Caractéristiques du traitement de la fibrose hépatique de grade 3

La cirrhose du foie est une pathologie chronique dangereuse qui se développe pendant des années sans symptômes externes. Il est très difficile de déterminer les écarts dans les premiers stades de développement. Les symptômes apparaissent avec la progression de la maladie, lorsque les troubles sont déjà irréversibles. Selon les statistiques, une fibrose hépatique de grade 3 dans 80% des cas signifie une issue mortelle dans les 5 à 7 ans. L'espérance de vie avec la cirrhose dépend des comorbidités du patient.

Présentation de la fibrose

Le foie est composé à 80% d'hépatocytes - des cellules qui assurent la synthèse des éléments vitaux. Si un processus inflammatoire associé à une maladie pathologique se produit dans l'organe, le tissu sain est progressivement remplacé par du tissu fibreux. Cause - activation des lipocytes (cellules graisseuses), production excessive de collagène.

  • 1er degré - processus inflammatoire. Biochimie sans écarts, l'échographie détecte les petites zones de remplacement par le tissu conjonctif. Le pronostic est favorable, traitement médicamenteux.
  • Grade 2 - pénétration des lipocytes dans les septa portes, violation de la structure de la structure lobulaire. La zone touchée représente jusqu'à 30% de l'organe. Le pronostic est favorable, avec une thérapie complexe.
  • Grade 3 - l'inflammation couvre 40 à 60% des tissus, des cicatrices se forment et certaines cellules meurent. Les marqueurs hépatiques déterminent l'excès des normes admissibles de 2 à 2,5 fois. Le pronostic est défavorable.
  • 4 degrés - cirrhose du foie, transformation des tissus en cicatrices, formation de faux lobes. Le pronostic est mauvais. Chance de guérison - greffe d'organe.


Avec la progression de la prolifération de la fibrose, le foie perd sa capacité à fonctionner pleinement - le métabolisme et la circulation sanguine sont perturbés. Aux premiers stades, il existe de bonnes chances d'empêcher le développement du processus pathologique à l'aide de médicaments. Mais si les médecins ont confirmé une fibrose hépatique de grade 3, le pronostic est mauvais. À ce stade, le tissu conjonctif rugueux se développe rapidement, les fonctions de l'organe sont inhibées..

La première question que les patients posent à leur médecin dans ce cas est: "Est-il possible de guérir une fibrose hépatique de grade 3?" Les hépatologues répondent qu'il est impossible de restaurer les cellules endommagées, mais une thérapie compétente prolonge la vie de 5 à 7 ans. Sans assistance médicamenteuse, le stade de la cirrhose et de la mort suit.

Causes et facteurs de risque

Le danger d'une maladie asymptomatique au premier stade. L'état de santé du patient ne change pas, il n'y a pas de douleur au foie. Ainsi, la maladie progresse et couvre de plus en plus de zones de l'organe, réduisant les chances de guérison. De plus, si la cause de la fibrose est des toxines ou une pathologie chronique, alors chaque étape suivante se développe plus rapidement que la précédente..

Il est important de savoir! Environ 20% des cas de fibrose hépatique sont déjà diagnostiqués au grade 3, lorsque le pronostic de l'espérance de vie est au maximum de 5 à 7 ans.

Les personnes travaillant dans des industries dangereuses (souvent dans l'industrie métallurgique) sont sensibles à la maladie. Les patients qui voyagent dans des pays à climat tropical, où le risque de contracter des infections virales est dépassé, sont également à risque. Les principales raisons du développement de la pathologie:

  • Malformations congénitales, prédisposition génétique;
  • Alcoolisme chronique, toxicomanie;
  • Empoisonnement avec des poisons toxiques (acides, ammoniaque, alcali);
  • Virus - hépatite (B, C, D), cytomégalovirus, mononucléose;
  • Médicaments de chimiothérapie;
  • Cellules cancéreuses dans les tissus organiques;
  • Maladies auto-immunes;
  • Maladies chroniques du système endocrinien, biliaire et circulatoire.

Un sol favorable au développement de la fibrose est une faible immunité, des pathologies chroniques du tractus gastro-intestinal. En cas d'antécédents familiaux de maladies des voies biliaires, du foie, du système immunitaire, un examen préventif est recommandé une fois par an.

Symptômes

Aux premières anomalies structurelles dans les tissus hépatiques, il n'y a pas de signes externes et la fibrose n'est déterminée qu'à l'aide de méthodes de laboratoire et instrumentales. Mais au deuxième stade de la pathologie, le bien-être du patient s'aggrave, des symptômes similaires à une intoxication apparaissent. Si vous consultez immédiatement un médecin, les chances de guérison sont assez élevées - jusqu'à 80%.

Les plus dangereux sont 3 et 4 degrés de fibrose. À ce stade, l'évolution de la maladie est rapide, des symptômes vifs sont exprimés:

  • perte d'appétit;
  • la diarrhée;
  • nausées Vomissements;
  • crampes, douleurs musculaires;
  • tremblement dans les membres, impuissance;
  • formation veineuse réticulaire autour de la circonférence du nombril;
  • abdomen bombé (en raison de l'accumulation de liquide dans la cavité abdominale);
  • urine brun foncé;
  • nodules de cholestérol sur la peau;
  • les troubles mentaux.

Le niveau de bilirubine augmente dans le corps et, lorsqu'il se décompose, la substance tache l'urine de la couleur de la bière brune. Dans certains cas, une mousse jaune apparaît. Des nodules de cholestérol se forment en raison de troubles du métabolisme des lipides. Se produisent plus souvent sur les paupières, la face externe des paumes, les pieds.

En raison de l'insuffisance hépatique, les toxines se propagent par le sang à tous les organes. Le système nerveux en souffre, le cortex cérébral est affecté et les fonctions cognitives s'atrophient. Le patient perd la mémoire, la capacité de se concentrer, de maintenir le dialogue. À un stade tardif de la fibrose, le patient est désorienté dans l'espace, se retire de la réalité, car il est dans un état proche du choc toxique.

Procédures de diagnostic

L'examen dans 80% des cas est effectué à 2-3 stades de fibrose, car la plupart des patients sont traités avec des symptômes déjà exprimés. Tout d'abord, l'histoire du patient, le lieu de travail, le respect des mauvaises habitudes, les maladies chroniques, les pathologies familiales sont étudiés. Après avoir déterminé le groupe de risque, un examen détaillé est effectué.

Tests de laboratoire

Pour la recherche, le sang est prélevé d'un doigt et d'une veine. Il est nécessaire d'évaluer la composition structurelle et le comportement des cellules. Nommé:

  • analyse générale (il y a une diminution des leucocytes et des érythrocytes, augmentation de l'ESR (à partir de 25 mm / h);
  • biochimie - évaluation des enzymes hépatiques;
  • immunogramme - la présence d'anticorps contre les virus, les infections;
  • homéostasiogramme - analyse de la coagulation sanguine;
  • fibrotest - une évaluation précise du degré d'inflammation fibreuse.

Les Fibrotests sont une technique importante qui détermine le degré et le stade de la fibrose. Comparable à la biopsie, recommandé par l'OMS. Dans les organisations budgétaires, la méthode est rarement utilisée, le coût dans un établissement médical privé est de 9 000 à 20 000 roubles. S'il n'y a pas de possibilité d'utiliser le fibrotest, le tableau clinique sera déterminé avec précision par échographie, tomodensitométrie, IRM, élastographie, biopsie.

Les ultrasons et les rayons X détectent les zones de fibres conjonctives et l'étendue de la propagation des changements. À l'aide de la tomodensitométrie et de l'IRM, un modèle tridimensionnel de la structure cellulaire est formé et la présence de processus tumoraux est révélée. L'élastographie détermine l'état du parenchyme hépatique, le degré de pénétration des tissus conjonctifs. Sur la base des données obtenues, le médecin établit un diagnostic et sélectionne un schéma thérapeutique.

Méthodes de traitement

Le traitement de la fibrose hépatique de grade 3 nécessite des changements de mode de vie - abandon de l'alcool, du tabagisme, de l'alimentation. Cela stimule la circulation sanguine, la nutrition des cellules avec de l'oxygène, la régénération des tissus.

Prise en charge des médicaments

La thérapie vise à éliminer les causes de la formation de fragments fibreux. La suppression du syndrome inflammatoire et le blocage de la reproduction des cloisons portocentrales sont nécessaires. Nommé:

  • médicaments antiviraux, anti-inflammatoires;
  • immunomodulateurs;
  • hépatoprotecteurs;
  • hormones artificielles;
  • cytostatiques;
  • cholérétique;
  • antioxydants.

Conseil! Avec une fibrose hépatique de grade 3, un traitement symptomatique est également nécessaire pour soulager l'état du patient. Les antibiotiques, antispasmodiques, diurétiques sont recommandés.

Nourriture recommandée

Le patient doit respecter strictement le régime alimentaire - tableau numéro 5. Il est nécessaire d'exclure les aliments frits, salés, épicés, les cornichons, la conservation. Les bonbons sucrés, les bonbons, le sucre sont limités à 50 grammes par jour.

Le menu est formé selon le principe:

  • Eau - pas plus de 1,5 litre par jour;
  • Boire - vert, tisane, compote, décoctions;
  • Porridge - sarrasin, riz, flocons d'avoine;
  • Ragoût de légumes, purée de pommes de terre;
  • Viande faible en gras, viande hachée - dinde, poulet, lapin;
  • Poisson - plie, carassin, morue;
  • Remplacer le beurre par de l'olive.

Il est important de s'en tenir à une faible teneur en protéines (40 grammes par jour) et en sel, il est donc préférable de privilégier les soupes, les légumes, la purée de pommes de terre. Mangez 5 à 6 fois par jour, fractionné. De plus, vous pouvez boire un cours de vitamines B.

La thérapie traditionnelle au troisième stade augmente la durée de la capacité du patient pendant 3 à 5 ans. La durée de vie d'un patient atteint de fibrose hépatique de grade 3 dépend en grande partie de son mode de vie. Il faut suivre un régime, exclure l'activité physique, être plus souvent à l'air frais, prendre régulièrement des médicaments.

Un pronostic plus optimiste est probable dans le cas d'une transplantation hépatique. Avec une issue favorable, l'espérance de vie dépasse 10-12 ans. Le procédé implique l'implantation d'un organe donneur dans le système circulatoire du patient. L'opération est compliquée, l'observation à l'hôpital dure 21-30 jours, la sortie est nommée après confirmation de la greffe hépatique. La méthode est contre-indiquée chez les patients atteints d'hépatite virale, car il existe un risque d'infection des tissus adjacents.

Remèdes populaires

Les gens utilisent des techniques qui suggèrent comment traiter la fibrose hépatique de grade 3 avec des décoctions et des herbes. La méthode la plus populaire est l'huile de chardon-Marie. Consommez 1 c. un jour, le matin, à jeun. Cours 30/30 jours.

Les baies d'églantier traitent également les maladies du foie. Les fruits écrasés doivent être versés avec de l'eau bouillante (pour 150 grammes de baies par 500 ml), insistez pendant 3 heures. Boire un demi-verre, 5 fois par jour.

Parmi les remèdes populaires recommandés pour la fibrose, il y a un mélange à base d'huile d'olive et de miel. Recette de cuisson: mélanger 200 ml d'huile avec un verre de miel, presser un citron moyen. Remuer jusqu'à consistance lisse, couvrir. Prendre 3 r par jour, une demi-heure avant les repas. Cours 1-6 mois.

Attention! Il est inacceptable de s'automédiquer sans la permission d'un médecin. La thérapie n'est efficace qu'avec un effet complexe sous la supervision de médecins.

Complications

Le pronostic de la fibrose hépatique de grade 3 est toujours décevant. Les lésions tissulaires sont diagnostiquées tardivement, lorsque le patient choisit non pas la vie ou la mort, mais la période pendant laquelle il doit lutter contre une maladie chronique. Dans 30% des cas, la maladie entraîne des complications, même avec un accompagnement médicamenteux. Avec un début de traitement intempestif, la fibrose se transforme en oncologie, saignement mortel.

  • Cirrhose;
  • Ascite;
  • Saignement gastro-intestinal;
  • Hypotension;
  • Tachycardie;
  • Encéphalopathie hépatique;
  • Tumeur maligne hépatocellulaire;
  • Insuffisance rénale sévère;
  • Colopathie hépatique, gastropathie.
  • Issue fatale.

Le troisième stade de la fibrose hépatique est dangereux avec des conséquences critiques pour l'homme. Le taux de survie avec le diagnostic est de 38 à 42%. Mais, avec une détection rapide de la pathologie et une thérapie bien choisie, l'espérance de vie augmentera de 5 à 7 ans. La transplantation d'organe prolonge la période de 10 à 15 ans avec des médicaments et un régime.

La fibrose hépatique de grade 3 est-elle traitable et combien vivent avec un tel diagnostic?

La fibrose hépatique de grade 3 est une forme grave de pathologie difficile à traiter et altère considérablement la qualité de vie du patient. Dans les premiers stades, cette maladie est traitée avec succès avec des médicaments. Mais le caractère insidieux de la fibrose est que dans les premiers stades de développement, elle est asymptomatique, ce qui entraîne des difficultés de diagnostic..

Comment la fibrose se développe?

La fibrose est une maladie caractérisée par le remplacement progressif des hépatocytes (cellules hépatiques) par du tissu fibreux. En fait, il s'agit d'un processus naturel qui est une conséquence de réactions inflammatoires survenant dans le foie dans diverses pathologies. Des formations fibreuses se forment à la suite de l'activation de cellules étoilées (lipocytes) qui, dans un foie sain, sont dans un état «dormant». Lorsque le parenchyme hépatique est endommagé et détruit, les lipocytes commencent à produire des cellules fibrogènes constituées de collagène et de fibres de tissu conjonctif..

Avec la progression de la maladie, les tissus fibreux se développent, interfèrent avec les processus de métabolisme et de circulation sanguine dans l'organe affecté, le nombre d'hépatocytes efficaces diminue, le foie perd progressivement ses fonctions. Dans les étapes initiales, ces changements peuvent être stoppés et inversés. Mais au stade 3 de la fibrose hépatique, c'est presque impossible à faire, car la plupart des cellules de la glande ont déjà été remplacées par du tissu cicatriciel. À ce stade, une thérapie complexe compétente est très importante, ce qui arrêtera la poursuite de la progression du processus pathologique et empêchera le passage de la maladie au 4ème stade, au cours duquel la cirrhose se développe..

Causes de la fibrose

De nombreuses raisons peuvent déclencher la formation de tissu fibreux. Les plus courants sont:

  • consommation régulière d'alcool;
  • empoisonnement du corps avec des substances chimiques toxiques et toxiques;
  • hépatite de diverses étiologies (virale, toxique, médicinale);
  • anomalies congénitales du foie;
  • la présence de maladies concomitantes du système cardiovasculaire, endocrinien et biliaire;
  • prédisposition génétique;
  • maladies de nature auto-immune.

L'hépatite C s'accompagne nécessairement de modifications fibrotiques des tissus hépatiques. Mais ils se développent lentement. Il peut s'écouler 5 à 6 ans entre le début de la maladie et l'apparition des premiers symptômes prononcés de fibrose. L'évolution de la pathologie n'est considérablement accélérée qu'à un stade tardif, 3, lorsque la fonctionnalité du foie diminue et que l'organe ne peut plus fonctionner pleinement.

Symptômes

Les stades initiaux de la maladie ne présentent aucun symptôme spécifique. Le patient peut se plaindre de faiblesse, de fatigue chronique, d'irritabilité accrue, d'une baisse de la capacité de travail, mais en même temps ne pas ressentir de signes indiquant des dommages aux organes. La détérioration du bien-être est considérée par beaucoup comme un malaise temporaire associé à un processus de travail ardu, mais avec le temps, ils remarquent que même un long repos n'apporte pas de soulagement..

Au fur et à mesure que la maladie progresse, les symptômes deviennent plus graves et obligent le patient à consulter un médecin. Au stade 3 de la fibrose hépatique, les manifestations suivantes se produisent:

  • Diminution de l'appétit, nausées ou épisodes de vomissements résultant d'erreurs nutritionnelles - utilisation d'aliments gras et épicés, viandes fumées, marinades, alcool.
  • Symptômes dyspeptiques - ballonnements, flatulences, grondements, brûlures d'estomac, éructations, troubles des selles.
  • Sensation de lourdeur et de douleur constante dans l'hypochondre droit d'intensité variable - de la traction, de la douleur à la douleur vive et insupportable.
  • Démangeaisons douloureuses, maux de tête et autres signes d'intoxication du corps par des produits toxiques qui s'accumulent dans le sang en raison de la perte des fonctions de filtrage du foie.
  • Gonflement des membres, qui est le plus visible à la fin de la journée de travail.
  • L'apparition de saignements de nez, des saignements des gencives.
  • La température corporelle est maintenue longtemps à environ 37-37,5 ° C.
Degré sévère

Un degré sévère de dommages est indiqué par un assombrissement de l'urine, qui prend la couleur de la bière brune en raison d'un excès de bilirubine et de ses produits de désintégration. Lorsque le métabolisme lipidique est perturbé, un excès de cholestérol et d'acides gras commence à se déposer dans les tissus, ce qui conduit à la formation de xanthomes - de petits nodules ovales sous la peau des paupières, des paumes et des plantes. Le liquide s'accumule dans la cavité abdominale, en conséquence, l'abdomen fait saillie et peut augmenter considérablement sa taille. Cette condition est appelée ascite..

Le foie perd pratiquement ses fonctions, perd sa capacité à neutraliser les substances toxiques, qui sont transportées dans tout le corps avec la circulation sanguine et ont un effet extrêmement négatif sur le système nerveux et les cellules cérébrales. En conséquence, les troubles mentaux surviennent dans les derniers stades de la fibrose. Le patient a une instabilité émotionnelle, une tendance à la dépression, la léthargie, la dépression, une anxiété accrue, des peurs non fondées, des problèmes de mémoire, de concentration et la capacité d'absorber de nouvelles informations.

L'évolution du stade 3 de la fibrose est souvent compliquée par une anémie, car la quantité d'hémoglobine et d'érythrocytes dans le sang diminue fortement. Le risque de saignement des vaisseaux dilatés augmente, les défenses de l'organisme sont fortement réduites et le patient devient particulièrement vulnérable à l'assaut de diverses infections.

Diagnostique

Il est possible de choisir le traitement le plus efficace pour la fibrose hépatique de stade 3 uniquement après un examen complet, y compris un ensemble de procédures de diagnostic. Lors de la collecte de l'anamnèse, le médecin écoutera les plaintes du patient, posera des questions sur les symptômes caractéristiques et découvrira la présence d'une prédisposition génétique.

Au cours du processus de palpation, la nature de la douleur, la taille du foie, l'état de la peau, la présence de signes d'accompagnement (varicosités, configuration veineuse, xantel) sont déterminées. L'état psychoémotionnel du patient est nécessairement évalué, car lorsque le corps est empoisonné par des substances nocives, une encéphalopathie hépatique se développe, dans laquelle le tissu cérébral souffre.

Les méthodes de diagnostic de laboratoire comprennent les procédures suivantes:

  • test sanguin (général) - détermine la présence d'un processus inflammatoire, le taux d'hémoglobine et d'autres indicateurs importants;
  • un test sanguin pour la biochimie - avec la fibrose, il montre une augmentation du cholestérol, de la bilirubine, de la phosphatase alcaline, une augmentation de l'AST et de l'ALT;
  • coagulogramme - vous permet d'évaluer les troubles de la coagulation sanguine;
  • fibrotest - un test sanguin spécifique qui vous permet de déterminer avec précision le degré de fibrose;
  • recherche immunologique - aide à déterminer la cause de la pathologie et le statut immunitaire du corps.

Parmi les méthodes de recherche instrumentale sont utilisées:

  • Échographie - une procédure échographique vous permet d'évaluer l'état du foie et d'identifier les zones qui ont subi des modifications fibreuses;
  • CT - à l'aide de la tomodensitométrie, il est possible d'obtenir plusieurs projections d'un organe, de construire son modèle tridimensionnel, de déterminer la présence d'un processus tumoral.
  • L'IRM est la méthode de diagnostic la plus moderne et la plus informative qui vous permet de déterminer les moindres changements dans les cellules, de clarifier le degré de dommage et la forme de fibrose.
  • Le fibroscan (élastographie) est une procédure utilisant un équipement moderne, à l'aide duquel le stade de développement de la fibrose est déterminé, évaluant l'élasticité du parenchyme hépatique.
  • Bipsie du foie - la procédure est effectuée sous la supervision d'une échographie.Le matériel biologique pour la recherche est prélevé avec une aiguille spéciale, qui est utilisée pour faire une ponction dans la cavité abdominale. Le matériel biologique est envoyé pour examen histologique.

Sur la base des résultats obtenus, le médecin établit un diagnostic final et sélectionne un schéma thérapeutique efficace.

Traitement de la fibrose grade 3

Lors du rendez-vous chez le médecin, les patients se demandent s'il est possible de guérir une fibrose de grade 3? À ce stade, les modifications pathologiques du tissu hépatique sont déjà irréversibles. Dans le parenchyme hépatique, on observe la formation de plusieurs septa portocentraux (septa du tissu conjonctif). Ils pénètrent dans l'épaisseur du parenchyme hépatique, perturbent la structure de l'organe et interfèrent avec le fonctionnement normal du foie. Mais même à ce stade, un traitement correctement sélectionné peut suspendre le processus pathologique et empêcher sa transition vers l'étape suivante, ce qui menace le développement de la cirrhose..

Le traitement des stades avancés de la fibrose est long et complexe, nécessitant de la patience de la part du patient et une mise en œuvre exacte de toutes les recommandations médicales. Un traitement complet vise à atteindre les objectifs suivants:

  1. élimination des raisons provoquant des changements fibrotiques;
  2. suppression du processus inflammatoire dans les tissus hépatiques;
  3. prendre des médicaments qui ralentissent la formation ultérieure de tissus fibreux.

Si le processus pathologique se développe dans le contexte de l'hépatite virale, un traitement antiviral est prescrit. En présence de maladies concomitantes du système biliaire, le schéma thérapeutique comprend des médicaments qui éliminent la stagnation de la bile, supprimant le processus inflammatoire dans la vésicule biliaire. De plus, des enzymes digestives sont prescrites pour améliorer le fonctionnement du tube digestif. En cas de maladies concomitantes du cœur et des vaisseaux sanguins, des anticoagulants sont prescrits pour fluidifier le sang et des thrombolytiques, qui empêchent la formation de caillots sanguins. Si le développement de la pathologie est facilité par une infection par des parasites, des agents anthelminthiques et antiprotozoaires sont prescrits.

Assurez-vous d'utiliser des médicaments - des chondroprotecteurs (Essentiale Forte, Hepabene, Heptral), qui protègent les cellules du foie et favorisent leur régénération. Avec la nature auto-immune de la maladie, les cytostatiques et les glucocorticostéroïdes sont utilisés pour supprimer le processus inflammatoire. Pour réduire l'intoxication du corps, des médicaments à effet détoxifiant et des antioxydants sont prescrits pour neutraliser l'effet destructeur des radicaux libres. Afin de renforcer le système immunitaire, ils ont recours à des immunomodulateurs et à des complexes multivitaminés. La composition du traitement doit inclure des médicaments qui bloquent la formation de tissu fibreux (inhibiteurs de l'ECA, interférons, diverses options d'antagonistes).

Le traitement chirurgical de la fibrose tardive est effectué uniquement en cas d'échec du traitement conventionnel. En tenant compte du degré de dommage, différentes options d'intervention chirurgicale sont utilisées:

  • splénectomie;
  • sclérothérapie endoscopique des veines dilatées;
  • gastrotomie avec couture des veines affectées.

Dans les cas particulièrement graves, accompagnés du développement d'une cirrhose, ils ont recours à la transplantation (transplantation) d'un foie de donneur. Il s'agit d'une opération complexe avec de nombreux risques pour le patient et n'est réalisée que dans les grands centres médicaux spécialisés..

Caractéristiques de puissance

Le régime alimentaire pour la fibrose hépatique est un élément important d'un traitement complet. Il est conseillé au patient de réduire la quantité de sel consommée, d'abandonner les aliments frits, gras et épicés. Les aliments interdits comprennent les cornichons, les marinades, les viandes fumées, les aliments en conserve et les produits semi-finis. Il est recommandé d'abandonner les produits de boulangerie frais, les pâtisseries, les bonbons et le chocolat. Au lieu du café fort, du cacao, du thé noir, des boissons gazeuses sucrées, il est conseillé de boire des tisanes et des thés verts, des jus de fruits, des compotes, une décoction d'églantier, de l'eau minérale sans gaz. La cuisson doit se faire sans l'utilisation d'épices et d'assaisonnements, abandonner les sauces grasses, les graisses animales réfractaires. Beurre - remplacer par des légumes (olive, tournesol).

Les plats sont recommandés pour être cuits, cuits à la vapeur, cuits à l'étouffée. Les méthodes de traitement thermique telles que la friture ou la cuisson doivent être évitées. Les repas doivent être fractionnés, vous devez manger souvent, toutes les 3 heures, en petites portions. Le régime alimentaire doit comprendre de la viande diététique bouillie (poulet, lapin), des produits à base de viande hachée (escalopes à la vapeur, boulettes de viande, boulettes de viande), du poisson faible en gras, des fruits de mer. Cuisiner des soupes de légumes, céréales, laitiers, faire des salades de légumes frais avec de l'huile végétale. Pour un accompagnement, vous pouvez faire cuire des céréales visqueuses (sarrasin, riz, flocons d'avoine), cuire des légumes cuits ou des purées de légumes. Boissons lactées fermentées, les fruits frais sont utiles comme sources de fibres et de vitamines.

Si la fibrose se développe dans le contexte de l'hépatite C, une alimentation épargnée est particulièrement importante. Les seconds plats sont servis sous forme de soufflé à la viande ou au poisson, des boulettes de viande, des boulettes de viande, des soupes en purée sont préparées pour le premier et une purée de bouillie visqueuse en accompagnement. Vous ne pouvez pas donner au patient des légumes frais avec des fibres grossières ou des substances irritantes (chou blanc, oignons, ail, radis, navets, radis, raifort, poivrons, etc.).

Dans le traitement de la fibrose, l'utilisation de toute boisson alcoolisée est interdite. Il est recommandé de se débarrasser des mauvaises habitudes, d'arrêter de fumer, de mener une vie saine et active.

Prévisions de vie

Le pronostic de la fibrose de stade 3 n'est pas très favorable, car la majeure partie de la glande a déjà été remplacée par du tissu conjonctif, qui n'a pas de fonctions utiles. Autrement dit, le foie n'est plus en mesure de remplir pleinement son objectif. Mais la fibrose ne se développe pas instantanément, mais progresse progressivement sur plusieurs années. Par conséquent, le patient a la possibilité de retrouver une vie bien remplie avec un traitement rapide..

Combien de temps vivent-ils avec une fibrose de grade 3? Il est difficile de répondre sans ambiguïté à cette question et de déterminer un calendrier précis. Tout dépend de la cause profonde qui a provoqué le développement du processus pathologique, de la présence de maladies concomitantes, de la gravité de la maladie, de l'âge du patient, de l'efficacité du traitement prescrit et d'autres nuances.

En moyenne, les patients atteints de fibrose portale, accompagnée de la formation de septa, vivent 15 ans. Si l'évolution de la maladie est compliquée par le développement de la cirrhose, le pronostic s'aggrave. Le patient est libéré pas plus de 7 à 10 ans de vie.

Prévention de la fibrose

Pour exclure le développement de la fibrose hépatique, les médecins recommandent:

  • mener une vie active et saine;
  • abandonner les mauvaises habitudes (alcool, tabac);
  • ne pas s'automédiquer, ne pas prendre de médicaments ayant des effets hépatotoxiques incontrôlables;
  • adhérer à une bonne nutrition, manger des aliments sains, renoncer aux aliments gras, frits et riches en calories;
  • contrôlez votre poids;
  • traiter en temps opportun les maladies concomitantes;
  • subir périodiquement un examen médical pour la détection en temps opportun des pathologies hépatiques;
  • renforcer les défenses du corps, tempérer, prendre des complexes multivitaminés.

Comment traiter la fibrose hépatique de grade 3?

Médecin-hépatologue

Spécialités apparentées: gastro-entérologue, thérapeute.

Adresse: Saint-Pétersbourg, rue Akademika Lebedev, 4/2.

La maladie aux stades initiaux (premier et deuxième) est efficacement éliminée avec des médicaments, tandis que la fibrose hépatique de grade 3 est moins traitable et il existe un risque de développer une cirrhose.

Les causes

Pour augmenter les chances de guérison et guérir le patient de la fibrose même au troisième stade, il est nécessaire de rechercher la cause du développement de la pathologie.

  • Hépatite de nature virale (B, C, D) dans laquelle une inflammation aiguë se développe dans les tissus;
  • Les infections virales, telles que la mononucléose virale ou l'infection à cytomégalovirus, qui est un type de virus de l'herpès;
  • L'abus d'alcool;
  • Une forte diminution de l'immunité, qui est causée par une hépatite auto-immune (lorsque le propre système de défense attaque les cellules saines) ou une cirrhose biliaire primaire (une réaction auto-immune dans les voies biliaires);
  • La présence d'une prédisposition génétiquement transmise. Dans ce cas, le plus souvent, une fibrose hépatique a déjà été diagnostiquée chez l'un des plus proches parents..
  • Pathologies des voies biliaires, qui incluent une obstruction extrahépatique, c'est-à-dire un blocage des voies biliaires; développement d'une cholangite sclérosante primitive (pathologie, accompagnée de la formation de tissu cicatriciel dans les voies biliaires); maladie de calculs biliaires dans laquelle du sable et des calculs se forment dans la vésicule biliaire.
  • Hépatite se développant dans le contexte d'un empoisonnement toxique et de lésions tissulaires après exposition au corps de diverses toxines et substances toxiques.
  • Empoisonnement du corps avec divers médicaments, le plus souvent des médicaments anti-tumoraux ou antirhumatismaux, des rétinoïdes.
  • Augmentation pathologique de la pression dans la veine porte. Pathologie associée au développement d'une stase veineuse dans les vaisseaux.
  • Déviations des processus métaboliques, accompagnées de l'accumulation de cuivre dans le corps.

Panneaux

Au troisième stade de la fibrose, des symptômes caractéristiques de cette maladie se manifestent déjà, qui aux premiers stades ne sont le plus souvent pas observés. Si, aux stades initiaux, le tableau clinique est pratiquement absent et que la formation d'une quantité excessive de tissu fibreux ne peut être détectée qu'avec un examen histologique d'un échantillon de tissu d'un organe malade au microscope (biopsie), alors au troisième stade, il est possible de supposer la présence de fibrose en fonction de la présence de symptômes caractéristiques de la maladie.

Important! Les signes cliniques de fibrose hépatique commencent le plus souvent à apparaître seulement six à huit ans après une lésion d'organe, c'est-à-dire pas avant le troisième stade de la maladie.

  • fatiguabilité rapide;
  • somnolence;
  • malaise général;
  • diminution des performances;
  • instabilité émotionnelle, tendance à la dépression;
  • le développement d'une anémie (anémie) due à une forte diminution de la quantité d'hémoglobine et d'érythrocytes;
  • la survenue de saignements provenant de vaisseaux trop dilatés de l'œsophage;
  • une forte diminution des fonctions de protection du corps;
  • probabilité accrue de contusions et de varicosités.

Au troisième stade, la formation de ganglions régénérés, destinés à restaurer la structure des tissus de l'organe endommagé, des connexions vasculaires, dont le rôle principal est associé à une diminution de la pression dans la circulation sanguine hépatique. Est-il possible de guérir la maladie avec une telle quantité de tissu conjonctif au troisième stade? À ces stades de la maladie, la fibrose est guérissable, et si le mode de vie correct est observé, le patient peut vivre plus d'une douzaine d'années.

La médecine moderne offre des méthodes de traitement efficaces, mais au troisième stade de la fibrose, cela dépend beaucoup des caractéristiques du corps du patient: l'état du système immunitaire, l'âge, le sexe.

Diagnostique

Pour que le traitement prescrit de la fibrose hépatique, même au troisième stade, soit efficace et apporte le rétablissement souhaité, tout un ensemble de procédures de diagnostic doit être effectué par le médecin traitant. Les méthodes de diagnostic informatives de la fibrose comprennent les étapes suivantes.

Recueillir un historique complet

  • Obtention d'un historique complet du patient, analyse des plaintes et des symptômes associés.
  • Enquête sur la présence d'une prédisposition génétique à des maladies liées à des problèmes de fonctionnement des organes du tractus gastro-intestinal.
  • Analyse de la présence de maladies chroniques, addictions, ainsi que diverses pathologies hépatiques, intoxications sévères, opérations.
  • Examen complet du patient, palpation de la cavité abdominale dans le foie, détermination de la nature de la douleur. Évaluation de la présence de jaunissement des protéines de la peau et des yeux.
  • Évaluation de l'état psycho-émotionnel du patient, qui peut être aggravé en présence d'une encéphalopathie hépatique (une complication qui survient lorsque le corps est empoisonné par des substances libérées lors de la destruction de cellules saines, affectant la circulation sanguine dans les tissus cérébraux).

Méthodes de laboratoire

  • Un test sanguin qui aide à déterminer le taux d'hémoglobine (présence d'anémie), le nombre de leucocytes (évaluation du degré d'inflammation) et d'autres indicateurs importants.
  • Test sanguin biochimique, qui permet d'obtenir des informations sur le fonctionnement de l'organe et la performance de ses principales fonctions, ainsi que la détermination de la teneur en oligo-éléments essentiels dans le sang.
  • Etudes utilisant des marqueurs biochimiques: détermination de l'indice de prothrombine (PGA) (détermination du degré de coagulabilité sanguine, qui diminue avec le développement de la maladie); détermination du nombre de gamma-glutamyl transpeptidases (substances biologiques participant au travail du foie, dont la quantité diminue avec la pathologie des organes); la présence d'alipoprotéine A1 (la quantité de protéines sanguines diminue).
  • Obtention de données de coagulogramme, qui permettent d'évaluer la coagulabilité du sang, permettant d'exclure la présence de cirrhose.
  • Rechercher des anticorps antimitochondriaux pour exclure la nature auto-immune de la maladie.
  • En outre, avec la nature auto-immune de la pathologie, des anticorps anti-muscles lisses seront détectés, indiquant des dommages aux muscles lisses..
  • En cas de violation de la structure des noyaux cellulaires en présence d'une nature auto-immune de la maladie, des études sont menées pour déterminer la présence d'anticorps antinucléaires.
  • L'analyse d'urine détecte l'inflammation des voies urinaires.
  • Analyse de l'hépatite.
  • Coprogramme pour déterminer la présence de débris alimentaires non digérés.
  • Analyse des selles pour la présence d'oeufs d'helminthes.

Méthodes instrumentales

  • Examen échographique des organes voisins pour identifier le centre de propagation du tissu fibreux.
  • Examen endoscopique de la surface interne des organes (œsophagogastroduodénoscopie).
  • Réalisation d'une tomodensitométrie pour une évaluation détaillée de l'état de l'organe, déterminant la présence d'une tumeur, des dommages, à l'exclusion de la présence de cirrhose.
  • La procédure la plus informative qui permet d'évaluer le stade de la maladie et d'exclure la présence de cirrhose est une biopsie (examen d'un échantillon de tissu d'un organe endommagé obtenu par une minuscule ponction avec une aiguille fine).
  • En outre, afin de déterminer la gravité de la maladie en tant que procédure alternative à la biopsie, une élastographie est utilisée (examen des tissus des organes avec un appareil spécial).

Traitement

La durée de vie des personnes diagnostiquées avec une fibrose hépatique de stade 3 dépend de nombreux facteurs. Tout d'abord, la durée et la qualité de vie dépendent d'un diagnostic rapide et d'un traitement correctement prescrit..

Approches de base

Plusieurs approches thérapeutiques sont utilisées dans le traitement complexe de la fibrose..

La thérapie étiotropique (traitement visant à éliminer la cause) peut inclure:

  • les mesures visant à lutter contre le virus - l'utilisation d'agents antiviraux (le plus souvent des médicaments contenant de l'interféron);
  • élimination des boissons alcoolisées, traitement de la dépendance à l'alcool;
  • si des dommages au foie sont causés par un médicament ou une autre substance toxique, il est nécessaire d'annuler la prise et d'exclure tout contact avec l'agent pathogène.

Thérapie pathogénique (ralentissement des processus pathogènes se produisant dans le corps lors d'une maladie):

  • élimination de la quantité excessive de cuivre, qui peut s'accumuler dans les tissus;
  • thérapie immunosuppressive pour la nature auto-immune de la maladie;
  • thérapie visant à améliorer l'état de la vésicule biliaire (cholestase).

Traitement symptomatique (élimination des symptômes d'accompagnement):

  • en présence du phénomène d'empoisonnement des cellules cérébrales avec des substances qui sont normalement rendues inoffensives dans le foie, un régime spécial est montré (une diminution de la quantité de protéines et une augmentation de la nourriture végétale) et une thérapie antibactérienne;
  • ils utilisent également des diurétiques pour aider à éliminer l'excès de liquide qui pourrait s'accumuler dans la cavité abdominale.

Important! Ce n'est qu'après l'identification de la cause de la maladie hépatique qu'un traitement efficace peut être prescrit..

Traitement médical

Un certain nombre de médicaments sont utilisés dans la thérapie et la correction des écarts associés au travail du système hépatobiliaire.

  • Les hépatoprotecteurs ont un effet protecteur sur les cellules hépatiques en conservant leur activité.
  • S'il y a une nature auto-immune de la maladie, des glucocorticostéroïdes (médicaments contenant des hormones, par exemple, la prednisolone), ainsi que des cytostatiques (agents qui peuvent réduire la quantité de tissu cicatriciel, par exemple, Busulfan, Nimustin) sont utilisés.
  • Si l'échographie ne révèle pas de calculs dans la vésicule biliaire et dans les voies biliaires, l'utilisation de médicaments cholérétiques est indiquée (Allohol, Nikodin).
  • Afin de renforcer et de stimuler le système immunitaire, des médicaments immunomodulateurs sont utilisés (Viferon, Derinat, Arbidol).
  • Pour réduire la gravité de l'inflammation du foie, des anti-inflammatoires sont utilisés (Nurofen).
  • Les antioxydants sont utilisés pour réduire la gravité de l'effet toxique (complexes de vitamines, apport suffisant en vitamines C, A, E).

Important! Dans la thérapie complexe de la fibrose hépatique, il est nécessaire de respecter une nutrition appropriée (régime numéro 5 - repas fréquents avec un apport limité en sel, exclusion de l'alcool, aliments frits et riches, chocolat, légumineuses).

Essayez d'éliminer les mauvaises habitudes, adhérez aux fondements d'un mode de vie sain, vivez correctement, cela réduira considérablement le risque de développer une fibrose hépatique.

Fibrose hépatique: causes, symptômes, diagnostic et pronostic

La fibrose (fibrogenèse) se développe à la suite d'autres maladies qui ont un impact sur le foie. Cette affection est l'une des plus courantes parmi une longue liste de complications de maladies auxquelles les hépatologues ou gastro-entérologues doivent faire face..

La chose la plus désagréable à propos de la fibrogenèse est qu'elle peut lentement se développer de manière complètement asymptomatique pendant plusieurs années, presque sans se manifester. Dans cet article, nous apprendrons en détail ce qu'est la fibrose, comment la diagnostiquer à temps et comment y remédier..

Qu'est-ce que la fibrose hépatique?

En termes simples, il s'agit du remplacement des cellules hépatiques normales par du tissu conjonctif. Qu'est-ce que ça veut dire? Imaginez simplement les cicatrices qui subsistent après des brûlures, des blessures ou d'autres dommages à la peau. Ce sont ces «cicatrices» qui défigurent le foie, l'altèrent. Mais le pire, c'est qu'ils perturbent le fonctionnement normal de l'organe..

Lentement, ce processus de «cicatrisation» affecte tous les tissus hépatiques et provoque une cirrhose. Et ici il faut déjà parler de la vie d'une personne.

Malgré le fait que le foie soit considéré comme l'organe le plus réactif pour la régénération de ses cellules, même en cas d'intoxication grave, qui ne peut qu'affecter cet organe, du tissu fibrogène (cicatrices) se forme au cours de processus chroniques qui prennent beaucoup de temps à passer. En général, le corps peut être compris, il travaille avec compétence et essaie d'arrêter la propagation de ce processus et de le localiser en un seul endroit. Cependant, dans le même temps, la maladie recouvre progressivement le reste des zones hépatiques, le tissu fibreux se développe, le travail fonctionnel de l'organe est perturbé et cela peut conduire à des processus irréparables.

Le médecin vous en dira plus sur la formation de la fibrose hépatique dans cette vidéo..

Les causes

Il existe un certain nombre de facteurs qui influencent l'apparition et le développement d'une maladie telle que la fibrose hépatique. Dans cette section de l'article, nous en parlerons..

  • Processus inflammatoires dans les tissus hépatiques, causés par des formes virales d'hépatite B, C et D.
  • De l'alcool. En soi, prendre de l'alcool avec modération n'est pas effrayant, mais si vous ne laissez pas le corps une pause et ne lui permettez pas d'éliminer les toxines du corps, les cellules du foie commenceront à mourir sous l'influence de l'alcool éthylique. Un exemple d'une telle maladie est la maladie alcoolique du foie (ALD).
  • Maladies infectieuses. Par exemple, la mononucléose est une infection causée par un type de virus de l'herpès qui affecte gravement le foie..
  • Hérédité.
  • Obstruction des canaux biliaires.
  • L'hépatite toxique se produit lorsqu'un produit chimique pénètre dans le corps et commence à détruire les cellules hépatiques..
  • Avec l'hépatite auto-immune, un dysfonctionnement se produit dans le corps et le système immunitaire commence à attaquer les cellules hépatiques.
  • Médicaments qui ont un fort effet sur le foie, un excès de vitamine A.
  • Congestion veineuse dans le foie.
  • Accumulation de cuivre dans le foie due à une défaillance métabolique.

Les spécialistes dans ce domaine ne sont pas parvenus à un consensus sur la manière dont la fibrogenèse hépatique peut être classée. Cependant, les formes suivantes sont distinguées:

  1. Vénulaire et périvenulaire
    Une maladie qui affecte la zone centrale des lobules hépatiques.
  2. Septal
    Ce type de maladie se manifeste par une nécrose hépatique à grande échelle (mort des cellules hépatiques).
  3. Périductale
    Cette fibrose affecte la zone autour des voies biliaires..
  4. Péricellulaire
    Trouvé autour des cellules hépatiques.
  5. Mixte
    Ce type de maladie se manifeste par toutes les caractéristiques des types ci-dessus et est le plus courant.

Symptômes et stades de développement

Comme nous l'avons déjà dit, la fibrogenèse passe souvent sans montrer aucun symptôme, et elle est également le résultat d'une autre maladie chronique. Cela peut être la dépendance à l'alcool, l'hépatite C, etc. Prenez, par exemple, l'hépatite C, seuls 25 à 30% des patients présentent des symptômes de cette maladie: nausées, faiblesse du corps, manque de faim, inconfort du côté droit sous les côtes, syndrome grippal. Mais quelle personne adéquate, sentant l'apparition d'un rhume, pense immédiatement "et si c'était l'hépatite C?" C'est vrai, personne. C'est pourquoi le début du développement de la maladie s'avère caché et même son développement ultérieur reste également inaperçu et est souvent établi de manière assez accidentelle. Par exemple, avant d'effectuer une intervention chirurgicale planifiée pendant l'examen, avec l'examen obligatoire des femmes enceintes ou lors d'un examen médical.

Il est paradoxal que, par exemple, après avoir lu des cauchemars sur Internet à propos de l'hépatite C, une personne décide de faire un test sanguin pour des infections, on lui diagnostique une hépatite C chronique (CHC), il fait tous les tests nécessaires pour la présence de fibrogénèse hépatique et il est révélé qu'il a ce n'est pas là, donc vous pouvez faire face aux régimes, aux remèdes populaires et compter sur "souffler soudainement". Autrement dit, le patient ne commence pas à traiter activement la maladie, mais simplement périodiquement, deux fois par an, est examiné pour la fibrogenèse et pense «au début, je vais commencer à traiter». Et comme le disent les médecins, de tels cas sont très courants dans leur pratique. Et maintenant quoi? De plus, les sentiments de peur ou de responsabilité du patient envers son corps sont émoussés et il n'est examiné qu'une fois par an..

Cependant, l'astuce de l'hépatite est que le taux de développement de la fibrogenèse dépend directement du moment de l'infection, de la durée de l'infection. Autrement dit, si le patient a été infecté récemment et qu'aucun facteur négatif n'affecte le développement de la maladie, il n'a aucun sens d'être examiné deux fois par an. Si, au contraire, l'infection remonte à longtemps, la fibrogenèse en moins d'un an peut "sauter" de quelques degrés de F0 à F2, par exemple.

Au total, il existe cinq stades de développement de la fibrose à l'échelle du Metavir, c'est lui qui est le plus souvent utilisé en Russie.

  • F0 - tissu hépatique sain, aucune pathologie n'est observée.
  • F1 - le premier degré de développement de la fébrogenèse, il y a une expansion des voies portales et une petite accumulation de tissus conjonctifs.
  • F2 - le deuxième degré de la maladie, vous pouvez voir une augmentation de la quantité de tissu séreux et une modification de l'organe lui-même.
  • F3 - le troisième degré de la maladie, dans lequel la cirrhose ne s'est pas encore développée, mais il y a une grande accumulation de tissus conjonctifs.
  • F4 - la dernière étape du développement de la maladie, quand on peut déjà parler de la présence d'une cirrhose chez le patient, un tissu fibreux est observé dans tout l'organe.

Au CHC, ces diplômes changent tous les 5 ans, mais aux stades ultérieurs, le rythme de développement augmente considérablement. Et comme nous l'avons déjà dit, de nombreux facteurs affectent également le développement de la fibrose, c'est l'âge, le sexe, le moment de l'infection et les caractéristiques individuelles du corps du patient..

En parlant des symptômes, on peut distinguer des signes caractéristiques de la fibrose:

  • diminution de la capacité de travail;
  • apparition fréquente d'hématomes et de saignements;
  • irritation, insomnie, attention distraite;
  • anémie;
  • affaiblissement de l'immunité.

Si vous avez un symptôme ou si vous avez simplement des soupçons, assurez-vous de contacter un hépatologue ou un gastro-entérologue, afin de ne pas retarder tout le processus..

Assez souvent, lorsqu'ils posent un diagnostic de CHC, qui est l'une des principales causes de la fibrogenèse hépatique, les gens se posent la question "combien de temps dois-je vivre?" C'est un tel préjugé qui s'est imprimé dans nos têtes depuis l'enfance, mais il faut noter que l'écrasante majorité des patients vivent très longtemps et sans problèmes particuliers..

Mais il faut être conscient que l'hépatite C provoque le développement d'autres pathologies pouvant affecter gravement le foie, il est donc important de traiter cette maladie tout de suite et de ne pas tout remettre à plus tard. Il est également important de se rappeler que la médecine se développe maintenant très rapidement et que même la cirrhose du foie peut être vraiment guérie, ce dont nous ne pouvions même pas rêver il y a 10 ans..

Traitement

Pour tout degré et tout type de fibrose, une thérapie est prescrite qui fonctionne dans trois directions:

  1. Élimination de la cause des modifications du tissu hépatique et de la mort des cellules hépatiques. Un certain régime alimentaire est prescrit, des médicaments antiviraux sont prescrits, et si des médicaments qui ont causé des lésions tissulaires ont été précédemment prescrits, annulez-les et procédez à une désintoxication.
  2. Réduire l'inflammation dans l'organe et lutter contre les symptômes causés par la maladie: fatigue, dépression, migraines, etc..
  3. Activation du foie et restauration de toutes ses fonctions.

Les médicaments et le type de traitement que le médecin choisira dépendront, en plus du degré de la maladie, d'autres facteurs, tels que l'âge ou l'état général du patient. Cependant, seul un diagnostic précoce de la maladie peut prévenir de graves problèmes de santé..

Régime

La principale chose à retenir est qu'avec la fibrose hépatique, vous devez manger de manière fractionnée, 5 à 6 fois par jour, le nombre total de calories devrait être d'environ 2500.

Exemple de plan de repas:

  • 1er petit déjeuner à 7h00.
  • 2ème petit déjeuner à 10h00.
  • Déjeuner à 13h00.
  • Collation de l'après-midi à 16h00.
  • Dîner à 18h00.

Si vous avez faim et que vous êtes encore loin de dormir, vous pouvez boire un verre de kéfir ou manger une pomme au four.

Vous devez manger de manière fractionnée pour qu'il n'y ait pas de sensation de lourdeur dans l'estomac, et pourquoi devrions-nous surcharger le foie, qui travaille déjà dans la sueur du front, comme on dit.

Il est préférable de consommer des aliments cuits, moulus (liquides) et faibles en gras. L'alcool est strictement interdit!

Avant de commencer un régime, consultez un spécialiste, votre médecin. Parce que les recommandations peuvent varier en fonction des tests et de l'état général du corps.

DES PRODUITSPOUVEZNE PEUT PAS
ViandeVariétés faibles en gras - veau, lapin, bœuf sous forme de côtelettes cuites à la vapeur ou de boulettes de viandeViande de porc, viande d'agneau, saucisses diverses, en particulier les aliments fumés et en conserve
SoupesEn bouillon de légumes, avec des céréales ou des produits laitiersAvec bouillons de viande, champignons et poisson
Un poissonSandre, morue, carpePoisson-chat, esturgeon et autres variétés grasses
Boulangerieblanc et noirProduits de boulangerie au beurre
Des légumesCarottes fraîches crues, chou, concombres, tomates. Purée de pommes de terre, betteraves râpées (purifie le sang), courgettes et fleurs. chouToutes les légumineuses, ail, radis, marinés, marinés, salés et oseille
LaitierLait faible en gras, de préférence acidophile, kéfir, fromage cottage faible en gras frais jusqu'à 200 grammes par jour et yogourtCrème, crème sure, fromages épicés
FruitFruits secs, fruits doux et mûrsFruits non mûrs et diverses noix
Des œufsOmelette protéinée ou pour faire des platsŒufs au plat, œufs au plat
BonbonsMiel, bonbons, confiture, biscuits non cuits, guimauves, sucre seulement 70 g par jourProduits de chocolat, glaces, gâteaux

En observant toutes les prescriptions et le régime du médecin, il est possible d'inverser la fibrogenèse. Et cela n'a pas été prouvé il y a si longtemps. De plus, avec le niveau de la médecine moderne, il est devenu possible de guérir même le dernier stade de la fibrose - la cirrhose et de rétablir le fonctionnement normal du foie. Le traitement antifibrotique supprime l'accumulation de cellules fibrogènes.

Il convient également de noter que des études récentes ont montré un effet positif de la vitamine D sur le foie. Les scientifiques ont créé un analogue de la vitamine D, qui aide à arrêter le développement de la fibrose. Et elle est meilleure que la vitamine D naturelle car elle est plus stable et ne se décompose pas aussi rapidement que la vitamine D naturelle. L'essai clinique humain de ce nouveau traitement de la fibrogénèse vient de commencer, mais il donne déjà des résultats positifs. Selon les scientifiques, ce médicament peut être utile pour d'autres affections à composante fibreuse. Le temps le dira.

Fibrose hépatique de grade 3 avec hépatite C: traitement et régime

La fibrose du 3ème degré est un processus inflammatoire pathologique qui se produit dans le foie. Cela conduit au remplacement progressif des cellules saines par du tissu conjonctif en croissance. En conséquence, les hépatocytes sont incapables de fonctionner normalement et, par conséquent, des dysfonctionnements de divers systèmes et organes vitaux se produisent..

La maladie se développe progressivement, mais dans les premiers stades, elle est rarement détectée, les symptômes n'apparaissent pas du tout ou sont flous, il n'y a donc pas de tableau clinique clair. Par conséquent, souvent le diagnostic de fibrose hépatique est déjà posé lorsqu'il a atteint le grade 3.

Pour référence: il y a 4 étapes de la propagation des lésions hépatiques fibreuses, chacune a ses propres symptômes et des schémas thérapeutiques individuels sont nécessaires. La dernière étape est considérée comme la plus dangereuse pour la vie, lorsque la maladie est extrêmement difficile, et dans certains cas impossible, à inverser. Par conséquent, il est si important de commencer le traitement en temps opportun, car cela affecte directement l'espérance de vie du patient. La fibrose de stade 3 peut être guérie.

Le mécanisme d'apparition, de développement et de diagnostic de la fibrose de grade 3

Pour comprendre comment traiter la fibrose de phase 3, vous devez trouver la cause profonde qui a contribué à l'apparition et à la progression de la maladie..

Causes de la fibrose de phase 3

Tous les experts appellent l'hépatite d'étiologie virale la principale raison du développement de cette pathologie, tandis que le virus de l'hépatite C vient au premier plan. La particularité de ce virus réside dans le fait que la destruction des hépatocytes se produit directement. Le virus est intégré dans la structure cellulaire au niveau moléculaire, le plus mince connu.

Les principales raisons du développement de la fibrose stade 3 par ordre décroissant:

  • abus de boissons alcoolisées pendant une longue période (7 à 8 ans);
  • prendre des médicaments entraînant des lésions des cellules hépatiques - antinéoplasique, visant à éliminer les rhumatismes, les rétinoïdes;
  • dysfonctionnements du système immunitaire, pathologies auto-immunes, hépatite - les propres cellules immunitaires détruisent les hépatocytes;
  • infections virales - mononucléose humaine ou cytomégalovirus;
  • stase veineuse, hypertension de la veine porte;
  • héréditaire, le patient a une prédisposition génétique à la formation de pathologies fibrotiques;
  • changements dans la structure des voies biliaires - une congestion se produit, conduisant alors à une inflammation.

Symptômes de la fibrose hépatique de grade 3

Lorsque la maladie entre dans le troisième stade, les changements fibreux ne font qu'augmenter chaque jour, surtout en présence d'hépatite C.Le virus intensifie tous les processus pathologiques, de sorte que les symptômes deviennent faciles à reconnaître et à poser le bon diagnostic.

Les principaux symptômes de la fibrose de grade 3 sont les suivants:

  • le patient n'a presque pas d'appétit, des vomissements et des nausées se produisent, le goût amer sur la langue est particulièrement prononcé le matin;
  • les selles sont déjà instables, il peut y avoir à la fois constipation et diarrhée, formation accrue de gaz sans raison apparente;
  • le syndrome douloureux dans l'hypochondre droit est déjà clairement exprimé, la douleur passe puis revient, surtout après avoir pris des aliments «lourds», a un caractère ondulant, caractéristique de la fibrose 3;
  • la peau devient sèche et fine, tous les signes d'intoxication se développent - léthargie, sensation constante de somnolence et de fatigue, maux de tête;
  • l'immunité diminue, même un simple ARVI dure plus longtemps et plus fort;
  • des troubles neurologiques peuvent survenir: sautes d'humeur, oubli, dépression;
  • une fièvre légère peut persister plusieurs jours;
  • l'urine s'assombrit, les matières fécales deviennent au contraire une teinte claire;
  • vous pouvez observer le stade initial de l'accumulation de liquide dans la cavité abdominale - ascite;
  • les vaisseaux sont trop dilatés, donc les saignements ne sont pas rares et peuvent être internes.

Diagnostic de fibrose de grade 3

Afin de diagnostiquer correctement, et plus encore de prescrire et de conduire un traitement de la fibrose en phase 3, il est important d'utiliser les méthodes de collecte de données les plus informatives, elles peuvent être conditionnellement divisées en examen visuel et collecte de plaintes, études de laboratoire et instrumentales.

Le patient est examiné avec le plus grand soin afin de ne pas manquer de petits détails. Le processus comprend une enquête détaillée sur les symptômes caractéristiques de la fibrose de 2-3 degrés, la présence de pathologies similaires chez des parents proches, les maladies chroniques du tractus gastro-intestinal, la dépendance à l'alcool. Lors des entretiens, il est également facile d'identifier les premiers signes d'encéphalopathie hépatique..

La peau et la sclérotique des yeux sont examinées attentivement afin de ne pas manquer un changement de teinte de l'épiderme - avec une fibrose hépatique de grade 3, la peau devient jaune.

Les tests de laboratoire comprennent les éléments suivants:

  • Test sanguin - pour déterminer la présence d'une anémie, les caractéristiques quantitatives des leucocytes (la gravité du processus inflammatoire) et des plaquettes (évaluation de la probabilité de saignement);
  • Recherche biochimique - ici le rapport AST et ALT joue un rôle clé (AST / ALT> 1), bilirubine, indicateurs de la phosphatase alcaline;
  • Certains marqueurs biochimiques permettent de caractériser les transformations intervenant avec les hépatocytes - indice de prothrombine, évaluation de la quantité de gamma-glutamyl transpeptidases. Une diminution des indicateurs est un signe que la maladie progresse;
  • En cas de suspicion d'hépatite C et de fibrose 3, des tests supplémentaires sont effectués - ELISA, PCR et génotypage;
  • Coagulogramme - fait pour analyser à quel point les indicateurs de coagulation sanguine sont perturbés et s'il y a une cirrhose;
  • Fibrotesting - un test sanguin pour la présence de changements fibrotiques à n'importe quel stade, y compris la fibrose 3;
  • Détermination des anticorps antimitochondriaux pour exclure un facteur auto-immun dans le développement de la pathologie.

Etudes instrumentales pour l'hépatite C et la fibrose 3 phases:

  • Échographie - aide à déterminer le foyer de la propagation des transformations fibreuses et la zone de la lésion;
  • La tomodensitométrie à l'aide d'un ordinateur vous permet de déterminer la présence de tumeurs, d'évaluer les contours généraux de l'organe;
  • La biopsie ou la fibroscanner sont les méthodes les plus précises, elles permettent d'évaluer en détail et le plus complètement les indicateurs de l'élasticité du parenchyme hépatique et de déterminer le degré de fibrose 1, 2, 3 ou 4.

Les trois méthodes fournissent une réponse complète sur le diagnostic, la planification du traitement et la prévision de la rapidité avec laquelle la fibrose de grade 3 peut être guérie.

Traitement, nutrition et pronostic de vie pour la fibrose de grade 3

Conformément à la cause identifiée de la maladie, un traitement est prescrit.

Lorsque la cause des changements fibrotiques est l'hépatite C, des médicaments antiviraux directs sont prescrits.

Les meilleures options en termes de prix et de qualité sont les comprimés de Sofosbuvir, Daklatasvir et Ledipasvir, commercialisés en Inde par des sociétés pharmaceutiques agréées. Ils ont des noms commerciaux différents, mais les mêmes dosages de composants actifs et auxiliaires sont identiques à ceux américains - ce sont LediHep, SoviHep + DaciHep, Hepcinat + Natdac.

Vous pouvez commander un traitement contre l'hépatite C sur le site Web du représentant officiel de l'usine pharmaceutique indienne Zydus Heptiza, opérant en Russie depuis 2016. La filiale logistique aide les patients à délivrer un traitement original directement auprès du fabricant indien. Les opérateurs professionnels russophones de l'entreprise vous diront quel cours choisir pour la fibrose du 3ème degré.

Si d'autres dysfonctionnements dans le fonctionnement du corps servent de facteur à l'émergence et à la prolifération du tissu conjonctif dans le foie, le traitement suivant est prescrit:

  • Facteur auto-immun - hormones et cystostatiques;
  • Maladie biliaire - médicaments cholérétiques;
  • Des antioxydants, des anti-inflammatoires, des immunomodulateurs peuvent être prescrits pour soutenir le foie.

Important: dans une maladie aussi grave que la fibrose de grade 3, le traitement ne peut être prescrit que par un spécialiste, l'automédication dans ce cas ne peut que causer des dommages très graves à l'organisme.

Régime pour fibrose grade 3

En plus de l'effet thérapeutique, il est nécessaire de respecter les principes généraux d'une alimentation saine et de suivre un régime thérapeutique spécial n ° 5.

Le régime numéro 5 est:

  • restriction de sel;
  • élimination complète de toutes les mauvaises habitudes, en particulier l'alcool;
  • prévention de la suralimentation, pour cela, il est recommandé de respecter une nutrition fractionnée - divisez le repas par 6 fois, les portions doivent être petites;
  • pour réduire la charge sur les hépatocytes, vous devez supprimer de votre alimentation les produits frits, gras, de boulangerie, le chocolat et les légumineuses;
  • il est conseillé de respecter un certain régime de consommation - boire 1,5 à 2 litres d'eau propre par jour.

Le régime alimentaire pour la fibrose du 3ème degré est la base sur laquelle se construisent les processus de restauration des tissus hépatiques.

Combien de personnes vivent avec une fibrose hépatique de grade 3?

Les transformations fibreuses des cellules hépatiques, y compris au troisième stade, répondent bien au traitement, mais en même temps, le traitement de la fibrose de grade 3 doit être compétent et complet afin d'éviter que l'état du patient ne se détériore, à savoir la survenue d'une cirrhose hépatique.

Le pronostic de l'espérance de vie dans la fibrose de grade 3 est généralement favorable si des mesures rapides sont prises pour y remédier.