Indicateurs hépatiques d'un test sanguin biochimique - ce qui devrait être?

La biochimie du foie est considérée comme une méthode répandue, peu coûteuse et rapide pour étudier la maladie. Le test vous permet d'identifier les violations au travail, d'évaluer les performances de tout l'organisme avant même l'apparition des premiers symptômes cliniques. Le foie lui-même ne possède pas de récepteurs nerveux, de sorte que la douleur commence à se faire sentir dans cet organe dès les derniers stades de la maladie..

Les indications

Un test sanguin biochimique est recommandé pour une fonction hépatique altérée, qui peut être causée par les maladies suivantes:

  • Hépatites de tous types (A, B, C) et types:
    • infectieux;
    • alcoolique;
    • médicament.
  • Cirrhose.
  • Lésions oncologiques des sites hépatiques.
  • Blessures.
  • Pour une maladie associée à une insuffisance hépatique synthétique.

La biochimie présente de nombreux avantages par rapport aux autres méthodes d'examen. Mais il n'y a qu'un seul inconvénient. Avec cette analyse, il est impossible de déterminer la maladie. Il vous permet uniquement de trouver des violations dans le travail de l'organe.

Comment préparer?

La procédure pour effectuer cette analyse est simple et ne prend pas longtemps. Mais pour sa mise en œuvre, une préparation simple est requise:

  • Les femmes doivent d'abord passer un test de grossesse..
  • Ils ne recommandent pas de faire du sport, de faire des exercices du matin.
  • Suivez un régime simple pendant 7 à 10 jours avant le test. Exclure de l'utilisation:
    • rôti;
    • épicé;
    • sucré;
    • gras;
    • viandes fumées;
    • marinades;
    • thé fort;
    • café;
    • boissons alcoolisées;
    • les médicaments;
    • les vitamines;
    • nicotine pendant au moins 10 heures.
Retour à la table des matières

Comment la biochimie sanguine est-elle effectuée pour les maladies du foie?

Procédure de test:

  1. Fait uniquement à temps jusqu'à 11 heures du matin.
  2. Avant la livraison, vous ne devez pas manger au moins 8 heures à l'avance.
  3. Au cours de l'analyse elle-même, le professionnel de la santé tire un garrot autour de l'avant-bras.
  4. Ensuite, le sang est prélevé dans une veine à l'aide d'une aiguille.
  5. Le seul effet négatif après la procédure est le vertige..
Retour à la table des matières

Indicateurs des fonctions hépatiques et écarts possibles

La biochimie du sang est considérée comme une analyse universelle, qui, en combinaison, est conçue pour déterminer l'état de la santé humaine. Décodage des résultats pour les enzymes suivantes:

  • Bilirubine totale. Avec des taux accrus, cela donne un soupçon de cirrhose du foie. Accompagné d'une couverture jaune sur la peau, ainsi que de processus inflammatoires.
  • Bilirubine directe. Lorsque les valeurs surestimées indiquent un échec de l'écoulement de la bile.
  • Bilirubine gratuite. Différence entre général et direct. Les indicateurs augmentent lorsque les globules rouges se décomposent. Mauvais indique une cholestase, une anémie du tissu hépatique.
  • Aspartate aminotransférase. Participe au métabolisme des protéines. Des indicateurs accrus peuvent indiquer la présence dans le corps d'un néoplasme oncologique ou d'une hépatite virale.
  • Phosphatase alcaline. Les indicateurs au-dessus de la norme indiquent une maladie des voies biliaires et des tumeurs malignes..
  • Alanine aminotransférase. Régule le métabolisme des protéines. Des indicateurs surestimés indiquent un dysfonctionnement des glandes et l'apparition d'une hépatite ou d'une cirrhose.
  • Cholinestérase. Montre la destruction du tissu organique.
  • Albumen. En cas d'écart par rapport à la norme, cela indique que le processus d'absorption est perturbé. Quelle est la caractéristique de l'hépatite ou de la cirrhose.
  • Amylase. Responsable du traitement des glucides complexes. Des taux excessifs d'amylase indiquent une insuffisance hépatique.
  • Indice de prothrombine. Responsable de la coagulation du sang, avec des nombres sous-estimés indique la pathologie des hépatocytes.
Retour à la table des matières

Taux d'enzymes

Indicateurs normaux de la fonction hépatique pour une personne en bonne santé, présentés dans le tableau:

Des enzymes hépatiquesNorme
Pour femmePour hommes
Aspartate aminotransférase (U / L)trente40
Alanine aminotransférase
Phosphatase alcaline105130
Bilirubine (μmol / L)8,5-19,5
Bilirubine directe0-3,5
Bilirubine gratuite9,5 à 18,5
Cholinestérase5000-12500
Albumine (g / L)35-55
Indice de prothrombine (%)75-142
Retour à la table des matières

Ce qui indique en outre des problèmes d'organes?

L'évaluation de l'état fonctionnel du foie est prescrite pour les maladies des organes internes, ainsi qu'à des fins préventives. Symptômes importants pour l'analyse:

  • Couleur de peau jaune. Indique l'aspect que la maladie est dans le corps pendant une longue période et la bilirubine fortement surestimée.
  • L'estomac a augmenté, mais le poids n'a pas changé. Cela indique que le foie a augmenté de taille..
  • La nausée. Dysfonctionnement du métabolisme et de la digestion des protéines et de l'azote.
  • Avec un régime constant et une qualité de nutrition, de mode de vie, une perte de poids est observée.
  • Goût amer dans la bouche.
  • Revêtement jaune-brun sur la langue.
  • Picotements et lourdeur sur le côté.
  • Pendant la grossesse.
Retour à la table des matières

Dernier mot

Afin de poser un diagnostic précis, vous devez effectuer une série d'examens: tomodensitométrie, échographie, marqueurs de l'hépatite. Les résultats les plus précis ne peuvent être obtenus qu'à partir d'une biopsie (test rénal). L'analyse biochimique en laboratoire du foie n'a pas de contre-indications, elle est utilisée pour et dans les cas, même si la personne n'est pas consciente. Ceci est nécessaire pour avoir une compréhension globale de l'état du patient..

Des tests sanguins pour vérifier votre foie

Le foie est l'une des plus grandes glandes du corps humain. Étant donné que les terminaisons nerveuses y sont presque complètement absentes, une personne ne ressent pas de douleur caractéristique dans les maladies de l'organe. Le plus souvent, les pathologies sont détectées à des stades ultérieurs. Quel test sanguin montre l'état du foie? C'est ce qui sera discuté.

Indications pour l'étude

Certains signes indiquent des lésions hépatiques. En règle générale, les symptômes caractéristiques apparaissent déjà à des stades avancés, ce qui complique le traitement de la pathologie. La biochimie du sang pour vérifier le foie est prescrite dans le cas suivant:

  • Jaunissement de la peau. Signe typique d'augmentation des taux de bilirubine. Le jaunissement de la peau / de la sclérotique oculaire indique une inflammation à long terme.
  • Augmentation de la taille des organes. Pour identifier un écart au stade initial, vous pouvez utiliser une étude échographique. Avec une forte augmentation de l'organe, le patient a une augmentation de l'abdomen dans le contexte de l'absence de changements dans le poids total.
  • Minceur. Les nausées et le refus de manger sont typiques des problèmes hépatiques, entraînant une perte de poids..
  • Goût amer dans la bouche. La maladie du foie est généralement amère dans la bouche, langue enduite, enduit épais jaune-brun ou blanc, fissures à la surface de la langue.

Principaux indicateurs des maladies du foie

L'état du foie peut être surveillé pour certaines enzymes. Il:

  • albumen;
  • bilirubine;
  • aminotransférases (AST et ALT)
  • phosphatase alcaline (ALP)
  • glutamate déshydrogénase (GLDH)
  • sorbitol déshydrogénase (SDH)
  • γ-glutamyl transférase (GGT)
  • fructose monophosphate aldolase (FMF).

Albumen

C'est la principale protéine produite par le tissu hépatique. Un organe sain produit 150–250 mg / kg d'albumine en 24 heures. La norme pour un adulte est de 35 à 53 g / l. Si l'étude a montré une diminution, la cause peut être: insuffisance hépatique, hépatite chronique, cirrhose.

Bilirubine

C'est un pigment jaune résultant de la dégradation de l'hémoglobine. La bilirubine indirecte qui en résulte pénètre dans le foie, est rendue inoffensive et excrétée naturellement. Normalement, 250 à 300 mg (bilirubine totale) se forment dans le corps humain pendant la journée. Les indicateurs de bilirubine directe présentent un intérêt diagnostique. Norme - pas plus de 5,1 microns / l.

Le dépassement des valeurs admissibles dans un test sanguin indique les pathologies suivantes:

  • inflammation de la glande d'origine virale;
  • cirrhose;
  • intoxication alcoolique;
  • cholangite;
  • calculs dans les voies biliaires.

L'augmentation des indicateurs des fractions directes / indirectes de la bilirubine peut être causée par:

  • inflammation toxique / virale de la glande;
  • suppuration, néoplasmes malins dans les tissus hépatiques;
  • dommages aux organes cirrhotiques;
  • la mononucléose;
  • échinococcose.

Alanine aminotransférase (ALT, ALT)

Les taux d'ALT dépendent du sexe du patient: pour les hommes - 10 à 40 unités / l, pour les femmes - 12 à 32 unités / l. Une augmentation du nombre d'enzymes dans la circulation sanguine peut accompagner une hépatite aiguë, une jaunisse obstructive. Une augmentation de la norme ALT par rapport à la norme admissible est enregistrée dans la cirrhose et pendant le traitement avec des médicaments hépatotoxiques.

Une augmentation de l'activité enzymatique de 4 à 6 fois ou plus indique une maladie hépatique grave. Un écart est détecté avant l'apparition des symptômes typiques - jaunisse, syndrome douloureux et autres - dans environ 1 à 4 semaines. Après le développement du tableau clinique, les valeurs élevées d'ALT persistent pendant au plus 2 semaines, ce qui est un signe de dommages importants aux organes.

Aspartate aminotransférase (AST, AsAT)

Le taux dépend du sexe: pour les hommes - 15 à 31 unités / l, pour les femmes - 20 à 40 unités / l. Une activité AST accrue est enregistrée en cas de mort des hépatocytes. De plus, plus les dommages à l'organe sont importants, plus les indicateurs enzymatiques sont élevés. Une augmentation des indicateurs quantitatifs se produit également dans les hépatites infectieuses et toxiques aiguës.

Le diagnostic des pathologies hépatiques consiste à calculer le coefficient de Ritis - le rapport des nombres AST / ALT. Normalement, il est égal et dépasse le nombre 1,3. Un changement des chiffres sur le côté inférieur de l'indicateur indique des dommages aux organes.

Phosphatase alcaline (ALP)

L'activité de l'enzyme dépend du sexe et du groupe d'âge. Un adulte en bonne santé a 30–90 unités / l. Une augmentation de l'ALP survient chez les adolescents (jusqu'à 400 unités / l) et les femmes enceintes (jusqu'à 250 unités / l). Une augmentation significative de l'indice de phosphatase alcaline - 10 fois ou plus - se produit avec le développement de la jaunisse obstructive. Si l'excès n'est pas si important, l'une des formes d'hépatite peut être suspectée.

Glutamate déshydrogénase (GLDH)

Normalement, un test sanguin biochimique montre une teneur négligeable en GlDH. La raison en est que c'est l'une des enzymes hépatiques situées à l'intérieur de la cellule. Et l'augmentation de son activité vous permet d'établir la force des dommages aux organes. Des résultats accrus indiquent le début de processus dégénératifs dans les tissus hépatiques, causés à la fois par des facteurs externes et internes..

  • néoplasmes;
  • métastases hépatiques;
  • substances toxiques;
  • pathologies infectieuses.

Le calcul du coefficient de Schmidt aide grandement à établir le diagnostic: CABG = (AST + ALT) / GldG. Avec le développement de la jaunisse obstructive, elle est comprise entre 5 et 15, pour l'hépatite aiguë, l'indicateur atteint 30, avec des métastases - environ 10.

Sorbitol déshydrogénase (SDH)

La norme est un indicateur ne dépassant pas 0,4 unité / l. Si l'examen a montré une augmentation de la SDH de 10 à 30 fois, il s'agit d'un signe clair d'hépatite aiguë.

γ-glutamyltransférase

Chez une personne en bonne santé, la concentration admissible de γ-glutamyltransférase est: chez l'homme - 250–1800 nmol / l * s, chez la femme moitié - 167–1100 nmol / l * s. Une augmentation des performances enzymatiques est possible avec les problèmes suivants:

  • jaunisse obstructive, cholestase - une augmentation de l'indicateur de 10 fois ou plus est typique pour eux;
  • formations malignes - l'activité de l'enzyme augmente de 10 à 15 fois;
  • hépatite chronique - 7 fois.

Fructose monophosphate aldolase (FMF)

Le FMFA ne doit être présent dans le sang qu'à l'état de traces. La détermination de cet indicateur est nécessaire pour le diagnostic de l'hépatite aiguë. Dans la plupart des cas, il est utilisé pour évaluer la fonction hépatique chez les personnes dont l'activité professionnelle est due au contact direct avec des substances toxiques pour le foie.

Test sanguin pour les néoplasmes malins

Le cancer du foie et l'hépatite sont déterminés par la détection d'antigènes de certaines maladies. Marqueurs de l'hépatite: A (HAV) - Anti-HAV-IgM, anticorps IgM contre le virus A; B (HBV) - anticorps anti-HBs dirigés contre l'antigène HBs du virus B; C (HCV) - Anticorps anti-HCV-total contre les antigènes du virus C.

Le marqueur tumoral AFP devient un marqueur du cancer. La confirmation de la maladie est le résultat de plus de 10 UI. Une augmentation de l'indicateur peut indiquer la présence d'un néoplasme malin dans l'organe lui-même, la présence de métastases, un cancer embryonnaire.

Avec un léger excès, on peut soupçonner:

  • cirrhose;
  • hépatite;
  • insuffisance rénale.

Préparation au test

La biochimie du sang est prescrite dans le cas où il est nécessaire de vérifier la fonction hépatique. Une bonne préparation au don de sang vous aidera à obtenir les résultats les plus précis. Deux à trois jours avant de visiter le laboratoire, vous devez exclure du menu les aliments gras, frits, la restauration rapide, les bonbons, les viandes fumées, le cacao, le café, les marinades.

Vous devez arrêter de prendre des boissons alcoolisées une semaine avant l'analyse. L'éthyle affecte non seulement l'état des hépatocytes, mais également le taux de coagulation sanguine. Le matin du don de sang, le patient ne doit pas fumer. Mais il vaut mieux renoncer à la nicotine 10-12 heures avant de se rendre au laboratoire.

7 jours avant l'analyse, vous devez arrêter de prendre tout médicament, y compris les complexes vitaminiques. Si cela n'est pas possible, vous devez abandonner les pilules au moins le matin du don de sang. Une femme doit être sûre qu'elle n'est pas enceinte. Dans le contexte de la gestation, il est possible que les normes admissibles soient dépassées. Et cela ne peut pas être considéré comme un symptôme d'un état pathologique..

Le matin du don de sang, vous devez refuser de faire les exercices du matin, car une activité physique accrue peut affecter la numération globulaire. La livraison du biomatériau est effectuée le matin, à jeun. Le dernier repas doit avoir lieu la veille au soir. Le dîner doit être léger.

Le sang est prélevé de la veine cubitale. La procédure est indolore mais peut être accompagnée de légers vertiges. Le décodage de l'analyse obtenue doit être effectué par le médecin traitant, car seul un spécialiste qualifié est en mesure de comparer toutes les données obtenues et de déterminer la présence ou l'absence de pathologie.

Biochimie du sang pour le foie: préparation et décodage de l'analyse

L'une des principales méthodes de diagnostic de diverses maladies du foie est un test sanguin biochimique. Cela peut aider à identifier une violation avant même l'apparition des premiers symptômes..

Il y a peu de terminaisons nerveuses dans les tissus hépatiques, donc cet organe ne peut pratiquement pas «blesser». Physiquement, une personne peut ne rien ressentir, la plupart des maladies sont asymptomatiques et sont détectées par hasard lors d'un examen et de tests de routine.

Biochimie du sang dans les maladies du foie: objectif

Test sanguin biochimique - diagnostic de laboratoire efficace de l'état du foie

Un test sanguin biochimique est prescrit pour toute maladie, suspicion de celle-ci ou à des fins de prévention. Il s'agit d'un test rapide et peu coûteux qui permet de diagnostiquer les troubles hépatiques, de restreindre l'éventail des maladies possibles et de déterminer la direction ultérieure de l'examen..

Le foie remplit de nombreuses fonctions différentes, participe au processus de digestion et remplit la fonction de détoxification du corps. Dans la plupart des cas, la maladie du foie est détectée à un stade ultérieur, lorsque le traitement est difficile. C'est la plus grande glande du corps..

La perturbation de son travail entraîne un certain nombre de complications et affecte négativement tout l'état du corps..

Une analyse de la biochimie du foie peut être prescrite pour des symptômes sévères indiquant des anomalies du foie ou d'autres maladies chroniques, avant les opérations et la prise de médicaments.

Indications d'analyse:

  • Jaunissement de la peau. L'un des principaux signes d'une augmentation du taux de bilirubine dans le sang. Le jaunissement de la peau et de la sclérotique survient lorsque la maladie est présente depuis longtemps. S'il y a des signes de jaunisse, il est recommandé de se faire tester.
  • Augmentation de la taille du foie. Une hypertrophie du foie peut être observée non seulement à l'échographie. Si le foie est considérablement élargi, la circonférence abdominale commence à se développer, tandis que le poids total ne change pas.
  • Perte de poids. Avec une maladie du foie, des nausées peuvent survenir, de sorte que la personne refuse de manger, ce qui entraîne une perte de poids. La perte de poids peut être démotivée avec le régime et le mode de vie habituels. Dans ce cas, il est également recommandé de vérifier le foie..
  • Amertume dans la bouche. Avec les maladies du foie, un goût amer permanent est ressenti dans la bouche, la langue devient enduite, un revêtement blanc ou brun jaunâtre apparaît, des fissures à la surface de la langue sont possibles.
  • La biochimie du foie est nécessaire pendant la grossesse, ainsi qu'avant de prendre des médicaments sérieux qui augmentent la charge sur le foie.

Les principaux indicateurs du foie en analyse biochimique

La biochimie du sang comprend une longue liste de divers indicateurs, dont certains sont appelés tests hépatiques. Les indicateurs qui reflètent la fonction hépatique sont évalués ensemble.

Le médecin doit déchiffrer le résultat, car des écarts mineurs par rapport à la norme ne sont pas toujours des signes de pathologie:

  1. Glucose. Le taux de glucose est déterminé en cas de suspicion de diabète. Dans le diabète, les taux de sucre sont généralement élevés et dans les problèmes hépatiques, les taux de glucose sont inférieurs à la normale. Ce n'est pas le principal indicateur de la fonction hépatique, mais il est pris en compte lors de l'évaluation de l'ensemble du tableau..
  2. Bilirubine. La bilirubine est commune, gratuite et liée. Si une maladie du foie est suspectée, les 3 types de bilirubine sont évalués. Ce pigment est libéré lors de la dégradation de l'hémoglobine. Pendant un certain temps, il circule dans le sang, puis il est détruit par les cellules hépatiques et excrété dans les urines. Si les cellules hépatiques sont endommagées, la bilirubine n'est pas détruite, mais son taux dans le sang augmente. Ce pigment est assez toxique et son augmentation peut entraîner des conséquences désagréables. L'indicateur le plus important est la bilirubine directe, dont le niveau dépend directement de la fonction hépatique..
  3. ALT. C'est une enzyme synthétisée dans le foie. La plupart de ces enzymes restent dans le foie, elles circulent donc en petites quantités dans le sang. Son niveau dans le sang augmente avec la mort massive des cellules hépatiques, qui libèrent cette enzyme dans le sang..
  4. AST. Une autre enzyme qui est synthétisée et reste dans le tissu hépatique. Son augmentation peut indiquer à la fois une maladie du foie et une insuffisance cardiaque..
  5. Phosphatase alcaline. Cette enzyme se trouve dans de nombreux tissus du corps humain. Il existe un indicateur distinct appelé phosphatase alcaline hépatique, dont la valeur est prise en compte en cas de suspicion de maladie hépatique..
  6. Cholestérol. C'est le lipide principal et le plus important impliqué dans divers processus métaboliques. Il est synthétisé dans le foie, il peut donc être un indicateur de son travail.

Procédure de préparation et d'analyse

Procédure d'échantillonnage de sang pour la biochimie

La procédure de test sanguin biochimique est standard. Le patient à l'heure spécifiée se présente au laboratoire à jeun et fait un don de sang d'une veine. C'est un processus indolore, mais cela peut être un peu frustrant pour certaines personnes..

Pendant la procédure de prélèvement sanguin, l'infirmière utilise un garrot autour de l'avant-bras et insère l'aiguille dans la veine. Ce processus ne s'accompagne pas de sensations douloureuses, mais la tête peut être étourdie. Les femmes enceintes souffrent souvent de vertiges.

Avant la procédure de don de sang, il est nécessaire d'effectuer des préparations simples:

  1. La maladie du foie nécessite un régime alimentaire constant. Tout aliment affecte le foie. 2-3 jours avant le don de sang pour les tests hépatiques, il n'est pas recommandé de manger des aliments gras et frits, d'abuser des épices, de la restauration rapide, du chocolat, des bonbons, du café et du cacao, des viandes fumées et des marinades.
  2. L'alcool bat le plus le foie. Il doit être exclu environ une semaine (au moins 3 jours) avant le test. L'alcool affecte non seulement l'état du foie, mais aussi la coagulation.
  3. Le sang est prélevé pour la biochimie le matin, avant 11h00. Le patient arrive au laboratoire l'estomac vide. Il est nécessaire de résister à la faim pendant au moins 8 heures avant de donner du sang.
  4. Il est déconseillé de fumer avant de visiter le laboratoire. Il est préférable de ne pas fumer pendant 10 à 12 heures. Si la dépendance à la nicotine est trop élevée, il est recommandé de s'abstenir de cette habitude pendant une heure avant de donner du sang.
  5. Avant de donner du sang, vous devez arrêter de prendre des médicaments, y compris des vitamines. Tous les médicaments doivent être signalés au médecin. Une semaine avant le don de sang, tous les médicaments sont arrêtés. Si cela n'est pas possible, il est recommandé de ne pas prendre de médicaments juste avant le don de sang le jour du test..
  6. Il est conseillé aux femmes de passer un test de grossesse car il affecte la numération globulaire. Des taux accrus pendant la grossesse ne sont pas toujours un signe de pathologie..
  7. Il n'est pas souhaitable de faire les exercices du matin avant de visiter le laboratoire. L'activité physique affecte la numération globulaire.

Indicateurs de décodage

L'écart des indicateurs par rapport à la norme est un signe de pathologie!

Un test sanguin biochimique comprend de nombreux indicateurs. Chaque indicateur pris séparément n'est pas très informatif. Le médecin évalue tous les indicateurs à la fois, nomme un examen plus approfondi pour clarifier le diagnostic.

Il convient de rappeler que tous les écarts par rapport à la norme sont des indicateurs de violations graves. Dans certains cas, cela est dû à une mauvaise préparation ou à une erreur de laboratoire. En cas de forts écarts, il est recommandé de refaire l'analyse dans le même laboratoire.

Taux d'indicateurs et raisons de l'écart:

  • Bilirubine. La norme de bilirubine totale chez un adulte est de 8 à 20 μmol / l. Une augmentation significative de la bilirubine est causée par une hépatite virale, une jaunisse, des lésions hépatiques causées par des médicaments, des néoplasmes du foie, une cirrhose. Une diminution de la bilirubine indique rarement une fonction hépatique. Habituellement, il est abaissé en cas de maladies du sang, d'anémie.
  • ALT. Le taux d'enzymes peut atteindre 45 U / L pour les hommes et jusqu'à 34 U / L pour les femmes. Des niveaux élevés d'ALT indiquent une hépatite, des lésions hépatiques toxiques, un cancer du foie et d'autres maladies qui provoquent une destruction rapide des cellules glandulaires. La limite inférieure de la norme n'est pas discutée dans ce cas..
  • AST. La norme AST va jusqu'à 35-40 UI, selon le sexe du patient. Chez les femmes, les taux d'AST dans le sang sont généralement inférieurs. Le niveau d'AST augmente fortement avec l'hépatose alcoolique, les lésions hépatiques causées par des médicaments ou des substances toxiques, le cancer du foie, la cirrhose, la cholestase.
  • Phosphatase alcaline. La norme de la phosphatase alcaline pour un adulte est de 85 à 120 UI / L. Le niveau d'enzyme augmente avec la cirrhose, la jaunisse obstructive, la cholélithiase, l'obstruction des voies biliaires, le cancer du foie ou des métastases. Une baisse des taux de phosphatase indique des troubles sanguins.
  • Glucose. Un taux de glucose élevé est considéré comme un indicateur de troubles métaboliques, mais une diminution du taux de glucose peut être un signe de lésions hépatiques, car le fer est impliqué dans la formation du glucose.

Avantages et inconvénients de la méthode

La biochimie du sang est loin d'être la seule méthode de diagnostic des maladies hépatiques, mais l'examen commence par elle, car elle permet d'identifier la présence de violations et de concrétiser un diagnostic possible, pour déterminer la direction d'un examen plus approfondi.

Un test sanguin biochimique présente de nombreux avantages:

  1. Coût. Le prix d'un test sanguin biochimique est bas. Si vous avez un coupon, la procédure est effectuée gratuitement dans un laboratoire municipal. Dans les cliniques privées, l'analyse est payante, mais elle est relativement peu coûteuse.
  2. Informativité. À l'aide d'un test sanguin biochimique, de nombreuses maladies peuvent être identifiées ou suspectées. Le contenu de l'information peut être considéré comme relativement élevé, car un diagnostic précis ne peut être posé qu'après un examen plus approfondi.
  3. Sécurité. La procédure est absolument sans danger pour la santé humaine et n'entraîne aucune conséquence. Le prélèvement sanguin est effectué chez des personnes de tout âge, ainsi que pendant la grossesse.
  4. Indolence. La procédure est rapide et indolore, seuls un léger inconfort, des nausées et des étourdissements causés par la faim sont possibles.
  5. Rapidité. La biochimie du sang ne nécessite pas de préparation longue et la procédure elle-même ne dure pas plus de 5 minutes. Le résultat est également préparé rapidement, il est remis aux mains du patient dans les 1-2 jours.

Vous trouverez plus d'informations sur les tests à effectuer pour diagnostiquer les maladies du foie dans la vidéo:

Les inconvénients incluent le fait qu'un test sanguin biochimique n'aide pas toujours à différencier la maladie, mais uniquement à détecter les violations..

Après une analyse biochimique, d'autres procédures de diagnostic peuvent être prescrites, comme une échographie du foie, une biopsie, une IRM ou un scanner du foie (les procédures les plus informatives mais coûteuses pour détecter les moindres anomalies et pathologies), un test sanguin pour les marqueurs d'hépatite et de cancer du foie, des tests génétiques.

Vous avez trouvé une erreur? Sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée pour nous dire.

Indicateurs hépatiques d'un test sanguin biochimique - ce qui devrait être?

Complications de la cirrhose

  1. Syndrome d'hypertension portale - augmentation de la pression dans la veine porte.
  2. Le saignement des varices de l'œsophage est une complication grave et redoutable, qui s'accompagne d'une perte de sang massive.
  3. Ascite - une accumulation de liquide dans l'abdomen.
  4. Le coma hépatique (encéphalopathie hépatique) se développe en raison de l'accumulation de produits métaboliques dans le sang.
  5. Le syndrome de la coagulation intravasculaire disséminée est un trouble grave du système de coagulation sanguine. De nombreux caillots sanguins se forment dans les vaisseaux, puis des saignements se produisent, ce qui est très difficile à arrêter..
  6. Cirrhose maligne - cancer du foie.
  7. Péritonite due à une infection.

En conclusion, il convient de souligner une fois de plus que les méthodes de laboratoire sont importantes dans le diagnostic de la cirrhose du foie, mais leur importance doit être prise en compte, en se fondant principalement sur les symptômes cliniques et les données d'examen physique..

Symptômes de la maladie du foie

Il y a des douleurs dans le côté droit de l'abdomen, les indicateurs de poids semblent plaisants, mais aussi effrayants, car la masse a commencé à diminuer rapidement? Souffrez-vous d'insomnie et vos plats préférés ne vous rentrent pas dans la bouche? Après 12 heures de repos, vous sentez-vous dépassé, comme si vous n'aviez pas dormi? Vous venez de commencer à rêver, l'insomnie est votre fidèle compagnon?

Il n'est pas nécessaire de souffrir davantage et de continuer à «grandir» avec les problèmes. Il est temps de vérifier votre foie.

Comment augmenter l'hémoglobine dans la cirrhose

Pour augmenter l'hémoglobine, les médecins prescrivent souvent des médicaments contenant du fer - l'un des constituants de la molécule d'hémoglobine. Mais de nombreux patients prenant de tels médicaments ne remarquent pratiquement aucun changement - l'hémoglobine reste la même.

  • La caséine (une protéine présente dans tous les types de produits laitiers) se combine très bien avec le fer, l'empêchant d'être absorbée par l'organisme. Par conséquent, il est nécessaire de limiter la consommation de lait, de yaourts, de kéfir, de crème sure et d'autres produits à base de lait;
  • Le corps humain n'assimile que le fer ferreux, et la plupart des médicaments sont constitués de fer ferrique, qui, en plus d'être bénéfique, provoque constipation et lourdeur dans l'estomac;
  • Plus l'acidité de l'estomac est basse, plus le fer est absorbé;
  • Initialement, la substance s'accumule dans le foie et n'apparaîtra dans le sang qu'après un certain temps (il est généralement recommandé de boire des préparations contenant du fer entre 1 mois et six mois).

À son tour, la prise d'acide folique et de vitamine B12 sera très bénéfique. Si, au cours du traitement, l'état de la personne ne s'améliore pas, des injections intraveineuses peuvent être prescrites.

Mais, bien sûr, le corps accepte et absorbe au mieux toutes les vitamines et tous les minéraux directement des aliments.

Par conséquent, il est recommandé de porter une attention particulière au régime alimentaire, sans oublier qu'avec la cirrhose, certains aliments sont strictement interdits.

  • Viande de poulet, rognons, cœurs, foie;
  • Poisson maigre;
  • Tous les légumes crus ou cuits (les tomates, la citrouille, les pommes de terre nouvelles et les oignons sont particulièrement utiles);
  • Tous les verts;
  • Fruits contenant beaucoup de fer (pommes, coings, grenades, pêches, bananes et prunes);
  • Jus de légumes et de fruits (de préférence fraîchement pressés);
  • Fruits secs;
  • Fruit de mer.

Les jus fraîchement pressés, en particulier les jus de pomme et de citrouille, seront particulièrement utiles pour la cirrhose. De plus, l'utilisation de grenades est recommandée quotidiennement (à la fois sous forme régulière et sous forme de jus). Malgré le fait qu'il ne contient pas autant de fer que, par exemple, des comprimés, dans ce cas, il sera complètement absorbé.

Vous pouvez également remplacer le thé ordinaire par du bouillon d'églantier. Il deviendra une véritable trouvaille pour le corps en raison de la teneur en vitamine C record parmi tous les fruits, ce qui, comme vous le savez, aide le fer à être mieux absorbé par l'organisme. Pour préparer le bouillon, vous aurez besoin d'une cuillère à soupe de fruits et d'un verre d'eau. La rose musquée est versée avec de l'eau bouillante et cuite pendant 10 minutes, après quoi le bouillon est laissé infuser pendant une journée. Filtrer avant utilisation.

Toutes les méthodes ci-dessus qui augmentent l'hémoglobine seront inefficaces si une personne oublie la cause profonde du problème. Avec la cirrhose, le régime alimentaire et l'observance sont très importants. Il est interdit d'utiliser de la viande et du poisson gras, des aliments frits et épicés, des conserves, des glaces, des saucisses. Il est nécessaire de limiter la consommation de sel (pas plus de 50 grammes par jour), d'œufs (vous êtes autorisé à en manger un par jour), de lait (250 ml), de bœuf (100g). En outre, un traitement médicamenteux complexe est effectué pour fournir au corps les vitamines et les minéraux nécessaires, améliorer le processus métabolique.

Test sanguin pour les marqueurs

L'hépatite est une maladie grave et dangereuse qui peut être causée à la fois par une infection virale et par une exposition du foie à des substances toxiques, une hépatite auto-immune.

Pour déterminer la nature de l'hépatite, une personne se voit attribuer une étude de laboratoire telle qu'un dosage immunoenzymatique.

Pour déterminer le virus de l'hépatite, les méthodes de diagnostic suivantes sont prescrites:

  • Examen du virus RNK (analyse PCR). Si cette analyse est «positive», alors la personne reçoit un diagnostic décevant - hépatite C chronique;
  • Si le médecin soupçonne l'hépatite A chez un patient, il l'envoie alors subir un test d'anticorps contre le virus de l'hépatite A. Un résultat positif n'est pas un signe de maladie, mais la preuve que le patient a été vacciné ou a déjà eu une infection;
  • Pour exposer l'hépatite B, une personne est testée pour les antigènes du sang, des tissus, de la lymphe et des cellules hépatiques. Si l'antigène HbsAg apparaît dans le sérum sanguin, le diagnostic sera décevant - le stade aigu de l'hépatite B. Si le marqueur HBs se trouve dans les cellules hépatiques, nous parlerons du stade aigu de l'hépatite;
  • L'infection par le virus de l'hépatite C est déterminée lorsqu'une personne teste la présence d'anticorps anti-VHC. Un résultat «positif» est décevant - il indique une évolution chronique de la maladie.

Ne paniquez pas si votre test d'anticorps anti-hépatite C est positif. Cela ne signifie pas toujours qu'une personne est infectée par un virus. Chez certains patients qui ont été traités, les anticorps peuvent rester dans le test de dépistage pendant encore six mois après l'infection.

Important! Les hépatites B et C se transmettent par le sang, tandis que A, D et F sont transmises par la nourriture et l'eau.

Diagnostic de laboratoire de la cirrhose du foie

Pour un médecin de toute spécialité, les paramètres de laboratoire sont importants, les patients doivent donc les prendre au sérieux. Le résultat de la recherche dépend directement de la manière dont la personne est correctement préparée pour telle ou telle recherche. La distorsion des indicateurs entraînera un diagnostic incorrect et induira le médecin en erreur et le forcera à changer de tactique de traitement.

Le patient doit être conscient que tous les tests doivent être effectués à jeun, et le soir, il est interdit de se gaver et plus encore de boire de l'alcool. Avant de faire un don de biochimie sanguine, vous devez suivre un régime pendant plusieurs jours. Et si le laboratoire est au cinquième étage, il est préférable de ne pas y courir à pied, mais de prendre l'ascenseur - cela peut également affecter les résultats de l'étude..

Test sanguin clinique

La méthode est indirecte dans la détection de la pathologie du système hépatobiliaire. Les modifications suivantes du taux sanguin général indiquent une cirrhose hépatique:

  • une augmentation du nombre de leucocytes - leucocytose (plus de 9 × 109 unités / l);
  • déplacement de la formule leucocytaire vers la gauche - augmentation de la proportion de formes coupantes (jeunes) de neutrophiles - plus de 6%;
  • augmentation de la réaction (vitesse) de sédimentation érythrocytaire (ROE ou ESR): supérieure à 10 mm par heure pour les hommes et 12 mm par heure pour les femmes;
  • une diminution du taux d'érythrocytes (inférieur à 3,7 × 1012 U / L chez l'homme et 3,5 × 1012 U / L chez la femme) et d'hémoglobine (inférieur à 130 g / L chez l'homme et 120 g / L chez la femme).

Les changements dans le nombre de leucocytes, le nombre de leucocytes et la VS indiquent une inflammation et une nécrose - par conséquent, ils ne sont pas spécifiques. L'anémie dans la cirrhose se développe en raison d'un manque de vitamine B12 (cyanocobalamine) et d'acide folique.

Chimie sanguine

La biochimie est leader et spécifique pour l'évaluation de la fonction hépatique. En biochimie, des changements typiques de la cirrhose du foie peuvent être identifiés:

IndiceUne fonctionValeurs de référenceNiveau de la cirrhose du foie

Aspartate aminotransférase (AST) Responsable de l'échange d'acides aminés. · Femmes - jusqu'à 31 unités / l;

Hommes - jusqu'à 47 unités / l

L'alanine aminotransférase (ALT) se développe et régule les processus de formation du glucose à partir des protéines et des graisses Femmes - jusqu'à 35 unités / l;

Hommes - jusqu'à 45 unités / l

Coefficient De Ritis Ratio AST / ALT 0,91-1,75 Diminue et peut être inférieur à 1

Phosphatase alcaline (ALP) Une enzyme qui signale la stagnation de la bile · femmes - 35 -105 U / L;

Hommes - 40-130 unités / l

Femmes - 6 à 42 unités / l;

hommes - 10-71 unités / l

Lactate déshydrogénase (LDH) Participe aux réactions de libération d'énergie lors de la dégradation du glucose · femmes - 135 - 214 unités / l;

Hommes - 135-225 unités / l

Albumine Maintient la pression oncotique dans les vaisseaux sanguins et prévient la formation d'œdème 65 - 85 g / l Diminue

Bilirubine Produit de la transformation finale de l'hémoglobine, qui détoxifie le foie · total - 3,4 - 17,1 μmol / l;

Ligne droite - 0 - 7,9 μmol / l;

Indirect - jusqu'à 19 μmol / l

Toutes les factions sont promues

Les données d'un test sanguin biochimique pour la cirrhose sont évaluées avec les signes cliniques et anamnestiques, les résultats d'un examen physique.

Coagulogramme

Le foie est la glande dans laquelle les structures protéiques du corps sont synthétisées. Les facteurs de coagulation sont également des composés protéiques dans la nature. Si la fonction synthétique échoue, la coagulabilité en souffre, par conséquent, selon les indicateurs du coagulogramme, la gravité de la cirrhose du foie est jugée.

Dans le coagulogramme, les indicateurs suivants changent:

  • diminution du fibrinogène - une enzyme très sensible;
  • une augmentation du temps de prothrombine (INR) est un indicateur du fonctionnement normal du foie, car elle dépend de la quantité de vitamine K synthétisée par la glande;
  • le temps de thrombine est allongé;
  • augmentation du temps de thromboplastine partielle activée (APTT);
  • diminution de la protéine C et de l'antithrombine.

Analyse d'urine générale

L'urine peut en dire long sur le fonctionnement du foie, bien que certaines anomalies ne soient pas spécifiques. Les indicateurs spécifiques dans l'urine sont:

  • urobiline;
  • urobilinogène.

L'urobilinogène se forme dans l'intestin sous l'action de la microflore de la bilirubine directe. Ensuite, il est absorbé dans la circulation sanguine, rentre dans le foie par la veine porte, est à nouveau inoffensif et est excrété par les reins sous forme d'urobiline dans l'urine..

Par conséquent, l'urobiline dans l'urine est acceptable et l'urobilinogène est une pathologie. Sa présence indique un dysfonctionnement de la glande: plus la quantité d'urobilinogène dans l'urine est abondante, plus la cirrhose est prononcée.

Palpation

Pour déterminer la densité et les bords du foie, l'emplacement de l'organe, la présence de sensations douloureuses, la palpation est la principale méthode de diagnostic. Il s'agit de sonder le foie avec les mains chaudes du thérapeute..

Au départ, le médecin touche légèrement l'endroit où se trouve le foie. Si le patient ne ressent pas de douleur ou d'inconfort, le médecin procède à une palpation profonde - commence à appuyer du bout des doigts sur la peau.

Grâce à un examen numérique, le médecin peut déterminer des critères tels que l'emplacement du foie et sa taille, la présence de douleur, la densité, la forme et la nature de la surface de l'organe.

Un foie sain doit être clairement ressenti. Il doit être doux et la palpation ne doit pas causer de douleur..

Si les bords de l'organe sont aiguisés, le patient éprouve des sensations douloureuses, le foie est tombé, cela signale des problèmes dans le fonctionnement de l'organe. Dans ce cas, il est nécessaire de mener d'autres études: faire un test sanguin pour une maladie du foie, ainsi que subir une échographie, une tomodensitométrie et d'autres méthodes de recherche pour confirmer ou infirmer le diagnostic.

En plus de la palpation, le médecin recueille également une anamnèse: découvre de quoi le patient se plaint, s'il a une faiblesse accrue, de la fatigue, s'il y a des démangeaisons, des éruptions cutanées, une peau rugueuse, une rougeur des paumes. Tous ces symptômes peuvent indiquer la présence d'une pathologie dans le foie..

Analyse immunologique

Diverses maladies peuvent provoquer une dégénérescence fibreuse du foie. La part du lion de ces maladies sont des processus auto-immunes..

Ceux-ci inclus:

  • divers types d'hépatite autoagressive;
  • dommages cellulaires dans le syndrome polyendocrinien auto-immun;
  • syndrome de chevauchement;
  • cirrhose biliaire primitive;
  • cholangite sclérosante;
  • hépatite lupique (avec lupus érythémateux disséminé);
  • inflammation dans la sarcoïdose.

Marqueurs de laboratoire permettant d'identifier les maladies auto-immunes:

  • AMA (anticorps anti-mitochondriaux);
  • ANA (antinucléaire);
  • SMA (AT aux cellules musculaires lisses);
  • auto-anticorps contre les microsomes rénaux et hépatiques.

Normalement, le titre d'AMA, de SMA et d'autoanticorps contre les microsomes doit être de 1:40, et le titre d'ANA - jusqu'à 1: 160.


Un test sanguin immunologique peut être utilisé pour déterminer quel processus auto-immun détruit le foie.

Quels tests montrent une cirrhose du foie

Le diagnostic de la cirrhose du foie commence par une numération formule sanguine complète

Faites attention à la quantité d'hémoglobine, de plaquettes, de leucocytes et de vitesse de sédimentation des érythrocytes

Une analyse d'urine pour la cirrhose peut indiquer une grande quantité de bilirubine. Cela indique une violation de sa capture et de sa désactivation dans les hépatocytes. Le plus informatif de tous les tests est la biochimie du sang. Il modifie les indicateurs du métabolisme des protéines, des glucides et des lipides. Les marqueurs hépatiques comprennent l'urée, l'acide urique, la bilirubine et l'aminotransférase. Ces indicateurs sont les plus sensibles aux maladies du foie..

Un coagulogramme est également informatif pour le diagnostic de la cirrhose, car il montre la qualité de la synthèse des facteurs de coagulation sanguine dans les cellules hépatiques..

Indicateurs de fonction et leurs normes

Il existe toute une liste de substances contenues dans le sang et déterminées par analyse biochimique. Le nombre d'enzymes concentrées dans le corps détermine le degré et le type d'anomalie fonctionnelle du foie. Après l'étude de la composition sanguine, son décodage est effectué. Les indicateurs les plus courants de la performance des cellules sont:

bilirubine - totale, indirecte et directe; alanine aminotransférase - ALT; aspartate aminotransférase - AST; Y-glutamyltransférase - GGT; phosphatase alcaline - phosphatase alcaline; albumine; protéine totale.

Lorsque les marqueurs sont augmentés, cela signifie que la présence de Y et B-globulines dans le sang est augmentée et, éventuellement, que le coefficient d'albumine est sous-estimé. Une telle image indique à quel point la fonction hépatique est réduite et l'inflammation se produit. Une analyse biochimique fiable des substances sanguines est effectuée par rapport aux valeurs normales. Pour un adulte, selon le sexe, ce sont:

AST - 47 unités / l; ALT-37 unités / l; GGT- 49 unités / l; bilirubine totale - 8-20 mmol; bilirubine directe - 15,4 mmol / l; bilirubine indirecte - 4,6 mmol / l; total protéines - 60-80 g; albumine - 40/60%.

AST - 31 unités / l; ALT-31 unités / l; GGT-32 unités / l; bilirubine totale - 8-20 mmol / l; bilirubine directe - 15,4 mmol; bilirubine indirecte - 4,6 mmol / l; protéines totales - 60-80 g; albumine - 40-60%.

Qu'est-ce que l'hémoglobine

L'hémoglobine est un composé complexe de substances telles que les protéines et le fer présents dans les globules rouges. Il fournit de l'oxygène au corps humain, le transportant des poumons à tous les organes et tissus.

  • Faiblesse générale;
  • Vertiges sévères;
  • Somnolence;
  • Mal de crâne;
  • Impulsion rapide;
  • Bouche sèche persistante;
  • Pâleur et desquamation de la peau;
  • Évanouissement possible.

En outre, dans le même temps, le système immunitaire est très faible et même le rhume le plus courant peut entraîner de graves complications..

La détermination du taux d'hémoglobine est très simple: un simple test sanguin d'un doigt suffira. Normalement, sa teneur dans le corps des hommes est de 130 à 170 grammes par litre, celle des femmes de 120 à 155 grammes par litre. De plus, pendant la grossesse, ce chiffre devient inférieur - 110 à 140 grammes par litre. Cela est dû au fait que le corps de la mère commence à consommer intensément du fer..

  1. Saignements évidents (plaies, opérations, menstruations prolongées, hémorroïdes);
  2. Saignements latents (pendant la période de maladies gastro-intestinales, pathologies du système reproducteur féminin);
  3. Hérédité ou maladies auto-immunes;
  4. Mauvaise nutrition;
  5. Don de sang fréquent.

Il est très important de se rappeler que la consommation d'aliments gras et frits, d'alcool, de certains médicaments et de fumer à la veille de l'analyse peut fausser considérablement ses résultats. Par conséquent, il est nécessaire de prendre soin de préparer le corps à cela.

Dans la première forme, la bilirubine se trouve dans le sang. Lorsqu'il pénètre dans le foie, il se lie et est rendu inoffensif, avec la bile, il traverse tout le tube digestif et quitte le corps avec les matières fécales (c'est cette substance qui colore les matières fécales). De plus, une augmentation du taux de bilirubine sous forme libre, en raison de ses propriétés toxiques, provoque un jaunissement et des démangeaisons de la peau lors de la cirrhose du foie..

La teneur normale en bilirubine varie de 8,5 à 20,5 μmol par litre. Avec la cirrhose, ces indicateurs peuvent augmenter plusieurs fois..

Indications pour l'étude

Certains signes indiquent des lésions hépatiques. En règle générale, les symptômes caractéristiques apparaissent déjà à des stades avancés, ce qui complique le traitement de la pathologie. La biochimie du sang pour vérifier le foie est prescrite dans le cas suivant:

  • Jaunissement de la peau. Signe typique d'augmentation des taux de bilirubine. Le jaunissement de la peau / de la sclérotique oculaire indique une inflammation à long terme.
  • Augmentation de la taille des organes. Pour identifier un écart au stade initial, vous pouvez utiliser une étude échographique. Avec une forte augmentation de l'organe, le patient a une augmentation de l'abdomen dans le contexte de l'absence de changements dans le poids total.
  • Minceur. Les nausées et le refus de manger sont typiques des problèmes hépatiques, entraînant une perte de poids..
  • Goût amer dans la bouche. La maladie du foie est généralement amère dans la bouche, langue enduite, enduit épais jaune-brun ou blanc, fissures à la surface de la langue.

Qu'est-ce que la cirrhose du foie

La cirrhose est généralement comprise comme un processus chronique dans le foie, qui est causé par le remplacement d'une cellule hépatique normale (hépatocyte) par du tissu conjonctif (fibrose, stéatose). Ceci est une pathologie polyétiologique, les raisons sont les virus, la maladie alcoolique, l'intoxication toxique et autres. La maladie est maligne, la structure lobulaire du foie disparaît.

Étant donné que le foie remplit de nombreuses fonctions, leur violation affecte considérablement le fonctionnement normal du corps. Les analyses de la cirrhose sont un indicateur de troubles précoces à un endroit ou à un autre de la chaîne des processus biochimiques dans le corps..

Valeur prédictive

Les données de laboratoire sont utilisées pour déterminer la gravité de la maladie. La classification Child-Pugh est généralement appliquée.

1 point2 points3 points
BilirubineμM / L51
Albumineg / l> 3530-352,3
AscitenonTraitableMal traitable
Encéphalopathie hépatiqueNon1-23-4

Les points sont déterminés pour chaque indicateur et leur total est calculé.

Cirrhose compensée - 5-6 points (classe A). Cirrhose sous-compensée - 7-9 points (classe B). Cirrhose décompensée - 10-15 points (classe C).

Si parmi les patients atteints de cirrhose compensée selon Child-Pugh, le taux de survie à un an est de 100% et le taux de survie à deux ans est de 85%, alors chez les patients atteints de cirrhose sous-compensée, il tombe à 81% et 57%, respectivement, et parmi les patients atteints de cirrhose de classe C - à 45 % et 35%.

Si nous parlons d'espérance de vie, alors pour les patients atteints de cirrhose de classe A, elle atteint 20 ans, tandis que chez les patients atteints de cirrhose de classe C, elle tombe à un an.

Selon des critères étrangers, la transplantation hépatique est indiquée lorsque l'enfant atteint 7 points selon Child-Pugh. Un besoin élevé de transplantation apparaît chez les patients atteints de cirrhose de classe C.

La cirrhose du foie est une maladie lente, souvent accompagnée de peu de symptômes. Les tests cliniques aideront à identifier la gravité de la maladie du foie, à développer des tactiques de traitement et à déterminer le pronostic.

La cirrhose du foie est une maladie chronique dans laquelle la structure du foie change, il y a une prolifération du tissu conjonctif et un dysfonctionnement d'un organe vital. La maladie est asymptomatique depuis longtemps, car les tissus du «filtre humain» sont sujets à la récupération et à la régénération. Cependant, sous l'influence de facteurs pathogènes, des processus irréversibles se produisent qui détruisent finalement le foie, peuvent entraîner une invalidité, la mort..

Préparation au test

Les tests hépatiques sont généralement effectués plusieurs fois. Cela est nécessaire pour suivre la dynamique de leur croissance ou de leur déclin, puis prescrire un traitement.

Afin d'éviter toute distorsion des données de recherche, les médecins recommandent de respecter un certain nombre de règles pour préparer la livraison de biomatériau pour l'état du foie.

  • L'analyse est effectuée strictement à jeun, avec une pause faim prolongée de dix heures.
  • Abandonnez tout type d'activité physique un jour avant l'accouchement.
  • Refusez de donner du sang si vous avez bu de l'alcool la veille. Étant dans un état de frénésie, il est préférable de reporter la visite en salle de traitement jusqu'à des temps meilleurs.
  • Ne pas fumer. La nicotine n'a pas moins d'effet négatif sur le foie que l'alcool.

Un test sanguin biochimique pour la cirrhose du foie a mis en place le puzzle d'une maladie grave pendant de nombreuses années. L'accès en temps opportun à un médecin et à un traitement prescrit avec compétence aidera à bloquer la maladie avec une dynamique positive supplémentaire dans le développement.

Diagnostics instrumentaux

Pour obtenir une image fiable et complète, pour confirmer le diagnostic, en plus des tests de laboratoire, le thérapeute ou l'hépatologue peut envoyer le patient à la livraison de ces tests:

  • Échographie du foie - sur cette étude, le spécialiste déterminera la taille du foie, la structure du contour de l'organe et la présence de tumeurs. Si le foie est hypertrophié, cela indique une sorte de maladie d'organe. Si l'augmentation est inégale, mais n'est observée que dans une zone ou une zone, nous parlons alors d'une tumeur ou de métastases. L'étude n'est pas invasive, les patients la tolèrent parfaitement, il n'y a pas d'effets secondaires ni de contre-indications.
  • Biopsie hépatique - vous permet d'évaluer le degré de lésion hépatique, l'intensité du processus pathologique. Cette procédure est effectuée pour clarifier les écarts dans les résultats des tests de la fonction hépatique. La procédure est douloureuse, car elle consiste à prélever un morceau de tissu hépatique en y pratiquant une petite incision pour insérer une aiguille de biopsie.
  • La tomodensitométrie du foie est une radiographie d'un organe. Avec l'aide de la tomodensitométrie, un spécialiste peut détecter une tumeur dans le foie et reconnaître un hémangiome. La tomodensitométrie est une excellente méthode de diagnostic précoce. La tomodensitométrie peut être prescrite pour diverses indications: pour poser un diagnostic à 100% d '«hépatite», pour détecter les processus bénins et malins, pour déterminer le degré de traumatisme des organes, ainsi que pour déterminer les processus inflammatoires, les troubles de la circulation sanguine, etc. Pour l'étude, le patient n'a pas besoin puis préparez-vous d'une manière spéciale. Mais si la tomodensitométrie est réalisée avec contraste (injection d'un agent de contraste dans l'organe pathologique), il est alors interdit au patient de prendre de la nourriture 6 heures avant la procédure.
  • Balayage des radionucléides - introduction de composés spéciaux dans une veine avec un examen plus approfondi du foie. Une substance spéciale est injectée au patient dans une veine, après quoi une caméra commence à se déplacer dans le foie, à l'aide de laquelle le spécialiste identifie toute anomalie. Au cours de l'analyse, le médecin peut détecter un cancer du foie, des métastases. Avant l'examen, le patient doit retirer tous les bijoux de lui-même et vider la vessie autant que possible. La procédure implique le patient prenant une position horizontale. Pendant 1 heure (c'est approximativement la durée de l'étude), il est interdit à une personne de bouger. Le patient lui-même peut ressentir un léger inconfort, ainsi que la sensation d'une légère piqûre lorsque l'aiguille est insérée sous la peau.
  • L'IRM est une procédure de diagnostic très précise, meilleure que la tomodensitométrie ou l'échographie. La tomographie est effectuée si d'autres méthodes de diagnostic ne donnent pas une image complète, le médecin ne peut pas faire un diagnostic à 100%. L'IRM peut montrer des néoplasmes, un cancer du foie, une jaunisse, déterminer ce qui a causé la douleur dans le foie. L'IRM est réalisée avec visualisation du foie, l'image est claire, de sorte qu'un spécialiste peut facilement déterminer la structure, la taille de l'organe, évaluer les caractéristiques anatomiques du foie et faire une prévision du succès du traitement.

Les causes

Il existe plusieurs provocateurs du développement du syndrome:

  • hémorragies sous forme aiguë ou chronique;
  • problèmes de production de globules rouges par la moelle osseuse;
  • diminution de la durée de vie des érythrocytes de 4 mois à 2 semaines.

Anémie due à une hypervolémie

L'hypervolémie polycythémique est un syndrome dans lequel le volume total de sang devient plus important en raison d'une augmentation du nombre de ses composants, tandis que Ht est au-dessus des limites admissibles. L'hypervolémie est un phénomène courant dans la cirrhose. Elle est également appelée anémie reproductrice. Les données de laboratoire ne montrent pas d'écarts par rapport aux normes, s'il n'y a pas d'autres maladies.

L'anémie hémolytique

La cirrhose du foie est souvent accompagnée d'une anémie hémolytique. Il se produit lorsqu'un grand nombre d'érythrocytes sont détruits avant l'heure prescrite, ce qui se manifeste extérieurement par une jaunisse hémolytique.

Les résultats de laboratoire montreront une augmentation du niveau de bilirubine et d'autres changements dans la formule sanguine. Dans les anémies hémolytiques, la rate est souvent plus grosse que d'habitude.

Anémie microcytaire

L'anémie ferriprive est due à une hémorragie aiguë ou chronique. Étant donné que pendant la cirrhose des saignements veineux apparaissent souvent dans l'œsophage, l'estomac, etc., ce type de maladie accompagne souvent une inflammation du foie. Un test sanguin montrera la présence d'une maladie sans problème.

Anémie macrocytaire

L'anémie macrocytaire est une maladie caractérisée par une hypertrophie des érythrocytes, avec un manque de vitamine B12 ou d'acide folique. L'acide folique est souvent déficient chez les personnes dépendantes à l'alcool. Les provocateurs de ce phénomène peuvent être:

  • maladies du système digestif, par exemple problèmes hépatiques, entérites, etc.
  • grossesse;
  • dépendance génétique;
  • régime.

L'anémie s'accompagne de l'apparition de métaloblastes dans la moelle osseuse, ce qui y provoque la destruction des globules rouges..

Comment préparer?

La procédure pour effectuer cette analyse est simple et ne prend pas longtemps. Mais pour sa mise en œuvre, une préparation simple est requise:

  • Les femmes doivent d'abord passer un test de grossesse..
  • Ils ne recommandent pas de faire du sport, de faire des exercices du matin.
  • Suivez un régime simple pendant 7 à 10 jours avant le test. Exclure de l'utilisation:
    • rôti;
    • épicé;
    • sucré;
    • gras;
    • viandes fumées;
    • marinades;
    • thé fort;
    • café;
    • boissons alcoolisées;
    • les médicaments;
    • les vitamines;
    • nicotine pendant au moins 10 heures.