Stéatose hépatique: causes, symptômes et traitement

La stéatose hépatique ou hépatose graisseuse est une violation du métabolisme des graisses du foie et de l'accumulation de cellules graisseuses dans les tissus de l'organe.

Le foie gras se développe en remplaçant les cellules des organes par du tissu adipeux. La maladie est de nature chronique et s'accompagne de processus dégénératifs dans le parenchyme hépatique. La maladie se développe très rapidement dans un contexte de dépendance à l'alcool et d'obésité générale. L'hépatose graisseuse s'accompagne d'une augmentation de la taille du foie due à l'apparition de composés graisseux. La maladie se développe par étapes, chacune accompagnée de certains symptômes.

Au stade initial de l'évolution de la maladie, il n'y a aucune manifestation. Au fur et à mesure que la pathologie progresse, le patient développe des troubles fonctionnels non seulement du foie, mais également d'autres systèmes..

Ce que c'est?

Le foie gras (hépatose graisseuse) est une maladie dans laquelle le tissu hépatique dégénère en tissu adipeux. L'hépatose graisseuse est également fréquente chez les hommes et les femmes.

Il existe de nombreuses raisons qui peuvent conduire à cette condition, mais la plus courante est l'abus d'aliments gras et d'alcool. La stéatose hépatique peut également se développer à la suite de troubles métaboliques, d'un manque de protéines et de vitamines, d'une intoxication chronique par certains composés toxiques. Le risque de maladie est accru chez les personnes atteintes de diabète sucré et de thyrotoxicose.

Les raisons de l'obésité

Pour savoir comment se débarrasser de la stéatose hépatique, vous devez savoir pour quelles raisons l'adipose se produit et quelles méthodes de traitement existent en médecine. Les causes de la stéatose hépatique sont les suivantes:

  1. Consommation excessive d'alcool. Le méthanol perturbe le métabolisme, détruit les cellules hépatiques et, par conséquent, l'organe commence à accumuler des cellules du tissu adipeux, remplaçant les leurs.
  2. Le jeûne avec une perte de poids rapide ou l'abus d'aliments gras peuvent également entraîner une dégénérescence graisseuse. La probabilité de développer la maladie augmente avec un mode de vie sédentaire.
  3. Les toxines. La pathologie peut être causée par des pesticides, des champignons vénéneux, certains médicaments dont les ingrédients actifs sont le méthotrexate, la tétracycline, les œstrogènes.
  4. Troubles métaboliques dans des conditions telles que le diabète sucré, la grossesse, le syndrome de Reye, la maladie de Konovalov-Wilson, la maladie de Weber-Christian.

Le tabagisme avec d'autres facteurs ne fait qu'aggraver les risques. Il s'agit de cas rares, mais possibles, d'hépatose de nature endogène et se développant à la suite d'une entérite et d'une pancréatite sous forme sévère. Entre autres, une carence en protéines et en vitamines dans l'alimentation, un excès de fer, une intoxication chronique, une hypovitaminose, une obésité générale du corps humain peuvent provoquer une hépatose.

Symptômes et stades

Avec l'obésité du foie, les symptômes peuvent ne pas apparaître pendant longtemps. Ils se déguisent souvent en d'autres pathologies (thyrotoxicose, diabète).

L'hépatose graisseuse est souvent caractérisée par l'apparition de signes de dyspepsie:

  • douleur dans la région de l'hypochondre droit;
  • faiblesse générale;
  • pression et lourdeur dans la cavité abdominale (abdominale);
  • sensation de plénitude dans l'estomac.

À la palpation, un foie modérément hypertrophié est déterminé. Souvent, une personne ressent de la douleur lors du sondage.

Avec le développement de la pathologie hépatique, des symptômes d'insuffisance apparaissent progressivement:

  1. Au stade 1, la somnolence, la nausée et l'aversion pour la nourriture se développent. Le patient a une mauvaise coordination des mouvements, une baisse des performances. Ces symptômes sont pires après avoir mangé ou bu. Une hypertrophie non exprimée du foie est observée. Parfois, la température corporelle augmente, il y a un léger jaunissement des globes oculaires, des démangeaisons de la peau, des taches apparaissent sur la peau qui passent d'elles-mêmes sans traitement supplémentaire.
  2. Au 2ème stade du développement de la maladie, une jaunisse, un gonflement, une diathèse et une faiblesse générale sévère apparaissent. Chez les femmes, les signes de stéatose hépatique à ce stade du développement de la pathologie sont souvent déguisés en problèmes gynécologiques..
  3. Au stade 3, des troubles métaboliques sévères apparaissent. Les organes internes subissent des changements dystrophiques. Dans les cas graves, le travail du système nerveux est perturbé.

Les formes sévères de pathologie entraînent une perte de conscience et le développement d'un coma. Avec un coma, le risque de décès est élevé..

Complications

Sans traitement ni régime, il est possible de développer une insuffisance hépatique, une hépatite chronique et une cirrhose. Avec la maladie graisseuse alcoolique, le risque de complications est plus élevé qu'avec l'obésité non alcoolique.

Il est important de savoir! L'hépatose graisseuse, qui est survenue dans le contexte de l'obésité viscérale de la cavité abdominale, augmente le risque de développer des maladies cardiovasculaires et une hypertension artérielle. Et la récente conclusion des scientifiques a complètement choqué la communauté mondiale - les patients présentant des dépôts de graisse interne dans l'abdomen ont un volume pulmonaire plus petit et ils sont menacés d'un rétrécissement progressif des voies respiratoires. Selon les observations de spécialistes, ils ont également un volume cérébral plus petit, alors qu'ils sont plus à risque de développer la démence et la maladie d'Alzheimer..

Par conséquent, il est conseillé aux patients souffrant d'obésité intra-abdominale non seulement d'examiner régulièrement le foie, mais également de suivre un traitement adéquat de la pathologie.

Diagnostique

Les signes de stéatose hépatique peuvent ne pas apparaître pendant une longue période. Souvent, la maladie est détectée par hasard à la suite d'un examen médical général. Pour déterminer un diagnostic précis, les techniques suivantes sont utilisées:

  1. Biopsie. De petites quantités de cellules hépatiques sont prélevées sur un adulte. Après les avoir étudiés, il est possible de déterminer avec précision l'état de l'organe. La sélection du matériel est effectuée par la méthode de la laparoscopie ou de ponction à l'aide d'une aiguille spéciale.
  2. Diagnostic par ultrasons. Lors de l'examen, il est possible d'évaluer la taille et l'état du foie.
  3. Imagerie par résonance magnétique. Cette technique est considérée comme totalement sûre. Il vous permet d'étudier en détail la structure du foie et d'identifier toutes les pathologies. Avec l'aide d'un équipement spécialisé, il est possible d'obtenir des images dans toutes les projections. Une telle enquête n'est pas utilisée dans tous les cas en raison de son coût élevé..
  4. Test sanguin de laboratoire. Aide à déterminer le taux de cholestérol, ainsi que l'ESR, ce qui peut indiquer la présence d'un processus inflammatoire.

Le choix de la technique sera déterminé par le tableau clinique de la maladie et les caractéristiques du corps humain. De plus, le médecin doit analyser tous les symptômes existants, les antécédents médicaux du patient et ses conditions de vie. Ce n'est qu'après cela que l'on conclut qu'il existe une maladie et sa gravité..

Comment traiter le foie gras?

Avec l'obésité du foie, une approche intégrée de la thérapie est nécessaire. Vous devrez reconsidérer complètement votre mode de vie, abandonner les mauvaises habitudes. Il est possible de développer la bonne stratégie pour combattre la maladie uniquement après un examen médical. Il existe les principales méthodes suivantes pour traiter la stéatose hépatique:

  1. Ajustements de style de vie.
  2. Thérapie médicamenteuse.
  3. Régime diététique avec inclusion obligatoire d'une grande quantité d'aliments enrichis.
  4. L'utilisation de techniques folkloriques.

Il sera plus probable de se débarrasser de la maladie lorsque toutes les techniques thérapeutiques seront utilisées simultanément. Le patient doit surveiller en permanence sa santé. Même avec la moindre détérioration, vous devez immédiatement consulter un médecin et revoir le programme de traitement.

Traitement médical

Il n'existe pas de traitement spécifique de la stéatose hépatique. Le schéma est sélectionné afin d'éliminer les facteurs contribuant à la dystrophie des glandes, corriger les processus métaboliques, améliorer la récupération et la désintoxication des hépatocytes.

Le médecin prescrit la prise de médicaments aux propriétés antioxydantes et stabilisatrices de la membrane. Parmi eux, un groupe d'acides sulfoamino et de phospholipides, conçus pour protéger le foie:

  • Phosphogliv.
  • Essliver forte.
  • Essentiale.
  • Dibikor.
  • Heptral.

Un remède efficace contre l'obésité hépatique est le médicament Hofitol à base d'extrait de feuille d'artichaut. Il a des propriétés cholérétiques. Les vitamines de sa composition normalisent le métabolisme. Il convient également de noter la taurine, qui assure la stabilisation des membranes plasmiques et la dissolution des acides gras, ce qui augmente le flux sanguin dans le foie. Il a également des effets antioxydants, anti-sclérotiques et hypotenseurs.

Les vitamines contribuent à la détoxification de la glande:

  • Un acide nicotinique.
  • Riboflavine.
  • Bétaïne.

Le médicament Holosas réduit la densité de la bile, améliore son écoulement, soulage la lourdeur du côté droit.

Régime alimentaire et règles nutritionnelles

Habituellement, avec l'obésité du foie, un régime alimentaire assez strict est prescrit, car c'est le régime alimentaire malsain qui provoque le plus souvent la maladie. Par conséquent, lors de la confirmation du diagnostic, la première chose que le médecin fait est de décrire en détail ce qui peut être mangé et ce qui doit être exclu des produits afin d'arrêter la croissance du tissu adipeux..

Que pouvez-vous manger?Quoi de mieux à exclure du régime?
  • caviar de courge;
  • céréales;
  • marmelade, caramel, miel, confiture;
  • boeuf maigre, veau, poulet, lapin;
  • poissons maigres: morue, merlan bleu, sandre, navaga, goberge, brochet, carpe, merlu, salades de fruits de mer;
  • produits laitiers faibles en gras: kéfir, acidophilus, yogourt, lait, fromage cottage semi-gras;
  • choucroute non acide;
  • fruits et baies non acides;
  • des légumes;
  • pain séché, craquelins, biscuits secs, pâtisseries inconfortables, biscuits faibles en gras;
  • légumes, beurre;
  • sauces à la crème sure, aux légumes et au lait;
  • crème aigre;
  • eau de table plate, jus de légumes, thé faible, infusion d'églantier, décoction de son;
  • soupes à base de bouillons de légumes additionnés de vermicelles, céréales, légumes, soupe de bortsch et de chou, soupes de lait;
  • aneth et persil;
  • œufs à la coque ou pochés.
  • de l'alcool;
  • les légumineuses;
  • bouillons;
  • lait gras et crème;
  • viande et poisson gras, caviar, viandes fumées, saucisses, conserves;
  • graisses de cuisson, saindoux;
  • okroshka, soupe aux choux;
  • pain frais, tartes frites, pâtisseries, gâteaux, pâtisseries, pâte feuilletée;
  • abats: foie, reins, cerveau;
  • raifort, moutarde, ketchup, poivre, mayonnaise;
  • café noir, cacao, chocolat;
  • oseille, épinards, radis, radis, ail, oignon;
  • oeufs frits et durs.

Menu approximatif pour la semaine du tableau diététique numéro 5:

  1. Le régime doit être une alternance de plats protéinés et de céréales.
  2. Le menu approximatif pour la semaine du tableau diététique n ° 5 peut être modifié selon vos préférences, mais en même temps sans aller au-delà des produits autorisés.
  3. Apport calorique quotidien - 1200 kcal pour les femmes et 1500 kcal pour les hommes.
  4. Les aliments frits sont exclus du régime.
  5. Le sucre est mieux remplacé par du xylitol.

Sans suivre ce régime et ses recommandations, il est impossible de se débarrasser de la stéatose hépatique, même si vous buvez les médicaments les plus chers et les plus efficaces.

Le foie gras, même chez les personnes minces, entraînera bientôt une prise de poids. Cela est dû au fait qu'en raison de la maladie, l'organe perd sa connexion avec le cerveau par le biais d'hormones et le corps ne peut plus contrôler la faim. Et le foie ne peut plus produire de bile dans le même volume, qui est impliquée dans la dégradation des graisses. En conséquence, ils commencent à s'accumuler dans différentes parties du corps..

Remèdes populaires que vous pouvez essayer à la maison

Le traitement avec des remèdes populaires doit être associé à un traitement médicamenteux. En termes d'efficacité, ils ne sont pas inférieurs aux médicaments, ils n'ont pratiquement pas d'effets secondaires.

Les décoctions et infusions sont utiles:

  1. Infusion de rose musquée. Pour le préparer, prenez 50 g de fruits et versez 0,5 litre d'eau bouillante. Il est préférable d'insister dans un thermos pendant 10 heures. Boire un verre 3-4 fois par jour pendant 3 mois.
  2. L'infusion d'aiguilles de pin enrichit le corps en vitamines. Pour la cuisson, vous devez verser 1 kg d'aiguilles avec 2 litres d'eau froide, y ajouter 1 kg de sucre. Placer le récipient dans un endroit frais pendant 5 jours, filtrer le mélange et boire 0,5 tasse avant chaque repas pendant 2 mois.
  3. 1 cuillère à soupe. l. un mélange de feuilles de plantain, d'éleutherococcus, d'immortelle, de camomille, de lait écrasé séché versez 1 verre d'eau bouillante, insister pendant une demi-heure. Prendre 25 ml 3 fois par jour avant les repas. Durée de la thérapie - un mois.
  4. Faire bouillir 1 c. racine d'oseille dans 1,5 tasse d'eau à feu doux pendant 10 minutes, insister pendant 4 heures. Prendre 15 ml d'infusion 3 fois par jour avant les repas.
  5. Broyer 3 citrons avec la pelure, verser 0,5 litre d'eau bouillante, laisser reposer 8 heures. Prenez cette infusion de 50 ml 4 fois par jour entre les repas. Après 3 jours d'admission, faites une pause de 4 jours, après quoi le traitement doit être répété.
  6. Prenez du chardon-Marie une fois par jour pendant six mois (1 cuillère à café d'herbes hachées est versée dans 0,5 tasse d'eau, agitée et bue).

Il est utile de prendre des noyaux de cannelle et d'abricot avec de la nourriture. Ils aident à réparer les cellules hépatiques endommagées.

La prévention

La prévention de l'hépatose graisseuse consiste à exclure les facteurs qui augmentent le risque de développer la maladie. Il est basé sur un mode de vie sain qui exclut le tabagisme et la consommation d'alcool. Le sport régulier, les exercices matinaux, la marche au grand air devraient devenir une habitude de chaque personne. Les personnes souffrant de maladies des systèmes cardiovasculaire et endocrinien et d'autres maladies concomitantes doivent surveiller régulièrement et, si nécessaire, ajuster le taux de glucose et de cholestérol sanguin. En bref, ces méthodes peuvent être résumées comme suit:

  • alimentation saine et équilibrée;
  • réduire la consommation d'alcool ou l'éviter complètement;
  • sports réguliers;
  • contrôle du taux de cholestérol sanguin chez les personnes de plus de 45 ans.

S'il devient nécessaire de diagnostiquer ou de traiter une stéatose hépatique, il est nécessaire de consulter des médecins tels qu'un gastro-entérologue et un hépatologue. Et en parallèle, vous devrez peut-être consulter un nutritionniste, un cardiologue, qui peut prescrire un remède pour stabiliser le métabolisme lipidique dans le corps, et un endocrinologue. Dans certains cas, une visite chez le chirurgien est également possible.

Préparations pour l'hépatose graisseuse

Les lipides s'accumulent dans le foie en raison de l'abus d'alcool, de la malnutrition et de l'inactivité physique.

Le diagnostic est confirmé si la partie graisseuse représente 10% ou plus de la masse hépatique totale. Les dépôts sont principalement basés dans les 3 et 2 lobes hépatiques.

En l'absence de thérapie et de régime alimentaire, d'obésité, d'abus d'alcool, l'hépatose est dangereuse avec de telles complications:

  • inflammation lente;
  • cirrhose du foie;
  • formation maligne.

Aux stades 1 et 2, un régime à long terme aidera à éliminer la graisse corporelle et à ramener l'organe à ses performances antérieures, mais la forme négligée nécessite un régime strict et constant, qui s'applique non seulement à la nutrition, mais également au mode de vie en général..

Diagnostics et principes de traitement

S'il y a des signes de la maladie, vous devez contacter un établissement médical pour un examen. Pour confirmer l'hépatose et déterminer son degré de développement, il est nécessaire d'utiliser les méthodes de diagnostic suivantes:

  1. Consultation avec un gastro-entérologue (anamnèse, palpation);
  2. Diagnostic par ultrasons (échographie);
  3. Angiographie;
  4. Imagerie par résonance magnétique (IRM);
  5. Analyse en laboratoire des enzymes hépatiques.

Après examen du patient, un cours de thérapie est établi visant la désintoxication, la régénération des organes, la correction des processus métaboliques et l'élimination des facteurs de risque. La base du traitement est un régime strict qui doit être suivi pendant une longue période..

Régime pour l'hépatose graisseuse

Pour les patients atteints d'hépatose graisseuse, un régime spécial a été développé - l'un des 15 régimes thérapeutiques de Pevzner.

Le régime développé vous permet d'éviter la sursaturation du corps en graisses, mais en même temps de satisfaire toutes les exigences d'une personne menant une vie active.

Le régime n ° 5 aide à réduire le poids corporel total - en 30 jours, il est possible de perdre environ 5 kg de poids. Un rythme lent de perte de poids est le moins stressant et permet de maintenir le résultat pendant longtemps.

Aliments autorisés (régime numéro 5 selon Pevzner):

  1. Viande maigre (sans films, tendons, cartilage). Manger haché ou entier;
  2. Sous-produits. Seule la langue est autorisée dans cette catégorie;
  3. Volaille - dinde, poulet, mais avec la peau et la graisse préalablement retirées;
  4. Poisson - variétés faibles en gras (bar, morue, sandre). En quantités limitées, du caviar noir et du hareng trempé peuvent être utilisés;
  5. Cuisson au four, pain - seigle et blé séchés (hier), pâtisseries inconfortables, biscuits secs et biscuits. Limitez cette catégorie d'aliments si le patient est obèse;
  6. Œufs de poule - 1 pc. par jour;
  7. Soupe: dans de l'eau, du bouillon de légumes, du lait avec des céréales ou des légumes;
  8. Produits laitiers - fromage cottage, lait, kéfir, lait cuit fermenté et autres produits laitiers fermentés, fromages doux. Limitez les aliments gras;
  9. Porridge, plats de céréales - bouillis dans de l'eau jusqu'à ce qu'ils soient friables, à la vapeur ou aux puddings cuits au four;
  10. Seules les pâtes de la plus haute qualité peuvent être utilisées en quantités limitées. Avec l'obésité - exclure;
  11. Légumes, baies, fruits, herbes. Tout sauf les tomates, l'oseille, l'ail, les oignons, les haricots, les radis, les radis, les baies acides et les fruits;
  12. Bonbons: guimauve, marmelade, miel, sucre en quantités limitées;
  13. Épices: feuille de laurier, coriandre;
  14. Boissons: jus frais non acides, bouillon de rose musquée, thé faible. Le café est acceptable, mais très rare.

En fonction des produits autorisés, vous devez développer un menu qui répondrait aux exigences suivantes:

  • La quantité quotidienne de protéines consommée est de 120 g;
  • Le taux quotidien de matières grasses est de 80 g;
  • Le taux quotidien de glucides peut atteindre 300 g (tandis que le sucre ne doit pas dépasser 60 g);
  • Sel - jusqu'à 6 g;
  • Eau, boissons (à l'exclusion du liquide dans la vaisselle) - au moins 2 litres.

En plus du régime, il faut renoncer aux mauvaises habitudes, notamment la consommation d'alcool.

Il est recommandé de faire du sport, car l'inactivité physique et l'alcool sont l'un des principaux facteurs qui créent des conditions favorables au développement de la maladie.

En plus de l'alimentation et du sport (c'est la base du traitement), des médicaments et des compléments alimentaires sont également utilisés pour maintenir le fonctionnement du foie..

Traitement de l'hépatose avec des médicaments

En plus du régime, le médecin peut recommander un traitement avec les médicaments suivants:

  1. Hépatoprotecteurs - Essentiale, Essliver, Berlition, Hepaforte, Phosphogliv, Essel Forte, Maksar, FanDetox, Liv 52, Heptral, Heptor, Carsil, Ovesol, Ursofalk, Hofitol, Hepabene, Galstena, Rezalut Pro. Ce groupe de médicaments accélère le processus de métabolisme hépatique - les toxines sont éliminées plus rapidement, tout en maintenant la perméabilité de la membrane cellulaire de l'organe;
  2. Antioxydants - rétinol, tocophérol;
  3. Vitamines B;
  4. Préparations de sélénium.

Les antioxydants, le sélénium et les vitamines B peuvent être consommés sous forme de complexe vitamino-minéral.

Quelques caractéristiques des agents actifs des hépatoprotecteurs, médicaments basés sur eux et posologie

Les hépatoprotecteurs sont développés sur la base de différentes substances actives, mais ils fonctionnent de la même manière. Certains d'entre eux sont combinés, c'est-à-dire qu'ils ont non seulement la capacité de maintenir la perméabilité de la membrane et d'éliminer les toxines, mais ont également un effet antidépresseur, cholérétique, régénérant, anti-inflammatoire, augmenter l'appétit.

Médicaments actifs de médicaments:

  1. Les phospholipides sont des substances dont proviennent les membranes des cellules hépatiques. La carence en cette substance interfère avec la restauration de l'organe. Les préparations à base de phospholipides ne sont efficaces que pour une utilisation à long terme, peuvent être prescrites pour l'hépatose, qui s'est développée dans le contexte de l'alcoolisme ou du diabète sucré. Les fonctions de cette substance active comprennent: la restauration des membranes cellulaires, la désintoxication, la prévention de la formation de tissu cicatriciel. À base de phospholipides, des médicaments sont produits: Essentiale forte N (traitement: 2 gélules / 3 fois par jour, prévention: 1 gélule / 3 fois par jour), Essliver forte (phospholipides + vitamines; posologie initiale - 2 gélules / 3 fois par jour) un jour, après un mois prendre 1 capsule / 3 fois par jour), Rezalut Pro (2 capsules / 3 fois par jour), Phosphogliv (1-2 capsules / 3 fois par jour, ou en injections). Ils n'ont pratiquement aucune contre-indication, ils sont délivrés sans ordonnance. Les effets secondaires comprennent les réactions allergiques, la diarrhée;
  2. Ornithine - non utilisée pour traiter les pathologies hépatiques causées par l'abus d'alcool. Il est interdit de prendre pendant la grossesse, l'allaitement, l'insuffisance rénale sévère. Préparations: Ornithine (dose quotidienne - 3-6 g, divisée en 1-2 doses), Hepa-merz;
  3. Acide ursodésoxycholique. Il est recommandé de l'utiliser pour l'hépatose compliquée de cholestase: le médicament a un effet cholérétique, dissout les calculs et empêche la formation de nouveaux calculs, abaisse le taux de cholestérol sanguin. Ne pas utiliser en cas d'insuffisance hépatique et rénale, de gros calculs, de formations à haut taux de calcium, avec obstruction des voies biliaires. Préparations: Ursoliv, Ursosan, Ursodez, Ursofalk, Urdoksa, Livodexa. Dosage 10-15 mg / 1 kg de poids corporel, divisé en 2-3 doses, prendre au moins 6 mois;
  4. Adémétionine - a un effet détoxifiant sur l'organe et agit comme un antidépresseur. Il peut être utilisé pour les maladies causées par l'abus d'alcool. Ne pas utiliser pendant 1, 2 trimestres de grossesse et d'allaitement. Médicaments: Heptor (1 comprimé / 3-4 fois par jour), Heptral (2 comprimés / 3-4 fois par jour);
  5. Extrait de chardon-Marie - un antioxydant naturel, restaure les cellules hépatiques, augmente l'appétit, mais le traitement avec ce médicament contre l'hépatose alcoolique sera inefficace. Préparations: Gepabene (1 capsule / 3 fois par jour), Silimar (2 comprimés / 3 fois par jour), Sibektan (2 comprimés / 4 fois par jour);
  6. Extrait de fumée médicinal - préparation à base de plantes recommandée pour l'hépatose, les spasmes de la vésicule biliaire et des canaux. Il est interdit de prendre avec une inflammation du foie, des voies biliaires, pendant la grossesse et l'allaitement;
  7. Acide thioctique - utilisé pour l'hépatose, qui est survenue dans le contexte du développement du diabète sucré ou de l'utilisation à long terme d'alcool. Interdit pendant la grossesse, l'allaitement, l'intolérance au lactose. Préparations: Berlition (2 comprimés / 1 fois par jour), acide lipoïque, octolipène (2 comprimés / 1 fois par jour), Thiogamma, Thioctacid 600 T, Thioctacid BV, Tiolepta, Espa-Lipon.

Hépatoprotecteurs - les principaux médicaments dans le traitement de l'hépatose résultant du développement du diabète ou de l'alcoolisme.

La thérapie médicamenteuse n'est qu'une petite partie d'un long cours basé sur la nutrition diététique.

Phytothérapie et médecine traditionnelle pour l'hépatose graisseuse. Mesures préventives

Les composants nécessaires à la restauration du foie peuvent également être obtenus à partir de produits naturels auto-préparés. En plus de la fonction auxiliaire dans le traitement, la phytothérapie est bien adaptée à la prévention.

Conseils utiles de la médecine traditionnelle:

Menthe au citron

  • Infusions de stigmates de maïs et d'églantier - versez 50 g de matière végétale sèche avec 0,5 litre d'eau bouillante et laissez reposer 10 à 12 heures. Boire 200 g d'infusion 2 à 4 fois par jour;
  • Il est utile d'utiliser du thé vert, du jus de carotte frais - ils contiennent une grande quantité d'antioxydants naturels;
  • Prendre 1 cuillère à café par jour. pignons de pin;
  • Mangez une poignée de fruits secs par jour. Particulièrement important en hiver;
  • Ajoutez des feuilles de citron ou de menthe poivrée aux boissons (infusions, décoctions, thé).

En plus de la médecine traditionnelle pour la prévention, vous pouvez utiliser les conseils suivants concernant la nutrition, le mode de vie:

  1. Faites de l'exercice quotidiennement (au moins 30 minutes par jour);
  2. Surveillez votre poids;
  3. Préparez des aliments simples, n'exposez pas les aliments à un traitement thermique intense;
  4. Refusez de boire de l'alcool;
  5. Ne prenez pas de médicaments par vous-même - les médicaments affectent le foie et leur consommation incontrôlée peut aggraver l'état de l'organe. À première vue, le paracétamol, la suprastine et l'aspirine inoffensifs, si la dose est dépassée ou lorsqu'ils sont combinés avec de l'alcool, sont dangereux pour le foie.

Le résultat du traitement d'un patient au régime sera perceptible dans environ un mois - l'état de santé s'améliorera, les symptômes disparaîtront, mais cela ne signifie pas que le traitement est terminé et que l'organe s'est rétabli.

Une longue alimentation et des examens périodiques utilisant des échographies et des tests de laboratoire sont nécessaires - ce n'est qu'ainsi que vous pourrez savoir à quelle vitesse le foie se régénère.

L'hépatose du foie gras est curable, mais c'est une longue lutte dans laquelle on ne peut compter que sur sa volonté.

Foie en graisse: ce que cela signifie et comment le traiter?

La stéatose hépatique est une pathologie dans laquelle les lipides s'accumulent dans le parenchyme hépatique. La stéatose hépatique a de nombreux autres noms: stéatose hépatique, hépatose graisseuse, stéatose hépatique.

Qu'est-ce que le foie gras? Dans un état normal, le foie contient environ 10% de matières grasses. Avec le développement de l'hépatose graisseuse, une augmentation de la quantité de lipides dans le foie est observée jusqu'à 50%. Le plus souvent, cette pathologie se développe chez les alcooliques sous l'effet destructeur de l'éthanol sur les hépatocytes du parenchyme hépatique..

Que signifie le foie en graisse?

En raison du développement d'un état pathologique, le foie devient envahi par la graisse, il y a une accumulation de petites ou grandes gouttes de dépôts lipidiques dans certaines zones du parenchyme hépatique.

Dans les cas avancés, l'accumulation de graisse peut atteindre une taille importante, ce qui conduit au remplissage complet du tissu parenchymateux du foie en lipides..

Lors de l'étude du tissu hépatique affecté par le processus pathologique au microscope, le médecin observe un grand nombre d'hépatocytes, qui contiennent de grosses gouttes de graisse ou un grand nombre de petits amas lipidiques.

L'accumulation de lipides conduit au fait que le foie devient incapable de remplir pleinement ses fonctions physiologiques.

La stéatose devient un trouble grave lorsqu'elle provoque une hépatomégalie et une forme d'hépatite appelée stéatohépatite. A ce stade, la progression de la dégénérescence graisseuse du foie provoque son augmentation et le développement de processus inflammatoires.

Dans le processus d'accumulation de graisse, un processus pathologique se développe, qui consiste en la dégénérescence du tissu hépatique. À la suite de cette dégénérescence, les cellules spécialisées du parenchyme hépatique - les hépatocytes - sont remplacées par des cellules graisseuses..

Le développement d'une hépatose graisseuse en l'absence d'un traitement adéquat en temps opportun peut entraîner l'apparition de changements cirrhotiques irréversibles. Dans les cas particulièrement avancés, la pathologie peut provoquer l'apparition d'une insuffisance hépatique et la mort ultérieure..

La progression de la stéatose augmente la probabilité de cirrhose hépatique, de troubles cardiovasculaires, de pathologies endocriniennes et métaboliques. De plus, la présence d'une dégénérescence graisseuse du foie peut provoquer l'apparition de réactions allergiques, de varices et de quelques autres.

Afin d'éviter les conséquences négatives du développement de la pathologie dans le corps, il faut connaître les causes de son apparition et les méthodes de traitement de la maladie.

Causes et facteurs de développement de la stéatose hépatique

Le plus souvent, la stéatose hépatique se développe chez les personnes qui abusent de boissons alcoolisées, mais ce n'est pas la seule cause du processus pathologique..

Les raisons du développement de la stéatose peuvent être la famine avec une perte rapide de poids corporel, l'exposition du corps à des composés toxiques et toxiques et des processus métaboliques altérés..

De plus, le foie réagit aux graisses en accumulant des lipides dans son propre parenchyme. L'abus d'aliments gras, en particulier en menant une vie sédentaire, conduit à l'obésité du parenchyme hépatique.

En plus des composés toxiques et toxiques, la stéatose peut être déclenchée par l'utilisation prolongée de médicaments ayant des propriétés hépatotoxiques prononcées lors de la mise en œuvre de mesures thérapeutiques.

Ces médicaments sont:

  • Méthotrexate;
  • Tétracycline;
  • Œstrogène.

Les troubles des processus métaboliques et métaboliques qui contribuent au développement de l'hépatose graisseuse peuvent être déclenchés par des conditions dans le corps telles que:

  1. Diabète.
  2. Grossesse.
  3. Syndrome de Reye.
  4. Maladie de Konovalov-Wilson.
  5. Maladie de Weber-Christian.

Fumer du tabac en présence d'autres facteurs dans le développement de troubles hépatiques contribue à l'aggravation de la situation, ce qui augmente le risque d'obésité de la glande.

Dans certains cas, la cause de la dégénérescence graisseuse du parenchyme hépatique est le développement d'une entérite et d'une pancréatite sévères dans le corps..

En plus de ces raisons, l'apparition de la maladie peut être due à un manque de protéines et de vitamines dans le corps, à la présence d'une intoxication chronique, à une obésité générale du corps, ainsi qu'à un excès de fer..

Symptômes typiques du développement de l'hépatose graisseuse

L'hépatose graisseuse se fait sentir à mesure que le nombre d'hépatocytes affectés du parenchyme hépatique augmente.

Les symptômes deviennent prononcés aux premier et deuxième stades du développement du processus pathologique. Les symptômes sont particulièrement prononcés au troisième stade, mais quand cela se produit, le traitement médicamenteux est inutile et le patient a besoin d'une transplantation hépatique.

Si vous surveillez de près votre santé, vous pouvez remarquer les changements beaucoup plus tôt. Il est recommandé de répondre rapidement à toute détérioration de la santé, en demandant l'avis d'un médecin.

Les symptômes des graisses dans le foie comprennent:

  • lourdeur dans l'abdomen et dans la région du foie;
  • l'apparition de nausées périodiques et d'envie de vomir;
  • l'apparition de la dysbiose ou de ses manifestations individuelles;
  • détérioration de la peau;
  • Vision floue.

Il convient de rappeler que des signes prononcés de développement de l'obésité hépatique ne sont observés qu'avec le développement d'une forme aiguë de pathologie, dans d'autres cas, l'évolution de la maladie est principalement asymptomatique, en particulier au premier stade de la progression du trouble. À ce stade, il est possible de diagnostiquer une déviation pathologique uniquement lors d'un examen morphologique..

Pour la deuxième étape de la progression de l'état pathologique, les signes suivants sont caractéristiques:

  1. L'apparition de lourdeur dans l'hypochondre droit.
  2. Sensation de tiraillement, surtout après avoir pris des boissons alcoolisées.
  3. La nausée.
  4. Ballonnements.
  5. Amertume dans la bouche.
  6. L'apparition d'un revêtement jaune sur la langue.
  7. Trouble des selles.

Le troisième stade de la dégénérescence graisseuse est caractérisé par l'apparition de signes de développement d'une insuffisance hépatique..

Méthodes de diagnostic d'une condition pathologique

Pour identifier la présence de changements pathologiques dans le foie dans le corps, un diagnostic complet est nécessaire. Des méthodes de laboratoire et instrumentales sont utilisées pour établir un diagnostic précis..

L'analyse générale du sang et de l'urine et la biochimie du sang sont utilisées comme méthodes de laboratoire..

À l'aide de ces analyses, une déviation de la composition du plasma sanguin est détectée, ce qui indique la présence d'un processus inflammatoire dans le corps. De plus, un test sanguin biochimique peut révéler des anomalies dans les processus métaboliques se produisant dans les cellules hépatiques..

L'échographie, la tomodensitométrie et l'IRM sont utilisées comme méthodes de diagnostic instrumentales et, en cas d'urgence, une biopsie du foie peut être réalisée.

L'échographie peut révéler des foyers d'accumulation de lipides dans les tissus hépatiques et le degré de développement du processus pathologique. À l'aide de l'échographie, il est possible de déterminer une augmentation de la taille d'un organe - hépatomégalie. La tomodensitométrie et l'IRM fournissent des données similaires.

De plus, une étude est réalisée pour les virus de l'hépatite, cela est dû au fait que le développement de l'hépatite virale est la cause la plus fréquente de lésions du parenchyme hépatique. La présence du virus de l'hépatite C dans le corps peut provoquer une violation des processus qui assurent le métabolisme des lipides.

Traitement de l'hépatose graisseuse

Le traitement de la pathologie est complexe. Pour obtenir le maximum d'effet positif de la thérapie, l'utilisation simultanée de médicaments, de diététiques et de traitements avec la médecine traditionnelle est recommandée.

Le patient doit définitivement changer de régime. Les aliments ne doivent pas contenir d'aliments susceptibles d'affecter négativement la fonction hépatique. Ces produits comprennent tous les aliments frits, épicés, fumés et en conserve, la restauration rapide et les aliments marinés..

De plus, il est conseillé au patient de modifier son mode de vie, d'éliminer la pathologie et de normaliser le fonctionnement de l'organe, il est recommandé de mener une vie active et de faire du sport.

Les médicaments appartenant à différents groupes pharmacologiques sont utilisés comme composants de la pharmacothérapie..

Les groupes de médicaments les plus couramment utilisés dans le traitement sont:

  • hépatoprotecteurs - Essentiale Forte, Berlition, Essliver;
  • préparations d'acide sulfamique - Taurine, Méthionine;
  • hépatoprotecteurs végétaux - Liv-52, Karsil, extrait d'artichaut, extrait de curcuma, extrait d'oseille, Hepabene et Holagol;
  • vitamines antioxydantes - Vitamine E et A;
  • Vitamines B.

En tant que moyen de médecine traditionnelle, vous pouvez utiliser des décoctions et des infusions préparées à base de stigmates de maïs, d'églantier, de prêle, de camomille, de feuilles de fraise, d'immortelle, de feuilles de bouleau et de graines d'aneth.

L'avoine est un puissant anti-foie gras. À l'aide de produits préparés à base d'avoine, vous pouvez nettoyer le foie des accumulations de graisse. Pour le nettoyage, vous pouvez préparer une infusion à base de 250 g d'avoine, 50 g de bouleau et de feuilles d'airelles. Le mélange est infusé dans 3,5 litres d'eau. Le produit fini est dilué avec une décoction d'églantier et pris dans 50 ml avant les repas pendant 10 jours.

Hépatose du foie gras

L'hépatose est une maladie du foie avec des changements structurels associés à un dépôt excessif de cellules graisseuses et à une altération de la fonction d'un organe entier. L'hépatose graisseuse est également appelée stéatose hépatique, stéatose, dégénérescence graisseuse. Les causes, les symptômes et le traitement de l'hépatose du foie gras, ainsi que les mesures permettant d'éviter un tel problème sont discutés en détail ci-dessous..

Ce que c'est?

L'hépatose est un processus chronique qui s'accompagne d'obésité des hépatocytes et d'une accumulation excessive de lipides en eux. Un changement dans la structure des cellules entraîne des dommages et une modification de la substance intercellulaire, ce qui provoque en outre des changements inflammatoires-nécrotiques. L'évolution chronique et les symptômes latents deviennent la cause d'un traitement intempestif et l'apparition de changements dans le corps, qui sont très difficiles à éliminer.

Le long cours de la pathologie conduit à l'incapacité de l'organe à remplir ses fonctions. L'une des variétés d'hépatose vivante est l'hépatose alcoolique, qui survient chez les personnes qui abusent de l'alcool. La pathogenèse de la maladie reste la même - les cellules graisseuses s'accumulent dans les hépatocytes, ce qui modifie la structure et les performances de l'organe.

Si la dégénérescence du foie n'est pas causée par l'alcool, une pathologie peut être observée dans une certaine partie de l'organe, alors qu'en général, le processus est bénin et ne menace pas la vie du patient. Sous l'influence de facteurs défavorables ou d'une consommation excessive d'alcool, la pathologie commence à progresser, ce qui conduit à une chaîne potentiellement mortelle: fibrose-cirrhose-la nécessité d'une transplantation d'organe ou la mort.

Formes et étapes

Dans la plupart des cas, les patients reçoivent un diagnostic d'une forme de stéatose hépatique non alcoolique. Ce diagnostic a de nombreux synonymes - dégénérescence graisseuse, stéatohépatite, stéatose et autres. Les changements pathologiques commencent lorsque l'accumulation de graisse dépasse 10% du poids des biscuits. Il existe 4 degrés de pathologie:

  • Zéro. Aucun symptôme clinique, de petites particules de graisse sont présentes dans les cellules hépatiques uniques.
  • Premier. La taille des dépôts graisseux augmente, leur nombre ressemble maintenant à des lésions individuelles.
  • Seconde. Les dépôts graisseux contiennent environ la moitié des hépatocytes, l'obésité intracellulaire est diagnostiquée.
  • Troisième. La graisse accumulée continue de se déposer dans l'espace intercellulaire, formant des formations graisseuses et des kystes.

Symptômes

Il n'y a généralement pas de signes spécifiques de la maladie et l'évolution chronique de la pathologie explique le diagnostic tardif et la complexité du traitement. La maladie se développe progressivement et ne cause pas d'inconfort au patient pendant de nombreuses années. Dans les première et deuxième étapes, des changements réversibles se produisent et la thérapie peut conduire à un résultat positif. Aux troisième et quatrième stades, l'obésité se produit avec la dégénérescence de la structure lobulaire de l'organe, qui est considérée comme un état de pré-cirrhose.

Au premier stade, les symptômes et les plaintes du patient sont absents. Plus tard, des signes non spécifiques de la maladie commencent à apparaître:

  • douleur
  • la nausée
  • la faiblesse
  • petit appétit
  • inconfort sous les côtes du côté droit

Plus près de la troisième étape, elle peut être focale ou diffuse. Cette dernière condition est accompagnée d'un tableau clinique plus vivant et de troubles objectifs qui peuvent être diagnostiqués par des méthodes instrumentales et de laboratoire. Avec la stéatose, il y a:

  • dystrophie hépatique
  • accumulation de graisse corporelle
  • élimination retardée des toxines
  • résistance à l'insuline
  • violation de l'approvisionnement en sang
  • une augmentation du nombre de radicaux libres
  • destruction des cellules
  • altération de la formation d'apoprotéines

Des processus métaboliques incorrects dans le foie perturbent les fonctions d'autres organes. La douleur apparaît lorsque la capsule hépatique est étirée en raison d'une augmentation de sa taille. Les manifestations cliniques ne sont pas liées au moment de la prise alimentaire. La douleur est détectée par un médecin à la palpation de l'abdomen.

L'aspect général du patient ressemble à un physique asthénique et est complété par des plaintes de faiblesse, de somnolence et de performances altérées. La raison de l'apparition de tels symptômes est une violation des processus biochimiques les plus importants, qui ne conduisent actuellement pas à la production d'une quantité d'énergie suffisante..

La nausée survient à la suite d'une violation de la formation de la bile et d'un ralentissement de l'élimination des toxines. Dans les derniers stades, tous les processus biochimiques associés au travail du foie sont affectés. Le niveau de bilirubine et d'acides biliaires augmente, qui pénètrent maintenant dans la circulation sanguine et sont transportés dans tout le corps.

Il existe donc des symptômes supplémentaires des derniers stades de l'hépatose - la jaunisse, qui s'accompagne de démangeaisons, de vomissements, d'une détérioration de l'état de santé général. Les tests diagnostiquent l'hyperbilirubinémie et les changements de concentration des enzymes hépatiques.

En plus de la jaunisse et des démangeaisons, une éruption cutanée ou une hémorragie cutanée peuvent être associées. Au cœur de l'apparition de ces symptômes se trouve la détérioration de l'élimination des toxines. L'absence de traitement, ainsi que l'action prolongée de facteurs dommageables, conduit au fait que la stéatose se transforme progressivement en fibrose - les cellules du foie sont remplacées par du tissu conjonctif qui n'a pas la capacité d'effectuer le travail des hépatocytes. Après la fibrose, la cirrhose se développe.

Les causes

Parmi les causes de l'hépatose graisseuse, vous devez connaître les facteurs de provocation qui augmentent la probabilité de développer la maladie et les causes elles-mêmes. Le premier groupe comprend:

  • En surpoids. Chez les personnes obèses, le foie a une charge accrue, de sorte que l'organe est constamment dans un état de performance améliorée. Avec le temps, ses cellules s'usent, l'accumulation de glycogène est perturbée dans le foie et le dépôt de cellules lipidiques augmente.
  • L'abus d'alcool. La consommation fréquente de boissons alcoolisées entraîne la destruction des hépatocytes, leur régénération insuffisante et la perturbation de l'organe dans son ensemble. L'alcoolisme modifie également les processus métaboliques dans d'autres organes, altère la désintoxication et la fonction enzymatique du foie.
  • Mauvaise nutrition. La santé du foie dépend fortement de la qualité nutritionnelle. Le groupe à risque comprend les personnes qui aiment les produits de boulangerie frais, ainsi que les végétariens qui manquent de protéines. Les produits de boulangerie frais sont considérés comme des aliments lourds pour le pancréas, le foie et d'autres organes du tube digestif. Malgré le goût et l'odeur étonnants, les médecins de diverses spécialisations ne recommandent pas de l'utiliser. Le végétarisme n'est accueilli par les médecins que si le régime alimentaire correct est suivi, ce qui garantira une alimentation équilibrée et l'apport de toutes les substances nécessaires dans le corps. S'il n'y a pas assez de protéines, un tel régime affaiblira tout le corps et perturbera le fonctionnement de nombreux organes internes..
  • Inactivité physique. Une activité physique insuffisante contribue à l'accumulation d'un excès de poids corporel, ce qui affectera négativement l'état des organes internes, en particulier le foie.

Les principales causes d'hépatose sont les suivantes:

  • Résistance à l'insuline. Avec une diminution de la sensibilité des tissus à l'insuline, une hyperglycémie se produit et un mécanisme de compensation se développe, ce qui conduit à une augmentation de la production d'insuline. De grandes quantités d'insuline augmentent la lipolyse, qui libère de grandes quantités d'acides gras et augmente l'accumulation de triglycérides dans le foie. L'équilibre de la production et de l'utilisation des cellules graisseuses est perturbé, ce qui conduit à l'accumulation de lipoprotéines de très basse densité. Plus tard, il y a inflammation, mort des hépatocytes et leur transformation en tissu conjonctif.
  • Dysbactériose. Une activité excessive de la microflore pathogène dans l'intestin conduit au fait que les bactéries pénètrent dans la veine porte et le foie. Cela contribue au développement du processus inflammatoire, à l'activation de la réponse immunitaire et à la production ultérieure de tissu fibreux.
  • Violation des processus métaboliques. Un métabolisme incorrect s'accompagne d'une hyperlipidémie. Ceci est généralement observé lors de perturbations endocriniennes (diabète sucré et troubles hormonaux).

Le surpoids est l'un des principaux facteurs d'augmentation de la probabilité de développer une stéatose. Les patients adultes doivent être conscients de leur propre santé et éviter l'obésité chez leurs enfants. Ainsi, l'hépatose graisseuse peut agir comme une maladie indépendante, se développer comme une complication de troubles endocriniens ou métaboliques, et également être une conséquence des effets de l'intoxication et d'autres facteurs défavorables..

Obésité

L'obésité est une condition pathologique dans laquelle il y a une augmentation du poids corporel et le dépôt d'un excès de graisse dans le corps. Il résulte de la suralimentation, de la prédominance des aliments raffinés, des glucides simples dans l'alimentation, d'un mode de vie sédentaire, d'une prédisposition héréditaire, de pathologies du système nerveux. Il se manifeste chez les personnes qui prennent des antidépresseurs et des médicaments hormonaux.

La maladie se manifeste par:

  • gain de poids
  • essoufflement
  • handicapées
  • difficulté à déféquer
  • augmentation de la pression artérielle
  • douleur au cœur et aux articulations
  • diminution de la libido
  • troubles psychologiques: diminution de l'estime de soi

Lors du diagnostic externe d'un patient souffrant d'obésité, le médecin révèle que le foie est légèrement hypertrophié. Plus le poids corporel est élevé, moins les autres symptômes sont susceptibles de se rejoindre. Pour poser un diagnostic précis, l'indice de masse corporelle est calculé, une densitométrie est effectuée, la quantité de tissu musculaire et de tissu adipeux est mesurée, ainsi que la nature de sa distribution.

Maladies métaboliques

Les troubles métaboliques sont un complexe de manifestations qui indiquent que le processus visant à synthétiser l'énergie dans le corps est perturbé. Le dysfonctionnement est causé par une carence en micronutriments importants: sélénium, zinc, manganèse, chrome, vitamines liposolubles: A, D, E. anémie ferriprive, apport insuffisant en acide folique, la vitamine B 12 peut devenir un déclencheur du développement de troubles métaboliques.

Avec une violation du métabolisme des glucides, le diabète sucré se développe, le cholestérol gras s'accumule, provoquant un dysfonctionnement du système cardiovasculaire. Une quantité excessive de radicaux libres est remplie de néoplasmes. Les troubles métaboliques entraînent le développement de:

  • hépatose graisseuse
  • gain de poids
  • destruction de l'émail dentaire
  • décoloration de la peau
  • détérioration de l'état de la peau et des cheveux

Des troubles intestinaux sont également possibles, qui se manifestent sous forme de troubles dyspeptiques, de constipation, de diarrhée.

Hypodynamie

Les patients sédentaires sont sujets à une prise de poids rapide. Le tissu adipeux remplace progressivement les cellules hépatiques, le patient développe une hépatose. Une activité physique régulière active les processus métaboliques, le fonctionnement du système lymphatique. La saturation des cellules à oxygène est normalisée, les processus de purification et de régénération sont restaurés. Il est conseillé aux patients sédentaires d'inclure une activité physique quotidienne modérée, de réviser leur alimentation et de faire des promenades quotidiennes au grand air.

Le manque d'activité motrice est lourd non seulement de dysfonctionnement hépatique, mais également de dysfonctionnement du système musculo-squelettique, d'atrophie musculaire et de troubles psycho-émotionnels. Les patients ont une masse osseuse réduite et la probabilité de développer une ostéoporose augmente. Le fonctionnement du tractus gastro-intestinal et des organes respiratoires, le système endocrinien est perturbé, le niveau d'insuline diminue. Le patient se plaint d'une sensation constante de faiblesse, de troubles de la mémoire, du sommeil et de la capacité de travailler. L'inactivité physique n'est pas officiellement reconnue comme une maladie, mais aggrave considérablement la qualité de vie.

Frénésie alimentaire

La principale cause d'hépatose graisseuse est les troubles métaboliques et endocriniens qui provoquent une suralimentation. Manger une quantité excessive de nourriture entraîne une altération du métabolisme des glucides et des minéraux, une augmentation des lipoprotéines de basse densité. Le "mauvais" cholestérol s'accumule dans les parois des vaisseaux sanguins, le tissu adipeux remplace progressivement les hépacites.

La prédominance des aliments gras, de la viande rouge, des bouillons riches, des glucides simples, du sucre, de la farine blanche, des produits raffinés, des huiles de mauvaise qualité dans l'alimentation provoque des maladies du système cardiovasculaire, l'hépatose et des troubles endocriniens. Plus le poids corporel est élevé, plus le risque de développer un diabète sucré, des complications vasculaires est élevé. Le groupe à risque comprend les personnes ayant une alimentation déséquilibrée de mauvaise qualité, des troubles de l'alimentation, une prédisposition héréditaire au surpoids.

Végétarisme avec altération du métabolisme des glucides

Les troubles du métabolisme glucidique selon le type d'excès entraînent des fluctuations de poids, des changements d'état physique et émotionnel, des fluctuations de la pression artérielle, des tremblements dans le corps, des sauts brusques de glucose, une bouche sèche, une soif constante.

Un type inadéquat de métabolisme des glucides, souvent observé chez les personnes ayant une alimentation limitée, peut provoquer:

  • faiblesse constante et somnolence
  • tremblement de la main
  • essoufflement
  • maux de tête, étourdissements
  • apathie
  • progression de l'acidocétose, provoquant des nausées, des vomissements
  • la glycémie chute, les excellents processus sont dépassés

Avec des violations du métabolisme des glucides, le fonctionnement du foie est perturbé, la probabilité de développer une hépatose augmente. Avec les restrictions alimentaires, il est important de contrôler et de compenser rapidement les violations des vitamines, oligo-éléments et acides aminés. Consultez un nutritionniste, nutritionniste pour la sélection d'une alimentation complète enrichie en nutriments essentiels. Prenez des cours de vitamines, de complexes minéraux, de vitamine D, d'oméga-3. Pour nettoyer le foie, utilisez du chardon-Marie, des racines de pissenlit.

Régimes amaigrissants

Une alimentation déséquilibrée, tout en respectant les régimes amaigrissants, peut provoquer des troubles métaboliques, une exacerbation de pathologies chroniques. Un apport insuffisant en substances vitales entraîne une altération du métabolisme minéral, une hyper ou hypoglycémie, la maladie de Burke, un dysfonctionnement hépatique. Le groupe à risque comprend les personnes avec:

  • prédisposition héréditaire aux troubles métaboliques, endocriniens et glucidiques;
  • troubles circulatoires
  • tumeurs
  • lésions toxiques du foie et du corps dans son ensemble
  • troubles de la régulation neuro-hormonale
  • activité physique épuisante
  • surmenage psycho-émotionnel régulier

Avec des antécédents de violation de la fonction glucidique du foie, l'état et le tableau clinique sont aggravés. Fourniture immédiate de soins médicaux de qualité, correction du régime alimentaire, utilisation d'hépatoprotecteurs, respect du régime de consommation d'alcool.

Utilisation à long terme de certains médicaments

Le foie est le premier à souffrir d'une consommation prolongée et incontrôlée de médicaments à fortes doses. Un certain nombre de processus de pharmacodynamique, de fractionnement et de transformation de produits chimiques ont lieu dans le foie. Les complications sont causées par des médicaments, qui comprennent des métaux lourds (mercure, arsenic, aluminium), des agents antibactériens. Avant d'utiliser le médicament, il est recommandé de lire les instructions, faites attention à la liste des contre-indications possibles, des effets secondaires, des restrictions d'âge.

Les personnes ayant des antécédents d'anomalies hépatiques doivent faire très attention. L'utilisation de tout médicament doit être signalée à l'hépatologue. Étudiez attentivement les interactions médicamenteuses de différents groupes de médicaments. Essayez de ne pas utiliser de substances hépatotoxiques. Sinon, le risque de développer une hépatose graisseuse et des conditions irréversibles augmente. Pour maintenir l'organe pendant le traitement, utilisez de la silymarine, des préparations de chardon-Marie.

Surdosage de vitamine A

Plus de 85% de la vitamine est déposée dans les cellules hépatiques sous forme d'ester. Par la suite, la substance est transformée en forme aldéhyde et en acides rétinoïques. Les substances sont hautement solubles dans l'huile et insolubles dans l'eau. Un dépôt excessif du foie et une accumulation dans les tissus peuvent avoir un effet toxique non seulement sur l'organe, mais également sur le corps dans son ensemble. Un surdosage prolongé provoque un dysfonctionnement hépatique, une perte de cheveux, des maux de tête, une faiblesse et une fatigue accrue. Le tableau clinique est aggravé chez les patients atteints d'hépatose graisseuse.

Maladies des organes de sécrétion interne

Les maladies des organes de sécrétion interne ou les troubles endocriniens sont l'une des causes les plus courantes d'hépatose graisseuse. L'hyperfonctionnement ou l'hypofonctionnement des glandes conduit à un dysfonctionnement de la glande thyroïde, au diabète sucré. Tout cela provoque une hépatose graisseuse non alcoolique chez les patients de tous âges. À une concentration élevée de T3 et T4 sous forme libre, il y a une violation de la synthèse des protéines causée par des pathologies hépatiques. L'organe produit la globuline liant la thyroxine, qui est responsable de la liaison de T3 et T4.

L'abus d'alcool

Le foie est l'un des organes cibles touchés par la consommation d'un excès d'éthanol. L'alcool cause des dommages et la mort des cellules hépatiques - les hépacites. Les processus redox sont perturbés, les acétaldéhydes - produits de décomposition toxiques de l'alcool - s'accumulent. Le développement du processus inflammatoire est observé, suivi du remplacement des cellules hépatiques par des tissus conjonctifs. L'organe augmente de taille, cesse de fonctionner correctement, une hépatose se développe.

Maladies du système digestif

Le foie est l'un des organes impliqués dans le processus de digestion. Il démarre l'échange de complexes vitaminiques, de fractions lipidiques, de glucides. Le foie synthétise l'albumine, la globuline et d'autres protéines sanguines, participe à la réaction immunologique du corps. Tous les systèmes corporels sont interconnectés et un dysfonctionnement du tractus gastro-intestinal peut affecter l'état du foie et du système urinaire. Le traitement implique une approche holistique et s'attaque à la cause profonde de la maladie. Des médicaments de thérapie symptomatique sont utilisés en option.

Diabète

De nombreuses études ont confirmé le lien entre le diabète sucré et diverses pathologies hépatiques, dont l'hépatose graisseuse. La perte d'insuline affecte négativement l'état fonctionnel du foie. Chez les patients diabétiques, le taux d'enzymes hépatiques augmente. Cela provoque des niveaux d'ALT, aggrave l'évolution du diabète sucré. La production de glucose augmente et des anomalies de stockage des triglycérides sont observées. Le foie est l'un des organes sensibles à l'insuline, ce qui peut indiquer les stades initiaux du diabète avant même l'augmentation de la concentration de glucose dans les paramètres de laboratoire.

Calculs biliaires

Avec l'hépatose graisseuse, des calculs biliaires sont détectés chez plus de 25% des patients. La maladie affecte le processus de synthèse et le mouvement de la bile. La formation de calculs pigmentés est le plus souvent causée par la stagnation de la bile dans le foie et les voies biliaires extrahépatiques. Des calculs commencent à se former dans la sortie biliaire intrahépatique sous forme de bases protéiques, de pigment biliaire et d'une petite quantité de sel de chaux.

Déficit enzymatique digestif

La carence enzymatique est souvent causée par des pathologies du foie (hépatose graisseuse) et du système biliaire. Cela est dû au fait que les enzymes pancréatiques ne sont pas suffisamment activées par la bile. Les aliments dépourvus d'enzymes entraînent un stress excessif sur le corps et les pathologies hépatiques ne font qu'aggraver cette situation..

Inflammation du pancréas

Les pathologies pancréatiques s'accompagnent de processus inflammatoires, elles se trouvent sous le nom de «pancréatite». Il existe une évolution aiguë et chronique du processus pathologique. Avec l'exacerbation de la pancréatite, un œdème sévère est observé, la formation d'une nécrose graisseuse, de couleur blanc-jaune. En l'absence d'assistance en temps opportun, les organes environnants souffrent, le foie cesse de fonctionner correctement. Une hémorragie, une suppuration et la formation de kystes jaunes sont possibles. Le manque de soins de qualité entraîne le développement de processus irréversibles.

Complications possibles

La violation de la structure des hépatocytes et l'hypofonctionnement du foie entraînent des complications assez graves qui apparaissent à la fois dans l'appareil hépatobiliaire et dans le corps dans son ensemble. Les principales conséquences néfastes sont les suivantes:

  • développement du processus inflammatoire dans les organes de l'appareil hépatobiliaire. Le patient reçoit un diagnostic de cholécystite, de pancréatite ou de calculs dans les conduits. La raison en est souvent la détérioration de la qualité de vie, l'accumulation de toxines et l'activation de la flore pathogène. Avec un manque de production d'enzymes gastriques, la charge sur le pancréas augmente, ce qui conduit finalement à une pancréatite.
  • problèmes vasculaires. L'accumulation de toxines et le blocage des voies biliaires au fil du temps provoquent une augmentation de la pression artérielle, une détérioration de la structure des vaisseaux veineux et le développement de varices. S'ils ne sont pas traités, ces troubles affectent négativement le fonctionnement de l'appareil visuel, l'état de la peau et l'apparence du patient..
  • diminution de l'immunité et des défenses corporelles, ce qui augmente la probabilité de maladies respiratoires fréquentes et le risque d'infection par des parasites.
  • modifications hépatiques irréversibles - cirrhose.

La grossesse peut-elle provoquer une maladie?

La stéatose est l'une des complications les plus graves de la grossesse, mais heureusement, elle n'est pas très courante. Avec le développement de la stéatose lors du port d'un enfant, la probabilité de décès chez la mère et le fœtus est assez élevée. La dégénérescence graisseuse des femmes enceintes se développe dans le contexte d'une cholestase existante, de vomissements indomptables et d'une toxicose tardive. La pathologie est rare, cependant, si elle est détectée, elle nécessite un accouchement urgent.

Quel médecin contacter

Les premières plaintes des patients ne sont pas spécifiques, elles peuvent donc être adressées à un thérapeute. Le médecin prescrira les tests nécessaires, puis référera à un spécialiste plus étroit - un hépatologue.

Diagnostique

La place principale dans le diagnostic de la stéatose est prise par les tests de laboratoire, en particulier les tests sanguins biochimiques. Il détermine les indicateurs qui reflètent le travail de l'organe (enzymes hépatiques, bilirubine, acides biliaires). Des concentrations accrues de glucose et de cholestérol se retrouvent également dans le sang..

Les méthodes instrumentales - l'échographie, la tomographie calculée et magnétique aident à compléter l'image objective. Ils montreront clairement la localisation des changements dans la structure du foie et l'expansion de ses frontières, cependant, l'inflammation dans les images n'est pas toujours perceptible.

Traitement

Le traitement comprend trois domaines:

  • mise en œuvre du schéma thérapeutique prescrit par le médecin;
  • respect du régime alimentaire requis;
  • refus d'alcool et autres facteurs de provocation.

La thérapie est souvent réalisée en ambulatoire avec des médicaments. Les médicaments des groupes suivants sont prescrits:

  • Hépatoprotecteurs. Le groupe principal de médicaments pour la stéatose. Leur action vise à restaurer la structure et les fonctions des hépatocytes, à réduire l'intoxication du corps, ainsi qu'à réduire le processus inflammatoire. Les médecins peuvent prescrire des hépatoprotecteurs d'origine végétale ou synthétique. Les meilleurs remèdes sont des médicaments contenant des phospholipides essentiels - des composants des membranes hépatocytaires, qui renforcent les cellules et augmentent la résistance aux facteurs indésirables. Les produits combinés, qui contiennent en outre de l'acide glycyrrhizique, ont également des effets anti-inflammatoires et agissent comme des antioxydants.
  • Médicaments contre la cholérèse à base d'acide ursodésoxycholique. Réduit la synthèse du cholestérol et des dépôts graisseux dans le foie, stimule la sécrétion de bile, améliore les propriétés de détoxication du foie, favorise la dissolution des calculs.
  • Agents hépatotropes à base de plantes. Ils ont un effet complexe qui normalise les fonctions de l'organe - ils améliorent l'écoulement de la bile, favorisent la régénération tissulaire.
  • Vitamines, antihypoxants, antioxydants - nécessaires à la normalisation des processus biochimiques et à l'accélération de la régénération des hépatocytes.

Régime

Le régime alimentaire est essentiel pour l'efficacité du traitement conservateur de base. Les principales recommandations diététiques sont les suivantes:

  • atteindre et maintenir le poids du patient dans les limites normales
  • remplacement des graisses animales par des végétaux
  • éviter l'alcool, les colorants et les conservateurs
  • manger une quantité suffisante de légumes, de protéines, de vitamines
  • la préférence doit être donnée aux méthodes de cuisson telles que l'ébullition et la cuisson au four
  • les aliments frits et gras sont recommandés pour être complètement exclus
  • la prise de nourriture doit se faire en petites portions, mais 6 à 7 fois par jour
  • il est conseillé de manger des aliments déchiquetés ou liquides à température chaude

Fromage cottage gras, sauces piquantes, crème sure, viandes fumées, restauration rapide, sous-produits, conserves, oignons et ail, tous les champignons, les bouillons gras sont considérés comme nocifs pour la stéatose. Les poissons maigres, les légumes et fruits de saison, les produits à faible teneur en acide lactique, les produits carnés cuits à la vapeur et les céréales seront utiles pour le foie. Il est recommandé de remplacer les bonbons de confiserie et les pâtisseries fraîches par de la marmelade, des fruits secs et du miel.

Exemple de menu pour la journée

  • Petit déjeuner. Bouillie d'avoine, thé, banane.
  • Goûter. Fromage cottage faible en gras, marmelade.
  • Dîner. Premier plat en bouillon de légumes avec boulettes de viande, bouillie de sarrasin, filet de morue.
  • Goûter de l'après-midi. Bouillon de rose musquée, biscuits biscuits, poire.
  • Dîner. Jus de légumes, purée de pommes de terre, poisson au four.
  • Souper tardif. Yaourt faible en gras, pas de craquelins sucrés.

La prévention

La maladie peut être évitée grâce à un mode de vie sain, une alimentation équilibrée et saine et une activité physique optimale. Des charges actives doivent être présentes chez une personne tous les jours, la marche et la natation sont très utiles. Malgré l'abondance de fast food et de bonbons, il est recommandé de les exclure complètement de votre alimentation et de privilégier les légumes et fruits naturels, la viande maigre et les céréales..

Il est très important de maintenir le poids dans les limites normales, car l'obésité augmente considérablement la probabilité non seulement d'une maladie du foie, mais aussi d'autres. Boire de l'alcool en quantité détruit les hépatocytes. Les troubles endocriniens et hormonaux sont également considérés comme dangereux. Pour la détection rapide des stades initiaux de la stéatose, il est recommandé de subir des examens préventifs et de faire une prise de sang au moins une fois par an.

L'hépatose graisseuse est une maladie dangereuse qui commence imperceptiblement et qui ne se manifeste pas pendant longtemps. L'absence de traitement augmente le risque de changements irréversibles et de décès. Il est assez facile de prévenir la pathologie, mais cela nécessite de reconsidérer votre mode de vie et votre alimentation..