Quels tests sont effectués pour les parasites dans le foie

Les parasites qui vivent dans le foie humain sont capables de frapper tout le corps dans son ensemble. Pendant longtemps, des symptômes désagréables peuvent déranger, mais peu de gens se rendent compte qu'ils sont associés aux habitants de l'organe.

Pourquoi les parasites apparaissent-ils dans le foie humain, les symptômes et le traitement, comment apparaissent-ils et comment sont-ils effectués? Ces questions et bien d'autres seront répondues ci-dessous..

Raisons de l'apparition

La plupart des parasites, par exemple, l'amibe, la lamblia, etc., peuvent pénétrer dans le corps des manières suivantes:

  • travaillant dans le jardin, une personne ne suit pas les règles de sécurité: elle ne se lave pas les mains, ne met pas de gants;
  • contact avec des animaux malades;
  • boire de l'eau non bouillie;
  • non-respect des règles d'hygiène personnelle;
  • consommation fréquente de sushis;
  • mauvaise transformation de la viande et du poisson avant de manger.

Les gens qui chassent, se cachent et même les vétérinaires sont souvent infectés..

Variétés de parasites

Les types de parasites dans le corps humain peuvent être divers, mais comme le montre la pratique, il est le plus souvent peuplé des types suivants:

Quels parasites vivent dans le foie humain?

Certains types de protozoaires ou de vers peuvent provoquer le développement d'une infection parasitaire. Mais peu importe ce qui est devenu l'agent causal de l'infection, une personne doit se rendre à l'hôpital le plus tôt possible. Sinon, tout le corps commencera à s'affaiblir et les toxines se répandront rapidement dans tout le corps..

En l'absence de traitement, la condition s'aggravera chaque jour. La maladie hépatique parasitaire dépend des parasites hépatiques d'une personne.

Vous pouvez distinguer parmi eux:

  1. Ascaridiose. Une fois les parasites colonisés, un microabcès du foie commence, les tissus meurent. L'agent causal de la maladie est les vers ronds, ce sont les vers ronds. Leur longueur peut atteindre une quarantaine de centimètres, ils se déplacent autour du corps sans trop de difficulté. Les helminthes dans le foie provoqueront par la suite des troubles nerveux, des hallucinations. La plupart des patients souffrent de cauchemars et ne peuvent pas bien dormir..
  2. Échinococcose. La maladie est plus sensible aux amoureux et aux propriétaires d'animaux. Les parasites pénètrent dans le corps à partir de la fourrure des animaux. Le principal avantage dans ce cas est que la maladie n'est pas transmise aux autres membres de la famille. Les œufs d'échinocoques éclatent le plus souvent dans l'estomac, puis, pénétrant dans la circulation sanguine, ils commencent à se propager davantage à travers les organes. La première étape dure de cinq à quinze ans.
  3. Giardiase. La plupart des scientifiques estiment que plus de la moitié de la population mondiale est touchée par les parasites. Les dommages parasites au foie entraînent le colmatage des canaux, le développement de l'inflammation commence. Les patients peuvent souffrir d'éruptions cutanées. Les symptômes aigus sont plus fréquents chez les enfants.
  4. Schistosomiase. La maladie est dangereuse, se développe après l'entrée des trématodes dans le corps. Ce sont de véritables douves sanguines qui migrent non seulement vers le foie, mais aussi vers la vessie. La longueur des parasites n'est pas grande - pas plus de vingt millimètres. Les parasites pénètrent dans le corps par la peau, lorsqu'une personne se baigne dans un réservoir infecté. Les dommages au foie par les parasites sont dangereux car les veinules commencent à se boucher, la pression augmente.
  5. Amibiase. Les organismes sont unicellulaires, pénètrent dans le corps par des mains non lavées. Ils pénètrent dans le foie à partir du gros intestin, après quoi un abcès amibien ou une hépatite commence à se développer.

S'il y a des vers, des vers hépatiques ou autre chose dans le foie, la qualité de vie de la personne commencera à décliner rapidement. Les signes de parasites dans le foie humain ne vous feront pas attendre longtemps.

Symptômes parasites

Immédiatement après l'infection, les parasites commencent à s'adapter à de nouvelles conditions de vie. Peu à peu, ils peuplent le foie, les intestins et d'autres organes..

S'il y a des parasites dans le foie, les symptômes à un stade précoce indiqueront qu'il y a une sorte de dysfonctionnement dans le corps. Le danger réside dans le fait que seuls quelques pour cent des patients se rendent à l'hôpital pour obtenir de l'aide à ce stade. Beaucoup de gens ne se doutent même pas à quoi de tels signes sont associés..

Vous pouvez comprendre qu'il est temps de consulter un médecin par les symptômes suivants:

Dans les cas avancés, les symptômes sont plus prononcés et ils ressemblent à ceci:

  • sensation de douleur dans la région du foie;
  • la présence de vomissements et de nausées;
  • l'apparition d'une odeur désagréable de la cavité buccale;
  • perte de poids rapide;
  • démangeaisons et autres inconforts dans l'anus;
  • avoir faim malgré la satiété dans l'estomac.

Lorsqu'il s'agit de vers du foie ou d'autres parasites d'une personne, les symptômes augmentent chaque jour et le pronostic dans ce cas dépend uniquement de la rapidité avec laquelle la personne leur a prêté attention et commencé le traitement.

Diagnostique

Comment vérifier le foie pour les parasites?

Pour les identifier, une personne doit se soumettre à un examen complet comprenant les activités suivantes:

  • examen de l'urine et des selles du patient;
  • test sanguin;
  • sondage;
  • examen de la bile au microscope;
  • radiographie du foie et d'autres organes.

Si nécessaire, un examen endoscopique peut être effectué. L'examen des helminthes et autres parasites ne prend pas beaucoup de temps, vous pouvez obtenir des résultats de test fiables en quelques jours.

Danger d'infection

Les conséquences des maladies qui se développent après l'installation des parasites peuvent être dangereuses et désagréables, elles comprennent:

  • l'apparition de problèmes liés à la digestion;
  • affaiblissement de l'immunité;
  • empoisonnement du corps avec les déchets de parasites;
  • perte de poids rapide;
  • maladies de la peau;
  • perte de cheveux et ongles cassants;
  • cauchemars, troubles du sommeil;
  • développement de maladies d'autres organes.

Les patients s'inquiètent de la constipation, de la diarrhée, la nourriture est mal absorbée.

Méthodes de traitement

En cas de sélection incorrecte des médicaments ou de calcul de la posologie incorrecte, les parasites peuvent s'adapter et la maladie se transforme en une forme chronique.

Important! Il est interdit d'essayer d'éliminer les parasites par vous-même..

Nettoyer le foie des parasites, en particulier dans les cas avancés, peut prendre beaucoup de temps et le résultat n'est pas toujours réussi. Dans certains cas, les parasites parviennent à s'attacher si fortement que seul un traitement palliatif peut aider..

Les recommandations de traitement sont les suivantes:

  1. Les vers hépatiques chez l'homme et d'autres parasites ne peuvent être détectés que par un médecin, c'est pourquoi la première chose qu'un patient doit faire est de se rendre à l'hôpital. Après avoir réussi les tests et passé un examen supplémentaire, le diagnostic final sera posé.
  2. La charge sur le foie doit être réduite: arrêtez de manger sucré, épicé, frit. Il est interdit de prendre des médicaments de manière incontrôlable sans consulter au préalable un médecin..
  3. Pour éliminer un type spécifique d'agent pathogène, vous devez suivre un traitement médicamenteux. Il est interdit de choisir un médicament seul, seul un spécialiste qualifié peut le faire.
  4. Une fois le traitement terminé, il est important de suivre certaines règles: ne pas abuser des mauvaises habitudes, saturer le corps de minéraux et de vitamines utiles. Pour éviter une réinfection, vous devez vous protéger des erreurs du passé..

Selon la gravité de la situation, le traitement peut avoir lieu en ambulatoire ou en milieu hospitalier. Dans les cas particulièrement avancés, une intervention chirurgicale est indispensable..

Médicaments pour le traitement

Le médicament contre les parasites dans le foie humain est choisi par le médecin traitant et cela dépend du type de parasites vivant.

Les principaux types de médicaments:

  1. Traitement de la giardiase. Pour le traitement, des agents antiparasitaires sont prescrits, par exemple Trichopolum ou Tinidazole. Moyens nécessaires pour améliorer le fonctionnement du système digestif, probiotiques.
  2. Traitement de l'amibiase. Des médicaments antiparasitaires puissants sont prescrits - Delagil, Nifuratel, Metronedazole. Il est recommandé de prendre des compléments alimentaires comme fonds supplémentaires. Avec leur aide, les processus de régénération sont accélérés, le métabolisme des cellules est amélioré..
  3. Schistosomiase. Comment se débarrasser des parasites du foie dans ce cas? Il est recommandé de prendre Praziquantel. La posologie est calculée par le médecin individuellement pour chaque patient et dépend du poids de la personne.
  4. Traitement des échinocoques. Un traitement antiparasitaire est prescrit, en présence de néoplasmes kystiques dans le foie, une intervention chirurgicale est effectuée.
  5. Ascaridiose. La tâche principale dans ce cas est de débarrasser le corps des dommages toxiques. Afin de se débarrasser des helminthes, Pirantel, Levamisole est prescrit. Des médicaments sont nécessaires pour augmenter le taux d'hémoglobine. Après une thérapie, trois semaines plus tard, le patient est à nouveau testé.

Comment traiter les parasites dans le foie peut être vu juste au-dessus. Pour que la thérapie réussisse et que le problème disparaisse, il doit être complexe..

Méthodes traditionnelles de traitement

Comment éliminer les parasites du foie avec des remèdes populaires? La question est posée par beaucoup, mais il convient de noter que même si un tel traitement est utilisé, il doit être contrôlé par le médecin traitant. Ci-dessous, nous verrons comment éliminer les parasites du foie et quelles méthodes sont les meilleures pour cela..

Graines de citrouille

Le produit a bien fait ses preuves non seulement en termes de traitement, mais aussi de prévention. Prenez des graines fraîches, retirez la coquille. Mangez trois cuillères à soupe avant les repas trois fois par jour. Si nécessaire, vous pouvez laver les graines avec beaucoup d'eau. Le cours d'un tel traitement dure 21 jours..

La purification des parasites avec des remèdes populaires peut être effectuée comme suit:

  1. Armoise. Sécher l'herbe, moudre dans un moulin à café. Séparez trois cuillères des matières premières, versez 250 millilitres d'eau bouillante dessus. Divisez le bouillon obtenu en trois portions, buvez une demi-heure avant les repas.
  2. Un mélange d'ail et de lait. Prenez une tête moyenne d'ail, 250 ml de lait. Hachez l'ail, ajoutez le lait, faites cuire 5 minutes à feu doux. Prenez 80 ml trois fois par jour. Le cours du traitement dure une semaine.
  3. Décoction d'assaisonnement. Cette méthode peut être utilisée pour le traitement par des adultes, à condition qu'il n'y ait pas de gastrite ou d'ulcère. Vous aurez besoin d'ail moulu, de gingembre, de clous de girofle, de moutarde, de poivron rouge moulu. Mélangez tous les composants dans des proportions égales. Séparez une demi-cuillère du mélange obtenu, versez deux cents millilitres d'eau bouillante, laissez infuser pendant une demi-heure. Le bouillon est pris une cuillère à soupe trois fois par jour. Veuillez noter que le mélange est épicé, vous devez le boire avec beaucoup d'eau.

Il n'est pas recommandé de traiter les vers dans le foie chez les enfants par les méthodes énumérées ci-dessus.Dans ce cas, seul un médecin a le droit de choisir un traitement.

La prévention

Les parasites contribuent à une diminution de l'immunité, nuisent au travail de nombreux organes et peuvent entraîner des complications.

Pour réduire la probabilité de leur pénétration dans le corps, il existe des mesures simples que chaque personne peut prendre:

  1. Suivez les règles d'hygiène personnelle.
  2. Lavez-vous les mains avec du savon et de l'eau après être allé aux toilettes, à l'extérieur, dans les lieux publics.
  3. Il est permis de ne manger que les fruits et légumes qui ont été préalablement lavés.
  4. Nager dans les plans d'eau ou les rivières, il est interdit d'avaler de l'eau.
  5. Le poisson ou la viande doivent être bien cuits ou frits. Une attention particulière doit être portée aux poissons pêchés dans les rivières lors de la cuisson.
  6. Lors de l'achat de sushis, faites attention à la réputation de l'établissement.
  7. Soyez prudent lorsque vous manipulez des animaux. Lavez-vous immédiatement les mains avec du savon et de l'eau..
  8. Les parents doivent expliquer à leurs enfants à quel point les parasites sont dangereux.

Les parasites dans le foie et le corps dans son ensemble sont non seulement désagréables, mais également dangereux. Si vous suspectez une infection, consultez votre médecin dès que possible. N'oubliez pas que plus vous commencez le traitement tôt, moins vous attendez de conséquences..

Tests sanguins pour les parasites

8 minutes Auteur: Lyubov Dobretsova 1142

  • Concepts de base des parasites
  • Indications d'analyse
  • Variétés de tests sanguins
  • Résultat
  • Vidéos connexes

L'invasion de parasites dans le corps (invasion) provoque un certain nombre de maladies sous le nom général de parasitose. Dans la plupart des cas, la maladie se caractérise par des symptômes aigus causés par deux facteurs: des dommages mécaniques au tissu muqueux du système digestif causés par des parasites et un empoisonnement du corps par des déchets toxiques de leur activité vitale. Un test sanguin pour les parasites vous permet de diagnostiquer des variétés de parasitose et de choisir les tactiques de traitement optimales.

Concepts de base des parasites

Les parasites sont des microorganismes pathogènes qui assurent leur propre viabilité en absorbant les nutriments du corps d'une autre espèce biologique. Les infections à protozoaires chez l'homme sont provoquées par deux principaux types de parasites:

  • protozoaires ou unicellulaires;
  • helminthes ou vers (nématodes, cystodes, trématodes).

Moyens de pénétration d'agents pathogènes dans le corps humain:

  • ménage - à travers des articles ménagers infectés, des articles d'hygiène, des gadgets, etc.
  • fécale-orale - si les règles d'hygiène des mains ne sont pas suivies;
  • alimentaire (autrement alimentaire) - avec des produits contaminés, de l'eau sale;
  • contact - infection par des porteurs de parasites (personnes, oiseaux et animaux)
  • enveloppé - à travers les pores muqueux et cutanés;
  • transmission - par le sang (y compris intra-utérin, de la mère à l'enfant).

Dans certains cas, une infection aéroportée est enregistrée. Les helminthes se distinguent par des taux de survie élevés, qui sont fournis par:

  • capacités d'adaptation;
  • augmentation de la fertilité;
  • long cycle de vie;
  • production de substances anti-enzymatiques;
  • résistance aux influences extérieures (les œufs d'helminthes peuvent persister longtemps).

De plus, certains types de vers sont capables de muter, c'est-à-dire de tromper le système immunitaire humain, qui produit des anticorps contre les parasites. La principale raison de l'infection par des infections à protozoaires est le non-respect des normes sanitaires et hygiéniques et des règles d'hygiène individuelle..

Indications d'analyse

Un test sanguin pour les helminthes, tout d'abord, est prescrit en fonction des plaintes symptomatiques du patient:

  • selles intenses (diarrhée);
  • libération réflexe du contenu de l'estomac (vomissements);
  • perte de poids sans changer de régime;
  • digestion douloureuse (dyspepsie);
  • température corporelle subfébrile (37–38 ° C) et fébrile (38–39 ° C);
  • flatulences et éructations;
  • douleur dans la région abdominale;
  • polyphagie (augmentation de l'appétit);
  • manifestations cutanées allergiques;
  • hypoactivité dans le contexte d'un état psychoémotionnel instable.

L'étude est incluse dans la liste des analyses dont les résultats doivent être présentés lorsqu'un enfant entre à l'école et dans un établissement d'enseignement préscolaire. Une analyse des vers doit être passée:

  • le personnel médical;
  • les professeurs de maternelle et les nounous;
  • les employés des entreprises de commerce et de restauration publique;
  • éleveurs.

La recherche d'helminthiase est effectuée chez les enfants présentant des épidémies de parasitose dans les jardins d'enfants, les établissements d'enseignement.

Le médecin peut prescrire une étude pour une éventuelle infection par des parasites sur la base des résultats d'une analyse clinique générale (OCA) du sang, dans laquelle les indicateurs des éosinophiles et des leucocytes dépassent considérablement les normes établies.

L'helminthiase est plus souvent enregistrée chez les enfants que chez les adultes, par conséquent, à des fins prophylactiques, il est recommandé d'examiner le sang pour détecter la présence de parasites chez un enfant après les vacances d'été.

Variétés de tests sanguins

Les méthodes de microscopie sanguine de laboratoire suivantes sont utilisées pour diagnostiquer les helminthiases:

  • ELISA;
  • PCR;
  • RÉCIF;
  • test de résonance végétative (méthode Voll).

ELISA est le nom d'un test sanguin pour les parasites, qui est prescrit dans la plupart des cas. L'abréviation signifie dosage immunoenzymatique. La méthode ELISA est basée sur la réaction antigène-anticorps. Les tâches de l'étude comprennent la détection du parasite et l'évaluation de la réponse immunitaire du corps /

Les anticorps, sinon les immunoglobulines (Ig) sont des composés spécifiques de protéines destinés à la différenciation de l'antigène, et à son éradication (destruction). Les antigènes sont des micro-organismes étrangers qui causent des maladies. Lorsqu'un agent étranger est introduit dans le corps, la production active d'immunoglobulines commence.

Dans le cas d'un diagnostic d'infection protozoaire, les helminthes ou parasites unicellulaires agissent comme des antigènes. Un test d'immunosorbant lié à une enzyme est une étude en deux étapes du comportement des anticorps par rapport aux antigènes. Le micro-organisme étranger primaire (échantillon de laboratoire) est placé sur la surface de test et le matériel biologique du patient (sang) y est ajouté.

Les anticorps différencient l'antigène en «leur propre» (appartenant au système immunitaire) ou «étranger». Dans le premier cas, la réaction ne se produit pas, dans le second, les immunoglobulines tenteront d'éliminer l'étranger en formant un anneau autour de lui. Ainsi, un complexe antigène-anticorps se forme.

A ce stade, les immunoglobulines impliquées dans la réaction sont identifiées, ce qui permet d'identifier l'agent causal de l'infection. Et l'intensité de leur production est également évaluée, ainsi que le taux de formation de complexes immuns. À la deuxième étape, une enzyme spéciale est attachée au complexe formé et la réaction enzymatique du changement de couleur est observée.

La réaction est évaluée à l'aide d'un colorimètre ELISA (analyseur), qui montre l'intensité de la couleur. Le plus brillant, le plus saturé la concentration de parasites est enregistrée dans le corps. Au cours de l'étude, trois immunoglobulines principales (IgA, IgM, IgG) sont déterminées, et deux supplémentaires (IgD et IgE).

Le décodage de l'analyse des anticorps anti-helminthes est réalisé selon trois critères:

  • un résultat qualitatif pour la présence ou l'absence de parasites (indiqué dans la forme finale comme "positif" ou "négatif");
  • le résultat quantitatif détermine le degré d'activité des vers;
  • le rapport d'anticorps reflète le stade du processus infectieux (indiqué dans le formulaire de recherche par «plus» et «moins»).

Pour les trois principales immunoglobulines, les indicateurs ELISA finaux peuvent être interprétés comme suit:

AnticorpsDiagnostic
IgMIgGIgA
---résultat négatif (absence d'anticorps)
-+-la présence d'immunité après l'infection
++/-+/-parasitose aiguë
+++exacerbation de la parasitose chronique
-+/-+/-parasitose chronique sous forme latente
-récupération

Les immunoglobulines apparaissent dans le sang à des intervalles de temps différents, par rapport au temps de pénétration des parasites dans l'organisme. L'IgM est le premier à réagir à l'infection protozoaire; sa présence peut être détectée le septième jour après l'infection. Ce type d'anticorps reste dans le sang pendant environ 60 jours..

L'IgA apparaît aux jours 14–28. Après un traitement anthelminthique, cela dure un mois. Une nouvelle détection des IgA indique une parasitose chronique. L'analyse des IgG ne montrera pas plus tôt qu'un mois après l'invasion. Les anticorps persistent dans le corps pendant environ six mois.

ELISA a une précision diagnostique élevée, est abordable et suffisamment confortable pour le patient. La microscopie est effectuée pour rechercher une ou plusieurs infections. Les inconvénients de l'étude incluent le coût élevé d'une analyse complète (pour tous les types de parasites).

Variétés de parasitoses déterminées par ELISA

À l'aide d'un dosage immunoenzymatique, un nombre important d'invasions parasitaires peut être déterminé. Le tableau montre les noms des principales infections à protozoaires, leurs agents responsables et la zone de localisation dans le corps.

ParasiteMaladieLocalisation
échinocoqueéchinococcosefoie, poumons
douves hépatiquesopisthorchiaseorganes du système hépatobiliaire
douve hépatique ou géantefasciolosevésicule biliaire, foie, voies biliaires
Leishmaniala leishmaniosepoumons, foie, peau, rate
ascarisascaridioseintestins, pancréas, foie
trichinellatrichinoseintestins, muscles
Lambliagiardiaseintestins, foie, vésicule biliaire
ténia du porcténiaseintestin grêle
toxocaratoxocarosecœur, poumons, cerveau, muscles, système hépatobiliaire, organes de la vision

Préparation au diagnostic

L'analyse des anticorps contre les helminthes est donnée dans le domaine de la préparation préliminaire. Pour obtenir des résultats objectifs, le patient doit respecter les conditions suivantes:

  • trois jours avant le prélèvement sanguin, éliminer les aliments gras, les aliments épicés et salés, les boissons alcoolisées, les aliments sucrés, le café et les sodas de l'alimentation.
  • exclure la prise de médicaments 2 à 3 jours à l'avance (en cas de médicaments vitaux, un médecin doit être informé de leur utilisation);
  • à la veille de la procédure, limiter l'entraînement sportif et les autres activités physiques;
  • observer le régime de jeûne pendant 8 à 12 heures avant l'analyse (le sang ne doit être donné qu'à jeun);
  • abandonner la nicotine au moins une heure avant la procédure (ne pas fumer).

La veille de l'étude et le jour du prélèvement sanguin, vous ne pouvez pas subir d'examen radiographique et fluorographique, assister à des séances de physiothérapie. La négligence des conditions de préparation conduit à l'obtention de résultats de microscopie sanguine non informatifs et inexacts pour la présence de parasites.

La réaction en chaîne par polymérase (PCR) est une technique de diagnostic qui vous permet de détecter un parasite et de déterminer sa structure génétique. La recherche est basée sur la copie en plusieurs étapes d'un fragment d'ARN (amplification). Le sang est placé dans un réacteur spécialisé (amplificateur), où l'ADN et l'ARN sont clivés sous l'influence de la température.

Pour identifier les sections d'ADN et d'ARN nécessaires, des réactifs spéciaux sont ajoutés, dont l'attachement à la molécule d'ADN et d'ARN vous permet de construire une copie de l'antigène. Au cours de l'étude, plusieurs copies de la structure génétique du parasite se forment, ce qui détermine sa présence et sa variété.

Un résultat qualitatif est interprété comme «négatif» (pas d'helminthiase) ou «positif» (infection parasitaire). La préparation de l'étude est identique aux conditions de l'ELISA.

La réaction d'immunofluorescence pour la détermination des helminthiases est une méthode de diagnostic express. Le RIF est basé sur la formation et l'évaluation de complexes immuns formés par les immunoglobulines sanguines du patient et les antigènes de laboratoire traités avec des fluorochromes.

Sous l'influence des rayons ultraviolets, les complexes formés commencent à briller, ce qui les rend faciles à détecter au microscope à fluorescence. L'inconvénient de cette méthode est sa capacité à diagnostiquer avec précision la maladie uniquement avec une grande accumulation d'helminthes. Les activités préparatoires sont similaires au dosage immunoenzymatique.

Test de résonance végétative

La méthode Voll est un diagnostic d'électropuncture alternatif, et n'est pratiquement pas utilisée dans les cliniques conventionnelles. Pour déterminer la pathologie, les résultats de la mesure de la résistance électrique de la peau sur les doigts des membres supérieurs et inférieurs sont utilisés. L'exactitude des informations contenues dans les résultats peut être discutable.

Le test sanguin prescrit par un médecin dépend des capacités du laboratoire ou de la viabilité financière du patient. Vous pouvez donner du sang pour les infections parasitaires dans les centres de diagnostic Helix, Invitro, Citylab situés à Moscou et dans d'autres grandes villes, ainsi que dans les hôpitaux régionaux et régionaux. Les résultats de l'étude sont remis au patient ou envoyés par e-mail.

En cas de résultats insatisfaisants, il est nécessaire de consulter un parasitologue qui sélectionnera un schéma thérapeutique individuel et une posologie d'antiprotozoaires. Après le traitement antiparasitaire, le dosage immunoenzymatique des vers et des protozoaires doit être répété.

Résultat

Les parasites - les micro-organismes unicellulaires et les helminthes les plus simples, pénètrent dans le corps humain et provoquent des maladies protozoaires aiguës et chroniques. L'infection peut survenir par des mains non lavées, des aliments contaminés, des articles ménagers et des articles d'hygiène, d'une personne à l'autre.

Les facteurs provoquant l'apparition d'infections parasitaires sont le non-respect des normes sanitaires et hygiéniques dans les aliments et le non-respect des règles d'hygiène personnelle. Avec les parasites qui se sont installés dans le corps, une intoxication sévère peut se développer avec des symptômes caractéristiques (diarrhée, vomissements, hyperthermie, douleurs intestinales, éruptions cutanées, etc.).

Un traitement de haute qualité des infections à protozoaires est assuré par un diagnostic rapide. La principale méthode pour examiner le sang pour détecter la présence de parasites est un test immunoenzymatique (ELISA). Avec son aide, les caractéristiques qualitatives et quantitatives de la présence dans le corps des helminthes et des protozoaires sont déterminées.

L'analyse est basée sur l'étude du complexe «antigène-anticorps», c'est-à-dire l'évaluation de la réponse de l'organisme à l'invasion parasitaire. Avant de prélever du sang, une préparation préalable est nécessaire.