Les méthodes les plus efficaces d'examen du foie

Le foie est l'un des principaux organes du corps humain. Il remplit un certain nombre de fonctions importantes, telles que la production d'hormones, la production de bile, le maintien d'un métabolisme normal, la neutralisation des substances toxiques, etc. Mais son parenchyme n'a pas de récepteurs de douleur. À cet égard, de nombreuses maladies ne présentent pas de symptômes pendant longtemps. Un examen du foie aidera à identifier la pathologie dans les premiers stades et à commencer le traitement en temps opportun. La réponse à la question - où et comment ces manipulations sont effectuées - sera donnée dans cet article..

Lorsque des diagnostics sont nécessaires

Il est assez difficile de déterminer indépendamment la présence de maladies du foie. En règle générale, les premiers symptômes apparaissent lorsque l'organe interne cesse d'exécuter certaines fonctions. Cependant, il existe un certain nombre de signes qui sont plus susceptibles de servir d'excuse pour contacter un établissement médical pour un diagnostic du foie..

Symptômes nécessitant un examen clinique:

  • Couleur jaune. En raison de la teneur accrue en bilirubine, la sclérotique des yeux, la peau et les muqueuses acquièrent une teinte jaunâtre..
  • Sévérité et douleur dans l'hypochondre droit. L'inconfort survient principalement après avoir bu de l'alcool, des aliments épicés et gras.
  • Changement de la fréquence des selles. Avec la pathologie hépatique, l'écoulement de la bile est perturbé, ce qui développe la constipation ou la diarrhée.
  • Agrandissement de l'abdomen ou motif veineux sur la peau dans la région abdominale qui ressemble vaguement à une méduse.
  • Allergie. Dans les maladies du tractus gastro-intestinal, le processus immunopathologique typique ne répond pas au traitement avec des antihistaminiques.
  • Décoloration des selles. Lorsque le foie fonctionne mal, la bilirubine s'infiltre dans la lumière du côlon et perturbe la fonction rénale. Pour cette raison, les matières fécales se décolorent et l'urine devient sombre..

Le foie nécessite également un examen pour la peau qui démange ou des fissures et une plaque noire sur la langue.

Qui fait l'examen du foie

L'examen primaire du patient est effectué par le thérapeute. Lors du rendez-vous, il procède à un examen visuel, une palpation et une anamnèse. Aux premiers signes de pathologies du tractus gastro-intestinal et que le foie est l'un des organes impliqués dans la digestion, le médecin oriente un gastro-entérologue.

Le tractus gastro-intestinal comprend un groupe d'organes internes. Ce sont la cavité buccale, les glandes salivaires, le pharynx, l'œsophage, l'estomac, les intestins, le foie, le pancréas et l'anus. Souvent, les maladies de ces organes ont des symptômes communs. La tâche du gastro-entérologue est de déterminer quel organe du tractus gastro-intestinal est endommagé. Dans le cas où un facteur prédisposant indique une maladie du foie, le médecin redirige le patient vers un hépatologue.

Un hépatologue est un spécialiste étroit qui examine le foie, la vésicule biliaire et les canaux. En outre, il détermine l'infection par laquelle l'organe est endommagé, prescrit un traitement et surveille ses actions..

Quelles maladies révèle l'examen?

Le diagnostic du foie comprend un certain nombre de méthodes de recherche clinique. Grâce à eux, vous pouvez déterminer:

  • degré de dommage;
  • pathologies de nature héréditaire;
  • violation du mouvement coordonné de la bile;
  • processus inflammatoire des voies biliaires;
  • hépatite toxique, virale et auto-immune;
  • changements infiltrants;
  • cirrhose;
  • pathologies métaboliques.

Types d'examen clinique

Après avoir examiné le patient, au cours duquel la taille, la densité, l'emplacement et les sensations douloureuses du foie sont déterminées, l'hépatologue prescrit des études de laboratoire et instrumentales. Leurs résultats aideront à composer correctement le tableau général de la maladie. C'est-à-dire son évolution, son stade, sa cause d'occurrence et son pronostic ultérieur.

Examen de laboratoire du foie

Le diagnostic en laboratoire du biomatériau montre s'il existe des dysfonctionnements dans le travail d'un organe interne. Selon la violation d'une ou plusieurs fonctions, un ensemble de manifestations de la maladie se forme, ce qui aide à diagnostiquer correctement. Lors de l'examen du foie, les tests suivants sont prescrits.

Analyse sanguine générale

Les valeurs CBC ne sont pas spécifiques pour diagnostiquer avec précision. Cependant, ils aident à voir s'il y a des anomalies dans le foie et donnent une idée générale de la santé humaine..

Exemples d'informations sur les valeurs de recherche:

  • Une modification du nombre de leucocytes indiquera qu'il existe un processus inflammatoire dans le corps..
  • Avec de faibles niveaux de protéines totales, des violations dans le foie sont possibles, ainsi que le développement rapide de néoplasmes malins..
  • Lorsque la valeur de glucose est trop élevée, il peut y avoir une hépatite chronique. Une diminution des données indique une intoxication du corps par des boissons alcoolisées et des poisons, ainsi que d'autres maladies du foie.
  • Une vitesse accrue de sédimentation des érythrocytes indique des maladies infectieuses et des processus inflammatoires, y compris l'hépatite.
  • Une diminution de la concentration plaquettaire sert de signal d'insuffisance hépatique.

Chimie sanguine

Pour examiner le foie, chaque patient devra faire un don de sang pour la biochimie. Cette analyse vous permet de juger de toutes les violations des organes internes associés au système gastro-intestinal..

Les principaux indicateurs de lésions hépatiques:

  • ALT et AST. La prédominance des valeurs de l'alanine aminotransférase sur la quantité d'aspartate aminotransférase indique des dommages aux hépatocytes. Des taux accrus des deux valeurs sont observés dans les hépatites virales et toxiques.
  • Bilirubine. Sa concentration élevée indique une pathologie hépatique, des tumeurs, un blocage des canaux, une maladie de la vésicule biliaire.
  • GGTP. Une quantité accrue de l'enzyme est observée avec stagnation de la bile, hépatite de diverses étiologies, cancer.
  • Cholestérol. Une concentration réduite indique une insuffisance hépatique, une concentration accrue indique une stagnation de la bile.
  • Phosphatase alcaline. Des lectures élevées indiquent une obstruction des voies biliaires. Le plus souvent, un blocage et une altération de l'écoulement provoquent des tumeurs cancéreuses ou des calculs avec une maladie de calculs biliaires.

Une augmentation de toutes les fractions de GGTP, de bilirubine, de phosphatase alcaline et une diminution de la teneur en protéines d'albumine indiqueront la présence d'une cirrhose hépatique..

Analyses pour les marqueurs

Si une hépatite virale est suspectée, l'hépatologue recommande de faire des tests pour leurs marqueurs. Le but de la méthode est de détecter l'antigène dans le plasma sanguin, la quantité de virus, de déterminer son activité et son génotype.

Il existe deux types d'examens, ce sont:

  • Spécifique. Cette analyse détermine le type d'agent infectieux. Les différentes parties du virus de l'hépatite agissent comme des marqueurs.
  • Non spécifique. Cette analyse est basée sur des marqueurs d'anticorps résistants aux pathogènes viraux.

Tests de marqueurs tumoraux

Cet examen du foie vous permet de diagnostiquer en temps opportun les tumeurs cancéreuses, ainsi que de déterminer leur degré et leur gravité. Cependant, cette méthode n'est utilisée qu'à des fins de recherche clinique supplémentaire. Le fait est qu'une quantité accrue de protéines peut être observée à la fois dans les néoplasmes malins et dans les maladies d'étiologie différente..

Lors de l'examen du foie à la recherche de marqueurs tumoraux, les types de biomolécules suivants sont utilisés:

  • AFP. Des niveaux élevés de marqueur de protéine alpha sont des preuves très précises de carcinome hépatocellulaire.
  • CA 15-3, 19-9, 242, 72-4. Un léger écart dans les valeurs de ces substances indique des dysfonctionnements hépatiques. La présence de tumeurs malignes sera indiquée par leur taux élevé.
  • CEA. Selon les valeurs de ce marqueur tumoral, les métastases hépatiques sont déterminées.

Sur la base de ces données, un tableau général des lésions hépatiques est dressé..

Analyse d'urine

Une analyse d'urine générale est une méthode informative importante d'examen du foie. Dans les résultats de l'étude, les médecins font attention à l'apparition de la bilirubine, à la quantité d'urobilinogène, à la microhématurie, à la protéinurie.

Les indicateurs urinaires suivants sont considérés comme des anomalies:

  • couleur foncée, semblable au thé fort;
  • augmentation de la densité;
  • niveaux élevés de protéines;
  • détection du glucose;
  • la présence de corps cétoniques;
  • augmentation des leucocytes;
  • érythrocytes dans le champ de vision supérieur à 3;
  • rapport élevé de cristaux d'oxalate de calcium;
  • présence de bactéries.

Coprogramme

Avec une telle méthode d'enquête, sous forme de coprogramme, vous pouvez évaluer le travail de l'ensemble du système digestif. Après avoir effectué un examen chimique, physique, macro et microscopique des matières fécales, le spécialiste donne une caractérisation complète de sa composition.

Tableau de décodage de la scatologie indiquant un dysfonctionnement hépatique:

IndiceNormeDéviationQuelle preuve
Couleurcannellede couleur clairepathologie du foie et de ses conduits
cohérencedensepommadeobstruction des voies biliaires
liquideprocessus pathologique
aciditépH 6,8 à 7,6pH 5,5 à 6,7échec du métabolisme des graisses
odeurpas tranchant, caractéristiquebeurre brûlédysfonctionnement du pancréas
protéine solubleabsenceDisponibilitéNéoplasmes malins
stercobiline75 à 350 mgréduitcalculs dans les voies biliaires
leucocytesabsenceDisponibilitéprocessus inflammatoire
acide grasabsenceDisponibilitéviolation de l'écoulement de la bile ou d'une petite quantité de celle-ci
graisses neutresabsencedétectionéchec de la synthèse de la bile

Pour que les analyses de selles soient fiables, il est recommandé de suivre la procédure de préparation, ainsi que les règles de collecte et de stockage du biomatériau.

Examen instrumental

Dans le cas où des tests de laboratoire confirment la présence de pathologies hépatiques, un ou plusieurs examens instrumentaux sont prescrits au patient pour le diagnostic final. Le choix du diagnostic dépend des informations dont le médecin a besoin sur l'organe interne. Les méthodes instrumentales les plus courantes pour examiner le foie sont.

L'échographie est une technique non invasive d'examen visuel du corps humain à l'aide d'ondes ultrasonores..

Pour effectuer ces manipulations, le patient est placé sur un canapé. Ensuite, la peau dans la région du foie est lubrifiée avec un gel. Un transducteur est guidé sur la zone traitée, qui transmet des ondes ultrasonores. La structure du foie est affichée sur le moniteur.

Cette méthode de diagnostic permet de détecter l'hétérogénéité de la structure d'un organe interne, une modification de sa taille, une augmentation des voies biliaires.

La tomodensitométrie est réalisée à l'aide de rayons X. Lors de sa mise en œuvre, le patient doit s'allonger sur la table. De plus, sous une certaine pression et à une certaine vitesse, un agent de contraste est injecté dans le sang. Ensuite, la table, avec la personne, commence à se déplacer dans le tunnel du tomographe, ne s'arrêtant qu'aux moments où il est nécessaire de capturer une certaine partie du foie sur l'image..

Cet examen du foie vous permet de déterminer la nature, le degré, le type de maladie, ainsi que d'identifier sa relation avec d'autres organes voisins..

L'imagerie par résonance magnétique est une méthode d'examen des organes internes à l'aide d'images tomographiques sur le moniteur de la machine.

Pour examiner le foie, le patient est placé dans une pièce spéciale le long des tubes du tomographe. Ensuite, la zone d'enquête est déterminée. Un champ magnétique puissant est concentré à ce stade. Avec son aide, l'état de l'organe est transmis au moniteur de l'appareil.

Cette méthode d'examen vous permet d'examiner les vaisseaux sanguins du foie et de ses canaux, de déterminer la nature des tumeurs, la perméabilité des voies biliaires et bien plus encore..

Biopsie par ponction

La biopsie par ponction est considérée comme l'une des méthodes les plus fiables d'examen du foie. Le diagnostic est réalisé par aspiration du biomatériau à travers une seringue avec une aiguille fine ou épaisse. Un instrument long, fin et pointu est inséré à plusieurs reprises dans le corps humain. Au cours de ces manipulations, les branches affûtées de l'aiguille capturent et coupent des morceaux de foie. Ensuite, ils sont retirés de la seringue et envoyés pour un examen histologique..

Grâce à cet examen, le médecin peut déterminer avec précision la gravité de la lésion hépatique et évaluer son travail. De plus, ces résultats aident à établir le schéma thérapeutique correct et à suivre son efficacité..

Balayage radio-isotopique

Cette technique d'examen est une visualisation fonctionnelle d'un organe en introduisant des isotopes radioactifs dans le corps humain..

Avant de commencer l'hépatoscintigraphie, le patient est placé sur la table. Ensuite, il est injecté par voie intraveineuse en petites quantités avec RP (radiopharmaceutiques). Ensuite, il se déplace sur le corps vers le détecteur à scintillation. Il enregistre le rayonnement gamma et le traduit en une image visuelle sur une caméra. Cette méthode d'examen donne une description complète de la maladie et identifie la cause de son apparition..

Chaque type d'examen est d'une grande importance pour établir un diagnostic, un pronostic supplémentaire de la maladie et l'élaboration d'un schéma thérapeutique. Par conséquent, le patient doit comprendre que les diagnostics hépatiques prescrits doivent être pris avec l'entière responsabilité. Ce n'est que dans ce cas qu'il sera possible d'éviter les graves conséquences de la maladie..

Diagnostic de laboratoire et instrumental pour les maladies du foie

Le foie est un organe associé à presque tous les systèmes du corps humain. Par conséquent, avec diverses pathologies hépatiques, de nombreux changements peuvent être observés du côté du sang, de l'immunité et de la peau. Pour établir le diagnostic correct, des techniques d'examen instrumentales et de laboratoire sont utilisées.

Indications des tests diagnostiques

Une personne se rend souvent dans un établissement médical ambulatoire uniquement lorsqu'elle développe des symptômes spécifiques de la maladie. Dans le cas de pathologies hépatiques, les signes suivants deviennent la raison d'une visite chez le médecin:

  • fatigue accrue;
  • jaunissement de la peau;
  • inconfort ou douleur dans l'hypochondre droit;
  • selles bouleversées;
  • nausées ou vomissements;
  • saignements fréquents du nez et des gencives;
  • hypertrophie de l'abdomen;
  • expansion des veines sur la paroi abdominale antérieure;
  • gonflement.

Il est important de savoir! Un ou plusieurs des symptômes ci-dessus indiquent des dommages au système biliaire. Dans ce cas, un diagnostic complet est nécessaire..

Algorithme d'enquête

Lorsqu'une personne cherche une aide médicale pour une maladie du foie, le médecin utilise un certain algorithme de diagnostic. Tout d'abord, un examen visuel est effectué, les plaintes du patient, la durée et la nature des symptômes en développement sont clarifiées. Après cela, des tests sont prescrits pour les maladies du foie, qui aident à établir le diagnostic correct..

L'ordre du processus de diagnostic est le suivant:

  • UAC et analyse biochimique;
  • recherche immunologique;
  • détermination des marqueurs du cancer et de l'hépatite virale;
  • examen échographique du foie;
  • imagerie par résonance magnétique et calculée;
  • balayage radio-isotopique;
  • Examen aux rayons X;
  • laparoscopie;
  • Biopsie du foie.

Dans la plupart des cas, l'ensemble des études n'est pas nécessaire, généralement des analyses de sang et des échographies suffisent. Mais avec des maladies plus complexes, il faut recourir à des techniques de diagnostic très précises..

Diagnostic en laboratoire des maladies du foie

La recherche en laboratoire est la première étape d'une recherche diagnostique. Le sang est le premier à réagir aux modifications de l'organe. Quels tests doivent être effectués pour une maladie du foie, le médecin détermine après avoir examiné le patient.

Chimie sanguine

Cette étude vise à évaluer l'état d'enzymes hépatiques spécifiques et d'autres composants impliqués dans le métabolisme..

Les principales composantes de la biochimie dans les maladies du foie

IndiceCaractéristiqueDécodage
Alt et ASTL'alanine aminotransférase (ALT) et l'aspartate aminotransférase (AST) sont des enzymes situées dans les hépatocytes qui sont nécessaires au métabolisme intracellulaire. Ces substances sont libérées dans le sang lorsque les membranes cellulaires sont endommagées, c'est-à-dire lors d'une inflammation, d'une destruction traumatique, d'une mort cellulairePour le diagnostic des maladies du foie, l'ALT est de la plus haute importance, car sa teneur en hépatocytes est plus élevée. Dans la plupart des pathologies, le niveau de l'enzyme augmente
Phosphatase alcalineL'enzyme spécifiée est un indicateur de l'échange de calcium et de phosphoreUne surestimation du niveau d'ALP se produit avec des pathologies des voies biliaires
GGTGammaglutamyl transpeptidase - une enzyme responsable de l'échange d'acides aminésIl est surestimé dans certains processus inflammatoires, pathologie de la vésicule biliaire
Protéines et graissesLa protéine est une substance produite par le foie. C'est un matériau de construction pour toutes les cellules. Les graisses se trouvent dans les hormones et les acides biliairesLorsque la fonction hépatique est altérée, les niveaux de protéines diminuent. Une surestimation de la quantité de graisse est observée avec une stagnation de la bile
ÉlectrolytesLe potassium, le sodium, le magnésium et le calcium sont les principales substances qui maintiennent l'équilibre hydrique dans le corpsAvec les pathologies hépatiques, elles changent légèrement
Indice de prothrombineC'est le rapport du temps de coagulation du plasma sanguin d'une personne en bonne santé et malade. Ce processus implique le fibrinogène produit par le foie.Une diminution de PTI se produit avec une fonction hépatique altérée

Sur la base de l'analyse biochimique, un diagnostic peut déjà être supposé.

Tests immunologiques

L'hépatite auto-immune est une maladie rare qui survient principalement chez les femmes jeunes et d'âge moyen. Les tests effectués pour les maladies du foie d'origine auto-immune sont déterminés par les spécificités de la maladie alléguée. Pour confirmer le diagnostic, des tests immunologiques sont effectués qui identifient certains marqueurs normalement absents:

  • anticorps contre le tissu musculaire lisse;
  • facteur antinucléaire;
  • niveaux élevés d'immunoglobulines

Il est important de savoir! Cette combinaison est appelée la triade diagnostique. Pour identifier ces indicateurs, le sérum sanguin est examiné.

Recherche de marqueurs du cancer et de l'hépatite

Ces méthodes de diagnostic doivent être effectuées sans faute. Les marqueurs de l'hépatite virale permettent d'établir la présence d'une pathologie chez une personne, ainsi que de déterminer le degré de son activité. Pour les détecter, un immunoessai enzymatique est utilisé pour les maladies du foie, qui détecte des anticorps spécifiques:

  • JgM et G à HAV;
  • JgM et G à HBV, HbS a / g;
  • JgM et G à HCV;
  • JgM et G vers IOP.

Pour détecter le matériel génétique du virus, qui est la méthode de confirmation la plus précise, la réaction en chaîne par polymérase est utilisée.

Dans une tumeur hépatique maligne, des anticorps dirigés contre l'alpha-foetoprotéine sont détectés dans le sérum sanguin.

Diagnostics instrumentaux

Les techniques d'imagerie d'organes permettent un diagnostic avec une grande précision. L'état du foie est évalué, des inclusions pathologiques, des changements dans la structure du tissu sont détectés.

Biopsie

La méthode de recherche la plus précise qui permet à cent pour cent de confirmer le diagnostic. Mais elle est réalisée extrêmement rarement, car elle nécessite un équipement spécial, des conditions strictement stériles et des spécialistes qualifiés. Le morceau de tissu prélevé est envoyé pour examen histologique, puis le laboratoire donne un avis sur la nature des changements pathologiques.

radiographie

La méthode la moins informative, ne donnant que des données indicatives sur les maladies du foie. L'examen aux rayons X révèle des zones de calcification tissulaire qui apparaissent avec des parasites, une carie tumorale, des métastases. Aide également à identifier les gros abcès et les kystes. Il est utilisé pour diagnostiquer les blessures abdominales avec des lésions hépatiques. Des recherches supplémentaires sont nécessaires de toute façon.

Examen échographique (échographie)

L'une des méthodes d'examen les plus importantes, qui est prescrite sans faute et est nécessaire pour comprendre le tableau complet de la maladie. L'échographie vous permet d'évaluer la taille de l'organe, sa structure et son emplacement. Il est utilisé pour identifier un grand nombre de maladies et le diagnostic différentiel.

  1. Tumeur. Des foyers arrondis avec des limites lisses et claires sont visibles. Leur densité peut être augmentée ou diminuée. Le foie est le plus souvent hypertrophié.
  2. Abcès et kystes. Ils ont une forme ronde ou irrégulière, ils transmettent bien les ondes ultrasonores. Semble être plus léger que le reste du tissu.
  3. Cirrhose. On trouve une densité acoustique hétérogène du foie, qui se produit en raison du remplacement des hépatocytes par du tissu conjonctif. Il y a une augmentation de la veine porte.
  4. Hépatite. Il se caractérise par une augmentation de la taille de l'organe, une modification modérée de sa densité.
  5. Cholécystite calculeuse. Les bétons, leur taille et leur emplacement sont identifiés.

CT et IRM

Méthodes radiologiques de haute précision pour diagnostiquer les maladies du foie, permettant de révéler les moindres changements dans l'organe. Ils sont utilisés pour détecter les kystes, les tumeurs, les abcès, la cirrhose. Fournir l'occasion d'évaluer la structure du foie couche par couche.

Laparoscopie

Une méthode de diagnostic des maladies du foie, qui vous permet d'évaluer directement l'apparence du foie, d'identifier les changements dans sa structure. L'essence du processus de laparoscopie est l'élimination du liquide de la cavité abdominale et l'introduction de gaz là-bas. Après cela, des ponctions sont effectuées dans le péritoine avec deux trocarts, dans lesquels sont insérés des instruments équipés de minicamères. Une image est affichée sur le moniteur à partir d'eux, ce qui permet de voir toutes les caractéristiques de l'orgue au grossissement maximal.

Balayage radio-isotopique

Basé sur la capacité du foie à absorber et à stocker certains isotopes. Il est réalisé à l'aide d'appareils de numérisation et de tomographes spéciaux. Une solution colloïdale d'or ou de technétium est injectée dans une veine. La partie pathologiquement altérée du foie accumule moins d'isotopes que les tissus sains. Cela se produit avec les affections suivantes:

  • abcès d'origines diverses;
  • kystes parasites;
  • tumeurs vasculaires;
  • hépatite, cirrhose.

La numérisation est l'une des méthodes de diagnostic les plus révélatrices.

Les principaux indicateurs de l'analyse biochimique du sang: norme et pathologie

Ce que la numération formule sanguine indique en premier lieu une maladie du foie dépend de la nature des changements pathologiques dans l'organe. Plusieurs composants standards sont évalués en analyse clinique.

Numération sanguine hépatique de base.

IndiceNormeSurestimationDéclin
AltHommes - 10-37 UI Femmes - 7-31 UIHépatite, cirrhose, cancer du foie, cholécystite calculeuse, lésion alcoolique du pancréasCirrhose sévère
ASTHommes - 8-46 UI Femmes - 7-34 UIHépatite, cholestase, cancerRupture du foie
Phosphatase alcaline30 à 120 U / lCirrhose, cancer, dommages causés par l'alcool, helminthiase, stase biliaire, infectionsTroubles génétiques, hypothyroïdie
Albumen35 à 55 g / lDéshydratationHépatite, cirrhose, cancer
Bilirubine totale5,1 à 17 μmol / lHépatite, cholestase, cancer, cirrhose biliaire, helminthiase, syndrome de Gilbert-

Pour que les résultats soient aussi précis que possible, le sang doit être donné à jeun..

Méthodes non conventionnelles - diagnostic du visage

Il existe une méthode telle que le diagnostic du visage - les signes d'une maladie du foie sont visibles par les spécialistes même lors du premier examen. Cet organe est le principal système de désintoxication du corps humain, donc les échecs dans son travail se reflètent immédiatement sur la peau. Les principaux signes extérieurs comprennent:

  • augmentation de la peau grasse du visage;
  • coloration ictérique;
  • plis verticaux sur le front;
  • acné;
  • glandes sébacées hypertrophiées;
  • veines araignées;
  • rougeur du nez;
  • taches graisseuses sur les paupières;
  • enduit blanc ou jaune sur la langue.

Si de telles manifestations sont détectées, il est nécessaire de subir un examen médical. De plus, toute symptomatologie alarmante signalant un dysfonctionnement du corps devrait être une raison de consulter un médecin. Seule une détection rapide des maladies du foie et un traitement adéquat permettent de faire face à la pathologie, empêchant le développement de complications.

Comment vérifier le foie: les tests et les études les plus informatifs

Très souvent, les maladies hépatiques aux premiers stades sont asymptomatiques. Par conséquent, il est important de vérifier périodiquement si le foie est sain. Comment faire - continuez à lire.

Une caractéristique intéressante est le fait que le tissu hépatique est dépourvu de récepteurs de la douleur et qu'il ne fait tout simplement pas de mal, même en cas de problèmes graves. Aujourd'hui, je vais parler de la quantité minimale de recherche qui peut vous aider à avoir une image claire de la santé de votre foie. Ces études apportent une réponse à la question: "La destruction du foie est-elle en cours?" En effet, parfois des maladies aussi dangereuses que la cirrhose et le cancer peuvent survenir à un stade précoce absolument asymptomatiques.

Comment vérifier la santé de votre foie

Analyse biochimique

L'analyse biochimique vous permet de découvrir comment se déroulent certains processus métaboliques dans le corps, dans lesquels le foie joue un rôle important..

Pour obtenir des résultats fiables lors de la réussite des tests biochimiques, il est important de respecter les règles suivantes:

1. L'heure optimale pour la livraison est le matin. L'analyse doit être prise à jeun, le dernier repas doit être au moins 8, mais de préférence 12 heures avant l'étude.

2. La nature de l'aliment peut également affecter les données biochimiques. Si on vous prescrit un test sanguin pour les enzymes hépatiques, alors au moins un jour (ou mieux pendant trois), il est important de limiter la consommation d'aliments gras, frits, salés et marinés..

3. Il est important d'éliminer complètement l'alcool en quelques jours. Sinon, même une petite quantité d'alcool prise la veille du prélèvement sanguin peut fausser l'image d'analyse..

4. Ne fumez pas avant le test. La dernière cigarette, comme le repas, doit être fumée au moins 8 heures avant le don de sang.

5. Une activité physique intense peut fausser le résultat, c'est pourquoi les sports sont exclus trois jours avant l'étude (cette règle ne s'applique pas aux exercices légers).

6. Bien sûr, il vaut mieux éviter le stress, les surmenages psycho-émotionnels, les nuits blanches avant l'examen..

7. Les médicaments peuvent influencer les résultats de la biochimie. Par conséquent, il est préférable de les exclure (sauf pour ceux qui sont nécessaires pour des raisons de santé). Même des vitamines apparemment inoffensives peuvent fausser le résultat final..

Ces règles sont hautement souhaitables, mais s'il est impossible d'éliminer complètement tous les facteurs, il est important d'en informer au moins le médecin..

Quelles enzymes se rendent?

Les enzymes suivantes sont les plus couramment testées:

  • ALT - un marqueur de l'inflammation active et des dommages aux cellules hépatiques,
  • AST - indique indirectement que le foie ne peut pas faire face au travail,
  • Bilirubine (directe et libre) - indique la gravité du processus pathologique dans le foie,
  • PTI (indice de prothrombine) - sa diminution indique également une violation de la fonction hépatique.

En outre étudié:

  • Albumen,
  • Gamma glutamyl transpeptidase (GGT) - un marqueur des lésions hépatiques alcooliques,
  • Phosphatase alcaline,
  • Alphafétoprotéine (marqueur tumoral)

Détermination des anticorps contre l'hépatite

Aujourd'hui, l'hépatite est, sinon une épidémie, alors une maladie très courante. Par conséquent, en cas de problèmes hépatiques, il est logique d'exclure une nature infectieuse - hépatite A, B ou C.

Lipidogramme

En cas de lésions hépatiques, les taux sanguins de cholestérol total, de triglycérides et de lipoprotéines de basse densité augmentent souvent. Cela est dû à une violation des processus métaboliques dans le corps..

L'examen échographique est également inclus dans la norme d'examen du foie et des voies biliaires. L'échographie est réalisée à jeun, avant l'étude, les aliments qui provoquent la fermentation dans le tube digestif doivent être exclus de l'alimentation.

L'élastographie est d'une importance particulière - cette étude montre le degré de lésion hépatique, détermine la quantité de tissu fibreux - les fibres conjonctives qui sont le résultat de la mort des hépatocytes.

CT et IRM

Si nécessaire, le médecin peut prescrire un examen de clarification sous forme de tomodensitométrie ou d'IRM.

Biopsie du foie

Cet examen consiste à prélever du matériel (foie) pour la recherche. Cela est fait dans les cas où les études ci-dessus nécessitent un diagnostic plus détaillé..

- en présence de néoplasmes;

- avec hépatite d'origine inconnue;

- avec cirrhose du foie;

- avec des pathologies d'organes auto-immunes;

- avec une hypertrophie du foie pour une raison peu claire.

Bien sûr, une biopsie hépatique n'est pas prescrite à tout le monde d'affilée - il s'agit d'une analyse complexe qui nécessite une intervention chirurgicale. Il est de nature clarifiante lorsque les études ci-dessus ne peuvent pas révéler complètement le tableau. publié par econet.ru.

P.S. Et rappelez-vous, simplement en changeant votre conscience - ensemble, nous changeons le monde! © econet

Avez-vous aimé l'article? Écrivez votre opinion dans les commentaires.
Abonnez-vous à notre FB:

Comment examiner le foie: tests et méthodes de recherche

Le foie est un organe interne vital, il remplit plus d'une douzaine de fonctions différentes, participe à presque tous les processus du corps. Si une personne commence à être gênée par des symptômes inhabituels, elle soupçonne des problèmes hépatiques, il est nécessaire de consulter un médecin pour une consultation. Dans la majorité des cas, le premier rendez-vous est effectué par un thérapeute, il procède à un examen visuel, recueille une anamnèse.

Si des pathologies associées au foie sont détectées, le patient est référé pour une consultation avec un hépatologue, gastro-entérologue. Ils vérifient le travail des organes du tractus gastro-intestinal, car le foie affecte considérablement le processus de digestion.

Toutes les institutions médicales n'ont pas d'hépatologue, mais c'est lui qui devrait être engagé dans le diagnostic et l'élimination des pathologies du système hépatobiliaire. Selon le diagnostic, le patient peut avoir besoin de consulter un chirurgien, un oncologue, un spécialiste des maladies infectieuses.

Pour le diagnostic, le respect d'une certaine séquence d'études hépatiques est montré. En règle générale, le plan de diagnostic comprend des analyses de sang, d'urine et de selles, une échographie, des études aux rayons X, une tomodensitométrie, une biopsie du foie. Vous devez également être diagnostiqué pour la présence de marqueurs tumoraux..

Comment suspecter une pathologie hépatique?

Les symptômes de la maladie du foie apparaissent un à la fois ou en groupes. Le premier signe qui devrait vous alerter est un changement de couleur de la peau. Dans certains types de troubles, les hépatocytes perdent la capacité de produire de la bilirubine. En conséquence, la bile disparaît dans la circulation sanguine, les tissus, les organes, les muqueuses, ce qui se manifeste par une jaunisse.

La décoloration des selles, l'impuissance constante, les maux de tête et les démangeaisons sont des signes courants de problèmes avec l'organe filtrant. Les symptômes sont dus au fait que la bile circule dans le sang, empoisonne le corps.

À la palpation du foie, une douleur se fait sentir, l'organe augmente de taille et une ascite se développe. Les poches ne s'étendent pas aux autres organes internes. Parfois, il y a de légères bosses dans le foie.

Les maladies peuvent être suspectées par le développement de troubles psychologiques. Le patient commence:

  • méfiance;
  • irritabilité;
  • agression.

En outre, le patient peut présenter des sautes d'humeur, des saignements du nez, des cas fréquents de vomissements, de diarrhée, de constipation et des mictions fréquentes. Forcer le patient à vérifier le foie doit être une faiblesse, une apathie, une perte de poids, des changements déraisonnables de la température corporelle.

Méthodes de diagnostic de laboratoire

Le diagnostic en laboratoire des maladies du foie montre comment l'organe s'acquitte de ses tâches.

En cas de défaillance d'une ou plusieurs fonctions, le médecin voit un tableau clinique sur la base duquel il établit un diagnostic.

Pour identifier les problèmes de foie, il est recommandé de passer un certain nombre de tests: un test sanguin général et biochimique, un test de coagulation, la bilirubine, les fonctions excrétrices, les marqueurs de l'hépatite virale, les dépistages. Pour l'examen du foie, les tests sont effectués à jeun..

Analyse sanguine générale

Une formule sanguine complète est rapide et abordable et montre un certain nombre de changements pathologiques dans le corps. Cependant, cette analyse n'est pas spécifique aux maladies du foie..

En modifiant le nombre de leucocytes, vous pouvez déterminer la gravité du processus inflammatoire. Une diminution du taux de plaquettes indique un dysfonctionnement des hépatocytes, qui se produit avec une hépatite virale.

Dans un test sanguin général, la vitesse de sédimentation des érythrocytes, un indicateur non spécifique des changements dans le corps, est examinée. Normalement, l'ESR varie de 2 à 15 mm / h; pendant la grossesse, les maladies infectieuses et l'hépatite, l'indicateur peut augmenter. Dans chaque cas, les valeurs normales sont purement individuelles. Ils dépendent d'un certain nombre de facteurs:

  1. âge;
  2. sol;
  3. fond hormonal.

Recherche sur le métabolisme des protéines

L'étude du métabolisme des protéines montre la concentration de protéines totales, de fibrinogène, de globulines, d'albumine. Les résultats d'analyse sont un indicateur de la performance du corps filtrant de ses fonctions.

Chimie sanguine

Un test sanguin biochimique détermine plus de 40 indicateurs de base de l'état du corps et du foie en particulier. En présence de symptômes sévères d'atteinte hépatique, une attention particulière doit être portée à l'étude de la bilirubine, de la phosphatase alcaline, de l'ALAT, de l'AST, du GGTP..

ALT, AST - enzymes intracellulaires, dont la concentration maximale est observée dans le cœur, le foie et les muscles squelettiques. S'il y a eu des dommages aux membranes cellulaires, les enzymes pénètrent dans la circulation sanguine. L'indicateur augmente avec l'hépatite d'étiologie virale et toxique.

La phosphatase alcaline est présente dans absolument tous les organes internes d'une personne, la substance se trouve surtout dans les reins, les voies biliaires et le foie. Une augmentation de la concentration d'une substance est un signe spécifique d'un blocage de la voie biliaire. Pendant la grossesse, la phosphatase alcaline dépasse considérablement la norme, mais ce n'est pas une pathologie.

Lors de l'examen du foie, la concentration de GGTP (gamma-glutamyltransférase) est vérifiée, l'enzyme participe à l'échange d'acides aminés, la majeure partie de la substance est contenue dans les organes:

  1. foie;
  2. reins;
  3. cœur.

Cet indicateur est le marqueur le plus sensible de la stagnation de la bile dans les canaux. La fourchette normale peut varier en fonction de la méthodologie de l'étude..

Il convient de noter qu'il n'y a pas d'enzymes spécifiques qui indiquent avec précision les changements pathologiques dans le foie. Ils dépassent les normes pour diverses conditions physiologiques, abus prolongé de boissons alcoolisées, maladies d'organes, effort physique intense.

Marqueurs d'hépatite virale

Il existe deux types d'anticorps IgM et IgG. Le premier montre des processus aigus dans le corps, le second parle de maladies infectieuses antérieures, persiste à vie. Pour l'hépatite, il suffit de tester les IgM. La substance est caractéristique de la reproduction active des virus dans les cellules hépatiques, un degré élevé d'intoxication sanguine. En outre, le marqueur est détecté dans l'hépatite C.

Il est important non seulement d'étudier les marqueurs de l'hépatite virale une fois, mais également de surveiller l'augmentation du titre d'anticorps au fil du temps. Étant donné que les virus peuvent être transmis de la mère à l'enfant, il est nécessaire d'être examiné avant même la grossesse..

Urine de bilirubine

Cet indicateur est déterminé dans l'analyse générale de l'urine, au cours de l'étude, la concentration en acides biliaires est établie. L'analyse est effectuée pour toute symptomatologie, il est nécessaire d'évaluer la condition:

  • foie;
  • voies biliaires;
  • pancréas.

La détermination de la bilirubine est nécessaire pour contrôler l'état des patients atteints d'hépatite C confirmée.Un niveau élevé de la substance indique des violations de l'écoulement de la bile, une cirrhose biliaire.

Étude de la coagulation sanguine

Le diagnostic du foie implique une étude de la coagulation sanguine. Le test principal est la détermination de la prothrombine, une enzyme spéciale produite dans le foie. La méthode la plus courante pour examiner le foie est Quick. Lors du décodage, la coagulabilité de l'échantillon sanguin est comparée à la référence.

Examen de la fonction excrétrice

L'analyse est un test, une solution spéciale d'un colorant est injectée dans la circulation sanguine du patient. Après 3 minutes, le premier échantillon de sang est prélevé, après 45 minutes, le deuxième.

Normalement, pas plus de 5% du colorant ne doivent rester dans le sang. Avec un indicateur de plus de 7%, on parle de violations de la fonction excrétrice. L'étude est pertinente pour le diagnostic différentiel chez les patients adultes présentant une congestion, une jaunisse, le passage de la phase aiguë de l'hépatite à la chronicité.

Méthodes de diagnostic instrumentales

Procédure d'échographie

Il est nécessaire de se préparer à une échographie. Trois jours avant l'intervention, les denrées alimentaires susceptibles de provoquer des flatulences sont retirées de l'alimentation. Si nécessaire, un lavement nettoyant est administré le jour de l'échographie.

L'examen échographique permet de voir la taille réelle de la vésicule biliaire, du foie, la présence de lésions focales et diffuses, pour établir la présence d'une cirrhose, d'une hépatose, d'une hépatite chronique ou aiguë.

Une augmentation de la taille du foie devient des signes directs de pathologies; à mesure que la maladie progresse, l'organe s'atrophie et diminue. Il peut y avoir une augmentation ou une diminution de la densité tissulaire, une irrégularité du contour hépatique, un arrondi de ses bords.

Quelle que soit l'étiologie de l'hépatite, l'image échographique n'est pas spécifique. Il n'est pas exclu:

  1. une augmentation des lobes de l'organe;
  2. changer la forme des bords;
  3. l'apparition d'hypoéchogénicité.

Les stades sévères des pathologies hépatiques sont caractérisés par le remplacement des tissus fonctionnellement actifs par des tissus conjonctifs, par conséquent, les symptômes de la fibrose sont clairement visibles à l'échographie.

Les changements focaux sont plus prononcés que diffus. Au cours de l'intervention, des manifestations d'adénome, calcifications, hémangiomes, métastases (augmentation de la densité tissulaire), hématomes, sarcome, abcès, lymphome (échogénicité réduite) sont immédiatement visibles.

Fibrotest, fibroélastographie (fibroscan)

L'élastographie est la méthode la plus moderne d'examen du foie, qui permet d'évaluer l'élasticité des tissus de l'organe filtrant. Grâce à l'étude, il est possible de déterminer le degré de fibrose dans les maladies chroniques du foie, la présence d'une activité nécro-inflammatoire.

La procédure est également appelée palpation virtuelle. À l'aide d'un équipement spécial du scanner à fibre, l'organe est comme sondé.

Les indications du fibrotest peuvent être l'hépatite, notamment:

  • chronique;
  • toxique;
  • alcoolique.

L'étude a été reconnue comme une méthode fiable pour le diagnostic de l'hépatite progressive. La procédure est sûre, elle est également effectuée pendant la grossesse.

IRM, scanner du foie

Examen hépatique non invasif - imagerie par résonance magnétique, tomodensitométrie. La technique permet de voir le tableau complet de l'état de l'organe sous forme de coupes successives avec un pas de 5-10 mm. Pour le diagnostic de foyers plus importants, une amélioration du contraste est utilisée.

La technique permet de déterminer d'éventuels changements par rapport aux normes, tant en taille qu'en structure.

Les inconvénients d'une étude diagnostique comprennent le coût élevé de la procédure, la présence d'un certain nombre de contre-indications, par exemple la grossesse, la présence d'un stimulateur cardiaque.

Biopsie du foie

La biopsie hépatique est recommandée lorsque les autres techniques ne sont pas suffisamment informatives pour poser un diagnostic. La procédure est traumatique, elle est considérée comme une intervention chirurgicale, par conséquent, elle est utilisée dans des cas exceptionnels..

En médecine, il existe plusieurs options de biopsie:

  1. la norme;
  2. laparoscopique;
  3. transveineux.

La biopsie standard utilise une aiguille pour prélever une petite section du foie, puis l'envoyer pour analyse histologique..

La méthode laparoscopique se distingue par le fait qu'avec l'aiguille une petite caméra est insérée dans la cavité abdominale, ce qui permet de visualiser l'ensemble du processus. La technique transveineuse implique l'introduction d'un instrument spécial à travers un cathéter veineux, il est progressivement avancé vers le foie, d'où le matériau est prélevé..

Balayage radio-isotopique

La numérisation par radio-isotopes est une méthode d'étude de l'état d'un organe à l'aide d'isotopes radioactifs, le nom de la procédure est la scintigraphie. Le résultat est une image bidimensionnelle de haute qualité, qui permet d'établir la présence d'un hémangiome hépatique, d'évaluer son fonctionnement. La méthode est rarement utilisée, car elle est souvent inférieure en contenu informationnel..

Comment vérifier le foie et quels tests doivent être effectués?

Comment vérifier le foie en cas de suspicion d'une maladie grave de cet organe important? Les problèmes de foie peuvent passer inaperçus pendant longtemps, car il n'y a pas de terminaisons nerveuses dans ses tissus et le syndrome douloureux se manifeste déjà dans les derniers stades de la lésion, lorsque l'organe augmente de taille, se déforme et commence à appuyer sur sa propre coquille (capsule de glisson).

Aujourd'hui, nous allons parler de la façon de vérifier l'état du foie, des tests à effectuer et des symptômes alarmants auxquels il faut faire attention afin de demander une aide médicale en temps opportun..

Signes courants de problèmes hépatiques

Le foie est le principal filtre de notre corps. C'est la plus grande glande, qui joue un rôle important dans les processus de digestion et de métabolisme, est responsable du nettoyage du sang des allergènes, des composés toxiques et toxiques, est une sorte de «dépôt» dans lequel se déposent des réserves de glycogène, de vitamines et d'oligo-éléments nécessaires pour fournir de l'énergie au corps. La liste de ses fonctions comprend la neutralisation et l'élimination des excès d'hormones et de vitamines du corps, la régulation du métabolisme des glucides, la synthèse du cholestérol, des lipides, de la bilirubine, ainsi que de la bile et d'autres hormones et enzymes impliquées dans le processus de digestion.

Ces dernières années, les médecins ont noté avec inquiétude une augmentation significative des maladies hépatiques. Le plus souvent, une hépatose graisseuse, des lésions toxiques et alcooliques sont diagnostiquées, ce qui conduit au développement d'une alimentation malsaine, de mauvaises habitudes et d'un mode de vie malsain..

Lorsque les fonctions hépatiques sont altérées, le volume de toxines et d'autres substances nocives dans le sang augmente et le corps, au sens littéral du terme, commence à s'empoisonner. Dans un contexte d'intoxication, l'état de santé général s'aggrave et des plaintes caractéristiques apparaissent.

Symptômes

Comment vérifier si le foie est sain et quels symptômes devraient vous alerter et devenir une raison de consulter un médecin?

  • Jaunissement de la peau et de la sclérotique. Il est observé en raison d'un excès de bilirubine dans le sang. Ce pigment se forme lors de la dégradation de l'hémoglobine, puis il est détruit et excrété du corps par le foie. Dans de grands volumes, la birubine est toxique, et si elle n'est pas rendue inoffensive et s'accumule, c'est une preuve directe que le foie ne fait pas face à ses fonctions..
  • Inconfort et sensation de lourdeur du côté droit. Ces symptômes deviennent plus prononcés après un repas copieux avec de l'alcool, l'utilisation d'aliments gras, épicés ou frits. À l'avenir, des douleurs de traction sourdes apparaissent, ce qui est un signe direct de lésions hépatiques.
  • Problèmes digestifs. Avec les pathologies hépatiques, la production de bile est perturbée, ce qui entraîne une mauvaise digestion et une mauvaise absorption des aliments, une irritation des intestins et des selles dérangées (constipation ou diarrhée). Cela change la couleur des matières fécales, il se décolore et le volume d'urine excrété.
  • Amertume constante en bouche, manque d'appétit, nausées. Enduction blanche ou jaunâtre sur la langue, apparition d'une odeur désagréable de "foie" sucré.
  • Faiblesse inexpliquée, somnolence, fatigue accrue.
  • Irritabilité, troubles du sommeil (insomnie), dépression.
  • Saignement des gencives, hématomes et varicosités sur la peau.
  • Augmentation du volume abdominal. Le symptôme se produit avec de graves lésions hépatiques, alors que l'abdomen du patient est enflé, mais il n'y a pas de prise de poids. Sur la peau du nombril, un motif veineux apparaît.
  • Éruption cutanée, démangeaisons. La peau devient excessivement sèche, irritée, qui pèle constamment, des démangeaisons. La sensation de démangeaison s'intensifie généralement le soir, des symptômes de dermatite apparaissent et des réactions allergiques surviennent plus souvent.

Si vous remarquez plusieurs des symptômes ci-dessus, vous devez vous faire tester et commencer le traitement dès que possible. Quel médecin vérifie le foie et quel spécialiste doit être consulté au stade initial?

Vous devez d'abord prendre rendez-vous avec votre thérapeute local. Il doit examiner le patient, écouter ses plaintes et recueillir l'anamnèse nécessaire. Pour poser le bon diagnostic, vous devez passer par une série d'études en laboratoire et instrumentales. Sur la base des résultats des procédures de diagnostic, un diagnostic final est posé et le patient est orienté vers des spécialistes restreints - un médecin - hépatologue (spécialiste des pathologies hépatiques), un chirurgien, un spécialiste des maladies infectieuses ou un oncologue.

Quels tests devez-vous passer pour vérifier le foie??

Le moyen le plus rapide et le plus simple de détecter les dommages aux tissus hépatiques est un test sanguin biochimique. Que donne cette recherche? La biochimie du sang permet d'identifier plusieurs indicateurs caractéristiques indiquant un dysfonctionnement de l'organe le plus important:

  • Le niveau des enzymes hépatiques AST et ALT. Leur augmentation indique la destruction des hépatocytes et peut être un signe d'hépatite, de cirrhose ou de cancer du foie. Plus l'indicateur est élevé, plus l'organe est endommagé..
  • Bilirubine. Une augmentation de son taux indique que la bilirubine n'est pas excrétée du corps, mais s'accumule dans le sang, ce qui entraîne une jaunisse obstructive et peut être le signe de problèmes hépatiques graves.
  • Albumen. Une protéine fabriquée par le foie. Avec la cirrhose et d'autres dommages aux cellules hépatiques, son taux dans le sang diminue.
  • Phosphatase alcaline. Une augmentation du niveau de cette enzyme peut indiquer le développement d'un processus tumoral dans le foie..

En outre, ils effectuent un test sanguin pour les marqueurs de l'hépatite virale, prélèvent du sang pour une analyse générale. Pour vérifier le foie et le pancréas, une analyse de l'activité enzymatique est effectuée, le niveau de gammaglobuline et de bilirubine est déterminé et les matières fécales, le sang et l'urine sont examinés.

Méthodes de diagnostic

Le moment optimal pour passer les tests est le matin; vous devez faire un don de sang à jeun. La veille du don de sang pour analyse, vous devez arrêter de boire de l'alcool. Un certain nombre d'études instrumentales aideront à voir plus précisément le tableau clinique de la maladie:

  • Examen échographique (échographie) du foie. Il s'agit d'une procédure totalement indolore et sûre qui vous permet de déterminer la taille du foie, la présence d'une tumeur ou d'un kyste et de clarifier le degré de lésion de ses tissus. La procédure ne nécessite pas de préparation particulière. Cependant, un jour avant, il est nécessaire de s'abstenir de manger des aliments qui provoquent une augmentation de la production de gaz dans l'intestin.
  • Tomodensitométrie (TDM) et imagerie par résonance magnétique (IRM). Les méthodes de recherche les plus modernes et les plus informatives qui vous permettent d'obtenir une image multidimensionnelle du foie et de déterminer avec précision le degré de ses dommages.
  • Biopsie du foie. Il s'agit d'une procédure très désagréable et douloureuse, elle n'est prescrite que dans les cas graves, en cas de suspicion de tumeur maligne ou d'hépatite C..
  • Scan du foie (radionucléide). La méthode est basée sur l'introduction d'un agent de contraste spécial dans la veine, qui est transporté à travers le corps avec la circulation sanguine et pénètre dans le foie. Cela vous permet d'examiner l'organe à l'aide d'un scanner spécial et de détecter la présence de kystes, de tumeurs, de déterminer la taille de l'organe malade et le nombre de cellules affectées.

Comment tester votre foie pour la cirrhose?

Comment vérifier la fonction hépatique en cas de suspicion de cirrhose? Les méthodes de diagnostic dans ce cas sont très similaires. Le patient doit donner du sang pour l'analyse générale, biochimique et les marqueurs de l'hépatite virale, l'analyse PCR. Si nécessaire, faire une échographie ou une tomodensitométrie de l'organe, utiliser la méthode de recherche par radio-isotope (scintigraphie).

Comme mesures diagnostiques supplémentaires, la fibrogastroduodénoscopie et la biopsie hépatique sont prescrites. La laparoscopie est une autre méthode de recherche instrumentale moderne. Elle est réalisée sous anesthésie générale. Pendant la procédure, un tube optique est inséré à travers une petite incision dans la cavité abdominale, permettant non seulement d'examiner la surface du foie et de voir les changements pathologiques, mais aussi de prélever un morceau de tissu pour examen.

Comment vérifier votre foie à la maison?

Les médecins vous exhortent à faire plus attention à votre propre santé et périodiquement (au moins 1 fois par an), à subir un examen afin d'identifier en temps opportun les pathologies dangereuses. Comment vérifier le foie d'une personne à la maison? L'apparition des panneaux d'avertissement énumérés ci-dessus devrait être alarmante. De plus, assurez-vous de faire attention à l'état de la peau. Les dommages au foie peuvent être indiqués par des paumes rouges «hépatiques», l'apparition d'un excès de poids, de la cellulite, des éruptions cutanées.

Avec des problèmes de foie, le volume de l'estomac augmente sensiblement, une mauvaise haleine apparaît, des saignements des gencives, la langue est généralement enduite. La miction devient plus fréquente, l'urine devient jaune foncé ou rougeâtre et les matières fécales se décolorent. La peau devient trop sèche, les cheveux se salissent rapidement.

Le matin, de l'amertume apparaît dans la bouche, il n'y a pas d'appétit et une sensation de nausée apparaît. Pendant la journée, la faiblesse, la somnolence sont poursuivies, une perte de force se fait sentir et la nuit, une personne ne peut pas dormir et souffre d'insomnie. Lorsque ces sensations sont accompagnées d'une douleur sourde constante dans l'abdomen (à droite), d'une lourdeur, d'une gêne après avoir mangé, d'une indigestion et de troubles des selles, la peau et la sclère des yeux acquièrent une teinte ictérique - il est temps de sonner l'alarme et de consulter un médecin dès que possible.

Vérifiez le foie avec des betteraves

Vous pouvez faire un petit test à la maison pour vous assurer que vous avez des problèmes de foie. Par exemple, vérifiez le foie avec des betteraves. Pour ce faire, c'est très simple, il vous suffit de manger une betterave bouillie, de préférence le matin. Si le foie est en ordre, l'urine ne deviendra rougeâtre qu'après 12 à 16 heures. Si l'organe a subi des dommages, vous remarquerez un changement de couleur de l'urine après 3-4 heures.

Bandes de foie

Un autre moyen populaire consiste à utiliser des bandelettes de test hépatiques spéciales, qui peuvent être achetées à la pharmacie. Cette méthode express ne diffère pratiquement pas d'un test similaire pour déterminer la grossesse. Il vous suffit de plonger la bandelette dans un pot d'urine et de surveiller les réactions ultérieures. Si la bandelette réagit, ce sera une confirmation qu'il y a des problèmes avec le foie..

Cette bandelette est sensible à deux enzymes hépatiques: la bilirubine et l'urobilinogène. Si leur niveau est augmenté, le test le montrera immédiatement. Si l'organe est sain, le test de bilirubine doit être négatif. Dans les cas où le taux d'urobilinogène diffère de la norme, des troubles circulatoires dans le foie ou une thrombose de la veine hépatique sont possibles. Les résultats du test doivent être définitivement rapportés au médecin lors de la consultation.

Ainsi, au stade préliminaire, vous pouvez évaluer vous-même l'état du foie. À l'avenir, il est nécessaire de subir un examen complet et de commencer le traitement dès que possible..