Stéatose hépatique

Tout le contenu iLive est examiné par des experts médicaux pour s'assurer qu'il est aussi précis et factuel que possible.

Nous avons des directives strictes pour la sélection des sources d'informations et nous ne relions que des sites Web réputés, des institutions de recherche universitaires et, si possible, des recherches médicales éprouvées. Veuillez noter que les chiffres entre parenthèses ([1], [2], etc.) sont des liens interactifs vers ces études.

Si vous pensez que l'un de nos contenus est inexact, obsolète ou douteux, sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée.

La stéatose hépatique combine plusieurs processus pathologiques qui entraînent l'apparition de taches graisseuses dans le tissu hépatique.

Cette pathologie est focale et diffuse. Avec la stéatose focale, des dépôts graisseux encombrés sont observés et avec une stéatose diffuse, la graisse est située sur toute la surface de l'organe..

La stéatose survient quel que soit l'âge, mais est le plus souvent diagnostiquée après 45 ans, lorsque divers facteurs négatifs affectent le corps depuis assez longtemps. La stéatose non alcoolique affecte principalement les femmes, généralement en raison de l'obésité. Les hommes qui abusent de l'alcool sont les plus susceptibles de souffrir de stéatose alcoolique.

Code CIM-10

Les maladies du foie, y compris la stéatose hépatique, dans la CIM 10 sont situées dans la section K70-K77.

Code CIM-10

Causes de la stéatose hépatique

La stéatose hépatique est due à des troubles métaboliques dans le diabète sucré, l'obésité, etc. En outre, la stéatose peut être associée à des maladies du système digestif, à la suite desquelles l'absorption des nutriments est altérée, ainsi qu'à une alimentation malsaine (régimes fréquents, suralimentation régulière).

L'alcool et les drogues ont un fort effet toxique sur le foie, ce qui peut également provoquer une stétatose.

L'intoxication du foie gras, non due à l'abus d'alcool, est appelée stéatose non alcoolique, une telle pathologie affecte souvent les personnes en surpoids.

La stéatose est plus sensible aux femmes, aux personnes en surpoids, de plus de 45 ans, atteintes de diabète sucré de type 2, ainsi qu'en cas de prédisposition héréditaire.

Symptômes de stéatose hépatique

La stéatose hépatique, aux stades initiaux, est presque asymptomatique, la maladie a souvent une forme chronique. La stéatose peut ne pas se manifester pendant une longue période et une personne apprend la maladie après un examen médical.

Parmi les principaux symptômes de la maladie, on peut distinguer une faiblesse, des nausées, des douleurs dans l'hypochondre droit, une hypertrophie du foie, une diminution de l'immunité (en conséquence, une personne est sujette à de fréquentes infections virales).

Avec la stéatose, l'écoulement de la bile est perturbé, une stagnation de la bile peut survenir, tandis que la peau devient jaunâtre, des démangeaisons, des douleurs, des nausées, des vomissements apparaissent.

Stéatose hépatique et pancréatique

La stéatose du foie et du pancréas est caractérisée par le remplacement des cellules saines par des cellules graisseuses. Aux premiers stades de la maladie, il n'y a pratiquement aucun symptôme, cependant, il y a plusieurs points qui aideront à reconnaître l'apparition de la maladie.

Avec l'apparition de la stéatose, une personne peut être dérangée par une diarrhée fréquente, des ballonnements, des brûlures d'estomac, des allergies et non des aliments (ce qui n'a pas été observé auparavant).

Ensuite, après avoir mangé, une douleur à la ceinture à gauche sous la côte peut commencer à gêner, irradiant vers le dos.

Lorsque ces symptômes apparaissent, ils recherchent généralement déjà une aide médicale..

Au cours de l'examen, des changements dans les tissus du pancréas, des troubles métaboliques, des couches graisseuses dans le pancréas sont révélés.

Stéatose hépatique diffuse

Le diagnostic de stéatose hépatique est posé lorsque les amas graisseux occupent plus de 10% du volume total du foie. L'accumulation maximale de graisse se produit dans les deuxième et troisième lobes hépatiques; dans les cas graves de la maladie, les inclusions graisseuses sont situées de manière diffuse.

Avec la stéatose diffuse, le tissu hépatique est uniformément affecté par les taches graisseuses.

Aux premiers stades de la maladie, la graisse ne nuit pas aux cellules hépatiques, avec la progression de la maladie, les tissus hépatiques fonctionnels commencent à mourir progressivement, puis des processus irréversibles se produisent (modifications des cellules hépatiques et des lobules).

Stéatose hépatique

La stéatose graisseuse du foie entraîne une hypertrophie de l'organe, change la couleur du foie en rouge jaunâtre ou foncé. En raison des lésions hépatiques causées par la graisse, les cellules de l'organe meurent, des kystes graisseux se forment dans l'organe et le tissu conjonctif commence à se développer.

Souvent, la stéatose graisseuse se produit sans symptômes visibles, dans la plupart des cas, la maladie est détectée lors de l'échographie.

La progression de la stéatose graisseuse est rare. Si la stéatose s'accompagne d'une inflammation du foie, 10% des patients peuvent développer une cirrhose, dans 1/3 - le tissu conjonctif de l'organe se développe et s'épaissit..

Stéatose hépatique alcoolique

La stéatose alcoolique du foie est causée par une intoxication chronique à l'alcool et entraîne des modifications initiales de la structure du foie.

La maladie peut survenir pour plusieurs raisons, la plus courante est l'abus d'alcool, tandis que plus une personne boit de plus en plus souvent, plus le processus pathologique dans le foie est rapide et grave..

Ces manifestations de stéatose sont généralement réversibles et diminuent un mois après que la personne cesse de boire.

Mais malgré cela, la stéatose hépatique alcoolique progresse et entraîne de graves lésions organiques. Selon des études cliniques, la stéatose est associée à une menace de maladie hépatique chronique..

Stéatose hépatique non alcoolique

La stéatose hépatique non alcoolique est due à un excès d'inclusions graisseuses dans l'organe. Cette forme de stéatose est également appelée maladie graisseuse, dégénérescence graisseuse, infiltration.

Si cette pathologie n'est pas traitée, alors chez 10% des patients, le risque de développer une fibrose ou une cirrhose augmente encore et dans 14% des processus inflammatoires dans le foie commencent.

La stéatose hépatique non alcoolique se forme principalement dans le diabète sucré de type 2, la perte de poids rapide, l'obésité, avec l'administration intraveineuse de nutriments dans le corps, la violation de la microflore intestinale, à la suite d'un traitement médicamenteux (anticancéreux, corticostéroïdes, antiarythmiques, etc.).

Stéatose hépatique focale

La stéatose hépatique focale indique une masse bénigne dans l'organe. Le diagnostic de ces pathologies est réalisé à l'aide d'un examen instrumental, le plus souvent la stéatose focale est détectée par échographie.

Les formations peuvent être détectées dans un et deux lobes du foie.

Diagnostic de la stéatose hépatique

La stéatose hépatique est diagnostiquée sur la base des données cliniques, des tests de laboratoire.

En outre, pour le diagnostic de la stéatose, utilisez la numérisation des radionucléides, l'échographie, l'examen laparoscopique des organes internes.

Le diagnostic de la stéatose est fait après une biopsie par aspiration, qui examine le tissu hépatique.

Stéatose hépatique de grade 1

La stéatose hépatique au premier degré est caractérisée par des accumulations d'inclusions graisseuses dans les cellules hépatiques, tandis que la structure des cellules n'est pas perturbée.

Stéatose hépatique grade 2

La stéatose hépatique au deuxième degré est caractérisée par des changements irréversibles dans les cellules hépatiques, de multiples kystes graisseux apparaissent dans les tissus hépatiques.

Stéatose hépatique modérée

La stéatose hépatique modérée est caractérisée par l'accumulation de graisses neutres dans les cellules hépatiques en petites quantités, ce qui ne conduit pas à des processus irréversibles et ne détruit pas la structure cellulaire.

Qui contacter?

Traitement de la stéatose hépatique

La stéatose hépatique est une maladie assez grave, dont le traitement doit être basé sur la réduction des causes du processus pathologique dans le foie. Pendant le traitement, le patient ne doit pas être surchargé de travail physique ou mental. En rémission, peu d'activité physique aidera à réduire les changements dystrophiques dans le foie.

La nutrition pendant le traitement est un point important, car c'est le régime alimentaire qui aide à réduire la charge sur le foie, à restaurer le fonctionnement de l'organe et à améliorer le bien-être général du patient. De plus, des médicaments sont utilisés (acide lipoïque, lipotropes, hépatoprotecteurs). À la discrétion d'un spécialiste, de l'acide folique ou des stéroïdes anabolisants peuvent être prescrits.

Traitement de la stéatose hépatique avec des médicaments

La stéatose hépatique est une pathologie qui se développe pour diverses raisons, à cet égard, un traitement médicamenteux est prescrit dans chaque cas individuel, en tenant compte de l'état du patient, du degré de lésion des organes, des données d'examen.

Des médicaments sont prescrits pour améliorer le métabolisme des graisses (vitamine B4, B12, acide lipoïque ou folique).

Dans le cadre d'une thérapie complexe, des hépatoprotecteurs sont prescrits (Karsil, Essentiale, Heptral, etc.).

Le jogging, la natation ou la gymnastique sont recommandés pour les patients atteints de stéatose, en particulier s'ils sont obèses ou diabétiques.

Avec la stéatose hépatique alcoolique, le traitement est basé sur le rejet absolu de l'alcool, après quoi vous pouvez prendre des médicaments.

Au premier stade de la maladie, le traitement donne de bons résultats, généralement pendant le traitement, la fonction hépatique est complètement restaurée, les inclusions graisseuses disparaissent.

Dans le deuxième stade de la maladie, avec tous les rendez-vous médicaux prescrits, la thérapie donne également de bons résultats..

La stéatose hépatique de stade III est caractérisée par les lésions organiques les plus graves, dans ce cas des processus irréversibles ont déjà commencé. Le traitement dans ce cas est basé sur la prévention d'une dégradation ultérieure des cellules hépatiques..

Traitement de la stéatose hépatique avec des remèdes populaires

La stéatose hépatique peut être traitée avec la médecine traditionnelle (traitement primaire ou secondaire).

L'utilisation de son cuit à la vapeur avec de l'eau bouillante aidera le foie à se débarrasser des inclusions graisseuses (pendant la journée, il est ennuyeux de manger 2 cuillères à soupe de son).

Vous pouvez améliorer la circulation sanguine dans le foie avec une décoction de soie de maïs, de calendula, de racines de pissenlit.

Traitement de la stéatose hépatique avec des herbes

La stéatose hépatique au stade initial est traitée avec succès à la maison avec des herbes.

Pour préparer la collection d'herbes, vous devrez prendre 2 cuillères à soupe. calendula, 2 c. verge d'or, 1 c. herbes chélidoine, 2 c. elecampane, 4 cuillères à soupe. Racine de leuzéa

ou 4 cuillères à soupe. elecampane, 4 cuillères à soupe. gentiane, 3 c. calamus, 4 c. menthe, 2 cuillères à soupe bourgeons de bouleau, 2 c. agripaume, 2 c. racines de pissenlit, 2 c. racine d'herbe de blé.

2 cuillères à soupe collection d'herbes (mélanger tous les ingrédients et moudre dans un hachoir à viande ou un moulin à café) versez un litre d'eau bouillante, mettez sur le feu et portez à ébullition. Faites ensuite bouillir le bouillon à feu doux pendant 10 minutes sous un couvercle fermé. Versez le bouillon obtenu dans un thermos et laissez reposer au moins 12 heures.

Prenez un demi-verre de bouillon une demi-heure avant les repas, vous pouvez ajouter du miel, du sucre, de la confiture pour améliorer le goût.

Boire le bouillon doit durer au moins trois à quatre mois, puis faire une pause de deux semaines et répéter le traitement.

La stéatose hépatique peut être traitée avec des herbes pendant plus d'un an, l'administration simultanée de médicaments est également autorisée.

L'amélioration de l'état dans le contexte d'un traitement à base de plantes se produit généralement après un mois de prise régulière, mais il ne sera possible d'obtenir des résultats durables qu'après un traitement long et systématique (un an ou plus).

Nutrition pour la stéatose hépatique

La stéatose hépatique résulte de troubles métaboliques, par conséquent la nutrition est d'une importance particulière pendant le traitement. En cas de stéatose, il est recommandé de manger plus d'aliments riches en vitamines et limités en graisses.

Il est préférable de privilégier les céréales (avoine, sarrasin), les produits à base d'acide lactique (fromage cottage). Si vous êtes obèse, vous devez limiter votre apport en glucides..

Régime alimentaire pour la stéatose hépatique

La stéatose hépatique est associée à une accumulation de graisse corporelle, donc un régime avec une teneur minimale en graisse est une partie importante du traitement..

Pendant le traitement, il est préférable d'utiliser du lait fermenté et des produits à base de plantes, ainsi que des aliments contenant des protéines facilement digestibles.

Le régime peut inclure des légumes frais, du fromage cottage, des baies, des fruits, des céréales à grains entiers, du son, une petite quantité d'huile végétale.

Avec la stéatose, il est nécessaire d'abandonner les produits de boulangerie frais, les tartes frites, les beignets, etc., les viandes et poissons gras, les bouillons, l'okroshka, le bortsch, les produits salés, acides, fumés (en particulier exclure les fast-foods et les boissons gazeuses).

De plus, vous ne pouvez pas manger d'œufs frits ou durs, de thé fort, de café, d'ail, d'oignons, de radis, de légumineuses, de mayonnaise..

Prévention de la stéatose hépatique

La stéatose hépatique peut être évitée par un traitement rapide des maladies qui provoquent des processus pathologiques (diabète sucré, obésité, maladies chroniques du système digestif), une nutrition appropriée et adéquate.

Lors de la prise de corticostéroïdes, anticancéreux et autres médicaments, il est nécessaire d'utiliser des médicaments qui améliorent le métabolisme des graisses à des fins de prévention.

Pronostic de stéatose hépatique

La stéatose hépatique aux premiers stades de la maladie a un pronostic favorable pour le patient. Il est plus difficile de traiter la maladie dans les derniers stades, lorsque des processus irréversibles ont déjà commencé dans les cellules hépatiques.

Avec la stéatose alcoolique, après quelques semaines de traitement, un effet positif est observé (sous réserve du refus absolu du patient de boire de l'alcool).

La mort dans cette pathologie peut survenir avec une insuffisance hépatique, ainsi qu'à la suite d'un saignement des veines œsophagiennes..

La stéatose hépatique est principalement provoquée par un effet toxique sur le foie dû à des troubles métaboliques, des intoxications, de l'abus d'alcool, etc. kystes.

Mauvais mode de vie, abus d'alcool, alimentation déséquilibrée, obésité, traitement inapproprié (ou absence totale de traitement) des maladies du système digestif ou perturbation des processus métaboliques dans le corps - tout cela devient la cause de processus pathologiques graves, parfois irréversibles, dans le foie.

Stéatose hépatique: une description détaillée, le choix d'un médicament pour le traitement, ce qui est dangereux et des conseils sur la façon de guérir la maladie

Le plus souvent, une telle maladie commence à se développer en réponse du corps aux effets toxiques de l'alcool ou d'autres composés toxiques. Dans des cas plus rares, le développement d'une pathologie est possible en raison d'un mode de vie insuffisamment actif et de l'utilisation d'un régime alimentaire inapproprié, dans lequel il existe une prédominance de graisses et de glucides..

Le plus souvent, le médecin diagnostique la maladie si plus de 10% des lipides sont détectés dans le foie. Le plus souvent, la graisse s'accumule dans les deuxième et troisième segments du foie, mais parfois ce processus est effectué uniformément dans tout le volume du parenchyme de la glande..

Classifications

Avant de commencer à discuter des facteurs de développement de la maladie, il est nécessaire de considérer les principaux types de développement de l'hépatose. Dans la terminologie médicale, il existe 2 formes de la maladie.

Alcoolique

Le foie est l'un des principaux assistants du corps, permettant à une personne de traiter pleinement l'alcool et les toxines. Vous ne devez pas abuser de substances nocives, car le foie a tendance à déposer des résidus en lui-même, ce qui fait que la graisse commence à croître à un rythme plutôt accéléré. C'est pourquoi ce processus conduit à l'apparition de formes complexes et au degré de stéatose hépatique..

Pas alcoolique

La liste principale des problèmes possibles qui provoquent l'apparition de divers types d'obésité des organes internes de la région abdominale:

  • Un changement brutal de masse: forte perte de poids ou gain de poids instantané.
  • Diabète sucré du deuxième degré.
  • Mauvaise nutrition.
  • Infections causées par des bactéries intestinales;
  • Auto-administration d'antibiotiques, de stéroïdes, d'anti-inflammatoires.

Lire ici - échographie du foie: normes, écarts, examen complet et diagnostic de la maladie (105 photos et vidéos)

La maladie causée sans l'intervention de boissons alcoolisées se développe assez lentement, il sera donc beaucoup plus facile de la guérir.

Nutrition

La tactique de thérapie dépend du stade de la stéatohépatose. Tout d'abord, le patient se voit prescrire le régime n ° 5, selon lequel la quantité de graisse entrant dans le corps humain est limitée. Cela réduira la quantité de graisse corporelle, ce qui accélérera le processus de récupération..

Le régime comprend les aliments suivants:

  • Légumes autres que les radis, les oignons frais, l'ail et les tomates.
  • Baies et fruits. Manger de la nourriture en conserve est inacceptable.
  • Melon et pastèque.
  • Soupe, bouillon et bortsch cuits avec des légumes, mais sans ajouter de viande.
  • Omelette protéinée, cuite au four ou cuite à la vapeur.
  • Diverses céréales.


Aliments interdits:

  • Des haricots.
  • Champignons.
  • Concombres.
  • Viande, à la fois grasse et fumée.
  • Produits laitiers gras.
  • Chocolat, cacao et café.
  • Produits de pâte.

Il est recommandé de boire au moins 1,5 litre d'eau par jour.

En plus du régime, des médicaments sont prescrits par le médecin. L'hépatose graisseuse, survenue dans le contexte de troubles métaboliques tels que le diabète, est traitée avec des médicaments: metformine, rosiglitazone et pioglitazone. Le processus de récupération est accéléré par la prise de vitamines B, PP, E.

Article intéressant: Principales maladies de l'estomac: symptômes, traitement et régime

Formes diffuses et focales

Si vous regardez du point de vue de la modification de l'organe abdominal, il existe également plusieurs variétés:

Modifications diffuses du foie avec stéatose. Un défaut plus complexe dans lequel la graisse est située partout dans le foie.

Focal - dépôts graisseux à certains endroits. C'est cette forme de la maladie qui peut être facilement résolue par des médicaments ou une seule intervention chirurgicale..

La différence entre les espèces réside dans le volume de cellules graisseuses déposées dans le foie humain. Si l'accumulation de graisse dépasse ou a exactement 10%, le diagnostic est fait de stéatose hépatique stéatose.

Qu'est-ce que la stéatose

La stéatose est un processus pathologique dans lequel les cellules hépatiques sont remplacées par des cellules graisseuses. Diverses pathologies peuvent en être la cause. Le traitement varie en fonction du facteur provoquant. Dans ce cas, les symptômes sont de nature différente et le traitement est effectué sur une longue période.

La stéatose hépatique peut être focale ou diffuse. Dans le premier cas, des taches graisseuses apparaissent sous la forme d'îlots focaux séparés. Dans le type diffus, le remplacement des cellules d'organes se produit uniformément. La différence entre les types de stéatose est déterminée lors de l'examen du patient..

Au stade initial, la pathologie ne présente pas de danger grave pour la santé et la vie du patient. Cela est dû au fait que l'organe vital continue de fonctionner normalement, sans aucune anomalie. Mais, lorsque la quantité de tissu adipeux atteint une quantité critique, un processus pathologique commence.

Tout d'abord, une inflammation se développe, qui se manifeste sous la forme d'une stéatohépatite ou d'une stéatopancréatite. À la suite du développement de telles maladies, des tissus conjonctifs se forment, ce qui entraîne une cirrhose du foie. La mort cellulaire se produit souvent - nécrose.

Selon les symptômes et les caractéristiques de l'évolution de la maladie, il existe plusieurs stades de stéatose:

  1. Initiale. L'obésité est le premier signe. Dans ce cas, des inclusions de graisse commencent à apparaître dans le foie. A ce stade, les cellules de l'organe ne sont pas encore susceptibles de destruction et de remplacement..
  2. Secondaire. Le processus inflammatoire se développe rapidement. Des kystes se forment dans l'organe. La nécrose tissulaire s'installe.
  3. Précirrhoïdal. Les tissus conjonctifs se forment autour de kystes déjà formés. Ils grandissent progressivement et déplacent le parenchyme. L'intégrité structurelle de l'organe se détériore rapidement.

La stéatose ne passe pas inaperçue. Après cela, des complications surviennent, dont la plus dangereuse est la rupture du parenchyme hépatique. En raison de la teneur élevée en cellules graisseuses, les saignements commencent. Les hépatocytes ne sont pas restaurés. À leur place, les graisses s'accumulent, ce qui affecte négativement le fonctionnement du foie. Si vous n'abordez pas le traitement en temps opportun, la stéatose entraîne une cirrhose et même la mort..

Autres raisons

La formation de pathologies graves dans l'organe entraîne une violation de la fonctionnalité du foie. Comme décrit ci-dessus, l'obésité peut être causée par la consommation d'alcool ou d'autres défauts du corps.

En règle générale, l'apparition de la lipidose est précédée d'une énorme liste de causes diverses. Par conséquent, afin d'établir un diagnostic précis, le patient doit subir une série d'examens, ainsi que tenir une conversation avec un médecin afin d'annoncer une liste des maladies infantiles. De plus, le patient ne doit pas oublier de mentionner la prise éventuelle de médicaments..

Comment traiter l'hépatose graisseuse avec des remèdes populaires?

En médecine traditionnelle, il existe des recettes qui aident à accélérer la guérison de l'hépatose du foie gras:

Recette numéro 1

Nous prenons 50 grammes de baies et versons deux verres d'eau bouillante. Versez le bouillon dans un thermos et attendez 10 heures. Buvez le bouillon tout au long de la journée. La durée du cours est de 3 jours. La pause entre les cours est de 4 jours.

Recette numéro 2

Miel de potiron. Prenez une grosse citrouille, coupez le dessus et retirez les graines. Versez le miel dans la cavité obtenue, puis couvrez le fruit par-dessus. Placez la citrouille dans une pièce sombre pendant 2 semaines. Après 2 semaines, versez le miel du fruit dans un verre et laissez-le dans un endroit frais et sec. Prenez le médicament 3 fois par jour pour une cuillère à soupe.

Recette numéro 3

Nous prenons 3 gros citrons, rincons abondamment à l'eau courante du robinet, puis broyons dans un mélangeur. Nous diluons la suspension résultante avec 0,5 litre d'eau bouillante et la laissons refroidir. Nous buvons pendant 10 heures. Le citron est un irritant puissant pour la muqueuse gastrique, de sorte que la durée du traitement ne dépasse pas 3 jours. Aussi, faites une pause de 4 jours entre les cours.

Les personnes souffrant de stéatohépatose hépatique doivent consulter régulièrement un médecin et prendre l'ordonnance prescrite. Cela vous permettra de surveiller l'efficacité du traitement et d'effectuer les ajustements nécessaires au traitement à l'avance..

Quelle est la menace de la stéatohépatose pour une personne?

La stéatose est une maladie évolutive. Comme les hépatocytes sont remplacés par du tissu adipeux, la fonction hépatique est de plus en plus altérée. Cela conduit à une mauvaise digestion et augmente le risque de diabète..

Mais le principal danger de la stéatohépatose est la cirrhose du foie. Il s'agit d'une maladie grave qui est mortelle dans la plupart des cas. Il est impossible de guérir la cirrhose, la seule issue est une transplantation hépatique.


La stéatose se transforme en cirrhose plus souvent et plus rapidement chez les personnes qui abusent de l'alcool.

Procédures de guérison

Le traitement doit inclure un ensemble de procédures visant à:

  • élimination des sources, dégénérescence graisseuse du foie,
  • lutter contre l'alcoolisme, si nécessaire pour le patient,
  • renouvellement des cellules d'organes,
  • restauration du fonctionnement normal,
  • élimination ou au moins ralentissement des processus destructeurs dans l'organe,
  • normalisation de tous les organes du tube digestif,
  • amélioration de la santé.

À tout ce qui précède, s'ajoutent des aliments diététiques et une activité physique modérée, ainsi que des médicaments (stéroïdes anabolisants, vitamines du groupe B12, agents antibactériens et autres) et, si nécessaire, des mesures de physiothérapie (voyages dans des chambres de pression, thérapie à l'ozone et exposition aux ultrasons).

La maladie est traitable dans les deux premiers stades. Au dernier stade, la maladie n'est guérissable que si un foie sain est transplanté chez le patient et qu'il prend racine en toute sécurité. Plus le traitement commence tôt, plus vite la personne va mieux..

Méthodes de traitement

Il est nécessaire de traiter l'hépatose hépatique de manière globale. Tout d'abord, avec le développement de la maladie au stade 1, il est important d'ajuster le régime alimentaire. Dans le contexte du respect du régime alimentaire, des médicaments sont prescrits pour normaliser l'état de l'organe. Vous pouvez augmenter l'efficacité de la thérapie principale avec des remèdes populaires..

Médicaments

La médication est réduite à la prise de certains groupes de médicaments. Ils ne peuvent être prescrits que par le médecin traitant en fonction des résultats de l'étude..

Médicaments essentiels utilisés en thérapie:

  • hépatoprotecteurs;
  • produits avec des acides biliaires dans la composition;
  • acides aminés et complexes vitaminiques.

Les hépatoprotecteurs comprennent Essentiale, Karsil, Hepabene, qui aident à stabiliser les membranes hépatocytaires, réduisent l'intensité du processus inflammatoire.

Parmi les acides biliaires - ursodésoxycholique et chénodésoxycholique, contenus dans les préparations "Urosan", "Urodez". Avoir un effet cholérétique, éliminer les produits de carie.

Les acides aminés comprennent l'acide thioctique, qui a un effet prophylactique sur la régénération des cellules hépatiques. Parmi les remèdes vitaminés, il convient de souligner ceux qui contiennent de la vitamine B («Levocarnitine», «Methotrexate»). Ceux-ci aident à réduire l'intensité de l'inflammation, à restaurer les cellules, à améliorer les processus métaboliques.

Régime alimentaire pour la stéatose

Le traitement de l'hépatose graisseuse 1 degré avec un régime fait partie intégrante du traitement de la maladie. Cela est nécessaire car la pathologie se développe avec un métabolisme des glucides et des graisses perturbé et par conséquent, les produits contenant de tels éléments sont exclus de l'alimentation..

Complétez votre alimentation avec des aliments contenant des protéines. Le régime alimentaire implique l'inclusion de produits laitiers à faible teneur en matières grasses, de légumes, de fruits et de baies en quantité suffisante (il est particulièrement important de consommer du cassis, des épinards, du son). Le pain à base de farine noire, l'huile végétale sont également utiles.

Exclure de la nourriture:

  • breuvages alcoolisés;
  • boissons gazeuses;
  • confiserie;
  • nourriture frit;
  • légumineuses, champignons;
  • bouillon de viande riche;
  • café;
  • bananes;
  • tomates;
  • sel.

Conseil! En observant une bonne nutrition, il est possible dans les plus brefs délais de normaliser l'activité de l'organe, d'augmenter la production de bile.

Remèdes populaires

En cas d'obésité du foie de grade 1, le traitement peut être complété par des remèdes populaires. Les herbes sont l'un des composants les plus efficaces utilisés dans la préparation de médicaments. Ce sont de puissants hépatoprotecteurs qui aident à normaliser la fonction cholérétique..

Les plantes suivantes sont utilisées:

  • chardon-Marie;
  • pissenlit;
  • Millepertuis;
  • immortelle;
  • busserole;
  • feuilles de bouleau.

Les herbes peuvent être prises isolément ou collectées. À partir d'eux, des infusions et des décoctions sont préparées, utilisées à l'intérieur: 1 cuillère à soupe. pour 250 ml d'eau. Le bouillon est bouilli pendant 15 minutes, l'infusion est conservée pendant environ une demi-heure. Prendre 100 ml trois fois par jour.

Diagnostique

Si les premiers symptômes apparaissent, vous devez immédiatement demander l'aide d'un médecin. Un diagnostic et un traitement opportuns réduiront le risque de complications. Le pronostic est très favorable et dépend de la rapidité des soins médicaux. Après avoir contacté la clinique, le thérapeute oriente le patient vers les spécialistes appropriés.

Un hépatologue ou un gastro-entérologue, dans le cadre d'un examen externe, pose un diagnostic préliminaire. Pour confirmer leurs hypothèses, le patient est envoyé pour un examen complet, qui comprend:

  1. Test sanguin. À la suite de la désintégration des hépatocytes, un processus inflammatoire se produit. Dans le même temps, le niveau des enzymes AST et ALT dans le foie augmente. De tels changements sont visibles sur un test sanguin..
  2. Échographie ou CT. Les techniques sont les plus informatives. Avec leur aide, le degré de développement du processus pathologique et la nature des dommages aux organes sont établis. L'échographie de l'organe montre des changements dans la taille du foie, la densité de ses tissus et l'état des conduits.
  3. Biopsie du foie. La ponction est rarement prescrite, car la procédure est très douloureuse. Avec son aide, le médecin détermine le degré du processus inflammatoire et de la fibrose hépatique..
  4. Elastrographie. Une nouvelle méthode d'examen, indolore et informative. Au cours de la procédure, le parenchyme est scanné. Cela permet de déterminer sa densité et les foyers de modifications tissulaires.

Sur la base des résultats de l'examen, le médecin établit un diagnostic sur la base duquel un traitement efficace est prescrit.

Symptômes

La stéatose peut être négligée au stade initial de la maladie. Il n'y a pas de terminaisons nerveuses dans le foie, donc les gens ne ressentent pas d'inconfort ni de douleur. Si l'inflammation s'est jointe à l'hépatose graisseuse, une stéatohépatite se développe, qui peut être alcoolique et non alcoolique, ainsi que médicinale, provoquée par la prise de médicaments.

Habituellement, la stéatose à un stade précoce est diagnostiquée par hasard - avec une échographie des organes internes. Les symptômes perceptibles commencent après des changements structurels évidents dans le tissu hépatique.

Signes de stéatose:

  • Sensation de nausée, vomissement. La bile peut être présente dans le vomi;
  • Lourdeur du côté droit;
  • Inconfort, sensation de satiété dans la région du foie;
  • Douleur dans l'hypochondre droit;
  • Diminution de l'immunité, qui se traduit par des infections respiratoires fréquentes;
  • La stagnation de la bile et la perturbation de sa perméabilité le long des canaux provoquent un jaunissement de la peau et de la sclérotique oculaire;
  • Manque d'appétit;
  • Aggravation après avoir mangé, en particulier les aliments contenant beaucoup de matières grasses;
  • Réactions allergiques, dermatite, démangeaisons;
  • Fatigue élevée.

Lorsqu'il y a plusieurs symptômes de la maladie, il est nécessaire de consulter un spécialiste pour un diagnostic de qualité..

Régime

La plupart des personnes souffrant d'hépatose graisseuse ont des problèmes de surpoids et donc le sport et un régime hypocalorique sont une chance de guérison. Après tout, pour minimiser l'inflammation du foie, vous devez perdre du poids. Une maladie grave qui vous discipline est la stéatohépatite. Le régime alimentaire est un facteur très important dans le processus de guérison. La liste des produits que vous pouvez et même devez manger: poulet (vous ne pouvez pas manger la peau), veau, viande de lapin, poisson bouilli (rivière), protéines, produits laitiers à teneur minimale en matières grasses. Les protéines animales contenues dans ces produits stoppent la dégénérescence graisseuse des cellules hépatiques. On ne peut pas en dire autant des graisses animales: agneau, porc, bœuf, crème épaisse, etc..

Les glucides complexes tels que les céréales blanches, la farine et les aliments sucrés doivent être éliminés de l'alimentation. Manger des légumes, des baies, des herbes, des fruits, des céréales et du son aide à réduire le cholestérol sanguin.

Peu importe la forme de la maladie d'une personne: stéatohépatite alcoolique, médicinale ou non alcoolique, le régime est un must!

Stéatose hépatique - qu'est-ce que c'est et quels médicaments sont utilisés pour le traitement?

Le foie est la plus grande glande du corps, qui remplit de nombreuses fonctions vitales, par conséquent le moindre dysfonctionnement de l'organe a un effet extrêmement négatif sur la santé humaine. Aujourd'hui, nous allons parler de ce qu'est la stéatose hépatique et des médicaments les mieux utilisés dans le traitement de cette pathologie..

Qu'est-ce que la stéatose?

La stéatose est une infiltration du foie gras, un type d'hépatose graisseuse qui se développe à la suite de troubles métaboliques et s'accompagne de modifications dégénératives des hépatocytes (cellules hépatiques). Dans le registre des maladies, la stéatose hépatique ICD10 se trouve dans la section K70-K77.

L'accumulation de graisse dans le parenchyme hépatique peut être causée par diverses raisons - des effets toxiques aux maladies concomitantes graves. Normalement, le foie humain ne doit pas contenir plus de 5 à 7% de matières grasses. Avec la stéatose, ce rapport peut augmenter de 10 à 50%, c'est-à-dire que dans les cas graves, la moitié des cellules hépatiques renaissent en tissu adipeux.

L'infiltration du foie gras se développe plus souvent chez les femmes après 45 ans, ce qui est associé à une prise de poids et à des changements hormonaux dans le corps pendant la ménopause. La stéatose hépatique alcoolique est principalement diagnostiquée chez les hommes d'âge moyen et retraités. En médecine, il existe deux formes d'infiltration graisseuse:

  1. Stéatose hépatique focale - les dépôts graisseux sont concentrés dans une zone spécifique de l'organe.
  2. Stéatose diffuse - les inclusions de graisse sont uniformément réparties sur toute la surface du foie.

Comment se développe la stéatose hépatique? Au départ, l'excès de graisse (principalement sous forme de triglycérides) est localisé à l'intérieur des hépatocytes, poussant le noyau cellulaire vers le bord. Lorsque trop de graisse s'accumule, les cellules hépatiques se rompent et la graisse s'accumule dans l'espace intercellulaire sous forme de kystes, qui modifient la structure de l'organe et perturbent ses fonctions.

La stéatose hépatique est généralement caractérisée par une évolution chronique et non progressive. Mais si le processus pathologique est compliqué par une inflammation, cela peut entraîner le développement de conséquences aussi graves que la fibrose hépatique, la stéatohépatite ou la cirrhose.

Raisons du développement de la stéatose

Les principales causes d'infiltration du foie gras sont:

  • abus d'alcool régulier;
  • violation du métabolisme des glucides et des lipides dans le foie, causée par des pathologies endocriniennes ou héréditaires.

De plus, les facteurs de provocation suivants peuvent déclencher le mécanisme de l'obésité hépatique:

  • Alimentation déséquilibrée et malsaine, carence en vitamines. La suralimentation ou le respect de régimes stricts et un jeûne prolongé peuvent entraîner une violation des processus métaboliques dans le foie. Le manque de protéines dans les aliments, la prédominance dans le régime des glucides «rapides», des bonbons, des aliments épicés, gras, frits, des aliments contenant des conservateurs, des colorants chimiques et d'autres composants nocifs - contribue à la formation de graisse dans le parenchyme hépatique.
  • Influence des facteurs toxiques. Abus d'alcool, tabagisme, usage aléatoire et prolongé de certains médicaments, intoxication alimentaire grave, contact régulier avec des substances toxiques (sels de métaux lourds, acides, peinture, solvants, etc.).
  • Maladies concomitantes (troubles métaboliques, obésité, diabète sucré, problèmes thyroïdiens).
  • Maladies chroniques du tractus gastro-intestinal associées à une altération de l'assimilation et de l'absorption des aliments (cholécystite, pancréatite, colite ulcéreuse, gastrite, ulcère de l'estomac).
  • Perturbations hormonales (syndrome d'Itsenko-Cushing), dans lesquelles il y a une production excessive d'hormones par les glandes surrénales.

Dans certains cas, l'impulsion pour le développement de la stéatose est donnée par l'hypoxie (manque d'oxygène des tissus), qui se développe chez les personnes atteintes de maladies du système respiratoire et d'insuffisance cardiaque.

Formes

La stéatose peut se manifester sous différentes formes:

  1. La stéatose graisseuse du foie entraîne une augmentation de la taille des organes, tandis que les cellules hépatiques (hépatocytes) sont progressivement détruites, des kystes graisseux se forment dans les tissus, les cellules normales sont progressivement remplacées par du tissu conjonctif et l'organe ne peut plus remplir pleinement ses fonctions. Cela conduit à une intoxication du corps, à une perturbation des processus digestifs et métaboliques..
  2. Stéatose diffuse - ce diagnostic est posé lorsque les dépôts graisseux capturent plus de 10% du tissu hépatique. Dans ce cas, toute la surface de l'organe est uniformément affectée par des inclusions graisseuses. Et si aux stades initiaux de la maladie l'accumulation de graisse ne nuit pas au parenchyme, alors avec la progression de la maladie, les tissus commencent progressivement à mourir et ce processus irréversible capture les principaux lobes du foie.
  3. La stéatose hépatique alcoolique se développe à la suite de la consommation régulière de boissons alcoolisées. L'intoxication constante du foie avec des produits de décomposition alcoolique déclenche un processus pathologique et provoque une modification de la structure de l'organe et une violation du métabolisme lipidique. Plus une personne boit souvent de l'alcool, plus vite le foie est détruit et ses cellules dégénèrent en tissu adipeux. Avec l'alcoolisme, le processus pathologique progresse rapidement et entraîne des conséquences graves (cirrhose ou cancer du foie). Cependant, si une personne arrête de boire et commence à guérir, les cellules hépatiques sont restaurées avec le temps, car c'est le seul organe qui possède de puissantes capacités de régénération et la capacité de s'auto-réparer..
  4. La stéatose hépatique non alcoolique ou chronique se forme principalement en présence de maladies concomitantes (diabète sucré, troubles endocriniens et hormonaux, pathologies du tractus gastro-intestinal) ou d'autres facteurs associés à des effets toxiques (médicaments, intoxications, contact avec des produits chimiques). Le traitement de l'hépatose graisseuse doit être débuté dès les premiers symptômes, sinon la maladie évoluera à l'avenir, ce qui peut entraîner le développement d'une fibrose, d'une cirrhose et d'autres complications.

Le degré d'infiltration du foie gras

  1. Stéatose hépatique de grade 1. Ce processus s'accompagne de l'apparition d'inclusions graisseuses mineures dans le tissu hépatique. Dans le même temps, la structure de l'organe n'est pas perturbée, il n'y a aucun symptôme de la maladie.
  2. La stéatose de grade 2 est caractérisée par le début du développement de modifications irréversibles des cellules hépatiques. Les accumulations de graisse détruisent progressivement les hépatocytes, la graisse sort dans l'espace intercellulaire et forme plusieurs kystes. À ce stade, des symptômes caractéristiques de l'hépatose graisseuse associée à une insuffisance hépatique apparaissent..
  3. Au stade 3 de la stéatose, les cellules hépatiques se désintègrent, l'état du patient s'aggrave, le risque de développer une fibrose ou une cirrhose du foie augmente.
Symptômes

Au stade initial, la maladie est asymptomatique, par conséquent, les patients recherchent une aide médicale tardivement, lorsque le changement dans le foie, comme la stéatose, progresse et provoque une aggravation de la maladie. Dans les derniers stades, la maladie se manifeste par les symptômes suivants:

  • faiblesse générale, perte de force, fatigue élevée;
  • douleur sourde constante dans l'hypochondre droit, qui s'intensifie après avoir bu de l'alcool ou des aliments gras et épicés lourds;
  • manque d'appétit, amertume dans la bouche, éructations;
  • troubles dyspeptiques (nausées, sensation de lourdeur, grondements ou ballonnements, flatulences, constipation ou diarrhée);
  • plaque sur la langue, saignement des gencives, mauvaise haleine;
  • hypertrophie du foie.

Au troisième stade de la stéatose, ces manifestations sont accompagnées d'une irritabilité, d'une somnolence diurne, de troubles du sommeil la nuit, d'un syndrome douloureux accru, de conditions dépressives, de vomissements, de prurit, de jaunissement de la peau et de la sclérotique des yeux..

Des troubles du rythme cardiaque, de la mémoire et des problèmes respiratoires peuvent survenir. Ces symptômes indiquent une augmentation de l'intoxication du corps, car le foie ne s'acquitte pas de sa tâche et ne peut pas remplir pleinement la fonction de nettoyage. Le corps accumule progressivement des toxines et d'autres substances nocives, ce qui affecte négativement le système nerveux, cardiovasculaire et la fonction cérébrale.

Lorsque les premiers symptômes alarmants apparaissent, vous devez demander l'avis d'un spécialiste et subir un examen médical, en fonction des résultats duquel le médecin sélectionnera un schéma thérapeutique et vous indiquera comment traiter la stéatose hépatique..

Diagnostique

Il n'est pas du tout facile de poser le bon diagnostic de stéatose hépatique. C'est une tâche difficile, même pour des spécialistes expérimentés et qualifiés, car avec l'infiltration graisseuse, le processus inflammatoire est généralement absent et les analyses de laboratoire de sang et d'urine ne montrent pas d'augmentation significative du taux d'enzymes hépatiques, de bilirubine ou de cholestérol. Par conséquent, pour clarifier le diagnostic, les options utilisant des méthodes de diagnostic instrumentales sont plus informatives. Ce sont des procédures telles que:

  • Échographie du foie. Une méthode indolore et informative par laquelle la taille de l'organe, la structure et l'échogénicité des tissus est déterminée, les kystes graisseux et d'autres lésions du parenchyme sont détectés.
  • CT ou IRM du foie. Les méthodes de diagnostic les plus modernes qui permettent au médecin de voir l'organe malade en plusieurs projections, d'identifier les moindres changements dans sa structure et de déterminer le degré de dommage.

Dans les cas graves, le médecin peut référer le patient pour une laparoscopie ou une biopsie hépatique. Dans le premier cas, un examen endoscopique de l'organe est effectué, dans le second, une ponction de la cavité abdominale est faite et un morceau de foie est enlevé pour un examen plus approfondi. La biopsie hépatique est une méthode très douloureuse, elle est donc prescrite dans les cas extrêmes en cas de suspicion de processus tumoral.

Traitement de la stéatose hépatique

Les stades initiaux de la stéatose répondent bien au traitement. Un schéma thérapeutique correctement sélectionné vous permet de restaurer presque complètement les fonctions de l'organe, même pendant le passage de la maladie au deuxième stade. En adhérant strictement aux recommandations du médecin, en ajustant le mode de vie et la nutrition, il est possible de normaliser le foie et d'accélérer le processus de régénération des hépatocytes. Au troisième stade de la maladie, un traitement de soutien est effectué, ce qui vous permet de ralentir le processus de décomposition du tissu hépatique et de prévenir le développement de la cirrhose et d'autres conséquences graves.

Le traitement médical de la stéatose repose sur l'utilisation de médicaments qui améliorent le métabolisme des graisses dans les cellules hépatiques. À cette fin, des médicaments contenant de l'acide folique et lipoïque, de la choline, des vitamines des groupes B, C, E. Pour normaliser le métabolisme lipidique, des statines et des médicaments du groupe des fibrates et des thiazolinediones (Pioglitazone, Rosiglitazone), des médicaments contenant de l'acide alpha-lipoïque Lipon, Tiogamma), metformine.

Pour maintenir les fonctions hépatiques, le schéma thérapeutique comprend des phospholipides essentiels, des hépatoprotecteurs, des préparations à base de composants végétaux et d'acides aminés. Nous listons les médicaments les plus souvent utilisés dans le cadre d'un traitement complexe:

  • Essentiale Forte;
  • Phosphogliv;
  • Carsil;
  • Gepabene;
  • Hofitol;
  • Galsten;
  • Hepa-Merz;
  • Silimao;
  • L'avoine;
  • Liv 52.

La liste des médicaments à action hépatoprotectrice est longue. Seul un spécialiste peut choisir l'option de traitement optimale, en tenant compte des caractéristiques individuelles du patient, de la gravité des symptômes, du stade de la maladie, de la présence de pathologies concomitantes et de contre-indications. Le traitement est assez long, sur toute sa durée, les instructions du médecin, les posologies prescrites et les règles de prise de médicaments doivent être suivies.

En plus de la pharmacothérapie, le médecin peut prescrire un cours de procédures physiothérapeutiques: traitement à l'ozone, séjour dans une chambre de pression, traitement par ultrasons, visite d'un sauna à basse température.

Cette tactique de traitement donne de bons résultats et lance des processus réversibles de restauration et de régénération des cellules hépatiques. Mais l'efficacité du traitement médicamenteux diminue fortement si la maladie entre dans le troisième stade, lorsque le tissu conjonctif se forme sur le site du parenchyme affecté. Dans ce cas, le but du traitement est d'empêcher une nouvelle dégradation des cellules, conduisant au développement d'une cirrhose. Si l'hépatose graisseuse est néanmoins compliquée par une cirrhose, le pronostic est décevant, car la plupart des patients meurent dans les 5 à 10 ans.

Traitement avec des remèdes populaires

Les médicaments peuvent être complétés par des remèdes populaires. Un bon effet thérapeutique dans le traitement de la stéatose est l'utilisation de son cuit à la vapeur avec de l'eau bouillante. Le traitement au son aide le foie à se débarrasser des amas graisseux. Vous devez commencer par de petites doses (1 cuillère à soupe) et porter progressivement le volume de son à 2 cuillères à soupe. l. par jour.

Les décoctions de plantes médicinales (stigmates de maïs, racines de pissenlit, feuilles de calendula, élécampane, plantain, chélidoine) aideront à améliorer la circulation sanguine dans le foie et à accélérer le métabolisme des lipides. Les préparations à base de plantes peuvent être achetées à la pharmacie. Ils sont livrés dans des sacs filtrants pratiques qui sont simplement brassés comme du thé. Le bouillon médicinal est recommandé de boire 2 à 3 fois par jour avant les repas. Cela aidera à établir des processus métaboliques dans le foie et à améliorer la digestion grâce aux propriétés cholérétiques et antioxydantes des herbes médicinales.

Un excellent effet thérapeutique est fourni par l'utilisation de farine ou d'huile de chardon-Marie. Ce composant se trouve dans de nombreux médicaments hépatiques. Le repas est préparé avec de l'eau bouillante, infusé pendant plusieurs minutes et bu chaud, par petites gorgées. L'huile de chardon-Marie est utilisée selon les instructions sur l'emballage. Un bon résultat permet d'obtenir une décoction de menthe, d'agripaume, de prêle ou d'élécampane.

Une amélioration de l'état est notée après un mois de consommation régulière de décoctions à base de plantes. Mais pour obtenir un résultat positif durable du traitement, les remèdes à base de plantes doivent être utilisés pendant une longue période, au moins un an..

Régime alimentaire et nutrition pour la stéatose

La stéatose hépatique est souvent due à des troubles métaboliques et à l'obésité associée. Par conséquent, la tâche principale est de sélectionner un régime hypocalorique basé sur la limitation de l'apport en graisses et en glucides et en augmentant la quantité de protéines dans l'alimentation. L'objectif principal du régime de stéatose est le suivant:

  • normalisation des processus métaboliques (en particulier, métabolisme des lipides dans le foie);
  • stimuler la production d'acides biliaires, qui accélèrent la dégradation des graisses;
  • améliorer les processus digestifs;
  • restauration de la fonction hépatique grâce à la régénération des hépatocytes.

Dans le régime alimentaire d'un patient diagnostiqué avec une stéatose, la quantité de graisse animale doit être réduite au minimum. De plus, vous devez renoncer aux glucides «rapides», qui sont riches en sucreries. Avec un apport excessif en glucides, le foie n'a pas le temps de les utiliser, ce qui contribue à la formation accélérée de dépôts graisseux.

Liste des produits interdits:

  • viandes et poissons gras;
  • saucisses, viandes fumées, saindoux;
  • graisses animales, margarine, sauces grasses;
  • produits laitiers riches en matières grasses (crème, crème sure, fromages);
  • plats gras, épicés et épicés;
  • boissons gazeuses sucrées;
  • cornichons, marinades;
  • produits de boulangerie riches, confiserie;
  • chocolat, bonbons;
  • café, cacao;
  • crème glacée;
  • confiture, miel;
  • des noisettes.

Les aliments frits doivent être exclus du régime, en privilégiant les méthodes de traitement thermique telles que la cuisson, le ragoût, la cuisson au four, la cuisson à la vapeur.

Produits autorisés:

Photo: viande maigre maigre

  • viande maigre,
  • fruits de mer, poisson faible en gras;
  • soupes de légumes et de céréales;
  • fruits et légumes frais;
  • légumes verts;
  • bouillie (sarrasin, flocons d'avoine, millet);
  • plats d'accompagnement de légumes;
  • salades de légumes frais à l'huile végétale:
  • boissons lactées fermentées faibles en gras (kéfir, yaourt, yaourt);
  • tisanes et thés verts.

Avec des dommages au foie, l'alcool doit être complètement exclu. Les repas doivent être fractionnés (5 à 6 fois par jour), la nourriture est prise chaude, en petites portions. Le respect d'un régime hypocalorique avec hépatose graisseuse devrait devenir un mode de vie. Le poids corporel doit être constamment surveillé pour éviter son augmentation. Il est recommandé de réduire au minimum la quantité de sel dans l'alimentation. Pour ce faire, les plats préparés doivent déjà être légèrement salés sur la table et ne pas ajouter de sel pendant la cuisson..

Il est important de rester hydraté et hydraté. Vous devez boire au moins 1,5 à 2 litres de liquide par jour. Ce volume comprend de l'eau potable pure et minérale, des jus de fruits, des compotes, des boissons aux fruits, du thé et d'autres boissons.

Si vous suivez toutes les recommandations, abandonnez les mauvaises habitudes, augmentez l'activité physique, ajustez votre style de vie, faites du sport (jogging, natation), faites des exercices d'aérobie, vous pouvez faire face au problème, prévenir la progression de la maladie, améliorer le bien-être général et améliorer la santé.

Qu'est-ce que la stéatose hépatique et quels médicaments pour traiter cette maladie

La stéatose hépatique est une condition pathologique d'un organe interne, dans laquelle le métabolisme cellulaire est perturbé et, par conséquent, une dégénérescence graisseuse se développe. La maladie est également appelée hépatose graisseuse..

L'état pathologique se développe pour plusieurs raisons:

  1. consommation régulière d'alcool et de drogues;
  2. empoisonnement avec des médicaments;
  3. alimentation déséquilibrée - surpoids ou famine prolongée;
  4. troubles graves du fonctionnement du tractus gastro-intestinal;
  5. Diabète;
  6. certaines maladies - myxœdème, syndrome de Cushing.

Le processus d'accumulation de graisse corporelle est le suivant. Les graisses se forment dans les intestins, qui sont ensuite transportées vers le foie. Dans les cellules hépatiques, le processus d'oxydation des graisses est perturbé, de sorte qu'elles ne sont pas excrétées par le foie, mais s'y accumulent.

Le processus d'accumulation excessive de graisse est appelé infiltration graisseuse et s'accompagne de troubles métaboliques. en même temps, le taux de cholestérol augmente et certaines enzymes modifient leurs fonctions.

Étiologie

Il existe de nombreuses causes de stéatose hépatique ou d'hépatose graisseuse. Le type alcoolique de la maladie survient dans le contexte d'une consommation régulière de boissons alcoolisées, c'est pourquoi on le trouve souvent chez les hommes. La NAFLD se produit dans le contexte d'un grand nombre de facteurs prédisposants:

  • diabète sucré;
  • avoir un poids corporel excessivement élevé;
  • troubles métaboliques des graisses et du cuivre;
  • jeûne prolongé;
  • injection d'insuline;
  • l'empoisonnement ou l'utilisation prolongée de certains médicaments, par exemple des médicaments hormonaux, des cytostatiques, des antibiotiques et des anti-inflammatoires non stéroïdiens;
  • effectuer des opérations sur le tube digestif;
  • abus de substance;
  • taux sanguins élevés d'hormones surrénales;
  • hépatite virale.


Facteurs étiologiques de la NAFLD

Vitamines et sélénium

Les modifications dystrophiques des tissus hépatiques sont souvent causées par un manque de vitamines et de sélénium. L'hypovitaminose et la carence en vitamines ont un effet néfaste sur le métabolisme, ce qui entraîne une accumulation de triglycérides dans les hépatocytes. Pour réduire l'infiltration graisseuse des tissus endommagés, des complexes vitamines-minéraux sont inclus dans le schéma thérapeutique.


Avec l'hépatose du foie gras, il est nécessaire de boire des complexes vitaminiques deux fois par an

Pour améliorer la fonction hépatique, vous avez besoin des vitamines suivantes:

  • acide folique;
  • pyridoxine;
  • cyanocobalamine;
  • tocophérol.

Pour accélérer la guérison, les agents enrichis suivants sont inclus dans le schéma thérapeutique médicamenteux:

  • Selenium Forte;
  • Multi-onglets;
  • Centrum;
  • Dynamisan;
  • Complivit Selenium.

Le traitement se poursuit pendant 2 à 4 semaines. Il est recommandé d'utiliser des vitamines pour prévenir les rechutes de la maladie et prévenir les perturbations des processus métaboliques. Il est impossible de prolonger le traitement sans ordonnance d'un médecin, car l'hypervitaminose (excès de vitamines) est lourde de conséquences graves et de perturbation du tube digestif.

Variétés

Il existe plusieurs classifications de stéatose hépatique, dont la plus courante implique la séparation de la maladie au fur et à mesure que le processus pathologique se propage:

  • focal - dans lequel des accumulations graisseuses uniques se trouvent sur le foie;
  • stéatose diffuse - caractérisée par des lésions de l'organe entier.

En fonction de la dépendance aux boissons alcoolisées, la maladie est divisée en:

  • stéatose non alcoolique ou NAFLD;
  • stéatose hépatique alcoolique.

Classification de la maladie par facteurs de formation:

  • primaire - exprimé dans le contexte d'un métabolisme inapproprié, il est souvent congénital, car il se produit pendant le développement intra-utérin;
  • secondaire - est une conséquence ou une complication d'autres maladies ou facteurs prédisposants.

En fonction des changements dans les cellules détectés lors de l'examen microscopique, une telle maladie se caractérise par:

  • obésité en petites gouttes - le degré initial de la maladie, au cours duquel des processus pathologiques commencent à se produire, mais lors de l'examen, aucun dommage aux cellules hépatiques n'est observé;
  • obésité grossière - un dommage prononcé aux cellules se produit et le processus de leur mort est également observé.

De plus, il existe plusieurs degrés de stéatose hépatique:

  • degré initial - il existe plusieurs inclusions graisseuses, mais la structure du foie n'est pas perturbée;
  • degré modéré - caractérisé par l'accumulation de graisses, mais leur quantité ne peut pas déclencher des processus destructeurs irréversibles;
  • degré sévère - caractérisé par la formation de nombreux kystes graisseux dans les tissus hépatiques, ce qui entraîne de graves changements dans les cellules de l'organe affecté.

Il existe également un autre type de stéatose - focale. Indique souvent la présence d'un néoplasme bénin dans le foie.

Quelle que soit la classification, le traitement de la stéatose hépatique vise à éliminer les causes de la formation et à empêcher la progression du processus destructeur. Cela peut être réalisé grâce à des médicaments, un régime alimentaire et la médecine traditionnelle..

Causes de la stéatose

L'accumulation d'un excès de graisse dans le foie est le résultat d'une altération du métabolisme des acides gras pour diverses raisons. Facteurs de risque de développer une stéatose:

  • L'abus d'alcool.
  • Signes de syndrome métabolique - diabète de type 2 ou altération de la tolérance au glucose, obésité abdominale, dyslipidémie, hypertension artérielle.
  • Ovaire polykystique.
  • Jeûne ou perte de poids rapide, y compris la chirurgie bariatrique (chirurgie de perte de poids).
  • Nutrition parentérale totale.
  • Hépatite virale B et C.
  • Prise de certains médicaments (amiodarone, tamoxifène, glucocorticoïdes, œstrogènes, méthotrexate).
  • Maladies métaboliques (par exemple, maladie de Wilson, galactosémie, etc.).

Symptômes

La NAFLD et les lésions hépatiques alcooliques se produisent assez souvent sans symptômes, mais sont détectées au hasard, lors du diagnostic échographique de pathologies complètement différentes. À mesure que la maladie progresse, des symptômes tels que:

  • douleur, lourdeur et inconfort dans l'hypochondre droit. Souvent, la douleur s'étend à tout l'abdomen. L'apparition du syndrome douloureux n'a aucun lien avec la prise alimentaire;
  • manque d'appétit diminué ou complet;
  • des accès de nausée qui se terminent par des vomissements. Souvent, non seulement des particules de nourriture se trouvent dans le vomi, mais aussi du mucus ou de la bile;
  • l'acquisition d'une teinte jaunâtre par la peau du corps, les muqueuses des yeux et de la bouche;
  • une diminution du système immunitaire, contre lequel le patient est sujet à des rhumes fréquents;
  • la peau qui gratte.

L'examen du patient révèle une augmentation de la taille du foie, un peu moins souvent de la rate. De plus, une modification de la couleur du foie peut être observée. L'organe devient jaune ou rouge. De tels symptômes internes indiquent la présence d'une stéatose graisseuse. Certaines des manifestations cliniques ci-dessus peuvent être éliminées à l'aide de remèdes populaires..

Commentaires

Irina, 38 ans, une pathologie hépatique avec obésité a été diagnostiquée. Le médecin a déclaré que sans un régime alimentaire approprié, des ajustements nutritionnels, la maladie évoluerait en cirrhose. La maladie n'a été diagnostiquée qu'après une échographie du foie, mais pendant longtemps, je n'ai eu aucune manifestation de stéatose. Prescrit un certain nombre de médicaments qui, avec le régime, ont donné un résultat positif.

Vladimir, 43 ans Dans un contexte de prise de poids prolongée, des douleurs inquiétantes ont commencé dans l'hypocondre droit. Je suis allé faire une échographie, le médecin a confirmé la présence de graisse dans les cellules hépatiques. Le médecin a rassuré que le processus est réversible, mais qu'il est urgent de suivre un régime. Pas le traitement le plus difficile et le plus douloureux. Le principal danger était la transition de la maladie vers la cirrhose, il a donc adhéré strictement au régime.

Egor, 39 ans Je bois souvent de l'alcool, alors quand des douleurs dans la région du foie sont apparues, je suis immédiatement allé chez le médecin (j'avais peur de la cirrhose). Le spécialiste a déclaré qu'il s'agissait d'une dégénérescence graisseuse, mais que l'alcool devrait être jeté, sinon il se développerait vraiment en cirrhose. Vitamines prescrites, acide lipoïque, alimentation adaptée (moins de matières grasses).

Le foie est la plus grande glande du corps, qui remplit de nombreuses fonctions vitales, par conséquent le moindre dysfonctionnement de l'organe a un effet extrêmement négatif sur la santé humaine. Aujourd'hui, nous allons parler de ce qu'est la stéatose hépatique et des médicaments les mieux utilisés dans le traitement de cette pathologie..

Complications

Si vous ignorez les symptômes de la NAFLD ou de la stéatose alcoolique, ou en cas de traitement incorrect ou incomplet, il y a une possibilité de développer des complications. Ceux-ci inclus:

  • la formation d'une inflammation du foie;
  • propagation progressive du tissu conjonctif;
  • la cirrhose est une maladie dans laquelle des changements se produisent dans les tissus de l'organe affecté, en remplaçant l'épithélium normal par du tissu conjonctif.

En outre, la formation de complications peut servir de tentatives indépendantes pour éliminer la maladie avec des remèdes populaires, sans la recommandation d'un spécialiste.

Diagnostique

La stéatose hépatique est diagnostiquée par des tests de laboratoire et des examens instrumentaux du patient. Sans faute, un spécialiste doit se familiariser avec les antécédents médicaux du patient, ainsi que découvrir la présence et l'intensité des symptômes. Après cela, un examen physique approfondi du patient et une palpation de l'abdomen et de l'hypochondre droit sont effectués. En outre, l'examen aidera à déterminer la NAFLD ou les lésions hépatiques alcooliques, par l'odeur caractéristique, l'enflure, les tremblements de la main.

La recherche en laboratoire consiste en une étude générale et biochimique du sang. Cela est nécessaire pour détecter l'anémie, ainsi que pour détecter une concentration élevée d'enzymes hépatiques, ce qui est particulièrement caractéristique d'une telle pathologie..

  • Échographie et tomodensitométrie du foie - qui aideront à déterminer le type de dommage à cet organe;
  • biopsie - réalisée pour les patients chez lesquels le facteur d'apparition de la maladie n'a pas été établi. En outre, cette procédure aide à différencier un tel trouble des autres maladies du foie;
  • élastographie - permet de déterminer l'élasticité du foie, ainsi que d'exclure la fibrose et la cirrhose.

Après avoir étudié tous les résultats des mesures de diagnostic, le médecin prescrit le traitement le plus efficace et constitue un régime spécial pour la stéatose hépatique.

Traitement

La tâche principale du traitement de la maladie est d'éliminer les causes de la formation de la maladie, car très souvent, ce trouble est réversible. C'est pourquoi le traitement médicamenteux de la stéatose hépatique est prescrit individuellement pour chaque patient. Mais dans absolument tous les cas, des médicaments sont prescrits pour améliorer le métabolisme lipidique, des antibiotiques et des hépatoprotecteurs, ainsi que d'autres substances visant à éliminer les symptômes. Il est fortement conseillé aux patients de:

  • faire du sport ou nager, en particulier pour les personnes souffrant d'obésité ou de diabète;
  • abandonner complètement l'utilisation de boissons alcoolisées, seulement après cela, vous pourrez commencer un traitement médicamenteux;
  • limiter la consommation de ces médicaments qui ont causé la NAFLD.

Vous pouvez traiter une telle maladie avec une nutrition appropriée. Un régime pour la stéatose hépatique consiste à éviter les aliments gras, frits et épicés, ainsi qu'à réduire la consommation de graisses animales. En outre, les remèdes populaires peuvent éliminer certains des symptômes de la maladie..


Régime alimentaire pour la stéatose hépatique

Hépatoprotecteurs

La stéatose est l'un des types d'hépatose provoquée par le remplacement des hépatocytes par des cellules du tissu adipeux. Pour réduire la teneur en lipides dans l'organe et stimuler le métabolisme, des hépatoprotecteurs sont utilisés. Ils empêchent la destruction du parenchyme en accélérant les processus de récupération dans les hépatocytes. Le traitement médicamenteux a un effet positif sur la digestion, prévient les complications de la stéatose (fibrose, cirrhose).

Le traitement de la stéatose hépatique comprend:

  • Carsil est un agent à base de silymarine qui protège les cellules hépatiques de la destruction. Il est utilisé pour traiter la stéatose, la cirrhose et les lésions toxiques du parenchyme. Possède des propriétés lipotropes et antioxydantes. Prendre 1 comprimé 2 fois par jour pendant pas plus de 3 semaines.
  • Essliver Forte - capsules contenant des phospholipides qui restaurent les hépatocytes en cas de lésions hépatiques causées par l'alcool, les infections virales, les médicaments. Attribuez 2 gélules aux repas 3 fois par jour.
  • Hepatosan - comprimés à base de cellules hépatiques de porc avec une activité antitoxique et hépatoprotectrice. Boire 2 comprimés trois fois par jour 20 minutes avant les repas.
  • Le gepabène est une préparation à base de plantes avec du chardon-Marie et de l'extrait de fumée. Il a un effet cholérétique et réparateur sur les organes du système hépatobiliaire (foie, vésicule biliaire, voies biliaires). La dose quotidienne maximale du médicament est de 6 gélules par jour.
  • Ursochol - comprimés contenant de l'acide ursodésoxycholique, ont un effet brûle-graisses et régénérant sur le parenchyme. Stimule l'oxydation des lipides, réduisant le degré de stéatose hépatique. En cas de stéatose, prenez 1 comprimé jusqu'à 3 fois par jour.

Le traitement par hépatoprotecteurs est effectué pour toutes les formes de stéatose hépatique. Ils restaurent non seulement les fonctions de l'organe, mais le protègent également des effets toxiques d'autres agents pharmaceutiques..

La prévention

Les mesures préventives contre la stéatose hépatique consistent à éliminer en temps opportun les maladies qui ont conduit à la formation de la maladie sous-jacente. De plus, la prévention consiste à:

  • maintenir un mode de vie sain;
  • contrôle du poids corporel normal;
  • correction des troubles métaboliques;
  • rejet complet des médicaments qui ont causé une telle maladie.

Le pronostic de la maladie dépend entièrement du stade de la NAFLD et des lésions hépatiques alcooliques. Dans un premier temps, il est possible de récupérer et de restaurer complètement les tissus de l'organe affecté. Dans la deuxième étape, une thérapie complexe donne de bons résultats. Au troisième stade de la stéatose, on observe la formation de processus irréversibles. La thérapie est basée sur la prévention d'une nouvelle dégradation du foie.

Cholérétique

Avec la dégénérescence graisseuse du foie, il y a une violation de l'écoulement de la bile, ce qui entraîne une indigestion et une constipation. Pour accélérer la sortie des enzymes biliaires dans le duodénum, ​​des médicaments cholérétiques sont pris. Le schéma thérapeutique de l'hépatose du foie comprend:

  • Galstena est un médicament homéopathique à action combinée qui stimule l'excrétion de la bile. Il a des propriétés antispasmodiques et anti-inflammatoires. Absorber dans 1 comprimé 30 à 40 minutes avant les repas. Pour les troubles hépatiques, prendre au moins 3 semaines consécutives.
  • Allochol - accélère le flux d'acides biliaires à travers les voies biliaires et empêche également la précipitation du cholestérol. En cas de dysfonctionnement hépatique, vous devez prendre 2 comprimés 2 à 3 fois par jour..
  • Cholenzyme - stimule la synthèse de la bile, augmente le niveau d'acides biliaires. Dans le traitement de l'hépatose, 1 comprimé est prescrit jusqu'à 3 fois par jour..
  • Odeston - accélère la biosynthèse de la bile et sa libération dans la lumière de l'intestin grêle. Prendre 1 comprimé avant les repas trois fois par jour.
  • Tanacehol - restaure la composition biochimique de la bile et accélère son mouvement dans le duodénum. La dose quotidienne est de 6 comprimés, répartis en 3 doses.

Lors du traitement des processus dystrophiques, les médicaments qui stimulent la sécrétion de bile sont pris avec prudence. La surutilisation de médicaments qui stimulent la synthèse de la bile peut aggraver l'évolution de la stéatose.