Test sanguin anti-HCV qu'est-ce que cela signifie, norme et écarts

Anti-HCV-total détermine la quantité totale d'anticorps spécifiques (immunoglobulines) dans le sérum sanguin contre les antigènes du virus de l'hépatite C. Quelle est cette analyse? L'étude est une méthode de dépistage pour diagnostiquer et confirmer l'infection ou établir le fait du processus pathologique transféré.

Les anticorps dans le sang sont formés en réponse à la pénétration d'antigènes étrangers en tant que mécanisme de défense de la liaison humorale du système immunitaire. Leur apparence peut être déterminée déjà un mois après l'infection, par conséquent, le résultat du test aide à identifier la maladie à un stade précoce, ce qui garantira le résultat le plus favorable du traitement..

  • Les indications
  • Crédibilité
  • Préparation à l'analyse
  • Résultat négatif
  • Résultat positif

Quelle est cette analyse?

Un test sanguin anti-VHC total est prescrit aux patients suspectés d'infection par l'hépatite C. Quelle est cette méthode de test? Cette méthode de diagnostic de laboratoire confirme la présence dans le sang d'anticorps dirigés contre le virus de l'hépatite C. L'étude est réalisée à l'aide d'un test immuno-enzymatique sérologique (ELISA), basé sur l'interaction immunocomplexe d'un antigène spécifique avec un anticorps. Le Sinnowa ER-500 et le système de test Vector-best sont utilisés comme analyseur..

Le résultat est fiable en raison de la spécificité et de la sensibilité élevées des systèmes de test. L'analyse est qualitative et ne détermine que la présence d'un agent étranger dans le corps. Le matériel pour mettre en place la réaction est le sérum sanguin du sujet, prétraité avec le réactif peroxydase de raifort initial. Les anticorps dirigés contre certains types de protéines pathogènes - NS3 et NS4 - sont analysés. Le résultat est évalué en fonction du degré de luminescence du système réactionnel: plus l'intensité est élevée, plus les complexes immuns se sont formés après la réaction, plus les antigènes d'origine sont présents dans le matériel biologique.

Qu'est-ce que le test Abbott ARCHITECT Anti-HCV? Une version améliorée entièrement automatisée du test immunologique détecte les protéines du VHC structurelles et non structurelles, avec une sensibilité et une spécificité de séroconversion encore plus élevées. En raison de ses performances élevées, la réaction immunochimioluminescente fait gagner du temps et ne détermine pas de résultats douteux, faux positifs et faux négatifs.

À la suite de l'ingestion du matériel génétique du virus de l'hépatite C dans le sang, un virus anti-hépatite C spécifique de deux isotypes est produit:

  1. Les immunoglobulines de classe M (IgM) indiquent un stade aigu de la maladie, car elles sont formées comme lien principal dans la réponse à la présence d'un antigène. Dans le sang ne peut être détecté qu'au moins un mois après le début de la pathologie.
  2. Les immunoglobulines de classe G (IgG) présentent une évolution chronique de l'hépatite C ou une maladie déjà transférée; elles sont produites comme lien secondaire de l'immunité acquise. Dans le sang sont déterminés au plus tôt six mois après l'infection.

Indications de rendez-vous

Un test de laboratoire pour la détermination des anticorps anti-VHC est principalement prescrit pour clarifier le diagnostic des personnes présentant des signes de lésions hépatiques:

  • avec augmentation de l'activité biochimique des enzymes hépatiques (ALAT, AST), hyperbilirubinémie, augmentation des taux de phosphatase alcaline;
  • avec des modifications morphologiques du parenchyme hépatique lors d'études instrumentales (échographie, élastrographie (biopsie par ponction), TDM, IRM);
  • sur la base du tableau clinique et de l'examen physique objectif (plaintes caractéristiques, ictérique, intoxication, syndrome dyspeptique, augmentation de la taille du foie et de la rate);
  • les patients avec un diagnostic confirmé d'hépatite C au cours d'un traitement antiviral pour évaluer la qualité du traitement et les personnes qui sont sous surveillance dispensaire pendant deux ans après le rétablissement.

La présence d'anticorps contre l'hépatite virale C doit être examinée:

  • femmes enceintes ou planifiant une grossesse;
  • les nouveau-nés nés de mères malades;
  • Infecté par le VIH;
  • patients atteints d'une autre hépatite virale (B (HbsAg détecté), D);
  • donneurs potentiels de sang et d'organes;
  • les personnes ayant des antécédents de transfusion sanguine;
  • patients sous hémodialyse;
  • patients se préparant à la chirurgie.

Le don régulier de sang pour l'anti-VHC est autorisé pour les personnes à risque:

  • le personnel médical en contact avec des fluides biologiques biologiques et en cas de diagnostic d'urgence en cas d'accident;
  • contingent asocial de la population: personnes ayant des relations sexuelles sans engagement, consommateurs de drogues injectables, abus d'alcool.

Fiabilité et causes des erreurs possibles

Le résultat de la méthode est très sensible et spécifique, car il détecte une quantité minimale de charge virale dans le sang et la formation de complexes immuns se produit par la réaction de certaines protéines uniquement avec d'autres structures du matériel génétique du virus..

Cependant, le résultat peut être faux pour plusieurs raisons:

  • mauvaise qualité du matériel biologique (erreurs au stade du prélèvement sanguin, lorsqu'il est emballé et stocké au mauvais endroit, ou pendant une longue période);
  • transport inapproprié au laboratoire (non-respect des délais, dommages mécaniques);
  • dysfonctionnement des systèmes de test analytique (mauvaise qualité / réactifs ajoutés incorrectement, panne technique);
  • facteur humain (erreur d'un assistant de laboratoire, contamination du sang du sujet par un autre sang du laboratoire);
  • faible charge virale (le titre d'anticorps sériques est inférieur à la valeur seuil désignée, insuffisant pour établir une réponse).

L'erreur résultant de l'étude peut être due au non-respect des règles de préparation de l'analyse:

  • manger de la nourriture 8-10 heures avant Anti-HCV-total;
  • prendre des médicaments, des substances psychoactives et de l'alcool;
  • activité physique excessive;
  • insolation, fluctuations de température, procédures de physiothérapie.

Caractéristiques de la préparation pour le don de sang pour Anti-HCV-total

L'interprétation des résultats dépend de l'exactitude du don de sang.Par conséquent, la préparation de l'analyse commence 24 heures avant la manipulation et contient des mesures restrictives:

  • exclusion du régime alimentaire des aliments riches en glucides, en graisses, en sel de sodium, en épices, à savoir les aliments sucrés, fumés, épicés, salés, frits et gras;
  • limiter les sports et autres activités physiques intenses;
  • éviter l'exposition aux facteurs physiques et chimiques (ne pas prendre le soleil sur la plage et le solarium, annuler les procédures de physiothérapie, ne pas surchauffer et ne pas trop refroidir);
  • pour réduire l'impact des facteurs biologiques (ne pas consommer d'alcool, de psychostimulants, d'additifs biologiques, de médicaments pendant 24 heures, si possible en fonction des signes vitaux).

Afin d'éviter un résultat de test douteux, il est nécessaire d'empêcher l'absorption d'autres composés (protéines, graisses, glucides, nicotine, produits chimiques) dans la circulation systémique, par conséquent:

  • le sang est administré strictement à jeun;
  • manger 8 heures avant de passer le test;
  • vous pouvez boire un verre d'eau propre sans gaz;
  • une heure avant l'analyse, il est censé ne pas fumer;
  • prendre des produits pharmaceutiques si possible après un don de sang.

Que signifie un résultat négatif?

Si le résultat du test anti-HCV-total est négatif, qu'est-ce que cela signifie? Décodage du résultat "négatif" lors de la détection d'anticorps anti-hépatite C:

  1. Aucun virus n'a été détecté dans le sang, le patient est en bonne santé.
  2. Temps insuffisant à partir du moment de l'infection (période d'incubation).
  3. Variante séronégative de l'évolution de l'hépatite virale C.
  4. Faible titre d'anticorps (charge virale inférieure au seuil de l'analyseur de test), auquel cas le résultat est appelé un faux négatif.

Que dit un test sanguin positif?

Si le résultat du test anti-HCV-total est positif, alors, étant donné que le système a un degré élevé de sensibilité, un tel indicateur signifie de manière fiable que des anticorps contre la maladie sont présents dans le sang..

Puisqu'il n'y a normalement pas d'immunoglobulines anti-VHC, cela signifie que:

  • le patient est infecté (porteur), diagnostiqué avec le VHC;
  • une personne est atteinte d'une forme aiguë ou chronique d'hépatite C (le diagnostic est confirmé);
  • dans le passé avait une maladie (stade de convalescence).

Avec une analyse positive, le patient se voit prescrire un examen complet complet pour sélectionner les tactiques de traitement et identifier le stade de la maladie et les complications éventuellement associées.

Test total positif et négatif anti-VHC: ce que cela signifie?

L'hépatite C est une maladie virale du foie courante. Le virus qui cause cette maladie est le VHC, qui pénètre dans le corps humain au contact des fluides biologiques d'une personne infectée. La période d'incubation du VHC dure jusqu'à six mois.

Après l'infection, le corps du patient commence à produire des substances conçues pour résister au virus. L'analyse totale anti-VHC détermine la présence d'anticorps dirigés contre ce virus dans le sang humain dans un délai d'un mois et demi après l'infection.

Il s'agit de l'étude principale - des tests supplémentaires seront nécessaires pour établir un diagnostic précis. Un résultat anti-VHC positif peut être trouvé chez les personnes qui ont eu la maladie il y a sept à huit ans, et dans l'hépatite séronégative, le résultat est dans certains cas négatif.

Les tests sanguins anti-VHC sont effectués à jeun. Il est recommandé de s'abstenir de consommer des aliments gras et des boissons alcoolisées la veille de l'étude. Pour obtenir des résultats précis, vous devez refuser de manger huit heures avant de donner du sang.

Les pharmacies vendent également des tests express pour l'auto-examen du sang pour l'hépatite C. L'emballage contient des instructions détaillées d'utilisation et des outils pour mener l'étude. L'obtention d'un résultat positif au test expert nécessite une visite chez un médecin.

Que vais-je découvrir? Le contenu de l'article.

Qui a besoin d'être testé?

Personnes à risque d'hépatite C - résidents de pays défavorisés, toxicomanes, travailleurs médicaux, personnes ayant une vie sexuelle promiscuité.

Un voyage dans un pays avec un taux d'incidence élevé et être avec une personne infectée nécessite une prévention et des tests minutieux. Ce type d'hépatite infectieuse se caractérise par une morbidité à un jeune âge. Le pourcentage de personnes atteintes du virus augmente chaque année. Plus de la moitié des personnes infectées par le virus de l'hépatite C sont des toxicomanes qui consomment des drogues par injection.

Les cellules virales se trouvent dans le sang, la salive et le sperme. En pénétrant dans le corps d'une personne en bonne santé, le virus infecte les cellules hépatiques et entraîne la destruction des tissus. Une petite quantité d'infection ne conduit pas à une infection - le corps fait face indépendamment aux antigènes pénétrés. Avec une concentration élevée du virus et une immunité affaiblie, une infection se produit.

L'analyse totale anti-VHC est attribuée:

  • si vous soupçonnez une hépatite C;
  • avec des maladies génitales;
  • les femmes enceintes et les nouveau-nés si la mère est infectée;
  • drogués;
  • les personnes séropositives;
  • avant la chirurgie et avant la transfusion sanguine;
  • les personnes travaillant dans les salons de beauté et les institutions médicales;
  • pour les violations du niveau de bilirubine dans le sang.

De plus, avec l'hépatite C, les patients à différents stades de traitement se voient attribuer cette analyse. Les indicateurs d'analyse anti-VHC aident à ajuster le cours de traitement commencé en cas de maladie prolongée.

La présence d'anticorps anti-VHC dans le sang et les hépatites antérieures ne confèrent pas d'immunité contre cette maladie. Une infection secondaire est possible même avec une concentration modérée d'anticorps dans le corps. Un vaccin contre cette forme d'hépatite n'a pas été développé.

Dans certains cas, la forme chronique se développe sans symptômes prononcés. Une progression prolongée de la maladie sans le traitement nécessaire entraîne des lésions hépatiques importantes et augmente le risque de complications..

Total anti-VHC positif

Normalement, les anticorps anti-HCV ne sont pas détectés. Cette étude est spécifique et n'est prescrite que pour la détection de l'hépatite C.

Le total anti-VHC donne un résultat positif s'il y a des anticorps dans le sang de la personne qui combattent le virus. Habituellement, cet indicateur indique des dommages au foie avec l'hépatite C.

Il existe deux types d'anticorps anti-VHC total. Le type «G» est enregistré dans la forme chronique de la maladie, ainsi que dans la maladie aiguë. La détection des anticorps anti-VHC de type G dans le sang est possible après 10 semaines de maladie. Le pic d'activité survient six mois après l'infection.

L'anti-VHC de type «M» est détecté 5 semaines après la pénétration de l'infection dans le sang. Cet indicateur indique qu'une personne est infectée par l'hépatite C.Dans la forme chronique, sa présence indique le début de la phase d'exacerbation.

La présence d'anticorps anti-infectieux est possible dans le cas d'une maladie antérieure. Les anticorps de type «M» dans le test Anti HCV sont observés exclusivement au stade aigu, accompagnés de symptômes sévères.

Total anti-VHC négatif

Si le total anti-VHC est négatif, il existe plusieurs options pour ce que cela signifie:

  1. Le patient est en bonne santé. Il n'y a pas de virus dans son sang, la maladie n'a pas non plus été transférée plus tôt;
  2. L'infection est survenue il y a moins de cinq semaines. L'infection est en période d'incubation, la production d'anticorps n'a pas encore commencé dans le corps;
  3. Forme séronégative de la maladie. La concentration d'anticorps est faible, l'analyse ne révèle pas leur présence. Dans ce cas, des recherches supplémentaires sont nécessaires pour clarifier le diagnostic..

Moins de 5% des cas ont un score anti-VHC faux négatif. Possibilité de retester l'anti-VHC.

Analyse faussement positive

Dans certains cas, les études anti-VHC donnent un faux résultat positif. Raisons des résultats faussement positifs: présence de maladies auto-immunes, développement de tumeurs, infection aiguë.

Si le patient présente des symptômes d'hépatite C, des méthodes de recherche supplémentaires doivent être effectuées pour diagnostiquer l'hépatite. La manière exacte de déterminer le virus est de donner du sang pour l'ARN du VHC, qui détermine la présence d'un antigène. En fonction des résultats obtenus, d'autres mesures de traitement sont prescrites. L'absence d'antigène indique un faux résultat positif ou une forme précédemment latente de la maladie.

Qui contacter si le test est positif?

Après avoir confirmé la présence d'Anti-VHC dans le sang, vous devez contacter un établissement médical. Les médecins spécialisés dans les maladies du foie sont des hépatologues. Ils recherchent des médicaments pour lutter contre l'hépatite. Un complexe de médicaments est prescrit:

  • agents antiviraux pour éliminer l'infection;
  • hépatoprotecteurs visant à restaurer et à maintenir le foie;
  • immunomodulateurs pour stimuler l'immunité.

De plus, un plan nutritionnel est établi, ce qui réduit la charge sur le foie. Éviter les aliments gras, l'alcool et les boissons gazeuses sera nécessaire.

Avec l'hépatite C, le patient a une fatigue accrue, une faiblesse générale. Il y a une augmentation de la taille du foie, la peau devient jaunâtre. Des ballonnements sont observés. Les personnes infectées éprouvent des nausées, des étourdissements, des douleurs.

Les symptômes apparaissent après la période d'incubation. Un diagnostic et une thérapie précoces favorisent une issue favorable.

L'hépatite C est une maladie traitable. Mais le manque de thérapie conduit au passage de la maladie au stade chronique. Une maladie hépatique chronique endommage tout le corps et peut provoquer la formation d'une cirrhose.

Test sanguin HBsAg et HCV: qu'est-ce que c'est, indications, décodage

Anti-HCV positif: qu'est-ce que cela signifie?

Test sanguin anti-VHC: interprétation des résultats, indications pour la recherche

AgHBs positif ou négatif sur un test sanguin

Anti-HBs positif et négatif: qu'est-ce que cela signifie, transcription