Risque de symptômes de stagnation de la bile dans la vésicule biliaire et traitement chez l'adulte

La stase biliaire est une maladie qui nécessite un traitement complexe. La violation de l'écoulement de la bile conduit à une mauvaise santé, provoque le développement de maladies graves.

Causes et facteurs provoquants

Causes et facteurs provoquant l'accumulation de bile:

  1. troubles nerveux;
  2. maladies de l'estomac, des intestins, du petit bassin;
  3. pannes de courant ou menus déséquilibrés;
  4. violation du fonctionnement du foie et des voies biliaires;
  5. maladies du système endocrinien;
  6. mode de vie sédentaire, manque d'activité physique.

Après l'ablation de la vésicule biliaire, le risque de développer une cholestase augmente.

La stase biliaire provoque une réaction allergique alimentaire ou une prédisposition génétique.

Qu'est-ce que la cholestase

La cholestase est une maladie dangereuse accompagnée d'une stagnation de l'acide biliaire. En raison de la pathologie, des défaillances se produisent dans le système digestif et le fonctionnement des organes internes.

Important! La cholestase ralentit l'absorption des graisses dans le corps. Par conséquent, les patients, malgré un manque d'appétit, prennent souvent des kilos en trop..

Cholestase, causes de la maladie chez l'adulte.

  • Un taux de cholestérol élevé est un indicateur de malnutrition et d'abus d'aliments gras.
  • Régimes à jeun fréquents ou horaires de repas inappropriés où le patient mange 1 à 2 fois par jour.
  • Maladie du foie (hépatite).
  • Les situations stressantes provoquent des spasmes dans les parois d'écoulement.
  • Traitement médicamenteux à long terme.
  • Déshydratation. Il est important de suivre le bon régime de consommation d'alcool.
  • L'abus d'alcool.
  • La particularité de la structure des voies biliaires. S'ils sont trop étroits, il n'y a pas assez de bile..
  • La vésicule biliaire a un ton bas.
  • Obstruction intestinale, gaz, ballonnements.

Quel est le danger de stagnation de la bile

La stagnation de la bile est dangereuse par le développement d'une insuffisance hépatique, d'une cirrhose hépatique ou de maladies inflammatoires des voies biliaires et des organes internes. Il y a un manque de vitamines. En raison d'une carence en calcium, l'ostéoporose se forme. Par conséquent, il est important de chasser la stase biliaire et de normaliser le travail des organes..

Liste des symptômes

La stase biliaire s'accompagne de symptômes:

  • trouble du sommeil;
  • maux de tête;
  • léthargie;
  • fatiguabilité rapide;
  • diminution ou manque d'appétit;
  • éruption cutanée sur la peau;
  • constipation.

Les signes de stagnation de la bile sont également des brûlures d'estomac, une odeur désagréable de la bouche, une urine foncée, un éclaircissement des matières fécales.

Signes évidents de cholestase:

  • douleur dans les côtes droites;
  • amertume en bouche;
  • colique hépatique;
  • flatulence;
  • éructations;
  • respiration difficile;
  • gonflement du cou;
  • éructations avec un goût amer;
  • nausées, vomissements (les vomissements ne soulagent pas).

Des démangeaisons sont ressenties lors de la cholestase (plus souvent sur les bras et les jambes), et la membrane muqueuse de la bouche dans la région sublinguale et le blanc des yeux acquièrent une teinte ictérique.

L'ablation de la vésicule biliaire dans les premiers jours s'accompagne d'une mauvaise évacuation de la bile, et les principaux symptômes comprennent:

  • ballonnements;
  • diarrhée ou constipation;
  • la nausée;
  • amertume en bouche;
  • jaunissement de la peau;
  • la nausée;
  • douleur dans les côtes droites, l'omoplate et le cœur.

De tels symptômes indiquent un syndrome postcholécystectomie..

Les symptômes chez les adultes apparaissent le matin. La douleur commence dans l'hypochondre droit et s'étend à l'abdomen.

Diagnostic précis

Pour prescrire un traitement, le médecin prescrira au patient un examen complet.

  1. Palpation. La procédure détermine la localisation exacte des sensations inconfortables.
  2. Analyse sanguine générale. Une sortie insuffisante de bile est indiquée par une augmentation de la bilirubine, l'apparition de la protéine C-réactive dans l'analyse.
  3. Un test sanguin pour les anticorps (prescrit pour exclure une infection).
  4. Analyse des selles.
  5. Sondage. La procédure est effectuée pour obtenir une analyse de la bile, pour déterminer son taux d'excrétion.
  6. Examen de la bile.
  7. Échographie de la cavité abdominale. Montre la présence d'anomalies congénitales du développement, de troubles fonctionnels et de calculs. Le processus nécessite une préparation: ne pas prendre de nourriture 8 heures avant le diagnostic échographique, arrêter de prendre des médicaments 12 heures avant.

Peut-être que le médecin prescrira des tests et des examens supplémentaires qui identifieront les causes de la stagnation de la bile dans la vésicule biliaire.

Le diagnostic de la stase biliaire peut inclure une cholécystographie et une cholangiographie.

Traitement chez l'adulte

À des fins thérapeutiques, il est important d'éliminer la stagnation de la bile et de guérir les maladies qui ont provoqué la pathologie.

Pour empêcher la bile de stagner, des mesures supplémentaires sont prescrites en association avec un traitement médicamenteux. Lorsque la recherche exclut la formation de calculs dans la vésicule biliaire, le patient est ajouté à la médecine traditionnelle à la thérapie thérapeutique.

Important! Le traitement de la cholestase de la vésicule biliaire est effectué par plusieurs spécialistes à la fois. Le patient doit consulter un chirurgien, un hépatologue et un gastro-entérologue.

À des fins médicales, le mode de vie, le régime et l'alimentation du patient sont révisés, le régime de consommation est ajusté.

Sur une note! Seule une approche intégrée peut faire face à la maladie. Si le patient néglige l'un des points recommandés, l'effet thérapeutique sera inefficace..

Traitement médical

Dans de rares cas de cholestase, le traitement implique la prise d'antibiotiques. Ils sont prescrits lorsque la mauvaise évacuation de la bile s'accompagne d'un processus inflammatoire. les médicaments cholérétiques n'affectent pas l'inflammation.

Les médicaments antibactériens combattent également l'inflammation de l'organe et de ses canaux (métronidazole, ciprofloxacine).

Les cholérétiques, qui augmentent la production de bile, aideront à expulser la bile de la vésicule biliaire. La cholécinétique qui affecte la fonction contractile de l'organe (Sorbitol, Cholosas) aidera également..

Sur une note! Malgré la gamme de médicaments disponibles, l'automédication est interdite! Si le patient développe une maladie de calculs biliaires, la prise de médicaments cholérétiques provoque des coliques et des mouvements de calculs. Cette situation est lourde de rupture des conduits..

Pour les sensations douloureuses, ils prennent des médicaments antispasmodiques (Riabal, No-shpa). En cas de douleur intense dans l'hypochondre droit, des analgésiques sont pris (Ketanov, Baralgin). Lorsque la douleur persiste et est prononcée, les médecins prescrivent des injections. Pour soulager la douleur, il est permis d'utiliser 2 injections en même temps (par exemple, spazmalgon et no-shpu). Après un quart d'heure, les coliques hépatiques disparaîtront.

Les agents enzymatiques sont recommandés pour les patients souffrant de troubles digestifs (Mezim, Festal).

Les hépatoprotecteurs (Hepabene, Heptral) sont prescrits pour la régénération des cellules hépatiques.

Pour éliminer les démangeaisons, des comprimés antihistaminiques sont utilisés (Cetrin, Suprastin) et des onguents, gels et crèmes antiprurigineux.

Les médicaments sont pris sur recommandation d'un médecin, à la posologie prescrite et à temps.

Important! Si le traitement médicamenteux ne fonctionne pas, le médecin prescrit une intervention chirurgicale.

Régime

Un rôle important au cours du syndrome cholestatique est la nutrition diététique. Le régime est basé sur l'exclusion des aliments gras et épicés de l'alimentation. Les conserves, les épices et les produits de boulangerie sont également interdits. Seule l'ébullition est autorisée pendant la cuisson. Le ragoût ou la cuisson au four sont rarement utilisés. La friture pendant le régime n'est pas utilisée.

Le menu du jour comprend des fruits et légumes. Exclure les légumes épicés (radis, radis), les baies acides et les fruits (raisins, groseilles, grenades, canneberges, pommes). Les variétés maigres sont sélectionnées pour la viande et le poisson. Pour l'écoulement de la bile, il est conseillé au patient d'observer le régime de boisson (boire jusqu'à 2 à 3 litres de liquide par jour (sans gaz).

Le régime comprend des produits laitiers faibles en gras (yaourt, kéfir, fromage cottage).

Chaque jour, le menu du patient contient des produits cholérétiques (orange, épinards, betteraves, curcuma).

Pendant la journée, la nourriture est prise en petites portions 5 à 6 fois. Le régime est basé sur des aliments faciles à digérer par l'estomac. En digérant des aliments lourds, l'estomac passera beaucoup de temps et d'efforts.

Important! Pendant le régime, vous devez arrêter de fumer et de boire de l'alcool.

Thérapie complémentaire

Des exercices de massage et de respiration aideront à nettoyer la vésicule biliaire de la bile.

Vous pouvez traiter la stagnation de la bile à l'aide de remèdes populaires. L'écoulement de la bile est amélioré par des infusions et des décoctions aux herbes, qui ont des propriétés anti-inflammatoires et cholérétiques (écorce de nerprun, pissenlit, menthe poivrée, millepertuis, absinthe). Boire 2 à 3 tasses de bouillon de guérison par jour une demi-heure avant les repas.

Si la bile s'accumule et provoque une stagnation, les graines de citrouille sont recommandées, consommées à jeun ou du jus de betterave fraîchement pressé (150 ml).

Important! Les herbes ne remplacent pas les médicaments, elles complètent le traitement..

Le manque d'activité physique est considéré comme l'un des principaux facteurs de risque de formation de la maladie. On montre au patient qu'il effectue quotidiennement une simple série d'exercices.

Pour la cholestase de la vésicule biliaire, utilisez de l'huile d'olive, du jus d'agrumes, des coussins chauffants. Le patient boit 70 à 100 ml d'huile et la boit avec 100 ml de jus. Ensuite, vous devez vous allonger, mettre un coussin chauffant sur la zone du foie. La procédure est effectuée 4 fois, toutes les 1,5 heures. La vésicule biliaire stagnante avec cette manipulation sera complètement éliminée.

Le tubage est recommandé au patient pour drainer la bile. Le but de la procédure est de nettoyer les voies biliaires. 1 cuillère à soupe de magnésie est diluée dans 250 ml d'eau tiède. Le patient boit la solution à jeun, se trouve sur le côté gauche et un coussin chauffant est placé sur le côté droit. La manipulation dissipe rapidement le liquide biliaire stagnant.

La physiothérapie est également utilisée pour le traitement..

Prévention et pronostic

Pour empêcher l'écoulement de la bile de la vésicule biliaire, il est recommandé au patient de marcher et de faire du sport, de mener une vie saine. Vous devez avoir une alimentation équilibrée et rationnelle. Il est conseillé d'observer une prise rationnelle de médicaments et d'éviter les situations stressantes.

Sur une note! À titre préventif, le jus de citron est utilisé pour exclure la stagnation de la bile. Pour ce faire, pressez le jus d'un citron et diluez-le avec de l'eau tiède, à raison de 200 ml. Divisez le contenu en 3 doses et buvez tout au long de la journée.

Avec un traitement approprié et le respect de toutes les prescriptions médicales, le patient aura un pronostic favorable. La stagnation de la bile est localisée et le corps commencera à fonctionner normalement.

Partagez votre opinion, laissez des commentaires et soyez en bonne santé!

Éducation:

  • Diplôme en "Médecine générale (médecine générale)", Université de médecine d'État de Saratov (1992)
  • Résidence dans la spécialité "Thérapie", Université médicale d'État de Saratov (1994)

Stase biliaire: pourquoi elle se manifeste et comment l'éliminer

Une nutrition inadéquate et irrégulière au fil du temps entraîne des problèmes du tractus gastro-intestinal. Le non-respect à long terme des règles d'un mode de vie sain entraîne une stagnation de la bile. Cette condition pathologique se caractérise par un ralentissement ou un arrêt complet de la sortie de bile. Le deuxième nom de la pathologie est la cholestase. En cas de stagnation de la bile, vous devez savoir - comment la reconnaître par ses symptômes, pourquoi elle s'est produite et comment traiter la stagnation de la bile.

Causes de la stagnation de la bile

Plusieurs facteurs prédisposent à l'apparition de la maladie, répartis en 3 groupes. Le premier groupe comprend les maladies qui provoquent un dysfonctionnement du système hépatobiliaire (foie, voies biliaires). Le deuxième groupe est la présence de pathologies concomitantes. Le troisième est des facteurs défavorables en raison desquels l'écoulement est perturbé, non liés à des maladies du système hépatobiliaire, mais lorsqu'ils sont éliminés, l'état est normalisé.

L'écoulement de la bile est perturbé dans les maladies du système hépatobiliaire dans de tels cas:

  • courbure de la vésicule biliaire;
  • dyskinésie des voies biliaires;
  • inflammation du col de la vessie;
  • néoplasmes bénins ou malins dans la région de l'organe;
  • rejet du foie après la procédure de transplantation;
  • tuberculose hépatique;
  • calculs dans le foie et la vessie;
  • un kyste formé dans les voies biliaires;
  • violation de la fonctionnalité du système de valve du canal biliaire;
  • cholangite sclérosante primitive;
  • cholélithiase;
  • cirrhose du foie ou rétrécissement des canaux d'un organe.

La stagnation de la bile dans les voies biliaires provoque également de nombreuses autres maladies non associées à des pathologies du tractus gastro-intestinal. Ces maladies comprennent l'insuffisance cardiaque, les infections helminthiques étendues, le dysfonctionnement du système nerveux, la diathèse, l'intoxication par des composés toxiques ou chimiques, le diabète sucré, les infections ou la cholécystite..

Les causes physiologiques de la stagnation de la bile dans la vésicule biliaire comprennent:

  1. Abus d'alcool fréquent.
  2. Prédisposition génétique à la pathologie.
  3. Mauvaises habitudes alimentaires.
  4. Expériences constantes, vie dans des conditions stressantes.
  5. Inactivité physique, manque d'activité physique normale pendant la journée. Si vous restez assis et mentez pendant une longue période, la stagnation se produit dans le corps..
  6. Le régime de consommation d'alcool est violé.
  7. Troubles endocriniens.
  8. Modifications des taux hormonaux pendant la grossesse, l'allaitement et le début de la ménopause.
  9. Dysfonctionnement pancréatique.
  10. Faible paroi de la vésicule biliaire.
  11. Mauvaise nutrition.

Une forte stagnation de la bile dans la vésicule biliaire nécessite un traitement soigneux, car normalement la bile est liquide, mais lorsque des facteurs défavorables apparaissent, le secret s'épaissit. Avec un long séjour sur les parois de la vésicule biliaire, il augmente et devient enflammé. Le plus souvent, cette maladie se développe chez les femmes après 40 ans..

Dans quels cas une stagnation pathologique de la bile se produira-t-elle:

  1. Les voies de sortie du contenu de la vésicule biliaire et des acides biliaires sont altérées ou rétrécies, il se produit donc une congestion chronique.
  2. Il n'y a aucun lien avec le travail des sphincters et de la vésicule biliaire, de sorte que la bile n'est pas expulsée vers les parois intestinales à temps.
  3. Avec le débordement intestinal pathologique, la constipation et les ballonnements de la bile, il n'y a nulle part où drainer, donc une cholestase est observée.

Un traitement opportun normalise l'état du patient et supprime l'inconfort dans l'abdomen, l'hypochondre droit.

Symptômes de stagnation biliaire

Vous devez savoir pourquoi la cholestase survient chez une certaine catégorie de personnes. Les symptômes de la stagnation de la bile se manifestent comme suit:

  1. Ressens une douleur dans le quadrant supérieur de l'abdomen du côté droit, mais la douleur s'améliore après avoir mangé.
  2. La douleur se propage dans tout l'abdomen (il y avait auparavant une faiblesse des parois de l'organe).
  3. Parfois, il y a des douleurs aiguës paroxystiques qui disparaissent soudainement, ce qui indique un dysfonctionnement des sphincters au bon moment. Aucune hyperthermie lors d'une exacerbation n'est observée.
  4. L'inconfort est le plus prononcé dans le sutra immédiatement après le réveil lorsque la vésicule biliaire est pleine.
  5. Un symptôme concomitant - le patient ressent une léthargie quotidienne et une fatigue chronique, un mauvais état général dû à une vésicule biliaire chronique stagnante.

Les troubles de l'écoulement de la bile se manifestent par:

  • la peau qui gratte;
  • syndrome de fatigue chronique;
  • augmentation de l'anxiété, des problèmes de sommeil, de la nervosité;
  • irritabilité;
  • diminution des envies de sexe chez les hommes et les femmes;
  • une sensation d'amertume dans la bouche;
  • éructations, ballonnements;
  • douleur paroxystique et douloureuse dans l'hypochondre droit;
  • violation de l'appétit;
  • des nausées, des vomissements à jeun avec un mélange verdâtre, des vomissements avec de la bile sont observés;
  • se sentir pas bien;
  • violation des selles, survenue de diarrhée après avoir mangé des aliments gras;
  • rarement - gonflement de la gorge et douleur ressemblant à un rhume, mal de gorge.

Tous ces signes de stagnation de la bile servent de raison immédiate pour demander une aide médicale..

Comment se manifeste la stagnation de la bile, classification de la maladie

La classification est divisée en fonction de l'évolution de la maladie. Habituellement, il y a une cholestase aiguë avec des symptômes prononcés et chroniques, paresseux. Dans la forme chronique de pathologie, les symptômes apparaissent progressivement et augmentent en 2 à 4 semaines. Par type, la maladie est classée comme suit:

  • stagnation de la bile dans le foie (cholestase intrahépatique) - des formes de stagnation dans les voies biliaires localisées à l'intérieur du tissu hépatique;
  • le blocage extrahépatique est localisé dans les canaux de la vésicule biliaire.

Les types sont selon le mécanisme de développement de la pathologie:

  1. Type partiel - caractérisé par une forte diminution du volume de bile sécrété.
  2. Type dissociatif - se manifestant par un ralentissement de la production de l'un des composants de la bile.
  3. Type total - la bile ne peut pas être complètement évacuée de l'organe.

En outre, lors de la manifestation, il existe une forme ictérique et anictérique de la maladie..

Quel est le danger de la bile stagnante

Normalement, l'organe produisant la sécrétion de bile jette son contenu à l'aide du sphincter d'Oddi dans le duodénum. La production de bile est déclenchée après que la nourriture pénètre dans l'œsophage. Les acides biliaires décomposent efficacement les graisses, favorisent l'absorption des protéines et des glucides.

La stagnation de la bile dans les voies biliaires et la vessie s'accompagne de troubles métaboliques et d'une diminution de la quantité de contenu projeté dans la lumière du duodénum..

En raison de la stase biliaire, les complications suivantes surviennent souvent:

  • l'ostéoporose, la destruction du tissu osseux due à un faible degré d'absorption des nutriments, du calcium, des minéraux, des vitamines;
  • dyspepsie;
  • la formation de pierres et de sable dans des conditions défavorables se produit;
  • complications infectieuses;
  • pancréatite, cholécystite.

Les manifestations cliniques de la jaunisse pendant plus de trois ans dans la plupart des cas provoquent une insuffisance hépatique chez les patients. Une condition défavorable conduit à une encéphalopathie hépatique, ce qui augmente le risque de décès par septicémie, donc la cholestase est dangereuse.

Quelles sont les causes de la stagnation de la bile chez les adultes:

  • cirrhose;
  • cholécystite;
  • l'avitaminose;
  • l'ostéoporose;
  • maladie de calculs biliaires;
  • insuffisance hépatique.

En raison du manque d'acides biliaires dans le tractus gastro-intestinal, nécessaires à l'assimilation des vitamines liposolubles, leur quantité dans les matières fécales est fortement augmentée. La plupart des graisses neutres se trouvent dans les selles. Le patient finit par être sujet aux hémorragies, car la vitamine K liposoluble cesse d'être absorbée par l'organisme.

Avec un manque de cholécalciférol, une fragilité accrue des os se produit, la peau vieillit, sèche. Le patient a une carence en calcium, ce qui conduit à l'ostéoporose. Le risque de fractures osseuses est considérablement augmenté. Le manque de rétinol (vitamine A) entraîne des problèmes de vision et une cécité complète dans l'obscurité. Les tocophérols ne sont pas non plus absorbés, ce qui affecte la rhéologie du sang et l'état de la peau. Chez l'adulte, il y a des signes d'épuisement, de fatigue chronique, de diminution des performances.

La stagnation de la bile dans le corps est dangereuse car elle peut ne pas montrer de signes cliniques prononcés pendant une longue période. L'état latent dure de plusieurs mois à plusieurs années. Souvent, les patients consultent un dermatologue pour se plaindre de démangeaisons corporelles, ignorant les autres symptômes. Les médecins inexpérimentés recherchent un problème de l'extérieur, lorsqu'il se cache à l'intérieur du corps du patient.

Quelles sont les causes de la stagnation de la bile chez un enfant

La stase biliaire se trouve parfois dans l'enfance. Il y a plusieurs raisons à la douleur chez les enfants. La plus courante est l'invasion helminthique étendue. Les vers ronds sont tissés en enchevêtrements et peuvent bloquer le canal biliaire. La deuxième option, moins courante, est un dysfonctionnement du sphincter d'Oddi ou un rétrécissement congénital de la papille de Vater.

Chez les enfants, les signes de cholestase sont les suivants:

  1. La peau démange constamment. Les démangeaisons apparaissent progressivement. La peau peut se gratter n'importe où, il n'y a pas de modèle clair au moment de la manifestation et de la fréquence. Les enfants, qui ne comprennent pas la cause de l'irritation, peuvent se blesser en grattant gravement la peau en raison des abrasions et des plaies.
  2. Inconfort de l'hypochondre droit.
  3. Dans les cas avancés, la peau et la sclère jaunissent.

Chez les nourrissons, la cholestase provoque des xanthomes, des bosses cutanées plates et jaunes. Les xanthomes sont principalement localisés autour du cou, des yeux ou du dos.

Quelles sont les causes de la stagnation de la bile pendant la grossesse

Si une stagnation se produit pendant la période de gestation, cela indique les troubles fonctionnels émergents du système hépatobiliaire. En outre, les femmes enceintes peuvent présenter une accumulation de bile dans la vessie et le foie..

Signes de cholestase de la vésicule biliaire pendant la grossesse:

  • pendant la journée, la femme enceinte est constamment tourmentée par des éructations, des vomissements et des nausées, en particulier cette condition est la plus fréquente au troisième trimestre;
  • inconfort dans l'hypochondre droit;
  • mauvaise haleine;
  • la peau, les muqueuses et la sclère acquièrent une teinte jaune, ce qui indique une négligence de la maladie.

Ces symptômes sont utilisés pour déterminer la cholestase pendant la grossesse. Des démangeaisons de la peau sont également constamment observées, la couleur de l'urine et des matières fécales peut changer.

Diagnostic de la stagnation de la bile dans le foie et la vésicule biliaire

Si vous constatez une détérioration de la digestion, des douleurs fréquentes du côté droit et des plaintes de démangeaisons, d'amertume dans la bouche, vous devez vous rendre au centre médical pour déterminer la cause de la maladie..

Le patient est envoyé chez un thérapeute, qui prend rendez-vous avec un gastro-entérologue. Le médecin prend une anamnèse et procède à un examen visuel pour évaluer l'état général du patient. L'attention est attirée sur la couleur de la peau et des muqueuses. Un examen est nécessaire pour déterminer les xanthomes et le degré de détérioration de l'état de la peau. Ensuite, une palpation est effectuée, au cours de laquelle vous pouvez déterminer la taille des organes internes et la localisation de la douleur. Habituellement, avec la stagnation, il y a une augmentation du foie.

Un certain nombre de tests de laboratoire sont nécessaires, notamment:

  • analyse générale du sang, de l'urine et des matières fécales;
  • chimie sanguine.

Habituellement, le diagnostic est confirmé par un nombre accru de tests de la fonction hépatique et de bilirubine. Une augmentation des leucocytes, des indicateurs ESR anormaux indiquent le processus inflammatoire. Les pigments biliaires se trouvent également dans l'urine. Le mauvais cholestérol est souvent élevé.

La troisième étape du diagnostic est l'examen instrumental des organes internes:

  1. L'échographie des organes internes confirme une hypertrophie du foie, des modifications de la structure de la vésicule biliaire et des modifications pathologiques des canaux. L'examen permet d'identifier les changements structurels dans les parois de l'organe, car le séjour prolongé de bile épaisse dans la vésicule biliaire affecte négativement ses parois internes.
  2. En cas de suspicion de formation de calculs ou de forme sclérosante de cholangite, il est nécessaire de réaliser un RCP.
  3. S'il n'est pas possible d'effectuer un examen radio-opaque, la réponse en fréquence est utilisée comme une option de diagnostic alternative.

Moins fréquemment, une biopsie tissulaire, MRPHG est prescrite. Il est important de considérer lors du diagnostic que la congestion est souvent le résultat d'une maladie hépatique concomitante. Souvent, la pathologie se produit avec une hépatite, un cholantiga et des métastases..

Traitement de la stase biliaire

Le traitement de l'accumulation de bile dans la vésicule biliaire est complexe, visant à éliminer la sécrétion accumulée, à normaliser la fonction des organes internes et à restaurer le corps. Une thérapie complexe est nécessaire, y compris des médicaments et un régime. Certains patients sont traités avec des remèdes populaires, mais cette option est moins préférable et nécessite l'autorisation du médecin traitant. Les méthodes de traitement et les médicaments sont déterminés sur une base individuelle..

La pharmacothérapie est classiquement divisée en symptômes épisodiques spécifiques et non spécifiques. Habituellement, en thérapie, on utilise des agents cholérétiques qui ont des effets cholékinétiques ou cholérétiques. Le médicament spécifique est sélectionné par un spécialiste.

Un remède puissant, principalement utilisé dans la pratique médicale, est l'acide ursodésoxycholique. Le mécanisme d'action de l'acide hydrophile vise à réduire la sensibilité des membranes cellulaires hépatiques aux effets toxiques des cholates hydrophiles. Exemples de noms commerciaux - Ursosan, Ursofalk, Ursodez.

Parmi les hépatoprotecteurs, des médicaments tels que Heptral, Carsil et les phospholipides essentiels sont souvent utilisés. Ils sont nécessaires pour normaliser l'état du foie, protéger les hépatocytes de la destruction, améliorer la résistance de l'organe à l'action défavorable des facteurs dommageables.

D'autres pilules qui soulagent les signes de cholestase ont également un effet positif:

  • Allohol (contient de la bile, de l'ail);
  • Hofitol (extrait d'artichaut);
  • Flamin (immortelle de sable);
  • Holosas (sirop d'églantier).

En plus des médicaments cholérétiques et hépatoprotecteurs, des médicaments sont prescrits qui aideront à éliminer et à guérir les complications, à soulager la douleur. En cas de réaction allergique, des antihistaminiques doivent être pris. Des médicaments antibactériens sont prescrits pour se débarrasser de l'infection.

Une alimentation compétente aide à se débarrasser de la maladie. Il est nécessaire d'exclure les aliments nocifs de l'alimentation. Pour soigner la cholestase, les aliments gras, frits, épicés, salés et farinés sont exclus.

Traitement des symptômes et des manifestations de la stagnation biliaire avec des méthodes alternatives

Vous pouvez essayer un traitement avec des méthodes alternatives si la situation n'est pas négligée et si les méthodes de traitement sont convenues avec le médecin. Il est possible de supprimer la congestion à la maison à l'aide d'un tube ou d'un sondage. L'option implique un nettoyage en douceur de la vésicule biliaire, des canaux, du foie, suivi de l'élimination de la sécrétion biliaire.

Sur un sutra à jeun, immédiatement après le sommeil, vous devez boire 300 ml d'eau minérale sans gaz. Après cela, vous devez vous allonger sur le côté droit, en plaçant un coussin chauffant chaud dans la région du foie (en dessous). Vous devez vous allonger pendant une heure. Le tubage améliore la capacité contractile de l'organe, ce qui aidera à soulager l'inconfort et à guérir la cholestase. Le tubage ne peut être fait plus de deux fois par semaine.

Comment traiter l'accumulation de bile dans la vésicule biliaire, recettes folkloriques:

  1. 2 cuillères à soupe de feuilles de bouleau séchées sont versées avec 200 ml d'eau bouillante et infusées pendant environ une heure. Ensuite, la solution est filtrée et prise dans une cuillère à soupe une demi-heure avant les repas 2 fois par jour. Le remède maison élimine la cholestase légère et est facile à préparer.
  2. Les stigmates de maïs, le millepertuis et l'immortelle sableuse sont mélangés dans des proportions égales et remplis d'eau chaude dans le rapport - 1 cuillère à soupe de la collection pour 200 ml d'eau. Le mélange est infusé pendant une heure, filtré et bu avant les repas dans 100 ml. Vous devez avoir un thermos, le bouillon y est mieux infusé. La méthode aide à soulager l'inflammation, élimine la douleur et la lourdeur sur le côté. Aide à se débarrasser de la cholestase.
  3. Le jus de betterave doit être pris à jeun avant les repas dans un verre, tous les jours. Peut être fait à la maison.

En outre, le massage de l'abdomen aidera de nombreuses personnes, mais il doit être effectué sous la supervision d'un spécialiste, les activités amateurs à domicile sont interdites.

Que faire avec la stagnation de la bile dans une situation difficile

Une intervention chirurgicale est nécessaire s'il arrive que l'utilisation d'une thérapie diététique et d'un traitement conservateur n'a pas aidé à éliminer la maladie. Avec la formation de calculs non seulement dans la vésicule biliaire, mais également dans les canaux, l'ablation chirurgicale des calculs est prescrite. Si les calculs ne peuvent pas être enlevés, un drainage des voies biliaires avec une endoprothèse peut être prescrit.

La cholestase est dangereuse et il est impossible de l'éliminer vous-même à la maison. Si elle n'est pas traitée chez les adultes, la maladie peut avoir de graves conséquences. La cholestase est généralement traitée par un régime diététique associé à un traitement conservateur. Il est également déconseillé de mentir et de s'asseoir longtemps, vous avez besoin d'un mode de vie actif. Pour une étude plus détaillée du problème, il est recommandé d'étudier d'autres articles sur notre site. Si vous le souhaitez, vous pouvez laisser des commentaires.

Stagnation de la bile dans la vésicule biliaire: symptômes et traitement

La stagnation de la bile dans la vésicule biliaire indique une perturbation du travail du système biliaire et d'un organe vital comme le foie. Cela peut également être une manifestation d'autres maladies. Cette condition dangereuse nécessite un traitement rapide, car les troubles à long terme du système biliaire entraînent le développement de pathologies du système biliaire.

Ligament incassable

Le système biliaire interagit étroitement avec le travail du principal laboratoire du corps humain - le foie. Directement en lui, la bile se forme, qui prend une part diverse dans la digestion. La bile produite par le foie pénètre dans la vésicule biliaire par les voies biliaires et plus loin dans les intestins, où elle participe au processus complexe de traitement chimique et mécanique des aliments. Les violations de son écoulement entraînent des perturbations dans le processus de digestion et d'absorption des graisses et d'autres substances lipidiques.

Ainsi, la bile est une sorte de déclencheur de toute la chaîne des transformations nécessaires à l'assimilation complète des aliments. Une digestion normale est impossible sans elle..

Lorsque des problèmes surviennent dans le ligament décrit, le foie est d'abord affecté, ce qui, en outre, a veillé au bon rapport de substances dans la composition biliaire. Et leur déséquilibre ne peut empêcher les précipitations et la formation de maladies biliaires.

La stagnation de la bile dans la vésicule biliaire complique le travail de tous les organes du système digestif, contribue à un dysfonctionnement du métabolisme.

Le rôle de la bile dans la digestion

Éjection perturbée de la bile, son afflux irrégulier dans la lumière intestinale se reflète dans tout le corps dans son ensemble. En tant que substrat biochimique à plusieurs composants, la bile fournit un certain nombre de processus fonctionnels importants:

  • émulsification des graisses;
  • neutralisation de l'acide chlorhydrique et de l'enzyme protéolytique pepsine;
  • activation des enzymes pancréatiques;
  • fixation d'enzymes sur les villosités;
  • soutien et amélioration du péristaltisme et du tonus intestinaux;
  • action antiprotozoaire et antibactérienne (élimination des substances médicinales et toxiques).

Les causes

La stagnation de la bile dans la vésicule biliaire peut être associée à la survenue de troubles fonctionnels de la motilité de cet organe et de l'appareil sphinctérien. La raison de l'échec réside dans la réduction insuffisante, intempestive ou excessive de ces organes. Nous parlons de troubles des voies biliaires - dyskinésie, qui peut être primaire et secondaire.

Les causes des dyskinésies secondaires sont des anomalies dans le développement de la voie biliaire, le type transféré d'hépatite virale, une forme chronique de pathologie gastroduodénale, des infections parasitaires (giardiase et autres).

Il existe deux formes de dyskinésies:

  • hypertendu ou hyperkinétique (augmentation du tonus de la vésicule biliaire);
  • hypotonique (diminution du tonus biliaire).

Ces variantes de dyskinésies sont souvent associées à une hypertension ou une hypotension des sphincters des voies biliaires et du sphincter d'Oddi. Au début de la maladie, les premières formes de pathologie prévalent, avec une évolution prolongée, ses variantes hypokinétiques se développent.

Les manifestations cliniques suggèrent une stagnation de la bile dans la vésicule biliaire. Les symptômes de la maladie sont assez caractéristiques et s'expriment sous la forme de douleurs dans l'hypochondre droit, de vomissements, de nausées, d'une sensation de lourdeur.

Avec la dyskinésie hypokinétique, la douleur du côté droit de l'hypochondre peut ne pas être forte, mais plutôt prolongée, sourde, éclatante. La dyskinésie hypertensive est caractérisée par des douleurs aiguës et coliques dans l'hypochondre, irradiant souvent vers l'omoplate droite. Des nausées et des brûlures d'estomac peuvent survenir.

Les troubles digestifs causés par la congestion biliaire sont également souvent causés par des anomalies des voies biliaires. Il peut s'agir de malformations congénitales et de développement: atrésie, formes anormales des canaux hépatiques et anomalies de la vésicule biliaire elle-même. De telles modifications sont également possibles parmi les déformations du dernier organe, telles que sa constriction, sa courbure du cou, sa torsion, etc. Ils sont congénitaux et acquis, et ils peuvent être déformés dans le processus de la vie humaine. Le pli de la vésicule biliaire est le plus courant. La stagnation de la bile avec une telle modification de l'organe est inévitable. Les troubles anatomiques sont lourds de développement de maladies biliaires, de troubles du processus digestif, d'inflammation chronique.

La déformation de cet organe est plus souvent diagnostiquée chez les personnes âgées. En cas de maladies rénales, de prolapsus d'organes, une déformation de la vésicule biliaire est également souvent détectée. La stagnation de la bile dans de tels cas provoque également des troubles du processus digestif et se manifeste par des sensations inconfortables telles que la douleur ressentie dans l'hypochondre droit et irradiant souvent vers le sternum, les intestins, la clavicule droite.

Symptômes

Le foie souffre quelles que soient les raisons qui ont provoqué la stagnation de la bile dans la vésicule biliaire. Les symptômes indiquant une perturbation du travail d'un organe qui joue un rôle important dans la digestion, se manifestent immédiatement par une détérioration du bien-être général. Des plaintes de faiblesse, de fatigue constante et de léthargie apparaissent. Le signe le plus caractéristique de la stagnation biliaire est la douleur dans l'hypochondre droit. De plus, avec une dyskinésie réduite, elle est terne et éclatante, avec hyperkinétique - paroxystique.

La stagnation de la bile dans la vésicule biliaire est également exprimée par des signes tels qu'une sensation d'amertume, des éructations, des nausées, des selles dérangées, des démangeaisons de la peau, un léger jaunissement de la sclérotique des yeux et éventuellement de la peau.

La stagnation de la bile avec des déformations de la vésicule biliaire causées par son inflammation affecte directement l'état général du patient. Dans ce cas, les traits caractéristiques sont le goût d'amertume dans la bouche, une augmentation de la transpiration et des changements possibles de la couleur de la peau du visage. Il prend une teinte grisâtre.

Diagnostique

Les principales tâches diagnostiques pour les troubles digestifs, la stagnation biliaire sont de déterminer le type de dyskinésie et d'identifier les éventuelles maladies concomitantes qui soutiennent le dysfonctionnement des voies biliaires.

Habituellement, un examen échographique est effectué, qui détermine le degré de sortie de la bile, la présence et la forme d'anomalies congénitales et de modifications acquises de la vésicule biliaire. Des tests de laboratoire sont également nécessaires..

En cas de suspicion de maladies du système biliaire, des examens radiographiques sont prescrits: cholécystographie, cholécystographie par perfusion, cholangiographie, intubation duodénale.

Les données d'enquête vous permettent d'établir le principal facteur causal de la maladie qui a affecté la vésicule biliaire. La stagnation de la bile, dont le traitement, lorsque le problème sous-jacent est identifié, permet d'obtenir un résultat positif, est éliminée, ce qui permet de prévenir des troubles graves du système biliaire.

Traitement

Le patient doit expliquer ce que menace ce dysfonctionnement, quelle en est la raison et comment l'éliminer, si une conclusion diagnostique a déjà été tirée - stagnation de la bile dans la vésicule biliaire. Les symptômes, le traitement après un examen objectif détermineront le plus clairement l'accent mis sur la lutte contre les infections et les parasites, ou sur les processus inflammatoires et autres problèmes de la vésicule biliaire. Un certain nombre de mesures visant à améliorer l'écoulement de la bile, les fonctions du tractus gastro-intestinal et du système nerveux sont également envisagées..

Lorsque des dyskinésies sont détectées, la thérapie diététique est d'une importance non négligeable. Pour toutes ses formes, une nutrition fractionnée est prescrite. Il est recommandé de suivre le régime n ° 5. Pour obtenir un effet positif d'une telle thérapie, il est nécessaire d'exclure de l'alimentation les bouillons saturés, les viandes fumées, les épices, les aliments gras et épicés, le cacao, le chocolat, l'alcool..

Un traitement assez efficace avec des eaux minérales est souvent utilisé..

Traitement avec des méthodes folkloriques

Un traitement basé sur des méthodes traditionnelles n'est autorisé qu'en complément du traitement médicamenteux principal. Mais en même temps, une consultation avec le médecin traitant est nécessaire. C'est lui qui doit prendre des décoctions et des infusions curatives qui normalisent l'écoulement de la bile, guérissent le foie et l'aident à récupérer.

Pour la préparation de décoctions, les plantes médicinales telles que les fleurs d'immortelle, la menthe poivrée, l'églantier, le pissenlit médicinal, la soie de maïs, les graines d'aneth, la racine d'épine-vinette et autres sont généralement recommandées.

Prévention de la stagnation de la bile

Les mesures préventives visant à stimuler le fonctionnement normal de la vésicule biliaire, empêchant la stagnation de la bile, sont absolument simples. Il vous suffit de changer votre style de vie - bouger plus, faire du sport, danser, faire des promenades quotidiennes, adhérer à un régime alimentaire, privilégier une alimentation saine, ne pas trop manger et essayer de développer une résistance au stress. Et, bien sûr, des émotions plus positives.

Pourquoi la stagnation de la bile se produit et comment la traiter?

La stagnation de la bile est un processus pathologique assez rare dans lequel la libération d'une substance similaire ou son transport à travers les voies biliaires ralentit ou s'arrête complètement. Ce trouble est également connu dans le domaine médical sous le nom de cholestase..

Un large éventail de facteurs prédisposants peut provoquer la formation d'une telle violation et ils n'ont pas dans tous les cas une base pathologique. Cependant, le plus grand rôle dans le développement de la pathologie est joué par une dépendance excessive à l'alcool, un refus prolongé de manger et une mauvaise alimentation..

La clinique de la maladie est assez spécifique et typique pour une gamme étroite de maladies. Le tableau symptomatique est basé sur des signes de stagnation de la bile tels que des démangeaisons cutanées sévères, un goût amer dans la bouche, une douleur et une lourdeur dans la zone sous les côtes droites..

TOP 10 des causes de la stagnation de la bile

Chez l'adulte, les causes de la stagnation biliaire sont associées à la destruction des hépatocytes due à une cirrhose biliaire primaire ou alcoolique du foie (stagnation hépatocellulaire); avec atteinte hépatique avec infections ou parasites (hépatites virales A, C, G; tuberculose hépatique; amibiase, opisthorchiase, giardiase, etc.); avec l'effet sur le foie de diverses toxines ou composants de médicaments (y compris les sulfamides, les antibiotiques pénicillines, les analgésiques, les hormones). Comme le notent les experts, la stagnation de la bile dans le foie se produit en cas de kyste hépatique, de néoplasmes malins ou de métastases.

Parmi les raisons de la stagnation de la bile dans la vésicule biliaire et les voies biliaires figurent les 10 pathologies suivantes:

  1. Dyskinésie de la vésicule biliaire;
  2. Calculs biliaires;
  3. Kink de la vésicule biliaire;
  4. Lésions hépatiques alcooliques;
  5. Tumeurs de la vésicule biliaire ou des voies biliaires;
  6. Inflammation dans le col de la vésicule biliaire;
  7. Formations kystiques du canal cholédoque ou sa compression par un kyste localisé dans le pancréas;
  8. Compression et rétrécissement de la section initiale du canal hépatique commun (syndrome de Mirizzi);
  9. Dysfonctionnement du système valvulaire des voies biliaires (sphincters d'Oddi, Lutkens, Mirizzi, Geister);
  10. Échecs des mécanismes endocriniens et paracrines du stade gastro-duodénal de la digestion associés à un déséquilibre de la sécrétine, de la cholécystokinine, de la neurotensine et d'autres hormones intestinales.

Dans le même temps, une combinaison de diverses influences provoquantes accélère l'apparition de la maladie. Les facteurs les plus probables sont les suivants:

  • manque de régime, prise alimentaire irrégulière;
  • une abondance d'aliments gras, des aliments riches en glucides simples;
  • fumer, boire de l'alcool;
  • pathologies endocriniennes - maladie thyroïdienne, diabète sucré;
  • prendre des médicaments hormonaux;
  • grossesse;
  • maladies chroniques du système digestif - gastrite, colite, pancréatite;
  • troubles névrotiques.

En outre, une prédisposition génétique à la stase biliaire joue un rôle. Mais pour que la maladie se développe, des facteurs provoquants doivent apparaître..

Classification

La division de la maladie selon le déroulement du cours implique l'existence de:

  • stagnation aiguë de la bile - tandis que la symptomatologie caractéristique est exprimée soudainement et intensément, ce qui conduit à une détérioration significative de la condition humaine;
  • stase biliaire chronique - les manifestations cliniques sont bénignes et se développent progressivement, sur plusieurs semaines ou mois.

Selon la localisation de la stagnation de la bile dans le corps, les formes de pathologie suivantes sont distinguées:

  • intrahépatique - les phénomènes stagnants sont localisés dans les voies biliaires situées à l'intérieur des cellules hépatiques;
  • extrahépatique - se développe lorsque les canaux de la vésicule biliaire sont bloqués.

La classification par le mécanisme de formation du processus pathologique présuppose la présence de tels chemins de développement:

  • partiel - il y a une diminution du volume de bile sécrétée;
  • dissociatif - il y a un retard dans la sécrétion de seulement certains composants de la bile;
  • total - exprimé en violation du transport de la bile dans le duodénum.

De plus, la stagnation de la bile chez un enfant et un adulte peut se produire sous une forme ictérique et anictérique..

Stagnation de la bile après l'ablation de la vésicule biliaire

Une opération qui retire la vésicule biliaire s'appelle une cholécystectomie. La principale indication d'une telle opération est la cholélithiase..

Très souvent, après une cholécystectomie, les patients développent des symptômes tels que:

  • douleur sous la côte droite et l'épigastre, qui peut irradier vers l'épaule droite et l'omoplate;
  • jaunissement de la peau;
  • démangeaisons de la peau;
  • goût amer dans la bouche;
  • la nausée;
  • brûlures d'estomac;
  • instabilité des selles;
  • ballonnements.

La cause la plus fréquente de ce syndrome est la présence de calculs dans les voies biliaires. Après tout, la cholécystectomie avec maladie des calculs biliaires n'exclut pas l'apparition de nouveaux calculs dans les voies biliaires.

Le traitement du syndrome postcholécystectomie consiste en une stricte adhésion à un régime pauvre en graisses et un traitement symptomatique. En cas de douleur, des antispasmodiques sont prescrits aux patients (No-shpa, Drotaverin, Riabal). En cas de violation des processus digestifs, la prise de préparations enzymatiques est indiquée, telles que Festal, Mezim, Panzinorm. Avec l'inefficacité du traitement conservateur, un traitement chirurgical est indiqué, au cours duquel l'obstruction de l'écoulement de la bile dans les voies biliaires est éliminée.

Caractéristiques de la stagnation de la bile chez les femmes enceintes

La cholestase chez la femme enceinte se développe plus près du troisième trimestre. Son apparition est souvent due à un facteur héréditaire. Le principal symptôme est des démangeaisons cutanées et des xanthomes dans le haut du corps. En raison du manque de vitamine K, il existe un risque de saignement utérin. Si l'acide biliaire ou ses composants pénètrent dans le placenta, le risque de naissance prématurée à court terme augmente, ainsi que des troubles du rythme cardiaque chez l'enfant.

Les manifestations cliniques disparaissent après l'accouchement, cependant, il a été établi que les femmes qui ont eu une cholestase pendant la grossesse augmentent encore le risque de développer des calculs biliaires, l'hépatite C, la cirrhose non alcoolique et la pancréatite..

Symptômes

La gravité des manifestations cliniques est influencée par plusieurs facteurs, notamment:

  • facteur étiologique;
  • la gravité des dommages toxiques aux hépatocytes ou aux cellules du canal biliaire;
  • catégorie d'âge du patient.

Les principaux symptômes de la stagnation de la bile sont:

  • nausées constantes, conduisant rarement à des vomissements;
  • éructations avec une odeur désagréable;
  • amertume en bouche;
  • douleur, lourdeur et inconfort dans la zone sous les côtes droites;
  • troubles du sommeil;
  • brûlures d'estomac;
  • mauvaise haleine;
  • chevauchement de la langue avec une plaque qui a une teinte blanche ou jaune;
  • violation de l'acte de défécation, à savoir diarrhée;
  • irradiation de la douleur dans le dos;
  • augmentation de la transpiration;
  • faiblesse et léthargie;
  • cholélithiase, dans laquelle le tartre se forme dans la vésicule biliaire ou les voies biliaires.

Si la maladie se présente sous une forme ictérique, les symptômes ci-dessus sont complétés par les signes suivants:

  • l'acquisition de la peau, des muqueuses visibles et de la sclérotique de teinte jaunâtre;
  • éruptions cutanées inexpliquées;
  • démangeaisons cutanées de gravité variable;
  • décoloration des matières fécales;
  • assombrissement de l'urine;
  • soif constante.

En cas d'évolution chronique de la maladie, la présence de:

  • xanthome et xanthélasme - sont de petits nodules à teinte jaune ou brune, localisés dans la poitrine, le dos, les coudes et les paupières;
  • hyperpigmentation de la peau;
  • augmentation des saignements;
  • troubles de la vision au crépuscule;
  • une diminution de la densité osseuse, ce qui rend une personne sujette à des fractures fréquentes, y compris pathologiques;
  • faiblesse musculaire;
  • infertilité masculine et féminine;
  • perte de poids importante.

Il est conseillé de référer tous les symptômes aux adultes et aux enfants..

Conséquences et complications

Avec un retrait intempestif de la bile, la vésicule biliaire et les canaux hépatiques souffrent, en raison de leur inflammation, les tissus hépatiques changent avec le développement de processus nécrotiques dans certaines zones du parenchyme. Des soins médicaux intempestifs et un manque de traitement peuvent entraîner des conditions telles que:

  1. Le développement de la gastrite à la suite de l'accumulation de bilirubine et d'une intoxication générale du corps.
  2. Avitaminose - due à des troubles métaboliques.
  3. Pour provoquer des maladies de cholécystite et de cholangite.
  4. Induire une maladie de calculs biliaires.
  5. Conduire à une complication sévère de la cirrhose du foie.
  6. Altération de la fonction hépatique et conduire à une insuffisance hépatique.
  7. Trouble de l'état du système squelettique avec développement de l'ostéoporose.
  8. Les derniers stades de la maladie avec l'apparition de la stagnation de la bile dans la vésicule biliaire peuvent être mortels.

Afin d'éviter le développement de telles complications, il est nécessaire de suivre les recommandations des spécialistes et de suivre toutes les règles pour la prévention de tels changements dans la vésicule biliaire..

Diagnostics et examens

L'examen révèle le plus souvent un processus déjà chronique - il est considéré comme tel lorsqu'il dure plus de 6 mois, alors que les symptômes ne sont pas toujours prononcés. Au cours de l'examen, le médecin trouve souvent une langue enduite, une hypertrophie du foie, une douleur à la palpation de l'hypochondre droit chez un patient présentant un trouble de l'écoulement biliaire.

La présence de douleurs abdominales sévères et de fièvre accompagnée de frissons indique le plus souvent qu'en plus de la vésicule biliaire congestionnée, le patient présente un processus inflammatoire aigu dans les voies biliaires (cholécystite avec cholangite). Le syndrome douloureux peut également être une manifestation de cholestase extrahépatique. Que faire dans ce cas? Consultez immédiatement un chirurgien et subissez un examen pour clarifier l'emplacement et la cause de la pathologie.

Les tests de laboratoire montrent une phosphatase alcaline élevée dans le sang, tandis que la teneur en bilirubine et en transaminases (AST, ALT) peut être normale ou élevée. Le cholestérol augmente généralement également, mais sa diminution avec des signes prononcés de stagnation biliaire est un critère pronostique défavorable.

Le diagnostic instrumental est effectué par les méthodes suivantes:

  • L'échographie du foie, de la vésicule biliaire et des canaux est le type de recherche le plus simple et le plus informatif;
  • cholagniographie - réalisée par la voie transhépatique percutanée ou avec l'utilisation d'un équipement endoscopique, qui permet simultanément de libérer la vessie des calculs;
  • CT scan;
  • scintigraphie des voies biliaires;
  • biopsie par ponction du parenchyme hépatique.

Les trois dernières méthodes sont utilisées pour obtenir des informations complémentaires et clarifier le diagnostic dans les cas peu clairs de cholestase.

Traitement

L'objectif principal du traitement de la stagnation biliaire est d'influencer le facteur causal, c'est-à-dire le traitement de la maladie qui l'a provoquée, la restauration des mécanismes perturbés du transport de la bile et le soulagement des symptômes. Pour cela, une pharmacothérapie ou une chirurgie peut être utilisée..

Différentes approches sont utilisées pour traiter une mauvaise circulation de la bile et les problèmes connexes. Le médecin prescrit les médicaments suivants:

  1. Action hépatoprotectrice, protégeant les cellules hépatiques de la destruction et restaurant la capacité de travail.
  2. Du groupe des cholérétiques qui augmentent la sécrétion de bile et la diluent. Parmi eux se trouvent des pilules jaunes d'Allohol.
  3. L'acide ursodésoxycholique de la composition de médicaments pour abaisser la concentration de mauvais cholestérol dans le sang. De plus, il dissout les calculs. Certes, le traitement implique une longue cure thérapeutique (au moins 30 jours).
  4. Compositions pharmaceutiques anthelminthiques bactéricides.
  5. Antihistaminiques. Antispasmodiques qui dilatent les voies biliaires.
  6. Antioxydants et complexes vitamino-minéraux.

Le massage pour un patient ayant une tendance à la stase biliaire aidera à améliorer le flux biliaire. Le traitement physiothérapeutique est utilisé dans le même but. Mais ces manipulations sont effectuées en rémission..

Régime alimentaire et nutrition

Le régime alimentaire pour la stase biliaire est un élément important du traitement. Il est impossible de guérir la cholestase sans le régime alimentaire du patient. Les graisses animales, gras, épicés, frits, fumés, conserves, épices, muffins, chocolat, champignons, légumineuses, radis, alcool sont exclus de l'alimentation.

Le régime alimentaire est basé sur des fruits et légumes frais, des produits laitiers fermentés, des graisses végétales (tournesol, olive, huile de maïs), comprend l'utilisation d'eaux minérales médicinales. Évitez de manger des aliments et des boissons froids. Il est recommandé de cuisiner des plats selon des méthodes diététiques: à la vapeur, au four ou multicuiseur..

Les repas doivent être fractionnés, c'est-à-dire au moins six repas par jour en petites portions, il est nécessaire de surveiller le volume de nourriture afin d'éviter de trop manger.

Traitement opératoire

Le type de chirurgie dépend de la cause et de l'emplacement de la stagnation biliaire. Les interventions suivantes sont utilisées:

  • élimination des calculs par laparoscopie;
  • ectomie d'un kyste, une tumeur qui obstrue l'écoulement;
  • stent biliaire;
  • expansion du ballon de la lumière du conduit;
  • création d'un drainage du canal cholédoque;
  • dilatation de la vessie avec l'installation de stents et la formation de messages biliodigestifs;
  • résection de la vésicule biliaire;
  • chirurgie du sphincter.

Avec l'atrésie des canaux chez les nouveau-nés, ils se forment artificiellement, la reconstruction est effectuée dans les premiers mois, parfois une transplantation hépatique est nécessaire.

Une condition aiguë d'obstruction des voies biliaires causée par un blocage par une pierre nécessite un traitement chirurgical. Un retard peut entraîner une rupture de la vessie et le développement d'une péritonite, une inflammation sévère de la cavité abdominale qui se produit par cycles. Le manque de soins chirurgicaux contribue à la septicémie - empoisonnement du sang.

Remèdes populaires

En plus des préparations pharmaceutiques pour éliminer la stagnation de la bile, vous pouvez utiliser des recettes de médecine traditionnelle, parmi lesquelles vous pouvez choisir la plus appropriée pour chaque patient, à savoir:

  1. Pendant un mois et demi, consommez un mélange de jus que vous préparez vous-même et buvez fraîchement préparé. À ce titre, les plus efficaces seront les jus de carotte, de betterave et de pomme, mélangés en quantités égales. Ce mélange se boit une heure après avoir mangé à raison de 150 ml..
  2. Le vinaigre de cidre de pomme naturel apportera des avantages, dont une cuillère à café est ajoutée à toute boisson ou eau avec du citron et du miel..
  3. La momie dissoute dans l'eau peut soulager l'état des patients. Pour ce faire, 0,2 g de momie est dissous dans 0,5 l d'eau et bue pendant la journée plusieurs fois avant les repas..
  4. Une décoction d'avoine améliore la sortie de la bile et est considérée comme un traitement efficace pour cette pathologie. Pour la cuisson 1 cuillère à soupe. Loges. Les haricots sont brassés avec deux verres d'eau bouillante et conservés à feu doux pendant environ une demi-heure. Boire la totalité de la quantité 20 minutes avant les repas tout au long de la journée.
  5. Comme plantes médicinales pour la cholestase, la renouée des oiseaux, l'immortelle sableuse, les stigmates de maïs, le mélilot, l'achillée millefeuille, l'arnica et bien d'autres sont utilisées. Vous pouvez également utiliser des préparations cholérétiques prêtes à l'emploi, en vente dans toutes les pharmacies..

Cependant, lorsque vous utilisez un remède populaire, vous devez d'abord consulter votre médecin. Il est impossible de prescrire et de prendre tout moyen d'éliminer par vous-même la stase biliaire..

Exercices pour la bile stagnante

Les médecins mettent en garde: sans mouvement, tous les processus du corps, y compris la sécrétion de bile, sont perturbés. Par conséquent, une gymnastique avec de la bile stagnante est nécessaire, mais elle ne doit pas aggraver la pathologie et intensifier les symptômes..

La marche est recommandée (au moins une heure par jour), ainsi que des exercices pour la bile stagnante, au cours desquels vous n'avez pas besoin de faire des virages bas en avant, des virages serrés, de forts mouvements de balancement et des sauts.

Rappelez-vous un simple exercice du matin: la plupart de ses éléments conviennent à la bile stagnante. Par exemple:

  • Pieds écartés de la largeur des épaules, mains sur la ceinture - tournez alternativement le corps vers la droite et la gauche.
  • Pieds à la largeur des épaules, les mains derrière la tête - s'incline vers la droite et la gauche.
  • Dans la même position de départ - pliez votre jambe droite au niveau du genou et étirez votre coude gauche vers lui, puis pliez votre jambe gauche et faites de même avec le coude de votre main droite.
  • Allongez-vous sur le dos (les jambes sont droites, les bras sont étendus le long du corps); à l'inspiration, la jambe droite se plie au genou à l'approche de l'estomac, à l'expiration, la position de départ est prise, la même chose est faite avec l'autre jambe.
  • Allongé sur le dos, pliez les jambes au niveau des genoux, posez la paume d'une main sur votre ventre, respirez profondément en soulevant le diaphragme et en faisant saillie de la paroi abdominale; expirez pour aspirer l'estomac.
  • Effectuez des mouvements respiratoires similaires couchés sur le côté droit et gauche..

À propos, le dernier exercice est une sorte d'auto-massage interne de presque tous les organes situés exactement là où il y a stagnation de la bile. Mais un massage thérapeutique spécial pour la stagnation de la bile ne doit être prescrit que par un médecin qui a les résultats d'un examen de la vésicule biliaire et du foie du patient.

La prévention

La prévention de la stagnation biliaire consiste à prévenir l'apparition de maladies des voies biliaires et du foie qui contribuent au développement de la cholestase, cela implique également le respect du régime alimentaire correct, le refus de trop manger et de boire de l'alcool..