscopique, ce qui vous permet de revenir à une vie normale (bien qu'avec certaines restrictions) après deux à trois semaines.

Prévention et alimentation

Étant donné qu'une vésicule biliaire handicapée est, en règle générale, une conséquence d'autres diagnostics courants associés à cet organe, par conséquent, la prévention qui doit être effectuée afin de prévenir le dysfonctionnement de la vésicule biliaire est la même que la prévention d'autres maladies de la vésicule biliaire. Premièrement, la nutrition doit être équilibrée et correcte. Vous ne devez pas vous laisser emporter par des substances nocives telles que les matières grasses, fumées, très salées et très sucrées. Le régime alimentaire doit comprendre du porridge sur de l'eau, des soupes sur des bouillons faibles en gras, de la viande et du poisson cuits avec des légumes cuits à la vapeur, cuits dans de l'eau (sans huile) ou du bouillon. Parmi les produits utilisés en nutrition, la priorité doit être donnée aux viandes et poissons maigres, aux légumes, aux fruits. Deuxièmement, la prévention d'une vessie handicapée comprend également le rejet des mauvaises habitudes, notamment de la consommation excessive de boissons alcoolisées..

De plus, vous devez maintenir le niveau d'activité physique nécessaire et normal - vous ne devez pas surcharger votre corps avec un entraînement intensif ou un travail physique très dur. Dans ce cas, vous ne devez pas plonger complètement dans l'hypodynamie. Une activité modérée telle que la marche et des exercices légers sera utile non seulement pour la prévention des maladies gastro-intestinales, mais également pour le corps en général. Et certains médecins disent aussi: afin d'éviter les maladies du tractus gastro-intestinal, du foie et d'autres organes internes, il est très utile de temps en temps d'organiser des jours de jeûne pour vous-même et de nettoyer le corps des toxines et des toxines..

Si, néanmoins, une maladie de la vésicule biliaire a déjà été diagnostiquée, le patient reçoit un régime spécial pour une vésicule biliaire malade. Dans ce cas, tous les mêmes principes nutritionnels décrits ci-dessus s'appliquent. Juste avant de manger, les aliments doivent également être essuyés jusqu'à l'état de purée et vous devez les manger en très petites portions, ce qui augmente le nombre de repas pendant la journée. Vous devez également boire beaucoup de liquides: il peut s'agir d'eau purifiée ordinaire, d'eau minérale alcaline, ainsi que de jus de légumes, qui aident à fluidifier et à éliminer la bile. Les médecins recommandent d'augmenter la quantité totale de liquide entrant dans le corps par jour à trois litres..

Et vous ne devriez pas négliger les remèdes populaires qui fluidifient, éliminent la bile et maintiennent les fonctions de la vésicule biliaire dans un état de fonctionnement normal.

Symptômes de la vésicule biliaire non fonctionnelle

Le but de la vésicule biliaire est de stocker la bile, qui est une partie importante du processus de digestion. Dans un état de fonctionnement sain, la vessie se contracte et libère ce liquide sécrétoire comme indiqué. Lorsqu'il est éteint, il ressemble à un ballon dégonflé qui ne remplit aucune fonction - il n'accumule pas de bile, ne fonctionne pas dans le processus de digestion. Cette déviation a été remarquée par les spécialistes-radiologues, qui, à l'aide des agents de contraste utilisés, voient tous les changements se produisant dans cet organe. Si l'agent de contraste n'est pas vu sur la radiographie, cela signifie qu'il n'est pas entré dans la bile, tout comme la bile elle-même n'y pénètre pas. L'organe inopérant s'appelle une vésicule biliaire handicapée.


Une vésicule biliaire qui ne fonctionne pas est une menace majeure pour la santé.

Les causes

Une vésicule biliaire qui ne fonctionne pas signifie qu'elle a complètement perdu sa fonctionnalité. Les causes de la pathologie peuvent être à la fois des maladies et des modifications de l'organe lui-même, ainsi que des problèmes avec les voies biliaires..

Les raisons suivantes sont considérées comme les principales:

  1. Maladie biliaire (cholélithiase). La vessie est obstruée par des calculs, ce qui entraîne le début du processus inflammatoire. Cela se produit avec un mépris prolongé de la maladie des calculs biliaires.Dans de tels cas, l'organe éteint est une complication du dépôt de calculs. Les pierres forment des néoplasmes solides, l'organe est rempli de calculs, la bile «ne rentre pas» dedans. En conséquence, la vésicule biliaire devient non fonctionnelle..
  2. Obstruction qui coule. La vessie est reliée aux conduits par un vaisseau à travers lequel passe la bile. La présence de pierres ou de cicatrices dans cette zone peut provoquer le blocage des voies de sortie de la bile.
  3. Orgue en porcelaine. Il s'agit d'une pathologie dans laquelle le dysfonctionnement de la vessie est provoqué par des troubles métaboliques. En raison d'une défaillance métabolique, des excroissances apparaissent sur les parois de la vessie. Au fur et à mesure que leur taille augmente, ils recouvrent le tissu de l'organe, il durcit. Pour cette raison, il cesse de rétrécir, perd d'autres fonctions..
  4. Vésicule biliaire rétrécie. Les processus sclérotiques entraînent une déformation des tissus, la vessie devient semblable à un tissu, étroitement attachée au foie. Le rétrécissement de l'organe lui donne un aspect dégonflé.

19.3. VESSIE GAL DÉCONNECTÉE

La vésicule biliaire dite radiologiquement déconnectée (c'est-à-dire non remplie d'un agent de contraste et non détectée lors d'un examen aux rayons X) est souvent assimilée à un non-fonctionnement. Ainsi, l'état de la vésicule biliaire est jugé par des signes indirects de son remplissage avec un agent de contraste, qui dépend non seulement de l'état de la vésicule biliaire elle-même, mais également de la fonction d'absorption-excrétion du foie, de l'absorption de cette substance dans le tractus gastro-intestinal, de la possibilité de retard de la sténose œsophagienne et dans le diverticule de Zenker, élimination pendant les vomissements, fuite pendant les anastomoses biliodigistivnykh et d'autres causes. Plus objectivement, il est possible d'évaluer l'état de la vésicule biliaire lors de son examen sans agents de contraste par la méthode de l'image directe, en particulier par ultrasons.

Un examen échographique d'une vésicule biliaire déconnectée peut révéler trois conditions différentes: 1) une vésicule biliaire non fonctionnelle (déconnectée); 2) vésicule biliaire non permanente ou temporairement non fonctionnelle; 3) une vésicule biliaire fonctionnelle.

Une vésicule biliaire qui ne fonctionne pas ne contient souvent pas de bile (ou en contient une quantité minime) et ne se contracte pas en réponse à un petit-déjeuner cholérétique. Il peut être complètement rempli de calculs ou de tumeurs. L'examen échographique de ces cas ne parvient pas à isoler la cavité de la vésicule biliaire. Dans la zone de sa projection sous le bord inférieur du foie, une formation dense d'un ovale ou d'une autre forme est perceptible, suivie d'une ombre à ultrasons. Si la cavité de la vésicule biliaire contient au moins un peu de bile, un espace anchogène étroit en forme de croissant peut être observé au-dessus de la formation dense, au-dessus de laquelle la paroi retournée de la vésicule biliaire est visible - une double arcade (Fig.55).

Parfois, il n'est pas possible d'identifier une structure, et seule une large ombre ultrasonique est constamment visible.

Le type suivant de vésicule biliaire qui ne fonctionne pas est rétréci ou effondré. Dans ce cas, la cavité de la vésicule biliaire est minime, plutôt devinée que visible; les murs sont considérablement épaissis et inégaux; les contours extérieurs sont souvent irréguliers et déformés. Dans une telle vésicule biliaire, les calculs sont déterminés ou non.

Le deuxième groupe comprend les conditions dans lesquelles la vésicule biliaire contient de la bile, mais en raison d'un certain nombre de circonstances, elle ne se contracte pas et la bile n'est pas déversée. Dans la cholécystite aiguë, l'empyème de la vésicule biliaire, les abcès péri-vésiculaires, la vésicule biliaire est visible, elle est considérablement élargie, contient de la bile ou du pus, peut contenir des calculs ou de la bile de mastic, ses parois sont épaissies.

En cas de jaunisse obstructive (avec un bloc au niveau du canal cholédoque ou de la grande papille duodénale), la vésicule biliaire est clairement visible, considérablement élargie, contient souvent de la bile de mastic ou une suspension floconneuse; expansion marquée des voies biliaires intrahépatiques, ainsi qu'extra-hépatiques, en fonction du niveau du bloc. Cliniquement, la jaunisse est enregistrée dans ces cas. parfois le symptôme de Courvoisier est déterminé.

Avec une sclérose sévère des parois de la vésicule biliaire, une pathologie dans la région du cou (pierre incluse, cholécystite cervicale, courbure brusque du cou), la vésicule biliaire ne peut pas non plus se contracter (Fig.56). Ces conditions sont souvent associées à des manifestations cliniques de cholécystite et de calculs dans la vésicule biliaire. Dans le même temps, la cavité de la vésicule biliaire est clairement visible à l'échographie, contient suffisamment de bile, une fois l'exacerbation ou le tartre atténué, les contractions de la vésicule biliaire peuvent être tracées après avoir pris un petit-déjeuner cholérétique.

Avec une exacerbation de la cholécystite chronique ou de la maladie des calculs biliaires, il y a parfois une aggravation ou une absence de contraction de la vésicule biliaire en réponse à un irritant. Ces phénomènes disparaissent également après la disparition de l'exacerbation..

Une vésicule biliaire volumineuse, flasque, mal contractée ou non contractée avec dyskinésie hypomotrice peut également être attribuée conditionnellement à ce groupe de maladies. À l'examen aux rayons X, la vésicule biliaire n'accumule pas d'agent de contraste ou un faible contraste ne permet pas de juger de son état.

Le troisième groupe comprend la vésicule biliaire, qui n'est pas détectée par examen aux rayons X (cholécystographie), mais est clairement visible lors de l'échographie, contenant de la bile et se contractant activement après avoir pris un petit-déjeuner cholérétique et ne présentant aucun changement pathologique selon l'échographie. Dans ces cas, il est possible que le produit de contraste ne pénètre pas dans la vésicule biliaire (par-

nez, réception de contraste incomplète), ainsi qu'un dysfonctionnement grossier des parois de la vésicule biliaire à un épaississement de la bile.

Dans la plupart des cas, l'échographie et la cholégraphie intraveineuse sont suffisantes pour diagnostiquer le syndrome de la vessie déconnectée. Chez 5 à 7% des patients, ces procédures de diagnostic ne donnent pas de résultat réel. Par conséquent, une cholégraphie rétrograde endoscopique est effectuée.

Symptômes

Une vésicule biliaire déconnectée est le plus souvent le résultat de la négligence des calculs biliaires et des pathologies associées. Par conséquent, les symptômes sont similaires à ceux qui apparaissent au stade avancé de la maladie des calculs biliaires..

Les principaux sont:

  • syndrome douloureux sévère;
  • flatulence;
  • ballonnements;
  • problèmes de selles, plus souvent diarrhée;
  • brûlures d'estomac;
  • goût désagréable dans la bouche après les repas et le matin.


Les vomissements après avoir mangé sont un symptôme nécessitant des soins médicaux urgents, généralement associés à un blocage des voies biliaires en raison d'un grand nombre de calculs et de calculs.

Les symptômes lorsque la vésicule biliaire est éteinte peuvent être légers. Parfois, des sensations douloureuses peuvent être confondues avec une inflammation de l'appendicite. Et également en raison d'une violation de l'écoulement de la bile, il pénètre dans la circulation sanguine, ce qui provoque un jaunissement de la peau, une augmentation de la couleur de l'urine. Certaines personnes perçoivent ces symptômes comme des signes de jaunisse..

Caractéristiques de la thérapie diététique

Vous ne devez ni manger ni boire pendant 24 heures après l'opération, vous ne pouvez mouiller vos lèvres qu'avec un chiffon humide. Le deuxième jour, une personne peut consommer des liquides clairs (bouillon sans gras, thé faible, bouillon d'églantier, eau) pour éviter la déshydratation et la constipation. Le troisième jour, des jus de fruits fraîchement pressés dilués, de la purée de pommes et du yogourt faible en gras sont introduits.
4-5 jours après l'opération, avec une santé normale, le patient est autorisé à manger de la purée de pommes de terre, de la viande bouillie, des soupes en purée diététiques. Avec le temps, vous pouvez revenir à votre alimentation habituelle, mais vous devez éviter l'utilisation d'aliments gras, d'alcool.

Comment vivre sans vésicule biliaire pour éviter la diarrhée et les flatulences après une cholécystectomie? Les gastro-entérologues recommandent de suivre ces conseils:

  • Prenez de la nourriture en petites portions jusqu'à 6 fois par jour, en mâchant soigneusement la nourriture pour que la nourriture se mélange mieux avec la bile;
  • La nourriture doit être à une température chaude;
  • La nourriture diététique implique l'utilisation de viandes faibles en gras, de produits laitiers faibles en gras, de fruits et légumes frais, le pain de grains entiers d'hier;
  • Augmenter l'apport en fibres (avoine, orge) pour prévenir la constipation;
  • Réduire la quantité de graisses, de bonbons et d'aliments contenant de la caféine dans l'alimentation.

L'ablation directe de la vésicule biliaire ne contribue pas au développement de la constipation. Cependant, après l'excision de l'organe, de nombreux patients réduisent la quantité de nourriture qu'ils mangent, consomment une quantité insuffisante de fibres alimentaires, ce qui réduit la motilité intestinale. Les experts ne recommandent pas d'utiliser souvent des lavements pour soulager la constipation. Après tout, cette technique peut entraîner la mort de la microflore normale et le développement d'une dysbiose intestinale, ce qui ne fait qu'aggraver le problème.

Conséquences pour les humains

Si la vésicule biliaire a cessé de fonctionner, c'est un signe que le système digestif souffre de processus inflammatoires en cours depuis longtemps. La cholélithiase est facilement traitée dans les premiers stades, lorsque les calculs commencent à peine à se former, il y en a peu. Mais lorsque la vessie a déjà perdu la capacité d'accepter et d'excréter la bile, le stade de la maladie des calculs biliaires est grave.

Le fait que les conséquences soient vraiment dangereuses est dû à leur irréversibilité, la plupart des violations ne peuvent pas être rétablies.

Lorsque le processus inflammatoire affecte les parois de la vessie, leur intégrité est perturbée. Ils peuvent devenir aussi durs qu'une pierre ou, au contraire, épuisés lorsque l'organe rétrécit. Si le pus s'est déjà accumulé à l'intérieur de la vessie, en raison de la faiblesse des parois, il s'infiltre hors de l'organe et pénètre dans la cavité abdominale. La conséquence de cela devient souvent une péritonite en développement intensif. La péritonite peut être mortelle.

Si vous demandez une aide médicale à temps, vous pouvez restaurer le ton précédent sur les parois de la vessie. Cela nécessite un traitement complexe, qui comprend la prise de médicaments, une thérapie diététique. Souvent, ils sont nommés à vie, mais c'est la seule façon de reprendre le travail de l'orgue..

Fait. Des processus inflammatoires et purulents puissants et intenses qui durent longtemps peuvent désactiver la vésicule biliaire. Par conséquent, une issue favorable et une guérison complète sont peu probables..

Chirurgien - consultation en ligne

salut! Selon l'analyse, le médecin a déclaré que les tests de la fonction hépatique étaient légèrement dépassés. Tests d'infection réussis. Le médecin n'est parti en vacances qu'après 3 semaines. En attendant, buvez Urdoks pour 3 capsules. La nuit pendant 2 mois. Mais j'ai une insuffisance cardiaque, une gastrite, il n'y a pas de bile, de kyste hépatique. Urdoksa est un acide. Dois-je boire, surtout si longtemps?

Bonjour. Perturbé par la douleur dans l'hypochondre droit, irradiant sous l'omoplate droite, fièvre légère. Après avoir subi une échographie, j'ai appris que la vésicule biliaire est 1/2 remplie de calculs de 18,13, 12 mm, etc. Ils sont mobiles. Après avoir pris des antispasmodiques et suivi un régime, la douleur s'est calmée. Je voudrais savoir si un traitement chirurgical est indiqué dans mon cas, ou si vous pouvez encore attendre?

Diagnostique

Tout dysfonctionnement des organes du système biliaire nécessite un diagnostic urgent. Il est impossible d'évaluer l'état de la vésicule biliaire sans études instrumentales. Et aussi l'organe éteint est accompagné de processus inflammatoires puissants, qui doivent également être diagnostiqués.

L'examen commence généralement par une échographie. Auparavant, si un dysfonctionnement de la vessie était suspecté, des rayons X étaient prescrits, mais cette méthode d'examen est moins efficace. La tâche principale de l'échographie est d'évaluer l'état de l'organe, cela peut être:

  • complètement désactivé;
  • dysfonctionnement;
  • fonctionne normalement.

Sur l'écran, le spécialiste voit des calculs et autres formations à l'intérieur de la bulle.


Parfois, une échographie révèle des signes d'oncologie, le plus souvent chez les personnes âgées de plus de 60 ans. Dans ce cas, une référence urgente du patient à des oncologues est nécessaire..

En plus de l'échographie, d'autres examens sont prescrits pour décider de ce qu'il faut faire au patient et des tactiques de traitement à prescrire. Ils peuvent être:

  • palpation - pour évaluer les sensations douloureuses en touchant un organe enflammé;
  • analyses sanguines générales et biochimiques;
  • cholécystographie avec introduction d'un agent de contraste;
  • sondage duodénal.

Vésicule biliaire non fonctionnelle

Bonne après-midi! Je ne sais même pas vers quel spécialiste me tourner pour résoudre mon problème. J'ai 30 ans, il y a deux semaines pour la première fois de ma vie je me suis fait une échographie de la cavité abdominale, je n'avais pas subi cet examen auparavant. Ils l'ont fait à un petit fils, eh bien, je pensais que je ne m'étais jamais fait ça à moi-même. Le spécialiste en échographie a donc été très surpris de ne pas pouvoir retrouver ma vésicule biliaire. Et donc elle m'a tordu et ainsi, et je suis resté au régime pendant une semaine, pour l'examen de contrôle et le résultat est le même.En conclusion, j'ai écrit qu'une vésicule biliaire ne fonctionnant pas n'est pas visualisée sur le site de projection - en raison de l'absence de bile libre, la cavité de la vessie, les contours ne sont pas clairement visualisés. Choledoch - 6 mm. Hétérogénéité hépatique locale: différencier avec l'hémangiome et d'autres formations, y compris des éléments d'hétérogénéité diffuse. Le reste des organes est normal. C'est très intéressant où ma vésicule biliaire est arrivée, car avec un tel diagnostic, je devrais avoir des symptômes? Aidez-moi. Je ne sais même pas quoi faire ensuite, quel médecin aurait le plus raison d’aller, quelles autres études passer, j’ai simplement été tué par le diagnostic. Enfant, on m'a diagnostiqué une gastrite chronique, la deuxième grossesse est vraie, j'ai bu beaucoup d'hormones hormonales, sinon l'enfant ne naîtrait pas.?

Bonjour. En effet, c'est rare, mais il existe des situations où la vésicule biliaire est congénitale absente, mais la bile pénètre toujours dans la lumière intestinale par le canal cholédoque et assure la digestion des aliments. Une situation similaire se produit chez les personnes après des opérations pour enlever la vésicule biliaire. Une telle condition ne peut être accompagnée d'aucun symptôme et une personne peut vivre au moins 100 ans ou plus. Pour clarifier la sécrétion de bile, effectuez une analyse générale des matières fécales. Mais d'autres situations sont également possibles. 1.L'étude n'a pas été réalisée strictement à jeun et la vessie s'est déjà contractée. 2. qualification insuffisante du médecin. Pour clarifier la situation strictement à jeun (après avoir mangé la dernière fois la veille, au plus tard à 20 heures, la veille, en prenant 2 gélules d'espumisan trois fois aux repas pour éliminer les gaz dans les intestins), répétez l'étude strictement à jeun jusqu'à 23 heures avec un autre médecin, sans rien dire sur l'étude précédente... Et pas besoin d'être nerveux - pas la situation à s'inquiéter comme ça!.

Les conseils sont donnés à titre informatif uniquement. À la suite de la consultation reçue, veuillez consulter un médecin.

Parmi les maladies des organes internes, il y a celles qui perturbent gravement le travail de tout le système digestif. Les pathologies de la vésicule biliaire sont le plus souvent réduites à une inflammation dans l'organe ou à l'accumulation de bile épaissie dans celui-ci, qui se transforme en calculs solides. Mais l'évolution de ces maladies peut être très longue et leurs conséquences sont parfois très désagréables..

Ainsi, une vésicule biliaire handicapée est une maladie assez courante dans laquelle l'organe ne remplit plus sa fonction, il ne fonctionne tout simplement pas. Nous avons préparé ce matériel pour vous sur la base de l'article https://puzyr.info/otklyuchennyj-zhelchnyj/, ainsi que d'autres sources faisant autorité.

Méthodes de traitement

Il existe deux méthodes principales de traitement lorsque la vésicule biliaire est déconnectée: opératoire et médicamenteux. Une intervention chirurgicale est nécessaire dans les cas où il est obstrué par des calculs. Ensuite, une opération est prescrite pour enlever les pierres. Si les tissus de l'organe sont épuisés, des processus de mort irréversibles ont commencé, il peut être nécessaire d'enlever complètement la vessie.

Récemment, la laparoscopie a été utilisée pour retirer un organe - ce type d'intervention chirurgicale est moins traumatisant et la période de rééducation est plus courte.

Si le patient a demandé de l'aide à temps, les parois de la vessie peuvent toujours être restaurées et la fonctionnalité restaurée, et un traitement médicamenteux est prescrit. Il est déterminé individuellement par le médecin traitant, qui prend en compte l'état du patient, les résultats de l'échographie, la probabilité de guérison, le degré du processus inflammatoire.

Signes de maladie de la vésicule biliaire

Habituellement, les médicaments de ces groupes sont prescrits:

  • antispasmodiques;
  • analgésiques;
  • les fluoroquinols;
  • les céphalosporines;
  • les vitamines;
  • eaux minérales alcalines.

Leur utilisation vise à réduire le processus inflammatoire, à éliminer les sensations douloureuses, à restaurer la vésicule biliaire. Les fluoroquinols et les céphalosporines aident à dissoudre les calculs et à les éliminer naturellement. Cependant, en présence d'un grand nombre de calculs et / ou de gros calculs, de pus et d'autres complications, un tel traitement médicamenteux sera non seulement inefficace, mais aggravera également le processus inflammatoire. Par conséquent, le traitement médicamenteux est rarement utilisé, souvent précédé d'une opération..

Régime

La correction de la nutrition est prescrite pour tout type de traitement: pour la chirurgie - immédiatement après l'opération, avec des médicaments - à partir du moment où vous commencez à prendre des médicaments. Ses grands principes sont:

  • manger 4 à 5 fois par jour en petites portions (200 à 300 g à la fois);
  • les plats sont autorisés sous forme bouillie, cuite, cuite au four, frits sont interdits;
  • les graisses animales sont limitées;
  • seules les variétés faibles en gras sont autorisées pour la viande et le poisson;
  • la première fois après une chirurgie ou pendant un traitement médicamenteux, tous les aliments doivent être de consistance liquide ou semi-liquide;
  • la quantité de sel et de sucre consommée est limitée.

Que faire avec une vésicule biliaire handicapée?

Pour le diagnostic, vous devez subir un examen complexe - cholécystographie, car l'échographie ne donne pas une image complète de la pathologie. Le médecin découvre toujours la raison pour laquelle la vésicule biliaire est désactivée, puis décide quoi faire. Cela n'a aucun sens de préserver un organe s'il est obstrué par des pierres, déformé, a de nombreuses cicatrices, adhérences. Un tel organe ne fonctionnera plus jamais, donc une opération est effectuée - cholécystectomie abdominale ou laparoscopique pour enlever la vésicule biliaire.

Lorsque vous bloquez le canal cystique avec une pierre, vous pouvez essayer de le repousser à l'aide d'outils spéciaux. Souvent, des médicaments peuvent dissoudre les calculs, mais ils n'aident pas toujours. Le tonus réduit de l'organe est stimulé par les médicaments et, en règle générale, l'effet est positif. A coup sûr, en cas de pathologie, un régime est prescrit selon les recommandations médicales disponibles. En outre, un régime alimentaire est nécessaire de toute urgence pour les patients après une intervention chirurgicale pour un prélèvement d'organe..

Qu'est-ce qu'une «vésicule biliaire handicapée»

Initialement, la question de savoir ce que signifie le concept de «vésicule biliaire handicapée» a été soulevée par des radiologues et des spécialistes du diagnostic par ultrasons. Lorsqu'un agent de contraste a été injecté dans l'organe, qui colore la bile et donne une image complète de sa taille et de sa forme, chez certains patients, une telle coloration ne s'est pas produite. Les experts ont conclu qu'il y avait des signes d'une vésicule biliaire handicapée et non fonctionnelle qui n'est pas impliquée dans le processus de digestion.

Avant de déterminer comment faire face à la maladie et quoi faire, vous devez découvrir les raisons du développement de ce problème. Les causes immédiates de la pathologie sont le remplissage complet de l'organe avec des calculs, le blocage du canal cystique, ainsi qu'un changement si important de la forme et des parois internes de la vessie qu'il ne reste que des cicatrices sans membrane muqueuse ni tissu musculaire normaux..