La structure et la fonction du foie humain

Le foie humain est un gros organe abdominal non apparié. Chez une personne adulte en bonne santé, son poids moyen est de 1,5 kg, sa longueur d'environ 28 cm, sa largeur d'environ 16 cm, sa hauteur d'environ 12 cm. La taille et la forme dépendent du physique, de l'âge et des processus pathologiques en cours. La masse peut changer - diminuer avec l'atrophie et augmenter avec les infections parasitaires, la fibrose et les processus tumoraux.

Le foie humain est en contact avec les organes suivants:

  • le diaphragme - le muscle qui sépare la poitrine et la cavité abdominale;
  • estomac;
  • vésicule biliaire;
  • le duodénum;
  • rein droit et glande surrénale droite;
  • Côlon transverse.

Le foie est situé à droite sous les côtes, a une forme en forme de coin.

L'orgue a deux surfaces:

  • Diaphragmatique (supérieur) - convexe, bombé, correspond à la concavité du diaphragme.
  • Viscérale (inférieure) - inégale, avec des impressions d'organes adjacents, avec trois rainures (une transversale et deux longitudinales), formant la lettre N.Dans la rainure transversale - la porte du foie, à travers laquelle les nerfs et les vaisseaux sanguins entrent et les vaisseaux lymphatiques et les voies biliaires sortent. Au milieu de la rainure longitudinale droite se trouve la vésicule biliaire, dans la partie postérieure se trouve la VCI (veine cave inférieure). La veine ombilicale traverse la partie antérieure du sillon longitudinal gauche et le reste du canal Aranti est situé dans la partie postérieure..

Deux bords se distinguent dans le foie - un inférieur pointu et un bord supérieur-postérieur émoussé. Les surfaces supérieure et inférieure sont séparées par un bord tranchant inférieur. Le bord supérieur arrière ressemble presque à une surface arrière.

La structure du foie humain

Il est constitué d'un tissu très mou, sa structure est granuleuse. Il est situé dans une capsule glisson de tissu conjonctif. Dans la zone des portes du foie, la capsule de glisson est plus épaisse et s'appelle la plaque porte. D'en haut, le foie est recouvert d'une feuille de péritoine, qui se développe étroitement avec la capsule du tissu conjonctif. La couche viscérale du péritoine est absente au site de fixation de l'organe au diaphragme, au site de l'entrée des vaisseaux et de la sortie des voies biliaires. La foliole péritonéale est absente dans la région postérieure adjacente au tissu rétropéritonéal. À cet endroit, l'accès aux parties postérieures du foie est possible, par exemple, pour ouvrir des abcès.

Au centre de la partie inférieure de l'organe se trouvent les portes glisson - la sortie des voies biliaires et l'entrée des gros vaisseaux. Le sang pénètre dans le foie par la veine porte (75%) et l'artère hépatique (25%). La veine porte et l'artère hépatique sont divisées en branches droite et gauche dans environ 60% des cas..

Le croissant et les ligaments transversaux divisent l'organe en deux lobes de taille inégale - le droit et la gauche. Ce sont les principaux lobes du foie, à côté d'eux, il y a aussi la queue et le carré.

Le parenchyme est formé de lobules, qui sont ses unités structurelles. Dans leur structure, les tranches ressemblent à des prismes insérés les uns dans les autres..

Le stroma est une gaine fibreuse, ou capsule de glisson, de tissu conjonctif dense avec des septa de tissu conjonctif lâche qui pénètrent dans le parenchyme et le divisent en lobules. Il est pénétré par les nerfs et les vaisseaux sanguins..

Le foie est généralement divisé en systèmes tubulaires, segments et secteurs (zones). Les segments et les secteurs sont séparés par des dépressions - des sillons. La division est déterminée par la ramification de la veine porte.

Les systèmes tubulaires comprennent:

  • Artères.
  • Système de portail (branches de la veine porte).
  • Système Caval (veines hépatiques).
  • Voies biliaires.
  • Système lymphatique.

Les systèmes tubulaires, en plus du portail et de la cavité, courent à côté des branches de la veine porte parallèles les unes aux autres, forment des faisceaux. Les nerfs les rejoignent.

On distingue huit segments (de droite à gauche dans le sens antihoraire de I à VIII):

  • Lobe gauche: caudé - I, postérieur - II, antérieur - III, carré - IV.
  • Lobe droit: milieu supérieur avant - V, latéral inférieur avant - VI et latéral inférieur arrière - VII, milieu haut du dos - VIII.

À partir des segments, des zones plus grandes sont formées - des secteurs (zones). Il y en a cinq. Ils sont formés de certains segments:

  • Latéral gauche (segment II).
  • Paramédien de gauche (III et IV).
  • Paramédien droit (V et VIII).
  • Latérale droite (VI et VII).
  • Dorsale gauche (I).

L'écoulement du sang est effectué à travers trois veines hépatiques, convergeant sur la surface postérieure du foie et s'écoulant dans la cavité inférieure, qui se trouve à la frontière du côté droit de l'organe et de la gauche.

Les canaux biliaires (droit et gauche), qui excrètent la bile, se fondent dans le canal hépatique dans la porte de glisson.

L'écoulement de la lymphe du foie se fait par les ganglions lymphatiques de la porte glisson, l'espace rétropéritonéal et le ligament hépatoduodénal. Il n'y a pas de capillaires lymphatiques à l'intérieur des lobules hépatiques, ils sont situés dans le tissu conjonctif et s'écoulent dans les plexus vasculaires lymphatiques qui accompagnent la veine porte, les artères hépatiques, les voies biliaires et les veines hépatiques.

L'approvisionnement du foie en nerfs s'effectue à partir du nerf vague (son tronc principal est le nerf Lattarje).

L'appareil ligamentaire, composé des ligaments lunaires, croissants et triangulaires, attache le foie à la paroi postérieure du péritoine et du diaphragme.

Topographie du foie

Le foie est situé du côté droit sous le diaphragme. Il occupe la majeure partie du haut de l'abdomen. Une petite partie de l'organe s'étend au-delà de la ligne médiane dans la partie gauche de la région sous-phrénique et atteint l'hypochondre gauche. D'en haut, il est adjacent à la surface inférieure du diaphragme, une petite partie de la surface antérieure du foie est adjacente à la paroi antérieure du péritoine.

La majeure partie de l'organe est située sous les côtes droites, une petite partie dans la zone épigastrique et sous les côtes gauches. La ligne médiane coïncide avec la frontière entre les lobes du foie.

Le foie a quatre frontières: droite, gauche, supérieure, inférieure. L'organe est projeté sur la paroi antérieure du péritoine. Les limites supérieure et inférieure sont projetées sur la surface antérolatérale du corps et convergent en deux points - sur les côtés droit et gauche.

L'emplacement du bord supérieur du foie est la ligne droite du mamelon, le niveau du quatrième espace intercostal.

Le sommet du lobe gauche est la ligne parastérale gauche, le niveau du cinquième espace intercostal.

Le bord inférieur antérieur est le niveau du dixième espace intercostal.

Le bord avant est la ligne droite du mamelon, le bord costal, puis il part des côtes et s'étire obliquement vers la gauche vers le haut.

Le contour antérieur de l'organe est triangulaire.

Le bord inférieur n'est pas recouvert de côtes uniquement dans la zone épigastrique.

Le bord avant du foie dans les maladies dépasse le bord des côtes et est facilement palpable.

Fonctions hépatiques dans le corps humain

Le rôle du foie dans le corps humain est grand, le fer appartient aux organes vitaux. Cette glande a de nombreuses fonctions différentes. Le rôle principal dans leur mise en œuvre est attribué aux éléments structurels - hépatocytes.

Comment fonctionne le foie et quels sont les processus qui s'y déroulent? Elle participe à la digestion, à tous les types de processus métaboliques, remplit une fonction barrière et hormonale, ainsi qu'hématopoïétique au cours du développement embryonnaire.

Que fait le foie comme filtre?

Il neutralise les produits toxiques du métabolisme des protéines provenant du sang, c'est-à-dire qu'il désinfecte les substances toxiques, les transformant en moins inoffensives, facilement éliminées du corps. En raison des propriétés phagocytaires de l'endothélium des capillaires hépatiques, les substances absorbées dans le tractus intestinal sont rendues inoffensives..

Il est responsable de l'élimination des excès de vitamines, d'hormones, de médiateurs et d'autres produits métaboliques intermédiaires et finaux toxiques du corps..

Quel est le rôle du foie dans la digestion?

Il produit de la bile, qui s'écoule ensuite dans le duodénum. La bile est une substance gélatineuse jaune, verdâtre ou brune avec une odeur spécifique et un goût amer. Sa couleur dépend de la teneur en pigments biliaires, qui se forment lors de la dégradation des globules rouges. Il contient de la bilirubine, du cholestérol, de la lécithine, des acides biliaires, du mucus. Grâce aux acides biliaires, l'émulsification et l'absorption des graisses dans le tube digestif se produisent. La moitié de toute la bile produite par les cellules hépatiques va à la vésicule biliaire.

Quel est le rôle du foie dans les processus métaboliques?

C'est ce qu'on appelle le dépôt de glycogène. Les glucides absorbés par l'intestin grêle sont convertis en glycogène dans les cellules hépatiques. Il se dépose dans les hépatocytes et les cellules musculaires, et lorsque le glucose est déficient, il commence à être consommé par le corps. Le glucose est synthétisé dans le foie à partir du fructose, du galactose et d'autres composés organiques. Lorsqu'il s'accumule en excès dans l'organisme, il se transforme en graisses et se dépose dans tout l'organisme dans les cellules graisseuses. Le dépôt de glycogène et sa dégradation avec la libération de glucose sont régulés par l'insuline et le glucagon - hormones du pancréas.

Les acides aminés sont décomposés dans le foie et les protéines sont synthétisées.

Il neutralise l'ammoniac libéré lors de la dégradation des protéines (il se transforme en urée et sort du corps avec l'urine) et d'autres substances toxiques.

Les phospholipides et autres graisses nécessaires à l'organisme sont synthétisés à partir des acides gras provenant des aliments..

Quelle est la fonction du foie chez le fœtus??

Au cours du développement embryonnaire, il produit des globules rouges - érythrocytes. Le rôle neutralisant pendant cette période est attribué au placenta.

Pathologie

Les maladies du foie sont causées par ses fonctions. L'une de ses tâches principales étant de neutraliser les agents étrangers, les maladies des organes les plus courantes sont les lésions infectieuses et toxiques. Malgré le fait que les cellules hépatiques sont capables de récupérer rapidement, ces possibilités ne sont pas illimitées et peuvent être rapidement perdues en lésions infectieuses. Avec une exposition prolongée à l'organe d'agents pathogènes, une fibrose peut se développer, ce qui est très difficile à traiter.

Les pathologies peuvent être de nature biologique, physique et chimique de développement. Les facteurs biologiques comprennent les virus, les bactéries et les parasites. Les streptocoques, le bacille de Koch, les staphylocoques, les virus contenant de l'ADN et de l'ARN, l'amibe, la lamblia, l'échinocoque et d'autres ont un effet négatif sur l'organe. Les facteurs physiques comprennent les blessures mécaniques, les facteurs chimiques - médicaments à usage prolongé (antibiotiques, antinéoplasiques, barbituriques, vaccins, médicaments antituberculeux, sulfamides).

Les maladies peuvent apparaître non seulement à la suite d'une exposition directe aux hépatocytes de facteurs nocifs, mais également à la suite de la malnutrition, des troubles circulatoires et d'autres choses.

Les pathologies se développent généralement sous la forme de dystrophie, de stagnation biliaire, d'inflammation, d'insuffisance hépatique. D'autres perturbations des processus métaboliques dépendent du degré de lésion du tissu hépatique: protéines, glucides, lipides, hormonale, enzymatique.

Les maladies peuvent survenir sous une forme chronique ou aiguë, les modifications de l'organe sont réversibles et irréversibles.

Au cours de la recherche, il a été constaté que les systèmes tubulaires subissaient des changements importants dans les processus pathologiques tels que la cirrhose, les maladies parasitaires, le cancer.

Insuffisance hépatique

Il se caractérise par une violation de l'organe. Une fonction peut diminuer, plusieurs ou toutes à la fois. Distinguer l'insuffisance aiguë et chronique, selon l'issue de la maladie - non létale et mortelle.

La forme la plus sévère est aiguë. En cas d'insuffisance rénale aiguë, la production de facteurs de coagulation sanguine et la synthèse de l'albumine sont perturbées.

Si une fonction hépatique est altérée, il y a une défaillance partielle, si plusieurs - sous-total, si tout - total.

Si le métabolisme des glucides est perturbé, une hypo- et une hyperglycémie peuvent se développer..

En cas de violation de la graisse - le dépôt de plaques de cholestérol dans les vaisseaux et le développement de l'athérosclérose.

En cas de violation du métabolisme des protéines - saignement, œdème, absorption retardée de la vitamine K dans l'intestin.

Hypertension portale

Il s'agit d'une complication grave de la maladie hépatique, caractérisée par une augmentation de la pression portale et une congestion sanguine. Le plus souvent, il se développe avec une cirrhose, ainsi qu'avec des anomalies congénitales ou une thrombose de la veine porte, lorsqu'il est comprimé par des infiltrats ou des tumeurs. La circulation sanguine et le flux lymphatique dans le foie avec l'hypertension portale s'aggravent, ce qui entraîne des troubles de la structure et du métabolisme dans d'autres organes.

Maladies

Les maladies les plus courantes sont l'hépatite, l'hépatite, la cirrhose.

L'hépatite est une inflammation du parenchyme (le suffixe -il indique une inflammation). Il y a infectieux et non infectieux. Le premier comprend le virus, le second - alcoolique, auto-immun, médicinal. L'hépatite est aiguë ou chronique. Ils peuvent être une maladie indépendante ou secondaire - un symptôme d'une autre pathologie.

L'hépatose est une lésion dystrophique du parenchyme (le suffixe -oz parle de processus dégénératifs). La plus courante est l'hépatose graisseuse, ou stéatose, qui se développe généralement chez les personnes atteintes d'alcoolisme. Les autres causes de son apparition sont l'effet toxique des médicaments, le diabète sucré, le syndrome de Cushing, l'obésité, l'utilisation à long terme de glucocorticoïdes.

La cirrhose est un processus irréversible et le stade final de la maladie du foie. La cause la plus fréquente est l'alcoolisme. Elle se caractérise par une dégénérescence et la mort des hépatocytes. Avec la cirrhose, des nodules entourés de tissu conjonctif se forment dans le néchyme. Avec la progression de la fibrose, les systèmes circulatoire et lymphatique cessent, une insuffisance hépatique et une hypertension portale se développent. Avec une cirrhose, une augmentation de la taille de la rate et du foie, une gastrite, une pancréatite, des ulcères d'estomac, une anémie, une hypertrophie des veines de l'œsophage, des saignements hémorroïdaires peuvent se développer. Les patients sont épuisés, ils ressentent une faiblesse générale, des démangeaisons de tout le corps, de l'apathie. Le travail de tous les systèmes est perturbé: nerveux, cardiovasculaire, endocrinien et autres. La cirrhose est caractérisée par une mortalité élevée.

Défauts de développement

Ce type de pathologie est rare et se traduit par une localisation anormale ou des formes anormales du foie..

Un mauvais emplacement est observé avec un appareil ligamentaire faible, entraînant un prolapsus d'organe.

Les formes anormales sont le développement de lobes supplémentaires, des modifications de la profondeur des sillons ou de la taille des parties du foie.

Les malformations congénitales comprennent diverses formations bénignes: kystes, hémangiomes caverneux, hépatoadénomes.

L'importance du foie dans le corps est énorme, vous devez donc être en mesure de diagnostiquer les pathologies et de les traiter correctement. La connaissance de l'anatomie du foie, de ses caractéristiques structurelles et de sa division structurelle permet de connaître la place et les limites des foyers affectés et le degré de couverture de l'organe par le processus pathologique, de déterminer le volume de sa partie prélevée, d'éviter les perturbations de l'écoulement de la bile et de la circulation sanguine. La connaissance des projections des structures hépatiques sur sa surface est nécessaire pour effectuer des opérations d'élimination de fluide.

Anatomie du foie

De nombreuses fonctions, sans lesquelles le corps ne pourrait exister, sont reprises par le foie humain. C'est la plus grande glande de sécrétion externe, qui remplit des fonctions de protection, de stockage, de désintoxication et d'autres fonctions. Le caractère unique de la structure et du travail le rend indispensable à la vie normale. D'autres composants du système digestif lui sont étroitement liés..

Anatomie et structure

L'anatomie est une science qui étudie la structure externe et interne du foie. Décrivons brièvement les principales dispositions. Il a deux lobes, entre lesquels se trouve le ligament falciforme du foie et les rainures longitudinales. Le lobe droit pèse plus que le gauche. Sur la face postérieure se trouve le ligament coronaire. Deux sillons le divisent en lobes secondaires. La surface diaphragmatique a une dépression cardiaque et 4 parties. Viscéral - divisé par trois sillons en quatre lobes. Sur celui-ci, il y a une rainure longitudinale avec une fosse pour la vésicule biliaire et des empreintes pour les organes adjacents. À la porte du foie, il y a une rainure transversale, d'où sortent le canal hépatique commun et les vaisseaux lymphatiques du foie, et les nerfs, la propre artère hépatique et la veine porte, le ligament rond du foie, situé dans la rainure, entrent. À l'extérieur, il est recouvert d'une membrane séreuse, en dessous - une capsule fibreuse.

L'anatomie interne commence par le fait que la capsule conjonctive pénètre dans la porte du foie et la divise en lobes, segments et lobules. L'histologie du foie décrit sa structure cellulaire. Le lobule hépatique est la principale unité structurelle sous la forme d'un prisme. La veine et les voies biliaires que contient la cellule, ainsi que les artères interlobulaires, forment une triade. À la périphérie de celui-ci se trouvent des poutres hépatiques de forme oblongue. Les cellules hépatiques ont un noyau et un ensemble de chromosomes. Le foie humain contient 250 à 300 milliards d'hépatocytes. Les lobules sont séparés par un septum interlobulaire de tissu conjonctif, dans lequel passent le capillaire biliaire et les vaisseaux sanguins. Combinés les uns aux autres, ils forment 8 segments et 5 secteurs.

Principales propriétés fonctionnelles

  • Synthèse et excrétion de la bile, des acides biliaires et de la bilirubine, nécessaires au fonctionnement normal de l'intestin. Au contact de la nourriture, la bile neutralise le pH du suc gastrique, qui est imprégné de chyme.
  • Détoxification des toxines. Neutralise et élimine les substances nocives du corps.
  • Rôle dans le métabolisme. Les protéines, les graisses, les glucides et les vitamines sont synthétisés et métabolisés ici.
  • Régulation des niveaux hormonaux dans le corps.
  • Les vitamines, le sang et les éléments glycogènes s'accumulent.
  • Hématopoïétique dans la période de développement embryonnaire. Après la naissance d'une personne, synthétise les protéines sanguines de base.
  • Synthèse d'enzymes digestives.
  • Les macrophages et les lymphocytes que contient l'organe fournissent une réponse immunitaire aux endotoxines.
Retour à la table des matières

La taille et l'emplacement du foie

Grande glande d'un adulte. La forme ressemble à un champignon, poids - 1,5-2 kg, longueur - 14-18 cm et largeur - 20-25 cm.Son poids et ses paramètres dépendent de l'âge. Il est situé dans la cavité abdominale, sous le diaphragme. La topographie du foie décrit les caractéristiques de son emplacement. Le bord supérieur commence dans le dixième espace intercostal droit le long de la ligne médio-axillaire. S'élevant au niveau du quatrième espace intercostal le long de la ligne droite du mamelon, il descend vers la gauche jusqu'à la cinquième côte, où il se connecte à la bordure inférieure. La surface supérieure est bordée par le diaphragme et la partie inférieure - par les intestins, le rein droit, l'estomac, l'œsophage, le duodénum et la vésicule biliaire. Normalement, le foie humain ne dépasse pas l'arc costal, ce qui est facilité par sa fixation.

Maladies d'organes

L'organe fonctionne bien, mais ses maladies entraînent un œdème, modifient la taille, la structure, le poids et l'emplacement du foie. Le processus pathologique affecte toutes les unités structurelles, les vaisseaux, les voies biliaires. Les maladies du foie peuvent être classées par des indicateurs anatomiques:

  • Inflammation spontanée ou atteinte des cellules hépatiques: hépatite, abcès, stéatose.
  • Atteintes à l'intégrité traumatique.
  • Pathologies vasculaires: thrombose, inflammation veineuse, hémangiome.
  • Maladies du système biliaire: inflammation et blocage des canaux avec calculs, cholestase.
  • Néoplasmes bénins et malins: sarcome, kyste, cancer.
  • Anomalies congénitales ou génétiques.
  • Invasions helminthiques: leptospirose, opisthorchiase.
  • Maladies inflammatoires, dues aux mêmes processus dans les organes voisins, notamment: intestins, pancréas, estomac, reins.
  • Modifications structurelles du parenchyme: cirrhose, insuffisance hépatique.

Les maladies chroniques des tissus hépatiques provoquent le développement de la cirrhose.

Causes des maladies

La division cellulaire permet au foie de récupérer et de se renouveler, mais avec l'influence prolongée et agressive des facteurs pathogènes sur lui, cette opportunité se dessèche, conduisant à des maladies. La plupart d'entre eux sont liés au mode de vie et à la nutrition. Les principaux agents provocateurs sont:

  • Les virus. Leur activité affecte le développement de l'hépatite.
  • Effets toxiques des produits chimiques. Le danger de cette lésion est qu'elle n'apparaît pas pendant longtemps, entraînant une nécrose des cellules hépatiques et le développement d'une insuffisance.
  • Influence médicinale. Les antibiotiques, les agents chimiothérapeutiques et les hormones sont considérés comme les plus hépatotoxiques.
  • De l'alcool. L'abus de celui-ci conduit au fait que le foie ne peut pas faire face à sa désintoxication, il accumule et détruit les hépatocytes, provoquant une cirrhose.
  • Infections et parasites. Ascaris, alvéocoques, échinocoques provoquent des processus inflammatoires chroniques et une transformation kystique.
  • Erreurs d'alimentation. La prise alimentaire irrégulière, la prédominance des graisses, des épices et des viandes fumées entraîne des perturbations dans les processus métaboliques, la synthèse et l'excrétion de la bile. En conséquence, la maladie des calculs biliaires et la stéatose.
  • Maladies et malformations génétiques. Les dommages aux vaisseaux sanguins et aux conduits entraînent une hypoplasie, des fermentopathies, des maladies de stockage.
  • Lésions abdominales et hépatiques. Favorise la formation de kystes parenchymateux et d'œdèmes.
Retour à la table des matières

Symptômes hépatiques

Dans les premiers stades de la maladie, les symptômes sont généraux, n'indiquant pas un problème de foie. On note une faiblesse générale et un malaise, des maux de tête, des éruptions cutanées, des signes d'hypovitaminose, une mauvaise haleine, des brûlures d'estomac. Leur manifestation est courte et inconstante. Au fil du temps, des signes spécifiques de dommages apparaissent, tels que:

  • jaunissement de la sclérotique;
  • assombrissement de l'urine et décoloration des matières fécales;
  • jaunissement et démangeaisons de la peau;
  • hypertrophie et douleur du foie;
  • motif veineux amélioré sur l'abdomen;
  • éruptions cutanées pétéchiales.

Le foie d'une personne ne peut pas faire mal. Des sensations douloureuses apparaissent lorsque des changements pathologiques affectent sa coquille. C'est là que se trouvent les terminaisons nerveuses et les récepteurs. La douleur peut varier en intensité. Zone de localisation - hypochondre droit. En règle générale, c'est douloureux. Une douleur intense survient avec des processus catarrhales ou purulents prononcés, ainsi que si des organes voisins sont touchés, par exemple l'estomac, les intestins ou une inflammation du pancréas. Au cours de l'évolution chronique de la maladie, une absence totale de douleur est possible..

Diagnostic et traitement des maladies du foie

Si vous ressentez des symptômes alarmants, vous devez consulter un médecin. Après tout, le succès du traitement et le rétablissement complet dépendent du diagnostic opportun. L'examen par un médecin commence par l'examen du patient et la collecte d'une anamnèse détaillée, spécifiant la présence de mauvaises habitudes et de mode de vie. Pour un diagnostic précis, des tests sanguins de laboratoire, une échographie, un scanner, une IRM sont effectués, si nécessaire, une biopsie des tissus hépatiques est réalisée.

Le traitement commence par un régime alimentaire, un sevrage alcoolique et des changements de mode de vie. Le régime alimentaire du patient doit contenir des aliments enrichis et faciles à digérer, cuits à la vapeur ou bouillis, tisane ou tisane, boissons aux fruits. La présence dans l'alimentation de café, d'aliments gras et frits, d'aliments contenant du cholestérol, de produits de boulangerie frais et de bonbons n'est pas recommandée.

En outre, l'ensemble des mesures thérapeutiques comprend des exercices thérapeutiques, l'utilisation de la médecine traditionnelle et des médicaments. Le système biliaire est éliminé en prenant du chardon-Marie, des cynorrhodons, du pissenlit, du millepertuis, de l'artichaut, des stigmates de maïs, etc. Les médicaments sont basés sur l'utilisation de médicaments de plusieurs groupes:

  • Préparations à base de plantes. L'extrait de chardon-Marie est utilisé pour traiter l'hépatite, la cholécystite, les lésions toxiques. Les plus efficaces d'entre eux sont: "Gepabene", "Karsil", "Silymarin", "Hofitol".
  • Phospholipides essentiels. Ils normalisent les processus métaboliques, favorisent la récupération et la régénération. Cela comprend: "Essentiale", "Liventsiale", "Phosphogliv".
  • Préparations d'origine animale. "Hepatosan", "Sirepar" et autres médicaments à base d'hydrolysat du foie des bovins protègent et nettoient.
  • Complexes d'acides aminés. Ils présentent des propriétés antioxydantes et antitoxiques qui contribuent à la restauration du parenchyme. Parmi eux - "Heptral", "Heptor".

Le tractus gastro-intestinal est composé d'organes, dont chacun est important pour l'homme. Le rôle joué par le foie est difficile à surestimer. Son déchet - la bile - assure le processus normal de digestion. Les ligaments hépatiques assurent non seulement sa fixation fiable, mais se connectent également à d'autres composants du système digestif.

Anatomie du foie humain

Le foie, l'hépar, est un organe glandulaire volumineux (pesant environ 1500 g). Les fonctions du foie sont multiples. C'est principalement une grosse glande digestive qui produit de la bile, qui s'écoule à travers le canal excréteur dans le duodénum. (Cette connexion de la glande avec l'intestin s'explique par son développement à partir de l'épithélium de l'intestin antérieur, à partir duquel se développe une partie du duodénum.)

Il est caractérisé par une fonction de barrière: les produits toxiques du métabolisme des protéines, délivrés au foie avec du sang, sont neutralisés dans le foie; de plus, l'endothélium des capillaires hépatiques et les cellules réticuloendothéliales étoilées ont des propriétés phagocytaires (système lymphoréticulohistiocytaire), ce qui est important pour la neutralisation des substances absorbées dans l'intestin. Le foie est impliqué dans tous les types de métabolisme; en particulier, les glucides absorbés par la muqueuse intestinale sont convertis dans le foie en glycogène («dépôt» de glycogène).

Le foie a également été crédité de fonctions hormonales. Dans la période embryonnaire, il est caractérisé par la fonction d'hématopoïèse, car il produit des érythrocytes. Ainsi, le foie est à la fois un organe de digestion, de circulation sanguine et de métabolisme de tous types, y compris hormonal.

Le foie est situé directement sous le diaphragme, dans la partie supérieure de la cavité abdominale à droite, de sorte que seule une partie relativement petite de l'organe s'étend chez un adulte à gauche de la ligne médiane; chez un nouveau-né, il occupe la majeure partie de la cavité abdominale, égale à 1/20 du poids corporel total, tandis que chez l'adulte, le même rapport diminue à environ 750. Sur le foie, on distingue deux surfaces et deux bords.

La surface supérieure ou, plus précisément, la surface antéropostérieure, faciès diaphragmatique, est convexe, respectivement, à la concavité du diaphragme auquel elle est adjacente; la face inférieure, faciès visceralis, est tournée vers le bas et vers l'arrière et porte une série d'empreintes des viscères abdominaux auxquels elle se joint. Les surfaces supérieure et inférieure sont séparées l'une de l'autre par un bord inférieur tranchant, margo inférieur. L'autre bord du foie, la partie postérieure supérieure, au contraire, est si terne qu'elle peut être considérée comme la face postérieure du foie.

Dans le foie, deux lobes sont distingués: le droit, lobus hepatis dexter, et le plus petit à gauche, lobus hepatis sinister, qui sont séparés sur la surface diaphragmatique l'un de l'autre par le ligament en croissant du foie, lig. falcifdrme hepatis. Dans le bord libre de ce ligament, un cordon fibreux dense est posé - le ligament rond du foie, lig. teres hepatis, qui s'étend du nombril, de l'ombilic, et est une veine ombilicale envahie, v. ombilical.

Le ligament rond se penche sur le bord inférieur du foie, formant une encoche, incisura ligamenti teretis, et se trouve sur la surface viscérale du foie dans la rainure longitudinale gauche, qui sur cette surface est la frontière entre les lobes droit et gauche du foie. Le ligament rond occupe la section antérieure de ce sillon - fissura ligamenti teretis; la partie postérieure du sulcus contient la continuation du ligament rond sous la forme d'un mince cordon fibreux - un canal veineux envahi, ductus venosus, qui a fonctionné dans la période embryonnaire de la vie; cette section du sillon est appelée fissura ligamenti venosi (Fig.141).

Le lobe droit du foie sur la surface viscérale est divisé en lobes secondaires par deux rainures, ou dépressions.

L'un d'eux est parallèle à la rainure longitudinale gauche et dans la section antérieure, où se trouve la vésicule biliaire, vesica fellea, est appelée fossa vesicae felleae; la partie postérieure du sillon, plus profonde, contient la veine cave inférieure, v. cava inférieur, et est appelé sulcus venae cavae. Fossa vesicae felleae et sulcus venae cavae sont séparés l'un de l'autre par un isthme relativement étroit de tissu hépatique, appelé processus caudé, processus caudatus.

La rainure transversale profonde reliant les extrémités postérieures des fissurae ligamenti teretis et des fossae vesicae felleae est appelée la porte du foie, porta hepatis. À travers eux, entrez a. hepatica et v. portae avec leurs nerfs et vaisseaux lymphatiques et ductus hepaticus communis, qui transportent la bile du foie. La partie du lobe droit du foie, délimitée en arrière par la porte du foie, sur les côtés - par la fosse de la vésicule biliaire à droite et la fissure du ligament rond à gauche, s'appelle le lobe carré, lobus quadratus. La zone postérieure à la porte du foie entre la fissura ligamenti venosi à gauche et le sulcus venae cavae à droite constitue le lobe caudé, lobus caudatus.

Les organes en contact avec les surfaces du foie y forment des impressions, impressiones, appelées organe de contact. Le foie est recouvert sur la majeure partie de sa longueur par le péritoine, à l'exception d'une partie de sa face postérieure, où le foie est directement adjacent au diaphragme.

Anatomie du foie: emplacement, structure, structure

Le foie est l'organe le plus important de la sécrétion externe, remplissant environ 70 fonctions. C'est la seule glande qui peut être régénérée. Mais vous ne devriez pas commencer son état, vous devez prendre soin d'elle, car la glande est sensible à de nombreuses maladies. Pour maintenir la santé, il vaut la peine de se renseigner sur le degré de la maladie, les risques et de prendre des mesures pour améliorer la situation. Lorsque des sensations désagréables apparaissent, il convient de se rappeler de quel côté se trouve le foie.

Le foie et ses principales fonctions

Physiologiquement, le poids du foie d'une personne en bonne santé est d'environ 1,5 à 2 kilogrammes (2% du poids corporel). Il est normalement de couleur marron foncé et un tissu doux et élastique. Le rôle de l'organe est inestimable, il améliore le métabolisme des glucides et est responsable de la production de bile. Il participe également à la régulation des hormones et du système immunitaire, décompose les protéines, les toxines et les glucides.

Attribuer 3 fonctions principales du foie.

  • Barrière (protectrice). Le foie, en tant que filtre, protège contre les poisons et les toxines qui pénètrent dans le corps humain avec la nourriture et les absorbe pendant la digestion.
  • Sécréteur. L'essence de cette fonction est dans le processus de production de la bile nécessaire à la digestion..
  • Fonction d'approvisionnement en sang. Le foie stocke beaucoup d'hémoglobine en lui-même, donc si le sang est perdu, il peut reconstituer la perte. En se rétrécissant, la glande jette la quantité manquante de liquide dans le système vasculaire. Cette fonction s'appelle l'homéostasie..

Caractéristiques anatomiques de l'emplacement du foie

Du cours de biologie, vous pouvez vous rappeler que le foie est à droite. D'un point de vue plus clair de l'anatomie, son emplacement est dans le côté droit sous les côtes inférieures. L'organe est divisé en deux lobes (il est facile à voir à l'échographie) et 8 segments.

Le point le plus élevé se situe au niveau du diaphragme, et si la glande grossit, cela provoque souvent des difficultés respiratoires. La partie supérieure large du foie est située au niveau des mamelons et la partie inférieure du lobe droit se termine près du rein. À gauche du foie se trouve l'estomac, au-dessus se trouvent les poumons et le cœur. La rate, située à gauche, est également associée à cet organe..

La structure et la structure du foie

La glande est constituée de tissu conjonctif, qui est rempli de petites particules qui ressemblent à un prisme hexagonal. Un réseau de vaisseaux capillaires et de voies biliaires traverse ces particules, à travers lesquelles des composés de synthèse - des enzymes entrent et sortent.

Il est important de savoir! L'état du foie est exprimé en grain. Le grain fin est la norme.

Une structure à gros grains ou un indicateur moyen signifie que les processus métaboliques humains sont altérés. Une valeur plus élevée indique la présence de maladies telles qu'une infection, des parasites, une intoxication, une inflammation, un apport alimentaire inapproprié ou insuffisant. Après avoir éliminé la cause de la maladie, le foie est restauré.

Localisation

La détermination dans le corps de l'endroit où se trouve le foie chez une personne peut être effectuée indépendamment par un médecin (palpation, percussion) ou à l'aide d'une technique spéciale (échographie).

Méthode de percussion

Ce principe de diagnostic consiste à taper à l'endroit supposé de l'organe pour obtenir certains sons. Cette technique a été inventée par Kurlov.

La percussion est effectuée avec le patient en décubitus dorsal. Tout d'abord, la ligne mi-claviculaire à droite, située au centre de la clavicule, est examinée. Chez les hommes, son emplacement peut être compris par la ligne des mamelons..

Il est important de savoir! Chez la femme, il n'est pas recommandé de naviguer de cette façon, car la forme des glandes mammaires est différente.

Ainsi, vous pouvez trouver la ligne médiane antérieure, située au centre de la poitrine. Après être descendu sur la côte inférieure gauche, vous pouvez passer directement à la percussion.

Au-dessus de l'endroit où se trouve le foie, ils commencent à se déplacer le long de la ligne médio-claviculaire avec des traits lisses. Dans une situation normale, un son pulmonaire clair doit être produit car il y a du gaz libre dans les poumons. Il devient plus sourd avec le temps. La projection hépatique supérieure n'est pas examinée le long de l'arc costal. En bas, au début, un son tympanique apparaît, rappelant un tambour (cela se produit parce que l'intestin peut également contenir de l'air, mais son volume est plusieurs fois plus petit que dans le poumon), puis un son sourd se fait entendre.

Méthode de palpation

La recherche de l'emplacement du foie peut être effectuée par palpation superficielle, lorsque le médecin appuie légèrement sur la paroi abdominale antérieure. Ainsi, la douleur locale sous la côte droite est vérifiée: une douleur aiguë peut indiquer une pathologie - péritonite, cholécystite et cholélithiase. Avec une palpation profonde, le contenu de la cavité abdominale est abaissé en pleine inspiration et le bord inférieur de la glande peut être ressenti avec les coussinets de 2-5 doigts.

Le schéma d'enquête est simple: il faut s'asseoir du côté droit de la personne et l'attraper avec sa main gauche. Quatre doigts doivent être sur la ceinture sous la côte et le pouce doit être sur l'arc costal. Le patient prend une profonde inspiration et, dans un état normal, le bord de la capsule est arrondi, même, ne provoque pas de douleur.

Conseil! Si une personne est obèse ou a des muscles abdominaux fortement développés en raison d'activités sportives, la palpation n'est pas recommandée.

Procédure d'échographie

La préparation à une échographie est effectuée une semaine avant la procédure. Le patient doit se débarrasser des gaz dans les intestins (troubles diffus), faciliter la digestion, pour laquelle un régime spécial lui est prescrit. Si nécessaire, des médicaments peuvent également être utilisés (suppositoires à la glycérine, "Mezim", "Pancreatin").

L'étude est réalisée en décubitus dorsal avec les jambes pliées au niveau des genoux. L'abdomen est lubrifié avec un gel, ce qui aide à réduire l'épaisseur de la couche d'air entre l'appareil et le corps. Après l'examen, le médecin estime la taille du foie au moyen de calculs automatiques. Le système circulatoire de la glande est également vérifié, pour une évaluation complète de l'état de l'organe.

Ainsi, trouver où se trouve le foie chez une personne n'est pas difficile. Il suffit de se prendre par le côté gauche, en plaçant quatre doigts sur le ventre, et le gros près des côtes. Si vous ne pouvez pas identifier indépendamment les signes d'une maladie de cet organe particulier, il est préférable d'aller à l'hôpital pour un traitement approprié..

Quel médecin dois-je contacter pour la douleur?

Bien entendu, la détermination de la position, de la taille et de l'état du foie est le plus souvent requise par un médecin pour poser un diagnostic. Mais une personne doit au moins connaître approximativement son emplacement, de sorte qu'en cas de sensations douloureuses, comprendre «d'où vient le vent».

Si vous n'êtes pas sûr que ce soit le foie qui fait mal, vous ne devez pas deviner - le thérapeute établira mieux la vraie cause de la maladie. Après cela, un hépatologue, un spécialiste des maladies infectieuses ou un oncologue est lié à la guérison du patient. De plus, un rendez-vous avec un neurologue, un hématologue, un endocrinologue, un narcologue, un chirurgien peut être prescrit. Pour trouver la bonne nourriture, vous devrez consulter un nutritionniste. Pour l'étude de la douleur, les qualifications et le niveau de connaissance du médecin sont importants.

En fonction de la cause de l'événement, les experts distinguent quatre groupes de maladies:

  • Viral et bactérien. Cette catégorie comprend les hépatites A, B, C, D, elles se propagent par une voie infectieuse et provoquent une inflammation de la glande, une déplétion du tissu hépatique.
  • Violation du métabolisme des graisses. En raison d'une augmentation de la proportion de cholestérol, des lésions lipidiques se développent - hépatose (stéatose hépatique), puis hypertension portale et cirrhose aiguë.
  • L'abus d'alcool. L'utilisation à long terme ou continue de produits contenant de l'alcool peut entraîner une cirrhose.
  • Intoxication avec des médicaments. Lorsqu'une personne prend de nombreux médicaments qui ne sont pas toujours compatibles, le tissu hépatique peut ne pas pouvoir y résister. Une maladie chronique peut ne pas se manifester pendant des années, mais une prise de médicaments de plus que la norme suffira à la «réveiller».

Les médecins notent également le cinquième groupe de maladies. Ils comprennent des troubles hépatiques hétérogènes, tels que l'intoxication par des vapeurs chimiques, un traumatisme abdominal, l'hérédité, la tension nerveuse.

Pour prévenir le développement de maladies, il est nécessaire de prendre des vitamines, de prendre soin de la santé du foie grâce à des tests diagnostiques et une prise de sang biochimique au moins une fois par an.

Anatomie et fonction du foie

Il est important de se rappeler que dans un organe aussi vital du corps humain que le foie, il n'y a pas de terminaisons nerveuses. C'est à cause de cela que cette glande ne peut pas blesser. Par conséquent, les gens ne font pas toujours attention à ses diverses maladies à temps. Pour éviter cela, vous devez bien comprendre pourquoi le foie est si important et à quoi peut conduire un appel intempestif aux institutions médicales..

Qu'est-ce que le foie

Le foie est la plus grande glande du corps humain, pesant jusqu'à 1,5 à 2 kilogrammes. Cela signifie que cet organe représente en moyenne un à cinquante du poids corporel total. Dans l'enfance, le poids relatif du foie est encore plus élevé et chez les nouveau-nés, ces indicateurs sont tout simplement étonnants - le poids du foie laisse un seizième du poids corporel du bébé.

L'organe fait partie du système digestif du corps humain et est également responsable de nombreuses autres fonctions du corps. C'est pourquoi un gastro-entérologue est engagé dans le diagnostic des maladies de cette glande, ainsi que dans son traitement. Un spécialiste plus étroit qui étudie tout ce qui concerne cette glande est un hépatologue.

Le foie est situé dans le quadrant supérieur de l'abdomen sous l'hypochondre droit. Le bord supérieur de la glande est situé approximativement sur la ligne du mamelon. Le foie peut être appelé le principal laboratoire chimique du corps humain..

Anatomie des organes

Le foie n'est pas un organe symétrique. Il se compose de deux parties différentes: les lobes droit et gauche. Dans celui de droite, deux autres parties sont également distinguées: le carré et la queue. Selon la taxonomie approuvée dans les années 60 du siècle dernier, l'organe entier est divisé en huit parties-segments différents. Dans le lobe gauche, les experts distinguent les segments du premier au quatrième et à droite - du cinquième au huitième.

Les parties les plus importantes du foie, qui constituent directement son volume et remplissent des fonctions, sont:

  • plaques hépatiques spéciales formées par ses cellules - hépatocytes dans un arrangement radial de rangées;
  • hémocapillaires sinusoïdaux situés à l'intérieur des lobules structuraux entre les poutres;
  • capillaires qui collectent la bile à l'intérieur des poutres;
  • petite expansion des capillaires qui collectent la bile, aux endroits où ils quittent les lobules structuraux;
  • espace périsinusoïdal de Disse - un espace sous la forme d'un petit espace entre les faisceaux et les hémocapillaires;
  • une veine au centre du foie, qui est formée par la fusion de tous les hémocapillaires ensemble.

Le segment hépatique lui-même ressemble à une pyramide du parenchyme, qui a un apport sanguin séparé, la présence de terminaisons nerveuses et la sortie de bile.

La fonction hépatique

Une caractéristique distinctive du foie est que cet organe est responsable de nombreuses fonctions dans le corps humain. Sans chacun d'eux, le bon fonctionnement de tout le corps est impossible. C'est pourquoi vous devriez examiner attentivement l'état du foie en cas de divers problèmes avec de nombreux systèmes corporels..

Les experts identifient la liste suivante des fonctions hépatiques:

  • Les fonctions métaboliques consistent à réguler le métabolisme de nombreuses substances différentes dans le corps: protéines, acides aminés, lipides, glucides, hormones et vitamines, ainsi que des oligo-éléments. De plus, le foie est responsable de la régulation de l'équilibre hydrique..
  • Les fonctions de dépôt se manifestent par l'accumulation dans la glande de toutes les substances qu'elle régule..
  • Les fonctions sécrétoires sont la formation de la bile par la glande. C'est ce composant du corps humain qui élimine certaines substances du plasma sanguin et aide également à digérer les aliments en émulsifiant les graisses dans le tractus gastro-intestinal..
  • Fonctions de désintoxication, qui se manifestent par le nettoyage du sang par des macrophages hépatiques (cellules glandulaires spéciales).
  • Fonctions excrétrices, dont l'action est de combiner certains composés sanguins toxiques (indole, skatole et tyramine) avec les acides sulfurique et glucoronique dans l'organe.
  • Fonctions homéostatiques, se manifestant par une participation au processus d'autorégulation métabolique et antigénique du corps.

En plus des fonctions ci-dessus, le foie est également un organe capable de produire des globules rouges chez les embryons et les nouveau-nés. Par conséquent, nous pouvons également parler de la fonction de l'hématopoïèse..

Maladie du foie

Les maladies du foie sont complètement différentes, mais elles sont toutes similaires en ce qu'elles affectent la structure normale de l'organe. Les principaux groupes de maladies hépatiques, les hépatologues comprennent les suivants:

  • lésions hépatiques dues à une inflammation, à une accumulation de pus ou à une perte progressive de fonctionnalité (hépatite virale et toxique, hypertrophie hépatique, maladies métaboliques graisseuses, alcooliques et non alcooliques, lésions tuberculeuses et syphilistes, ainsi qu'abcès);
  • dommages mécaniques (ruptures, blessures ouvertes, blessures par balle);
  • maladies du système vasculaire (thrombose, pyléphlébite, hypertension portale, fistules et fistules);
  • lésions des voies biliaires (cholestase, cholangite, cholélitase et maladie de Caroli);
  • formations ressemblant à des tumeurs (kystes, hémangiomes, sarcomes, cancer hépatocellulaire et intraductal, propagation de métastases à la glande);
  • maladies de type infectieux et parasitaire (ascaridiose, opisthorchiase, alvéococcose);
  • divers écarts de développement et anomalies d'origine héréditaire (sous-développement des tissus, anaplasie, atrésie, altération de la formation d'enzymes, diabète de bronze, hépatose de nature héréditaire);
  • perte de fonctionnalité hépatique due à des maladies qui ne lui sont pas directement liées (congestion hépatique avec problèmes cardiaques, dystrophie amyloïde, insuffisance rénale hépatique, hypertrophie du foie avec leucémie);
  • changements fonctionnels et lésions structurelles (lésions cirrhotiques, insuffisance hépatique, véritable jaunisse, encéphalopathie hépatique);
  • maladies de nature auto-immune (hépatite auto-immune, cirrhose biliaire).

Selon la CIM-10, toutes les maladies liées au foie sont marquées avec des codes de K70 à K77.

Les symptômes de la maladie du foie

Il existe des manifestations typiques de la maladie du foie, grâce auxquelles on peut comprendre à la fois quel organe est à risque. Ce sont des problèmes de fonctionnalité du tractus gastro-intestinal (brûlures d'estomac, vomissements), un jaunissement de la peau et de la sclérotique, des démangeaisons dans différentes parties du corps, une gêne sous la côte droite.

Dans certaines maladies du foie, les symptômes sont atypiques. Cela s'applique à l'apparition de l'acné chez l'adulte, à une vision trouble, à une augmentation du rythme cardiaque, ainsi qu'à certains dysfonctionnements du système nerveux. Le patient peut confondre des couleurs similaires, son cerveau peut mal interpréter les signaux des récepteurs froids, etc. Parfois, avec des maladies du foie, des convulsions se produisent, des papillomes apparaissent sur le corps et des phénomènes athéroscléreux se développent..

Le plus souvent, en raison des signes typiques de maladies, ils peuvent être facilement reconnus. Mais dans certains cas, le processus de diagnostic est retardé, car toutes les maladies n'ont pas des caractéristiques distinctives..

Les hépatologues identifient toute une liste de symptômes qui peuvent se manifester chez les personnes souffrant d'une maladie du foie:

  • sensations inconfortables et douloureuses sous la côte droite;
  • une augmentation du volume du foie;
  • faiblesse et fatigue même en raison de petites charges;
  • certains troubles des capacités mentales d'une personne;
  • augmentation de la transpiration;
  • jaunissement de la peau et de la sclérotique des yeux;
  • l'apparition d'éruptions cutanées;
  • démangeaisons dans différentes parties du corps;
  • tendance à endommager les vaisseaux sanguins et saignement résultant;
  • signes de carence en vitamines;
  • formation de matières fécales instable, son illumination;
  • une augmentation du volume de l'abdomen;
  • renforcement du motif veineux sur la peau;
  • perte de poids sans raison apparente;
  • sensations amères dans la bouche;
  • l'apparition de fissures dans la langue, la formation de plaque blanche ou jaune à sa surface;
  • augmentation de la température corporelle.

Il est important d'effectuer correctement le diagnostic différentiel, car un diagnostic incorrect peut non seulement prolonger la durée du traitement, mais également aggraver la santé du patient..

Comment le foie est traité

Les médicaments qui ont un effet positif sur la fonction hépatique sont appelés hépatoprotecteurs. Ils peuvent empêcher le développement de certaines maladies et arrêter leur progression. Ils diffèrent par leurs ingrédients actifs et le mécanisme d'influence sur le corps humain.

Une étape obligatoire dans le traitement du foie est l'action sur la cause immédiate de la maladie. Pour cela, des médicaments antiviraux, antibactériens, antiprazitiques et autres sont utilisés. Il est important d'effectuer le traitement de manière globale, par conséquent, les patients doivent souvent prendre des médicaments dont l'effet diffère pendant un certain temps..

Certaines maladies du foie ne peuvent être guéries sans chirurgie. Cela s'applique principalement aux maladies tumorales. Parfois, les chirurgiens doivent retirer uniquement la formation elle-même, dans d'autres cas, cela se produit avec le segment hépatique. Les cas les plus graves de maladie hépatique sont traités par une transplantation hépatique partielle ou complète. Une caractéristique distinctive de cet organe est sa capacité à se régénérer. C'est pourquoi il semble possible d'en retirer une partie et de la transplanter sur un donneur vivant.

Le régime alimentaire est considéré comme une étape importante du traitement. Le régime bien connu n ° 5 (ou tableau n ° 5), développé par Pevzner, est le meilleur choix pour les patients souffrant de problèmes hépatiques. Son essence réside dans une combinaison harmonieuse de produits et une charge douce sur le foie. Ce régime se caractérise par une teneur normale en glucides et en protéines et une réduction des graisses et du sel.

En savoir plus sur le tableau des aliments diététiques ou de régime numéro 5 dans cet article. Vous trouverez ici un exemple de menu pour la semaine.

Dans cette vidéo, vous en apprendrez plus sur le travail et les fonctions du foie, ses maladies et la nécessité de prendre soin de cet organe et d'en prendre soin de manière continue..

Mythes sur les maladies du foie

Malgré de nombreux travaux éducatifs réalisés dans la société moderne, les gens n'ont pas encore atteint une compréhension claire de la frontière entre la vérité et la fiction. Cela s'applique également aux maladies du foie. Parmi les gens, et parmi les médecins eux-mêmes, il y a une opinion erronée sur certaines maladies, principalement, soit dit en passant, sur l'hépatite.

  • Le premier mythe

L'hépatite virale du foie ne peut être guérie. Ce n'est pas le cas, car la médecine dispose désormais d'un nombre suffisant de moyens divers pour supprimer l'activité de ces agents pathogènes dans le corps humain. Les hépatites virales sont mortelles et incurables uniquement dans les derniers stades de son développement, lorsque tous les moments d'impact sur elles ont été manqués. Il ne s'agit pas seulement d'hépatite, mais de toutes les maladies.

  • Deuxième mythe

Beaucoup de gens pensent qu'il est possible d'être infecté par l'hépatite virale B et l'hépatite C en vivant avec une personne malade dans la même pièce ou en utilisant des articles ménagers communs. En fait, ce n'est pas le cas, car la méthode de transmission de ces maladies implique un contact avec du sang humain. L'infection est également possible lors des rapports sexuels et de la mère à l'enfant lors de la naissance. Les deux autres types d'hépatite - type A et E - peuvent encore être transmis par la voie focale-orale de propagation.

  • Le troisième mythe

Seules les boissons alcoolisées fortes et leur consommation constante peuvent entraîner une maladie du foie. Ce n'est pas le cas: même de petites doses systématiques d'alcool affectent considérablement le foie. Cela est dû au fait que les substances toxiques de la décomposition de l'alcool s'y accumulent et ne vont nulle part.

  • Le quatrième mythe

Il est nécessaire de nettoyer régulièrement le foie. Cette idée fausse est répandue parmi les adeptes de la médecine traditionnelle. Du point de vue de la science traditionnelle, vous ne devez utiliser aucun moyen pour nettoyer rapidement le foie. Cela ne crée qu'un stress supplémentaire sur l'organe..

L'état de votre foie doit être pris très au sérieux, car il s'agit d'un organe très important du corps. Si vous présentez des signes de sa maladie, vous devriez consulter votre médecin. Un traitement rapide et complet peut à la fois améliorer la vie d'une personne et même la lui sauver..