Quels tests sont effectués pour les maladies du foie et de la vésicule biliaire

Les maladies des organes du système hépatobiliaire sont pour le moment asymptomatiques, mais à un certain stade elles commencent à donner des signaux alarmants encore subtils et inhabituels. Les hypothèses sur une éventuelle mauvaise santé ne forcent pas toujours une personne à consulter un gastro-entérologue, mais il est déjà possible d'en supposer la nature et la localisation de la maladie.

Le désir de découvrir la vérité sur votre état et la nécessité d'une assistance médicale soulève la question de savoir quels tests effectuer pour vérifier le foie et la vésicule biliaire. Afin d'entendre un diagnostic et un contrôle fiables, vous devez encore effectuer des études de laboratoire et de matériel. Avoir au moins les premiers résultats nécessaires sous la main donnera une idée de la nature de la maladie.

Méthodes préventives à domicile

Avant de commencer à chercher des informations sur un sujet qui vous intéresse, vous devez analyser attentivement votre état de santé, mais en aucun cas vous engager dans un auto-diagnostic et émettre un verdict sur des publications d'une fiabilité douteuse..

Le choix des tests de contrôle du foie et de la vésicule biliaire est déterminé par le gastro-entérologue ou l'hépatologue. Mais chaque personne peut vérifier les symptômes et effectuer des tests préliminaires. Pour cela, il existe des tests express, dont la fiabilité n'est pas très élevée, et ils indiquent uniquement la nécessité d'un examen plus approfondi:

  • Des tests spécifiques sont prescrits après un examen physique, une palpation du foie, une anamnèse et un interrogatoire verbal du patient. Les tests rapides vendus dans une pharmacie ressemblent à des tests de grossesse, à la seule différence que les hommes et les femmes mouillent la bandelette avec de l'urine.
  • Le tournesol ne montre pas la présence d'une condition spécifique, mais le niveau de pigments - bilirubine et urobilinogène. La réaction de couleur commence si au moins un des indicateurs ne correspond pas à un niveau très conditionnel de la norme.
  • Parfois, il est catégoriquement indiqué que la présence d'un excès de bilirubine est un signe incontestable de lésions hépatiques, mais cela ne correspond pas à la vérité - l'échec peut se situer au niveau de la synthèse, du transport ou de la transformation de fractions en fractions moins toxiques, et l'urobilinogène indique une violation de la circulation sanguine physiologique.

La vérification par test express dépend également du degré de fiabilité de la bandelette de test, du respect des conditions spécifiées dans les instructions, des erreurs objectives. Dans tous les cas, vous ne devez pas vous fier entièrement au résultat obtenu et faire des hypothèses. De telles méthodes sont nécessaires pour vérifier la nécessité de consulter un médecin, et non pour l'autodiagnostic, et plus encore, pas pour l'auto-prescription de médicaments.

Le besoin de procédures de diagnostic

L'hépatologie et la gastro-entérologie modernes distinguent plus de cinq cents maladies du système hépatobiliaire, qui se développent de manière asymptomatique au stade initial. Il existe de nombreuses raisons à cette prévalence - à la fois pathologiques et physiologiques: de la malnutrition aux anomalies héréditaires, aux lésions virales et aux effets toxiques pouvant conduire à des maladies du SGB. La tactique optimale pour le comportement d'une personne saine d'esprit consiste à effectuer des examens réguliers.

Dans la Fédération de Russie, des examens préventifs sont prévus pour éviter le développement de pathologies existantes, passer des tests et vérifier l'état de l'organe. Cela est nécessaire pour identifier en temps opportun les conditions préalables négatives à leur apparition..

Lorsque les symptômes caractéristiques des maladies du foie apparaissent, cela ne signifie pas que le bon moment pour les tests est enfin venu. Cela montre clairement que le traitement est déjà nécessaire et, très probablement, long et difficile. Au moindre soupçon de présence de dysfonctionnements dans l'activité habituelle du système digestif, il est nécessaire de consulter un thérapeute.

Analyses générales

Dans la liste des études à réussir, le premier point sera les méthodes de laboratoire, qui permettent de juger de la présence de violations et de faire des hypothèses sur leur nature:

  • L'ALK est un test sanguin général, qui donne une idée de la présence possible d'une pathologie en termes de contenu et de relation entre ses composants structurels (par exemple, un taux accru de leucocytes indique la présence d'une inflammation et la vitesse de sédimentation des érythrocytes indique des problèmes de coagulation). Si vous le passez simultanément d'une veine et d'un doigt, vous obtenez une illustration claire de l'état des systèmes artériel, capillaire et veineux, et la dernière circonstance est importante pour diagnostiquer les pathologies de l'approvisionnement en sang du foie..
  • L'analyse d'urine est importante pour plusieurs critères - un changement de couleur vers l'obscurité peut indiquer la présence de bilirubine et la dégradation des hépatocytes, des protéines - sur un processus inflammatoire à un degré élevé d'intensité ou sur une pathologie de l'activité rénale.
  • Le coprogramme permet de détecter des traces d'hémorragie gastrique, la présence de parasites dans l'organisme. L'invasion par des vers ou des bactéries se propageant dans une large mesure entraîne des symptômes d'intoxication de nature similaire (vomissements, nausées, troubles dyspeptiques). Il peut également être à l'origine de lésions hépatiques par des kystes avec échinococcose ou douve hépatique. L'analyse des selles est également importante pour d'autres hypothèses diagnostiques. Changements de couleur, d'odeur, de consistance, de forme des matières fécales excrétées - ce sont tous des signes de la maladie, si les masses fécales diffèrent en termes d'indicateurs de la norme conditionnelle.

Dès que des études de laboratoire ont montré au thérapeute la présence de certaines défaillances dans le corps, une nouvelle étape de diagnostic plus informative commence, avec d'autres analyses plus complexes. Il est difficile de tirer des conclusions de la recherche primaire, même pour une personne ayant des connaissances médicales. Par conséquent, le patient ne doit pas s'engager dans un auto-diagnostic et sombrer dans une panique prématurée..

Recherche en laboratoire plus informative

Une étude détaillée du foie et du système hépatobiliaire dans son ensemble commence par la biochimie du sang. Il s'agit d'un moyen relativement simple d'obtenir les données nécessaires sur la fonctionnalité de la glande exocrine. La présence d'une quantité excessive de fractions de bilirubine de deux types, une augmentation ou une diminution du taux de transaminases, une hypersécrétion de cholestérol sont toutes des preuves claires de violations du foie, dont dépend en grande partie l'état du réservoir naturel pour la collecte de sa sécrétion spécifique..

L'interrelation et l'interposition des segments du système hépatobiliaire impliquent la détermination des pathologies les plus variables par analyse biochimique - des perturbations de la synthèse et de l'écoulement de la bile aux processus inflammatoires et aux modifications irréversibles des hépatocytes..

La biochimie du sang peut faire partie d'une triade diagnostique connue sous le nom de tests de la fonction hépatique. En plus du LHC, ils incluent un test urinaire général. Il est recommandé de le prendre pour vérifier la protéine dans le produit de l'activité rénale. Un coagulogramme est également réalisé, donnant les informations nécessaires sur l'état du système de coagulation..

Parmi les analyses à effectuer, il y a la délivrance de bile. Elle est réalisée à plusieurs fins, car lorsque le contenu duodénal est prélevé, il y a du suc gastrique, les sécrétions de deux glandes à la fois - l'exocrine et le pancréas, et le contenu de l'intestin (duodénum 12). La procédure n'appartient pas à la catégorie des agréables, mais elle permet d'obtenir des informations dans plusieurs directions.

Même en ayant sous la main un ensemble complet de tests de laboratoire du foie et de la vésicule biliaire qui doivent être passés, dans certains cas, il est trop tôt pour parler du diagnostic, car les valeurs de référence devront être vérifiées à nouveau pour exclure les conditions qui ont contribué à l'obtention de données incorrectes.

Certaines maladies peuvent avoir des indicateurs similaires - par exemple, une augmentation du taux d'ALT et d'AST (alanine aminotransférase et aspartate aminotransférase ou transférases) dans différents cas, indiquant un processus inflammatoire d'étiologie encore inconnue, dans la vésicule biliaire ou le foie, des lésions du parenchyme et d'autres raisons possibles. Pour connaître la cause fiable des écarts détectés dans les analyses du foie et de la vésicule biliaire, des études encore plus complexes sont menées à l'aide des dernières techniques..

Analyses spécifiques

Attribué, si nécessaire, pour déterminer la nature de l'inflammation. Réaction en chaîne par polymérase - la réalisation de la biologie moléculaire moderne permet non seulement de déterminer le type de virus hépatotrope, mais également le degré de son agressivité. Les marqueurs habituels ne montrent la présence d'anticorps dirigés contre un agent pathogène qu'à un certain stade de sa progression, après une réponse immunitaire formée par l'organisme.

L'amplification permet de révéler sa présence au tout début du processus, dupliquant l'ADN ou l'ARN, toujours en quantité insignifiante jusqu'à un volume qui accélère la reconnaissance. Effectuer un diagnostic par PCR est un excellent moyen de différencier le provocateur présumé des autres causes qui provoquent le processus inflammatoire.

Diagnostic matériel

De nombreuses méthodes de diagnostic du foie et de la vésicule biliaire utilisant un équipement spécial sont dues à l'inaccessibilité de certains segments du SGB pour obtenir des données. Les méthodes les plus simples d'examens échographiques et radiographiques, qui sont effectuées dans presque toutes les cliniques. Ils donnent une idée générale de l'état de l'organe (taille, changements de structure, échogénicité).

La tomodensitométrie et l'IRM réalisées par balayage couche par couche sont plus informatives et sont utilisées pour confirmer les données et les hypothèses, la possibilité de détecter de petites néoplasmes et des zones nécrotiques qui ont échappé aux examens primaires.

Cholécystographie, cholécystocholangiographie (orale ou diffuse), laparoscopie, scintigraphie, endoscopie, biopsie du foie et de la vésicule biliaire sont prescrites si nécessaire.

De nombreuses méthodes de diagnostic ont été développées pour l'examen le plus informatif de l'état du foie et de la vésicule biliaire du patient et pour déterminer les tactiques de traitement correctes. Un examen préventif, effectué au bon moment, empêchera le développement de la maladie. Il vous indiquera quels tests passer afin de déterminer les nombreux problèmes obtenus lors de la phase asymptomatique du développement de la pathologie.

Pour diagnostiquer le foie et la vésicule biliaire pour la possibilité de détecter des pathologies de nature différente, des méthodes de recherche avancées sont utilisées, qui permettent d'identifier en temps opportun la maladie en développement. Pour une guérison réussie, les tests et examens médicaux prescrits par l'observateur du patient sont très importants à réaliser sans délai, le plus tôt possible.

Quels tests doivent être effectués pour vérifier le foie et la vésicule biliaire

S'il y a des signes indiquant des dommages possibles au foie ou à la vésicule biliaire, vous devez contacter votre médecin local et subir un examen complet..

Quels tests faut-il faire pour vérifier le foie, la vésicule biliaire, pour identifier les pathologies possibles?

Liste des analyses et études pour les maladies du foie:

  • Analyse sanguine générale.
  • Glucose sanguin.
  • Coagulogramme.
  • Test sanguin biochimique: bilirubine (générale, directe, indirecte); cholestérol; les triglycérides; phosphatase alcaline; les transaminases; les fractions totales de protéines et de protéines; urée.
  • Marqueurs d'hépatite virale.
  • Analyse d'urine générale.
  • Urine pour pigments biliaires.
  • Coprogramme.
  • Fèces pour le sang occulte.
  • Fibrogastroduodénoscopie et fluoroscopie de l'œsophage et de l'estomac pour identifier les varices de l'œsophage et de l'estomac.
  • Échographie de la cavité abdominale avec détermination des signes d'hypertension portale.
  • Mener une enquête sur l'abus d'alcool.

La liste des analyses et des études sur les maladies de la vésicule biliaire:

  • Analyse sanguine générale.
  • Glucose sanguin.
  • Coprogramme.
  • Fibrogastroduodénoscopie.
  • Échographie de la cavité abdominale, si nécessaire, un petit-déjeuner test avec suivi dynamique de la contractilité de la vésicule biliaire.
  • Intubation duodénale avec microscopie et culture de la bile.

Des tests supplémentaires pour les maladies du foie et de la vésicule biliaire après cholécystectomie (ablation chirurgicale de la vésicule biliaire) sont des tests pour la bilirubine, le cholestérol, les triglycérides, la phosphatase alcaline, les transaminases, l'amylase et les pigments biliaires. En outre, une analyse supplémentaire pour le foie et la vésicule biliaire est un test urinaire général.

Méthodes modernes d'étude du foie et de la vésicule biliaire

L'échographie est l'une des méthodes modernes de diagnostic des maladies du foie et de la vésicule biliaire. Dans la très grande majorité des cas, l'échographie suffit amplement à détecter les calculs dans la vésicule biliaire, à déterminer leur taille, leur nombre, leur emplacement, la présence ou l'absence de signes d'inflammation.

Cette méthode d'examen du foie et de la vésicule biliaire ne nécessite pas de préparation complexe, n'a pas de contre-indications, est absolument indolore..

La probabilité de détecter des calculs dans la vésicule biliaire atteint 96%. De plus, lors de l'échographie, vous pouvez collecter des informations sur les organes voisins..

Les autres méthodes de diagnostic des maladies du foie et de la vésicule biliaire comprennent: radiographie ou examen fluoroscopique, radiographie avec introduction d'un agent de contraste (si le patient n'est pas allergique à l'agent de contraste), tomodensitométrie des organes abdominaux.

Il est clair que pour le moment, la principale méthode d'examen de la vésicule biliaire est l'échographie. Mais quelle que soit la qualité de la méthode, l'appareil est moderne, le médecin est qualifié, le patient doit s'y préparer de la manière la plus approfondie..

La préparation de cette méthode d'examen du foie de la vésicule biliaire est simple et ne prend que trois jours. Pour le moment, vous ne pouvez pas manger de pain noir, de légumes, de fruits, de pois, en d'autres termes, tout aliment qui provoque une augmentation de la production de gaz dans les intestins.

Trois jours avant l'étude, vous devez prendre des comprimés de mezim-forte - deux comprimés trois fois par jour. Le dernier jour avant l'étude, prenez l'espumisan, trois gélules trois fois par jour..

Il convient de rappeler que cet examen est effectué uniquement à jeun..

Article lu 19862 fois (a).

La question de savoir comment vérifier le foie et quels tests doivent être effectués est très pertinente aujourd'hui. Et elles ne sont pas seulement posées par des personnes qui se sentent mal - celles qui se soucient elles-mêmes de leur santé se tournent régulièrement vers les polycliniques pour des tests. Heureusement, il existe aujourd'hui de nombreuses façons de diagnostiquer une maladie du foie sans trop d'efforts..

Quand les tests hépatiques sont-ils le plus souvent prescrits??

Afin de vous assurer que votre foie, votre pancréas ou votre vésicule biliaire «fonctionne», vous ne devriez pas attendre que quelque chose vous fasse mal. N'oubliez pas que la plupart des maladies de ces organes sont généralement asymptomatiques jusqu'à un certain temps. Si vous ne les identifiez pas au tout début, alors qu'il y a toutes les chances d'une guérison réussie, ils peuvent passer à un stade où le traitement sera tout simplement inutile..

À notre grand regret, tous les médecins ne sont pas convaincus que le patient a décidé de se faire dépister seul. Il ne s’agit pas, bien entendu, des grandes villes, où chacun peut se soumettre à un examen préventif s’il le juge nécessaire. Cependant, dans les petites localités, où seule une aide minimale est fournie au poste de secours et où les médecins viennent de la ville une ou deux fois par semaine, collectant des files d'attente de plusieurs heures, le désir de «se faire contrôler» est souvent perçu, pour le dire légèrement, de manière inadéquate. Dans la plupart des cas, les patients franchissent le seuil du cabinet médical avec des plaintes de:

  • Sensation de nausée constante et goût amer dans la bouche;
  • Peeling et démangeaisons de la peau;
  • Sensation de lourdeur et de douleur dans l'hypocondre droit;
  • Un abdomen gonflé recouvert d'un réseau veineux distinct;
  • Son asymétrie (le côté droit est plus grand que le gauche).

Chez ces patients, entre autres signes, une couleur jaunâtre du blanc des yeux et de la peau est trouvée. La langue est également jaune avec un revêtement marbré. Ce sont tous les symptômes d'une maladie grave qui nécessite un traitement urgent..

Quels tests doivent être passés et quels sont les taux de leurs résultats?

Pour déterminer l'état du foie, le médecin prescrit un test sanguin biochimique. Cependant, il peut se concentrer sur des indicateurs tels que:

  • La quantité totale de protéines, qui ne doit pas dépasser 85 g / l et ne pas tomber en dessous de 68 g / l;
  • ALT (alanine aminotransférase), à ​​l'état normal, varie de 10 à 40 U / l;
  • AST (aspartate aminotransférase), chez une personne ayant un foie sain, l'indicateur se situe au niveau de 10 à 30 U / L;
  • ALP (phosphatase alcaline), chez une personne en bonne santé ne dépasse pas 270 U / l;
  • Albumine, qui est à 35-50 g / l.

En outre, le médecin vérifie les lectures de la bilirubine, qui est divisée en:

  • Général (de 8,5 à 20,5 μmol / L);
  • Libre (de 1,7 à 17,1 μmol / L);
  • Lié (0,86 à 5,1 μmol / L).
  • De plus, si le médecin trouve difficile de poser un diagnostic, les valeurs suivantes sont vérifiées:
  • Alma-amylase (de 25 à 125 U / l);
  • GTT (gamma glutamyl transférase, de 2 à 55 U / l);
  • Globulines alpha2-gamma;
  • Fibrinogène;
  • Protéines C-réactives;
  • Concentration d'acides sialiques et de séromucoïdes;
  • Temps de prothrombine.

Si vous pensez avoir besoin de vérifier votre foie, mais que vous ne savez pas quels tests doivent être effectués, contactez votre centre de santé local ou votre médecin. Il sait quels tests vous êtes censés subir et vous donnera une référence. Dans tous les cas, vous devez d'abord faire des tests sanguins (lesquels, le thérapeute écrira), puis, si nécessaire, une biopsie hépatique et une échographie.

Certains des indicateurs ci-dessus sont inclus dans un test sanguin complet, appelé tests hépatiques.

Biochimie du sang

Un test sanguin biochimique est le tout premier test qu'un patient doit passer après avoir contacté un établissement médical. Il s'agit d'un moyen peu coûteux, mais en même temps rapide et efficace de minimiser l'éventail des maladies hépatiques possibles et de choisir une direction pour un examen et un traitement plus poussés..

En général, la biochimie permet de déterminer avec précision des maladies telles que l'hépatite virale, le diabète sucré ou le cancer. Plus l'analyse est effectuée tôt, plus le patient a de chances d'être complètement guéri..

L'infirmière prélève du sang avec une seringue dans une veine, en quelques minutes. Malgré la durée, cela ne cause presque pas d'inconfort..

Il est généralement difficile de comprendre le résultat de l'analyse - après tout, le tableau avec les résultats montre à la fois l'état entier de l'organisme, et non ses organes individuels. Tel ou tel écart par rapport à la norme peut indiquer une perturbation du travail de plusieurs organes à la fois. Seul un spécialiste peut combiner ces indications et comprendre de quoi souffre le patient. C'est pourquoi n'essayez pas de vous diagnostiquer sur la base des résultats de la biochimie..

Test sanguin GGT

La gamma glutamyl transpeptidase est une enzyme activement impliquée dans la conversion des protéines en acides aminés. Il agit comme une substance de transport, se connectant aux produits transformés et le transportant vers les cellules de divers organes. Une fois l'acide aminé décomposé, l'enzyme pénètre dans la circulation sanguine.

Si le foie est altéré, il y a une forte augmentation du taux de GGT dans le sang. Cela peut être dû au fait que le foie essaie de se réparer en consommant des quantités massives de protéines..

Procédure d'échographie

À l'aide d'une échographie, ils vérifient si l'organe est agrandi, car ce symptôme peut indiquer diverses maladies.

Avant de passer un examen échographique, vous devez faire une préparation simple:

  • Éliminer les aliments qui peuvent provoquer la formation de gaz de l'alimentation;
  • Ne mangez pas de produits gras, laitiers et carnés, et ne buvez pas de chocolat, de café et de thé fort;
  • Ne buvez pas plus de deux litres d'eau par jour.

Chez un adulte en bonne santé, l'organe a les dimensions suivantes:

  • Longueur - de 13 à 18 centimètres;
  • Hauteur - de 18 à 22 centimètres;
  • Épaisseur - de 9 à 12 centimètres;
  • Coupe oblique verticale - jusqu'à 15 centimètres.

Le lobe droit du foie doit être de cette taille:

  • Longueur - de 11 à 15 centimètres;
  • Épaisseur - de 11 à 13 centimètres;
  • Coupe oblique verticale - jusqu'à 15 centimètres.

Le lobe gauche est beaucoup plus petit, il est donc souvent appelé «petit»:

  • Hauteur - environ 10 centimètres;
  • Épaisseur - environ 6 centimètres.

Décrypter l'analyse biochimique

Lors du décodage des résultats, faites attention aux paramètres tels que:

  • Bilirubine - une valeur surestimée peut indiquer la survenue de néoplasmes dans l'organe ou des lésions hépatiques par hépatite virale, jaunisse, cirrhose ou simplement des médicaments nocifs;
  • ALT - une augmentation indique un cancer du foie, une hépatite ou une toxicose, ainsi que d'autres maladies qui provoquent la destruction de la masse cellulaire;
  • AST - une valeur trop élevée peut indiquer une hépatose alcoolique, une cirrhose, une cholestase ou un cancer;
  • Phosphatase alcaline - une valeur élevée indique une jaunisse ou des calculs biliaires, un cancer ou une obstruction biliaire;
  • Glucose - un niveau bas peut indiquer un dysfonctionnement du foie.

Recherche supplémentaire

Dans de rares cas, si l'exactitude du diagnostic pour une raison ou une autre laisse des doutes, d'autres études sont attribuées. La grande majorité des patients n'en ont pas besoin.

Balayage radio-isotopique

Conçu pour détecter le cancer du foie. Dans l'étude, des radio-isotopes instables sont utilisés, à l'aide desquels des images de tous les organes sont obtenues. Le développement et l'examen du film peuvent prendre plusieurs jours. Malgré le nom effrayant, vous ne devriez pas avoir peur, cette étude est totalement sûre et ne nuira en aucun cas à votre santé.

Tomodensitométrie

Cette méthode de recherche est similaire au balayage des radio-isotopes, mais donne des résultats plus précis, car l'image est immédiatement traitée par un ordinateur. Vous permet de déterminer même la plus petite destruction des cellules hépatiques, jusqu'à un centimètre de taille. Le résultat peut être obtenu immédiatement.

Quels sont les tests de la fonction hépatique?

Les tests hépatiques sont un complexe qui comprend un test sanguin biochimique sans prendre en compte les niveaux de glucose et plusieurs autres tests. Habituellement, tous les contrôles nécessaires sont effectués par un médecin généraliste. Néanmoins, de temps en temps, il est nécessaire de faire appel à un médecin spécialiste des maladies infectieuses, à un hépatologue ou à un chirurgien. Le diagnostic est positif si les tests de la fonction hépatique sont surestimés.

Si les tests de la fonction hépatique sont normaux, un diagnostic négatif est posé. Si le niveau est bas, un examen supplémentaire peut être nécessaire pour des maladies non liées au foie..

Tests d'hépatite virale B et C

En plus d'un test sanguin biochimique et d'une échographie, il existe deux autres méthodes de détection d'une maladie.

ELISA ou test sanguin pour les antigènes et les anticorps

L'hépatite B est indiquée par la présence de 3 antigènes dans le sang: HBsAg, HBcAg et HBeAg. Si l'HBsAg ne peut pas être détecté, alors il n'y a pas d'infection dans le corps et cela n'a aucun sens de mener des recherches supplémentaires sur l'hépatite B.

Diagnostiquer l'hépatite C de cette manière est un peu plus difficile. Les anticorps anti-VHC sont recherchés dans le sang du patient. Cependant, même leur détection ne peut pas signifier exactement si une personne est malade ou non. Ainsi, le test peut être positif chez les personnes qui ont récemment eu la maladie..

PCR ou réaction en chaîne par polymérase

Le test vise à détecter l'ADN du VHB dans le sang pour l'hépatite B ou l'ARN du VHC pour l'hépatite C. Dans ce cas, ce n'est pas la présence d'une infection dans le sang qui est déterminée (elle peut être inactive), mais sa quantité. Si les taux sont trop élevés, vous pouvez diagnostiquer en toute sécurité la première ou la deuxième maladie.

Tests rapides d'hépatite

Aimeriez-vous vous faire tester pour l'hépatite, mais ne trouvez pas une heure dans votre horaire chargé pour vous rendre à la clinique? Heureusement, il est maintenant possible de faire un test rapide de l'hépatite B ou C à domicile, à tout moment opportun, dans un environnement confortable. Pour ce faire, vous devez acheter les tests eux-mêmes à la pharmacie et agir exactement selon les instructions..

Effectuer un test rapide de l'hépatite B

Lorsque vous imprimez le kit de test rapide de l'hépatite B, vous trouverez:

  • Instructions détaillées expliquant le principe du diagnostic à domicile;
  • Scarificateur jetable pour le perçage des doigts;
  • Pipette en plastique;
  • Lingette antiseptique;
  • Réactif;
  • Indicateur montrant le résultat du test.

Afin de ne pas avoir à répéter la procédure deux fois, suivez exactement les instructions:

  • Retirer le contenu de l'emballage et laisser reposer 20 minutes à température ambiante;
  • Essuyez votre doigt (de préférence l'annulaire) avec une serviette antiseptique jetable incluse dans l'ensemble;
  • Ouvrez le sac avec le scarificateur et percez votre doigt d'un mouvement rapide et confiant;
  • Prélevez le sang qui sort de la plaie avec une pipette en plastique;
  • Relâchez-le dans le trou de l'indicateur - deux ou trois gouttes suffisent;
  • Déposez le réactif là-bas - également deux gouttes.

Après avoir terminé la procédure, attendez 10 minutes. Il est conseillé d'activer la minuterie pour cette fois, sinon, étant distrait, vous pouvez manquer le bon moment, et si 20 minutes passent après le prélèvement de sang, le test devra être refait, car les données seront invalides.

Si une barre apparaît sur l'écran de l'indicateur, vous n'avez pas à vous inquiéter - le résultat est négatif, il n'y a pas de virus de l'hépatite B dans votre corps. Deux bandes signifient que l'hépatite est présente dans le sang et que vous devez faire un examen de laboratoire dès que possible. Si une bandelette apparaît près de la lettre T, cela signifie que le test n'a pas été effectué correctement ou qu'il a été stocké de manière incorrecte. Dans ce cas, vous devrez recommencer la procédure..

Le test rapide du virus de l'hépatite C contient des composants similaires et est effectué exactement de la même manière.

Malheureusement, en raison du risque de recevoir des données incorrectes, ces tests ne peuvent pas être considérés comme fiables à 100%, par conséquent, dans un cas controversé, il est conseillé de subir un examen dans une polyclinique..

Échographie hépatique

L'examen échographique du foie est l'un des examens les plus fréquents de cet organe. Lors d'une échographie prophylactique, vous pouvez reconnaître une tumeur, un abcès ou des parasites en développement à temps, détecter d'autres maladies presque tout aussi complexes et commencer le traitement en temps opportun. À propos, vous pouvez en même temps vérifier l'état du pancréas et de la vésicule biliaire.

Aucune préparation n'est requise avant l'examen échographique, il suffit de s'abstenir de manger des aliments qui pourraient provoquer l'apparition de flatulences.

Sans aucun doute, l'échographie est l'une des méthodes d'examen les plus informatives, mais il serait erroné de négliger les tests sanguins en ne se fondant que sur l'échographie. Pour obtenir une image la plus complète de l'état du foie, vous devez utiliser toutes les méthodes disponibles dans la clinique où vous avez postulé..

Préparation à la recherche

Pour que les indicateurs des tests hépatiques correspondent à la réalité, vous devez vous en occuper à l'avance:

  • Au moins deux jours avant les tests, renoncez aux boissons alcoolisées, ne mangez pas de aliments gras, frits, de restauration rapide et instantanés;
  • Limitez strictement l'activité physique, gardez l'esprit tranquille, évitez les situations stressantes;
  • Avant de vous coucher, à la veille des tests, abstenez-vous de boire du café ou du thé fort, et au dîner, mangez une portion de salade assaisonnée de yaourt naturel ou d'huile végétale, ou buvez un verre de lait écrémé avec un sandwich aux légumes;
  • Le jour des tests, abstenez-vous de fumer et de boissons alcoolisées, ne prenez aucun médicament (une exception n'est faite que si une drogue est vitale pour vous);
  • Ce jour-là également, vous devrez vous passer du petit-déjeuner - les analyses de sang doivent être effectuées à jeun.

Malgré le fait que beaucoup à la veille des tests soient nerveux, se plaignent de maux de tête et de tremblements dans les genoux, et ne craignent pas d'avaler quelques comprimés de citramone ou d'extrait de valériane, cela ne devrait pas être fait: la probabilité que le résultat soit inexact est trop élevée. Afin de ne pas avoir à faire les tests deux fois, même le soir, retirez les boîtes avec de la table de chevet:

  • Aspirine;
  • Citramon;
  • Paracétamol;
  • Phénytoïne;
  • Les antidépresseurs;
  • Barbituriques;
  • Médicaments hormonaux;
  • Au moyen de la stimulation du pancréas;
  • Les antibiotiques.

Où se faire tester?

Vous pouvez passer des tests à la fois dans les polycliniques d'État et contacter un laboratoire privé. Les deux options ont leurs avantages et leurs inconvénients, qui dépend de vous:

  • Dans une institution publique, les analyses seront très probablement gratuites ou extrêmement bon marché (moins de 100 roubles), tandis qu'un entrepreneur privé devra en outre payer une somme assez importante;
  • Les résultats du test peuvent être obtenus le même jour si vous contactez le laboratoire, contrairement à la clinique, où les résultats peuvent être attendus pendant plus d'une semaine;
  • La précision de l'étude est bien moindre dans les institutions bon marché et budgétaires qui ne sont pas équipées d'équipements modernes;
  • Un laboratoire privé peut comparer les indicateurs obtenus avec des tests européens brevetés, qui, comme le montre la pratique, sont d'un ordre de grandeur plus précis que les tests nationaux;
  • Dans les cliniques privées, en règle générale, un personnel plus qualifié travaille, car il existe des conditions de travail plus acceptables et, en même temps, des exigences plus élevées pour les travailleurs.

Si vous disposez de fonds suffisants ou que l'examen n'a pas le temps, il est préférable de contacter le laboratoire. Dans d'autres cas, les agences gouvernementales suffisent..

Surveillez votre santé, faites-vous tester régulièrement et vous serez en bonne santé!

Commentaires

Chers lecteurs, votre avis est très important pour nous - par conséquent, nous serons heureux de vous faire part de vos commentaires sur le test hépatique dans les commentaires, il sera également utile aux autres utilisateurs du site.

Veniamin, Perm:

Avant d'aller chez un hépatologue, un ami paramédical m'a conseillé de faire plusieurs tests: sang (général), biochimiques (pour le sucre, la bilirubine, les protéines totales et quelques autres, tous écrits en abréviations), faire une échographie du péritoine, faire un don de sang pour l'hépatite B et C, recherchez les parasites. Je l'ai pris dans ma clinique, mais, pour autant que je sache, c'est possible dans les cliniques privées.

Nadezhda, Ekaterinbourg:

Dans notre famille, de nombreux parents sont morts d'une cirrhose du foie - pas à cause de l'alcoolisme ou quelque chose du genre, mais, apparemment, d'une prédisposition génétique. Sachant cela depuis l'enfance, je suis terriblement paniqué, dès que mon foie s'épaissit légèrement, et s'il vomit ou vomit vraiment de la bile (cela m'arrive souvent pendant la chaleur intense) - c'est tout, je commence à comprendre à qui je vais le léguer. Dieu merci, vous pouvez maintenant acheter des tests express et au moins vous faire dépister pour l'hépatite sans vous absenter du travail. Ceci est mon salut. J'en achète quatre à la fois, deux chacun. Juste assez pour deux mois.

Biochimie

Les tests sanguins pour examiner le foie et la vésicule biliaire sont des tests de laboratoire utilisés pour évaluer leur état et leur fonctionnement. Les tests de laboratoire de sérum sanguin les plus informatifs et les plus fréquemment utilisés sont appelés paramètres biochimiques de base. Ces indicateurs biochimiques peuvent être divisés en trois catégories:

  • études dont les résultats reflètent les dommages et la mort des hépatocytes (cellules hépatiques) (taux d'ALT, d'AST);
  • des études, à la suite desquelles nous recevons des informations sur la capacité du foie à synthétiser (produire) certaines substances (taux de protéines et de cholestérol dans le sérum sanguin, coagulogramme);
  • études qui fournissent des informations sur l'état de la fonction excrétrice du foie, ainsi que sur la présence de cholestase (une diminution du flux de bile dans le duodénum) causée par une obstruction des voies biliaires intra et extrahépatiques (taux de bilirubine, phosphatase alcaline, GGT).

À la suite de l'examen, le patient recevra

Détermination de la valeur des paramètres biochimiques qui seront interprétés par le médecin traitant en tenant compte de l'état du patient et permettront de diagnostiquer, de déterminer le pronostic et de permettre de suivre l'évolution de la fonction hépatique lors de la répétition de l'étude.

Informations de référence

Indicateurs biochimiques souvent utilisés par les gastro-entérologues pour évaluer divers paramètres de l'activité hépatique, l'état de la vésicule biliaire et des voies biliaires:

Ces indicateurs jouent un rôle important dans le diagnostic des maladies du foie et de la vésicule biliaire, dans la détermination des causes et de la gravité du dysfonctionnement hépatique. En plus d'eux, d'autres peuvent être nécessaires pour diagnostiquer les maladies du foie, de la vésicule biliaire et des voies biliaires, il est donc préférable de prendre des paramètres biochimiques après avoir consulté un gastro-entérologue.

Informations de référence

ALT (alanine aminotransférase) et AST (aspartate aminotransférase)

Ce sont des enzymes présentes dans le foie, ainsi que dans d'autres organes et tissus de notre corps. Normalement, les deux enzymes sont présentes dans le sérum sanguin et leur activité ne dépasse pas 40 unités / l. Une augmentation des ALAT et AST dans un test sanguin se produit avec tout dommage aux cellules hépatiques, aux hépatocytes causé par des maladies et des dommages au foie.

Protéines de lactosérum

L'albumine, le fibrinogène, l'haptoglobine et les profondeurs bêta sont synthétisés par les cellules hépatiques, les hépatocytes, les gamma globulines sont produites par les lymphocytes et les plasmocytes du foie. Dans la plupart des maladies du foie, le taux d'albumine et d'autres protéines hépatiques dans le sérum sanguin diminue, tandis que le taux de globulines, au contraire, augmente. Des taux d'albumine inférieurs à la normale et des taux de globuline supérieurs à la normale peuvent indiquer une maladie hépatique chronique et progressive..

Coagulogramme

Il s'agit d'une étude complète de l'homéostasie, qui vous permet d'évaluer l'état de la coagulation et d'autres systèmes sanguins. Presque tous les facteurs de coagulation sanguine sont synthétisés dans le foie, de plus, il élimine ces facteurs de la circulation sanguine et participe à la dissolution des caillots sanguins. Si les paramètres inclus dans le coagulogramme s'écartent de la norme, on peut supposer que la synthèse des facteurs de coagulation dans le foie est altérée en raison de dommages et de la mort des hépatocytes dans les maladies infectieuses du foie, la cirrhose, l'hépatite chronique, l'insuffisance hépatique aiguë et d'autres maladies..

GGT (gamma glutamyl transférase)

C'est une enzyme présente dans le foie, le pancréas et les reins. Il augmente les maladies du foie et du pancréas, augmente considérablement les dommages alcooliques au foie;

ALP (phosphatase alcaline)

C'est une enzyme produite dans le foie et les voies biliaires, les os et les intestins. Une augmentation de cette enzyme est possible en cas d'altération de la perméabilité des voies biliaires intra et extra-hépatiques et de maladies hépatiques infiltrantes, dans lesquelles des substances, par exemple des graisses, ou des cellules étrangères, par exemple des métastases, pénètrent dans les cellules hépatiques. Bilirubine

C'est un pigment biliaire, qui est l'un des constituants les plus importants de la bile et se forme à la suite de la dégradation de l'hémoglobine et d'autres composants sanguins; la bilirubine qui en résulte est éliminée de la circulation sanguine par le foie et excrétée dans la bile. Une augmentation du taux de bilirubine dans le sang signale une diminution de la capacité du foie à éliminer la bilirubine du corps et une violation de l'écoulement de la bile, se produit dans les maladies hépatiques aiguës et chroniques, la cholécystite chronique, le blocage des voies biliaires et d'autres maladies.

Cholestérol

C'est un composé organique que l'on trouve dans les membranes cellulaires de tous les organismes animaux et qui est utilisé pour la synthèse des acides biliaires, des hormones et de la vitamine D. Environ 50% du cholestérol est produit par le foie, certains proviennent de la nourriture, le reste est produit par d'autres cellules de notre corps. Une diminution du taux de cholestérol sanguin peut signaler une diminution de la capacité du foie à le produire; on la trouve dans la cirrhose du foie, les maladies hépatiques malignes et d'autres maladies. Une augmentation du taux de cholestérol peut accompagner une violation de l'écoulement de la bile par les voies biliaires intra et extra-hépatiques.

À qui et pourquoi la biochimie est-elle attribuée??

Les paramètres biochimiques sanguins sont prescrits par un médecin après examen du patient si

  • il est nécessaire de subir un examen préventif;
  • il y a des plaintes de goût amer dans la bouche, de douleur et de lourdeur dans l'hypochondre droit, de nausées, de fatigue rapide;
  • ont constaté un jaunissement de la peau et du blanc des yeux et la présence d'un œdème;
  • des parents proches ont des maladies du foie et de la vésicule biliaire;
  • il est nécessaire de prendre constamment des médicaments hépatotoxiques.

Nous traitons le foie

Traitement, symptômes, médicaments

Tests pour vérifier le foie et la vésicule biliaire

Quels tests sont nécessaires pour vérifier le foie?

Quels tests devez-vous passer pour vérifier le foie? C'est l'une des questions les plus courantes chez les personnes qui ont commencé à remarquer des troubles fonctionnels du foie. Pour évaluer l'état du foie, il est nécessaire de subir une série d'études sur la base desquelles la présence ou l'absence de pathologies est déterminée. Selon les experts, la plupart des maladies chroniques du foie sont causées par le manque d'examens réguliers. Elle est la plus sensible aux lésions et ne présente presque aucun symptôme de dysfonctionnement jusqu'à l'apparition de troubles graves. Même chez une personne en bonne santé, des troubles et des troubles peuvent apparaître, car cet organe est responsable de nombreuses fonctions différentes, et la moindre anomalie peut entraîner un dysfonctionnement du foie..

La médecine moderne offre de nombreuses façons de vérifier l'état et la fonction du foie. À ce jour, plus d'un demi-mille maladies du foie sont connues et toutes peuvent être évitées si la glande est régulièrement examinée. Parmi les méthodes existantes d'examen de l'état du foie, il existe des méthodes invasives et non invasives, donc si vous avez peur d'aller chez le médecin, le spécialiste sélectionnera le meilleur moyen d'examen afin d'éliminer l'inconfort psychologique. Pour ceux qui refusent catégoriquement de consulter un médecin, il existe plusieurs façons de vérifier la glande pour des pathologies à la maison. Mais rappelez-vous que des diagnostics complets et des contrôles réguliers du foie par un spécialiste qualifié aideront à prévenir les maladies graves et à vous maintenir en bonne santé..

Quels sont les symptômes d'un dysfonctionnement hépatique?

De nombreuses personnes ont l'habitude d'ignorer tous les symptômes dans l'espoir qu'il disparaîtra d'eux-mêmes, mais cette négligence de leur santé peut menacer de graves violations. Le foie est le filtre naturel du corps, un organe responsable de nombreuses fonctions et régule le fonctionnement de divers systèmes. Normalement, le fer nettoie et élimine les toxines, le cholestérol, la bilirubine et les graisses, mais un excès de ces substances dans le corps provoque une violation de la fonction de purification et leur accumulation dans la glande. Les troubles fonctionnels du système biliaire sont une conséquence des troubles moteurs des voies biliaires et de la vésicule biliaire. Les principaux symptômes des troubles du système biliaire:

  • attaques de douleur à court terme dans l'hypochondre droit;
  • la nausée;
  • goût amer dans la bouche;
  • la manifestation de la couleur jaune sur la peau et le blanc des yeux;
  • montée en température à 37 ° C;
  • vomissements avec bile;
  • inflammation dans la région du foie;
  • vertiges;
  • la chute de pression.

L'amertume dans la bouche est l'un des symptômes du dysfonctionnement hépatique

Toute maladie du foie se manifeste de différentes manières.Par conséquent, avant de commencer l'automédication, vous devez consulter un spécialiste et passer tous les tests nécessaires pour formuler une analyse précise et prescrire un schéma thérapeutique. Vous pouvez également identifier les troubles hépatiques à la maison. Pour ce faire, vous devez palper la cavité abdominale dans la zone de l'hypochondre droit. Normalement, le foie ne dépasse pas de la cavité abdominale et n'est pas ressenti à la palpation, et l'organe malade augmente de taille et peut être trouvé au toucher.

Quels tests effectuer sur le foie?

Pour obtenir une analyse précise, le médecin recueille plusieurs tests.Par conséquent, en règle générale, les tests à effectuer dépendent de la nature des soupçons et du diagnostic présomptif. Le plus souvent, les patients se voient prescrire un test sanguin général et biochimique, ainsi que le passage d'examens instrumentaux pour étudier la structure du foie.

Un test sanguin approfondi ou un test hépatique est effectué dans n'importe quel établissement médical en prenant du sang veineux.

Lors de l'analyse du sang, les indicateurs suivants sont pris en compte:

  • ALT (normal - 0,5 U / l);
  • AST (normal - 0,8 U / l);
  • phosphatase alcaline (normalement pas plus de 260 U / l);
  • gamma GLT;
  • albumine (normale - 30-55 g / l);
  • fibrinogène;
  • protéine (normalement 66 à 83 g / l);
  • index prothrombosé;
  • bilirubine totale (normale - 8-20 μmol / l);
  • bilirubine libre (normale - 1,6-17 μmol / l);
  • bilirubine liée (normalement 0,8-5 μmol / l);
  • les globulines alpha 2 et gamma;
  • séromucoïdes;
  • acide sialique;
  • indice de réactif c;
  • almaamylase (normale - 23-122 U / l).

Pour identifier les pathologies hépatiques, tout d'abord, ils donnent du sang pour analyse

Après avoir reçu les résultats ci-dessus, le médecin peut parler des principales manifestations de la maladie du foie. Selon des indicateurs généraux, les résultats des tests indiquent la présence de pathologies:

  • L'AST (Aspartate Amino Transferase) est une enzyme présente dans le corps humain à petites doses. Une augmentation de l'indicateur indique l'apparition de tissu conjonctif et la rupture des muscles et des tissus. La croissance de l'AST est caractéristique des blessures mécaniques, des ecchymoses et des hémorragies..
  • L'ALT (alanine-amino-transférase) est une enzyme responsable de l'absence de processus inflammatoire dans les tissus hépatiques. Une augmentation de cet indicateur indique une inflammation et une infection, qui peuvent provoquer diverses formes de cirrhose et d'hépatite..
  • Gamma-GTP est une enzyme chargée de détoxifier le foie et d'éliminer les toxines des hépatocytes. Une augmentation du taux peut être déclenchée par l'abus d'alcool et de drogues..
  • Index prothrombosé. Cet indicateur indique une coagulation sanguine normale. La détection d'anomalies dans l'indice indique une fonction hépatique anormale, car la coagulation sanguine en dépend directement.

Ces résultats sont les principaux indicateurs grâce auxquels vous pouvez déterminer l'état du foie. Ces indicateurs sont les principaux afin non seulement de vérifier le foie, mais également d'identifier la cause correcte des troubles. Les indicateurs mineurs sont la bilirubine, l'albumine, les protéines, la photostase alcaline et la protéine C-réactive. Ils vous permettent également de déterminer la présence de pathologies, mais n'indiquent pas lesquelles.

L'IRM aidera à détecter une tumeur dans le foie

  • Phosphatase alcaline. L'augmentation de cet indicateur est due à l'abus de boissons alcoolisées. Le test de la phosphatase alcaline est également indiqué en cas de suspicion de cancer.
  • Bilirubine. Un niveau élevé de bilirubine est un signe de dysfonctionnement des organes, car l'élimination de la bilirubine est sa fonction principale. Une valeur supérieure à la normale est un signe de blocage de la lumière des voies biliaires..
  • Protéine. 5 indicateurs conviennent aux protéines. Leur valeur est affichée en protéines totales et un écart par rapport à la norme indique le risque de formation de tartre et d'altération de la synthèse des protéines. Cette condition est caractéristique de la cholestase..
  • Protéine C-réactive. L'examen de la présence de cette substance est typique si un processus inflammatoire de nature infectieuse est suspecté. Le plus souvent, une protéine C-réactive positive est caractéristique d'une personne souffrant de la maladie de Wilson-Knovalov et d'une cholangite.

La vérification des tests hépatiques peut détecter des anomalies primaires et prévenir une maladie grave, il est donc important d'avoir un dépistage régulier.

Analyses supplémentaires

En plus d'un test sanguin biochimique, des examens supplémentaires peuvent être nécessaires s'il n'est pas possible d'identifier un diagnostic précis. Parmi les méthodes supplémentaires de diagnostic de l'état du foie, les plus informatives sont:

  • IRM - vous permet d'identifier les tumeurs et de déterminer les métastases. Elle est réalisée avec un produit de contraste injecté dans la circulation sanguine et les voies biliaires.
  • Échographie - vous permet d'étudier la structure de la glande et d'identifier la présence de phoques.
  • Biopsie - études d'une enzyme tissulaire pour l'oncologie. L'échantillon est prélevé directement du foie sous anesthésie.
  • Scintigraphie - une étude des tissus en introduisant des isotopes radioactifs qui pénètrent dans les hépatocytes et visualisent la structure de la glande.

Tout examen complémentaire n'est prescrit que s'il existe des preuves. Dans la plupart des cas, un test sanguin biochimique est suffisant pour déterminer le diagnostic. Cependant, s'il y a de l'amertume dans la bouche, des picotements dans le côté ou des nausées, il ne sera pas superflu de vérifier le foie. La détection rapide de la maladie est la clé d'un rétablissement réussi.

Le médicament innovant Bactefort vous débarrassera des parasites en 1 mois. L'efficacité du médicament a été prouvée cliniquement. Si vous vous sentez nerveux, des troubles du sommeil et de l'appétit, des maux de tête fréquents, de la constipation ou de la diarrhée, tombez souvent malade ou devenez très fatigué à la fin de la journée, il est probable que les parasites en soient la cause..

  • Nettoie des parasites en 1 plat grâce aux tanins;
  • Guérit et protège le foie, le cœur, les poumons, l'estomac, la peau;
  • Élimine la putréfaction dans les intestins, neutralise les œufs de parasites grâce à la bile d'ours.

Stock! Prix ​​spécial pour deux jours: 1 frotter!

Vous pouvez en savoir plus sur le médicament sur le site officiel. Paiement à réception.

La publicité. Consultation spécialisée requise.

Comment vérifier le foie? Quels tests doivent être passés pour cela?

La vérification du foie devrait devenir une mesure préventive de routine pour chaque personne moderne. les médecins disent qu'absolument tout le monde est maintenant à risque de maladies de cet organe vital du patient. Les médecins associent la menace à une écologie médiocre, à la consommation d'alcool, en particulier d'alcool de mauvaise qualité, à de grandes quantités d'aliments gras et à une alimentation irrégulière et malsaine. Le mode de vie passif, le travail sédentaire et le manque d'activité physique augmentent également le risque de maladie.

Un autre sujet est quand il y a encore des gens qui prétendent que ce sont les tests hépatiques qui ont un effet nocif, en particulier en ce qui concerne les ultrasons. Le manque de connaissances sur les méthodes de recherche n'a sauvé personne de maladies graves.Par conséquent, avoir peur d'un capteur à ultrasons n'est pas seulement stupide, mais aussi, dans une certaine mesure, mettre la vie en danger. En effet, c'est à l'aide d'analyses opportunes que vous pouvez non seulement guérir, mais également prévenir de nombreuses maladies dangereuses..

Ensuite, nous essaierons de déterminer quels tests doivent être passés pour évaluer l'état du foie, ainsi que de quelles manières vérifier le foie sans quitter la maison..

Quand les tests hépatiques sont-ils le plus souvent prescrits??

Mais, malheureusement, souvent, des tests pour vérifier le foie ne sont pas prescrits à des fins de prévention, mais si une maladie est suspectée, lorsque des symptômes caractéristiques d'une maladie apparaissent ou interfèrent avec la vie normale:

  • douleur dans l'hypochondre droit;
  • lourdeur dans ce domaine;
  • une augmentation du volume de l'abdomen, surtout non symétrique, avec une grande partie droite, un motif veineux prononcé y est visible;
  • teinte jaune de la peau et du blanc des yeux;
  • enduit tacheté de jaune sur la langue;
  • peau sèche qui est squameuse et qui démange;
  • amertume dans la bouche et nausées constantes.

Encore une fois, je tiens à souligner que pour contrôler le foie, la vésicule biliaire ou le pancréas, il n'est pas nécessaire de se plaindre de leur travail, cela doit être fait à titre préventif, à tout moment de son plein gré. Après tout, de nombreuses maladies du foie durent longtemps sans symptômes et sans diagnostic, vous pouvez ignorer les étapes de traitement de la maladie.

Quels tests doivent être passés et quels sont les taux de leurs résultats?

Si vous souhaitez effectuer un diagnostic, vous devez consulter votre médecin de famille ou votre thérapeute, c'est lui qui a des informations détaillées sur les tests permettant de vérifier le foie. L'examen commencera par des tests sanguins utilisant des marqueurs spéciaux. Plus tard, si nécessaire, vous pouvez subir une échographie et une biopsie hépatique.

Lors de la prescription d'un test sanguin biochimique pour déterminer l'état du foie, le médecin fait attention aux indicateurs:

  • la valeur protéique totale, n'excédant normalement pas 85 g / l, mais non inférieure à 68 g / l;
  • ALT (alanine aminotransférase), qui varie normalement de 10 à 40 U / L;
  • AST (aspartate aminotransférase), qui à l'état normal du foie correspond à 10-30 U / L;
  • ALP (phosphatase alcaline), à ​​l'état normal de l'organe, ne dépasse pas 270 U / l;
  • l'albumine, qui doit tenir dans des cadres de 35 à 50 g / l;
  • la bilirubine, qui, à son tour, est distribuée dans:
    • générale, dont la norme est de 8 et demi à 20 et demi μmol / l;
    • libre, qui ne doit pas dépasser 17,1 μmol / l, mais également ne pas tomber en dessous de 1,7;
    • et connecté, dont la valeur normale inférieure est 0,86 et la plus élevée est 5,1 μmol / l;
  • l'alma-amylase, à raison de 25 à 125 U / l;
  • et fera également attention au niveau de gamma-glutamyltransférase ou GTT, dont la norme est de 2 à 55 U / L de sang;
  • globulines alpha2-gamma;
  • fibrinogène;
  • Protéines C-réactives;
  • la concentration d'acides sialiques et de séromucoïdes;
  • ainsi que le temps de prothrombine.

Il existe un test sanguin complet qui comprend certains des indicateurs de santé hépatique ci-dessus et qui est appelé test de la fonction hépatique..

Quels sont les tests de la fonction hépatique?

Les tests hépatiques sont un type de test sanguin qui est effectué pour déterminer l'état du foie. L'étude des tests de la fonction hépatique comprend:

  • ALT et AST;
  • indicateur de la gamma glutamyl transférase (GTT);
  • évaluation de la concentration de bilirubine;
  • protéine totale et albumine;
  • ALF.

De plus, l'étude des tests de la fonction hépatique peut être complétée par le test Thymol..

Comment se préparer à l'analyse?

Les tests hépatiques sont l'un des tests qui nécessitent une préparation préalable. Pour que le résultat reflète pleinement l'état du foie, il faut:

  • faire une prise de sang à jeun;
  • 2 jours avant l'analyse prévue, ne mangez pas d'aliments gras, de produits semi-finis, de restauration rapide;
  • ne succombez pas au stress et abandonnez pendant un certain temps l'activité physique;
  • ne buvez pas d'alcool pendant deux jours;
  • le soir précédant l'analyse, ne buvez pas de thé et de café forts, préparez le dîner avec des repas légers;
  • avant l'analyse, ne pas fumer ni boire de drogues avant l'analyse, sauf si elles sont vitales.

Le refus des médicaments est nécessaire en raison de la forte probabilité d'obtenir un faux résultat de test. En particulier, il est recommandé de refuser:

  • les antibiotiques, qui peuvent déjà affecter le foie;
  • agents hormonaux;
  • les antidépresseurs;
  • médicaments qui stimulent le pancréas;
  • barbituriques;
  • Aspirine;
  • Paracétamol;
  • et phénytoïne.

Est-il possible de comprendre quelle maladie est préoccupée par les résultats des tests de la fonction hépatique?

Seul un médecin professionnel peut déchiffrer complètement l'analyse biochimique et poser un diagnostic en fonction de ses résultats; il existe de nombreuses caractéristiques auxquelles une personne sans formation médicale n'est pas en mesure de prêter attention. Mais il est tout à fait possible, selon certains résultats obtenus, de suspecter une cirrhose hépatique ou une hépatite.

Quand peut-on suspecter une hépatite ou une cirrhose??
Maladie du foieQuels tests indiqueront la maladie
Cirrhose du foiele niveau d'ALT a dépassé 50 fois ou plus;

augmentation du contenu ALP;

Hépatite viraleniveaux élevés d'ALT;

la valeur est supérieure à la norme GTT;

concentration élevée de bilirubine;

haute ALF.

Tests d'hépatite virale B et C

Les tests d'hépatite virale constituent une partie spéciale du diagnostic sanguin en termes de santé du foie.

Échantillons pour l'hépatite C

La présence d'IgM anti-VHC et d'IgG de base anti-VHC est déterminée en premier.

Anti-HCV IgM est une analyse qui fournit des informations sur la présence d'anticorps contre l'hépatite C dès 6 semaines après l'infection. Le test est unique en ce qu'il vous permet de déterminer la maladie non encore manifestée. Un résultat IgM VHC positif indique que le virus de l'hépatite C est actuellement présent dans le sang.

Anti-HCV est une analyse qui permet également de déterminer la présence du virus de l'hépatite C dans le sang à l'heure actuelle. Le résultat de l'analyse comporte également deux variantes: "trouvé" et "introuvable".

Échantillons pour l'hépatite B

Tout d'abord, lors du diagnostic de l'hépatite B, un test sanguin pour l'HBsAg est prescrit - L'antigène de surface Hepatits B est une étude visant à déterminer la présence du virus de l'hépatite B dans le corps ou sa forme chronique.

Les marqueurs suivants sont également utilisés dans le diagnostic de l'hépatite B:

  • HBsAb - une analyse pour déterminer l'hépatite B déjà transférée ou les vaccinations;
  • HBcAb IgM - analyse des anticorps dirigés contre le virus de l'hépatite B, qui apparaissent 60 jours après l'infection présumée, un résultat positif indique un stade aigu de la maladie;
  • HBV-DNA - ADN viral;
  • HBcAb - une analyse prescrite en cas de doute sur la véracité du résultat HBsAg;
  • anti-HBe - une analyse réalisée par un patient atteint d'hépatite B, avec un antigène "e" indiquant une récupération progressive.

Tests rapides d'hépatite

Le temps ne s'arrête pas et, en plus des tests de laboratoire, il est devenu possible d'établir la présence du virus de l'hépatite sans quitter la maison. Cela peut être fait en utilisant des tests rapides pour l'hépatite C et B.

Test rapide de l'hépatite C

Pour commencer, vous devez acheter le test express de l'hépatite C. Cela doit être fait exclusivement à la pharmacie, l'ensemble de test doit inclure:

  • des instructions sur la façon d'effectuer correctement les diagnostics à domicile;
  • scarificateur de piqûre au doigt;
  • pipette en plastique;
  • un indicateur qui montrera le résultat;
  • serviette antiseptique;
  • et réactif pour analyse.

Pour que le résultat ne déçoive pas, il est important de respecter strictement l'algorithme suivant:

  1. Après avoir retiré le test de l'emballage, il doit être conservé à température ambiante pendant 20 minutes;
  2. Essuyez votre doigt avec une serviette antiseptique. Il est jetable, vous ne pouvez pas réutiliser la serviette;
  3. Ouvrez l'emballage du scarificateur et percez votre doigt avec une aiguille;
  4. Recueillir les gouttes de sang avec une pipette;
  5. Pressez le sang collecté de la pipette dans le trou rond de l'indicateur, 2 gouttes suffisent;
  6. Ajoutez-y 2 gouttes de réactif;
  7. Et laissez le test pendant 10 minutes seul, après quoi vous pourrez évaluer le résultat. Mais il convient de rappeler qu'après 20 minutes à compter du moment du prélèvement sanguin, le résultat évalué peut être considéré comme invalide..

Deux barres sur l'écran de l'indicateur - il s'agit d'un résultat positif, indiquant la présence du virus de l'hépatite C dans le sang. Une bandelette apparaissant près de la lettre «C» est un résultat négatif, ce qui signifie que la personne n'est pas atteinte d'hépatite C. Une bandelette apparaissant près de la lettre «T» indique un test incorrect ou son stockage, le résultat d'un tel test est invalide.

Test rapide de l'hépatite B

Vous pouvez également obtenir un test rapide de l'hépatite B à la pharmacie. Elle se déroule de la même manière que l'étude à domicile précédente:

  1. Essuyez votre doigt avec un chiffon antiseptique;
  2. Percez votre doigt;
  3. Prélevez le sang dans une pipette, si elle est attachée au test, ou appuyez sur le doigt perforé pour que le sang commence à couler, tout en le maintenant sur le test sans toucher la bandelette avec votre doigt (3 gouttes suffisent)
  4. Après une minute, appliquez le réactif sur la bandelette;
  5. Il est à la mode d'évaluer le résultat après 10-15 minutes.

Deux bandelettes sont un résultat positif, confirmant la présence du virus de l'hépatite B dans le sang. Une bande qui apparaît dans la zone de contrôle indique un résultat négatif. Aucune strie après 15 minutes ou une strie sur la zone de test, respectivement, indique que le test est invalide.

Échographie hépatique

L'échographie du foie est l'examen le plus fréquent de l'organe; sur l'écran du moniteur, le diagnosticien peut voir presque tous les changements survenant dans le parenchyme, les parasites installés, évaluer la gravité des blessures ou des dysfonctionnements du foie. À l'aide de l'échographie prophylactique, le médecin peut détecter rapidement les abcès asymptomatiques, les tumeurs et autres maladies hépatiques graves, ainsi que prescrire leur traitement efficace.

L'étude ne nécessite pas de préparation particulière, sauf qu'un jour avant l'échographie, vous pouvez refuser les produits qui provoquent des flatulences. En même temps que le foie, vous pouvez examiner la vésicule biliaire ou le pancréas.

Mais, étant donné le caractère informatif de l'échographie, il n'est en aucun cas possible de refuser les tests sanguins, car toutes les études sont des pièces d'un puzzle, ce n'est qu'en l'ajoutant que vous pouvez obtenir une image complète de la santé du foie..

Les articles et critiques de notre site sont de nature consultative et informative. Pour l'application de toutes les méthodes de traitement et de prévention, vous devez absolument consulter un médecin!

  • Vous êtes tourmenté par une sensation de lourdeur et une douleur sourde au côté droit...
  • Et la mauvaise haleine n'ajoutera pas de confiance...
  • Et c'est en quelque sorte dommage si votre foie cause encore des perturbations dans la digestion...
  • De plus, les médicaments recommandés par les médecins sont en quelque sorte inefficaces dans votre cas...

Il existe un remède efficace contre les maladies du foie... Suivez le lien et découvrez comment Olga Krichevskaya a guéri et nettoyé le foie en 2 semaines!

Comment vérifier le foie à l'aide de l'analyse: lesquels devez-vous prendre?

La plupart des gens souffrent de maladies du foie, quelqu'un y prête attention et va chez le médecin, et quelqu'un reste avec ses problèmes et s'attend à ce que tout disparaisse de lui-même.

Bien sûr, cela ne se produit pas, toute maladie a son début, sa rémission et sa chronicité avec un traitement tardif..

Pour éviter que cela ne se produise, vous devez consulter un médecin dès les premiers symptômes d'une lésion. Le médecin traitant vous prescrira les tests nécessaires pour le foie, à l'aide desquels vous pourrez déterminer la gravité de la maladie.

Les tests hépatiques peuvent clairement indiquer une pathologie. La vérification ne prendra pas longtemps.

Que sont les maladies du foie?

Concernant la lésion, dans la plupart des cas, les personnes souffrent de troubles biliaires (dyskénisie des voies biliaires, cholécystite calculeuse et non calculeuse).

Avec une maladie des voies biliaires, la jaunisse se produit souvent, diverses réactions allergiques.

Les maladies du foie sont très diverses, parmi lesquelles:

Maladie de Wilson-Knovalov

  • troubles fonctionnels du système biliaire:
  • cholécystite;
  • cholangite;
  • cholélithiase;
  • hépatite A, B, C, genèse auto-immune;
  • hépatite d'origine médicamenteuse ou toxique;
  • maladie graisseuse non alcoolique;
  • Maladie de Wilson - Knovalov;
  • maladie alcoolique du foie;
  • cirrhose du foie;
  • Syndrome de Gilbert.

Pour diagnostiquer et traiter efficacement, il est nécessaire de faire des tests hépatiques. Tout changement sera visible dans le sang, certaines enzymes augmentent, un nombre accru d'indicateurs normaux apparaît.

Manifestations cliniques de la maladie du foie

Des troubles fonctionnels du système biliaire surviennent en raison d'un dysfonctionnement moteur-tonique de la vésicule biliaire, des voies biliaires et des sphincters. Il n'y a pas de dommages organiques.

Ceux-ci comprennent: la dyskinésie biliaire de type hypo- ou hyperkinétique. Tout dépend de la prédominance du système nerveux sympathique ou parasympathique chez une personne. Ce dysfonctionnement peut survenir à la fois principalement et à la suite de troubles hormonaux..

Manifestations cliniques de dysfonctionnement biliaire: douleur aiguë à court terme dans l'hypochondre droit, qui survient plusieurs fois par jour. Parfois, il y a des vomissements, des nausées et des ballonnements. S'il s'agit d'une forme hypotonique, la douleur est constante et douloureuse. Éruptions d'air et un goût amer dans la bouche.

Symptômes de la cholécystite: la température monte à 37-38 degrés Celsius, il y a des douleurs dans le foie, des vomissements de bile, des ballonnements, des démangeaisons de la peau. Le médecin détermine les symptômes pathognomoniques de la cholécystite.

L'hépatite est caractérisée par un jaunissement de la peau humaine et des muqueuses, une urine foncée, des selles incolores, une lourdeur dans l'hypochondre droit. L'apparition d'hémorragies ponctuées, une augmentation de la taille du foie et de la rate est possible.

Chaque maladie a presque la même manifestation; les tests hépatiques et l'anamnèse de la vie et de la maladie du patient aideront à établir un diagnostic précis.

Tests à faire

Comment vérifier la fonction et l'état du foie? Le plus souvent, un test sanguin général et biochimique et un examen instrumental supplémentaire sont prescrits, qui montrent la structure du foie (échographie, biopsie hépatique par ponction).

Quels indicateurs doivent être étudiés dans un test sanguin biochimique:

  1. Alanine aminotransférase (norme - 10-40 U / l).
  2. Aspartate aminotransférase (norme - 10-30 U / l).
  3. Phosphatase alcaline (norme - jusqu'à 270 U / l).
  4. Gamma glutamyl transférase.
  5. Albumine (norme - 35-50 g / l).
  6. Protéine totale (norme - 68-85 g / l).
  7. Bilirubine totale (norme - 8,5-20,5 μmol / l).
  8. Bilirubine libre (norme - 1,7-17,1 μmol / l).
  9. Liaison bilirubine (norme - 0,86-5,1 μmol / l).
  10. Temps de prothrombine.
  11. Globulines alpha2-gamma.
  12. Séromucoïdes et acides sialiques.
  13. Protéine C-réactive.
  14. Fibrinogène.
  15. Alma-amylase (norme - 25-125 U / l).

Si vous soupçonnez une hépatite, il est nécessaire de passer, en plus des principaux indicateurs, également des marqueurs d'hépatite virale, d'autoanticorps, de feritine, de transférine, de céruloplasmine, d'alpha-foetoprotéine.

Indications des tests sanguins pour l'hépatite

L'examen instrumental est prescrit pour la cholangite, la cholécystite, la maladie des calculs biliaires, l'hépatite. Quels tests doivent être effectués pour déterminer la cause de la maladie, le médecin vous prescrira.

Pour vérifier l'état général du corps avec une maladie particulière, vous devez faire des tests sanguins, qui comprendront du glucose, de la créatinine, de l'urée, du potassium, du sodium et du calcium. Vous pouvez également les vérifier en passant une analyse biochimique.

Interprétation des résultats d'analyse

Si les tests sanguins sont normaux, il n'y a rien à craindre. Et s'il y a des changements, vous devez immédiatement consulter un médecin. Le plus souvent, les indicateurs énumérés ci-dessus seront augmentés. Qu'est-ce que cela signifie, quel est l'état d'une personne?

  • Le déchiffrement d'une augmentation de l'albumine dans le sang indique un dommage fonctionnel au foie, une diminution des indicateurs indique un processus chronique.
  • Décrypter la protéine totale dans le sang: une augmentation est caractéristique de toutes les maladies du foie, lorsque la synthèse protéique est perturbée.
  • Décrypter la bilirubine totale, liée et non liée: elle augmente lorsque les hépatocytes (cellules hépatiques) sont endommagés par des toxines, des agents inflammatoires, avec le développement d'une tumeur hépatique, l'obstruction des canaux intra ou extra-hépatiques (en cas de maladie des voies biliaires).
  • Décodage de la phosphatase alcaline: augmente avec une maladie du système hépatobiliaire avec cholestase (avec jaunisse obstructive, hépatite virale, cirrhose, tumeurs).
  • Décodage de l'indicateur C-réactif - l'apparition de (+) indique un processus inflammatoire. Cela peut être dit avec une augmentation des acides sialiques, des séromucoïdes et du fibrinogène..

conclusions

Les résultats des tests hépatiques peuvent indiquer un problème qui peut être résolu, des médicaments ou une intervention chirurgicale nécessaires.

Dans tous les cas, l'analyse du foie simplifie le diagnostic et le traitement. Il n'est pas difficile de vérifier l'état général d'une personne; un laboratoire est nécessaire avec des travailleurs qui font des tests de diagnostic hépatique.

Le décryptage se fait de 2 à 5 heures. Pour toute maladie, il existe une solution, même le cancer. Les indicateurs pourront guider le médecin sur d'autres tactiques de gestion des patients.

Il vous semble toujours impossible de RESTAURER LE FOIE?

A en juger par le fait que vous lisez ces lignes maintenant, la victoire dans la lutte contre les maladies du foie n'est pas encore de votre côté...

Et avez-vous pensé à la chirurgie et aux médicaments toxiques dont ils font la publicité? C'est compréhensible, car ignorer la douleur et la lourdeur du foie peut entraîner de graves conséquences. Nausées et vomissements, teint jaunâtre ou grisâtre, amertume dans la bouche, assombrissement des urines et diarrhée... Tous ces symptômes vous sont familiers..

Mais peut-être est-il plus correct de ne pas traiter l'effet, mais la cause? Lisez l'histoire d'Alevtina Tretyakova, sur la façon dont elle a non seulement fait face à la maladie du foie, mais l'a également restaurée…. Lire l'article >>

Faites-nous savoir - notez-le Chargement...

Comment vérifier le foie d'une personne et quels tests sanguins doivent être effectués

Comment vérifier le foie en cas de suspicion d'une maladie grave de cet organe important? Les problèmes de foie peuvent passer inaperçus pendant longtemps, car il n'y a pas de terminaisons nerveuses dans ses tissus et le syndrome douloureux se manifeste déjà dans les derniers stades de la lésion, lorsque l'organe augmente de taille, se déforme et commence à appuyer sur sa propre coquille (capsule de glisson).

Aujourd'hui, nous allons parler de la façon de vérifier l'état du foie, des tests à effectuer et des symptômes alarmants auxquels il faut faire attention afin de demander une aide médicale en temps opportun..

Signes courants de problèmes hépatiques

Le foie est le principal filtre de notre corps. C'est la plus grande glande, qui joue un rôle important dans les processus de digestion et de métabolisme, est responsable du nettoyage du sang des allergènes, des composés toxiques et toxiques, est une sorte de «dépôt» dans lequel se déposent des réserves de glycogène, de vitamines et d'oligo-éléments nécessaires pour fournir de l'énergie au corps. La liste de ses fonctions comprend la neutralisation et l'élimination des excès d'hormones et de vitamines du corps, la régulation du métabolisme des glucides, la synthèse du cholestérol, des lipides, de la bilirubine, ainsi que de la bile et d'autres hormones et enzymes impliquées dans le processus de digestion.

Ces dernières années, les médecins ont noté avec inquiétude une augmentation significative des maladies hépatiques. Le plus souvent, une hépatose graisseuse, des lésions toxiques et alcooliques sont diagnostiquées, ce qui conduit au développement d'une alimentation malsaine, de mauvaises habitudes et d'un mode de vie malsain..

Lorsque les fonctions hépatiques sont altérées, le volume de toxines et d'autres substances nocives dans le sang augmente et le corps, au sens littéral du terme, commence à s'empoisonner. Dans un contexte d'intoxication, l'état de santé général s'aggrave et des plaintes caractéristiques apparaissent.

Symptômes

Comment vérifier si le foie est sain et quels symptômes devraient vous alerter et devenir une raison de consulter un médecin?

  • Jaunissement de la peau et de la sclérotique. Il est observé en raison d'un excès de bilirubine dans le sang. Ce pigment se forme lors de la dégradation de l'hémoglobine, puis il est détruit et excrété du corps par le foie. Dans de grands volumes, la birubine est toxique, et si elle n'est pas rendue inoffensive et s'accumule, c'est une preuve directe que le foie ne fait pas face à ses fonctions..
  • Inconfort et sensation de lourdeur du côté droit. Ces symptômes deviennent plus prononcés après un repas copieux avec de l'alcool, l'utilisation d'aliments gras, épicés ou frits. À l'avenir, des douleurs de traction sourdes apparaissent, ce qui est un signe direct de lésions hépatiques.
  • Problèmes digestifs. Avec les pathologies hépatiques, la production de bile est perturbée, ce qui entraîne une mauvaise digestion et une mauvaise absorption des aliments, une irritation des intestins et des selles dérangées (constipation ou diarrhée). Cela change la couleur des matières fécales, il se décolore et le volume d'urine excrété.
  • Amertume constante en bouche, manque d'appétit, nausées. Enduction blanche ou jaunâtre sur la langue, apparition d'une odeur désagréable de "foie" sucré.
  • Faiblesse inexpliquée, somnolence, fatigue accrue.
  • Irritabilité, troubles du sommeil (insomnie), dépression.
  • Saignement des gencives, hématomes et varicosités sur la peau.
  • Augmentation du volume abdominal. Le symptôme se produit avec de graves lésions hépatiques, alors que l'abdomen du patient est enflé, mais il n'y a pas de prise de poids. Sur la peau du nombril, un motif veineux apparaît.
  • Éruption cutanée, démangeaisons. La peau devient excessivement sèche, irritée, qui pèle constamment, des démangeaisons. La sensation de démangeaison s'intensifie généralement le soir, des symptômes de dermatite apparaissent et des réactions allergiques surviennent plus souvent.

Si vous remarquez plusieurs des symptômes ci-dessus, vous devez vous faire tester et commencer le traitement dès que possible. Quel médecin vérifie le foie et quel spécialiste doit être consulté au stade initial?

Vous devez d'abord prendre rendez-vous avec votre thérapeute local. Il doit examiner le patient, écouter ses plaintes et recueillir l'anamnèse nécessaire. Pour poser le bon diagnostic, vous devez passer par une série d'études en laboratoire et instrumentales. Sur la base des résultats des procédures de diagnostic, un diagnostic final est posé et le patient est orienté vers des spécialistes restreints - un médecin - hépatologue (spécialiste des pathologies hépatiques), un chirurgien, un spécialiste des maladies infectieuses ou un oncologue.

Quels tests devez-vous passer pour vérifier le foie??

Le moyen le plus rapide et le plus simple de détecter les dommages aux tissus hépatiques est un test sanguin biochimique. Que donne cette recherche? La biochimie du sang permet d'identifier plusieurs indicateurs caractéristiques indiquant un dysfonctionnement de l'organe le plus important:

  • Le niveau des enzymes hépatiques AST et ALT. Leur augmentation indique la destruction des hépatocytes et peut être un signe d'hépatite, de cirrhose ou de cancer du foie. Plus l'indicateur est élevé, plus l'organe est endommagé..
  • Bilirubine. Une augmentation de son taux indique que la bilirubine n'est pas excrétée du corps, mais s'accumule dans le sang, ce qui entraîne une jaunisse obstructive et peut être le signe de problèmes hépatiques graves.
  • Albumen. Une protéine fabriquée par le foie. Avec la cirrhose et d'autres dommages aux cellules hépatiques, son taux dans le sang diminue.
  • Phosphatase alcaline. Une augmentation du niveau de cette enzyme peut indiquer le développement d'un processus tumoral dans le foie..

En outre, ils effectuent un test sanguin pour les marqueurs de l'hépatite virale, prélèvent du sang pour une analyse générale. Pour vérifier le foie et le pancréas, une analyse de l'activité enzymatique est effectuée, le niveau de gammaglobuline et de bilirubine est déterminé et les matières fécales, le sang et l'urine sont examinés.

Méthodes de diagnostic

Le moment optimal pour passer les tests est le matin; vous devez faire un don de sang à jeun. La veille du don de sang pour analyse, vous devez arrêter de boire de l'alcool. Un certain nombre d'études instrumentales aideront à voir plus précisément le tableau clinique de la maladie:

  • Examen échographique (échographie) du foie. Il s'agit d'une procédure totalement indolore et sûre qui vous permet de déterminer la taille du foie, la présence d'une tumeur ou d'un kyste et de clarifier le degré de lésion de ses tissus. La procédure ne nécessite pas de préparation particulière. Cependant, un jour avant, il est nécessaire de s'abstenir de manger des aliments qui provoquent une augmentation de la production de gaz dans l'intestin.
  • Tomodensitométrie (TDM) et imagerie par résonance magnétique (IRM). Les méthodes de recherche les plus modernes et les plus informatives qui vous permettent d'obtenir une image multidimensionnelle du foie et de déterminer avec précision le degré de ses dommages.
  • Biopsie du foie. Il s'agit d'une procédure très désagréable et douloureuse, elle n'est prescrite que dans les cas graves, en cas de suspicion de tumeur maligne ou d'hépatite C..
  • Scan du foie (radionucléide). La méthode est basée sur l'introduction d'un agent de contraste spécial dans la veine, qui est transporté à travers le corps avec la circulation sanguine et pénètre dans le foie. Cela vous permet d'examiner l'organe à l'aide d'un scanner spécial et de détecter la présence de kystes, de tumeurs, de déterminer la taille de l'organe malade et le nombre de cellules affectées.
Comment tester votre foie pour la cirrhose?

Comment vérifier la fonction hépatique en cas de suspicion de cirrhose? Les méthodes de diagnostic dans ce cas sont très similaires. Le patient doit donner du sang pour l'analyse générale, biochimique et les marqueurs de l'hépatite virale, l'analyse PCR. Si nécessaire, faire une échographie ou une tomodensitométrie de l'organe, utiliser la méthode de recherche par radio-isotope (scintigraphie).

Comme mesures diagnostiques supplémentaires, la fibrogastroduodénoscopie et la biopsie hépatique sont prescrites. La laparoscopie est une autre méthode de recherche instrumentale moderne. Elle est réalisée sous anesthésie générale. Pendant la procédure, un tube optique est inséré à travers une petite incision dans la cavité abdominale, permettant non seulement d'examiner la surface du foie et de voir les changements pathologiques, mais aussi de prélever un morceau de tissu pour examen.

Comment vérifier votre foie à la maison?

Les médecins vous exhortent à faire plus attention à votre propre santé et périodiquement (au moins 1 fois par an), à subir un examen afin d'identifier en temps opportun les pathologies dangereuses. Comment vérifier le foie d'une personne à la maison? L'apparition des panneaux d'avertissement énumérés ci-dessus devrait être alarmante. De plus, assurez-vous de faire attention à l'état de la peau. Les dommages au foie peuvent être indiqués par des paumes rouges «hépatiques», l'apparition d'un excès de poids, de la cellulite, des éruptions cutanées.

Avec des problèmes de foie, le volume de l'estomac augmente sensiblement, une mauvaise haleine apparaît, des saignements des gencives, la langue est généralement enduite. La miction devient plus fréquente, l'urine devient jaune foncé ou rougeâtre et les matières fécales se décolorent. La peau devient trop sèche, les cheveux se salissent rapidement.

Le matin, de l'amertume apparaît dans la bouche, il n'y a pas d'appétit et une sensation de nausée apparaît. Pendant la journée, la faiblesse, la somnolence sont poursuivies, une perte de force se fait sentir et la nuit, une personne ne peut pas dormir et souffre d'insomnie. Lorsque ces sensations sont accompagnées d'une douleur sourde constante dans l'abdomen (à droite), d'une lourdeur, d'une gêne après avoir mangé, d'une indigestion et de troubles des selles, la peau et la sclère des yeux acquièrent une teinte ictérique - il est temps de sonner l'alarme et de consulter un médecin dès que possible.

Vérifiez le foie avec des betteraves

Vous pouvez faire un petit test à la maison pour vous assurer que vous avez des problèmes de foie. Par exemple, vérifiez le foie avec des betteraves. Pour ce faire, c'est très simple, il vous suffit de manger une betterave bouillie, de préférence le matin. Si le foie est en ordre, l'urine ne deviendra rougeâtre qu'après 12 à 16 heures. Si l'organe a subi des dommages, vous remarquerez un changement de couleur de l'urine après 3-4 heures.

Bandes de foie

Un autre moyen populaire consiste à utiliser des bandelettes de test hépatiques spéciales, qui peuvent être achetées à la pharmacie. Cette méthode express ne diffère pratiquement pas d'un test similaire pour déterminer la grossesse. Il vous suffit de plonger la bandelette dans un pot d'urine et de surveiller les réactions ultérieures. Si la bandelette réagit, ce sera une confirmation qu'il y a des problèmes avec le foie..

Cette bandelette est sensible à deux enzymes hépatiques: la bilirubine et l'urobilinogène. Si leur niveau est augmenté, le test le montrera immédiatement. Si l'organe est sain, le test de bilirubine doit être négatif. Dans les cas où le taux d'urobilinogène diffère de la norme, des troubles circulatoires dans le foie ou une thrombose de la veine hépatique sont possibles. Les résultats du test doivent être définitivement rapportés au médecin lors de la consultation.

Ainsi, au stade préliminaire, vous pouvez évaluer vous-même l'état du foie. À l'avenir, il est nécessaire de subir un examen complet et de commencer le traitement dès que possible..