Traitement de l'hépatose graisseuse (stéatose) du foie

Le stress constant, une alimentation malsaine et un mode de vie sédentaire affectent négativement le corps, entraînent une prise de poids et une hépatose graisseuse (stéatose) du foie - une perturbation grave du travail de l'un des organes humains les plus importants. Nous parlerons de cette maladie dans cet article..

Les préparations à base d'acide glycyrrhizique et de phospholipides peuvent aider à restaurer les cellules hépatiques (hépatocytes) et à soulager l'inflammation. Il existe des contre-indications. Vous devez consulter un spécialiste.

"Phosphogliv" est une préparation combinée moderne recommandée pour la restauration hépatique:

  • composition unique;
  • action anti-inflammatoire;
  • profil de sécurité favorable;
  • Distribution OTC dans les pharmacies.
Il existe des contre-indications. Vous devez consulter un spécialiste.

Classification de l'hépatose et degré de développement de la maladie

Dans le monde moderne, les gens souffrent d'une grave pénurie de temps. Hélas, c'est un fait. Quelques heures ne suffisent pas pour faire du sport, vous ne pouvez pas trouver une demi-heure pour préparer des plats savoureux équilibrés. Dans le même temps, nous associons souvent le repos à la consommation d'alcool, nous remplaçons les promenades par le visionnage de films et le dîner fait maison par de la restauration rapide..

Tout ce qui précède entraîne souvent des conséquences négatives sur la santé. L'un d'eux est l'hépatose du foie - une maladie qui se manifeste par une accumulation excessive de graisse dans les cellules de cet organe - une dégénérescence graisseuse des hépatocytes. Sans une attention particulière, un processus inflammatoire se développe dans le foie, dont la progression peut conduire au stade terminal de la maladie, la cirrhose.

Il existe deux types d'hépatose (stéatose, dégénérescence du foie gras, dégénérescence du foie gras) - alcoolique et non alcoolique. La cause des lésions hépatiques dans le premier cas est la consommation d'alcool, dans le second, l'obésité, l'augmentation du cholestérol et de la glycémie sont considérées comme le principal facteur de risque. Selon l'étude épidémiologique DIREG_I_01903, en Russie, 27% de la population adulte du pays souffre de stéatose hépatique non alcoolique (NAFLD).

Une personne peut même ne pas remarquer les premiers stades de la maladie - ils sont absolument asymptomatiques. Ensuite, lorsque, en raison d'un processus pathologique, l'organe augmente de taille, des sensations désagréables peuvent apparaître dans l'hypochondre droit, parfois de l'amertume dans la bouche.

Étiologie

L'hépatose graisseuse est dangereuse car elle ne se manifeste qu'après un certain temps. Les symptômes de cette maladie du foie ne peuvent pas être remarqués et très souvent, le patient se rend chez le médecin pour une raison complètement différente - par exemple, il ressent une lourdeur ou des douleurs éclatantes dans le côté droit. Ce n'est pas toujours le cas et, malheureusement, il est assez difficile de suivre la maladie à un stade précoce et de commencer le traitement..

Qui est à risque et plus sensible à l'hépatose graisseuse que les autres?

Premièrement, l'hépatose se développe rarement chez les très jeunes. L'âge des premiers cas varie entre 30 et 40 ans. Parmi les patients, il y a plus de femmes que d'hommes - 60 contre 40 pour cent. Le deuxième facteur de risque est l'alcool - 65% des patients abusent régulièrement de l'alcool. En troisième lieu, le diabète de type 2, ainsi que l'obésité excessive. Moins souvent, l'hépatose se produit en raison d'une exposition régulière au corps d'antibiotiques mal sélectionnés (souvent indépendamment), d'une exposition à des métaux lourds. Parfois, il peut se développer à la suite d'opérations sur les organes du tractus gastro-intestinal ou de maladies de la glande thyroïde. De plus, les facteurs peuvent être combinés.

Le facteur alimentaire déterminant conduisant à la stéatose est le déséquilibre entre la teneur en calories des aliments et la teneur en protéines animales, en nutriments et en vitamines. La malnutrition est à l'origine de nombreuses pathologies, et les maladies du foie ne font pas exception dans ce cas..

Le foie est le principal «laboratoire» du corps humain. Plus de 20 millions de réactions chimiques différentes ont lieu ici. Et tout ça en une minute!

Les symptômes de l'hépatose graisseuse

Les maladies du foie se développent toujours très lentement. Ainsi, l'hépatose graisseuse peut durer des années sans le moindre symptôme. Cependant, il y a plusieurs points sur lesquels il faut encore prêter attention..

Si une personne ressent régulièrement des nausées, une lourdeur, des douleurs dans l'hypochondre droit et une détérioration de l'appétit, ceux-ci peuvent être des signes d'hépatose à un stade précoce..

Dans les derniers stades de la maladie, il y a de fréquentes douleurs sourdes dans l'hypochondre droit, des nausées, une faiblesse générale et de la fatigue, ainsi qu'une humeur dépressive

Diagnostic de la maladie

Malgré tous les faits peu agréables décrits ci-dessus, l'essentiel est à noter: l'hépatose graisseuse est traitée. Le succès du traitement dépend directement du diagnostic précoce, ce qui n'est impossible que dans un cas - si le patient n'a pas consulté de médecin. La bonne décision serait d'aller à la clinique. Le médecin généraliste orientera le patient vers un gastro-entérologue ou un hépatologue, qui, à son tour, mènera une série d'études confirmant ou infirmant le diagnostic préliminaire:

  • Analyse sanguine générale. Chez les patients atteints d'hépatose, en présence d'inflammation, le taux dans le foie peut être augmenté par les enzymes ALT et AST, ce qui est une conséquence de la cytolyse - la dégradation des hépatocytes.
  • Échographie ou tomodensitométrie. Il est considéré comme l'une des méthodes les plus informatives pour déterminer à la fois la maladie en général et ses stades: lors du diagnostic par ultrasons, le médecin pourra évaluer l'augmentation du foie, la densité tissulaire et la taille des voies biliaires.
  • Biopsie par ponction du foie. Ce test aide le médecin à évaluer le degré d'inflammation et de fibrose de l'organe..
  • L'élastographie est une méthode relativement nouvelle et non invasive d'examen du foie. Contrairement à l'échographie, dans laquelle les premiers stades de la fibrose, de la cirrhose et de l'hépatite se ressemblent souvent, ou à la biopsie, qui est douloureuse pour le patient, l'élastographie est une alternative pratique. Cette méthode est assez informative, car elle permet au médecin de scanner le parenchyme hépatique avec un capteur spécial de la machine à ultrasons et d'examiner sa densité, en notant les changements focaux dans les tissus.

Comment traiter l'hépatose?

Le traitement de l'hépatose commence principalement par des changements de mode de vie. Sans cela, aucune thérapie n'aura de sens. Si la cause de l'hépatose était la consommation d'alcool ou de drogues, elles devraient être exclues. Dans ce dernier cas, la décision sur la possibilité de retirer le médicament doit être prise par le médecin. Si la stéatose se développe en raison d'un gain de poids, vous devrez suivre un régime et ajouter une activité physique qui aidera à améliorer le métabolisme. De plus, le médecin sélectionnera les médicaments dont le patient a besoin à chaque étape du traitement..

Nutrition pour l'hépatose

Il n'y a pas de régime adapté à tous les patients sans exception. Par conséquent, les changements nutritionnels doivent être effectués sous la stricte surveillance d'un médecin. Les principales recommandations sont les suivantes: réduire la teneur totale en calories des aliments et l'apport d'aliments saturés en acides gras dans le corps. Ceux-ci incluent: viandes et poissons gras, toute nourriture en conserve, certains types de légumes (radis, haricots, oignons, ail, tomates), viandes fumées, aliments épicés et épicés, produits de boulangerie. Ils doivent être remplacés par des aliments riches en graisses monoinsaturées ou polyinsaturées - lait, huile d'olive, huile de poisson.

Le régime quotidien doit comprendre des légumes et des œufs bouillis, des fromages faibles en gras, des céréales, du fromage cottage faible en gras, du thé non sucré. Il est important de normaliser le débit d'eau dans le corps - pour cela, vous devez boire au moins deux litres d'eau par jour.

Il convient également de prêter attention au fait qu'avec l'obésité, qui est souvent la cause de l'hépatose, les repas doivent être plus fréquents et la quantité de nourriture doit être moindre: si une personne en bonne santé doit manger 3 à 4 fois par jour, pendant le traitement du foie, les portions doivent être réduites, mais mange 5 à 6 fois par jour.

Changement de mode de vie

Comme mentionné ci-dessus, tout d'abord, tous les facteurs négatifs qui ont influencé le développement de l'hépatose, à la fois alcoolique et non alcoolique, doivent être exclus. L'exercice peut aider à réduire le niveau de stéatose hépatique. En raison de l'ajout d'activité physique, le corps augmente la sensibilité à l'insuline et la taille du tissu adipeux des organes internes, au contraire, diminue.

Cependant, n'oubliez pas la mesure - perdre du poids trop rapidement entraîne une complication de la maladie. Il suffira d'ajouter trois à quatre entraînements aérobiques simples par semaine, grâce auxquels une personne pourra perdre environ 500 à 1000 g de poids par semaine. Cela aidera à réduire l'indice de masse corporelle du patient de 8 à 10%, ce qui améliorera à son tour le tableau histologique de la NAFLD..

Homéopathie

Le conflit entre les méthodes de traitement scientifiques et traditionnelles est fréquent en médecine, mais ce n'est pas le cas dans ce cas. L'efficacité des médicaments homéopathiques contre l'hépatose n'a pas été prouvée, alors que certains médicaments traditionnels ont passé des essais cliniques.

Traitement médical

Les médicaments pour le traitement de l'hépatose hépatique doivent agir pour prévenir le développement et diminuer la gravité du stress oxydatif, de l'inflammation et de la fibrose hépatique.

Le traitement médicamenteux comprend des médicaments antioxydants et stabilisateurs de membrane.

Dans la langue indo-germanique, le mot «lèvre» signifiait simultanément «foie» et «vie» - c'est-à-dire que le foie était directement identifié à la vie. Il est facile de voir la même similitude entre les mots anglais "liver-live / life" et les mots allemands "Leber-Leben".

Préparations pour restaurer la fonction hépatique

Les médicaments créés pour restaurer la fonction hépatique sont appelés hépatoprotecteurs. Ils sont utilisés dans le cadre d'une thérapie complexe lors du traitement de la stéatose hépatique..

Les hépatoprotecteurs les plus courants et les plus efficaces comprennent les phospholipides essentiels - des substances qui font partie des membranes cellulaires et aident à arrêter la destruction des membranes hépatocytaires. La prise d'hépatoprotecteurs avec des phospholipides aide les cellules hépatiques à récupérer plus rapidement.

Cependant, il ne suffit pas de renforcer les cellules hépatiques et d'arrêter leur destruction - pour le traitement réussi de la stéatose, en présence d'inflammation et, par conséquent, de cytolyse, il est également nécessaire d'éliminer le processus inflammatoire, car sans son élimination, il n'est pas possible de restaurer les cellules hépatiques.

L'une des substances qui peuvent soulager l'inflammation du foie est l'acide glycyrrhizique, qui a des effets anti-inflammatoires, antioxydants et antifibrotiques. En association avec des phospholipides, la biodisponibilité et l'efficacité de l'acide glycyrrhizique sont augmentées, ce qui permet d'obtenir l'effet thérapeutique le plus prononcé. C'est pourquoi les médecins prescrivent le plus souvent des médicaments pour renforcer le foie, qui comprennent à la fois des phospholipides et de l'acide glycyrrhizique. Selon une étude de Synovate Comcon, les préparations à base d'acide glycyrrhizique et de phospholipides occupent la première place en termes de prescriptions de médicaments pour le traitement des maladies du foie par les médecins des plus grandes villes de Russie (les données sont valables en novembre 2014).

Il convient de noter que depuis 2010, cette composition est inscrite chaque année par le gouvernement de la Fédération de Russie sur la Liste des médicaments vitaux et essentiels..

Qu'est-ce que l'hépatose du foie gras et comment le traitement médicamenteux est-il effectué?

L'hépatose du foie gras est une maladie chronique non inflammatoire associée à la dégénérescence des cellules - hépatocytes en tissu adipeux. Cette pathologie porte plusieurs noms: stéatose hépatique, dégénérescence graisseuse, stéatose. Ils parlent tous de la cause principale du trouble - un excès de lipides dans la structure de l'organe..

Hépatose du foie gras - causes de la maladie

Les médecins prennent l'hépatose graisseuse au sérieux, car les changements pathologiques survenant dans le foie sont le premier pas vers une maladie aussi mortelle que la cirrhose. Pendant ce temps, au stade initial, les processus dystrophiques peuvent être arrêtés et, avec un traitement approprié, ils peuvent être inversés. Le foie a une grande capacité de régénération, grâce à laquelle les hépatocytes endommagés sont assez réalistes à restaurer, si le temps n'a pas encore été manqué.

Le foie est la plus grande glande du corps humain. Pour maintenir une activité vitale, 1/7 de son volume est suffisant, par conséquent, un organe complètement sain est capable de supporter une charge importante pendant une longue période sans trop de dommages. Cependant, les ressources du foie ne sont pas illimitées. Si une personne ne prend pas soin de son corps, abuse des aliments gras et glucidiques, toutes sortes d'additifs chimiques, médicaments, alcool, les hépatocytes cessent de faire face aux toxines et aux lipides qui s'installent progressivement dans les cellules hépatiques..

Selon les statistiques, plus de 65% des personnes en surpoids sont sujettes à une stéatose hépatique. Cependant, ce n'est pas la seule cause d'hépatose. La maladie survient également chez les patients minces. Son développement est facilité par:

  • alcoolisme et toxicomanie;
  • l'utilisation de boissons énergisantes;
  • manque d'aliments protéinés (végétarisme);
  • passion pour les régimes;
  • "swing" de poids (perte de poids dramatique multiple, puis retour de poids);
  • Diabète;
  • pancréatite chronique;
  • hépatite;
  • hypoxie due à une insuffisance cardiovasculaire et broncho-pulmonaire;
  • intoxication alimentaire;
  • absorption à long terme de toxines de l'environnement (émissions industrielles, eau polluée, pesticides, produits chimiques ménagers, etc.).

Avec toutes ces charges, l'excès de graisse dans l'alimentation joue un rôle fatal. Si un foie sain traite et élimine facilement les lipides, un foie affaibli ne remplit pas bien cette fonction. Les particules grasses sont retenues dans les hépatocytes, les hypertrophient, perturbent la structure et l'apport sanguin. Une cellule endommagée n'est plus capable de neutraliser efficacement les toxines et de nettoyer le corps des produits métaboliques nocifs.

La progression de la dystrophie cellulaire conduit à un processus inflammatoire qui, à son tour, entraîne la mort des tissus et des cicatrices (cirrhose). Dans le même temps, des pathologies concomitantes du tractus gastro-intestinal, du système cardiovasculaire et des troubles métaboliques se développent:

  1. Diabète;
  2. calculs biliaires;
  3. carence en enzymes digestives;
  4. dyskinésie des voies biliaires;
  5. inflammation du pancréas;
  6. maladie hypertonique;
  7. ischémie du cœur.

Avec l'hépatose graisseuse, le patient peut difficilement tolérer les infections, les blessures et les interventions.

Degrés de stéatose

Le stade initial de la maladie est défini comme le foie par le type d'hépatose graisseuse locale, lorsque des dépôts individuels de petites gouttelettes se forment dans une zone limitée du foie. Avec une augmentation du nombre et du volume des foyers, le médecin indique le premier degré de dégénérescence graisseuse.

La progression de la maladie est caractérisée par une augmentation de l'obésité extracellulaire, ainsi que par la concentration de lipides dans les hépatocytes. En raison de l'accumulation de triglycérides, les cellules hépatiques gonflent, ce qui permet de diagnostiquer la deuxième étape.

Au troisième degré, une stéatose intracellulaire, des foyers superficiels de différentes tailles et localisations sont prononcés, des kystes graisseux et des cordons du tissu conjonctif se forment. Dans les cas graves, une hépatose graisseuse diffuse du foie est notée - une dégénérescence totale des tissus qui capture tout le volume de l'organe.

Comment se manifeste l'hépatose du foie gras - les principaux symptômes

Les signes d'hépatose stéatose hépatique sont souvent découverts par hasard lors d'un examen clinique. À l'échographie, l'organe est hypertrophié, l'échogénicité est uniformément augmentée. Avec le développement de la maladie, l'échographie visualise des inclusions granulaires dans le parenchyme, indiquant des processus inflammatoires provoqués par des foyers graisseux. Des taux élevés de cholestérol sanguin indiquent indirectement une hépatose.

Il peut n'y avoir aucun autre signe de stéatose hépatique au début. L'accumulation de lipides est indolore et l'élargissement des petits organes n'est pas toujours perçu par les médecins comme un trouble grave. En conséquence, il n'y a pas de rendez-vous et la maladie progresse imperceptiblement jusqu'à ce que le patient commence à ressentir des symptômes désagréables:

  1. douleur et lourdeur dans l'hypochondre droit;
  2. petit appétit;
  3. flatulence;
  4. la nausée.

Au fil du temps, le foie fait de moins en moins face aux produits métaboliques, frappant d'autres organes et devenant victime de son propre travail inefficace. Un cercle vicieux se forme: le corps fait circuler du sang saturé de toxines, empoisonnant le foie lui-même.

L'intoxication chronique se traduit par une lésion de type avalanche de nombreux organes: cœur, pancréas, intestins, peau. Le développement d'une insuffisance hépatique fonctionnelle devient apparent et se caractérise par des symptômes d'intensité variable:

  • vomissement;
  • la faiblesse;
  • diminution des performances;
  • anorexie;
  • indigestion;
  • couleur jaune;
  • gonflement;
  • épuisement;
  • crises d'épilepsie et troubles neurologiques.

En présence de facteurs prédisposants, l'hépato-obésité se développe généralement entre 40 et 45 ans. Si vous ignorez les symptômes et le traitement de l'hépatose du foie gras, cela provoquera tout un «tas» de pathologies secondaires. La dystrophie tissulaire lancée ne peut qu'affecter l'état de tout l'organisme, et les conséquences les plus dangereuses sont la cirrhose du foie et le cancer. Cependant, une issue fatale est possible sans eux, il suffit de «gagner» sur fond de stéatose, d'insuffisance hépatique sévère.

Traitement

Il n'existe pas de traitement spécifique de la dystrophie hépatique. Le traitement repose sur une alimentation correcte, une désintoxication, l'élimination des effets provoquants et des pathologies associées..

Régime alimentaire et nutrition

Un régime pour l'hépatose du foie gras contribue à la perte de poids, à la normalisation du cholestérol, des triglycérides et de la glycémie, soulage le stress excessif du tube digestif. Il est extrêmement important pour les patients obèses de réduire leur poids corporel, mais sans restrictions drastiques et sévères. Les grèves de la faim, la prise de brûleurs de graisse et d'autres médicaments amaigrissants sont interdits. Fractions de repas fréquentes recommandées en combinaison avec une activité physique..

Le régime implique un rejet complet d'un certain nombre d'aliments:

  • de l'alcool;
  • graisses animales;
  • frit;
  • salé;
  • épicé;
  • conservateurs;
  • édulcorants artificiels, épaississants et autres additifs chimiques.

Les aliments doivent être aussi naturels que possible, bouillis ou cuits à la vapeur, de préférence hachés, chauds. Il est recommandé de respecter le régime "tableau numéro 5": nourriture 5 fois par jour avec une faible teneur en glucose et en matières grasses et augmentée - en protéines.

Les sources de protéines les plus complètes pour l'hépatose:

  • viande diététique (lapin, poitrine de poulet, dinde, veau);
  • un poisson;
  • fromage écrémé;
  • produits laitiers fermentés frais sans additifs;
  • lait écrémé;
  • blanc d'oeuf

Préparations pour le traitement de l'hépatose graisseuse

Le traitement médicamenteux de l'hépatose du foie gras a 2 directions:

  1. Normalisation des processus métaboliques.
  2. Protection et restauration du foie.

Dans le premier cas, la thérapie consiste à prendre des médicaments qui régulent le métabolisme glucidique-lipidique, ainsi que des agents fortifiants (vitamines, micro-éléments). Étant donné que tout médicament représente un fardeau supplémentaire pour les organes digestifs, la manière de traiter l'hépatose du foie gras doit être décidée par le gastro-entérologue, en fonction du tableau complet de la maladie. Parfois, pour corriger la pathologie, il suffit de suivre un régime et d'éviter les effets toxiques. Mais si le corps ne gère pas seul les processus métaboliques, il a besoin d'un soutien médicamenteux:

  • médicaments sensibilisateurs à l'insuline (troglizaton, metformine) - augmentent la sensibilité des tissus à l'insuline, de sorte que la glycémie est convertie en énergie et non ajoutée au dépôt de graisse; réduire les processus inflammatoires et fibrotiques dans le foie;
  • médicaments qui abaissent les lipides sanguins (statines, lopid, gemfibrozil);
  • médicaments qui neutralisent les effets de l'hépatose alcoolique (actigall);
  • vitamines PP, groupes B, C, acide folique;
  • antispasmodiques (No-shpa, Papavérine) pour la douleur dans l'hypochondre droit.

Le deuxième groupe de médicaments est celui des hépatoprotecteurs. Leur fonction est de protéger et de stimuler la régénération cellulaire. Le traitement de l'hépatose du foie gras avec des médicaments est individuel, car les hépatoprotecteurs ont une composition et un effet différents. Le plus souvent, les fonds suivants sont prescrits:

NomSubstance activeActe
Essentiale, Phosphogliv, Essliver FortePhospholipides essentielsRenforcez les membranes cellulaires, éliminez les graisses lourdes du foie. Cours - plusieurs mois
Taurine, Taufon, Méthionine, HeptralAcides sulfoaminoIls protègent les hépatocytes des radicaux libres, stabilisent les membranes cellulaires, normalisent l'apport sanguin local et l'utilisation du glucose, stimulent la synthèse enzymatique, dissolvent les acides biliaires. Cours - 1 à 2 mois
Karsil, Liv 52, Gepabene, HofitolExtraits végétauxIls ont un effet cholérétique, renforcent les hépatocytes. Cours - individuellement
Ursodez, Ursosan, UrsofalkAcide ursodésoxycholiqueAméliorer l'écoulement et la composition biochimique de la bile, réguler le métabolisme des lipides
Hépatosane, SireparExtraits de foie animalRestaurer les hépatocytes

Grâce aux hépatoprotecteurs, les cellules hépatiques ne sont pas complètement régénérées, puis elles sont considérablement renforcées et restaurent leurs fonctions. Avec un mode de vie sain et un contrôle nutritionnel, cela aide à prévenir l'obésité des organes et le développement de complications.
Regardez la vidéo où les praticiens expliquent en détail les symptômes et les traitements de l'hépatose graisseuse:

Traitement avec des remèdes populaires

Si vous avez des problèmes de foie, ne vous laissez pas emporter par les méthodes traditionnelles. Comme les drogues synthétiques, les remèdes naturels créent un stress inutile. Cependant, avec l'hépatose, les recettes sont les bienvenues pour aider à réduire les taux de lipides dans le sang et le foie:

  1. La cannelle est une épice connue pour ses propriétés de combustion des graisses. En l'ajoutant à la nourriture, vous pouvez stimuler l'excrétion de graisse du dépôt hépatique dans le sang pour une utilisation ultérieure par l'exercice. La cannelle normalise le taux de cholestérol et réduit l'appétit.
  2. Le curcuma est un autre complément alimentaire qui a des effets bénéfiques sur le foie. Le curcuma est un antioxydant et un cholérétique efficace. L'assaisonnement adoucit les calculs biliaires et favorise le drainage des enzymes digestives.
  3. Le chardon-Marie est une plante qui fait partie de nombreux hépatoprotecteurs végétaux. Nettoie le foie, améliore le passage de la bile, stimule la croissance et le renforcement des membranes cellulaires.
  4. Les pignons de pin sont un produit précieux contenant des graisses utiles pour les hépatocytes. Pour renforcer le foie, il suffit de manger 1 c. noyaux par jour, plus besoin.
  5. Les noyaux d'abricot ont un effet bénéfique sur les cellules hépatiques et la production de bile. Vous devez manger 5 morceaux par jour.
  6. L'infusion de citron décompose les graisses et aide à réduire le foie. Pour le médicament, vous devez broyer 3 citrons avec le zeste et verser un demi-litre d'eau chaude pendant la nuit. Le matin, buvez 1/3 du liquide, pendant la journée, prenez 2 fois de plus. Répétez 3 jours de suite, puis arrêtez pendant 4 jours.
  7. La collection hépatique est conçue pour un traitement dans les 2 mois. Se compose de: millepertuis, plantain, agrimony, mouche (3 parties chacun), immortelle, Eleutherococcus (2 parties), camomille (1 partie). 1 cuillère à soupe. l. collecte, versez un verre d'eau bouillante, après 30 minutes - filtrez. Boire 30 ml avant les repas, sans édulcorant, trois fois par jour.
  8. Infusion de calendula, souci, capucine et centaurée en proportions égales pour un demi-litre d'eau, boire 100 ml par jour avant les repas.
  9. Collection Cholagogue à base de rose sauvage, d'immortelle et de soie de maïs, insister pendant plusieurs heures dans 500 ml d'eau bouillante. Boire un demi-verre avant les repas.

La phytothérapie pour l'hépatose ne peut pas être la principale méthode de traitement. Les herbes ne peuvent être utilisées qu'avec l'avis d'un médecin..

L'hépatose du foie gras est considérée comme l'une des «maladies de la civilisation». L'utilisation de produits industriels, d'alcool, de produits semi-finis, de sucres raffinés, de boissons gazeuses sucrées, en particulier en combinaison avec l'inactivité physique, conduit inévitablement à des dommages à l'organe, qui chaque seconde résiste aux produits chimiques et aux toxines que nous nourrissons nous-mêmes notre corps.

Les personnes qui mènent une vie saine ne sont pas non plus à l'abri de la stéatose hépatique. Ils présentent d'autres risques: boissons pour sportifs, apport incontrôlé de vitamines et de compléments alimentaires, "nettoyer" le corps avec des herbes et des médicaments. En conséquence - hépatose médicinale.

Dans les conditions de la vie moderne, lorsque l'influence de tous ces facteurs ne peut être évitée, la prévention s'impose: examen médical régulier et attitude la plus prudente envers son propre corps. Le traitement de l'hépatose est un processus long, compliqué et pas toujours réussi..

Revues de traitement

Le mari avait une myocardite sur fond d'angine de poitrine. Ils m'ont mis à l'hôpital, poignardé avec des antibiotiques. En conséquence - hépatose hépatique grasse médicinale. Nous suivons des traitements depuis plusieurs années, suivons constamment un régime et achetons des médicaments coûteux. Nous passons régulièrement une échographie et prenons un profil lipidique. Le médecin dit qu'il n'y a pas d'amélioration, mais que cela ne s'aggrave pas non plus - c'est déjà bon. Donc cette maladie est avec nous pour la vie maintenant, elle n'ira nulle part.

L'échographie de la cavité abdominale a révélé une hépatose du foie gras. J'ai consulté plusieurs médecins, terminé complètement les traitements prescrits, mais rien n'y a aidé. Jusqu'à ce que je trouve un bon endocrinologue.

Médecin compétent, il a découvert une hypothyroïdie en moi et m'a expliqué que tout dans le corps est interconnecté. Je bois des hormones thyroïdiennes, selon l'échographie, le foie est devenu beaucoup mieux. Le processus progresse, quoique lentement. J'ai perdu du poids, au fait.

Hépatose

L'hépatose est une réponse allergique toxique du tissu hépatique à divers facteurs dommageables. À la suite de cette réponse, des changements dégénératifs se produisent dans les cellules hépatiques (contrairement au processus inflammatoire de l'hépatite). Des symptômes tels que malaise général, inconfort dans l'hypochondre droit, diminution de l'appétit et dyspepsie sont caractéristiques. Le traitement le plus efficace est la détection précoce de la maladie. Si vous ne demandez pas d'aide médicale, l'hépatose peut entraîner une cirrhose du foie ou une hépatite.

Classification

L'hépatose peut être aiguë ou chronique. La forme aiguë est l'hépatose cholestatique de la femme enceinte. Il se développe généralement au troisième trimestre de la grossesse et est une variante relativement rare de la maladie..
L'hépatose chronique est diagnostiquée beaucoup plus souvent. Les experts identifient les types suivants:

  • gras;
  • pigmentaire.

La stéatohépatose la plus courante est la dégénérescence graisseuse du foie. Selon les statistiques, il est diagnostiqué chez 25 à 30% de la population. La plupart de ces patients sont des personnes d'âge moyen et âgées. Chez les hommes, il survient 2,7 fois plus souvent que chez les femmes.
Les hépatoses pigmentées sont des pathologies rares. Il s'agit de maladies génétiquement déterminées associées à une altération du métabolisme de la bilirubine: syndrome de Gilbert, maladie de Crigler-Nayyar, etc..

Les causes

Les causes les plus courantes d'hépatose sont les suivantes:

  • mauvaise alimentation (grande quantité d'aliments gras, additifs synthétiques);
  • utilisation à long terme de certains médicaments (antidépresseurs, antipsychotiques, certains antibiotiques, médicaments antidiabétiques, hormones);
  • l'abus d'alcool;
  • troubles métaboliques (diabète sucré, maladie thyroïdienne);
  • grossesse (hépatose aiguë de la femme enceinte).

Le mécanisme de développement des modifications dégénératives du foie dépend de l'étiologie. Ainsi, par exemple, avec la stéatohépatose, un dépôt excessif de triglycérides (dérivés du cholestérol) se produit dans les cellules hépatiques. En raison de la violation des systèmes antioxydants, les structures cellulaires sont endommagées, en particulier les mitochondries. Ces changements provoquent des réactions inflammatoires et un dysfonctionnement des hépatocytes..

Symptômes

L'hépatose peut avoir des symptômes de sévérité différente, selon sa cause, la nature de son évolution et son stade. En particulier, la dégénérescence graisseuse du foie se produit en trois phases successives:

  • stéatohépatose;
  • stéatohépatite;
  • cirrhose du foie.

Au stade initial de la maladie, les symptômes ne sont pas très prononcés et ne sont pas spécifiques:

  • fatiguabilité rapide;
  • trouble du sommeil;
  • inconfort dans l'hypochondre droit;
  • légère hypertrophie du foie;
  • obésité;
  • la peau qui gratte;
  • hypertension artérielle, etc..

Certains patients ne présentent absolument aucun symptôme, des signes de changements dystrophiques sont détectés accidentellement lors d'une échographie. Souvent, la stéatohépatose est associée à une pathologie de la vésicule biliaire, en particulier avec une maladie des calculs biliaires. Dans ce cas, les principales plaintes sont des attaques douloureuses dans la projection du foie, des symptômes dyspeptiques (nausées, vomissements, éructations, ballonnements). Parfois, l'hépatose s'accompagne d'autres pathologies du tractus gastro-intestinal: ulcères ou érosion de la muqueuse, colite, pancréatite, etc..

Au fur et à mesure que la maladie progresse au stade de la stéatohépatite et de la cirrhose, les symptômes d'insuffisance hépatique et d'hypertension portale se rejoignent:

  • jaunissement de la peau et de la sclérotique;
  • gonflement;
  • hypertrophie de l'abdomen et ascite;
  • augmentation des saignements (syndrome hémorragique);
  • diminution de la mémoire et de l'attention.

Diagnostique

Un thérapeute ou un gastro-entérologue s'occupe du traitement et du diagnostic de l'hépatose. Après un examen général et une analyse des plaintes, le médecin vous prescrira des études supplémentaires:

  • test sanguin général et biochimique (transaminases, phosphatase alcaline, GGT, etc.);
  • examen échographique (échographie) du foie et des organes abdominaux.

Selon les indications, d'autres examens sont effectués pour clarifier le diagnostic:

  • tomodensitométrie (CT);
  • imagerie par résonance magnétique (IRM);
  • hépatographie des radionucléides;
  • Biopsie du foie.

Pour exclure d'autres maladies du foie (hépatite virale ou auto-immune, hémochromatose, etc.), des études biochimiques spéciales sont nécessaires. Par exemple, un médecin peut demander un test sanguin pour HBs-AG, cerruloplasmine, taux de fer, etc..

Traitement

L'approche moderne de la thérapie de l'hépatose implique, tout d'abord, l'élimination des facteurs étiologiques. Le patient doit renoncer à la consommation d'alcool, à la prise incontrôlée de médicaments. Si le patient a besoin de médicaments constants, ses dosages sont revus ou modifiés pour d'autres qui n'ont pas d'effet nocif sur le foie..

Vous aurez besoin de bien formuler un régime en tenant compte des besoins du patient. L'activité physique a un effet positif.

Régime

Une place importante (peut-être la plus importante) dans le traitement de l'hépatose est occupée par un régime spécial. Le régime doit être fait en tenant compte des principes suivants:

  • 1 g de protéines pour 1 kg de poids corporel;
  • une grande quantité de vitamines hydrosolubles (acide ascorbique, B1, B6, B12, acide folique, etc.);
  • réduction maximale de la quantité de graisses animales, glucides à digestion rapide, irritant la muqueuse du tractus gastro-intestinal.

Le tableau présente les produits autorisés et interdits:

Une liste plus détaillée des produits, ainsi que des recettes pour tous les jours, sont présentées dans l'application mobile gratuite Tableau n ° 5. Disponible sur iPhone et Android.
Les repas doivent être fractionnés: en petites portions et avec un intervalle de 2-3 heures. Vous devez cuire à la vapeur ou faire bouillir des plats. Autorisé à cuire sans graisse au four. La nourriture doit être chaude. Les plats froids (kéfir du réfrigérateur, crème glacée) augmentent le spasme des sphincters des voies biliaires et peuvent provoquer des douleurs.

Traitement médical

L'acide ursodésoxycholique (UDCA) et les antioxydants sont recommandés pour la récupération précoce du foie. Pour le traitement des maladies concomitantes du tractus gastro-intestinal, des médicaments sont prescrits: des gastroprotecteurs (Rebagit) en présence d'ulcères ou d'érosions de l'estomac et du duodénum, ​​des enzymes (Mezim, Pancreatin), des probiotiques, des médicaments qui réduisent l'acidité de l'estomac (Omeprazole, Nolpaza), etc..

Prévision et prévention

Le pronostic le plus favorable avec un début de traitement précoce. Dans ce cas, la correction du mode de vie, la nomination d'hépatoprotecteurs et d'antioxydants conduisent à la restauration de la fonction hépatique..

Les indicateurs de mauvais pronostic comprennent:

  • modifications significatives des tests de la fonction hépatique (transaminases, phosphatase alcaline);
  • zones de fibrose dans le tissu hépatique;
  • signes de cholestase;
  • hypertension portale.

Avec une forme avancée d'hépatose, un traitement à long terme et des visites régulières chez le médecin sont nécessaires. Le contrôle des paramètres biochimiques hépatiques est répété tous les trois mois, une échographie est effectuée tous les six mois.

La prévention de l'hépatose passe par la limitation de la consommation d'alcool, une alimentation équilibrée et un mode de vie sain. Tout médicament doit être pris selon les directives d'un médecin et sous sa supervision. Ce n'est que dans ce cas qu'il sera possible d'éviter les maladies gastro-intestinales et de maintenir un foie sain..

Hépatose hépatique: symptômes. Traitement médicamenteux de l'hépatose du foie gras

Les mauvaises habitudes affectent négativement la santé humaine. Et en plus, ils peuvent causer de nombreuses maladies graves. Dans cet article, je voudrais vous dire ce qu'est l'hépatose du foie gras.

À propos de la maladie

Au tout début, vous devez comprendre ce qu'est cette maladie. Il s'agit donc de la forme la plus courante de lésions hépatiques alcooliques chez l'homme. Quand parler d'hépatose graisseuse? Si la masse graisseuse du foie est de 10% ou plus supérieure à sa masse humide. Ces amas graisseux ont le plus souvent une taille assez importante, localisés principalement dans les 2e et 3e lobules hépatiques.

Pathogénèse

Par ailleurs, je voudrais également parler de la façon dont l'hépatose du foie gras se produit et de ce qui arrive à cet organe lors de sa défaite par cette maladie. Ainsi, la maladie survient à la suite d'un apport excessif de graisses dans le foie, ainsi que d'une violation de leur excrétion de cet organe. La quantité d'éléments importants impliqués dans le traitement des graisses est réduite. En conséquence, de moins en moins de phospholipides, de lécithine et de bêta-lipoprotéines sont formés à partir de graisses, et les graisses elles-mêmes se déposent progressivement dans le foie..

Gravité

Si le patient présente des modifications hépatiques diffuses, l'hépatose est une conséquence possible de ce problème. Donc, il vaut la peine de dire que cette maladie a quatre stades de gravité:

  1. Initiale. Les gouttelettes de graisse ne s'accumulent que dans les cellules hépatiques individuelles.
  2. 1 degré. La stéatose hépatique est modérée, une grande accumulation de graisse ne peut se trouver qu'à l'intérieur de certaines zones des cellules.
  3. 2e degré. Il peut y avoir différents degrés d'obésité - des petites gouttelettes aux grosses gouttelettes.
  4. 3 degrés. Il s'agit de l'obésité grossière. En outre, ce degré de la maladie est caractérisé par une accumulation extracellulaire de graisse, la formation de kystes dans le foie rempli de graisse.

Symptômes généraux

Si le patient a une maladie telle qu'une hépatose hépatique, les symptômes sont le plus souvent absents. Cependant, il faut dire que la maladie est plus souvent observée chez les personnes ayant un poids corporel accru. En outre, les patients peuvent souvent se plaindre de lourdeur dans l'abdomen et de la région épigastrique, d'intolérance aux aliments gras et de ballonnements. Mais nous devons également nous rappeler que ces symptômes peuvent également être témoins de maladies complètement différentes..

Degré initial de maladie

Nous considérons en outre une telle maladie comme une hépatose du foie. Symptômes du degré initial de la maladie - maintenant je veux en parler. Ainsi, le diagnostic peut être posé par le taux de transamines hépatiques, c'est-à-dire enzymes spéciales. Leur nombre chez les patients atteints d'hépatose augmente considérablement. Si le patient est obèse, un processus inflammatoire lent peut également se produire. Dans certaines situations (avec un traitement erroné ou totalement absent), cela peut entraîner la survenue d'une maladie telle que la cirrhose ou même le cancer.

Deuxième degré de maladie

Hépatose hépatique, symptômes pouvant être présents chez un patient au deuxième stade de la maladie:

  1. Inconfort, inconfort (le plus souvent observé dans le côté droit de l'abdomen).
  2. Une sensation de lourdeur, localisée dans l'hypocondre droit.
  3. Les résultats seront donnés par un examen échographique. Des changements dans la densité hépatique seront observés, et il y aura également une augmentation de l'échogénicité.
  4. Le foie est légèrement hypertrophié. Pour les côtes, il peut dépasser d'environ 3 à 5 cm.
  5. Si vous examinez les vaisseaux du foie, vous verrez que le flux sanguin dans cet organe est modifié, ou plutôt réduit.

Troisième degré de maladie

Si un patient du troisième degré a une hépatose hépatique, les symptômes peuvent être les suivants:

  1. Constipation.
  2. Flatulences sévères.
  3. Nausées fréquentes.
  4. Distension du côté droit.
  5. Désordres digestifs.
  6. Sensations douloureuses. Ils seront localisés dans la zone de l'hypochondre droit et de l'estomac. La douleur sera douloureuse, terne.

Ces symptômes peuvent indiquer que la maladie progresse et est passée à son dernier stade..

Les causes

Pourquoi une maladie telle que l'hépatose hépatique peut-elle survenir? Les raisons résident dans une mauvaise alimentation et l'influence des facteurs alimentaires sur le corps:

  1. Consommation systématique d'alcool.
  2. Manger des aliments gras.
  3. Une consommation excessive de bonbons qui se transforment en graisses.
  4. en surpoids.
  5. Le végétarisme peut provoquer une hépatose hépatique. Le fait est que cette condition peut être causée par l'absence de protéines animales, ainsi que par un trouble du métabolisme des glucides (ce qui se produit souvent chez ceux qui refusent de prendre de la nourriture animale).

Les scientifiques identifient également de nombreux facteurs différents qui contribuent à l'apparition d'une maladie telle que l'hépatose:

  1. Mode de vie sédentaire.
  2. Manger des produits semi-finis, restauration rapide.
  3. Régimes avec une sortie brusque et une suralimentation ultérieure.
  4. Exposition aux drogues.
  5. Exposition à des toxines ou à des médicaments.
  6. Certaines conditions médicales peuvent également entraîner une hépatose (par exemple, diabète sucré, athérosclérose ou goutte).

Diagnostique

Seul un médecin peut dire comment traiter l'hépatose hépatique. L'automédication dans ce cas peut être dangereuse pour la santé du patient. Après tout, seul un médecin peut poser le bon diagnostic et prescrire un traitement adéquat (en fonction du degré de développement de la maladie). Quelles procédures le patient devra-t-il subir pour poser un diagnostic??

  1. Examen par un médecin (gastro-entérologue). Ainsi, une simple palpation du foie par un spécialiste est importante..
  2. Échographie (ou diagnostic par ultrasons).
  3. Angiographie hépatique.
  4. IRM, c'est-à-dire Imagerie par résonance magnétique.
  5. Examen des enzymes hépatiques.

Il est également très important pour cette maladie d'exclure complètement la présence d'une hépatite virale (cela peut être fait à l'aide de tests sérologiques).

Principes de traitement

Si le patient reçoit un diagnostic d'hépatose hépatique, le traitement est ce à quoi vous devez prêter une attention particulière. Après tout, si la maladie n'est pas traitée, vous pouvez amener le corps dans un état déplorable. Qu'est-ce qui sera important dans ce cas? Donc, au tout début, il faut noter qu'il n'y a tout simplement pas de traitement spécifique pour cette maladie. La stratégie pour se débarrasser de l'hépatose sera réduite aux points suivants:

  1. Élimination des facteurs pouvant causer la dystrophie hépatique.
  2. Améliorer la régénération du foie.
  3. Correction du métabolisme.
  4. Détoxification du foie.

Un point important: parallèlement au traitement médicamenteux, il est également important que les patients suivent le bon régime alimentaire..

Groupes de médicaments

Le traitement médicamenteux de l'hépatose du foie gras est très important. Après tout, c'est le seul moyen de faire face à la maladie et de restaurer le fonctionnement normal de cet organe. Il existe trois principaux groupes de médicaments qui combattent efficacement cette maladie:

  1. Préparations contenant des phospholipides essentiels. Il peut s'agir de médicaments tels que "Phosphogliv", "Essentiale", "Essliver Forte".
  2. Préparations liées aux acides sulfoamino. Ce sont des médicaments tels que "Geptral", "Dibikor".
  3. Préparations à base de plantes. Il peut s'agir de médicaments tels que "Karsil", "Liv.52".

Médicaments

Que faut-il savoir d'autre pour les patients atteints d'hépatose du foie gras? Les médicaments doivent être pris correctement. Il est également important de sélectionner correctement la posologie (c'est pourquoi un médecin qualifié doit désigner un traitement):

  1. Le médicament "Berlition". Les patients se voient prescrire deux comprimés (300 mg) par jour pendant 1 à 2 mois. Si la maladie est à un stade avancé, ce médicament peut être administré par voie intraveineuse (600 mg) pendant deux semaines.
  2. Au début du traitement, les patients peuvent être injectés par voie intraveineuse avec le médicament "Heptral". De plus, il est pris sous forme de comprimés.
  3. Le médicament "Essentiale" est prescrit aux patients trois fois par jour, deux capsules. La durée du traitement dans ce mode est de trois semaines. En outre, le médicament est pris en mode de soutien - une capsule par jour pendant encore quelques mois.
  4. Le médicament "Hofitol" est un excellent agent de formation de membrane (la base est les feuilles de l'artichaut des champs). Trois comprimés sont pris quotidiennement avant les repas. Cours d'admission - trois semaines.
  5. Nous considérons plus avant le traitement médicamenteux de l'hépatose du foie gras. Avec cette maladie, il est également important de prendre des médicaments à base de taurine (ce sont des médicaments tels que Taufon ou Dibikor). Ce médicament a plusieurs mécanismes d'action: il augmente le flux sanguin hépatique, a une propriété de formation de membrane et agit comme un antioxydant.
  6. Préparation à base de plantes "Holosas". Si vous devez simultanément réduire la densité de la bile et établir son écoulement, vous pouvez prendre ce médicament. Prendre 1 cuillère à café une demi-heure avant les repas. En outre, le médicament aide à faire face à la sensation de ballonnement dans l'abdomen..
  7. Vitamine E. Elle est prescrite comme antioxydant. Alternative: vitamine C et sélénium.
  8. Vitamines. Pour la désintoxication du foie, la niacine (vitamine PP et acide nicotinique) et la riboflavine (vitamine B2).

Herbes médicinales

Si le patient a une hépatose hépatique, le traitement peut également être complété par des herbes et des épices.

  1. Cannelle. Combat l'accumulation de graisse dans les cellules hépatiques. Réduit également l'appétit et abaisse la glycémie et le cholestérol (important dans le diabète sucré).
  2. Safran des Indes. Il a des propriétés antioxydantes, favorise l'écoulement de la bile, abaisse le taux de sucre. Cet assaisonnement est à la base d'une préparation telle que "Holagol".
  3. Chardon-Marie (ou chardon-Marie). Conçu pour améliorer l'écoulement de la bile, pour normaliser le travail non seulement du foie, mais aussi de la vésicule biliaire. A également une fonction de formation de meubles, favorise la restauration des cellules hépatiques et aide à synthétiser les protéines.
  4. Oseille frisée. En plus d'être une excellente aide au travail de la vésicule biliaire, il aide également à lutter contre le dépôt de graisse dans le foie..
  5. Artichauts. Idéal pour aider le foie. Ils sont à la base d'un médicament tel que "Hofitol".

Nutrition

Comme déjà mentionné ci-dessus, la principale cause de l'apparition de la maladie est l'alimentation malsaine d'une personne. Par conséquent, un menu bien choisi est important. Avec l'hépatose du foie gras, tous les aliments doivent être équilibrés. Mais certains produits alimentaires devront être abandonnés..

  1. Les protéines. Obtenir suffisamment de protéines est très important. Ainsi, la dose quotidienne reste comme d'habitude. La moitié des protéines doit provenir d'aliments d'origine végétale, l'autre moitié d'animaux. Les aliments qu'il est important de consommer: poisson, œufs, sarrasin, volaille, viande animale (lapin, bœuf, veau), farine de soja et flocons d'avoine.
  2. Les graisses. Le quota quotidien de matières grasses doit être réduit à 70 g par jour. Cependant, il est impossible d'abandonner complètement leur consommation (des changements hormonaux peuvent survenir et sans graisses, le corps ne peut pas fonctionner normalement). Il faut limiter au maximum la consommation de saindoux, viandes fumées, canard, oie, margarine dure, produits laitiers gras. Les produits suivants restent préférés: huile de poisson de mer, volaille, fruits de mer. Un tiers de toutes les graisses doit provenir d'aliments végétaux. Dans ce cas, vous pouvez manger des olives, ainsi que des huiles végétales..
  3. Les glucides. Si le patient a une hépatose hépatique diffuse, l'apport en glucides doit être limité. Dans ce cas, vous devez arrêter de consommer les produits suivants: semoule, riz, muffins, produits de boulangerie de première qualité, glaces et bonbons. Le régime doit être enrichi avec des aliments riches en glucides complexes. Ce sont des légumineuses, des légumes, des baies, des noix, des fruits, des algues, du son.

Principes de nutrition

Il est très important non seulement de manger la bonne nourriture, mais aussi de savoir quand et en quelle quantité. Si un patient a une maladie du foie (comme une hépatose), un nutritionniste vous conseillera certainement de réduire votre apport calorique quotidien. Dans le même temps, vous devez également vous rappeler que vous devez manger en petites portions environ 4 à 5 fois par jour. Vous ne pouvez pas trop manger. Il est nécessaire d'abandonner complètement la consommation d'alcool et d'aliments nocifs pour le corps.

Prévention et mode de vie

Si vous souhaitez éviter l'apparition de cette maladie, il est très important de suivre des mesures préventives. Ce qui sera pertinent dans ce cas?

  1. Nutrition adéquat.
  2. Maintenir un poids santé.
  3. Vous devez mener une vie active. Marcher en plein air est très important, ainsi qu'une activité physique modérée sur le corps..
  4. Vous devez boire au moins deux litres d'eau par jour.
  5. Vous devez également abandonner les mauvaises habitudes. Surtout en buvant de l'alcool.
  6. Il est important de garder une trace de votre glycémie.

Aux premiers symptômes, vous devez consulter un médecin. Après tout, faire face à la maladie au début peut être assez facile et sans trop d'efforts..

Prévoir

Que pouvez-vous dire aux personnes qui ont reçu un diagnostic d'hépatose du foie gras par des médecins? Ne désespérez pas, cette maladie est guérissable. Si un diagnostic a été posé en temps opportun et qu'un traitement adéquat a été prescrit, la maladie peut être complètement traitée en peu de temps et les résultats du traitement seront déjà perceptibles au cours des premières semaines. Si l'hépatose est passée au troisième stade, le traitement sera assez long. Cependant, il est possible de faire face à cette maladie avec un traitement approprié..

Pourquoi l'hépatose hépatique est-elle dangereuse??

Parmi les maladies hépatiques de nature non inflammatoire, l'une des premières places est occupée par l'hépatose. Selon cette définition, diverses pathologies sont combinées, caractérisées par des modifications dystrophiques du parenchyme (tissu) du foie..

La dégénérescence graisseuse de l'organe, appelée hépatose du foie (ou stéatohépatose), peut être causée par un certain nombre de raisons et constitue un danger pour la santé, et parfois pour la vie humaine.

  1. Hépatose hépatique: qu'est-ce que c'est?
  2. Hépatose pigmentée
  3. Hépatose focale
  4. Hépatose toxique
  5. Hépatose chronique
  6. Causes de l'hépatose hépatique
  7. Pathogenèse de l'hépatose hépatique
  8. Pourquoi l'hépatose hépatique est-elle dangereuse??
  9. Hépatose 1 à 2 degrés - qu'est-ce que c'est?
  10. Vidéo utile
  11. Conclusion

Hépatose hépatique: qu'est-ce que c'est?

Qu'arrive-t-il à l'organe lorsque l'hépatose hépatique se développe, qu'est-ce que c'est? Pour comprendre ce qu'est la stéatohépatose, il suffit d'imaginer un filtre obligé de faire passer une énorme quantité de corps gras à travers lui-même.

Si le «filtre» fonctionne correctement, rien ne l'empêchera de faire face à ses fonctions pendant toute la «durée de vie garantie», dans notre cas, tout au long de la vie d'une personne. En cas de problème, les cellules filtrantes (ou cellules hépatiques) commencent à s'encrasser et à devenir envahies par les molécules graisseuses..

C'est ce qui se passe avec une pathologie appelée hépatose. Ce que c'est maintenant est clair, mais cette pathologie a plusieurs variétés qui affectent l'évolution de l'hépatose hépatique.

Hépatose pigmentée

Le groupe de la stéatohépatose pigmentaire fait référence aux maladies génétiquement déterminées héréditaires. Ce type est dû à un défaut d'une enzyme hépatique spécifique impliquée dans le métabolisme de la bilirubine. La violation du traitement de la bilirubine entraîne une jaunisse, typique de 4 sous-espèces:

  • Syndrome de Gilbert;
  • Syndrome du rotor;
  • Syndrome de Dabin-Johnson;
  • Syndrome de Crigler-Nayyar.

Tous ces syndromes, associés à une hépatose pigmentaire, se retrouvent généralement à un jeune âge, se déroulent sous une forme chronique avec des exacerbations peu fréquentes, mais avec une jaunisse sévère.

Le syndrome de Crigler-Nayar est particulièrement dangereux, qui survient immédiatement à la naissance et se manifeste par une jaunisse, une augmentation du tonus musculaire, des convulsions et plus tard - un retard dans le développement physique et intellectuel. Dans ce cas, les dommages au système nerveux entraînent souvent la mort de l'enfant..

Hépatose focale

La plupart de toutes les questions sont causées par une variété telle que la stéatohépatose focale du foie. Comment cette pathologie peut-elle être locale si la stéatohépatose fait référence à des processus diffus, c'est-à-dire qu'une infiltration graisseuse se produit dans tout l'organe? Même sur une échographie, il est difficile de distinguer la stéatohépatose focale, par exemple, d'un hémangiome hépatique.

Ce type n'est pas caractérisé par des manifestations symptomatiques lumineuses..

Hépatose toxique

La dystrophie hépatique toxique se produit en raison des effets toxiques sur le corps:

  • poisons, y compris insecticides, sels de métaux lourds et autres composés chimiques dangereux;
  • fumées toxiques dans les industries dangereuses;
  • médicaments puissants;
  • champignons vénéneux;
  • de l'alcool.

L'empoisonnement par des substances toxiques peut survenir à la fois par voie orale et par la peau et les voies respiratoires.

Hépatose chronique

La cause de l'hépatose chronique du foie est un trouble métabolique des hépatocytes. Un tel trouble peut être causé par le diabète sucré, une surnutrition déséquilibrée, l'obésité (en tant que dernier stade du syndrome métabolique), l'alcoolisme et une intoxication prolongée par des drogues, de l'alcool, etc..

Nous pouvons dire à propos de l'hépatose chronique que c'est l'un des types les plus courants d'infiltration de foie gras..

Étapes de la dégradation du foie dans l'hépatose graisseuse

Causes de l'hépatose hépatique

Plusieurs facteurs, à la fois exogènes (externes) et endogènes (déterminés génétiquement), contribuent au développement de l'hépatose hépatique. Par exemple, il existe une relation de cause à effet entre la dégénérescence graisseuse du foie et les facteurs alimentaires (c'est-à-dire associés à la malnutrition):

  • l'avitaminose;
  • carence en protéines animales (conduisant à un trouble du métabolisme des glucides);
  • Syndrome de Cushing;
  • obésité;
  • diabète sucré;
  • maladies thyroïdiennes.

Des conditions telles qu'une carence en vitamines ou en protéines peuvent être déclenchées par un jeûne prolongé, le véganisme. Et l'obésité et le diabète sucré peuvent survenir à la suite d'une suralimentation ou d'une alimentation déséquilibrée..

Parmi les facteurs provoquant l'hépatose pigmentaire, il existe une violation du métabolisme des acides biliaires et du pigment hépatique - la bilirubine. La dystrophie hépatique toxique est le plus souvent causée par l'abus d'alcool.

Pathogenèse de l'hépatose hépatique

Considérons maintenant le mécanisme de développement des changements dystrophiques, c'est-à-dire la pathogenèse de l'hépatose hépatique. Ce que c'est?

  1. Si les causes de l'apparition de la maladie peuvent être nombreuses, la pathogenèse, en règle générale, "adhère" au même schéma, quelles que soient les raisons.
  2. Qu'il s'agisse d'une pathologie congénitale ou du résultat d'effets toxiques, la stéatohépatose est une conséquence d'une violation des processus biochimiques à l'intérieur des cellules hépatiques.
  3. N'ayant pas le temps d'utiliser des molécules de graisse libres, les hépatocytes commencent à accumuler de la graisse à l'intérieur d'eux-mêmes, ce qui conduit à la prolifération du parenchyme hépatique.

Autrement dit, en examinant la question de savoir ce qu'est l'hépatose hépatique, on peut affirmer qu'il s'agit d'une infiltration graisseuse, dans laquelle les graisses s'accumulent dans les hépatocytes ou entre eux.

Causes de l'hépatose du foie gras

Pourquoi l'hépatose hépatique est-elle dangereuse??

Malgré l'opinion dominante selon laquelle la stéatohépatose hépatique peut être attribuée à des pathologies habituelles ou ordinaires (après tout, elle survient chez presque une personne sur deux de plus de 45 ans), cette maladie ne doit pas être laissée sans surveillance.

Une augmentation des symptômes indiquera la progression du processus (2 et 3 degrés) et un risque accru de complications graves.

Hépatose 1 à 2 degrés - qu'est-ce que c'est?

Pour faciliter le diagnostic et présenter une image du processus pathologique, toute maladie peut être divisée en stades ou degrés. La même chose s'applique à la stéatose hépatique..

  1. Lorsque de petites gouttes de graisse commencent à s'accumuler dans les hépatocytes individuels, la condition est généralement appelée le degré initial de stéatohépatose. Symptomatiquement, cela ne se manifeste en aucune façon..
  2. Le premier degré est caractérisé par une obésité modérée du parenchyme hépatique sous forme d'accumulation de grosses gouttes graisseuses dans certaines parties de l'organe. Le déroulement lent du processus ne permet pas de détecter en temps opportun ce degré de dégénérescence graisseuse. Et laisser le processus suivre son cours peut entraîner le développement de la fibrose.
  3. L'hépatose de grade 2 se manifeste par la nature mixte de l'obésité hépatocytaire dans tout le tissu hépatique. À ce stade, une douleur peut survenir sous la côte droite, une gêne dans l'épigastre (plus proche du côté droit), une saillie du foie au-delà du bord de la côte jusqu'à 5 cm.
  4. Au stade 3 de la stéatohépatose, il y a une image de propagation diffuse de l'obésité des hépatocytes avec accumulation extracellulaire simultanée de graisse, conduisant à la prolifération du tissu conjonctif et à la formation de kystes graisseux.

La progression graduelle de l'obésité hépatique est dangereuse par le développement du processus en stéatohépatite (pas une inflammation virale du foie) ou en fibrose, et plus tard - cirrhose. Selon les experts, l'hépatose des 20 à 30 prochaines années pourrait devenir la principale raison du développement de la cirrhose, nécessitant une transplantation hépatique..

Vidéo utile

Pour plus d'informations sur les symptômes, les causes et le traitement de l'hépatose du foie gras, voir cette vidéo: