Gonflement avec cirrhose du foie et moyens de les éliminer

L'œdème de la cirrhose hépatique est souvent l'une des complications graves de la maladie des membranes filtrantes. Cela est dû à une diminution de la concentration d'albumine, à la suite de laquelle le liquide ne pénètre pas dans la circulation sanguine, mais dans les tissus. L'eau s'accumule et la peau se dilate. L'émergence de cette pathologie peut même aboutir à la mort, il est donc impératif de restaurer le système fonctionnel pour qu'il fonctionne et de maintenir un régime normal..

Présentation de la cirrhose du foie

Le remplacement partiel ou complet du tissu hépatique normal par du tissu fibreux est appelé cirrhose. Cette pathologie survient pour de nombreuses raisons pour lesquelles la membrane arrête son activité normale et devient progressivement imperméable à la circulation sanguine. Les débris biologiques ne se déposent pas dans la glande et ne sont pas excrétés avec la bile et d'autres déchets. Un empoisonnement du corps se produit.


Mais en plus de la gravité de la maladie elle-même, un certain nombre de complications surviennent en raison de l'évolution de la maladie, y compris l'apparition d'un gonflement caractéristique de la cirrhose du foie. Les poches commencent généralement dans les membres inférieurs.

Les principaux symptômes de la maladie

L'enflure peut être le premier signal du développement de la cirrhose. Cela est dû à la perturbation de l'ensemble du système fonctionnel. Le tube digestif cesse de fonctionner à plein régime, il y a une pression accrue dans les veines du foie et une accumulation d'exsudat est observée dans la partie inférieure du péritoine. En conséquence, une grande zone de l'espace extracellulaire est remplie de fluide..

Gonflement du visage

L'enflure du visage est généralement la dernière à apparaître. Cette pathologie s'accompagne d'un jaunissement de la peau, souvent une sécheresse de l'épiderme apparaît. La pâleur indique une anémie, qui n'est pas rare non plus dans la cirrhose du foie. C'est particulièrement difficile pour les patients avec un diagnostic concomitant - obésité ou diabète sucré.

Œdème pulmonaire

L'œdème pulmonaire avec cirrhose est particulièrement dangereux. Une tumeur se forme autour des tissus du système respiratoire et une suffocation peut commencer, accompagnée d'une crise cardiaque. La personne a l'impression de se noyer progressivement, car le liquide remplit progressivement les organes.

Gonflement des extrémités

Un gonflement des jambes avec cirrhose du foie survient souvent à un stade ultérieur. Les patients ont un épaississement de la peau, elle s'étire et il y a une sensation de constriction et d'éclatement.

De plus, les symptômes suivants se développent:

  • l'apparition d'un assombrissement lors d'une pression sur la partie affectée du corps;
  • jaunissement des zones individuelles;
  • hématomes;
  • démangeaisons et brûlures;
  • l'apparition de varicosités.
  • douleur aux endroits où apparaissent des tumeurs;

Ascite

Un gros abdomen chez les patients atteints de cirrhose est, en règle générale, une conséquence de l'ascite. Ce gonflement se produit lorsque beaucoup de liquide s'accumule dans le péritoine. C'est parce que la circulation sanguine dans le système digestif est altérée. Le sang veineux circule plus lentement que nécessaire et la lymphe transpire vers l'intérieur.

Cette pathologie est également dangereuse car les bactéries et autres micro-organismes nocifs se développent dans un environnement humide, ce qui peut provoquer des maladies supplémentaires, et le système immunitaire, en raison de son affaiblissement, ne peut pas faire face. De plus, en raison de la pression interne constante, une hernie ombilicale se développe.

Causes d'occurrence

L'œdème des poumons, des membres et du visage avec cirrhose du foie se produit parce que le tissu conjonctif imperméable apparaît à la place des hépatocytes. L'organe cesse de produire des fractions protéiques dans le sérum sanguin et ce sont elles qui aident à attirer les molécules d'eau. Ils se dissolvent également complètement dans le liquide libre entre les cellules, le condensent, la surface des capillaires ne permet pas au flux sanguin de passer et l'humidité ne pénètre pas dans les tissus. C'est pourquoi les personnes souffrant de cette pathologie éprouvent constamment des complications associées à l'apparition d'un œdème qui interfèrent avec la vie normale..

Tactiques thérapeutiques

Le gonflement des jambes, des bras, des poumons et des ascites avec cirrhose du foie doit certainement être traité, car ils impliquent toute une liste de toutes sortes de complications et de nouvelles maladies. La thérapie peut consister en une utilisation complexe de médicaments. Mais, dans tous les cas, ces mesures seront plutôt préventives que de soulager complètement le problème, car la seule issue pour les patients atteints de cirrhose est la transplantation d'organes. Il est nécessaire de donner une description complète de la complication à temps et de commencer le traitement.

Thérapie diurétique

Si le patient ne présente pas de déséquilibre électrolytique et ne souffre pas de maladie rénale, les diurétiques constituent un bon début de traitement. Étant donné que l'œdème tissulaire aggrave immédiatement l'état du patient, les diurétiques sont le moyen le plus rapide de drainer l'excès de liquide. Il convient de rappeler que l'humidité doit être éliminée progressivement et que le poids d'une personne par jour doit être réduit de 500 à 600 grammes. Pas plus. Une augmentation du rythme n'est possible que si les procédures cliniques sont effectuées dans un hôpital, sous la surveillance constante de médecins.

Thérapie de sorption

Puisque le foie est un filtre naturel naturel, il capture tous les déchets biologiques qui accompagnent l'eau, la nourriture et l'air. Mais la cirrhose ne permet pas à la membrane de fonctionner normalement et une intoxication du corps se produit. La conséquence de ceci peut être une encéphalopathie, qui est survenue en raison d'une surcharge de toxines..

Le rôle de duplication de la glande dans la thérapie principale peut être joué par des sorbants: des médicaments de l'industrie pharmaceutique, créés à partir d'agents végétaux ou chimiques qui aident à collecter les toxines et à les éliminer. La libération du système fonctionnel des déchets permet de normaliser le travail du tractus gastro-intestinal et réduit considérablement les processus pathologiques dus à la cirrhose. Il faut rappeler que de tels fonds nécessitent l'utilisation de compléments alimentaires supplémentaires jouant le rôle de prébiotiques.

Laparocentèse

Les hépatologues suggèrent une intervention chirurgicale uniquement lorsqu'une grande quantité d'humidité s'accumule dans le péritoine, car une forte pression entraîne des lésions des organes du système digestif et des intestins. L'opération se déroule sous anesthésie locale: le patient est percé par la paroi avant et l'exsudat est éliminé à l'aide d'un drainage. La laparocentèse facilite grandement la condition humaine. En outre, cette procédure est utile à des fins de diagnostic, car les fluides suivants peuvent être examinés:

  • flore interne bactérienne;
  • du sang;
  • impuretés de la bile.

Si la présence d'une pathogenèse dans les fluides est détectée, une thérapie est prescrite pour arrêter l'activité des micro-organismes. Cela empêche le développement d'une inflammation dans le péritoine et la péritonite..

Thérapie pathogénique

Si une personne ne développe pas d'œdème pulmonaire, mais a une ascite, une administration intraveineuse supplémentaire d'albumine est nécessaire, qui est vendue comme produit fini. La posologie est prescrite par un spécialiste, en se concentrant sur le degré d'œdème et le stade de la cirrhose.

L'albumine humaine est une substance qui remplace le plasma et aide à maintenir la pression dans la circulation sanguine. Le remède est pathogène du fait qu'il arrête la cause d'origine, ce qui provoque un œdème. En outre, il contient des composants tels que des protéines, qui fournissent les protéines nécessaires aux organes et aux tissus. De ce fait, la transpiration du liquide dans la cavité péritonéale et dans l'appareil respiratoire est réduite.

Attention! Il est important de comprendre que le médicament interfère avec l'élimination des protéines des tissus, ce qui peut provoquer un nouvel œdème.Il ne doit donc pas être utilisé sans la nomination d'un spécialiste..

Correction nutritionnelle et remèdes populaires

Le traitement doit également être complété par un régime alimentaire prescrit par les médecins. Le patient doit suivre les instructions des hépatologues et ajuster son alimentation, car de nombreux produits peuvent compliquer le traitement. Vous devez respecter les règles de base:

  1. Manque de sel dans l'alimentation.
  2. La nourriture doit être légère et absorbée sans effort du tube digestif.
  3. La nourriture doit être livrée toutes les 4 heures afin que le corps n'ait pas de mal à la digérer.

Les remèdes populaires tels que les décoctions, les infusions ou les tisanes complètent bien la thérapie générale. Mais dans les stades sévères de la cirrhose hépatique, il est nécessaire que l'hépatologue établisse un schéma thérapeutique avec des phytopréparations, sinon l'automédication peut aller à l'encontre du programme clinique principal et causer des dommages. Vous avez également besoin d'une activité physique réalisable..

Il est important de savoir! Il est impossible de ne pas traiter la cirrhose du foie et l'œdème résultant de cette affection.

C'est une maladie très grave et, si elle n'est pas corrigée à temps, le pronostic peut être le plus triste. Une jambe, un visage ou un ventre enflés n'est pas seulement un problème esthétique, c'est un signal de détresse du corps et de telles choses doivent être prises en compte.

Signes et traitement de l'œdème dans la cirrhose hépatique

Médecin-hépatologue

Spécialités apparentées: gastro-entérologue, thérapeute.

Adresse: Saint-Pétersbourg, rue Akademika Lebedev, 4/2.

Le foie n'est pas directement lié aux processus de circulation sanguine et d'excrétion de l'excès de liquide du corps. Cependant, c'est dans la glande digestive que sont synthétisées les protéines (albumine), qui maintiennent la pression osmotique colloïdale dans le sang. L'œdème dans la cirrhose hépatique est une complication qui survient aux stades sous-compensés et décompensés du développement de la pathologie. Leur apparition est associée à une diminution de la concentration d'albumine dans le sang et, par conséquent, à la transition du liquide intercellulaire de la circulation sanguine vers les tissus environnants..

Dans la cirrhose du foie (LC), les hépatocytes sont remplacés par des cellules de tissu fibreux. À cet égard, l'organe cesse de produire des fractions protéiques aux propriétés hydrophiles. Ils se dissolvent dans le liquide intercellulaire et augmentent sa densité, grâce à quoi les parois des capillaires deviennent imperméables au plasma sanguin. Une forte diminution de la concentration d'albumine dans le sang entraîne la pénétration de liquide dans les tissus mous. Pour cette raison, les patients atteints de CL développent un syndrome œdémateux-ascitique, un hydrothorax, etc..

Image symptomatique

Œdème des extrémités et des poumons - signes tardifs du développement de la cirrhose du foie. Leur apparition est associée à un dysfonctionnement de la glande digestive, à une hypertension portale (augmentation de la pression dans les veines hépatiques) et à une ascite (accumulation d'exsudat dans le péritoine). L'œdème est une tumeur qui se forme lorsque le liquide s'accumule dans les espaces extracellulaires - tissus mous, abdomen, poumons, etc..

Gonflement des membres supérieurs et inférieurs

Les stades tardifs de la LC sont souvent accompagnés d'un gonflement des pieds, des chevilles et des mains. Au fil du temps, les patients commencent à remarquer que la peau de la zone des tumeurs s'épaissit et se resserre, ce qui provoque un inconfort sévère. Lorsque vous appuyez sur les zones enflées du corps, les empreintes digitales ne disparaissent pas immédiatement, parfois des taches sombres apparaissent à leur place.

En plus des symptômes ci-dessus, l'œdème des jambes avec cirrhose du foie est souvent accompagné de:

  • la formation de varicosités;
  • jaunissement de la peau;
  • démangeaisons et hémorragie sous-cutanée;
  • douleur au site de formation de la tumeur.

Les études en laboratoire confirment que la cause de l'œdème est une diminution du taux de potassium et d'albumine dans le corps..

Œdème pulmonaire

L'œdème pulmonaire est une complication qui survient le plus souvent au stade décompensé de la LC. La pathologie se développe en raison de la transpiration du liquide intercellulaire des vaisseaux sanguins dans les alvéoles, qui se trouvent dans les poumons. La gravité des symptômes dépend du volume d'exsudat accumulé dans le système respiratoire..

Les manifestations cliniques de la pathologie se produisent soudainement et se développent assez rapidement, car l'accumulation de liquide dans les alvéoles entraîne le développement d'une insuffisance respiratoire. Les symptômes suivants indiquent le plus souvent l'apparition d'une pathologie:

  • respiration superficielle et rapide;
  • crises d'asthme;
  • une sensation de compression dans la poitrine;
  • cyanose (décoloration bleue) de la peau;
  • essoufflement au repos;
  • cardiopalmus;
  • toux sèche avec respiration sifflante;
  • confusion ou perte de conscience.

L'œdème pulmonaire est une maladie potentiellement mortelle pour le patient, par conséquent, lorsque des signes caractéristiques apparaissent, une équipe d'ambulance doit être appelée.

Le développement d'une insuffisance respiratoire est souvent favorisé par l'hydrothorax - l'accumulation d'épanchement dans la cavité pleurale. La pathologie est courante chez les patients présentant des stades décompensés et thermiques de LC. La formation de liquide dans la région pleurale entraîne une compression des poumons et, par conséquent, le développement d'une insuffisance respiratoire aiguë.

Ascite

L'ascite est une conséquence de l'hypertension portale, caractérisée par l'accumulation d'exsudat libre dans le péritoine. Dans le tableau symptomatique, 75% des patients atteints de LC présentent une augmentation significative de l'abdomen. La maladie survient à la suite d'une mauvaise circulation dans la glande digestive. Une sortie lente de sang veineux entraîne une accumulation d'épanchement dans la cavité abdominale.

Avec le développement du syndrome œdémateux-ascitique, une augmentation uniforme de l'abdomen est observée, qui s'accompagne d'un étirement de la peau. Chez environ 67% des patients, des motifs bleus ressemblant à la tête d'une méduse se forment sur la paroi abdominale. Leur apparition est associée au développement de l'hypertension portale et, par conséquent, à l'expansion des vaisseaux veineux. À mesure que la pression intra-abdominale augmente, le nombril se gonfle vers l'extérieur. Au fil du temps, les patients atteints d'ascite reçoivent un diagnostic de hernie de l'anneau ombilical.

Principes généraux de traitement

L'exsudat libre qui s'accumule dans le péritoine est un environnement favorable au développement d'agents pathogènes. Par conséquent, le traitement de l'ascite et de l'œdème pulmonaire est d'une importance stratégique. Ignorer les pathologies entraîne l'émergence d'une péritonite bactérienne, qui, dans la plupart des cas, se termine par la mort. Il est possible d'arrêter le processus de transpiration du liquide intercellulaire de la circulation systémique, sous réserve d'un certain nombre de restrictions:

  1. Régime sans sel. Le maintien de l'équilibre sodique empêche l'accumulation d'exsudat non inflammatoire dans les tissus mous, les cavités pleurales et abdominales. Les patients atteints de PC doivent préparer des repas sans sel et inclure des aliments protéinés à faible teneur en sodium dans leur alimentation;
  2. Traitement médicamenteux du CP. Le syndrome œdémateux-ascitique est une conséquence de la dégénérescence du parenchyme de la glande digestive. Un dysfonctionnement d'organe entraîne une modification de la pression osmotique colloïdale dans le sang. Pour prévenir la progression des processus pathologiques, des diurétiques, des antihypertenseurs, des probiotiques et des hépatoprotecteurs, qui permettent d'arrêter la mort des hépatocytes dans le foie, seront inclus dans le schéma thérapeutique médicamenteux;
  3. Laparocentèse périodique. La ponction de la paroi abdominale et le pompage des sécrétions pathologiques empêchent le développement d'une péritonite bactérienne. Le retrait rapide de l'épanchement réduit le risque de blessure abdominale et de saignement.

Pronostic: Environ 35% des patients atteints d'ascite reçoivent un diagnostic de péritonite bactérienne spontanée.

Les patients atteints de cirrhose du foie doivent surveiller en permanence la quantité de liquide et d'urine sécrétée. Le non-respect d'un régime sans sel et d'un régime de boisson peut entraîner des complications qui menacent la vie du patient..

Pharmacothérapie

Le traitement du syndrome œdémateux-ascitique consiste en l'utilisation de diurétiques, d'hépatoprotecteurs, d'adsorbants et d'autres médicaments. La pharmacothérapie aide à éliminer l'excès de liquide des tissus et, par conséquent, à éliminer certains des symptômes de la maladie. Le seul moyen d'éliminer complètement le complexe de symptômes est un traitement chirurgical, à savoir la transplantation hépatique..

Thérapie diurétique

L'œdème tissulaire aggrave fortement le pronostic de la PC.Par conséquent, lors de l'élaboration d'un schéma thérapeutique, les méthodes de traitement entreprises sont sérieusement évaluées. Les patients gravement malades reçoivent des soins médicaux en milieu hospitalier sous la surveillance constante d'un spécialiste. Pour faciliter l'évolution de la maladie, on leur prescrit des diurétiques:

  • Furosémide;
  • "Diakarb";
  • Triamteren;
  • "Bumetanid";
  • "Torasemid".

Important! Les diurétiques ne sont prescrits que si les patients ne présentent pas de déséquilibre électrolytique et d'insuffisance rénale.

Il convient de noter que le traitement avec des médicaments diurétiques est effectué selon un principe par étapes. Pendant le traitement, le patient ne doit pas perdre plus de 700 à 1000 g de poids par jour. L'usage irrationnel des médicaments entraîne l'apparition de changements électrolytiques et, par conséquent, une altération de la fonction rénale.

Thérapie de sorption

Le foie remplit une fonction de nettoyage dans l'organicisme, par conséquent, une diminution de son activité entraîne inévitablement une augmentation des toxines dans les tissus. L'intoxication du corps est une condition pathologique dangereuse qui peut conduire au développement d'une encéphalopathie toxique. Pour réduire la concentration de substances nocives et de métabolites dans les tissus, des sorbants sont utilisés.

Les sorbants sont des préparations d'origine synthétique ou végétale qui absorbent les toxines et les éliminent du corps. Les patients atteints de PC sont généralement prescrits:

  • Enterosgel;
  • «Belosorb»;
  • Polysorb;
  • "Polyphepan".

En parallèle avec les sorbants, des probiotiques sont prescrits pour empêcher la perturbation de la microflore dans le tractus gastro-intestinal. L'élimination des substances toxiques du corps a un effet bénéfique sur le processus de digestion et inhibe la destruction des hépatocytes dans le foie.

Thérapie pathogénique

En présence d'un syndrome œdémateux-ascitique, la perfusion (administration intraveineuse) d'albumine est obligatoire. La posologie des médicaments dépend du degré de gonflement des tissus et des complications associées. Le médicament est une substance de remplacement du plasma avec laquelle il est possible de maintenir la pression colloïdale-osmotique dans le sang..

«L'albumine» peut être attribuée à des médicaments à action pathogénique, car elle élimine la principale cause d'œdème - une pression artérielle oncotique basse. De plus, il contient des composants protéiques qui reconstituent les réserves de nutrition protéique des tissus mous et des organes internes..

Important! Les préparations d'albumine ne sont pas recommandées pour l'œdème pulmonaire.

D'une part, le médicament réduit le volume d'épanchement dans les poumons, empêchant ainsi le développement du syndrome pulmonaire de choc. D'autre part, la solution hyperoncotique empêche l'élimination des protéines du tissu pulmonaire, ce qui entraîne l'apparition d'un œdème interstitiel, c'est-à-dire accumulation de lymphe dans le tissu conjonctif du poumon.

Laparocentèse

Le traitement chirurgical n'est prescrit que pour les ascites, dont la progression entraîne souvent des lésions des organes internes. Les procédures chirurgicales, qui consistent à percer la paroi abdominale et à retirer l'exsudat libre de l'abdomen, sont appelées laparocentèse. L'objectif principal de la chirurgie est de soulager la souffrance du patient causée par une augmentation pathologique de la pression intra-abdominale.

Après l'opération, le liquide évacué de la cavité abdominale est examiné pour la présence de la flore bactérienne, du sang et des impuretés biliaires. Si des microbes pathogènes sont trouvés dans l'épanchement, une antibiothérapie est prescrite au patient. Ainsi, il est possible de prévenir l'inflammation bactérienne de la cavité abdominale et, par conséquent, le développement d'une péritonite..

Conclusion

L'accumulation de liquide dans les tissus mous, les poumons, les cavités pleurale et abdominale est une complication courante de la cirrhose hépatique. Le dysfonctionnement de la glande digestive entraîne une diminution de la concentration d'albumine dans le sang, ce qui maintient la pression oncotique dans celui-ci. À cet égard, le liquide intercellulaire des vaisseaux sanguins est évacué vers les tissus mous et les cavités, ce qui provoque un œdème..

Le gonflement des membres, la tension cutanée et la décoloration sont des manifestations évidentes de l'œdème. Le plus grand danger pour la santé des patients est l'œdème pulmonaire et l'ascite - le processus d'accumulation d'épanchement dans le péritoine. Le traitement est effectué avec des diurétiques, des sorbants, des préparations à base d'albumine, etc. Pour accélérer le processus d'élimination des liquides du corps, les patients se voient prescrire un régime sans sel et un régime alimentaire spécial..

Comment se débarrasser des poches dans la cirrhose du foie?

La cirrhose du foie est une condition pathologique irréversible. Elle s'accompagne de manifestations cliniques assez prononcées, qui au stade final (terminal) de la maladie sont encore aggravées. Les nombreux symptômes de la cirrhose comprennent divers œdèmes, qui sont l'accumulation de liquide dans les tissus..

Les causes

Les poches accompagnant la cirrhose du foie font référence à ses complications. Cela se produit inévitablement au stade terminal de la maladie, mais il peut apparaître encore plus tôt - au stade de la sous-compensation. L'apparition d'un œdème dans cette maladie s'explique par les raisons suivantes:

  • Changement de la teneur en albumine dans le sang. Cette protéine est synthétisée par le foie et assure la constance de la pression artérielle oncotique. Si la teneur quantitative en albumine diminue, le fluide intercellulaire devient moins dense, une diminution de ses propriétés hydrophiles est observée. En même temps, il pénètre dans les tissus mous, un œdème se développe.
  • Hypertension portale. La principale symptomatologie de la cirrhose est due à cette pathologie. Cela affecte négativement la circulation sanguine. La détérioration du flux inversé de sang des membres inférieurs se transforme en stagnation. Il y a un excès de contenu liquide, pénétrant dans les tissus et provoquant un gonflement.
  • Ascite. Ce phénomène est également appelé hydropisie abdominale. La cirrhose est la cause de la grande majorité de ses épisodes. Le liquide s'accumule dans la cavité abdominale, ce qui est souvent causé par une hypertension portale. Avec l'ascite, la pression intra-abdominale augmente, dans le contexte de laquelle l'écoulement du sang dans les membres inférieurs est encore plus altéré. Dans le même temps, la fonctionnalité du foie en souffre, il produit moins d'albumine, ce qui conduit à nouveau à un œdème.
  • Hyperaldostéronisme secondaire. Cette pathologie implique une augmentation de la teneur en aldostérone, une hormone produite par le cortex surrénalien. L'une de ses tâches est la régulation du métabolisme eau-sel. La cirrhose entraîne une diminution de la pression osmotique du plasma, ce qui provoque l'hypersécrétion de l'hormone. Dans ce contexte, le trouble du métabolisme eau-sel est aggravé, des poches se développent.
  • Les lésions pulmonaires sont l'une des formes les plus graves d'œdème dans la cirrhose. L'œdème pulmonaire est causé par la pénétration de liquide intercellulaire dans les alvéoles.
  • Insuffisance cardiaque dans la cirrhose cardiaque.

Image clinique

Dans la cirrhose, l'œdème a plusieurs localisations. Il s'agit de l'accumulation de liquide dans la cavité abdominale (ascite), de l'œdème des extrémités (principalement inférieures) et des poumons. Ces complications surviennent généralement au stade final de la maladie, lorsque la fonction hépatique est considérablement altérée..

Pour l'œdème des extrémités, les caractéristiques suivantes sont caractéristiques:

  • resserrement et tiraillement de la peau dans la zone des tumeurs;
  • inconfort sévère, douleur;
  • si vous appuyez vos doigts sur la zone enflée, leurs empreintes restent pendant un certain temps, des taches sombres peuvent apparaître à leur place;
  • des ecchymoses;
  • jaunisse;
  • veines araignées;
  • démangeaison.

L'accumulation d'excès de liquide se reflète dans les poumons. La gravité de leur œdème peut être différente, ce qui est associé au volume d'exsudat accumulé dans les organes respiratoires. Cette condition pathologique est caractérisée par le développement soudain et une augmentation rapide des symptômes. Le contenu liquide s'accumule dans les alvéoles, provoquant une détresse respiratoire.

L'œdème pulmonaire avec cirrhose du foie se traduit par les symptômes suivants:

  • la respiration est superficielle, accélérée;
  • sensations de compression dans la poitrine;
  • cyanose de la peau;
  • essoufflement qui survient même dans un état calme;
  • palpitations;
  • toux improductive, respiration sifflante;
  • confusion, des évanouissements peuvent survenir.

Les manifestations fréquentes de la cirrhose comprennent l'ascite. Le liquide recueilli dans la cavité abdominale provoque une augmentation de l'abdomen. Sa croissance se produit uniformément, tandis que la peau est étirée, devient brillante. Les symptômes suivants sont également caractéristiques de l'ascite:

  • la formation de motifs bleus sur la cavité abdominale - les contours ressemblent à la tête d'une méduse;
  • protrusion du nombril;
  • une hernie de l'anneau ombilical se forme progressivement;
  • avec une petite accumulation de liquide en position couchée, la zone près du nombril est aplatie, les flancs de l'abdomen sont saillants - ce symptôme s'appelle un ventre de grenouille.

Un gonflement avec cirrhose du foie est généralement observé tout au long de la journée, mais plus prononcé le matin et le soir.

Le danger d'œdème avec cirrhose du foie

Les poches qui accompagnent cette maladie sont désagréables sur le plan esthétique, inconfortables et peuvent mettre la vie en danger. L'œdème pulmonaire est l'une des conditions les plus dangereuses. Il est lourd de mort, ainsi que les complications suivantes:

  • hypoxie (partielle);
  • Arrêt cardiaque soudain;
  • un changement brusque de la pression artérielle (dans n'importe quelle direction);
  • choc cardiogénique: confusion, hypoxie cérébrale, troubles du système nerveux central.

Avec l'ascite, le taux de survie à deux ans est de 50%. En plus du décès, il existe un risque de complications suivantes:

  • arrêt respiratoire;
  • péritonite d'origine bactérienne, qui survient spontanément;
  • encéphalopathie hépatique;
  • syndrome hépatorénal.

La cirrhose en elle-même est déjà une maladie mortelle. Ses complications ne font qu'aggraver l'état du patient, affectant négativement le pronostic de la vie..

Traitement

Les poches avec cirrhose du foie ne peuvent être ignorées, en particulier lorsqu'elles affectent les poumons et la cavité abdominale. Le risque de complications diverses et de décès dans ce cas augmente plusieurs fois.

Thérapie médicamenteuse

Se débarrasser des poches dans la cirrhose du foie implique d'établir un écoulement de liquide et de prévenir les complications possibles. Un traitement symptomatique peut également être nécessaire: analgésiques, antipyrétiques.

Pour éliminer le liquide du corps, une thérapie diurétique est organisée. Ils ont recours à Furosemid, Torasemid, Triamteren, Bumetanid (Bumex), Diacarb. Les diurétiques sont contre-indiqués si le patient présente un déséquilibre électrolytique ou une insuffisance rénale.

La thérapie diurétique est organisée selon certains principes. Le poids corporel du patient diminue lors de son passage, ce qui est la norme - l'excès de liquide quitte le corps. La perte de poids par jour ne doit pas dépasser 0,7-1 kg. Avec une organisation irrationnelle du traitement, il existe un risque de changements électrolytiques, contre lesquels la fonction des reins peut être perturbée.

Les hépatoprotecteurs font partie intégrante du traitement médicamenteux de la cirrhose. Ils sont également importants pour l'œdème, car ils améliorent la fonctionnalité du foie, y compris ses propriétés de désintoxication et sa résistance aux influences pathologiques. Souvent utilisés dans le traitement sont Heptral, Karsil, Ornithin, Silimar.

Les poches dans la cirrhose, en particulier l'ascite, sont dangereuses en raison du développement d'une encéphalopathie toxique, car les métabolites et diverses substances nocives s'accumulent dans les tissus. Pour les éliminer du corps, ils ont recours à des sorbants - Polisorb, Polyphepan, Enterosgel. Simultanément avec eux, des probiotiques doivent être prescrits pour éviter la dysbiose.

Les poches dans la cirrhose hépatique impliquent une violation de la pression osmotique colloïdale. L'albumine est prescrite pour la maintenir à un niveau normal. Le médicament est un remplacement du plasma, il est administré par voie intraveineuse. Cette tactique n'est pas appropriée pour l'œdème pulmonaire - le volume de l'épanchement diminue, mais un œdème interstitiel peut survenir dans le contexte d'une élimination altérée des protéines du tissu pulmonaire.

Chirurgie

Une telle mesure de l'œdème dans le contexte de la cirrhose du foie est généralement nécessaire avec le développement de l'ascite. Dans ce cas, recourir à la laparocentèse. Pendant l'opération, la paroi abdominale est percée et l'exsudat libre est retiré de la cavité. Cela facilite l'état du patient, car la pression intra-abdominale diminue.

Le fluide pompé pendant l'opération est examiné. Si une flore bactérienne est détectée, le patient a besoin d'une antibiothérapie..

Régime

L'une des principales étapes du traitement de la cirrhose du foie et de l'œdème dans son contexte est la correction nutritionnelle. Habituellement, le tableau numéro 10 est attribué, ce qui implique les principes suivants:

  • élimination complète du sel;
  • limiter les liquides à 1,2 litre;
  • exclusion des plats indigestes;
  • économie mécanique modérée (râper, broyer dans un hachoir à viande);
  • teneur quotidienne moyenne en calories - 2350 kcal;
  • composition chimique des aliments: 85 g de protéines (60% d'origine animale), 70 g de matières grasses (30% d'origine végétale), 350 g de glucides.

Le respect d'un régime alimentaire pour la cirrhose du foie implique l'exclusion des aliments suivants:

  • pain blanc, produits de boulangerie, produits de pâte feuilletée, crêpes et crêpes;
  • bouillons et sauces sur viande, poisson, champignons, légumineuses;
  • viandes et poissons gras, conserves, saucisses, viandes fumées;
  • caviar de poisson;
  • œufs frits et durs;
  • fromage gras et salé;
  • les légumineuses;
  • cornichons, marinades, légumes marinés;
  • aliments frits, aliments épicés, épices, moutarde;
  • chocolat, gâteaux;
  • café, cacao, thé infusé fort.

Les nuances du régime alimentaire pour la cirrhose du foie et ses complications dépendent de l'évolution de la maladie dans chaque cas..

La cirrhose du foie est une maladie grave qui entraîne la mort. Ses manifestations sont assez graves, diverses complications surviennent, y compris un œdème. Ils créent beaucoup de problèmes et peuvent mettre la vie en danger, ils ont donc besoin d'un traitement..

Œdème pulmonaire avec cirrhose

À quoi ressemble l'œdème?

L'œdème hépatique diffère peu des conditions pathologiques des autres maladies.

Les membres inférieurs gonflent à cause du liquide accumulé dans les couches sous-cutanées, deviennent chauds au toucher, augmentent, la peau s'étire et s'épaissit. Lorsque vous appuyez sur la zone à problème, une bosse apparaît dessus, qui ne disparaît pas longtemps. L'enflure due à l'hépatite est permanente.

Les patients peuvent avoir un gonflement du visage qui persiste pendant une longue période.

Les manifestations de l'hépatite sont souvent associées à des conditions pathologiques similaires - ascite et hydrothorax. Dans le premier cas, le liquide s'accumule dans la cavité abdominale et dans le second, dans la région pleurale..

Diagnostique

En cas de suspicion de néoplasme dans le foie, le patient doit d'abord subir une échographie (échographie). En outre, l'algorithme de diagnostic général peut inclure la tomodensitométrie, la fibroélastométrie, l'hépatoscintigraphie, l'hépatoangiographie.

Si l'état du patient ne se prête pas à de simples diagnostics matériels, une laparoscopie et une biopsie hépatique ciblée sont effectuées. Le biomatériau résultant est étudié dans des conditions de laboratoire.

Pour les tumeurs nodulaires et les adénomes, une biopsie percutanée d'organe est recommandée. Pour le diagnostic général, le patient doit passer un test sanguin biochimique et général, ainsi que des tests hépatiques.

Modifications d'autres organes et systèmes

La cirrhose est une maladie dangereuse pour tout le corps, et pas seulement pour le foie. Des processus assez dangereux et désagréables peuvent être observés.

Hypoplasie de la rate et crampes musculaires

L'hypoplasie splénique est une anomalie caractérisée par une diminution de la taille de la rate. En même temps, il conserve des contours clairs. La rate est constituée de tissu parenchymateux, par conséquent, si le foie est endommagé, la rate est également affectée. Il diminue en taille à 5 cm de longueur et 2-3 cm de largeur.

Les crampes musculaires sont des contractions musculaires involontaires qui s'accompagnent de sensations douloureuses. Ils durent de quelques secondes à plusieurs minutes. Cette pathologie survient chez la moitié des patients atteints de cirrhose. On ne sait pas avec certitude pourquoi ils apparaissent dans la cirrhose du foie. Très probablement, cela est dû à plusieurs conditions négatives:

  • Dysfonctionnement nerveux périphérique. Les pathologies hépatiques entraînent une augmentation de la fréquence des impulsions nerveuses, ce qui provoque des crampes des fibres musculaires.
  • Violation du métabolisme des protéines. Le foie est impliqué dans le métabolisme des protéines, dont la taurine. Avec la cirrhose, le taux de taurine diminue (à la fois dans le sang et dans les muscles). En conséquence, l'excitabilité des muscles squelettiques augmente..
  • Diminution de la quantité d'électrolytes (calcium, magnésium, phosphore) dans le plasma sanguin. Cela conduit au développement de crampes musculaires..

Les crampes musculaires ne peuvent pas nuire gravement à la santé d'une personne. Mais comme ils sont assez douloureux, ils peuvent affecter négativement la qualité de vie, apportant inconfort et épuisement. Le traitement des crises vise à reconstituer les micronutriments, protéines et vitamines manquants. À cette fin, des médicaments contenant de la vitamine E, du zinc, de la taurine et d'autres éléments chimiques sont pris..

Problèmes respiratoires

La toux, l'essoufflement et même la tuberculose sont des complications assez courantes de la cirrhose du foie. Cela est dû à plusieurs phénomènes:

  1. Avec la cirrhose du foie, la défense immunitaire du corps diminue, ce qui contribue à divers processus infectieux. Très souvent, cette pathologie s'accompagne de maladies respiratoires aiguës, dont le principal symptôme est la toux..
  2. La toux peut accompagner l'insuffisance cardiaque, qui a déclenché le développement de la cirrhose.
  3. Une toux accompagnée de cirrhose peut survenir en raison du liquide de la cavité abdominale dans la poitrine. Cela arrive très rarement..

Le traitement de la toux dépend de la cause. Avec l'ascite, l'abdomen grossit en soulevant le diaphragme. Cela rend difficile le fonctionnement normal du cœur, ce qui entraîne un essoufflement. En cas d'infection bactérienne, des antibiotiques (rifampicine) sont prescrits, avec ascite, un régime sans sel et des diurétiques (furosémide, mannitol) sont indiqués.

Souvent dans le contexte de la cirrhose et d'une diminution de l'immunité, une pneumonie se développe - une lésion bactérienne du système respiratoire. Elle survient chez 10% des patients atteints de cirrhose et dans un quart des cas entraîne la mort du patient. Le traitement de la pathologie consiste à prendre des médicaments antibactériens pour éliminer l'infection..

La cirrhose du foie est une maladie chronique dangereuse. Elle s'accompagne souvent de complications sévères, notamment ascite, thrombose veineuse, hémorragie interne, cancer et bien d'autres. Avec le développement de complications, l'état général de la santé humaine se détériore considérablement, ce qui entraîne une diminution de la qualité et une diminution de son espérance de vie.

Les gens meurent très souvent d'une cirrhose du foie. En règle générale, les patients passent les derniers jours dans le coma ou souffrent de terribles douleurs. Le traitement ne peut que soulager les manifestations de la cirrhose, réduire la douleur

Par conséquent, il est si important de diagnostiquer la maladie à temps et de commencer un traitement adéquat afin d'éviter le développement de complications graves.

Ascite, péritonite et œdème

L'ascite est la complication la plus fréquente de la cirrhose chez plus de 70% des patients. C'est une collection de liquide libre dans la région abdominale. Il est assez facile à détecter, car l'ascite présente des symptômes spécifiques:

  • élargissement et ballonnements;
  • la peau de l'abdomen est tendue et brillante;
  • les veines gonflent sur l'estomac (tête de méduse);
  • le nombril est en saillie;
  • en cas d'infection du liquide ascitique chez le patient (surtout avec pression), l'estomac fait mal et la température corporelle augmente.

Souvent, l'ascite s'accompagne d'épisodes de nausées et de vomissements, de diarrhée, de flatulences. L'appétit de la personne diminue, ce qui peut entraîner une perte de poids dramatique.

Le traitement de la pathologie consiste à éliminer la maladie sous-jacente. Pour soulager l'état du patient, un régime sans sel (car le sel est capable de retenir les liquides dans le corps) et des diurétiques sont utilisés. Parfois, pour une ascite sévère, une laparocentèse est utilisée et une élimination chirurgicale du liquide est effectuée.

La même thérapie est prescrite pour l'œdème qui accompagne souvent la cirrhose. L'œdème est souvent dû à une altération de la circulation sanguine due à une hypertension portale. Chez l'homme, les membres prennent de la taille, ils sont denses et chauds au toucher. Un tel œdème ne dépend pas de l'heure de la journée, ils sont constamment présents.

Dans un contexte d'accumulation de liquide, une infection peut survenir. Cela se manifeste souvent par une péritonite, une maladie infectieuse purulente due à une infection du liquide ascitique. Dans ce cas, les symptômes suivants sont observés:

  • douleur abdominale;
  • tension constante de la paroi abdominale;
  • selles molles;
  • attaques de nausées et de vomissements;
  • température corporelle élevée;
  • trouble du rythme cardiaque (tachycardie);
  • hypothermie.

Si la péritonite n'est pas traitée, un coma peut survenir. Par conséquent, dès les premiers signes de cette maladie, vous devez demander l'aide d'un médecin. Les antibiotiques (Amoxiclav, Ciprofloxacine) aident à éliminer l'infection. Pour le soulagement d'urgence de la maladie, ils sont administrés par voie intraveineuse.

Image symptomatique

Œdème des extrémités et des poumons - signes tardifs du développement de la cirrhose du foie. Leur apparition est associée à un dysfonctionnement de la glande digestive, à une hypertension portale (augmentation de la pression dans les veines hépatiques) et à une ascite (accumulation d'exsudat dans le péritoine). L'œdème est une tumeur qui se forme lorsque le liquide s'accumule dans les espaces extracellulaires - tissus mous, abdomen, poumons, etc..

Gonflement des membres supérieurs et inférieurs

Les stades tardifs de la LC sont souvent accompagnés d'un gonflement des pieds, des chevilles et des mains. Au fil du temps, les patients commencent à remarquer que la peau de la zone des tumeurs s'épaissit et se resserre, ce qui provoque un inconfort sévère. Lorsque vous appuyez sur les zones enflées du corps, les empreintes digitales ne disparaissent pas immédiatement, parfois des taches sombres apparaissent à leur place.

En plus des symptômes ci-dessus, l'œdème des jambes avec cirrhose du foie est souvent accompagné de:

  • la formation de varicosités;
  • jaunissement de la peau;
  • démangeaisons et hémorragie sous-cutanée;
  • douleur au site de formation de la tumeur.

Les études en laboratoire confirment que la cause de l'œdème est une diminution du taux de potassium et d'albumine dans le corps..

Œdème pulmonaire

L'œdème pulmonaire est une complication qui survient le plus souvent au stade décompensé de la LC. La pathologie se développe en raison de la transpiration du liquide intercellulaire des vaisseaux sanguins dans les alvéoles, qui se trouvent dans les poumons. La gravité des symptômes dépend du volume d'exsudat accumulé dans le système respiratoire..

Les manifestations cliniques de la pathologie se produisent soudainement et se développent assez rapidement, car l'accumulation de liquide dans les alvéoles entraîne le développement d'une insuffisance respiratoire. Les symptômes suivants indiquent le plus souvent l'apparition d'une pathologie:

  • respiration superficielle et rapide;
  • crises d'asthme;
  • une sensation de compression dans la poitrine;
  • cyanose (décoloration bleue) de la peau;
  • essoufflement au repos;
  • cardiopalmus;
  • toux sèche avec respiration sifflante;
  • confusion ou perte de conscience.

Le développement d'une insuffisance respiratoire est souvent favorisé par l'hydrothorax - l'accumulation d'épanchement dans la cavité pleurale. La pathologie est courante chez les patients présentant des stades décompensés et thermiques de LC. La formation de liquide dans la région pleurale entraîne une compression des poumons et, par conséquent, le développement d'une insuffisance respiratoire aiguë.

Ascite

L'ascite est une conséquence de l'hypertension portale, caractérisée par l'accumulation d'exsudat libre dans le péritoine. Dans le tableau symptomatique, 75% des patients atteints de LC présentent une augmentation significative de l'abdomen. La maladie survient à la suite d'une mauvaise circulation dans la glande digestive. Une sortie lente de sang veineux entraîne une accumulation d'épanchement dans la cavité abdominale.

Avec le développement du syndrome œdémateux-ascitique, une augmentation uniforme de l'abdomen est observée, qui s'accompagne d'un étirement de la peau. Chez environ 67% des patients, des motifs bleus ressemblant à la tête d'une méduse se forment sur la paroi abdominale. Leur apparition est associée au développement de l'hypertension portale et, par conséquent, à l'expansion des vaisseaux veineux. À mesure que la pression intra-abdominale augmente, le nombril se gonfle vers l'extérieur. Au fil du temps, les patients atteints d'ascite reçoivent un diagnostic de hernie de l'anneau ombilical.

Traitement de l'œdème hépatique

Le traitement de l'œdème provoqué par des violations du foie ne peut être commencé qu'après que le tableau complet de la pathologie a été identifié. Avant d'effectuer des mesures thérapeutiques, il est nécessaire d'établir de manière fiable les raisons de la formation de poches, car ce facteur a un effet significatif sur le schéma thérapeutique utilisé afin de soulager les poches des tissus.

Tout d'abord, l'évolution des effets thérapeutiques sur le corps doit viser à éliminer les causes profondes de l'apparition de l'œdème et seulement ensuite à éliminer les symptômes.

Après avoir effectué toute la gamme des examens nécessaires, vous devez immédiatement commencer le traitement. Cela est dû au fait que l'accumulation de fluide est un excellent environnement pour le développement de la microflore pathogène..

La mise en œuvre de mesures thérapeutiques nécessite le strict respect de certaines règles:

  1. Le patient reçoit un régime strict, ce qui permet de maintenir la concentration d'ions sodium dans le corps au niveau approprié. L'établissement d'un équilibre sodique prévient l'apparition d'un processus inflammatoire dans le péritoine, les tissus mous et aide à éliminer le gonflement en cas de dysfonctionnement hépatique.
  2. Une procédure de laparocentèse est prescrite. La procédure implique la mise en œuvre d'une ponction douce dans la zone de formation de poches et de pompage de l'excès de liquide. Cette procédure est utilisée pour prévenir les dommages aux organes internes et prévenir la survenue d'une péritonite. Le liquide résultant peut être soumis à une analyse en laboratoire pour détecter la présence de microflore pathogène. En cas de confirmation de la présence de flore pathogène dans le liquide, des antibiotiques sont prescrits au patient.
  3. Pour réduire le degré d'œdème dans les maladies du foie, des diurétiques, des sorbants et des hépatoprotecteurs sont nécessairement prescrits. Le furosémide, le bumétanide, le diacarbe sont utilisés comme diurétiques. La nomination de ces médicaments pour le traitement ne doit être prescrite que par un médecin et uniquement en l'absence de déséquilibre électrolytique et d'insuffisance rénale.
  4. L'utilisation de sorbants est nécessaire dans les cas où le développement d'un syndrome œdémateux est observé pour éliminer les toxines et les poisons du corps. Des préparations telles que Polysorb, Belosorb et Enterosgel sont utilisées comme sorbants..
  5. Lorsqu'une ascite est détectée, des probiotiques d'origine synthétique ou naturelle sont prescrits pour restaurer le fonctionnement du système digestif.

Lors d'un traitement dans un hôpital d'un établissement de santé, le médecin peut prescrire une administration intraveineuse d'albumine. Le déroulement des injections et la posologie du médicament sont calculés par le médecin traitant en fonction du degré de développement des poches et de l'apparition possible de complications. L'utilisation d'albumine vous permet de maintenir la pression artérielle à un niveau normal et d'éviter le développement ultérieur de l'œdème.

Le pronostic du traitement est favorable en l'absence de complications provoquées par des changements pathologiques.

La cirrhose du foie est une condition pathologique irréversible. Elle s'accompagne de manifestations cliniques assez prononcées, qui au stade final (terminal) de la maladie sont encore aggravées. Les nombreux symptômes de la cirrhose comprennent divers œdèmes, qui sont l'accumulation de liquide dans les tissus..

Le danger d'œdème avec cirrhose du foie

Les poches qui accompagnent cette maladie sont désagréables sur le plan esthétique, inconfortables et peuvent mettre la vie en danger. L'œdème pulmonaire est l'une des conditions les plus dangereuses. Il est lourd de mort, ainsi que les complications suivantes:

  • hypoxie (partielle);
  • Arrêt cardiaque soudain;
  • un changement brusque de la pression artérielle (dans n'importe quelle direction);
  • choc cardiogénique: confusion, hypoxie cérébrale, troubles du système nerveux central.

Avec l'ascite, le taux de survie à deux ans est de 50%. En plus du décès, il existe un risque de complications suivantes:

  • arrêt respiratoire;
  • péritonite d'origine bactérienne, qui survient spontanément;
  • encéphalopathie hépatique;
  • syndrome hépatorénal.

Le développement de la cirrhose du foie

Le foie est un organe du corps humain responsable de son intoxication et participe au processus digestif. C'est une sorte de filtre sanguin d'un grand cercle du système circulatoire. Le foie lui-même est constitué de tissu parenchymateux, qui contient de nombreux vaisseaux sanguins. Les parois de ces canaux sanguins n'ont pratiquement pas de fibres élastiques. Le manque d'élasticité peut conduire au fait que le liquide sanguin stagne, s'accumule et déborde du vaisseau. Cela conduit à une perturbation du fonctionnement normal des tissus hépatiques..

Au fil du temps, des morceaux de tissu hépatique meurent. Ce tissu parenchymateux est remplacé par des formations fibreuses. C'est une sorte de cicatrisation qui affecte de plus en plus de zones du foie. Dans la plupart des cas, il s'agit d'un processus irréversible. C'est pourquoi, lorsque des problèmes de foie apparaissent, il est nécessaire de demander immédiatement l'aide d'un médecin dans une clinique spécialisée. Plus vous traitez vous-même les symptômes de la maladie pendant longtemps, plus il sera difficile de guérir complètement. Si vous avez des problèmes de foie, les portes de notre clinique vous sont toujours ouvertes. Nos médecins ont de nombreuses années d'expérience dans le domaine de tout problème de santé du corps humain. La pratique médicale à long terme dans les cliniques nationales et à l'étranger vous permet de choisir la bonne thérapie, même dans les cas de maladie les plus désespérés. N'oubliez pas que si vous hésitez à consulter un médecin aujourd'hui, votre traitement peut prendre demain beaucoup plus de temps et d'argent..

Complications de la cirrhose du foie

La cirrhose du foie est une maladie chronique. Le développement de la cirrhose peut entraîner diverses déviations de l'état de santé humaine. Parmi eux, les complications suivantes peuvent être distinguées:

Causes de gonflement des membres inférieurs avec cirrhose

Avec la cirrhose, l'eau s'accumule dans le corps et les sels ne sont pas excrétés. Ces substances se déposent dans la région et les tissus sous-cutanés. Un gonflement apparaît sur les jambes. Le plus souvent, l'œdème des jambes avec cirrhose est localisé dans la région de la cheville. Le gonflement des jambes le plus visible le soir après une dure journée de travail. Le gonflement des jambes avec cirrhose est caractérisé par des fossettes restant après avoir appuyé sur la surface de la peau. Les médecins identifient plusieurs raisons à l'apparition d'un gonflement des jambes:

Traitement de l'œdème des membres inférieurs avec cirrhose

Le but du traitement de la condition œdémateuse des jambes est d'éliminer le liquide des lieux de sa localisation. La première chose qu'une personne devrait faire est de réviser radicalement le menu de son alimentation quotidienne. Les aliments qui contribuent à l'accumulation de sel dans le corps et empêchent la libération de liquides doivent être complètement éliminés.

Il est très important de cuire tout aliment à la vapeur. Il est strictement interdit de manger des aliments diététiques frits

Si le régime n'a pas aidé, les médecins conseillent au patient de prendre des diurétiques médicaux.

Compte tenu de toute l'horreur et de l'inconfort qu'une personne ressent en raison d'un gonflement des jambes avec une cirrhose du foie
, vous pourriez penser que c'est le pire effet secondaire dans ce cas. Les médecins, cependant, disent avec confiance qu'il s'agit de la forme la plus sûre d'accumulation de liquide salin dans les tissus sous-cutanés. Les œdèmes internes sont les plus dangereux en médecine pour la santé et dans certains cas pour la vie humaine. Ce dernier peut affecter le fonctionnement normal de tout organe interne du corps humain et, dans certains cas, bloquer complètement son activité vitale. En conséquence, cela conduit à la mort du patient. Écoutez constamment votre santé. Votre approche responsable de l'état de votre corps vous aidera à éviter un sort désastreux aux conséquences irréversibles.

L'œdème avec hépatite est l'une des manifestations de la maladie due à une insuffisance rénale. L'hépatite est une pathologie hépatique, dans le contexte de laquelle une rétention d'eau dans le corps se produit souvent. Les cellules hépatiques, les hépatocytes, sont responsables de la production et de la synthèse de la bile, ainsi que de la production de protéines dans l'organisme, qui n'est plus produite en quantité suffisante. En conséquence, le fluide n'est pas retenu dans le système circulatoire et la pression oncotique plasmatique chute. De telles violations provoquent le développement d'un œdème..

Complications de la cirrhose du foie

Prenons des exemples spécifiques:

  • Gonflement des jambes. À la suite d'une maladie évolutive, le corps accumule une grande quantité de sel et de liquide. C'est ce qui provoque un gonflement des jambes et, à l'avenir, un gonflement de l'abdomen. De tels phénomènes ont généralement tendance à se manifester le soir. L'œdème se manifeste dans les poumons.
  • Péritonite bactérienne. L'eau qui s'est déjà accumulée dans les tissus de l'abdomen est le meilleur endroit pour la reproduction des bactéries infectieuses. Il est consternant que cette maladie puisse être asymptomatique. Dans de nombreux cas, il se manifeste par des frissons, une diminution de l'appétit, de la fièvre et de la diarrhée..
  • Saignement. La cicatrisation des tissus qui se produit pendant la maladie provoque une mauvaise circulation et une augmentation de la pression dans les veines. En conséquence, les saignements commencent dans le foie, les poumons et les veines du système digestif se dilatent. Les saignements dans ces zones peuvent entraîner la mort. Dans ce cas, le traitement est effectué dans des institutions spéciales..
  • Encéphalopathie hépatique. L'une des complications les plus graves, car les toxines s'accumulent dans le sang, ce qui entraîne une perturbation du cerveau. Le premier symptôme est la perturbation du sommeil (dormir pendant la journée, rester éveillé la nuit). De plus, une personne devient irritable et il lui est très difficile de se concentrer..
  • Syndrome hépatorénal. Cette complication affecte le fonctionnement des reins et à l'avenir ils refusent..
  • Cancer. Dans ce cas, il n'y a qu'un seul traitement, intervention chirurgicale, s'il est encore possible.

La maladie s'accompagne de diverses complications: diminution de la fonction rénale, problèmes de vaisseaux sanguins, œdème. Un gonflement avec cirrhose du foie est observé dans les jambes, ainsi qu'un œdème interne de la cavité abdominale.

Les patients ont souvent des saignements gastro-intestinaux, la maladie peut provoquer un coma hépatique. La maladie provoque une violation des fonctions d'autres organes. L'issue létale peut être causée non pas par une insuffisance hépatique, mais par une complication.

Symptômes

Une personne ressent subjectivement les symptômes suivants d'œdème pulmonaire.

Initialement (œdème interstitiel)Avec progression (œdème alvéolaire), les sensations déjà existantes s'ajoutent
  • dyspnée inspiratoire sévère (difficulté à respirer) avec augmentation de la respiration au repos, c'est-à-dire ne dépend pas de l'activité physique
  • augmentation de la transpiration
  • toux paroxystique sèche et sévère
  • faiblesse croissante
  • rythme cardiaque augmenté
  • la toux s'aggrave en position couchée, de sorte que la personne prend une position forcée - le patient est assis avec les jambes pendantes
  • anxiété
  • toux avec beaucoup de crachats rosés et mousseux
  • respiration au début respiration sifflante, puis bouillonnement, respiration sifflante
  • suffocation
  • les veines du cou gonflent
  • acrocyanose (écoulement de sang des membres, ils deviennent bleus et deviennent froids)
  • la perte de conscience est possible
  • peur de la mort

Prévention de la cirrhose

Éviter les maladies du foie n'est pas si difficile. Pour vous protéger de manière fiable, vous et votre famille, il suffit de respecter les règles suivantes:

  • Limitez ou arrêtez de fumer et de boire de l'alcool;
  • Mangez moins d'aliments gras, épicés, frits et fumés, préférez les aliments riches en fibres qui aident à éliminer les aliments toxiques du corps: pain de son, céréales;
  • Abandonnez les produits semi-finis, dont la viande est cultivée à l'aide d'hormones stéroïdes et d'antibiotiques, essayez d'acheter des produits naturels;
  • Ayez une alimentation équilibrée, assurez-vous que votre alimentation contient tous les nutriments, vitamines et oligo-éléments nécessaires;
  • Ne prenez pas de médicaments sans prescription médicale. N'oubliez pas que de nombreux médicaments sont toxiques pour le foie. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens largement annoncés lui sont particulièrement nocifs;
  • N'utilisez pas les produits d'hygiène d'autrui: rasoirs, brosses à dents. Cela peut entraîner une hépatite accidentelle..
  • Arrêtez de consommer de la drogue. En plus du fait qu'ils sont toxiques pour le corps, lorsque vous utilisez les aiguilles de quelqu'un d'autre, vous pouvez être infecté par les virus de l'hépatite.
  • Utilisez des préservatifs - ils protègent de manière fiable contre les hépatites B et C.
  • N'oubliez pas qu'il existe un vaccin contre l'hépatite B. Son utilisation protège de manière fiable contre les infections et, par conséquent, réduit le risque de développer une cirrhose.

Ascite

L'ascite est l'accumulation de liquide non inflammatoire dans la cavité abdominale. Environ 75% des cas signalés de cette pathologie provoquent une cirrhose hépatique. Une cirrhose prolongée provoque le développement d'une pathologie rénale - syndrome hépatorénal. La sortie de sang des reins est altérée, entraînant une congestion et un dysfonctionnement.

L'oncologie et l'insuffisance cardiaque font également partie des trois principales causes d'ascite..

Il existe trois types d'ascite, selon le degré de manifestation:

  • tendu;
  • modérer;
  • mineur.

L'ascite se développe sur une longue période, parfois cela peut prendre une décennie. Au stade initial, la pathologie est traitable, mais les ascites tendues peuvent être incurables et apparaître déjà avant la mort du patient.

L'ascite provoque un gonflement des jambes et du scrotum. En outre, dans le contexte de cette pathologie, il existe des complications:

  • écoulement de liquides par une hernie ombilicale;
  • perturbation du système nerveux central;
  • péritonite bactérienne (infection de liquide dans la cavité abdominale);
  • altération de la fonction rénale.

Le traitement vise la cause principale de la pathologie, améliorant la qualité de vie et normalisant le bien-être du patient. Ceci peut être réalisé avec un régime sans sel et un traitement médicamenteux en combinaison. Le patient est affecté:

  • fonds de remplacement d'albumine;
  • les diurétiques;
  • métabolites.

Si le traitement conservateur échoue, un traitement chirurgical sera nécessaire. Une laparocentèse, une procédure pour éliminer l'excès de liquide de la cavité abdominale par une ponction dans le nombril, peut être indiquée. Cette mesure est temporaire: si la cause de l'ascite n'est pas éliminée, le liquide s'accumule à nouveau.

Conclusion

L'accumulation de liquide dans les tissus mous, les poumons, les cavités pleurale et abdominale est une complication courante de la cirrhose hépatique. Le dysfonctionnement de la glande digestive entraîne une diminution de la concentration d'albumine dans le sang, ce qui maintient la pression oncotique dans celui-ci. À cet égard, le liquide intercellulaire des vaisseaux sanguins est évacué vers les tissus mous et les cavités, ce qui provoque un œdème..

Le gonflement des membres, la tension cutanée et la décoloration sont des manifestations évidentes de l'œdème. Le plus grand danger pour la santé des patients est l'œdème pulmonaire et l'ascite - le processus d'accumulation d'épanchement dans le péritoine. Le traitement est effectué avec des diurétiques, des sorbants, des préparations à base d'albumine, etc. Pour accélérer le processus d'élimination des liquides du corps, les patients se voient prescrire un régime sans sel et un régime alimentaire spécial..

Inscrivez-vous à un spécialiste directement sur le site. Nous vous rappellerons dans les 2 minutes.

Nous vous rappellerons sous 1 minute

Moscou, perspective Balaklavsky, 5

La consultation la plus complète aujourd'hui peut être obtenue

uniquement avec un professeur expérimenté en chirurgie vasculaire

docteurs en sciences médicales

Coagulation des veines au laser endovasal. 1ère catégorie de complexité. y compris une aide anesthésique (anesthésie locale).

Le cours de la lymphopressothérapie est de 10 procédures. Accepté par Phlébologue, Candidat en Sciences Médicales

La réception est dirigée par le médecin-chirurgien de la plus haute catégorie, docteur en sciences médicales, professeur Komrakov. V.E.

Une seule séance de sclérothérapie dans tout le membre inférieur (sclérothérapie à la mousse, microsclérothérapie).

Varices, caillots sanguins, insuffisance valvulaire, œdème dans les jambes

- tout cela est une raison pour effectuer une échographie des veines des membres inférieurs

et obtenez une consultation avec un phlébologue.

La lymphopressothérapie est indiquée pour

œdème des membres inférieurs, lymphostase.

Elle est également réalisée à des fins cosmétiques.

La cirrhose du foie est une maladie très grave. En présence de cette maladie, des processus irréversibles se produisent dans le foie. Le principal groupe à risque de cette maladie sont les hommes qui ont déjà atteint la tranche d'âge moyenne..