Les premiers signes et symptômes de la cirrhose du foie

Les personnes qui abusent de l'alcool sont souvent effrayées par une phrase terrible - la cirrhose du foie. Si les symptômes de la cirrhose du foie n'apparaissent que chez les buveurs, ou si la maladie peut se développer en raison d'autres facteurs indésirables?

Comment reconnaître une personne et son entourage que le tissu de cet organe vital est en train d'être détruit?

La cirrhose du foie est la lésion simultanée d'un organe à plusieurs endroits, qui entraîne la mort des cellules hépatiques et leur transformation.

En conséquence, un tissu cicatriciel se forme dans les zones malades, qui devient progressivement plus grand en pourcentage..

En conséquence, la fonctionnalité de l'organe diminue considérablement, ce qui entraîne la mort de l'organe interne et du patient lui-même.

Les premiers signes de cirrhose du foie

Au stade initial, la cirrhose du foie se déroule souvent sous une forme latente.

Au 1er stade du processus pathologique, les manifestations de la cirrhose hépatique peuvent être totalement absentes.

La maladie est sous une forme latente (latente) et n'a donc pas de tableau clinique prononcé.

L'apparition précoce asymptomatique survient dans environ 20% des cas.

Malheureusement, dans 20% des cas, le fait qu'une personne souffre de cirrhose d'une pathologie dangereuse n'est détecté que lorsque le corps est ouvert.

Pour éviter cela, il est nécessaire d'avoir une idée de la façon dont la cirrhose du foie se manifeste chez l'homme et la femme..

Dans les 60% des épisodes restants au stade initial de la pathologie, les manifestations suivantes sont notées:

  1. Douleurs récurrentes du côté droit. Des sensations douloureuses surviennent d'une certaine manière, en raison d'une activité physique intense ou en raison de la nourriture consommée à haute teneur en matières grasses, de l'alcool bu.
  2. Dans la cavité buccale, le patient ressent de l'amertume et de la sécheresse le matin..
  3. Troubles intestinaux possibles (constipation ou diarrhée), augmentation de la production de gaz dans les intestins.
  4. Des changements dans le comportement humain sont notés, il s'énerve pour des bagatelles, perd de l'activité.
  5. Les signes externes de cirrhose sous forme postnécrotique se manifestent sous forme de jaunissement de la peau.

Si les premiers signes de cirrhose du foie sont absents, les manifestations de la maladie se développent aux stades suivants et se caractérisent par leur gravité et leur étendue..

Il est très important de commencer à traiter la cirrhose du foie, dont les premiers signes commencent à peine à apparaître.

La principale caractéristique de cet organe est sa capacité à régénérer activement les cellules, même si une partie de celui-ci est affectée par le degré initial de cirrhose..

Les cellules fonctionnant en bonne santé sont capables de faire un double travail (pour elles-mêmes et pour les tissus morts).

Symptômes de la cirrhose progressive

Avec le développement de la maladie, des douleurs apparaissent du côté droit, une détérioration de la santé.

Au fur et à mesure que la maladie progresse, elle commence à se manifester plus brillamment, affectant d'autres organes et systèmes..

Les principaux symptômes de la cirrhose du foie se manifesteront par une augmentation de la douleur dans l'hypochondre droit.

Ceci est facilité par une augmentation de la capsule hépatique. Les sensations douloureuses ont un caractère douloureux avec une sensation de lourdeur sur le côté.

Par conséquent, lorsqu'on lui demande si le foie fait mal avec la cirrhose, la réponse est oui. Le foie fait très mal.

Avec un foie malade, une personne a souvent des nausées, qui peuvent se terminer par des vomissements.

La cirrhose du foie est caractérisée par un mélange de sang dans le vomi, ce qui indique directement la faiblesse des vaisseaux sanguins de l'œsophage et de l'estomac.

L'amincissement des parois vasculaires est noté non seulement dans le système digestif.

Assez souvent, le patient a des saignements de nez.

Les personnes ayant un processus pathologique étendu présentent des syndromes caractéristiques de cirrhose du foie sous forme de changements cutanés.

  1. Tout d'abord, l'épiderme prend une teinte jaune malsaine, tout en s'écaillant fortement. La jaunisse se produit dans l'ordre suivant: la sclérotique oculaire, la muqueuse buccale, les paumes et la plante des pieds, puis la peau de tout le corps. Dans des cas plus rares, il existe une hyperémie de la peau des paumes (les paumes dites hépatiques) et des pieds.
  2. Deuxièmement, la peau d'une personne malade est très irritante, ce qui s'explique par l'excès d'acide biliaire dans le sang..

Vous pouvez également reconnaître la cirrhose par d'autres changements cutanés..

Les syndromes de la dernière étape de la destruction du foie incluent la formation de taches spécifiques sur la peau des paupières supérieures (xanthélasme). Des astérisques de vaisseaux sanguins apparaissent souvent sur le torse..

De plus, cette maladie est caractérisée par leur localisation au-dessus de la ligne du nombril.

L'état aigu de la maladie s'accompagne d'une augmentation du nombre d'astérisques sur la peau du tronc..

Avec la cirrhose du foie, de fortes modifications de la composition corporelle se produisent..

Malade, une personne commence à perdre rapidement de la masse musculaire..

Il y a un épuisement progressif du corps, caractérisé par une perte de poids des membres et un gonflement de l'abdomen.

Cette dernière s'explique par l'apparition de l'ascite, un processus pathologique avancé, qui consiste en une accumulation de liquide dans le péritoine..

Les signes de cirrhose du foie chez les alcooliques peuvent être reconnus par leur visage.

La peau devient malsaine, les pommettes sont clairement visibles, la taille des glandes salivaires augmente considérablement.

Une rougeur du visage est possible en raison de la dilatation des vaisseaux sanguins.

Avec la cirrhose du foie, l'état de la langue change également en raison d'un gonflement et d'un changement de couleur pour une couleur plus claire.

Les symptômes de la cirrhose alcoolique du foie sont notés non seulement sur les organes des systèmes digestif et circulatoire.

Les symptômes de la cirrhose du foie chez les hommes et les femmes

Les signes de cirrhose du foie chez les hommes présentent certaines caractéristiques..

À la suite de l'abus d'alcool chez les hommes, les changements suivants se produisent dans le corps:

  • le sein gonfle considérablement et prend les caractéristiques des glandes mammaires féminines (gynécomastie);
  • la racine des cheveux dans l'aine et les aisselles est réduite;
  • la dysfonction érectile se développe avec une diminution notable des organes génitaux;
  • changements dégénératifs dans les testicules.

Les signes de cirrhose du foie chez l'homme surviennent 2 fois plus souvent que chez la femme.

Les médecins expliquent cela par le fait que les pathologies conduisant à la destruction des cellules hépatiques sont plus souvent diagnostiquées chez la moitié masculine de l'humanité..

L'hépatite virale entraîne le plus souvent une cirrhose, ainsi que des maladies parasitaires, la consommation d'alcool en grande quantité, des maladies cardiovasculaires.

Les signes de cirrhose alcoolique sont beaucoup plus fréquents chez les hommes, cependant, le corps féminin en est affecté plusieurs fois plus rapidement.

C'est une femme qui dans la plupart des cas développe une cirrhose secondaire si elle a déjà eu une maladie de calculs biliaires ou si elle a des tumeurs malignes dans les organes adjacents au foie.

Les signes de cirrhose du foie chez la femme ne diffèrent pas de ceux énumérés dans le paragraphe précédent, cependant, il existe certaines caractéristiques dues à l'anatomie différente, à savoir:

  1. il y a une diminution de la libido;
  2. le cycle menstruel se perd;
  3. des saignements de l'utérus surviennent, non associés aux menstruations;
  4. dans certains cas, la menstruation s'arrête complètement;
  5. en raison d'une fonction sexuelle altérée, une femme ne peut pas devenir enceinte et avoir un enfant normalement.

Signes de cirrhose complète du foie

Avec la cirrhose complète du dernier stade, l'organe cesse de remplir ses fonctions, il y a une forte intoxication du corps, accompagnée de douleur.

Le dernier stade de la cirrhose hépatique est caractérisé par de graves complications affectant les systèmes circulatoire, digestif, excréteur et nerveux.

Avec la cirrhose du foie, des symptômes d'encéphalopathie hépatique se développent.

Il s'agit d'un dommage réversible du système nerveux central par des toxines qui ne sont pas neutralisées par les structures du foie pendant la période de ses dommages..

Le sommeil du patient est perturbé, la mémoire est grandement altérée, l'indifférence à tout ce qui l'entoure se produit, un tremblement clairement manifesté des membres.

L'encéphalopathie hépatique peut survenir sous une forme latente, puis elle ne peut être détectée que lors d'un examen spécial.

Dans de rares cas, pour la cirrhose alcoolique tardive du foie, les symptômes deviennent un changement d'élocution à l'état sobre, un changement de style d'écriture, une démarche due à une mauvaise coordination des mouvements.

Le coma est une variante extrême de l'encéphalopathie hépatique..

Il ne dépasse pas le patient soudainement, son apparition peut être déterminée par les signes suivants:

  1. Une personne développe soudainement de l'anxiété (mélancolie, euphorie, apathie) sans raison apparente.
  2. Il y a désorientation dans l'espace, réaction inhibée.
  3. Un trouble de l'esprit avec une confusion supplémentaire de la conscience peut être observé.
  4. Convulsions des muscles faciaux et masticateurs.

Pour déterminer comment la cirrhose du foie se manifeste chez les hommes et les femmes, le médecin traitant doit effectuer une série d'examens, y compris une prise de sang pour déterminer la quantité de bilirubine totale..

Intoxic est un agent anthelminthique qui élimine en toute sécurité les parasites du corps.
Intoxic est meilleur que les antibiotiques parce que:
1. En peu de temps, tue les parasites et les élimine doucement du corps.
2. Ne provoque pas d'effets secondaires, restaure les organes et protège de manière fiable le corps.
3. Contient un certain nombre de recommandations médicales comme remède sûr.
4. A une composition complètement naturelle.

Au dernier stade du processus pathologique dans le foie, il se développe considérablement.

La chute dans un état de coma hépatique s'accompagne de l'arrêt de l'activité motrice, de l'apparition possible de convulsions dans le corps, il n'y a pas de réaction des pupilles à la lumière.

La dernière étape avant un coma hépatique est une modification de la fréquence cardiaque..

La pression artérielle est à un niveau extrêmement bas, le pouls devient filiforme, la tachycardie augmente.

Les sphincters de tout le corps sont paralysés, les symptômes du dernier stade de la lésion entraînent un arrêt respiratoire.

Si une personne présente 1 ou 2 symptômes caractéristiques de la cirrhose du foie, cela ne signifie pas la destruction de l'organe.

Cirrhose du foie chez la femme: symptômes, espérance de vie

La cirrhose est une pathologie chronique évolutive du tissu hépatique. Les symptômes de la cirrhose chez la femme sont déterminés par une diminution du nombre d'hépatocytes fonctionnels, une altération de l'apport sanguin à l'organe et la progression de l'insuffisance hépatique.

La maladie peut se développer pour de nombreuses raisons, dont les principales sont: infection par l'hépatite A, virus B, pathologies auto-immunes, consommation excessive d'alcool, troubles métaboliques, facteurs héréditaires.

La cirrhose hépatique fait référence à des processus pathologiques irréversibles, car au fur et à mesure de sa progression, les hépatocytes endommagés (cellules du parenchyme hépatique chez l'homme) sont progressivement remplacés par des zones de tissu conjonctif.

La clinique de la maladie affecte tout le corps, aggrave considérablement la qualité de vie et réduit sa durée. La détection précoce de la pathologie permet de compenser les changements cirrhotiques et d'arrêter le processus à un stade de développement qui n'est pas dangereux pour la santé et la vie..

  1. Classification des symptômes de la cirrhose: signes généraux et hépatiques
  2. Formes de cirrhose du foie
  3. Comment se manifeste la cirrhose du foie chez les femmes au stade initial (1 degré)
  4. Signes du 2e degré de cirrhose hépatique
  5. Signes de cirrhose du foie à 3-4 degrés
  6. Cirrhose pendant la grossesse
  7. Prévisions pour la vie
  8. Les étapes de l'espérance de vie

Classification des symptômes de la cirrhose: signes généraux et hépatiques

Si nous considérons plus en détail les manifestations cliniques de la cirrhose, il convient de diviser tous les symptômes en deux groupes - généraux et typiques (hépatiques).

Les manifestations courantes de la cirrhose comprennent:

  1. Syndrome asthénique. Il consiste en une diminution de la capacité de travail, une augmentation de la faiblesse, de la fatigue, une détérioration de l'appétit, une dépression de l'humeur.
  2. Cachexie. Il s'exprime par l'épuisement du corps, une diminution prononcée du poids corporel.
  3. Augmentation modérée des gamma globulines sériques (au-dessus de 13,5 g / l).
  4. Diminution de la pression artérielle (systolique - inférieure à 100 millimètres de mercure).

Les manifestations hépatiques typiques de la cirrhose comprennent:

  1. Syndrome d'insuffisance hépatocellulaire, qui comprend des symptômes de télangiectasie, d'érythème plantaire (sur les pieds) et palmaire (sur les paumes), un réseau élargi de capillaires sur le visage. Il comprend également des modifications hypertrophiques des glandes salivaires parotides, le jaunissement de la peau et de la sclérotique. De plus, des leuconychies (bandes blanches sur les ongles) sont détectées et les doigts ressemblent à des "baguettes".
  2. Syndrome d'hypertension portale. Comprend l'hypertrophie de la rate, la présence de liquide sans ascite dans la cavité abdominale, l'élargissement des veines de l'œsophage. Le symptôme de la «tête de méduse» - à la suite de l'expansion des veines paraumbilicaires, un motif veineux caractéristique apparaît sur la région abdominale, à savoir: les veines de teinte bleue du nombril divergent dans des directions différentes. L'expansion des veines supérieures du rectum apparaît également..

La progression des signes, le développement de symptômes généraux et spécifiques de la cirrhose déterminent la gravité de l'état du patient. En fonction des causes des changements cirrhotiques, les formes de pathologie sont distinguées, cependant, les manifestations cliniques de chacune de ces formes ne diffèrent pas beaucoup entre elles. Néanmoins, il convient de s'attarder plus en détail sur les principales formes de cirrhose hépatique..

Formes de cirrhose du foie

Il existe plusieurs formes de cirrhose dont le complexe de symptômes est légèrement différent. Les principales options pour la cirrhose comprennent:

  1. Biliaire. Les hépatocytes sont endommagés à la suite d'une altération de l'écoulement de la bile. Caractérisé par une augmentation progressive des symptômes modérés.
  2. Alcoolique. La forme la plus courante de cirrose. La progression de la condition est déterminée par la quantité, la force des boissons consommées et la nature de l'abus. Une telle cirrhose peut se développer pendant des années et des décennies..
  3. Viral. La pathologie se développe en raison d'une hépatite de nature virale (B, C, D).
  4. Médicament. Provoqué par une consommation excessive de médicaments hépatotoxiques - antibiotiques, médicaments antituberculeux, analgésiques. Développement relativement lent.
  5. Stagnant. Il progresse lorsque l'apport sanguin au tissu hépatique est perturbé, généralement en raison d'une hypertension portale. Se développe sur 10-15 ans.

En outre, la cirrhose est classée en fonction du degré de compensation du processus pathologique:

  • compensé (il y a des changements histologiques, mais pas de symptômes cliniques);
  • sous-compensé (manifestation clinique: détérioration de la santé, varicosités, urine foncée, saignement des gencives);
  • décompensé (insuffisance hépatique: phénomène de désintoxication altérée, éducation, sécrétion biliaire, ascite, hémorragie interne, altération de la fonction cérébrale).

En fonction de la nature de la lésion du tissu hépatique (la taille des foyers cicatriciels), ils se distinguent: cirrhose mixte à petits nodules, gros nodules.

L'identification de la forme de cirrhose détermine l'efficacité du traitement des causes qui ont provoqué son développement. Un diagnostic correct du processus pathologique est déterminant pour la nomination du traitement correct et la compensation de la pathologie.

Comment se manifeste la cirrhose du foie chez les femmes au stade initial (1 degré)

Le processus de destruction des hépatocytes est caractérisé par la gradualité, mais certains facteurs peuvent encore s'accélérer.

Au stade initial de la cirrhose, les cellules hépatiques saines chez les femmes font toujours face à la fonction de désintoxication..

Cependant, à mesure que la maladie régresse, l'intoxication augmente, en conséquence, les premiers signes commencent à apparaître.

Les signes suivants de cirrhose du foie chez les femmes aux premiers stades de développement sont distingués:

  • diminution de l'appétit;
  • les troubles du sommeil;
  • diminution de la capacité de travail;
  • fatigue constante;
  • détérioration de la concentration;
  • fatigue sévère.

Les signes de pathologie énumérés deviennent rarement la raison d'aller chez le médecin, car les femmes les expliquent par la fatigue, le stress, la surcharge émotionnelle.

La cirrhose du foie aux stades initiaux est détectée lors des examens de routine: les résultats d'un test sanguin biochimique signalent une violation de la fonctionnalité de l'organe.

Aux premiers stades de la cirrhose du foie, les symptômes énumérés chez les femmes se manifestent sous une forme combinée. Dans certains cas, ils confirment non pas la cirrhose, mais d'autres pathologies: ulcère peptique et cholélithiase, gastrite, cholécystite. Par conséquent, le médecin mène un certain nombre d'études supplémentaires afin de le différencier des autres maladies..

Signes du 2e degré de cirrhose hépatique

Les symptômes cliniques de la lésion cirrhotique du tissu hépatique deviennent plus prononcés et étendus à mesure que la maladie progresse..

Au deuxième degré, le processus de changements destructeurs affecte le tissu de l'organe entier, cependant, en raison de la fonction compensatrice développée, le foie remplit la fonction principale de désintoxication, mais avec moins d'efficacité. Dans ce cas, les manifestations cliniques suivantes sont observées:

  • perte de poids;
  • éructations fréquentes;
  • douleur localisée dans l'hypochondre droit;
  • une sensation d'amertume dans la bouche;
  • une sensation de satiété dans l'estomac même avec une petite quantité de nourriture consommée;
  • symptômes cutanés: sécheresse sévère;
  • phénomènes de dyspepsie: nausées, ballonnements, troubles des selles;
  • sensation de lourdeur dans l'abdomen;
  • augmentation de la durée des saignements menstruels;
  • syndrome douloureux localisé dans les côtes, le dos;
  • détérioration de l'attention, de la mémoire.

La sensation de fatigue au fur et à mesure de la progression du processus pathologique devient progressivement chronique et ne disparaît pas même après un sommeil prolongé.

Les symptômes étant relativement non spécifiques, de nombreuses femmes tentent de remédier à la situation par l'automédication, mais prennent souvent des mesures pour corriger d'autres pathologies, qui, bien sûr, s'avèrent inefficaces..

Vous devez comprendre que tout symptôme est une raison de consulter un médecin pour un diagnostic rapide et précis. Seul un spécialiste peut poser le bon diagnostic, prescrire le bon traitement.

Signes de cirrhose du foie à 3-4 degrés

Pour les derniers stades du développement de la cirrhose, un certain nombre de manifestations sont caractéristiques qui permettent un diagnostic précis. Ces caractéristiques comprennent:

  1. Démangeaisons dues à une excrétion altérée des composants biliaires.
  2. Teinte ictérique de la peau et du blanc des yeux, le degré de manifestation du symptôme est déterminé par la gravité du processus cirrhotique.
  3. Signes d'augmentation des saignements: apparition d'ecchymoses, de contusions, de saignements du nez et hémorroïdaires.
  4. L'apparition des varicosités, le lieu le plus courant de leur localisation est l'avant-bras droit. Ce symptôme apparaît en raison du fait que la veine cave supérieure se dilate.
  5. Suppression de la fonction du système immunitaire, susceptibilité aux pathologies infectieuses.
  6. L'élargissement de la taille du foie provoque le sentiment que l'organe interfère.
  7. Varices de l'œsophage.
  8. Fièvre périodique.
  9. La langue change de couleur en rouge vif ou cramoisi, sa structure change également. La langue acquiert une brillance, une douceur inhabituelles.
  10. L'urine devient sombre.
  11. En raison d'une violation de l'excrétion des pigments biliaires, une acholie fécale est observée: elle devient légère.
  12. L'apparition d'un motif vasculaire sur l'abdomen est possible.

Au fur et à mesure que le processus pathologique se développe, des complications de la maladie apparaissent. L'abdomen est arrondi en raison de l'accumulation de liquide dans l'abdomen (ascite abdominale).

La majorité des patients ont un œdème sévère, qui se développe en raison d'une violation de l'excrétion de liquide, de minéraux du corps.

La jaunisse se développe, les femmes arrêtent pratiquement de manger des aliments gras, des boissons alcoolisées en raison de leur intolérance complète.

Cirrhose pendant la grossesse

Naturellement, lorsque la cirrhose est détectée, les médecins recommandent d'abandonner la planification de la grossesse pendant la durée du cours thérapeutique. Si la pathologie est déjà détectée lors du port d'un enfant, vous devez faire preuve de prudence et suivre toutes les recommandations médicales.

La progression de la cirrhose peut avoir des conséquences négatives sur la formation du fœtus. En outre, le traitement de la maladie, qui implique l'utilisation de médicaments toxiques, conduit à des pathologies du développement..

En cas de cirrhose compensée, le corps fait face à la charge, mais pour le plein développement de l'enfant et le déroulement normal de la grossesse, il est important d'observer certaines mesures thérapeutiques. Pendant cette période, il est possible de diagnostiquer la cirrhose par un examen, une anamnèse, des tests de laboratoire.

Avec la cirrhose non compensée confirmée, les médecins ne recommandent généralement pas la conception. Cela peut conduire à une accélération significative des changements cirrhotiques, une aggravation de l'état de la femme. Des signes apparaissent: démangeaisons, gonflement, l'état psycho-émotionnel s'aggrave. Par conséquent, une femme diagnostiquée avec une cirrhose pendant la grossesse doit être sous surveillance médicale constante..

Prévisions pour la vie

De nombreux patients atteints de cirrhose du foie finiront par se décompenser et le traitement sera une transplantation hépatique. Sans transplantation, les variantes de la cirrhose hépatique décompensée sont uniquement prises en charge. Malgré l'amélioration spectaculaire du taux de survie des patients transplantés hépatiques, les organes de donneurs sont rares et difficiles à trouver. En général, sans transplantation, les perspectives sont mauvaises (issue fatale).

Les étapes de l'espérance de vie

La rapidité avec laquelle une personne meurt dépend du degré de maladie.

La sévérité de la cirrhose est mesurée par le score de Child-Pugh: Avec la classification de Child-Pugh, les médecins peuvent évaluer la fonction hépatique en utilisant 5 critères. En fonction du score global, la cirrhose peut être divisée en trois classes:

  • Classe A;
  • classe B;
  • classe C,

C décrit le stade final de la cirrhose du foie et a le pire pronostic, respectivement A est le meilleur.

Critères1 point2 points3 points
Bilirubine dans le sérum, μmol / L (mg%)moins de 34 (2,0)34-51 (2,0-3,0)plus de 51 (3,0)
Albumine sérique, g / lplus de 3528-35moins de 28
PTV, (sec) ou PTI (%)1-4 (plus de 60)4-6 (40-60)plus de 6 (moins de 40)
AsciteNonDoux, facile à traiterÉpuisant, difficile à traiter
Encéphalopathie hépatiqueNonFacile (I-II)Sévère (III-IV) (réfractaire)

Un total de 5-6 points correspond à la classe A, avec un total de 7-9 - classe B, et avec un total de 10-15 points classe C.

L'espérance de vie chez les patients de classe A est de 15 à 20 ans, la mortalité postopératoire avec chirurgie abdominale est de 10%. La classe B est une indication pour envisager une transplantation hépatique; dans le même temps, la mortalité postopératoire lors de la chirurgie de la cavité atteint 30%. Chez les patients de classe C, l'espérance de vie atteint 1 à 3 ans et la mortalité postopératoire avec intervention abdominale est de 82%.

Les premiers symptômes de la cirrhose du foie chez la femme, le traitement et le pronostic

Les modifications pathologiques de la structure des cellules hépatiques sont irréversibles. La cirrhose peut survenir pour diverses raisons et traditionnellement, les hommes sont plus sensibles à cette maladie..

Chez les femmes, les symptômes peuvent être légèrement différents et déguisés en d'autres maladies. C'est pourquoi il est important de déterminer la maladie à un stade précoce et les principaux symptômes de la cirrhose chez la femme sont pris en compte dans nos informations..

Quelles sont les causes de la pathologie?

Bien que la plupart des cas de maladie aient été enregistrés chez des patients souffrant d'alcoolisme ou de toxicomanie, les causes de la maladie se situent souvent ailleurs..

Selon les statistiques, il y a trois fois moins de femmes que d'hommes, mais le risque de développer une pathologie ne peut être ignoré.

Les principales causes de la cirrhose:

  • Effets toxiques à long terme sur le corps. Il peut s'agir d'alcool, de drogues, de composés organiques nocifs et de métaux lourds.
  • Hépatite virale, qui a un effet dévastateur sur les cellules hépatiques. La gravité et le degré des violations sont déterminés sur une base individuelle..
  • Prendre des médicaments. Il convient de noter que la plupart de ces cas sont des exemples d'automédication infructueuse..
  • Les facteurs héréditaires, qui, heureusement, sont très rares. Ceux-ci incluent la maladie de Wilson-Konovalov.
  • Maladies des voies biliaires. Chez la femme, c'est l'une des principales causes de la cirrhose..
  • Lésions auto-immunes du foie et des voies biliaires. Il convient de noter que les femmes sont plus sujettes à de telles maladies en raison des caractéristiques et de l'instabilité du fond hormonal..

Le plus souvent, une combinaison de plusieurs causes conduit à une forme progressive de cirrhose. Il a longtemps été noté que la cirrhose alcoolique chez la femme se développe à un rythme plus rapide, ainsi que les complications qui l'accompagnent.

Comment la cirrhose du foie se manifeste-t-elle chez la femme??

Le danger de la maladie est que les symptômes sont déguisés en problèmes courants. Une femme se sent fatiguée et malade, ce à quoi elle ne fait généralement pas attention.

Dans les premiers stades, les cellules hépatiques saines fonctionnent de manière améliorée, de sorte que l'empoisonnement toxique du corps se manifeste progressivement. Il est très important de prêter attention à ces signes avant-coureurs à temps et de déterminer leur cause..

Premiers symptômes:

  • Diminution des performances.
  • Absentéisme et fatigue constante.
  • Troubles digestifs récurrents.
  • Mauvaise haleine.
  • Irritabilité et nervosité.
  • Perte de poids.
  • Le matin - bouche sèche, amertume et brûlures d'estomac.
  • Augmentation du gazage.
  • Sensation de lourdeur dans le haut de l'abdomen.
  • Gonflement des jambes.
  • Ballonnements.
  • Perte d'appétit.
  • Perturbations de sommeil.
  • Peau sèche.

Après un effort physique, manger des aliments gras ou épicés, boire de l'alcool et des situations stressantes, le patient peut ressentir des douleurs dans l'hypochondre droit. Les symptômes augmentent progressivement et deviennent permanents, complétés par de nouveaux.

Autres manifestations cliniques

La transformation de cellules hépatiques saines en tissu conjonctif se développe à des rythmes différents. Cela peut être influencé par des raisons externes (consommation supplémentaire d'alcool, manque de régime alimentaire et autres), ainsi que par des facteurs internes (maladies concomitantes, âge, causes de pathologie).

Si la cirrhose est déjà détectée au stade terminal, les lésions du corps ont acquis des signes menaçants.

Comment la maladie se développe davantage:

  • Le jaunissement du blanc de l'œil et de la peau est plus prononcé.
  • Des démangeaisons caractéristiques apparaissent, généralement dans l'avant-bras droit.
  • Le ventre est agrandi même avec une perte de poids générale.
  • Les paumes et la surface du pied deviennent rouge vif en raison de la vasodilatation (érythème palmaire).
  • Un motif vasculaire caractéristique apparaît sur l'abdomen (la soi-disant tête de méduse).
  • Nausées et troubles digestifs.
  • Odeur de foie caractéristique de la bouche.
  • Saignement des gencives, plaies mal cicatrisées.
  • Changement de comportement, agressivité ou apathie.
  • Douleur dans l'hypochondre droit.
  • Diminution de l'immunité.

Les manifestations de la cirrhose chez les femmes peuvent être appelées irrégularités menstruelles. Ceci est souvent perçu comme une manifestation de problèmes du système génito-urinaire, ce qui conduit à un traitement inapproprié.

Si le foie est dysfonctionnel, les menstruations peuvent être trop abondantes ou s'arrêter complètement. De nombreux patients ont noté des taches au milieu du cycle, ainsi qu'une diminution de la libido.

Signes spécifiques

Un diagnostic précis ne peut être posé qu'après un examen complet, mais d'autres symptômes caractéristiques peuvent également indiquer une cirrhose du foie. Habituellement, après avoir interrogé ou examiné le patient, le médecin soupçonnera des problèmes hépatiques et l'envoyera pour des tests ou un examen instrumental..

Ce qui indique la cirrhose:

  • Jaunissement des yeux et de la peau.
  • Menstruations abondantes.
  • Saignements hémorroïdaires.
  • Augmentation de la taille des organes.
  • Gonflement du bord du foie sur le côté droit.
  • La couleur de la langue change, elle devient brillante et cramoisie.
  • Les matières fécales sont décolorées.
  • L'urine vire au brun foncé.
  • Motif vasculaire dans l'abdomen.
  • Augmentation de la taille de l'abdomen.
  • Gonflement des tissus et des membres inférieurs.
  • Tremblement des extrémités (avec un caractère alcoolique de la maladie).

Tous les symptômes augmentent progressivement et deviennent permanents. Les patients se plaignent d'une fatigue et d'une apathie sévères, de sautes d'humeur soudaines et d'une incapacité à se concentrer sur un problème.

Visuellement, la maladie se manifeste souvent par une couleur de peau non naturelle, mais dans de rares cas, la jaunisse peut ne pas se développer.

Pour de tels changements, vous devez absolument consulter un médecin et dès que possible. La maladie peut se développer rapidement, un diagnostic rapide est donc vital.

Complications

En plus du danger immédiat pour la vie du patient, la cirrhose entraîne souvent le développement de complications graves. Le pire d'entre eux est le coma hépatique, dans lequel il n'y a aucune chance de survie..

De plus, les patients présentent souvent des cas d'encéphalopathie, d'insuffisance hépatique, d'hémorragie interne et de péritonite de la cavité abdominale..

Les cellules hépatiques atteintes peuvent former des tumeurs malignes qui progressent rapidement. Toutes ces complications sont le plus souvent la cause du décès, par conséquent, un traitement de soutien doit être convenu avec le médecin traitant..

Diagnostic

Les diagnostics instrumentaux et de laboratoire jouent un rôle important dans la détermination des causes de la maladie. De plus, le médecin interroge nécessairement le patient, détermine la possible dépendance à l'alcool ou aux drogues (causes courantes de la maladie) et les facteurs héréditaires.

Lors d'un examen personnel, il est possible de diagnostiquer le développement d'une ascite, un début de jaunisse ou une hypertrophie du foie. Pour un diagnostic plus précis, des méthodes de recherche supplémentaires sont utilisées.

Comment identifier la cirrhose:

  • Un test sanguin biochimique montrera des changements caractéristiques (une augmentation du niveau de bilirubine, un faible taux d'hémoglobine et d'autres indicateurs).
  • Les tests d'urine et de selles seront également anormaux.
  • Un coagulogramme sanguin aidera à déterminer les troubles de la coagulation.
  • Une échographie des organes abdominaux est effectuée.
  • La dopplerométrie vasculaire Doppler est obligatoire, ce qui permet d'identifier les pathologies.
  • Si nécessaire, une biopsie hépatique est réalisée.

Des examens complets du corps, tels qu'un ordinateur ou une imagerie par résonance magnétique, aideront à déterminer le degré de dommage aux organes, ainsi que les problèmes connexes.

Comment traiter une maladie?

À ce stade du développement de la médecine, aucun médicament idéal n'a été inventé pour guérir les cellules hépatiques atteintes. La thérapie de soutien vise à éliminer les symptômes d'intoxication corporelle, à soulager les douleurs et à renforcer les cellules hépatiques saines.

En outre, une attention particulière doit être accordée aux complications possibles du tractus gastro-intestinal, des reins, du système nerveux central et du système cardiovasculaire..

Soumis au régime alimentaire et au traitement recommandé par un spécialiste, le patient peut espérer une longue rémission.

Programme vidéo sur la cirrhose du foie:

Prévisions de vie

La cirrhose du foie est une pathologie sévère et même avec un traitement adéquat, le pronostic sera décevant.

On pense que le traitement le plus efficace pour la cirrhose est une greffe de foie de donneur, mais cette procédure ne convient pas à tout le monde, sans parler du long temps d'attente pour le donneur et des coûts financiers..

L'espérance de vie des patients atteints de cirrhose hépatique est déterminée individuellement, en fonction de la gravité de la maladie, de la présence de complications, de l'âge et des maladies concomitantes.

Le calcul est effectué selon une échelle spécialement développée de Cox, Child - Cue et autres études..

Malgré le fait que les femmes sont moins vulnérables à la menace de développer une cirrhose, personne n'est à l'abri de cette maladie. En faisant attention aux symptômes alarmants de l'apparition de la maladie, vous pouvez recourir à un traitement spécial et assurer une rémission à long terme.

Comment la cirrhose du foie se manifeste chez la femme, les symptômes d'un stade précoce et les principales raisons qui ont conduit à la maladie sont décrits dans notre article.

Les premiers signes de cirrhose du foie chez la femme

  • 1 Les raisons du développement de la cirrhose chez la femme
  • 2 Période d'incubation
  • 3 Les premiers signes de cirrhose du foie chez la femme
  • 4 Quelles maladies peuvent être confondues avec les premiers symptômes de la cirrhose du foie?
  • 5 Les principaux symptômes de la cirrhose du foie chez la femme
  • 6 Cirrhose du foie et grossesse
  • 7 Traitement
  • 8 Complications possibles de la cirrhose du foie
    • 8.1 Encéphalopathie hépatique
    • 8.2 Ascite chez la femme
  • 9 Est-il possible d'avoir un handicap avec la cirrhose?
  • 10 Prévention

La cirrhose chez la femme, comme chez l'homme, est une maladie dangereuse avec des changements irréversibles. Le diagnostic de la cirrhose chez une femme signifie que les cellules hépatiques meurent à l'intérieur d'elle et que des tissus anormaux se développent à leur place, ce qui cause littéralement tous les systèmes du corps féminin. Mais il est très difficile de remarquer la maladie en temps opportun, car il se développe assez lentement.

Raisons du développement de la cirrhose chez les femmes

Parmi les raisons contribuant au développement de la cirrhose du foie chez la femme, les médecins appellent:

  • hépatite virale devenant un stade chronique;
  • type d'hépatite auto-immune;
  • l'abus d'alcool, dans lequel il existe un risque de développer une cirrhose chez les femmes après environ 10 ans;
  • syndrome métabolique développé;
  • l'automédication avec l'utilisation de médicaments toxiques, ainsi que l'utilisation inappropriée d'antibiotiques;
  • stagnation du sang qui se forme dans le foie.

Période d'incubation

Beaucoup de temps a été mesuré par la nature pour le développement de la cirrhose. La période immédiate dépend de la cause de la maladie, ainsi que de la méthode de son traitement.

Par exemple, chez les femmes atteintes d'hépatite virale, il faut des dizaines d'années pour développer une cirrhose, tandis que l'abus d'alcool prend également des dizaines d'années. Cependant, une forme agressive d'hépatite peut fournir une base pour le développement de la maladie dans un délai d'un an..

Les premiers signes de cirrhose du foie chez la femme

Il faut se rappeler que la maladie n'apparaît pas instantanément, son développement prend assez de temps. Au début, les signes de cirrhose chez les femmes ne sont pas préoccupants et le foie fait toujours face à ses fonctions. Mais avec le temps et une augmentation du nombre de cellules mortes, les tissus sains commencent à travailler sous charge, plus précisément, avec une plus grande intensité, remplissant, en fait, les fonctions de ceux détruits, et certains signes deviennent de plus en plus perceptibles.

Les substances nocives non rendues inoffensives par le foie provoquent une intoxication du corps, qui se traduit par les symptômes suivants de la cirrhose du foie:

  • dans la fatigue chronique;
  • fatigue rapide même avec les travaux les plus légers;
  • des problèmes d'attention;
  • en larmes et en manque d'humeur;
  • dans l'insomnie;
  • dans le malaise général;
  • refus de manger.

Les femmes présentant ces symptômes de cirrhose du foie ne vont pas encore chez le médecin et, si elles consultent un spécialiste, seul un psychothérapeute le conseillera sur la fatigue et la perte d'intérêt pour la vie. Néanmoins, vous ne devez pas sonner l'alarme si l'un des symptômes ci-dessus est remarqué, cela ne signifie pas une cirrhose du foie, mais plus la situation devient suspecte, plus les symptômes convergent vers la liste ci-dessus..

Et en contactant un thérapeute ou un spécialiste de la famille, vous pouvez détecter la cirrhose même au stade initial, après avoir reçu les résultats de tests sanguins biochimiques.

Quelles maladies peuvent être confondues avec les premiers symptômes de la cirrhose du foie?

Malheureusement, les premiers symptômes de la cirrhose du foie peuvent être masqués:

  • sous gastrite;
  • sous cholécystite calculeuse et acalculeuse;
  • sous les ulcères gastriques et autres maladies.

Par conséquent, pour un diagnostic précis, des études détaillées du tractus gastro-intestinal sont nécessaires..

Les principaux symptômes de la cirrhose du foie chez la femme

Lorsque la maladie atteint le stade de sous-compensation, les signes suivants de cirrhose du foie chez la femme se rejoignent:

  • Fatigue insupportable et accablante.
  • Même un sommeil prolongé ne garantit pas une sensation de relaxation.
  • Perte de poids.
  • Sentiment d'amertume dans la bouche.
  • Tiraillement, éclatement, douleur sourde dans l'hypochondre droit.
  • Sensation d'estomac plein, vous donnant la nausée même après une petite collation.
  • Éruptions constantes et désagréables de l'air ou de la nourriture ingérée.
  • Ballonnements qui accompagnent la constipation fréquente ou la diarrhée.
  • Détérioration importante de l'attention, oubli.
  • Perturbations persistantes du cycle menstruel, problèmes hormonaux.
  • «Symptôme de hamster» de glandes salivaires hypertrophiées près des oreilles.
  • Rougeur de la peau sur le visage, les paumes et les pieds.
  • Raccourcissement des tendons dans les paumes.
  • Les doigts sur les mains prennent la forme de "baguettes".
  • Peau inélastique, démangeaisons, jaunissement, éruptions cutanées fréquentes.
  • L'apparition de varicosités sur le haut du corps.
  • Ecchymoses sans impact.
  • Des rayures blanches apparaissent sur les ongles agrandis.
  • Gonflement des extrémités - dans le corps d'une femme atteinte de cirrhose du foie, un excès d'eau et de sels s'accumule progressivement. Tout d'abord, les jambes commencent à gonfler, le processus est particulièrement perceptible le soir. L'œdème est accompagné de douleurs dans les muscles et les articulations des jambes;
  • Parfois, les symptômes de la maladie chez les femmes sont accompagnés de douleurs dans l'arc costal et le bas du dos..

Cirrhose du foie et grossesse

Les perturbations hormonales qui surviennent avec la cirrhose du foie chez la femme rendent la grossesse impossible, et si cela s'est produit (ce qui est possible dans les premiers stades de la maladie), alors la maladie est considérée comme une raison justifiée pour une méthode médicale ou autre avortement.

La femme a le droit de quitter l'enfant, mais elle doit se rappeler que cette maladie va interférer avec le développement normal de son bébé. En particulier, des anomalies sévères, des anomalies, des maladies congénitales non traitables peuvent se développer.

De plus, pour survivre à une femme enceinte atteinte de cirrhose, il est nécessaire de prendre des médicaments toxiques et nocifs pour l'enfant à naître, ce qui affecte également sa santé fragile..

Traitement

Il est inacceptable de traiter la cirrhose du foie chez la femme seule ou avec des remèdes populaires, car une telle attitude envers sa propre santé peut avoir de tristes conséquences.

Le traitement de la cirrhose du foie a lieu à l'hôpital ou en ambulatoire avec une élimination sans ambiguïté de la cause profonde des changements développés. Le traitement vise non seulement à éliminer la cause, mais également à prévenir des complications mortelles..

Il est généralement admis de diviser le traitement de la cirrhose du foie en trois catégories:

  1. A - traitement de la maladie avec le soutien ambulatoire d'un médecin;
  2. B - signifie l'hospitalisation avec la poursuite éventuelle du traitement ambulatoire de la maladie;
  3. C - hospitalisation sans ambiguïté.

Probablement, les patients atteints de cirrhose se verront prescrire la gamme de médicaments suivante:

  • les nitrates (par exemple, la nitroglycérine);
  • un agent d'un certain nombre de bêta-bloquants;
  • médicament hépatoprotecteur;
  • ainsi que des produits contenant des acides biliaires.

Il est également permis de prescrire individuellement le traitement de la cause qui a provoqué le processus cirrhotique, par exemple, une thérapie antivirale ou des séances de traitement avec un narcologue.

Le traitement médical est nécessairement soutenu par un régime spécial, en gros le tableau numéro 5 est attribué, dans lequel il n'y a pas d'aliments frits, fumés, en conserve, aigres et épicés avec une abondance de sauces et d'épices. Sont également interdits les desserts crémeux, le chocolat, le café, le cacao et, bien sûr, l'alcool en toute quantité et en toute intensité.

Les substances utiles d'un patient atteint de cirrhose doivent être prélevées dans les céréales, les filets de viande et de poisson maigres, les produits laitiers fermentés, les légumes au goût neutre, les fruits sucrés et les baies mûres.

Complications possibles de la cirrhose du foie

En règle générale, la cirrhose elle-même n'est pas la cause du décès, ses complications survenant au stade de la décompensation sont mortelles:

  • varices dans l'œsophage, ce qui est terrible avec des saignements;
  • péritonite;
  • insuffisance hépatique;
  • état d'encéphalopathie hépatique;
  • ascite;
  • cancer du foie;
  • infertilité;
  • changements des niveaux hormonaux.

Encéphalopathie hépatique

En raison d'une fonctionnalité hépatique insuffisante, le cerveau de la femme est exposé à des substances toxiques non neutralisées. Par conséquent, un certain nombre de symptômes apparaissent qui indiquent des troubles du travail du cerveau:

  • réflexion lente;
  • problèmes de mémoire;
  • somnolence;
  • violation du régime de sommeil, le patient peut dormir une demi-journée et la nuit - rester éveillé;
  • diminution de l'intelligence;
  • incapacité à concentrer l'attention;
  • changements de caractère, exprimés en irascibilité ou en larmes;
  • travail insuffisamment productif du système musculaire et nerveux.

Cette condition est appelée encéphalopathie hépatique. Il peut être détecté en passant des tests spéciaux en ambulatoire. Il est important de le faire en temps opportun, car la principale complication de cette condition est le coma.

Ascite chez la femme

L'ascite est considérée comme exclusivement une complication de la cirrhose du foie; le processus douloureux n'apparaît pas seul. Lorsque le processus d'élimination de l'eau et des sels du corps est perturbé, ils s'accumulent dans la cavité abdominale..

Le foie ne peut pas faire face au passage du volume sanguin naturel, donc la fraction liquide de la composition sanguine "suinte" progressivement à travers les parois veineuses, pénétrant dans la cavité abdominale et y reste en raison de l'augmentation du taux de sodium dans le corps.

Bien que le volume de liquide soit insignifiant, aucun symptôme supplémentaire n'est observé, mais progressivement le volume de la cavité abdominale augmente de taille, ce qui apporte ses propres ajustements à la vie d'une femme déjà malade. Laisser l'ascite sans surveillance peut entraîner des conséquences fatales..

Est-il possible d'avoir un handicap avec la cirrhose?

Oui, la cirrhose du foie est l'une de ces maladies qui donnent un certain degré d'invalidité. Le groupe est attribué en fonction de l'état immédiat du patient. Ainsi, au stade initial, il est possible d'obtenir le 3e groupe d'incapacité, et l'étape de décompensation fournira au patient le deuxième groupe.

Stade terminal de la cirrhose du foie - une garantie du premier groupe d'incapacité.

La prévention

Afin de prévenir le développement d'une cirrhose du foie chez une femme, il est important:

  • observer la prévention des hépatites virales et les traiter en temps opportun;
  • ne pas refuser la vaccination contre l'hépatite B;
  • ne vous soignez pas, surtout si vous devez prendre des antibiotiques ou d'autres médicaments toxiques;
  • mangez rationnellement, correctement et en temps opportun, sans trop manger, mais aussi sans mourir de faim;
  • rapidement, si vous soupçonnez un problème avec le foie ou d'autres organes de la cavité abdominale, consultez un médecin;
  • une fois par an pour subir une échographie du foie;
  • Ne buvez pas d'alcool;
  • ne prenez pas de drogues;
  • ne pas fumer de cigarettes électroniques ou classiques, ni abandonner les narguilés avec des mélanges à fumer.

Cirrhose du foie chez la femme: causes, premiers signes, symptômes et traitement

Le risque de développer une cirrhose chez la femme est plus faible que chez l'homme. Pourtant, personne n'est à l'abri de la maladie, alors que la pathologie est irréversible. Avec la cirrhose du foie, les symptômes chez les femmes peuvent être vagues au début, mais il est important de les reconnaître le plus tôt possible. Cela ralentira la progression de la maladie, améliorera la qualité de vie et la prolongera..

Que vais-je découvrir? Le contenu de l'article.

Causes de la cirrhose du foie chez les femmes

Les dommages au foie peuvent être provoqués par diverses raisons. Parfois, ils ne peuvent pas être détectés même après un examen complet - une cirrhose cryptogénique est alors diagnostiquée. Cependant, ce sont des cas exceptionnels..

Considérez ce qui cause le plus souvent la cirrhose:

  1. De l'hépatite chronique B, C, D.Chez la femme, ces maladies provoquent une cirrhose dans 25% des cas.
  2. De l'alcool. Une femme sur dix souffre de cirrhose qui consomme 60 à 110 g d'alcool éthylique régulièrement pendant longtemps. Cela représente environ 1,5 litre de bière forte par jour. Les statistiques montrent également que le nombre de jeunes filles souffrant d'alcoolisme et de cirrhose concomitante est en augmentation..
  3. De pathologies métaboliques héréditaires, y compris la maladie de Wilson-Konovalov, l'hémochromatose.
  4. Certains médicaments. Par exemple, les médicaments antituberculeux, le méthotrexate peuvent avoir des effets secondaires sous la forme de lésions du tissu hépatique.
  5. Des poisons hépatotoxiques.
  6. De la stase veineuse des tissus hépatiques avec le syndrome de Balda-Chiari.

Les autres causes de cirrhose chez les femmes sont les infections parasitaires, l'hépatite auto-immune. La maladie peut être déclenchée par des pathologies non hépatiques - malformations des valves cardiaques, péricardite. L'obstruction des voies biliaires provoque une cirrhose biliaire.

Les premiers signes de cirrhose

Au stade initial, les symptômes sont souvent flous, dans 20% des cas ils sont absents. Un autre 20% des femmes n'attendent même pas le diagnostic à vie. Cela est dû à la capacité du foie à se régénérer. Pendant un certain temps, des cellules saines restent, qui compensent les fonctions des tissus endommagés.

Cependant, chez 60% des patients, les manifestations cliniques sont brillantes. Les premiers signes de cirrhose du foie chez la femme sont:

  • désordres digestifs;
  • flatulence;
  • ballonnements;
  • brûlures d'estomac;
  • petit appétit;
  • inconfort, lourdeur dans l'estomac après avoir mangé;
  • perdre du poids;
  • l'odeur de viande pourrie de la bouche;
  • bouche sèche le matin;
  • nervosité;
  • gonflement sévère des jambes;
  • insomnie;
  • fatigue sévère.

Lorsque la nécrose hépatique se développe, la peau sèche est préoccupante. De plus, il n'est pas éliminé par les crèmes. La peau se couvre de taches jaunes, puis devient complètement jaune, comme les muqueuses avec les globes oculaires. Ces signes apparaissent souvent déjà à un stade précoce..

Symptômes de la cirrhose du foie chez les femmes

Il existe 3 stades de cirrhose hépatique - primaire, sous-compensée, terminale. Chacun est accompagné de changements dans la structure de l'organe, qui se manifestent par des signes cliniques.

L'apparition des premiers symptômes de la cirrhose du foie chez la femme à un stade précoce indique un processus inflammatoire, la mort des tissus et l'apparition de foyers de fibrose. Les tissus hépatiques deviennent plus denses, déformés et parallèlement, la circulation sanguine devient de plus en plus difficile. Bien que les symptômes soient encore légers et variables, les tests sanguins montrent des changements dans les niveaux de bilirubine avec l'albumine.

Sans traitement, l'étape sous-compensée s'installe rapidement:

  1. Les changements structurels dans l'organe deviennent plus prononcés, la zone touchée augmente, ce qui cesse de fonctionner.
  2. De nouveaux vaisseaux sont souvent formés à travers lesquels le flux sanguin se forme en contournant les organes affectés.
  3. Une hypertension portale sévère se produit.
  4. Des troubles dyspeptiques se développent - inquiets presque constamment de la lourdeur après avoir mangé, des douleurs douloureuses, de l'inconfort dans la région épigastrique, des nausées. Les attaques sont très intenses.
  5. En raison d'une synthèse protéique altérée, des saignements de nez soudains perturbent, des gencives saignent, des hématomes sous-cutanés apparaissent.
  6. L'ascite se développe souvent - l'abdomen grossit, les muscles s'atrophient, des œdèmes se forment.
  7. Des varicosités prononcées sont possibles.

Le stade terminal est une lésion critique du tissu hépatique. L'organe ne peut plus faire face même à de faibles charges, des symptômes de son insuffisance apparaissent. La peau et le blanc des yeux sont jaune vif, l'hydropisie de l'abdomen progresse.

Beaucoup, avec l'aggravation des symptômes apparus précédemment, développent une anémie, une atrophie musculaire rapidement progressive. La température baisse de manière critique, la condition s'aggrave, l'estomac fait mal. Des complications se développent en raison d'une insuffisance hépatique, d'une intoxication sanguine.

Comment traiter la cirrhose?

Les symptômes et le traitement de la cirrhose chez les femmes sont interdépendants. Déjà à l'apparition des premiers signes, vous devez commencer à combattre la pathologie. Aux stades 1 et 2, il est toujours possible d'arrêter la mort des cellules hépatiques. Cependant, les symptômes chez les femmes sont déguisés en d'autres maladies, le diagnostic est donc important. Le médecin demande au patient la présence de dépendances et de facteurs héréditaires. Prend en compte l'ascite, une hypertrophie du foie palpable.

  • tests sanguins (général, biochimie, coagulogramme);
  • biopsie;
  • Ultrason;
  • dopplerométrie;
  • études d'urine, de matières fécales.

Parfois, une IRM est effectuée - c'est ainsi que les maladies concomitantes sont détectées.

La transplantation assure une restauration complète de l'organe, mais ce n'est pas toujours possible. Dans les cas avancés, vous pouvez ralentir la progression de la pathologie, ce qui prolongera la vie.

Le médecin choisit individuellement le schéma thérapeutique et les médicaments pour la cirrhose du foie. Pourtant, les règles générales sont:

  1. Dans un premier temps, il est important d'en établir la cause exacte afin de l'éliminer..
  2. Les médicaments contre l'hépatite sont indiqués, le traitement de la dépendance à l'alcool / aux drogues.
  3. La physiothérapie, l'entraînement, la thermothérapie ne sont pas recommandés.
  4. À tout moment, la cirrhose chez la femme est traitée avec un régime strict. Le tableau 5 est présenté. Les repas doivent contenir suffisamment de protéines et de glucides. Aliments nocifs et lourds, l'alcool est exclu. Les repas sont nécessaires fractionnés, les plats sont recommandés bouillis, cuits à l'étouffée, cuits à la vapeur.
  5. Les remèdes populaires ne sont utilisés qu'avec l'autorisation d'un médecin..

Lorsqu'il est diagnostiqué dans la deuxième étape, le traitement initial est effectué dans un hôpital. Cela réduit le risque de complications..

Pour arrêter la progression de la maladie, des médicaments sont prescrits:

  • hépatoprotecteurs;
  • les bêta-bloquants;
  • fonds contenant de l'acide ursodésoxycholique;
  • préparations aux nitrates.

La transplantation est réalisée à des stades ultérieurs, lorsque le foie n'est pas capable de fonctionner de manière indépendante et qu'il n'est pas possible de ralentir le développement de la pathologie avec des médicaments. L'opération de transplantation dure à partir de 8 heures. L'organe affecté est prélevé, un donneur ou une partie de celui-ci est implanté à la place.

Complications

Dans les derniers stades, l'état du patient est aggravé par des complications:

  1. Des varices, des thromboses apparaissent, qui progressent rapidement. Si un caillot sanguin se forme, les conséquences seront une embolie pulmonaire, un accident vasculaire cérébral.
  2. La probabilité de pneumonie est élevée. Lorsque le foie est gravement affecté, l'infection pulmonaire est extrêmement agressive et peut être mortelle.
  3. Des niveaux réduits de substances, y compris les protéines, présentent un risque d'hémorragie interne. Le résultat est souvent défavorable.
  4. Des tumeurs malignes peuvent se développer.
  5. Si des niveaux excessifs de toxines s'accumulent dans le sang, une encéphalopathie hépatique devient probable, provoquant un coma.
  6. La conséquence de l'accumulation d'épanchement dans la cavité abdominale est l'ajout d'une infection secondaire, la péritonite. Même avec un traitement complexe, il y a un risque de décès.

La grossesse est risquée. Pour maintenir les fonctions du corps d'une femme, des médicaments toxiques sont nécessaires, mais ils sont dangereux pour un enfant en développement. Même s'il est possible de subir une grossesse, le bébé peut naître avec des pathologies congénitales..

La prévention

Pour prévenir une maladie grave, vous avez besoin:

  1. Traiter l'hépatite, vacciner contre elle.
  2. Mange correctement.
  3. Prenez des suppléments de vitamines et de minéraux.
  4. Ne buvez pas d'alcool, ne fumez pas.
  5. Maintenir l'hygiène personnelle.
  6. Subissez chaque année un diagnostic complet du corps.
  7. N'utilisez pas de médicaments sans prescription médicale.

Prévoir

La durée de vie des femmes atteintes de cirrhose dépend d'un diagnostic et d'un traitement rapides. Cependant, le pronostic est souvent mauvais. Lorsque la lutte contre la pathologie commence lorsque les premiers symptômes apparaissent, l'espérance de vie est de 7 à 10 ans. Plus de 50% des femmes qui reçoivent un diagnostic tardif de la maladie vivent pendant un maximum de 3 à 5 ans. Avec un strict respect des recommandations médicales, le pronostic est plus favorable.

Après la greffe, 75% des patients vivent plus de 5 ans, 40% - jusqu'à 20. Le problème est qu'il existe des risques de rejet.

La progression rapide de la pathologie, les complications aggravent le pronostic. La plupart des patients meurent soudainement d'une encéphalopathie ou d'une péritonite.

La cirrhose chez les femmes peut-elle être complètement guérie??

La question de savoir si la cirrhose du foie peut être guérie est toujours une question controversée. La pathologie est considérée comme irréversible, bien qu'il soit possible de ralentir, voire de «geler» le processus pathologique. Il y a des chances avant que la phase de décompensation ne se développe. Avec son apparition, seuls 40% des patients vivent plus de 3 ans.

Les ressources sont encore insuffisamment explorées, y compris la greffe de cellules souches autologues. Des expériences in vitro sur des souris montrent que les cellules prennent racine et se transforment en tissu sain. Il réduit les symptômes de la cirrhose expérimentale. Il est fort probable qu'à l'avenir, les scientifiques apprendront à faire repousser des tissus hépatiques sains ou à créer un organe artificiel..

Cirrhose alcoolique du foie: symptômes, signes, traitement et durée de vie

Cirrhose du foie 3 degrés: durée de vie, symptômes et traitement

Les premiers signes de cirrhose du foie: symptômes de la maladie et complications

Cirrhose compensée du foie: qu'est-ce que c'est, causes, symptômes et traitement

Hépatomégalie du foie: qu'est-ce que c'est, causes, signes, traitement médicamenteux, régime alimentaire et pronostic