Allergie avec cirrhose du foie

Comment les allergies et le foie sont-ils liés? Certains affirment qu'une réaction allergique se développe en raison d'une violation de la fonctionnalité de la glande. D'autres insistent sur la version selon laquelle le nettoyage du foie aidera à se débarrasser de toutes les manifestations d'allergies..

Cependant, on sait avec certitude que les allergies et le foie sont étroitement liés les uns aux autres. Mais cela ne signifie pas que la source des manifestations allergiques est exclusivement le foie, car de nombreuses autres causes sont distinguées..

La relation entre le foie et les allergies

De nombreuses personnes associent les manifestations pathologiques d'une réaction allergique à un dysfonctionnement du tractus gastro-intestinal, du système immunitaire, mais il ne faut pas négliger le foie. Après tout, l'organe apparaît comme une sorte de filtre dans le corps, à la suite de la dégradation duquel se développent diverses maladies..

Le foie nettoie le sang des composants toxiques, élimine les substances nocives du corps, participe à la production de vitamines et de composés utiles.

Si la glande a des lésions organiques, elle ne peut pas faire face pleinement à sa fonctionnalité. Cela signifie que les toxines s'accumulent dans le corps, que l'élimination des substances nocives est lente ou qu'elles ne sont pas du tout éliminées.

Pour cette raison, des symptômes allergiques apparaissent - rhinite, inflammation des muqueuses, éruptions cutanées, déchirures, éternuements, toux, etc..

Il est nécessaire de faire la distinction entre les manifestations cutanées dues à des pathologies hépatiques et allergiques. Dans le premier cas, la raison est un dysfonctionnement de l'organe, et dans le second, une réponse immunitaire incorrecte.

L'accumulation de substances toxiques a les raisons suivantes:

  1. Alimentation déséquilibrée.
  2. Stress constant.
  3. Carence en vitamines, minéraux dans le corps.
  4. Consommation d'aliments riches en substances nocives.
  5. Situation écologique.
  6. Consommation d'alcool, tabagisme.
  7. Exercice excessif, manque de sommeil.

Avec l'accumulation de substances toxiques dans le corps, non seulement le foie souffre, mais également d'autres organes internes, systèmes.

La signification fonctionnelle du foie

Le foie est un organe unique important dans le corps humain, qui possède une fonctionnalité étendue:

  • Régule la concentration des composants utiles dans le corps, favorise leur distribution.
  • Forme des réserves de substances essentielles, telles que le glycogène.
  • Le foie produit des enzymes, des vitamines, des composés hormonaux (stéroïdes, thyroïde).
  • Le fer neutralise et élimine les substances toxiques.
  • Affecte l'état du système immunitaire (maintient les performances du système immunitaire), car il est impliqué dans le mouvement des immunoglobulines dans le corps.
  • Participe activement aux processus métaboliques, contrôle la coagulation sanguine.

Compte tenu de toutes les fonctions de l'organe, il est tout à fait naturel que le corps humain ne puisse pas fonctionner pleinement sans le foie..

Symptômes de pathologies hépatiques avec allergies

Le foie est capable d'influencer d'autres processus dans le corps si sa fonctionnalité est altérée. Lorsque l'influence des facteurs allergiques est tracée pendant une longue période, le patient présente des symptômes caractéristiques. Il peut être faible ou prononcé - en fonction des caractéristiques individuelles, de l'exposition à un allergène et d'autres facteurs.

Ainsi, les patients s'inquiètent d'une toux improductive, d'une congestion nasale et d'autres symptômes qui accompagnent le rhume. La raison - des substances toxiques se déposent sur la membrane muqueuse, l'irritent.

Des taches rouges, des éruptions cutanées de type urticaire, des signes hépatiques particuliers apparaissent sur la peau d'une personne. Ces symptômes indiquent que le foie ne fait pas face, le corps essaie de se débarrasser des toxines par la sueur..

  1. Augmentation de la production de gaz, ballonnements.
  2. Troubles dyspeptiques - problèmes du tube digestif, nausées, vomissements, diarrhée.
  3. Labilité des paramètres artériels, maux de tête, vertiges. Ces symptômes se développent lorsque des toxines pénètrent dans la circulation sanguine d'une personne..

Ces symptômes sont une conséquence de la congestion hépatique. Après avoir nettoyé la glande, ils se stabilisent d'eux-mêmes..

Pourquoi une allergie hépatique se produit-elle??

Une réaction allergique chez l'homme n'est pas toujours associée à des toxines que le foie humain ne peut pas éliminer. Un phénomène similaire peut se développer en raison du pollen, du gluten dans les aliments. Les allergènes sont la poussière, les poils d'animaux, les produits chimiques ménagers.

Un adulte et un enfant peuvent souffrir de manifestations allergiques. Manger des aliments contenant des produits chimiques accumule des toxines dans le foie. Les symptômes n'apparaissent pas immédiatement après l'utilisation, avec un mauvais fonctionnement de la glande, ils s'accumulent et n'apparaissent qu'avec le temps sur la peau humaine.

Les composants toxiques peuvent affecter d'autres organes internes, de sorte que les symptômes diffèrent:

  • S'ils se déposent sur la membrane muqueuse des voies respiratoires, cela provoque une toux improductive, un gonflement du larynx, une congestion nasale, des larmes, une réaction oculaire douloureuse à la lumière.
  • Lorsque le foie échoue, le corps essaie de se débarrasser des toxines à travers les pores de la peau pour se nettoyer. À son tour, cela se manifeste par une hyperémie, la formation de taches rouges locales. La zone de la lésion dépend du degré d'intoxication du corps.
  • L'accumulation de toxines dans le tractus gastro-intestinal entraîne une violation des selles, des vomissements, des nausées.
  • Lorsque des toxines sont dans la circulation sanguine, le patient souffre de vertiges, de maux de tête, de surtensions.

En règle générale, si la cause d'une allergie est un dysfonctionnement du foie, d'autres symptômes sont présents chez l'homme. Ceux-ci incluent la douleur dans l'hypochondre droit, l'amertume dans la cavité buccale, le jaunissement de la peau, la sclérotique des yeux et des muqueuses.

Traitement des pathologies hépatiques associées aux allergies

Vous devez d'abord établir exactement pourquoi les symptômes allergiques apparaissent. Sur la base des résultats des tests, un examen, un traitement est prescrit. Si l'étiologie est due à une insuffisance hépatique, un traitement complexe est recommandé..

Thérapie conservatrice

Tout d'abord, des antihistaminiques sont prescrits - ils réduisent la gravité des symptômes allergiques. C'est Suprastin, Tavegil.

La posologie est déterminée individuellement, en fonction de l'âge du patient..

Pour nettoyer le foie, l'utilisation d'hépatoprotecteurs est nécessaire.

Les médicaments aident à restaurer les cellules hépatiques. Les médicaments suivants sont prescrits:

  1. Carsil. La préparation à base de plantes appartient aux hépatoprotecteurs. Il n'est pas recommandé d'utiliser dans un contexte d'intoxication de toute étiologie et chez les enfants de moins de 5 ans, avec une intolérance organique à l'extrait de chardon-Marie. Le médicament est bien toléré par les patients, ne conduit que dans de rares cas au développement de phénomènes négatifs - nausées, vomissements, perte de cheveux.
  2. Fosfonziale. Médicament hépatoprotecteur prescrit pour diverses pathologies hépatiques chez l'homme. Il n'a qu'une seule contre-indication - l'hypersensibilité, les effets secondaires sont rares. La posologie et le déroulement du traitement sont déterminés individuellement par le médecin..

Les médicaments similaires comprennent Essentiale Forte, Gepagard, Phosphogliv, Rezalut.

Nettoyer le foie avec des remèdes populaires

Lorsque vous traitez avec des méthodes de médecine alternative, vous devez suivre les recommandations - changer de régime alimentaire, manger beaucoup de fruits et de légumes. Vous devez refuser les boissons alcoolisées, les aliments gras, fumés et salés, les boissons gazeuses, le café, le thé noir. Il est interdit de boire de l'eau froide à jeun.

Il existe de nombreuses recettes pour nettoyer le foie dans la médecine traditionnelle. Mais ils sont mieux utilisés après avoir consulté un médecin et posé un diagnostic. Les manifestations allergiques dues à des lésions hépatiques se développent rarement, le plus souvent l'allergie a une étiologie différente.

Les raisins secs font face à la tâche. Il contient un composant spécial - l'inuline (à ne pas confondre avec l'insuline). Les fruits secs nettoient les canaux hépatiques, normalisent le fonctionnement de la glande, améliorent les processus métaboliques, rétablissent la production de bile.

Les raisins secs sont bien lavés à l'eau courante. Après il est trempé pendant 24 heures dans de l'eau minérale. Proportion - une partie de raisins secs en deux parties de liquide. En outre, il existe plusieurs schémas de traitement:

  • Mangez chaque jour 100 g de raisins secs trempés dans de l'eau minérale le matin avant le petit déjeuner. Durée du cours thérapeutique 1 semaine.
  • Buvez de l'eau minérale à base de raisins secs le matin ou juste avant le coucher, mais uniquement à jeun. Boire du liquide plusieurs fois par semaine 5 à 7 fois.
  • Buvez de l'eau minérale et mangez des raisins secs séparément. Le traitement dure une semaine.

Pour nettoyer le foie à la maison, vous pouvez demander de l'aide aux herbes qui procurent des effets cholérétiques. Ils peuvent être combinés.

Les plantes sont utilisées pour nettoyer le foie:

  1. Millepertuis perforé.
  2. menthe.
  3. Pissenlit.
  4. Banane plantain.
  5. Camomille en pharmacie.
  6. Chélidoine.
  7. Rose musquée.
  8. Ortie.
  9. Dymyanka.

Une décoction est préparée à base de plantes médicinales. La recette est la suivante - 50 g d'herbe sont versés dans 500 ml d'eau bouillante, insisté pendant 2 heures. Après avoir été filtré. Le matin, avant les repas, vous devez boire 250 ml, la deuxième partie - avant le coucher. La durée du traitement est de 30 jours. À des fins préventives, vous pouvez boire des décoctions 2 fois par an..

Prévention des allergies

Si la cause de la réaction allergique est un allergène connu, la principale prévention est son élimination ou un contact minimal. Lorsque l'étiologie du développement des allergies est associée au foie, les mesures préventives sont différentes.

Vous devez donc ajuster votre alimentation. Les oignons, l'ail, les bouillons riches en gras, les glaces, les bonbons, les poissons gras, la viande sont exclus du menu. Vous ne pouvez pas boire de café, de boissons énergisantes, de soda, de thé fort, de jus de fruits emballés. Préférez les aliments légers et diététiques.

Le régime doit contenir une quantité suffisante de légumes et de fruits - ils fournissent des vitamines, des minéraux et des fibres végétales au corps.

Si le patient prend des médicaments hépatotoxiques, à des fins de prévention, l'utilisation d'hépatoprotecteurs est requise:

  • Ursofalk - dissout les calculs, réduit la concentration de cholestérol dans le corps, améliore la fonction hépatique.
  • Heptral - restaure la structure des cellules hépatiques, accélère les processus de régénération.

Les cellules hépatiques sont capables de se réparer. Ce processus est influencé par de nombreux facteurs. Plus le corps est jeune, plus le foie se rétablira rapidement. Les mesures supplémentaires pour la prévention des pathologies des glandes comprennent le refus des boissons alcoolisées (l'éthanol détruit les cellules hépatiques), le tabagisme.

Cirrhose du foie - comment vivre

Le problème de l'incidence de la cirrhose hépatique est aujourd'hui très pertinent. Selon les statistiques mondiales, malheureusement, le nombre de patients, de victimes et de décès dus à ce terrible diagnostic augmente chaque année. Avec une maladie telle que la cirrhose du foie, un traitement est possible, mais à certains stades, car à la suite d'un processus assez long, souvent latent, la cause peut être révélée trop tard et finalement, la maladie conduit au cancer. L'Organisation mondiale de la santé a identifié le cancer du foie comme la huitième maladie la plus mortelle.

Le foie est un organe vital

Le foie est un organe unique avec un double apport sanguin, lorsque l'artère hépatique et la veine porte, leurs branches terminales, se connectent pour former un réseau capillaire. Le foie contient de 50 à 100000 lobules, qui se forment autour des veines centrales, puis s'écoulent dans la veine hépatique, puis dans la veine cave inférieure - la plus grande, qui transporte le sang de la moitié inférieure du corps vers notre cœur.

Lorsque le sang traverse le foie, les cellules éliminent les substances toxiques du corps, telles que les bactéries nocives, les cellules sanguines défectueuses et d'autres éléments étrangers. La destruction des globules rouges défectueux conduit à la formation du pigment bilirubine. Les cellules du foie le capturent et le modifient, puis le libèrent dans des canaux spéciaux appelés canaux biliaires. Le développement ultérieur de la maladie entraîne des conséquences et des troubles plus graves..

Le foie a un grand nombre de fonctions qu'il doit remplir, les principales sont les suivantes:

  • la formation de bile par les cellules hépatiques;
  • transport de la bilirubine liée;
  • l'échange de glucose, sa transformation en un amidon spécial, qui est ensuite stocké dans les cellules hépatiques.

Le foie est une véritable «usine» pour notre corps, produisant des protéines, assurant le processus de coagulation du sang, le nettoyant des toxines. En cas de dommages, la densité tissulaire augmente dans l'organe, une pression excessive apparaît, une stagnation du liquide se développe, des complications surviennent associées à l'ouverture des veines, ce qui ne devrait pas être le cas. Le corps commence progressivement à s'empoisonner avec des substances toxiques, d'autres conséquences graves surviennent.

Cirrhose du foie - qu'est-ce que c'est? Dans un état sain, cet organe de notre corps est assez élastique, doux et humide. La cirrhose est cicatricielle, ce qui est une tentative par un organe de restaurer son état antérieur, mais en vain. Lorsque le processus inflammatoire prend de nombreuses années et que le foie est endommagé, les cellules saines sont remplacées par du tissu cicatriciel et, par conséquent, au lieu d'un organe sain, un foie dense, petit et cicatrisé apparaît qui ne peut pas fonctionner correctement..

Quelles sont les causes de la cirrhose?

Les causes de la cirrhose peuvent être très différentes. Tout d'abord, il s'agit des hépatites virales B et C, des hépatoses alcooliques et graisseuses. En outre, la manifestation de la maladie peut être causée par des facteurs héréditaires, si un membre de la famille proche souffre d'une maladie telle que la cirrhose du foie. La médecine moderne considère ces raisons dans le contexte des troubles de l'immunorégulation, du métabolisme. Ces pathologies ne sont pas si courantes et sont plus traitables que d'autres formes de diagnostic. Le diagnostic opportun de la cirrhose du foie vous permet de prolonger la vie d'une personne et de la ramener à un mode de vie à part entière.

L'hépatite virale est l'une des causes les plus courantes de cirrhose du foie. Sa propagation atteint aujourd'hui des proportions énormes, bien que les médecins tentent de trouver la solution au problème avec beaucoup d'optimisme. L'hépatite, contrairement à la cirrhose, n'est pas la "station" finale; si le diagnostic est posé en temps opportun, le foie peut être guéri même avec de graves dommages.

Les méthodes de diagnostic modernes permettent d'établir avec précision le degré de fibrose au moment où le patient a sollicité une aide médicale. Le médecin établit un pronostic et, avec le patient, prend une décision appropriée quand et comment commencer le traitement.

Tout commence par un processus inflammatoire dans le foie, quels que soient les agents pathogènes. En termes d'importance et de signification, c'est le deuxième organe après le cœur, et les moindres perturbations se reflètent négativement dans toute la vie d'une personne.

  1. La cirrhose biliaire primitive est une inflammation des petits canaux biliaires intrahépatiques, ainsi que la cicatrisation et la destruction du tissu hépatique, dont la taille augmente, acquiert une teinte verdâtre en raison de l'accumulation de bile. La cause de ce phénomène est inconnue, un mécanisme auto-immun est supposé.
  2. La cirrhose biliaire secondaire se développe avec un blocage prolongé à l'extérieur des voies biliaires hépatiques, par exemple avec des calculs dans la vésicule biliaire. Dans ce cas, une augmentation du foie se produit en raison de l'accumulation de bile. Ces patients sont aidés par une intervention chirurgicale qui rétablit l'écoulement de la bile..

Symptômes de la maladie

Le foie lui-même est un organe qui n'est pas sensible à des manifestations telles que la douleur aiguë, il peut donc être assez difficile pour un patient de déterminer qu'il a des problèmes dans ce domaine particulier. Une personne découvre généralement son diagnostic par hasard ou lorsqu'il est trop tard. Le patient peut se plaindre d'une faiblesse accrue, mais en même temps ne pas être conscient de la source réelle des maux.

Les principaux symptômes de la cirrhose peuvent être différents: fatigue générale, sensations de tiraillement dans la région du foie, étoiles capillaires dans la région de la ceinture, etc. Si vous remarquez au moins certains de ces symptômes chez vous-même ou chez vos proches, ne remettez pas à plus tard, mais prenez rendez-vous avec un bon spécialiste, en vous rappelant que toute maladie à un stade précoce est traitable..

Dans les stades suivants de la maladie, les symptômes progressent et se manifestent par des plaintes telles que jaunissement, démangeaisons, perte de poids. Peu à peu, d'autres organes vitaux commencent à être impliqués dans les processus destructeurs et, à des stades ultérieurs, de graves complications surviennent, incompatibles avec la vie normale du corps. Chez les patients, des vomissements avec un mélange de sang apparaissent, une grande quantité de liquide s'accumule dans l'abdomen, la température augmente.

L'un des signes avant-coureurs et des symptômes pouvant indiquer une cirrhose est une rougeur inexpliquée de la paume des mains qui ne disparaît pas pendant longtemps. Dans ce cas, vous devez contacter un thérapeute et subir les examens appropriés..

Selon les statistiques, plus d'hommes que de femmes souffrent de cirrhose. Très probablement, cela est dû à un certain mode de vie, à une attitude à l'égard de l'alcool et surtout à ses quantités. En plus des symptômes évidents qui accompagnent la cirrhose, un problème tel que l'impuissance est ajouté. Le traitement de la cirrhose du foie chez les hommes, ainsi que chez les femmes, commence par l'élimination de sa source et par la nomination d'un traitement spécial ou d'une intervention chirurgicale.

Chez la femme, la présence d'une cirrhose peut entraîner des irrégularités menstruelles et une infertilité..

Comme mentionné ci-dessus, la cirrhose est souvent asymptomatique. L'un d'eux est le manque d'absorption des nutriments. Étant donné que le processus d'écoulement de la bile dans le duodénum est perturbé, la capacité du corps à absorber les nutriments diminue. Un autre des symptômes est la jaunisse hépatocellulaire, lorsqu'une couleur jaune ou jaune-vert apparaît sur la peau et la sclérotique oculaire, causée par une augmentation de la bilirubine dans le sang et l'incapacité du foie à le nettoyer..

La bilirubine est également sécrétée par les reins et l'urine devient sombre. En même temps, il n'y a pas de bilirubine dans les matières fécales et elles deviennent légères.

Maladie causée par l'alcoolisme

La cirrhose alcoolique du foie dans le pays n'est pas moins un sujet brûlant, car chaque année, le nombre de ceux qui abusent du serpent vert ne diminue malheureusement pas. Selon les statistiques, ces patients représentent environ 50%. Comme on dit, chaque personne est le forgeron de son propre bonheur ou malheur, mais beaucoup le réalisent trop tard, alors que la santé est irrémédiablement perdue..

Quelle est l'essence de l'effet toxique direct de l'alcool sur le foie? Tout d'abord, les dommages membranaires commencent et les dépôts graisseux dans la cellule hépatique elle-même et sa mort ultérieure. Des cicatrices se forment et une cirrhose du foie se forme progressivement.

La cirrhose alcoolique du foie comporte trois étapes.

  1. Dégénérescence graisseuse du foie, lorsque les triglycérides s'accumulent dans ses cellules. Le foie grossit et prend une teinte jaune. Cette étape est réversible si vous arrêtez de boire.
  2. Hépatite alcoolique, caractérisée par une inflammation et la mort des cellules hépatiques. Dans certains cas, cette étape est encore réversible..
  3. Directement la cirrhose, qui est l'étape finale et irréversible. À la place des cellules mortes, des tissus cicatriciels et une insuffisance hépatique apparaissent. La maladie progresse, le foie rétrécit. Cela conduit à une hypertension portale et à une insuffisance hépatique. Il y a une augmentation significative de la pression dans la veine porte lorsqu'il y a une résistance au flux sanguin à l'intérieur de l'organe en raison de changements cicatriciels. Les veines de l'œsophage, des jambes et du rectum débordent de sang. Le sang qui arrive au foie commence à le contourner. Les hépatocytes ne peuvent pas remplir les fonctions vitales.

Il y a également une accumulation de liquide dans la cavité abdominale, comme l'une des conséquences de l'hypertension portale. En relation avec une violation de l'écoulement veineux, le sang déborde des capillaires, à partir desquels le liquide s'écoule dans la cavité abdominale. En réponse, le corps produit une hormone spéciale et de l'aldostérone.

L'hormone antidiurétique retient le liquide en empêchant les reins de réabsorber l'eau. L'aldostérone emprisonne le sodium, ce qui entraîne également une rétention d'eau. Tout cela contribue à l'accumulation de liquide dans la cavité abdominale..

Dans les premiers stades, avant la formation de la lésion finale, le foie peut encore être sauvé. Cela nécessite le respect de deux conditions importantes - un rejet complet de l'alcool et un changement de régime. Ainsi, un grand nombre de personnes ont été sauvées, qui ont reçu un diagnostic décevant..

Le paradoxe est que les personnes moins dépendantes à l'alcool sont plus susceptibles de souffrir d'hépatite et de cirrhose. Ils sont convaincus que leur foie est sûr et ils pensent qu'ils boivent avec modération. Ils n'ont pas le syndrome de la gueule de bois, il n'y a pas de dépendance évidente, mais la quantité totale d'alcool qu'ils absorbent lentement mais sûrement tue le foie..

Il n'est jamais trop tard pour arrêter de boire, surtout s'il y a une incitation sous la forme d'une chance de vivre plus longtemps. Si vous supprimez la source du problème, la cause des dommages au foie, les possibilités de faire face à la maladie deviennent beaucoup plus grandes. Le foie peut récupérer partiellement de lui-même et un traitement supplémentaire peut accélérer considérablement le processus de régénération.

Dès qu'une personne arrête de boire, de vrais miracles sont souvent observés et la personne revient à la vie normale à un moment où des amis, des connaissances et même des médecins étaient sûrs que le patient ne pouvait plus se remettre et les processus se déroulant dans le corps sont déjà irréversibles..

L'obésité est l'une des causes des maladies du foie

Beaucoup sont sûrs que la cirrhose est exclusivement réservée aux alcooliques avides, mais en fait, c'est loin d'être le cas..

Sous-estimant le problème du surpoids, beaucoup ne se rendent même pas compte que l'une des causes de la cirrhose du foie est l'obésité banale. Le surpoids n'est pas seulement un problème esthétique. Ce phénomène s'accompagne assez souvent de troubles métaboliques, dont le métabolisme hormonal..

En conséquence, une certaine quantité de graisse est déposée à l'intérieur de la cellule hépatique, ce qui est un chemin direct vers la maladie du foie dans la cirrhose. Cependant, de tels phénomènes ne se produisent pas toujours chez les personnes en surpoids. Souvent, de mauvais choix de mode de vie et une alimentation malsaine peuvent entraîner une prolifération de graisse dans les organes vitaux.

Si une hépatose graisseuse est détectée, le problème doit être résolu directement avec l'endocrinologue et le gastro-entérologue traitants, et bien sûr, le patient doit, pour sa part, faire des efforts pour changer son mode de vie, tout comme dans le cas de la dépendance à l'alcool. Sans l'aide d'un spécialiste qualifié, une personne n'est pas en mesure de diagnostiquer et de faire face à cette maladie.

Il existe des normes établies, selon les normes médicales internationales, qui permettent aux hommes et aux femmes, sans dommage significatif pour le foie, de manger une quantité de certains aliments ou boissons par semaine afin que le foie ait la possibilité de récupérer. Si une personne a abusé de l'alcool tous les jours pendant 7 à 8 ans, buvant même 200 g de boissons fortes chaque jour, il ne faut pas être surpris des conséquences désastreuses. La seule solution possible au problème dans ce cas est une transplantation hépatique..

Le foie est un organe unique capable de se régénérer même dans ces conditions où, pour une raison ou une autre, il était nécessaire d'en retirer une certaine partie. La plupart du temps, la récupération a lieu dans un temps assez court..

La seule raison pour laquelle la restauration d'un organe peut ne pas être possible est l'influence négative des virus qui provoquent une destruction irréversible. Néanmoins, ce problème est résolu aujourd'hui. Grâce au système unique de traitement antiviral, il est possible d'arrêter les processus menant à la mort cellulaire dans la cirrhose, si cela est fait à temps.

Effets secondaires du traitement

Malgré toute l'efficacité des méthodes modernes de traitement de la cirrhose, beaucoup d'entre elles ont de nombreux effets secondaires, comme dans le traitement de l'oncologie. En outre, beaucoup ont peur du coût relativement élevé des procédures. Cependant, ici, il faut choisir, comme on dit, entre deux maux: endurer les inconvénients et l'inconfort temporaires, avoir une chance de retrouver une vie saine et complète, ou accepter un diagnostic décevant et permettre à la maladie de continuer à détruire les cellules saines..

Chez la plupart des gens, le système immunitaire est capable de faire face avec succès à l'hépatite virale B. Mais si cela ne se produit pas, ce type d'hépatite, malheureusement, ne peut être complètement guéri avec aucun médicament. Le cancer du foie ne survient jamais chez les personnes ayant un organe sain, mais sa probabilité est élevée chez ceux qui souffrent de cirrhose ou d'hépatite B. Et même chez les patients dans le corps desquels il n'y a pas de processus actif, ou le soi-disant «porteur» du virus, les médecins sont très susceptibles prédire le développement de la cirrhose.

Lorsqu'une personne reçoit une recommandation d'un médecin, toutes les prescriptions doivent être strictement respectées, ce n'est que dans ce cas que vous pouvez obtenir le maximum de chances de faire face au problème. Pour cela, la science moderne dispose d'un énorme arsenal de méthodes et de moyens..

Diagnostic opportun

Aujourd'hui, il existe des opportunités uniques pour des diagnostics de haute qualité en cas de suspicion de cirrhose, pour prédire le développement possible de la maladie. Par exemple, il a été établi qu'il existe certains gènes prédisposés à la formation de maladies du foie, et des tests génétiques associés à des tests hépatiques permettent de le déterminer aux stades les plus précoces..

La cirrhose peut être diagnostiquée par échographie, tomodensitométrie associée à une biopsie et une laproscopie.

Par exemple, si une personne atteinte d'hépatite virale pour une raison quelconque ne peut pas être traitée, une analyse génétique peut être effectuée pour déterminer si la personne a la capacité d'attendre et, avec un médecin, planifier un traitement supplémentaire pour prévenir le développement de la maladie..

Si la cirrhose est néanmoins diagnostiquée, il est important de ne pas désespérer et de savoir qu'il existe une opportunité de la guérir, car la maladie comporte différents stades, dont certains ont la capacité d'inverser le développement..

En cas de cirrhose du foie, les patients doivent être sous la surveillance constante d'un hépatologue, tous les six mois subir des examens et des tests sanguins spéciaux.

Traitement de la cirrhose

Comme mentionné ci-dessus, tout dépend du stade auquel la maladie a été détectée, et le retard dans de nombreux cas est simplement critique, et parfois un traitement du foie avec des remèdes populaires suffit. Les opérations sont effectuées sur un organe tel que le foie, en particulier lorsque la lésion est relativement petite, lorsque la cirrhose est encore à ses débuts. Lorsque la croissance du tissu cicatriciel a atteint de grandes tailles et que de telles cicatrices ont littéralement remplacé le foie, dans de tels cas, nous parlons déjà d'une transplantation hépatique. Si le patient reçoit un diagnostic de cancer et que des métastases ont traversé le corps, une transplantation hépatique n'aidera plus.