TOP 20 des causes de douleur du côté droit chez l'adulte

Lorsqu'ils parlent de douleur du côté droit, ils signifient souvent différentes conditions et maladies associées à l'une ou l'autre localisation et cause.

Le problème peut être causé par un traumatisme, une inflammation aiguë, une exacerbation d'une maladie chronique et d'autres raisons. Dans tous les cas, lorsque le patient s'inquiète de la douleur douloureuse du côté droit, le médecin effectuera certainement des mesures de diagnostic pour exclure les pathologies nécessitant une attention médicale immédiate..

Il existe un certain nombre de signes qui permettent de comprendre la nature des changements dans le corps qui ont conduit à un état où le patient a un gémissement dans le côté droit..

La nature de la douleur

La douleur du côté droit a plusieurs signes qui aident à déterminer sa cause. En termes d'intensité et de caractère, les types suivants sont distingués:

  • douleur aiguë, caractérisée par une apparition soudaine, une intensité - un symptôme de colique hépatique avec maladie biliaire;
  • une douleur sourde apparaît progressivement, persiste pendant longtemps - cela se produit avec des maladies chroniques des organes péritonéaux;
  • une douleur douloureuse de faible intensité se produit avec une inflammation chronique de la membrane muqueuse du gros intestin (colite) et de la vésicule biliaire (cholécystite chronique);
  • douleur de crampes caractérisée par des périodes d'intensité élevée et faible - provient d'un spasme dans les intestins.

Selon la localisation du syndrome douloureux, il existe:

  • douleur dans l'hypochondre - le foie et la vésicule biliaire sont situés à droite, par conséquent, les maladies de ces organes provoquent des douleurs dans la partie supérieure de l'abdomen et sous l'arc costal;
  • douleur dans l'abdomen moyen - manifestation d'une pathologie dans le côlon ascendant du gros intestin (colite);
  • des douleurs dans le bas-ventre apparaissent avec des maladies des organes: l'appendice (appendicite), les ovaires et leurs appendices chez la femme (annexite, ovariite), une inflammation du caecum, chez l'homme, des douleurs dans le bas-ventre à droite apparaissent également en raison du piégeage d'une hernie inguinale;
  • la douleur au niveau du nombril accompagne l'inflammation de l'intestin grêle (entérite);
  • les maux de dos dans le côté droit peuvent être une manifestation d'une pleurésie thoracique inférieure (inflammation de la plèvre qui tapisse les poumons et la poitrine) ou d'un abcès hépatique (foyer purulent).

L'apparition de la douleur peut être influencée par des facteurs provoquants:

  • prise alimentaire: les aliments frits et gras provoquent des crises de douleur avec des calculs biliaires et une hépatite (inflammation du foie);
  • blessures: un coup violent, une commotion cérébrale du foie et de la vésicule biliaire s'accompagnent d'une douleur aiguë, qui peut indiquer une rupture d'organe;
  • activité physique: une douleur lancinante en marchant, en courant, en sautant indique une péritonite possible (inflammation des tissus tapissant les organes du péritoine).

Causes de la douleur du côté droit: maladies possibles

La douleur dans le côté peut être aiguë ou douloureuse, constante ou survenant périodiquement, passer d'elle-même ou persister pendant une longue période, malgré les mesures prises. La douleur peut changer de caractère: la douleur terne devient soudainement aggravée et devient vive et forte et, au contraire, la douleur aiguë se transforme en douleur de faible intensité. Vous devez informer votre médecin de tout cela..

Étant donné que la situation où le côté droit fait mal peut être critique, il est impossible de reporter la visite à l'hôpital, et en cas de douleur intense, en particulier en cas d'augmentation de la température corporelle, de faiblesse générale, de diminution de la pression artérielle, d'augmentation de la fréquence cardiaque, il est nécessaire de consulter immédiatement un médecin.

Maladies du foie et des voies biliaires

  1. La maladie biliaire est une maladie caractérisée par la formation de calculs dans la vésicule biliaire et les canaux. La douleur associée aux calculs biliaires est souvent sourde, douloureuse, irradie vers l'omoplate droite et l'épaule. Il y a une augmentation de la douleur pendant le stress, une violation du régime alimentaire, des tremblements et un changement brusque de temps. Avec la progression de la maladie, il y a une douleur intense, coupante et lancinante dans le côté droit par le haut, irradiant vers la région de l'omoplate droite, l'épaule. une crise aussi douloureuse est appelée colique biliaire. Lors d'une crise, les patients sont agités, se précipitent, crient ou gémissent. Des vomissements, des nausées peuvent survenir.
  2. L'hépatite est une inflammation aiguë ou chronique du foie causée par des virus, l'abus d'alcool, des maladies auto-immunes et des toxines. Toute hépatite se caractérise par une pâleur, une faiblesse, une légère augmentation de la température corporelle, une perte de poids, un manque d'appétit, un jaunissement de la peau, des démangeaisons, des douleurs du côté droit sous les côtes.
  3. La cholécystite (acalculeuse) est une inflammation de la vésicule biliaire. Le principal symptôme de la cholécystite est la douleur dans l'hypochondre droit. Il s'intensifie avec l'utilisation abondante d'aliments épicés et gras, d'alcool, d'eau gazeuse. Peut donner à l'épaule droite, à l'omoplate. Chez la plupart des patients, il s'accompagne de vomissements, de nausées, d'éructations, de peau amère et de démangeaisons.
  4. La dyskinésie biliaire (BID) est une violation de la conduction de la bile dans l'intestin. Avec une hypotension de la vésicule biliaire, la douleur du côté droit est généralement douloureuse, constante, se manifestant parfois uniquement par une sensation de lourdeur sous les côtes à droite. Ils surviennent une heure après avoir mangé. Dans le même temps, les patients peuvent ressentir des nausées et une faiblesse. Avec l'hypertension de la vésicule biliaire, des douleurs sont notées dans le côté droit sous les côtes et près du nombril, de nature forte, paroxystiques, coupantes, similaires aux coliques biliaires. Apparaissez une demi-heure après avoir mangé. Le plus souvent, la DVP accompagne l'évolution de la cholécystite.

Maladies de l'estomac et du duodénum

  1. L'ulcère duodénal. Le principal symptôme est une douleur dans le côté droit de l'abdomen par le haut. Cela peut être douloureux, crampe, coupant, parfois faible, terne. L'ulcère se caractérise par des douleurs périodiques, dont l'apparition est remplacée par une période de repos relatif. Symptômes associés: brûlures d'estomac, éructations, nausées et vomissements, constipation.
  2. La duodénite est accompagnée de douleurs douloureuses dans le côté droit sous les côtes deux heures après avoir mangé. La douleur peut irradier (donner) à l'omoplate droite, au dos, elle peut être encerclante. De plus, les patients peuvent être dérangés par des vomissements, des brûlures d'estomac, des éructations amères, de la faiblesse, de la transpiration, de la diarrhée.
  3. Gastrite. Il se caractérise par de légères douleurs périodiques sourdes dans le côté droit sous les côtes et le sternum, apparaissent plus souvent deux heures après avoir mangé, ou à jeun le matin. Les patients se plaignent d'une perte d'appétit, d'éructations d'air acide, de constipation ou de diarrhée.
  4. Une hernie diaphragmatique est un déplacement d'une partie de l'œsophage, de la partie supérieure de l'estomac et parfois de l'intestin à travers un trou dans le diaphragme dans la cavité thoracique. Avec cette maladie, il peut y avoir une douleur sourde à la ceinture qui apparaît après un repas copieux, avec une toux, en position couchée. Réduit la douleur des éructations, des respirations profondes, des vomissements.

Maladies du rein et de la vessie

  1. La glomérulonéphrite est une inflammation des reins d'origine immunitaire. Les enfants et les jeunes tombent plus souvent malades. Avec la glomérulonéphrite, la douleur est ressentie dans les côtés droit et gauche, dans le bas du dos, ce qui s'accompagne d'une augmentation de la température corporelle, de la libération d'urine rouge. Les patients se plaignent d'essoufflement, d'augmentation de la pression artérielle, d'œdème du visage le matin. En l'absence d'œdème, le poids corporel peut augmenter en raison de la rétention d'eau dans le corps.
  2. La pyélonéphrite est une inflammation infectieuse des reins. La douleur associée à la pyélonéphrite survient plus souvent d'un côté. Si le rein droit est affecté, une douleur intense et douloureuse est notée dans le côté droit derrière, dans le bas du dos, elle peut faire mal dans le côté droit de l'abdomen par le bas. Les principales manifestations de la pyélonéphrite: augmentation de la température corporelle le soir, miction douloureuse, soif constante, pâleur avec des cernes sous les yeux, gonflement du visage le matin, maux de tête et vomissements. L'urine est évacuée avec une odeur désagréable, trouble.
  3. L'urolithiase se manifeste par une douleur sourde et sourde dans la région lombaire, des mictions fréquentes, du sang dans les urines, surtout après l'effort. Le passage d'un calcul rénal à travers l'uretère s'accompagne d'une douleur aiguë sévère irradiant dans le bas du dos - le patient est agité, se précipitant. Voici comment se produit la colique rénale.

Maladies intestinales et pancréatiques

  1. L'entérite est une inflammation de la membrane muqueuse de l'intestin grêle. Une douleur dans le côté inférieur droit (dans la région iliaque droite) apparaît lorsque l'iléon est touché. Avec l'entérite, la nature de la douleur peut être constante ou paroxystique. Accompagné de grondements dans l'estomac, de ballonnements, de diarrhée.
  2. L'appendicite commence par l'apparition de douleurs aiguës, souvent du côté droit sous les côtes. Peu à peu, la douleur descend vers le nombril puis vers la région iliaque. Dans le même temps, la température augmente, il peut y avoir des nausées et des vomissements, une faiblesse et une diminution de l'appétit.
  3. Une hernie inguinale à droite est accompagnée d'une douleur aiguë transitoire dans le côté droit et à l'aine, qui apparaît après un effort physique et la levée de poids, irradie vers la jambe. De plus, lors d'une attaque de douleur dans le côté droit par le bas, une protrusion apparaît, disparaissant en position couchée..
  4. La pancréatite est une inflammation aiguë ou chronique du pancréas. Elle se caractérise par l'apparition d'épisodes de douleurs intenses aux ceintures, accompagnées de vomissements, qui n'apportent pas de soulagement. Avec la défaite de la tête du pancréas, la douleur dérange dans le côté droit. Un assombrissement de l'urine, une jaunisse, des selles légères (presque blanches), des démangeaisons sont également observés.

Maladies gynécologiques

  1. Une grossesse extra-utérine entraîne l'apparition de douleurs intermittentes dans le bas de l'abdomen, contre lesquelles des saignements du tractus génital peuvent apparaître. Plus la grossesse se développe, plus la douleur devient forte, commençant à se donner à l'omoplate et au rectum. Si le tube se rompt, il s'accompagne de douleurs très vives et de saignements internes, qui entraînent souvent une perte de conscience.
  2. L'annexite est une inflammation des ovaires et des trompes de Fallope. Avec cette maladie, une attaque de douleur aiguë dans le bas-ventre à droite ou à gauche se produit, elle peut donner au bas du dos. L'attaque est très similaire à la colique rénale. L'annexite chronique peut causer des douleurs du côté droit pendant les rapports sexuels.
  3. L'apoplexie (rupture) de l'ovaire entraîne une douleur intense dans le bas de l'abdomen, qui peut être accompagnée de nausées et de vomissements, d'une perte de conscience. L'apoplexie ovarienne survient souvent au milieu du cycle menstruel (pendant l'ovulation). Les rapports sexuels ou l'activité physique peuvent provoquer une rupture.
  4. Le kyste ovarien (endométroïde) se manifeste par la survenue d'une douleur constante et douloureuse dans le bas de l'abdomen, qui s'intensifie pendant la menstruation. Lorsqu'un kyste se rompt, se tord ou suppure, les patients ressentent une douleur aiguë au poignard.

Diagnostique

Les mesures diagnostiques commencent par un examen physique et un entretien avec le patient.

Lors de l'établissement d'un diagnostic, il est pris en compte:

  • la nature et l'intensité, l'évolution du syndrome douloureux;
  • sa localisation;
  • histoire générale du patient;
  • le comportement du patient lors de l'activation de sensations désagréables;
  • symptômes supplémentaires et leurs manifestations;
  • le patient prend-il des médicaments.

Les méthodes d'imagerie matérielle sont utilisées comme outil de diagnostic différentiel:

  • radiographie;
  • Échographie - la gynécologie, l'urologie, les intestins sont examinés;
  • IRM - pour exclure la diverticulite, diagnostiquer les néoplasmes de divers types, les hernies et les tumeurs de la colonne vertébrale, les modifications des têtes articulaires de l'articulation de la hanche;
  • interventions chirurgicales diagnostiques laparoscopiques et générales de cavité.

Comment traiter la douleur du côté droit et que faire?

Étant donné que la douleur du côté droit est un symptôme, il n'est pas nécessaire de la traiter, mais la maladie qui l'a provoquée. À quelle fréquence prenons-nous des analgésiques ou des antispasmodiques dans n'importe quelle situation. Et combien de fois les chirurgiens ou les gynécologues grondent-ils les patients pour ne pas avoir immédiatement demandé de l'aide? Mais toute maladie est plus facile à traiter au tout début et non au stade de développement de complications graves.

Dans le traitement des maladies décrites, toutes les méthodes disponibles en médecine moderne sont utilisées:

  • refus de gras, frit, épicé - avec des maladies de la vésicule biliaire;
  • exclusion des fibres grossières, des épices - pour les maladies intestinales;
  • faim complète pendant plusieurs jours - avec pancréatite aiguë;
  • pour l'inflammation dans n'importe quel domaine - antibiotiques;
  • pour les maladies oncologiques - radiothérapie, chimiothérapie et radiothérapie;
  • avec l'herpès zoster - médicaments antiviraux, les seuls efficaces dans cette pathologie;
  • antispasmodiques et analgésiques - tout comme un élément de traitement complexe;

L'intervention chirurgicale est une mesure extrême et parfois la seule efficace pour lutter contre la pathologie:

  • appendicite;
  • torsion des jambes de la tumeur ovarienne;
  • son apoplexie;
  • grossesse extra-utérine;
  • maladie de calculs biliaires;
  • certaines formes de maladie de Crohn;
  • tumeurs du mamelon Vater.

La question de savoir pourquoi le côté droit fait mal n'a pas de réponse définitive. Il y a de nombreuses raisons à ce phénomène - des troubles de la vésicule biliaire, des intestins et du foie, à l'inflammation des organes génitaux. Un examen et un diagnostic complets aideront à poser un diagnostic..

Que signifie la douleur du côté droit au niveau de la taille?

La douleur du côté droit au niveau de la taille est toujours alarmante. Si c'est la première fois que ce genre d'inconfort se produit et que cela dure longtemps, cela peut être vraiment effrayant. Vous ne devez pas être bouleversé prématurément, mais vous ne devez pas ignorer ces signaux du corps..

Dans tous les cas, il est nécessaire de consulter un spécialiste. Vous devrez peut-être consulter plusieurs médecins, faire un don de sang et subir divers tests jusqu'à ce que la cause de la douleur soit établie.

Ce qui peut faire mal dans le côté droit au niveau de la taille

Il est impossible de répondre immédiatement avec précision à la question de savoir pourquoi telle ou telle douleur survient, y compris à droite au niveau de la taille. Dans le côté droit, il y a de nombreux organes, dont la pathologie de chacun peut causer de la douleur. Les raisons les plus courantes sont:

  • maux des voies urinaires,
  • pathologie des organes génitaux féminins,
  • problèmes intestinaux et gastriques,
  • ZhKB,
  • troubles neurologiques,
  • maladies de la colonne vertébrale.

Types de douleur et de quoi ils parlent

La douleur ressentie du côté droit, c'est-à-dire au niveau de la taille, peut différer par nature, et leur intensité est également différente. Ils peuvent survenir de temps à autre ou se répéter très souvent. Vous devez être attentif à vos sentiments.

Pour un médecin, il importe où exactement la douleur survient, combien de temps elle dure, se propage aux zones voisines, dans quelles circonstances elle apparaît puis passe. La nature de la douleur peut être:

  • tirant,
  • poignarder,
  • crampes,
  • tranchant,
  • cru,
  • oppressif,
  • douloureux,
  • tranchant.

Sharp et terne

La douleur aiguë dans cette zone est un symptôme alarmant et dangereux de pathologies graves mettant la vie en danger. Si cela apparaît, vous devez immédiatement vous rendre à l'hôpital, sinon le pire résultat est possible..

Si, en plus de cela, la température augmente également et que la douleur devient plus intense avec le mouvement, de plus, elle s'accompagne de vomissements ou de diarrhée, cela peut être un symptôme d'appendicite. Si une personne n'est pas opérée à temps, l'appendicite peut être compliquée par une péritonite..

Des sensations vives et fortes dans cette zone indiquent souvent une grossesse extra-utérine. Si, à ce moment, vous ne fournissez pas l'assistance nécessaire, une issue fatale est possible..

Des douleurs sourdes indiquent souvent une constipation fréquente, une grossesse extra-utérine, une pyélonéphrite, des processus inflammatoires dans le pancréas, des appendices, un zona et une cirrhose du foie, une lithiase urinaire, une colite, avec ovulation, des troubles de l'écoulement de la bile (surtout s'ils irradient vers l'hypochondre droit).

Douleur et tiraillement

La nature douloureuse de la douleur est caractéristique de l'apparition de l'appendicite. C'est ainsi que peuvent commencer une colite, une crise de calculs biliaires, un processus inflammatoire dans les appendices, une hernie inguinale, une prostatite, des pathologies gastro-intestinales, une hépatite alcoolique.

La douleur tirante se trouve souvent dans les pathologies gynécologiques, l'inflammation de la vessie, de la prostate et des intestins. Cela arrive souvent avec les menstruations chez les jeunes filles. Mais si ces sensations sont constantes, ne diminuent pas, mais augmentent, alors une grossesse extra-utérine peut être suspectée.

Poignardement et coupe

Si une douleur lancinante est apparue brusquement sur le côté droit, surtout si elle est associée à des vomissements et des nausées, il peut s'agir d'une crise de colique hépatique. Parfois, l'infarctus du myocarde se manifeste de cette façon..

Les mêmes sensations chez une femme enceinte sont un signe formidable de l'apparition d'un avortement spontané. Les mêmes symptômes peuvent être observés avec hernie inguinale, obstruction intestinale, rupture de la trompe de Fallope, ulcère duodénal, inflammation de la vésicule biliaire, névralgie intercostale.

Des crampes douloureuses du côté droit peuvent être le signe de diverses conditions pathologiques. Si cela se produit au niveau de la taille, cela peut indiquer des calculs hépatiques, des pathologies de la vésicule biliaire, des spasmes intestinaux, une occlusion intestinale et la menace d'avortement spontané..

En fonction de l'emplacement de la douleur

Si une telle douleur survient, elle peut être localisée à différents endroits de cette zone. Et c'est important sur le plan diagnostique. Il peut être localisé à droite sous les côtes. Dans ce cas, des problèmes de foie et de vésicule biliaire, parfois une appendicite, peuvent être suspectés. Si la douleur du dos se produit au même niveau, cela peut être une pathologie rénale.

Les sensations désagréables du côté droit sont souvent associées à des problèmes d'estomac et d'intestin. Cela est vrai pour les hommes et les femmes. Les représentants des deux sexes peuvent développer une ostéochondrose et une névralgie, une oncologie et des troubles du système génito-urinaire. Mais il existe également des diagnostics typiques uniquement pour les femmes et uniquement pour les hommes. Ce sont des pathologies du système reproducteur, des lésions traumatiques, une atteinte aux hernies.

Devant

Chez les hommes, cette douleur est souvent ressentie après un travail physique et la levée d'objets lourds. Après cela, des hernies, une ostéochondrose peuvent survenir. Des douleurs causées par des troubles des reins, des voies urinaires et des organes génitaux peuvent survenir en cas d'infection et d'hypothermie.

L'inflammation de la prostate peut survenir avec un mode de vie sédentaire, des processus infectieux. La douleur peut être aiguë avec des calculs dans l'uretère et les reins.

Des sensations similaires chez les femmes se produisent beaucoup plus souvent que chez le sexe fort. Souvent, ils sont causés par la menstruation, l'annexite, l'ovariose. Il faut se rappeler que de telles violations conduisent souvent à l'infertilité. Dans ce cas, vous ne pouvez pas vous passer d'un traitement sérieux..

Si une femme enceinte ressent une gêne, cela peut indiquer une menace de fausse couche. Si une telle douleur est aiguë, une grossesse extra-utérine peut être suspectée..

Des douleurs à coups de couteau et de crampes peuvent être le signe d'une trompe de Fallope rompue. Dans ce cas, vous ne pouvez pas hésiter une minute et envoyer le patient dans un établissement médical.

Derrière

Si une douleur dans le côté droit est ressentie depuis le dos, cela peut être le signe de diverses pathologies. Au niveau de la taille, il peut s'agir de blessures aux côtes, à la colonne vertébrale, aux affections respiratoires, au pancréas. Parmi les troubles qui causent de la douleur dans cette localisation:

  • pathologie des organes urinaires et génitaux,
  • abcès sous-rénal,
  • inflammation de la prostate,
  • dysfonctionnement hépatique,
  • Diabète,
  • pathologie rachidienne (ostéochondrose, radiculite),
  • goutte.

Il existe de nombreuses conditions pathologiques qui provoquent des douleurs dans le côté droit, ainsi qu'au niveau de la taille. Ils peuvent être localisés de différentes manières, ces sensations sont différentes en force. Tout dépend de l'organe qui les cause. Mais il existe de nombreuses exceptions. Les sentiments de localisation peuvent parfois être trompeurs. Par exemple, il peut sembler que le rein fait mal, mais en fait, ce sont des manifestations de l'ostéochondrose. Les manifestations douloureuses des organes internes peuvent être facilement confondues avec la pathologie neurologique..

Il est nécessaire de consulter un médecin à temps, d'être examiné et de recevoir un traitement si nécessaire. Les conditions pathologiques les plus courantes qui causent des douleurs dans le côté droit sont:

  • troubles de la vésicule biliaire et du foie,
  • maladies de la colonne vertébrale,
  • pathologie rénale,
  • zona,
  • inflammation du pancréas,
  • hernie,
  • oncologie maligne,
  • ICD.

Que faire et quel médecin contacter

Avant de consulter un médecin, vous devez faire attention à la manifestation d'un état pathologique. Vous devez écouter votre corps, faire attention à votre propre bien-être, à la présence de fièvre, de vomissements, de fréquence des mictions.

Spécialistes à contacter pour les douleurs du côté droit:

  • à un gynécologue si une femme ne tombe pas enceinte ou si son cycle mensuel est interrompu,
  • s'il y a un écoulement des organes génitaux, vous devriez consulter un vénéréologue,
  • à un neurologue en cas de suspicion de pathologie du système nerveux,
  • à un thérapeute si le foie et les reins sont altérés.

Toute maladie est plus facile à traiter si vous êtes examiné à temps et que vous commencez les procédures thérapeutiques en temps opportun. Par conséquent, si une personne souffre de douleurs dans le côté droit, ainsi que dans la région de la taille, vous devez immédiatement demander conseil à un établissement médical..

Il est important de se rappeler que la plupart des maladies sont plus faciles à traiter aux premiers stades. Avec les symptômes ci-dessus, ils ont souvent recours à un traitement chirurgical, par conséquent, la question du traitement rapide dans une telle situation est extrêmement pertinente. Dans certains cas, avec une douleur à la taille droite, retarder une visite chez le médecin peut vous coûter la vie.

Vidéo

Que disent les douleurs du côté droit? Causes et actions.

Que faire si ça fait mal du côté droit de la cause (4 photos + 2 vidéos)

Ces douleurs sont généralement très alarmantes pour les médecins. Parce que du côté droit, dans la cavité abdominale, il y a de nombreux organes vitaux. Que faire dans ce cas? Bien sûr, découvrez de toute urgence la cause de cette douleur.

Causes possibles de douleur du côté droit

La douleur dans l'abdomen droit indique des pathologies des organes suivants:

  1. pancréas,
  2. foie,
  3. vésicule biliaire,
  4. intestins,
  5. duodénum,
  6. boucles du gros intestin,
  7. organes reproducteurs féminins,
  8. côté droit du diaphragme.

Si l'activité de ces organes est perturbée, cela fait mal du côté droit de l'abdomen. Les maladies du foie, de la vésicule biliaire et du pancréas sont particulièrement dangereuses.

Le foie comme cause de douleur

La perturbation du travail de chacun de ces organes comporte son propre danger pour le corps dans son ensemble. Le travail des organes peut être perturbé par un certain nombre de facteurs externes et internes. Si cela fait mal du bon côté, vous devez penser au genre de vie que vous avez mené récemment ou dans un proche avenir, à ce que vous avez mangé, avec qui vous avez contacté (communiqué). Avez-vous eu un stress fréquent ou un surmenage constant? Cela peut également nuire gravement à votre corps et entraîner des douleurs dans le côté droit de l'abdomen, et pas seulement..

Par exemple, il arrive parfois que le muscle cardiaque, sous l'influence de divers facteurs, gaspille sa force et, en raison de la faiblesse qui en résulte, ne s'acquitte pas bien de la fonction de pompage du sang veineux. À cet égard, le sang reste dans les poumons et stagne. Cela conduit à un essoufflement. En conséquence, le sang n'est pas traité par le foie et y stagne, ce qui entraîne un gonflement du foie et provoque des douleurs dans le côté droit que vous ressentez.

Un gonflement du foie et des douleurs du côté droit peuvent également être causés par des infections, une intoxication chimique (consommation excessive d'alcool, inhalation de vapeurs de détergents, produits chimiques de nettoyage), il semblerait, qu'est-ce qui est nocif ici? Notre mode de vie quotidien nous confronte constamment à des produits chimiques (détergents ménagers) et à différents types de boissons alcoolisées (à commencer par de l'alcool léger), et tout cela conduit à une perturbation du foie et, par conséquent, à des douleurs dans le côté droit de l'abdomen..

Hépatite comme cause d'inconfort du côté droit

Si cela fait mal à droite dans l'hypochondre, cela peut indiquer une lésion ou une inflammation du foie, diverses hépatites. Le foie peut être attaqué par des virus - il s'agit d'une hépatite virale, dont il existe trois types principaux: A, B, C.

  1. Vous pouvez contracter l'hépatite virale A après avoir avalé de l'eau ou des eaux usées contaminées par des virus.
  2. L'hépatite B est particulièrement fréquente chez les homosexuels, les toxicomanes et les personnes qui ont des contacts étroits avec eux.
  3. L'hépatite C pénètre principalement dans l'organisme par des transfusions sanguines contaminées et des instruments médicaux contenant du sang. Aussi particulièrement fréquent chez les toxicomanes.

Le foie peut être endommagé par une variété de médicaments et de produits chimiques. C'est ainsi que se développe l'hépatite toxique. Certainement des dommages au foie en buvant de grandes quantités d'alcool. Un dysfonctionnement hépatique peut également survenir avec une insuffisance cardiaque. Dans ce cas, le muscle cardiaque ne pompe pas bien le sang, ce qui entraîne sa stagnation dans les poumons et le foie. Ainsi, le foie s'étire et fait mal au côté droit..

La vésicule biliaire comme cause de douleur dans le côté droit

La douleur peut provoquer une maladie de la vésicule biliaire. Il joue un rôle important dans l'organisme, il stocke l'excès de bile produit dans le foie, ce qui aide à digérer les aliments. Lorsqu'une grande quantité d'aliments gras pénètre dans le corps, la vésicule biliaire injecte son contenu dans les intestins.

S'il y a une infection ou des calculs dans la vésicule biliaire, cela fait nécessairement mal à droite dans le haut de l'abdomen.

Pourquoi le pancréas provoque-t-il des douleurs du côté droit??

C'est un organe glandulaire situé profondément dans la cavité abdominale. Il sécrète des enzymes digestives ainsi que des jus et de l'insuline. Le pancréas est situé sur le côté de droite à gauche. Sa "tête" est dans le quadrant supérieur droit. L'inflammation de la glande - pancréatite - entraîne également une douleur vive et désagréable. Les personnes souffrant d'alcoolisme et de maladies de la vésicule biliaire sont à risque. Les crises de pancréatite sont extrêmement douloureuses et s'accompagnent de nausées, de vomissements et de transpiration abondante. En cas de problèmes avec la glande, cela fait mal au côté droit et la douleur peut être transmise au dos. C'est pire en position couchée, et le soulagement vient d'une position assise en se penchant en avant..

L'appendicite comme source de douleur du côté droit

En cas de douleur dans le côté droit en bas, la première chose à vérifier est l'appendice - et n'excluez pas son inflammation jusqu'à ce qu'un autre diagnostic soit établi. Contrairement à l'opinion selon laquelle l'appendicite commence par une douleur aiguë, cette maladie provoque à un stade précoce une douleur constante et «douloureuse» sur le côté. De plus, la douleur initiale peut apparaître sous l'estomac ou dans l'abdomen supérieur gauche. Ensuite, la douleur s'intensifie et se déplace directement sur le site de l'inflammation. Les nausées, la fièvre et les vomissements sont également des symptômes d'une inflammation de l'appendice..

Si vous ne prenez aucune mesure, vous pouvez rencontrer un syndrome d '«abdomen aigu» - un concept qui combine des conditions diverses et dangereuses dans lesquelles il fait mal au côté droit du bas-ventre. Les signes caractéristiques de cette affection sont une mauvaise santé générale, des douleurs aiguës, une forte fièvre, des vomissements. Dans cette situation, une hospitalisation immédiate est nécessaire..

Caractéristiques supplémentaires de la douleur dans l'abdomen et le côté droit

Le côté droit de l'abdomen est divisé en 2 quadrants: supérieur et inférieur. En localisant la douleur dans un quadrant spécifique, les symptômes de la maladie peuvent être diagnostiqués.

Si ça fait mal dans l'abdomen supérieur droit

Dans le côté supérieur droit se trouvent: le foie et la vésicule biliaire, le côté droit de l'intestin et le côté droit du diaphragme.

  1. La douleur dans le côté droit est probablement due à une inflammation du foie, surtout si la douleur est systématique.
  2. En outre, les douleurs du côté droit peuvent être associées à des maladies de la vésicule biliaire. Une douleur rare dans cette partie signifie une suralimentation et une abondance d'aliments gras ou épicés dans l'alimentation. Dans de tels cas, il est nécessaire de respecter le régime alimentaire pendant plusieurs jours. Les calculs biliaires peuvent causer une douleur intense. Dans ce cas, une opération urgente peut être nécessaire..
  3. Sur le côté droit se trouve une partie du pancréas, dont les maladies peuvent également provoquer des douleurs. Son inflammation - pancréatite - survient généralement chez les personnes atteintes d'une maladie de la vésicule biliaire. La pancréatite nécessite un traitement rapide, car ses cas avancés sont difficiles à guérir. Il est nécessaire d'effectuer des tests et de faire une échographie. Une crise de pancréatite ne peut être confondue avec rien. Il est particulièrement douloureux, accompagné de nausées et de vomissements..
  4. Une bonne douleur peut également être causée par une maladie rénale. Si un abcès se développe dans le rein ou si des calculs sont détectés. Douleurs aiguës du côté droit de l'abdomen, surtout si elles sont accompagnées de nausées et de vomissements, nécessitant un appel immédiat pour une ambulance.

Si ça fait mal dans le bas de l'abdomen et dans le côté droit

Dans le bas de l'abdomen se trouvent l'appendice, les intestins, l'uretère, chez la femme, les trompes de Fallope.

  • Les infections intestinales provoquent des douleurs du côté droit. Dans de tels cas, il est nécessaire de consulter un médecin et de corriger les médicaments..
  • La douleur dans le côté droit de l'abdomen chez la femme peut être causée par une grossesse extra-utérine. Lorsqu'un ovule fécondé reste dans la trompe de Fallope au lieu de descendre dans l'utérus. De plus, la douleur peut être le symptôme d'une torsion du kyste, éventuellement d'une tumeur de la trompe de Fallope ou de l'ovaire droit.
  • Peut-être qu'une telle douleur à droite est un symptôme de diverses infections sexuellement transmissibles, telles que la gonorrhée ou la trichomonase..
  • Avec des douleurs dans le côté droit pendant la menstruation, une femme peut souffrir d'endométriose. Avec une douleur persistante et chronique, la formation d'un kyste ou d'une tumeur ovarienne est possible.
  • Ce symptôme peut être causé par un certain nombre de conditions, y compris la colite ulcéreuse;
  • iléite;
  • l'herpès est également la cause de la douleur;
  • La maladie de Crohn;
  • les fibres nerveuses comprimées dans le bas de l'abdomen provoquent des douleurs latérales;
  • mouvement de la pierre dans l'uretère;
  • parasites (vers humains, amibes);
  • La douleur survient lorsque les intestins sont endommagés, ce qui peut être causé par divers types de maladies, y compris le cancer.

La douleur dans le côté droit du bas-ventre peut également être causée par une mauvaise nutrition, une surcharge intestinale, l'ingestion de grandes quantités d'air en mangeant et en buvant. Tout cela peut également causer des douleurs dans le bas-ventre, donc avant de charger vos intestins avec des aliments et des boissons de mauvaise qualité, vous devez d'abord penser aux conséquences possibles..

Que faire si ça fait mal au côté droit?

Bien sûr, vous voulez vraiment comprendre ce que c'est?... Nous sommes des gens très intelligents et déjà appris à ne pas croire les médecins et les voyages à la clinique, ou plutôt, il n'y a tout simplement pas de temps pour cela dans le rythme de vie intense actuel. Nous cherchons donc souvent des réponses à la question "pourquoi ça fait mal dans le côté", où cela sera nécessaire et comment cela va se passer. Les proches et les amis peuvent le dire, ou Internet peut aussi le dire. Mais…

Au départ, vous sentez que cela fait mal au côté droit et après un certain temps, si la douleur ne s'atténue pas, vous devez déterminer quel type de DOULEUR est apparue et a perturbé votre vie habituelle? Il y a une douleur dans le haut de l'abdomen ou dans le bas de l'abdomen. La douleur dans le côté droit peut être vive (avec tous les mouvements, il y a une sensation soudaine de douleur, comme si vous coupiez avec un couteau) ou sourde (douleur prolongée et constante). La douleur dans le côté droit de l'abdomen peut être à la fois dans le côté supérieur droit et dans le côté inférieur droit de l'abdomen.

Vous devez déterminer tout cela non pas pour vous soigner vous-même, mais pour répondre de manière compétente et approfondie aux questions du médecin. Il est impossible de poser un diagnostic par vous-même en cas de douleur.

Lorsque la douleur décrite apparaît, il est nécessaire de contacter un gastro-entérologue, un chirurgien, un spécialiste des maladies infectieuses. Les femmes devraient prendre rendez-vous avec un gynécologue. Si vous soupçonnez un syndrome d '«abdomen aigu», vous devez appeler une ambulance. Il faut également se rappeler qu'aucun analgésique ne doit être pris avant un examen médical pour une douleur dans le côté droit du côté - afin d'éviter un diagnostic erroné!

Que faire lorsque votre côté vous fait mal à cause d'une appendicite?

Mais revenons à l'appendicite. Vous ne devriez pas abandonner cette pensée immédiatement. Sentant que le côté droit fait mal au bas de l'abdomen, il est préférable de tout vérifier soigneusement et clairement. Mieux encore, si vous trouvez dans votre horaire de travail chargé une fenêtre pour vous rendre à la clinique et consulter un spécialiste qui a passé de nombreuses années à étudier et à étudier tous les symptômes de diverses maladies pour une raison. Et c'est lui qui est le professionnel en la matière! C'est le médecin qui, après avoir écouté vos plaintes, après avoir effectué tous les examens nécessaires, fera le diagnostic correct et correct..

L'appendice est un diagnostic très sérieux qui peut être ignoré non seulement au détriment de soi, mais au détriment de son existence, de sa vie. Vous pouvez ignorer ces mots et essayer de vous diagnostiquer. C'est tout à fait possible, mais vous ne devriez pas tenter le destin, car il y a des gens qui ont perdu cette bataille avec des suppositions et l'ont payé avec le plus précieux.

Quand appeler une ambulance pour une douleur dans le côté droit?

  • Donc si vous avez:
  • douleur sourde et douloureuse du côté droit;
  • une douleur incessante pendant une longue période (un intervalle de temps d'environ 12 heures ou plus) fait mal au côté droit dans le bas de l'abdomen;
  • si vous pouvez pointer spécifiquement et précisément avec votre doigt l'endroit où la douleur est concentrée ou la douleur est localisée dans le nombril

Appelez immédiatement l'ambulance (03, maintenant 103) aux médecins. Et n'ayez pas peur, car cela profite à vous et à votre corps..

Ainsi, si la douleur du côté droit de l'abdomen ne s'arrête pas, mais s'intensifie avec le temps, après un maximum de 30 minutes, vous devez absolument consulter un médecin ou appeler une ambulance. Vous ne devez pas obstruer la douleur avec la prise d'analgésiques puissants, qui peuvent interférer avec l'établissement d'un vrai diagnostic et l'ajustement correct du traitement. De plus, ne retardez pas trop longtemps le moment de demander l'aide de spécialistes expérimentés, car ce symptôme peut concerner des organes aussi importants que le foie et les reins, ainsi que la vésicule biliaire..

Vous devez également appeler une ambulance si:

  • après 35 minutes, le côté droit de l'abdomen fait mal et ne disparaît pas;
  • il y a une sensation d'amertume dans la bouche et des vomissements sévères commencent;
  • les sensations douloureuses s'accompagnent d'une augmentation de la température corporelle;
  • la douleur dans le côté augmente avec la marche;
  • la douleur dans le bas de l'abdomen s'accompagne d'un léger évanouissement et d'une faiblesse;
  • si la douleur du côté droit dans le bas de l'abdomen irradie vers la région lombaire et que des signes de sang dans l'urine apparaissent;
  • le côté droit de l'abdomen fait mal et fait mal, ce qui affecte négativement l'état général de la santé humaine.

Que faire si ça fait mal dans le côté avant l'arrivée de l'ambulance?

  • exclure l'utilisation d'analgésiques et d'antispasmodiques avant qu'un diagnostic ne soit posé;
  • appelez immédiatement une ambulance à votre domicile;
  • essayez de vous rappeler les circonstances dans lesquelles ces douleurs latérales sont le plus souvent observées;
  • contactez votre médecin traitant et décrivez-lui en détail vos sentiments et observations, afin qu'il soit possible de déterminer plus précisément les causes de cette affection;
  • subir un diagnostic complet de la cavité abdominale du corps.

Chers patients, si vous constatez la moindre douleur abdominale douloureuse qui récidive régulièrement et ne disparaît pas, ne vous attendez pas à un résultat triste et ne vous soignez pas. Dans cette situation, seul un médecin expérimenté peut vous aider..

Le côté droit fait mal

Tout au long de la vie, les gens éprouvent des accès de douleur. De telles réactions du corps sont un signe important. La douleur et la lourdeur dans l'hypochondre droit se manifestent chez de nombreux patients, et cela s'explique par une variété de pathologies. Ils peuvent être abdominaux ou impliquer d'autres organes.

Qu'est-ce qui peut faire mal dans le côté droit?

Certaines douleurs indiquent des problèmes graves qui nécessitent un traitement urgent. Dans de telles situations, ils sont aigus. Lorsqu'une attaque survient soudainement, le symptôme est si grave que vous devez immédiatement appeler une ambulance. Un grand pourcentage de personnes subit un choc dû à des crampes violentes.

Dans les pathologies chroniques, la douleur se présente sous la forme de crises. Ils ont un caractère tirant ou douloureux, sont souvent associés à un facteur permanent, durent parfois plusieurs mois, voire des années.

La nature de la douleur et la localisation

Ces deux définitions importantes révèlent:

  • maladies nécessitant une intervention chirurgicale urgente (crises aiguës dangereuses pour la santé);
  • pathologies nécessitant une intervention chirurgicale planifiée (crises périodiques, groupe thérapeutique);
  • maladies chroniques à long terme nécessitant des médicaments constants (pas le groupe opérant);
  • maladies qui ne se lient pas aux organes abdominaux;
  • maladies compliquées précédant le décès.

La douleur est douloureuse, sourde, coupante, coupante ou encerclante. Avec des problèmes gastro-entérologiques, il ne se propage pas au-delà de l'hypochondre à droite. Les exceptions sont des pathologies complexes avec un risque d'hémorragie interne..

Raisons possibles

Il existe de nombreuses causes de douleur du côté droit:

Le premier symptôme est une douleur abdominale du côté droit. La cause de la maladie réside dans la formation à long terme de calculs qui, à un certain moment, commencent à se déplacer et à bloquer les voies biliaires.

  1. De la vésicule biliaire, un secret cesse d'être jeté, il s'y accumule et étend les murs. C'est l'étirement de l'organe et le traumatisme des conduits avec des calculs qui provoquent une douleur vive et intense..
  2. Souvent, une infection rejoint ce processus..
  3. En plus de la douleur dans l'hypochondre, elle peut se dégager de la partie scapulaire. Des symptômes supplémentaires se produisent - un goût amer dans la bouche, des nausées ou des vomissements.

Cette condition est dangereuse pour les humains. En aussi peu que 48 heures, la vésicule biliaire peut provoquer la rupture d'un abcès. Si la bile se répand dans la cavité abdominale, la péritonite augmente le risque de décès. La seule issue est l'hospitalisation urgente. Les analgésiques et les antispasmodiques dans de tels cas aident peu.

  • Cirrhose

La prolifération de tissu fibreux et la formation de nœuds dans le foie est une maladie chronique. Souvent, les patients consultent un médecin lorsque les chances de prolonger la vie d'au moins 10 ans sont significativement faibles. Tous les types de cirrhose provoquent des douleurs intermittentes dues à la compression des canaux à l'extérieur du foie. L'ensemble du système biliaire est affecté.

De nombreux autres symptômes découlent de la cirrhose. La peau devient brun jaunâtre. Dans certains types de pathologie, l'urine s'assombrit et les matières fécales se décolorent. Des sensations douloureuses surviennent périodiquement, le patient est accompagné de démangeaisons.

La cirrhose est traitée uniquement sous surveillance médicale. Les analgésiques aideront à soulager la maladie, mais il est préférable de ne pas s'emballer avant un examen complet. Une augmentation de l'organe sous la côte doit être alertée. À la palpation, le foie est clairement palpable.

  • Appendicite aiguë

Avec la pathologie, des douleurs caractéristiques surviennent à droite, irradiant vers l'aine, mais initialement le symptôme est localisé dans l'hypochondre droit. Pendant 6 heures, la douleur se déplace lentement vers la région inférieure. L'appendicite n'a pas de cause antérieure. La pathologie aiguë se produit en pleine santé et bien-être. Avec l'appendicite, les symptômes ressemblent vaguement à une cholécystite. Des vomissements apparaissent, la température monte.

  1. L'appendicite est dangereuse pour la santé, le patient a besoin d'une intervention chirurgicale urgente. La rupture de l'appendice peut renverser le contenu dans la cavité abdominale et provoquer une péritonite.
  2. Habituellement, aux premières douleurs lancinantes, les patients prennent un médicament antispasmodique. Les muscles lisses se détendent, mais l'inconfort persiste.
  • Ulcère (estomac et duodénum)

L'ulcère est caractérisé par de vives douleurs dans la partie supérieure de l'abdomen. Au fur et à mesure que la douleur augmente, elles sont localisées dans l'hypochondre droit. Avec un ulcère ouvert, le contenu de l'estomac pénètre dans la cavité abdominale, ce qui développe instantanément un processus inflammatoire étendu. Après l'hospitalisation, le patient est immédiatement placé sur la table d'opération..

Avec une telle douleur, les antispasmodiques n'aideront pas. Si le patient ne connaît pas sa pathologie, lors des premières douleurs s'intensifiant, il est nécessaire d'appeler immédiatement un médecin. L'ulcère doit être opéré le premier jour après le début de l'attaque. Parfois, les symptômes sont effacés, ce qui est un grand risque pour la santé.

Groupe chronique

Il existe également des pathologies moins dangereuses pour la santé qui provoquent des douleurs dans l'hypochondre droit. Ils procèdent lentement, peuvent être contrôlés par des médicaments:

La douleur dans le côté droit sous la côte en cours chronique n'est pas très intense. Le patient a rarement des nausées ou des vomissements et la température peut ne pas augmenter du tout. La douleur survient souvent, toujours associée à une violation du régime.

  1. Il est possible d'éliminer la douleur dans la cholécystite chronique. Il suffit de prendre n'importe quel médicament antispasmodique.
  2. Le patient a besoin d'un ajustement alimentaire urgent. Il est nécessaire d'exclure les aliments gras, les aliments frits, les épices, l'alcool.
  3. Le médecin peut prescrire un traitement radical lorsque la vésicule biliaire est complètement retirée.
  4. L'opération est mieux faite le plus tôt possible. Un jeune corps récupère plus vite.
  • Exacerbation des ulcères, gastrite

Ces pathologies peuvent se reproduire périodiquement après une accalmie. La douleur est généralement localisée sous la côte droite ou dans l'épigastre. Le symptôme apparaît après que la nourriture pénètre dans l'estomac (à partir de 20 minutes). Souvent, le patient a des nausées, des éructations et des brûlures d'estomac. Dans de rares cas, des vomissements sont observés. Les pathologies chroniques sont saisonnières.

La gastrite et les ulcères de ce type peuvent être contrôlés avec un régime spécial et des médicaments pour réduire l'acidité gastrique. Un examen de routine est requis chaque année.

  • Hépatite

Le processus inflammatoire dans le foie est appelé hépatite. Elle peut être de plusieurs types, elle survient lorsqu'un virus est introduit. Avec l'hépatite, la douleur est sourde et douloureuse sous la côte droite. L'hépatite peut être immédiatement distinguée, ainsi que le syndrome de la douleur, une jaunissement de la peau et des muqueuses apparaît.

  1. L'hépatite A aiguë évolue rapidement. Le patient doit être hospitalisé.
  2. Dans d'autres types de pathologie hépatique, le patient est constamment surveillé.
  3. Hépatoprotecteurs, les antispasmodiques aident bien.
  4. L'alcool est nocif pour le foie avec l'hépatite, il doit être abandonné.
  • DVP ou dyskinésie

Une motilité altérée du canal biliaire et du canal biliaire est une affection courante. Il existe des types de pathologie hypomotrice et hyperkinétique. La douleur est clairement localisée dans l'hypochondre droit. Cela ne se produit que dans le contexte d'une malnutrition lorsque des aliments frits entrent. Le développement des veines est similaire à la cholécystite, mais les calculs dans l'organe ne se forment pas. Avec un type hypocinétique, il existe un risque de formation de tartre si la bile stagne pendant une longue période.

Avec la dyskinésie, un régime spécial est indiqué. Il est recommandé de prendre des charges cholérétiques et des antispasmodiques. Le patient peut contrôler indépendamment une telle violation..

Une douleur dans l'hypochondre droit peut survenir pour d'autres raisons:

  1. pneumonie aiguë;
  2. pyélonéphrite du rein droit;
  3. névralgie intercostale;
  4. fracture ou fracture de la côte droite.

Diagnostique

Si le patient n'a jamais rencontré de douleur dans l'hypochondre droit, il est recommandé de subir un examen complet:

  1. La norme prescrit des tests de laboratoire, qui comprennent un test sanguin biochimique.
  2. L'échographie aidera à suivre l'état du foie et des voies biliaires.
  3. Pour les pathologies plus sévères ou la clarification du diagnostic, des examens complémentaires sont prescrits (TDM, biopsie, élastométrie).

Comment soulager la douleur?

Lorsque les sensations douloureuses sont de nature soudaine aiguë, il est préférable d'appeler immédiatement un médecin. La prise de médicaments antispasmodiques au préalable peut rendre le diagnostic initial difficile. Il est interdit de réchauffer la zone avec un symptôme prononcé.

Si le patient connaît sa maladie chronique, la douleur est éliminée à l'aide d'antispasmodiques (No-shpa, Spazgan, Papaverine). Pour les douleurs sourdes et débilitantes, des sédatifs peuvent être pris. Vous devrez immédiatement changer votre alimentation si la veille il y avait une forte charge sous forme d'aliments frits et épicés.

De plus, en regardant cette vidéo, vous pouvez en apprendre davantage sur les causes de la douleur du côté droit..

«Comment comprendre que le foie fait mal? Caractéristiques et symptômes de la douleur hépatique »

4 commentaires

Si vous interrogez des jeunes en bonne santé sur les symptômes de la douleur hépatique chez une personne, comment elle fait mal, beaucoup ne seront même pas en mesure de vraiment répondre où elle se trouve. En effet, en raison de l'absence de terminaisons nerveuses dans l'organe, les maladies du foie n'apparaissent pas pendant longtemps. Ils se développent et passent inaperçus, et lorsque des pathologies sont détectées, dans la plupart des cas, le traitement est déjà inutile..

Où se trouve le foie humain??

Le foie est le plus grand organe humain interne. Il occupe presque toute la cavité péritonéale supérieure droite, située sous la protection musculaire du diaphragme. Sa partie principale est fixée par des ligaments dans la zone de l'hypochondre droit et de l'arc costal avec une projection sur la paroi antérieure du péritoine.

Se rétrécissant progressivement et prenant une forme aiguë en forme de coin, il est localisé dans la cavité abdominale gauche, plus proche de l'hypochondre à gauche. Par conséquent, les problèmes hépatiques se font souvent sentir non seulement en se manifestant par une gêne et une douleur dans le côté droit, mais également dans la zone épigastrique..

Le foie est responsable de plus de 500 fonctions essentielles de l'organisme. Mais, sa fonction principale est de neutraliser et d'éliminer les toxines du corps. Même une violation de cette fonction entraîne à elle seule un colmatage du sang avec des substances nocives, qu'il se propage instantanément à divers organes et structures tissulaires, ce qui peut se manifester par le développement de processus irréversibles.

Localisation schématique du foie dans le corps humain

Quand cela fait mal dans la région du foie, cela peut signifier n'importe quoi et ce ne sera pas nécessairement une conséquence du développement de processus pathologiques dans l'organe lui-même. Le syndrome douloureux peut être totalement indépendant de celui-ci, mais il peut être provoqué par:

  • processus inflammatoires aigus et chroniques dans la vésicule biliaire;
  • la présence de pierres dans ses conduits;
  • réactions inflammatoires dans le pancréas;
  • mononucléose infectieuse et maladie rénale;
  • appendicite et formations ulcéreuses dans le tractus gastro-intestinal;
  • pathologie du système urinaire ou ostéochondrose.

Comment reconnaître les douleurs hépatiques: les principaux symptômes

Le début du développement de processus pathologiques dans le foie lui-même peut passer inaperçu, car de graves problèmes surviennent avec la mort massive des cellules de la structure tissulaire (parenchyme) du foie - les hépacites. Dans diverses maladies, ils peuvent être progressivement remplacés par du tissu conjonctif ou adipeux. Par conséquent, au début de la maladie, les symptômes sont effacés ou déguisés en d'autres maladies..

Une exception peut être les dommages aux toxines et le développement de l'hépatite virale. Au cours de leur développement, à la suite de la mort massive des hépacites, le corps est exposé à une intoxication aiguë, accompagnée de symptômes spécifiques.

Les processus pathologiques chroniques s'accompagnent de:

  • Un symptôme caractéristique est des démangeaisons dans diverses parties du corps;
  • La formation de varicosités - télangiectasie;
  • Jaunissement de l'épiderme;
  • Peau squameuse sur le front et les plis du triangle nasolabial.

Les dommages structurels à long terme aux tissus des organes provoquent le développement du psoriasis, de l'eczéma et de la neurodermatite. Leurs causes sont plus souvent dues à des maladies du foie avec un processus de désintoxication altéré..

Tout le sang circulant dans le corps passe par les hépatocytes. Dans un foie sain, comme une éponge, ils absorbent les substances nocives, les toxines et les débris cellulaires du sang. Sans normalisation et restauration de la fonction de désintoxication, le problème de la peau ne peut pas être résolu.

La perturbation de l'écoulement de la bile dans le foie provoque la dégradation de la bilirubine dans ses cellules et la pénétration dans le sang, provoquant les symptômes de coloration safran de la peau et de la sclérotique des yeux. D'autres symptômes de perméabilité du canal altérée peuvent se manifester:

  • douleur et lourdeur de la droite dans l'hypocondre;
  • une sensation constante de nausée et d'amertume;
  • fleur jaune sur la langue;
  • teinte rouge foncé de l'urine;
  • décoloration des selles.

De plus, toute perturbation de la circulation sanguine peut provoquer le développement d'un gonflement diffus dans les tissus mous du bas du torse, une hydropisie abdominale et une accumulation de liquide dans la cavité pleurale. Les perturbations de la circulation porte sont caractéristiques de la cirrhose avancée, se manifestant par une sorte de symptôme (la tête d'une méduse) - un abdomen gonflé et des veines sur la paroi antérieure du péritoine.

Ce qu'il faut chercher?

Caractéristiques de la douleur dans le foie, symptômes dangereux

Lors de l'identification de la douleur hépatique, il convient de prêter attention à la nature, au moment des manifestations et aux symptômes associés..

  • Une douleur sourde périodique survient généralement avec le développement de processus inflammatoires aigus dans le foie. Peut être accompagné de fièvre ou de frissons.
  • Légère douleur persistante - signale l'évolution de l'hépatite chronique, mais si elle est forte et aiguë - cela indique une forme aiguë de la maladie.
  • La gravité de l'évolution de la cholélithiase est déterminée par la gravité du syndrome douloureux. S'il y a de petites pierres dans le conduit, la douleur est tolérable, mais si sa lumière est complètement bloquée, la douleur sera insupportable, éclatante et paroxystique. Les symptômes sont complétés par des signes d'intoxication et d'amertume dans la bouche.
  • La douleur dans le foie peut indiquer le développement de processus oncologiques, tandis qu'une augmentation de l'organe est notée. Ou dégénérescence graisseuse, se manifestant par une gêne abdominale, une prise ou une perte de poids, divers troubles digestifs et le soi-disant symptôme de «paresse hépatique», lorsque la fatigue surmonte, même après peu d'effort.

Mais la pathologie la plus dangereuse est la cirrhose. Le syndrome douloureux ne commence à se manifester qu'au stade terminal de la maladie, lorsque la structure de l'organe a subi des modifications irréversibles et que la récupération est impossible.

Par conséquent, dès les premiers signes d'un dysfonctionnement de l'organe, en particulier si le foie fait déjà mal, le traitement doit commencer immédiatement. Il est également important de savoir que certaines pathologies, sous forme d'hémangiome et de stéatose, se développent dans la structure du foie sans aucun symptôme. Ils ne sont détectés qu'avec des diagnostics par ultrasons.

Comment l'alcool affecte le foie?

Le duo d'alcool et de foie cause toujours des dommages à ses tissus - et ce n'est pas si important ce que l'amant boit, mais dans quelles quantités et à quelle fréquence. Si l'apport quotidien quotidien de boissons alcoolisées (un demi-verre de vin, ou 50 ml de vodka ou un verre de bière) ne dépasse pas la «norme», il n'y aura pas de préjudice particulier pour la santé. Avec une augmentation de la quantité d'alcool consommée, le développement de pathologies est inévitable.

Le surpoids, une mauvaise alimentation et l'hépatite «C» peuvent accélérer le processus de dysfonctionnement hépatique chez un alcoolique. La première "cloche" peut sonner sous la forme:

  • manifestations soudaines de fatigue et de faiblesse;
  • manque de nourriture et perte de poids;
  • incapacité à se concentrer;
  • dépression nerveuse et accès fréquents de nausées;
  • douleur et augmentation de l'hypocondre;
  • amertume dans la bouche et jaunissement de la peau du corps.

C'est parce que l'alcool inflige le coup principal au tissu hépatique. Seul un dixième de celui-ci est excrété du corps par les reins, le reste se dépose dans le foie, ce qui conduit invariablement à sa défaite. Il y a une accumulation d'éthanol dans les cellules de l'organe, provoquant l'obésité. Ce processus en lui-même n'est pas dangereux..

Le danger réside dans le fait que le retard du traitement conduit à des cicatrices des tissus, et au fil du temps à des troubles fonctionnels de l'organe. Hépatomégalie (augmentation structurelle), processus fibrotiques, hépatite se développe et enfin cirrhose.

Douleur dans le foie, que peut-on faire?

comment traiter les douleurs hépatiques, que faire en premier?

La première chose à faire en cas de douleur au foie est de consulter un gastro-entérologue ou un hépatologue. Et rappelez-vous fermement ce qui ne peut absolument pas être fait - c'est de prendre des analgésiques, qui peuvent créer un stress supplémentaire sur le foie, effacer la clinique de la maladie et affecter la fiabilité du diagnostic. Plus tôt la cause de la douleur est identifiée, plus il est facile de l'éliminer. Sur la base des résultats du diagnostic, un traitement médicamenteux et des recommandations diététiques sont prescrits.

Que pouvez-vous faire à la maison lorsque votre foie vous fait mal? À la première manifestation soudaine d'un syndrome douloureux dans la région du foie, la douleur peut être réduite si vous vous allongez sur le dos et que vous levez légèrement la tête. La consommation fréquente d'eau ordinaire (sans gaz ni arômes) et une compresse froide appliquée sur la zone de la côte droite pendant 10 minutes soulageront la situation. Si la douleur est intense, ne vous soignez pas - appelez une ambulance.

Pour toute cause de douleur dans la région du foie, l'alimentation fait partie intégrante du traitement. Le respect de celui-ci réduit considérablement la charge sur l'organe. La base du régime est des repas fractionnés réguliers (jusqu'à 6 fois / jour), une alimentation équilibrée et complète, la cuisson à la vapeur ou la cuisson au four. Le volume de liquide (eau ordinaire) consommé par jour ne doit pas être inférieur à 1,5 litre.

Exclure de l'utilisation:

  • Boissons sucrées avec gaz, café fort et thé;
  • Limitez les aliments contenant des additifs chimiques et des conservateurs dans l'alimentation;
  • Exclure complètement les aliments salés, fumés, marinés et les aliments frits;
  • Graisses animales et de confiserie (bouillons de viande grasse et margarine cuite au four);
  • Produits laitiers contenant plus de 6% de matières grasses, chocolat et produits de confiserie, y compris la crème glacée;
  • Les régimes de légumes et de fruits ne doivent pas contenir de légumineuses, de radis et de radis, d'épinards ou d'oseille, d'ail et d'oignons, de baies acides et de fruits..