Abcès hépatique

Le traitement de l'abcès hépatique ne donne un résultat positif qu'en cas de détection rapide et de début de traitement.

  1. Symptômes
  2. Types d'abcès hépatique et causes de développement
  3. Complications
  4. Méthodes de diagnostic
  5. Traitement
  6. Régime
  7. La prévention

Une maladie négligée peut entraîner la mort.

Les modifications destructrices du foie, dans lesquelles une cavité contenant du pus se forme dans ses tissus, sont appelées abcès. La zone touchée par les abcès a généralement une forme ronde, le contenu purulent remplit complètement la cavité et est limité par la membrane.

En règle générale, cette pathologie se produit dans le contexte d'une maladie hépatique déjà existante (abcès secondaire), mais parfois elle se développe également dans un organe sain - dans ce cas, la maladie a une forme primaire.

Symptômes

Étant donné que le processus pathologique se déroule en deux étapes, chacune d'elles est caractérisée par ses propres symptômes. Au premier stade, les patients développent des signes d'intoxication générale, tandis que les symptômes d'un abcès hépatique au deuxième stade se manifestent par divers dysfonctionnements de l'organe.

Symptômes typiques de la première étape:

  • Augmentation de la température corporelle.
  • Maux de tête, étourdissements fréquents.
  • Transpiration moite abondante.
  • Attaques de nausées, vomissements.
  • Déficience visuelle, parfois hallucinations.
  • Diminution de l'appétit, léthargie.

Au deuxième stade, de tels signes d'abcès hépatique apparaissent:

  • Sensations douloureuses intenses dans l'organe affecté.
  • Jaunissement de la peau (survient en cas de lésions hépatiques importantes par abcès).
  • Perte de poids notable.
  • Ascite.
  • Rate et foie hypertrophiés.
  • Assombrissement de l'urine.
  • Impuretés de sang dans les selles, tandis que les selles des patients deviennent plus légères.

Types d'abcès hépatique et causes de développement

Les causes de l'abcès hépatique dépendent du type de maladie. Ainsi, la maladie est divisée en types suivants:

  1. Pyogène.
  2. Amebic.

Pyogenic se développe dans le contexte de la cholécystite, de la cholangite, des helminthiases et des maladies infectieuses intra-abdominales, par exemple, la diverticulite, la colite ulcéreuse. Souvent, la septicémie bactérienne contribue au développement d'un abcès pyogène..

Une autre cause de cette forme de maladie peut être une lésion hépatique, suivie de la formation d'un hématome sur l'organe..

Ce type de maladie est causé par des bactéries pyogènes, qui sont des micro-organismes pouvant entraîner la formation de pus.

L'abcès amibien est causé par des amibes qui sont entrées dans le foie par les intestins. Dans ce cas, les organismes les plus simples infectent d'abord les couches sous-muqueuses de l'intestin, puis commencent à migrer, infectant les tissus de tous les organes, y compris le foie..

En fonction de l'emplacement de la lésion, les types d'abcès suivants sont distingués:

  • Partage à droite.
  • Côté gauche.

En outre, les abcès peuvent être uniques ou multiples..

Complications

Au premier stade du développement de la maladie, dans la plupart des cas, les patients ne se plaignent que d'une perte de poids. L'absence d'autres symptômes rend le diagnostic difficile. Et seule l'apparition de jaunissement de la peau et des muqueuses permet de suspecter un abcès.

Le processus inflammatoire provoque une thrombose des vaisseaux hépatiques ou une compression, ce qui menace le développement de l'ascite (une condition dans laquelle le liquide s'accumule dans la cavité abdominale).

Conséquences de l'abcès hépatique:

  • Percée du contenu purulent dans la cavité pleurale ou abdominale, ou dans les organes voisins.
  • La survenue de saignements sévères en raison de la destruction des parois des vaisseaux sanguins.
  • À la suite de la propagation de l'infection, un abcès sous-phrénique ou une septicémie peut se former, dans lequel d'autres organes (reins, cerveau, poumons) sont affectés par l'abcès.

Les complications qui se développent à la suite de cette maladie sont très dangereuses et, en l'absence de traitement médical approprié, entraînent la mort..

Méthodes de diagnostic

Le diagnostic de la maladie est effectué à l'aide de méthodes instrumentales et de laboratoire. Instrumental comprennent:

  • Rayons X - vous permet de détecter les cavités arrondies qui ont des bords clairs délimités des zones saines du foie.
  • Échographie - révèle la maladie, détermine la taille de l'abcès.
  • Biopsie - réalisée sous la supervision d'un appareil à ultrasons. La procédure consiste en la collecte de matériel de la zone touchée par l'abcès et son examen ultérieur. Cette méthode vous permet d'identifier la cause du développement de la pathologie avec une précision de 100%.
  • CT (IRM) - utilisé pour identifier les changements destructeurs, déterminer la taille de la zone touchée et la cause du développement de la pathologie.
  • Laparoscopie - prescrite extrêmement rarement en raison du risque élevé de lésions de l'abcès et de l'effusion immédiate de contenu purulent dans la cavité abdominale.

Dans les tests de laboratoire, les indicateurs de l'urine, du sang sont étudiés, des tests hépatiques sont effectués.

IndicateursNormeÉcart par rapport à la norme avec un abcès
Analyse sanguine générale
Hémoglobine120 - 14090 -100
Érythrocytes3,2 - 4,33,5 - 3,7
ESRde 1 à 1515 - 20
Plaquettes180 - 400120 - 160
Les leucocytesde 4 à 9à partir de 9 ans
Réticulocytes0,2 à 1,2%2 à 4,8%
Analyse d'urine générale
Protéine-0,03 - 5
Gravité spécifique1012 - 10241010 - 1012
Les leucocytesde 1 à 2de 5 à 7
Épithéliumde 1 à 3de 5 à 20
Réaction PHlégèrement acideneutre
Tests de la fonction hépatique
Bilirubine totale8,6 à 20,5 μmol / l20,5 - 30,0 μmol / l et plus
Bilirubine directe8,6 μmol / l20,9 à 35,0 μmol / l
ALT5 à 30 UI / L30 à 50 UI / L
AST7 à 40 UI / L50 à 100 UI / L
Phosphatase alcaline50 à 120 UI / L130 à 140 UI / L
LDH0,8 - 4,0 pyruvite / ml-h5,0 - 9,0 pyruvite / ml-h
Test au thymol1-4 unités.4 unités et plus
Tests sanguins biochimiques
Protéines totales68 à 85 g / l60 à 63 g / l
Albumen40 à 50 mmol / l35 à 45 mmol / l
Glucose3,3 à 5,5 mmol / l2,3 à 3,5 mmol / l
Fibrogène2 à 4 g / l2 à 4 g / l
Créatinine0,044 à 0,177 mmol / l0,177 mmol / L et plus
Urée3,3 à 6,6 mmol / l6,6 mmol / L et plus
Lactate déshydrogénase0,8 à 4,0 mmol / h * l0,8 à 4,0 mmol / h * l
Coagulogramme
Prothrombine - ème index60 à 100%60 à 70%
Adhésion plaquettaire20 à 50%20 à 30%
APTT30 à 40 secondes40 à 50 secondes

Traitement

Des méthodes conservatrices et chirurgicales sont utilisées pour traiter les abcès hépatiques..

Si le patient a plusieurs petits abcès, dont la cause est un empoisonnement du sang, l'utilisation d'un traitement chirurgical ne donne pas de résultat positif.

Conservateur

La tâche principale du traitement d'un abcès est de soulager l'inflammation et d'éliminer le pus. À cette fin, des antibiotiques à large spectre d'action sont utilisés. Ceux-ci inclus:

  • Ampicilline.
  • Céphalosporines.
  • Métronidazole.
  • Clindamycine et al.

Avec de multiples abcès, il est nécessaire de restaurer la fonctionnalité des voies biliaires situées à l'extérieur du foie. Une telle procédure est effectuée lorsque le processus inflammatoire se propage aux canaux..

Chirurgical

Le traitement chirurgical est effectué de la manière suivante:

  1. Installation de drainage - deux tubes sont fournis à la zone touchée: le premier est pour fournir une solution avec un antibiotique, et le second est pour éliminer le contenu.
  2. Abcès incisif - réalisé par laparotomie.

Tous les patients qui ont souffert d'un abcès doivent suivre un régime spécial n ° 5, ainsi qu'une thérapie de rééducation. Le traitement de la maladie qui a provoqué la formation d'un abcès est obligatoire. Les patients de ce profil doivent être surveillés par un chirurgien, un gastro-entérologue et, si nécessaire, par un spécialiste des maladies infectieuses..

Régime

Le régime alimentaire pour abcès du foie doit inclure des aliments à haute teneur en protéines - produits laitiers, viande et légumineuses. En outre, les patients doivent inclure dans leur alimentation des aliments riches en oligo-éléments, en particulier le zinc, le magnésium et les vitamines A, B, C et K. Ces aliments comprennent:

  • Sarrasin.
  • Bananes.
  • Légumes et fruits.
  • Un poisson.
  • Gras.
  • Frit.
  • Fumé.
  • Aliments grossiers et indigestes.
  • Tranchant.

Les patients sont autorisés à prendre du sel pas plus de 3 g par jour.

La prévention

La prévention de cette maladie est divisée en primaire et secondaire.

Les mesures préventives primaires consistent à empêcher la formation d'abcès. Cela nécessite:

  • Respectez les principes d'hygiène personnelle - lavez-vous les mains avant chaque repas, évitez de manger des fruits et légumes sales. De telles mesures empêcheront l'infestation par les amibes..
  • En cas d'infestation d'amibes, traiter immédiatement.
  • Maintenir le système d'égouts en bon état, empêcher l'infection de pénétrer dans l'eau potable.

Des mesures préventives secondaires doivent être suivies par les personnes atteintes de maladies pouvant entraîner la formation d'abcès. Ces maladies comprennent:

  • Appendicite.
  • Maladie biliaire et autres.

L'abcès hépatique est une maladie grave. En présence d'une seule lésion purulente, dans la plupart des cas, il est possible d'obtenir une guérison complète. Cependant, avec de multiples abcès, les patients meurent malheureusement assez souvent..

Abcès hépatique

Un abcès hépatique est une formation purulente-destructrice qui est limitée par les tissus environnants au moyen d'une capsule. La maladie peut survenir pour diverses raisons: perméabilité altérée des voies biliaires, maladie intestinale, processus purulents d'autres localisations, lésion hépatique. Les hommes tombent plus souvent malades que les femmes, l'âge moyen d'apparition de la pathologie est de 40 ans. Le traitement doit être effectué en milieu hospitalier, des antibiotiques et des procédures mini-invasives sont prescrits.

Ce que c'est

Un abcès est une maladie caractérisée par la formation d'une cavité limitée remplie de contenu purulent. Un foyer purulent peut se former n'importe où - à la fois dans les lobes droit et gauche du foie. Les abcès peuvent être simples ou multiples, les tailles peuvent également être différentes - de 1 mm à 10 cm ou plus.

Causes de l'abcès hépatique

La survenue d'un abcès est associée à la pénétration de micro-organismes dans le foie - bactéries et parasites. Les agents responsables les plus courants de la maladie sont:

  • colibacillus;
  • klebsiella;
  • streptocoques;
  • Staphylococcus aureus;
  • amibe;
  • bactéroïdes;
  • Proteus.

En règle générale, un abcès se développe comme une complication d'autres maladies. Les micro-organismes peuvent pénétrer dans le foie de différentes manières: par les voies biliaires, avec l'écoulement du sang et de la lymphe, et la propagation directe de l'infection à partir des organes voisins est également possible.

En fonction de la façon dont l'infection se propage, on distingue plusieurs types de maladie - cholangiogénique, hématogène, intestinale, traumatique, cryptogénique.

Le type de pathologie le plus courant. L'infection se propage par les voies biliaires. Un abcès se forme dans le contexte des maladies suivantes:

• cholécystite (inflammation de la vésicule biliaire);

Cholangite (inflammation des voies biliaires);

· Violation de la perméabilité des voies biliaires - sténoses cicatricielles, sténose, atrésie;

Néoplasmes malins et bénins.

L'infection se propage dans la circulation sanguine par la veine porte ou hépatique. La cause est des conditions septiques (intoxication générale du sang).

Les maladies inflammatoires de l'intestin sont à l'origine de la formation d'un foyer purulent dans le foie:

La maladie peut se développer après avoir subi un traumatisme abdominal contondant. En conséquence, une zone de nécrose se forme, qui est d'abord remplie de sang et de bile, et lorsque la flore bactérienne est attachée, elle est remplie de pus..

Dans le cas où la cause de la formation d'un abcès est inconnue, il s'agit d'un abcès cryptogène. La raison peut être une maladie latente.

Symptômes d'abcès hépatique

Dans la plupart des cas, les symptômes se développent progressivement. La gravité des manifestations dépend de la taille de l'abcès et de la maladie primaire. Une sévérité ou une douleur dans l'hypochondre, une dyspepsie, un jaunissement de la peau, de la fièvre et d'autres symptômes d'intoxication peuvent se développer.

Douleur à l'hypochondre

La gravité ou la douleur dans l'hypochondre droit apparaît souvent avec des formations superficielles qui appuient sur la capsule hépatique. Le syndrome douloureux est caractérisé par les symptômes suivants:

La douleur augmente en position couchée sur le côté gauche;

· Est un caractère terne et serrant;

Est présent en permanence, peu dépend de l'apport alimentaire.

La maladie s'accompagne souvent du développement de symptômes dyspeptiques:

Dans ce contexte, le poids corporel peut être considérablement réduit..

La jaunisse apparaît au stade avancé de la maladie en raison de la compression des voies biliaires. Tout d'abord, les muqueuses jaunissent, puis la peau.

Augmentation de la température corporelle

Une augmentation de la température corporelle indique un processus inflammatoire actif dans le corps. La fièvre est caractéristique (augmentation de la température corporelle au-dessus de 38 ° C).

La présence d'un foyer d'inflammation purulente entraîne une intoxication du corps, qui s'accompagne des symptômes suivants:

Faiblesse générale, léthargie, fatigue accrue;

Troubles de la conscience, somnolence diurne.

Méthodes de diagnostic

À quoi ils font attention lors du diagnostic:

  • symptômes suggérant des lésions hépatiques;
  • signes d'intoxication;
  • la présence d'une maladie sous-jacente qui a conduit à la formation d'un abcès;
  • données d'examen physique: augmentation de la taille du foie, douleur locale;
  • données de méthodes de recherche supplémentaires - laboratoire et instrumentale.

Il est difficile de diagnostiquer uniquement sur la base du tableau clinique, des tests supplémentaires sont nécessaires.

Résultats, caractéristiques de recherche

Dans l'UCK, des signes d'inflammation sont révélés: une augmentation du taux de leucocytes due aux neutrophiles, l'apparition de jeunes formes de leucocytes, une accélération de l'ESR.

Dans l'analyse biochimique du sang, des signes indiquent des lésions hépatiques: une augmentation du taux d'enzymes hépatiques (ALT, AST), une augmentation du taux de bilirubine (principalement directe).

Examen bactériologique du contenu

Pour déterminer l'agent pathogène et sa sensibilité aux antibiotiques, une inoculation bactériologique du contenu de l'abcès est effectuée.

Examen échographique (échographie)

L'une des principales méthodes de diagnostic. Avec son aide, vous pouvez trouver une cavité dans le foie qui est remplie de contenu liquide. La taille de l'abcès et sa localisation sont déterminées. Des abcès de plus de 1 cm sont disponibles pour l'imagerie.

Radiographie simple des organes abdominaux

Une image aux rayons X montre un foyer d'illumination dans le foie avec un niveau de liquide horizontal.

Tomodensitométrie (CT)

Une méthode de recherche plus informative et spécifique est mise en œuvre dans les cas où les données échographiques sont insuffisantes. La taille exacte de la formation, sa localisation et son emplacement par rapport au parenchyme (superficiel, profond), la nature du contenu, l'épaisseur de la capsule sont déterminés.

Traitement des abcès hépatiques

Les tactiques de thérapie dépendent principalement de la taille et du nombre d'abcès. Avec une formation unique ou de petits multiples, un traitement conservateur est utilisé. Si la taille de la cavité est supérieure à 3 cm (avec plusieurs plus de 1,5 cm), des interventions chirurgicales sont effectuées.

Traitement médical

Le traitement conservateur consiste en l'utilisation d'agents antibactériens. Au début du traitement, les antibiotiques sont sélectionnés empiriquement, après avoir reçu les résultats de la culture bactérienne, le médicament peut être changé.

Lors du choix d'un médicament, ils sont guidés non seulement par la sensibilité de la microflore, mais également par la façon dont l'antibiotique pénètre dans la bile.

Quels antibiotiques peuvent être prescrits pour le traitement de la pathologie:

  1. Le métronidazole est un médicament antibactérien et antiprotozoaire. Prescrit pour une étiologie anaérobie ou amibienne suspectée.
  2. Les céphalosporines de 3e génération (Ceftriaxone) sont des médicaments à large spectre qui peuvent être prescrits pour traiter les infections anaérobies et aérobies.
  3. Pénicillines et aminosides - utilisés pour traiter les infections aérobies.

Les antibiotiques sont utilisés pendant une longue période, à partir de 3 semaines ou plus.

Chirurgie

Si le traitement conservateur est inefficace ou si l'abcès est volumineux, des méthodes chirurgicales de traitement sont utilisées. Tous consistent en l'évacuation du pus de la cavité, son lavage ou son drainage..

Quelles options de traitement chirurgical peuvent être appliquées:

  1. La ponction et le drainage percutanés sont la méthode la moins invasive. Évacuation du pus en perforant un abcès à travers la peau ou en installant un drain. La procédure est réalisée sous contrôle échographique. Utilisé pour les petits abcès.
  2. La laparatomie est le traitement le plus radical et le plus invasif. Utilisé lorsque l'abcès est inaccessible et lorsqu'il est volumineux.
  3. Avec l'abcès hépatique cholangiogénique, une opération supplémentaire est souvent nécessaire, qui vise à restaurer la perméabilité des voies biliaires.

Méthodes supplémentaires

Le traitement supplémentaire comprend le repos actif au lit, la consommation de beaucoup de liquides et un régime. Repas fractionnés montrés 5-6 fois par jour en petites portions. Le régime doit contenir une quantité suffisante de vitamines et de protéines, pour cela, vous devez manger plus de légumes et de fruits, de poisson et de fruits de mer, de viande, de fromage cottage.

Pronostic et complications possibles

Avec le début du traitement en temps opportun, le pronostic est favorable, la maladie se termine par une guérison complète. Un début de traitement tardif et la présence d'une pathologie concomitante entraînent souvent le développement de complications:

  • généralisation de l'infection (septicémie);
  • percée de pus dans la cavité abdominale ou les organes adjacents;
  • saignement.

Avec le développement de complications, un abcès de grande taille ou des lésions multiples, la maladie peut être mortelle.

Vidéo

Nous proposons de visionner une vidéo sur le thème de l'article.

Formation: Université médicale d'État de Rostov, spécialité «Médecine générale».

Vous avez trouvé une erreur dans le texte? Sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée.

Une personne éduquée est moins sensible aux maladies du cerveau. L'activité intellectuelle contribue à la formation de tissu supplémentaire qui compense le malade.

Un travail qu'une personne n'aime pas est beaucoup plus nocif pour sa psyché que pas de travail du tout.

James Harrison, un habitant australien de 74 ans, a fait un don de sang environ 1000 fois. Il a un groupe sanguin rare dont les anticorps aident les nouveau-nés atteints d'anémie sévère à survivre. Ainsi, l'Australien a sauvé environ deux millions d'enfants..

On pensait autrefois que le bâillement enrichit le corps en oxygène. Cependant, cette opinion a été réfutée. Les scientifiques ont prouvé qu'en bâillant, une personne refroidit le cerveau et améliore ses performances.

Plus de 500 millions de dollars par an sont dépensés en médicaments contre les allergies aux États-Unis seulement. Pensez-vous toujours qu'un moyen de vaincre enfin les allergies sera trouvé??

Au cours de sa vie, la personne moyenne produit pas moins de deux grandes piscines de salive..

Quatre tranches de chocolat noir contiennent environ deux cents calories. Donc, si vous ne voulez pas aller mieux, mieux vaut ne pas en manger plus de deux tranches par jour..

L'estomac humain résiste bien aux objets étrangers et sans intervention médicale. On sait que le suc gastrique peut dissoudre même les pièces de monnaie..

L'antidépresseur Clomipramine induit un orgasme chez 5% des patients.

Selon une étude de l'OMS, une conversation quotidienne d'une demi-heure sur un téléphone portable augmente de 40% la probabilité de développer une tumeur au cerveau.

Le premier vibrateur a été inventé au 19ème siècle. Il travaillait sur une machine à vapeur et était destiné à traiter l'hystérie féminine.

Lorsque les amoureux s'embrassent, chacun d'eux perd 6,4 calories par minute, mais ils échangent près de 300 types de bactéries différents..

Si votre foie cessait de fonctionner, la mort surviendrait dans les 24 heures.

Les os humains sont quatre fois plus solides que le béton.

Il existe des syndromes médicaux très curieux, par exemple la déglutition compulsive d'objets. 2500 objets étrangers ont été retrouvés dans l'estomac d'un patient souffrant de cette manie.

Tout thé signifie un produit naturel composé de diverses herbes, fleurs, fruits écrasés et épices. Des types spéciaux de boissons sont produits aujourd'hui.

Abcès hépatique: manifestations symptomatiques et méthodes de traitement efficaces

L'une des pathologies pouvant nuire gravement à notre santé est l'abcès hépatique. L'inflammation qui se développe dans les tissus de l'organe détruit les cellules au fil du temps. La maladie entraîne toujours de graves conséquences, surtout si toutes les mesures nécessaires au traitement ne sont pas prises à temps. La maladie peut apparaître à la fois comme une complication, en présence d'un autre processus dysfonctionnel, et ayant un caractère primaire. La raison de la formation d'un abcès dans de nombreux cas reste non identifiée.

Définition de la maladie

Si vous soupçonnez le développement de ce type de pathologie, beaucoup ne comprennent pas ce qu'est un abcès du foie et comment il peut se produire. Habituellement, ce processus est défini comme un trouble destructeur dans les cellules, conduisant à la formation de kystes avec un composant purulent. Ils apparaissent au singulier ou au pluriel, selon l'évolution de la maladie et les raisons de son développement.

Les experts classent la maladie en plusieurs groupes:

  • Primaire (formes bactériennes, parasitaires, mixtes ou rares).
  • Secondaire (suppuration d'une cavité non parasitaire, granulome tuberculeux, kystes post-traumatiques).

La plupart du temps, un abcès est diagnostiqué chez des personnes âgées ou âgées. Le rétablissement complet n'est possible que si le corps est solide et qu'une assistance qualifiée a été reçue à temps. En raison du fait qu'il n'y a pas de terminaisons nerveuses dans le foie, il peut être difficile d'identifier le problème au stade initial. Mais au moindre soupçon de violation, les médecins recourent à des méthodes de diagnostic modernes.

Raisons de développement

La principale cause d'inflammation et de suppuration est l'infection. Les parasites amibiens ou les bactéries, ainsi que le sang, pénètrent dans l'organe (vous pouvez être infecté par un objet sale) et exercent activement leurs activités vitales, ce qui conduit à des processus inflammatoires et purulents. Un abcès peut se développer même chez une personne en parfaite santé, et dans ce cas, nous parlons de la nature primaire de la maladie. L'étiopathogenèse est également observée dans le contexte d'autres pathologies:

  • En présence de formations kystiques dans le foie en raison de l'activité de parasites (par exemple, échinococcose).
  • Processus purulents kystes de nature non parasitaire.
  • Destruction des formations hépatiques, à la fois malignes et bénignes.
  • Cholécystite, cholagite.
  • Cholélithiase.
  • Cancer des voies biliaires.
  • Appendicite ou colite ulcéreuse.

L'apparition d'abcès dans l'organe filtrant est due à une diminution significative de la réponse immunitaire. Un abcès se forme sous l'influence de l'activité vitale du streptocoque hémolytique, Escherichia coli, Staphylococcus aureus, Klebsiella. La cause de l'apparition d'un processus purulent est également des micro-organismes anaérobies..

Les principaux signes de la maladie

Les symptômes de l'abcès hépatique sont atypiques et le tableau clinique est similaire à un certain nombre d'autres maladies. Il est généralement confondu avec des pathologies telles que la pleurésie, la pneumonie ou des problèmes cardiaques. Le processus se déroule lentement, dans un contexte de température corporelle élevée. La personne ressent constamment des frissons, de la fièvre ou une transpiration accrue. De plus, d'autres symptômes peuvent apparaître:

  • Nausées ou vomissements.
  • Augmentation de la fatigue.
  • Perte de poids dramatique.
  • Douleur sourde sous le côté droit des côtes.
  • Sensation de lourdeur sur le côté.
  • Sensibilité à la palpation du foie.

Au stade initial du développement d'un abcès, le patient ne présente aucun signe prononcé et seule une légère perte de poids est observée. Par conséquent, le diagnostic à ce stade est difficile. Au fur et à mesure que la progression progresse, le jaunissement de la peau devient perceptible et d'autres symptômes apparaissent..

Il est important de savoir! La clinique d'un abcès est souvent masquée par la maladie sous-jacente dont souffre une personne au moment de l'apparition des abcès. Par conséquent, le diagnostic est souvent fait à une date ultérieure..

Procédures de diagnostic

Dès qu'une personne remarque des dysfonctionnements hépatiques, même mineurs ou un processus inflammatoire en cours (température corporelle constamment modérée, courbatures, frissons sans raison), il faut immédiatement consulter un médecin. Le rendez-vous principal est effectué par un thérapeute et, si une pathologie grave est suspectée, il prescrit une consultation avec un spécialiste hautement spécialisé - un hépatologue. Après l'examen, il est recommandé de subir une série de tests. Même une étude générale du sang peut montrer l'apparition d'une inflammation dans le corps. Après avoir collecté des informations de base sur l'état du patient, les méthodes de diagnostic suivantes sont prescrites:

  • Échographie de l'hypochondre droit (pour détecter les caries avec du pus).
  • Radiographie de l'abdomen.
  • IRM (pour déterminer le nombre d'abcès, leur emplacement exact et leur taille).
  • MSCT de l'abdomen (souvent comme étude supplémentaire).
  • Balayage radio-isotopique (afin d'identifier les problèmes d'approvisionnement en sang vers les tissus).

En cas de formation d'abcès hépatique, les spécialistes ont également recours à la laparoscopie. Il vous permet d'étudier l'état d'autres organes internes et d'effectuer un drainage. Après avoir reçu les résultats, le médecin établit un diagnostic basé sur des tests, des plaintes de clients et une anamnèse. Ils commencent à combattre la maladie immédiatement après la confirmation de l'abcès. Cela se fait en permanence, afin de garantir les conditions appropriées pour un impact efficace sur le processus pathologique..

Méthodes de traitement de la pathologie

En tenant compte de la cause de l'abcès hépatique, le spécialiste choisit le traitement le plus approprié. Chaque patient a son propre régime médicamenteux.

Habituellement, un traitement médicamenteux complexe est prescrit à l'aide d'agents antibactériens (généralement des céphalosporines). Semer du pus avec une haute précision isole le pathogène.Dans ce cas, un antibiotique hautement spécialisé est utilisé, qui agit plus efficacement sur la cause du processus inflammatoire. Il existe plusieurs façons de traiter les abcès hépatiques..

Approche conservatrice

Une fois le diagnostic posé, il est recommandé au patient une thérapie, qui comprend le repos au lit, la modification du régime alimentaire et la prise de plusieurs médicaments. Il est prescrit immédiatement après la confirmation du processus inflammatoire dans le foie et vise à stabiliser l'état du patient et à le préparer à la chirurgie..

Les principales activités de la thérapie conservatrice sont:

  • repos et repos complets, principalement en décubitus dorsal;
  • ration fractionnée pendant la journée en petites portions (tableau numéro 5);
  • prendre des antibiotiques, des anti-inflammatoires, des vitamines, des anti-amibiens (s'ils en étaient la cause) et des antiprotozoaires (métronidazole).
  • compte-gouttes contenant des formulations salines, des composants sanguins ou des solutions protéiques.

Le traitement se poursuit jusqu'à ce que la personne soit prête pour la chirurgie. Il est impossible de dire exactement combien de temps cela prendra, car tout dépend du stade de développement de la maladie, de l'âge du patient et des maladies concomitantes.

Méthode mini-invasive

La chirurgie radicale est dangereuse pour la vie et la santé humaines, elle est donc prescrite en dernier recours. L'une des méthodes modernes de traitement est la méthode invasive non opératoire. Cela implique la pénétration de l'aiguille à travers la paroi abdominale du foie et le pompage du pus. Après cela, des médicaments antibactériens sont injectés à l'intérieur. Pour le rinçage ultérieur des abcès et l'élimination du contenu résiduel, de minces tubes de drainage sont laissés. Cette technique est la principale recommandation des spécialistes, car la chirurgie ouverte comporte trop de risques pour le patient..

Intervention chirurgicale

Les opérations pour les abcès du foie sont prescrites si la taille de l'abcès est trop grande ou s'il existe de nombreuses formations dans l'organe. Vous ne pouvez pas vous en passer également si l'efficacité du drainage est faible ou si cette procédure est techniquement impossible..

Attention! Si un abcès se rompt, une résection est nécessaire et est effectuée immédiatement..

Régime alimentaire pour abcès

Une bonne nutrition dans le développement de ce type de pathologie fait partie d'une approche intégrée de la restauration des organes. Le patient se voit attribuer un numéro de tableau 5, qui doit être respecté non seulement pendant le traitement, mais également pendant la période de rééducation. Le régime implique le respect d'un certain nombre des règles suivantes:

  • Éviter les aliments épicés, trop durs et grossiers.
  • Inclusion dans le régime alimentaire de variétés de poisson, de viande et de légumes faibles en gras.
  • Tous les aliments sont préparés uniquement par ébullition, cuisson ou ragoût.
  • Au lieu du thé noir et du café, on utilise une décoction d'églantier, une tisane, une compote ou une boisson aux fruits (sauf pour les mélanges folkloriques et les thés).
  • Les cornichons, les produits fumés et les aliments en conserve sont exclus.
  • Rejet complet des bonbons, de la farine, des œufs, du lait entier et des boissons gazeuses.


Il faut se rappeler qu'à la maison, les processus inflammatoires et purulents ne sont pas traités, bien que les patients ne soient pas contagieux. Au cours de la prise de micropréparations et de macropréparations, il est strictement interdit de boire de l'alcool, de fumer ou d'utiliser des recettes de médecine traditionnelle.

Pourquoi la maladie est-elle dangereuse??

Aujourd'hui, la chirurgie a fait de grands progrès, de sorte que même un trouble aussi grave que l'abcès du foie peut être traité avec succès. Mais seulement à condition que le patient se tourne vers des spécialistes à temps. Si une rupture se produit et que le composant purulent est entré dans les organes internes, les complications suivantes sont possibles:

  • Gastrite purulente (lorsque le pus pénètre dans l'estomac).
  • Péritonite (propagation à l'abdomen).
  • Pleurésie (pénétrant dans la cavité pleurique).
  • Péricardite (propagation du pus dans le système cardiovasculaire).
  • Entérite (si les intestins sont touchés).

Chez les patients dans le contexte d'un abcès, de graves perturbations du fonctionnement des organes internes peuvent apparaître. Il est impossible d'amener la maladie à cela, car l'une des conditions énumérées menace non seulement la santé, mais également la vie du patient..

Pronostic de rétablissement

L'efficacité de la thérapie et le rétablissement du patient dépendent de la gravité de la maladie, de l'âge du patient et du succès du traitement des affections concomitantes qui ont provoqué l'apparition du processus pathologique. Un résultat favorable est observé avec un abcès unique retiré en temps opportun dans le tissu hépatique. Et bien que la thérapie devrait être assez longue, environ 90% de tous ceux qui voient un médecin sont complètement guéris.

Avec de multiples accumulations d'abcès ou un diagnostic intempestif de pathologie, la mort du patient est possible. Il est particulièrement dangereux de traiter les abcès du foie exclusivement avec des remèdes populaires. Un effet incontrôlé sur l'inflammation avec diverses herbes et infusions entraîne de graves complications et une rupture de la cavité.

Prévention du développement des abcès

La meilleure façon de se protéger des infections (et donc des abcès hépatiques) est de surveiller votre état de santé et de consulter régulièrement votre médecin. Il est particulièrement important de surveiller l'état de l'organe en présence de pathologies telles que l'appendicite, les maladies du système biliaire ou lorsque des calculs dans les conduits sont détectés.

Le respect des règles d'hygiène de base, ainsi que le lavage obligatoire des aliments crus avant de manger, revêtent une grande importance en tant que mesure préventive. Tout cela éliminera la pénétration d'amibes et d'agents infectieux dans le corps..

L'abcès hépatique est une pathologie complexe qui met la vie en danger. Par conséquent, en cas de symptômes même mineurs de dysfonctionnement hépatique, vous devez contacter un spécialiste pour toutes les études diagnostiques et prendre toutes les mesures nécessaires pour rétablir la santé..

Abcès hépatique

Un abcès est une cavité remplie de pus, séparée des tissus sains par une gaine fibreuse (tissu conjonctif). On dit que l'abcès hépatique se produit lorsqu'une cavité similaire se forme dans le foie. Dans les pays civilisés, auxquels appartient la Russie, il s'agit d'une pathologie plutôt rare - environ 3,6 cas pour 100 000 habitants. Cependant, la létalité des abcès hépatiques atteint 30% 1. Le plus souvent, les gens ont entre 40 et 70 ans.

Classification des abcès hépatiques

En termes de prévalence, l'abcès hépatique peut être unique ou multiple.

Pour des raisons d'occurrence, ils se distinguent:

  • cholangiogénique - l'infection pénètre dans les voies biliaires;
  • hématogène - l'infection se propage dans le sang;
  • post-traumatique.

Selon l'agent causal, les abcès sont divisés en pyogènes (bactériens) et parasites.

Par emplacement, ils se distinguent:

  • sous-capsulaire (superficiel);
  • sous-capsulaire-parenchymateux (relativement peu profond);
  • intraparenchymateux (profond).

De plus, les abcès sont classés par emplacement dans un lobe particulier du foie (droit, gauche, les deux).

Causes de l'abcès hépatique

Un abcès hépatique survient lorsque des microbes ou des parasites (dysenterie amibe, douve du foie) pénètrent dans le foie. Dans 37 à 50% des cas, l'agent pathogène pénètre dans le foie par les voies biliaires, dans environ 30% - avec un flux sanguin provenant d'autres organes ou dans le contexte d'un processus septique. Jusqu'à 15% des abcès surviennent après une lésion hépatique.

Les abcès cholangiogènes se produisent généralement dans le contexte d'un écoulement déjà altéré de la bile, des changements cicatriciels dans les voies biliaires, lorsque la bile stagnante perd ses propriétés antiseptiques et devient un environnement favorable pour les microbes. Favorise le développement d'abcès et de néoplasmes malins de la vésicule biliaire et des voies biliaires.

Les abcès hématogènes apparaissent le plus souvent à la suite de la pyléphlébite - inflammation des parois de la veine porte, qui recueille le sang des organes abdominaux et le transfère au foie. La cause de la pyléphlébite est généralement la pancréatite chronique, moins souvent la maladie de Crohn, la colite ulcéreuse, l'appendicite, la péritonite ou la septicémie. Mais l'infection peut pénétrer dans le foie avec du sang artériel - cela est possible avec l'ostéomyélite, la furonculose, l'endocardite septique. Cela se produit généralement lorsque le processus inflammatoire est long et difficile et que dans ce contexte, l'activité du système immunitaire du corps diminue..

Les abcès parasitaires sont relativement rares (pas plus de 1%) dans les pays développés: ils souffrent généralement de touristes qui ont visité l'Asie du Sud-Est ou l'Afrique et qui ont eu la dysenterie pendant ou après ce voyage. Les amibes dysentériques pénètrent dans la paroi intestinale dans le sang et sont transportées avec leur courant dans le foie à travers la veine cave inférieure. L'abcès hépatique amibien se développe généralement comme une complication de la dysenterie aiguë, mais peut apparaître plusieurs mois après la guérison à la suite d'un portage chronique.

Symptômes d'abcès hépatique

La «triade classique» est considérée comme une augmentation de la température corporelle au-dessus de 38, une jaunisse et une hypertrophie modérée du foie. Bien sûr, le patient lui-même ne peut pas détecter une hypertrophie du foie, cela est fait par le médecin à la réception. Le patient se plaint généralement d'une forte fièvre, de frissons, de faiblesse et de douleurs dans la partie supérieure droite de l'abdomen. Des nausées et des vomissements sont possibles. En outre, il y a des plaintes fréquentes de perte d'appétit, de perte de poids sans cause..

Chez les patients âgés, les abcès peuvent se développer de manière asymptomatique, se manifestant par une faiblesse générale, une perte d'appétit et une perte de poids.

Diagnostic des abcès hépatiques

La principale méthode de diagnostic des abcès hépatiques est une échographie des organes abdominaux. Il vous permet d'évaluer la taille et l'emplacement de l'abcès.

Les méthodes de diagnostic plus précises (mais plus coûteuses) sont la tomodensitométrie ou l'IRM avec contraste.

Si, pour une raison quelconque, il est impossible d'utiliser des méthodes de diagnostic modernes, vous pouvez utiliser des radiographies thoraciques et abdominales, qui montreront des signes indirects d'hypertrophie hépatique (diminution du volume du poumon droit, déplacement du dôme du diaphragme). Rarement, la radiographie montre la cavité de l'abcès elle-même avec le niveau de liquide.

Dans l'analyse clinique du sang, une anémie est possible (les érythrocytes sont détruits en raison d'une intoxication sévère), une augmentation du taux de leucocytes et de l'ESR.

Un test sanguin biochimique révèle une augmentation modérée du taux de bilirubine, de phosphatase alcaline et de transaminases sériques.

Dans l'étude du système de coagulation sanguine, une extension du temps de prothrombine est assez souvent révélée (cela est dû au fait que toutes les protéines - facteurs de coagulation sanguine sont synthétisées dans le foie).

Lors de l'inoculation du sang pour la stérilité, en règle générale, les micro-organismes sont détectés.

Si les données des études de laboratoire et instrumentales sont ambiguës, une laparoscopie diagnostique peut être recommandée. Une caméra et des instruments spéciaux sont insérés dans la cavité abdominale, permettant, si nécessaire, de retirer le contenu de l'abcès (drain).

Traitement des abcès hépatiques

Tout d'abord, un tableau diététique numéro 5 est nommé.

Le traitement des petits abcès non compliqués (jusqu'à 3 cm) commence par des méthodes conservatrices. Le patient se voit prescrire des antibiotiques à large spectre, généralement dans une combinaison de 2-3 médicaments. Tout d'abord, les médicaments sont administrés par voie intraveineuse, puis ils passent aux médicaments oraux (pour administration orale). La prise d'antibiotiques dure de 2 à 6 semaines, mais parfois elle peut durer jusqu'à six mois.

Si l'abcès mesure plus de 3 cm ou si les mesures conservatrices sont inefficaces, un traitement chirurgical est prescrit. Le plus souvent, ils utilisent une méthode moderne et peu traumatique - le drainage percutané. Sous le contrôle des ultrasons, des rayons X ou de la tomodensitométrie, une longue aiguille est insérée dans la cavité de l'abcès à travers laquelle son contenu est pompé. Ensuite, un tube mince est passé à travers la cavité de l'aiguille - drainage pour assurer une sortie constante de pus de la zone de l'abcès.

Si une origine cholangiogénique d'un abcès est suspectée après un drainage percutané, un drainage des voies biliaires (réalisé par voie endoscopique) est recommandé pour rétablir l'écoulement normal de la bile. En outre, selon les indications, un drainage laparoscopique de l'abcès peut être effectué - généralement cette manipulation est effectuée si une péritonite est suspectée.

Si pour une raison quelconque une intervention peu traumatique est impossible, l'abcès est drainé pendant la laparotomie - une opération ouverte.

En tant que traitement concomitant, des anti-inflammatoires sont recommandés pour abaisser la température, des analgésiques (y compris des narcotiques) pour les douleurs intenses, des médicaments pour restaurer l'hémodynamique (augmentation de la pression artérielle) en cas de choc, des antispasmodiques pour restaurer l'écoulement de la bile, etc..

Pendant la période de récupération, le médecin prescrit également des hépatoprotecteurs (par exemple, ursosan) pour améliorer la régénération du tissu hépatique.

Prévision et prévention

Le pronostic de l'abcès hépatique est grave: comme déjà mentionné, la mortalité atteint 30%, malgré la présence d'antibiotiques modernes à large spectre.

[1] P. S. Bushlanov, N. V. Merzlikin, E. V. Semichev, V. F. Tskhai. Tendances actuelles dans le traitement des abcès hépatiques. Bulletin de chirurgie. 2018.

Le danger d'abcès hépatique et comment traiter la maladie

L'abcès hépatique est une maladie organique qui a une étiologie purulente-inflammatoire. Le processus destructeur peut se produire indépendamment, cependant, dans la plupart des cas, il se développe à la suite d'autres maladies concomitantes. Il est recommandé de commencer un traitement approprié dès que possible, car des complications surviennent souvent, notamment une intoxication sanguine et la mort.

Quelles sont les raisons

Les abcès hépatiques sont de nature destructrice et représentent des cavités dans l'organe, à l'intérieur desquelles se trouve un exsudat purulent. Il y a de nombreuses raisons à cela, cependant, en règle générale, la maladie se développe dans le contexte d'une appendicite concomitante, d'une maladie biliaire.

Il est difficile de diagnostiquer la présence d'une cavité purulente, c'est pourquoi des experts mènent chaque année des recherches pour améliorer les mesures de diagnostic et poursuivre le traitement. Les interventions de laparotomie ont été remplacées par un drainage laparoscopique à l'aiguille fine du foyer infectieux.

Les agents pathogènes infectieux peuvent se propager au foie de plusieurs manières:

  • le long des voies biliaires (dans le contexte de la cholécystite, de la cholangite, de la cholélithiase, du néoplasme situé dans ce département);
  • le long de la circulation sanguine (en raison d'une septicémie);
  • par contact (avec appendicite, diverticulite, colite ulcéreuse).

Il existe une source d'infection traumatique - à la suite d'une blessure antérieure à un organe, lors d'une intervention chirurgicale dans ce service. Dans certains cas, le développement d'un abcès se produit dans le contexte d'une infection d'un kyste du foie (parasitaire ou non parasitaire) à partir du foyer de la carie tumorale et d'un granulome spécifique.

Il n'est pas toujours possible d'établir la source du développement de la maladie, cependant, un facteur prédisposant est une diminution de la fonction protectrice de l'organisme et du système immunitaire local.

Divers micro-organismes influencent le développement de l'abcès hépatique. Il est souvent causé par des streptocoques hémolytiques, des streptocoques aureus, des entérobactéries, Escherichia coli, Klebsiella, des micro-organismes anaérobies. La microflore mixte à l'origine de la maladie est également diagnostiquée.

Types de cavités purulentes dans le foie

Docteur en sciences médicales A.A. Shalimov en 1975 a proposé la classification suivante des abcès hépatiques en fonction du facteur étiologique:

  • abcès thrombophlébite;
  • néoplasme formé dans le contexte de la cholangite;
  • cavités formées pour d'autres raisons.

Auparavant, en 1972, O.B. Milonov et O. G. Babaev a développé la classification suivante:

Origine primaire de l'abcès hépatique:

  • bactérien: coccal, bacillaire, mixte;
  • parasitaires: amibes, ascaris, échinocoques, formes rares.

Origine secondaire de l'abcès:

  • dans le contexte d'un kyste non parasitaire;
  • dans le contexte d'une formation cancéreuse en décomposition, granulomes de nature syphilitique ou tuberculeuse;
  • dans le contexte d'autres néoplasmes de l'organe.

Origine post-traumatique de l'abcès:

  • plaie purulente ou hématome;
  • processus purulent autour d'un corps étranger dans l'organe.

En 2002, G.N. Khabas a suggéré une autre division des abcès du foie par type:

Basé sur le facteur étiologique:

  • cholangite;
  • processus purulent dans le kyste de l'opisthorchiase;
  • propagation du processus de la vésicule biliaire.

Basé sur la taille:

  • petit;
  • grande cavité;
  • combiné.

En fonction de l'étendue de la propagation du processus pathologique:

  • Célibataire;
  • plusieurs.

Sur la base des caractéristiques de l'évolution clinique:

  • simple;
  • compliqué (avec la propagation du contenu purulent dans la région abdominale, la cavité rétropéritonéale, avec le développement d'une insuffisance hépatique aiguë, une jaunisse obstructive, une hypertension portale, une pleurésie, une septicémie);
  • récurrent.

Basé sur l'état des voies biliaires:

  • avec une violation concomitante de l'écoulement du liquide biliaire;
  • sans de tels changements.

Symptômes et premiers signes de la maladie

Les manifestations cliniques de la maladie du foie sont divisées en 2 grands groupes:

  • locales, qui surviennent précisément dans la zone de pathologie inflammatoire;
  • général, concernant tout l'organisme.

Les premiers à apparaître sont des symptômes locaux qui apparaissent déjà le premier jour de la formation d'une cavité purulente. Parmi eux:

  • symptômes de douleur dans l'hypochondre droit;
  • hépatomégalie - augmentation de la taille des organes;
  • lourdeur du foie.

Le syndrome douloureux peut être de nature terne ou douloureuse, être prolongé et ininterrompu, ce qui, en règle générale, caractérise le stade avancé du développement de la pathologie. Un inconfort éclatant est présent même pendant le sommeil, irradie vers l'avant-bras, l'omoplate, la clavicule du côté de l'organe malade.

Les manifestations cliniques générales concernent le corps dans son ensemble et signalent indirectement la présence d'un abcès purulent dans le foie. Ceux-ci indiquent également d'autres maladies survenant dans le tractus gastro-intestinal..

Le premier groupe de symptômes généraux comprend:

  • la jaunisse, qui se produit souvent avec plusieurs néoplasmes de petite et moyenne taille (dans ce cas, la peau, les muqueuses et les plaques à ongles acquièrent une teinte jaunâtre);
  • éducation dans la région abdominale de l'exsudat libre (ascite).

Le deuxième groupe de manifestations cliniques courantes comprend:

  • augmentation de la température corporelle;
  • syndrome fébrile causé par un spasme des vaisseaux sanguins;
  • diminution de l'appétit;
  • perte de poids.

Diagnostique

Pour un diagnostic rapide de la pathologie, il est important de collecter en détail et avec précision l'anamnèse du patient potentiel. À cette fin, le médecin interroge le patient en détail sur le développement de pathologies concomitantes de nature chronique d'étiologie infectieuse et inflammatoire, découvre s'il existe des antécédents de maladies du tractus gastro-intestinal dans une évolution sévère, des tumeurs, des interventions chirurgicales sur la glande, des lésions d'organes.

Le médecin pose des questions sur les symptômes qui surviennent, l'intensité des manifestations, la durée de l'événement. Pour confirmer le diagnostic, des tests de laboratoire sont prescrits, en fonction des résultats desquels des changements caractéristiques sont révélés:

  • diminution de l'hémoglobine;
  • diminution des globules rouges;
  • augmentation des globules blancs;
  • augmentation de la bilirubine.

En combinaison avec des diagnostics de laboratoire, des diagnostics instrumentaux sont effectués. Une image radiographique montre une coupe allégée avec exsudat liquide à l'intérieur, exsudat libre dans la section pleurale, limitation de la mobilité du diaphragme droit.

À l'échographie, la zone fluide, qui est l'abcès, les caillots de masses purulentes, est révélée, et la taille et la topographie du néoplasme sont également identifiées. Une biopsie à l'aiguille fine de la cavité est souvent réalisée en même temps que l'échographie. Le matériel biologique prélevé est soumis à une analyse histologique.

L'imagerie par résonance magnétique et la tomodensitométrie déterminent le nombre et l'emplacement de l'abcès, la taille du néoplasme, ce qui vous permet de choisir la tactique de traitement et le plan de la chirurgie. S'il existe des contre-indications à de telles études, des mesures telles que l'angiographie et la numérisation radio-isotopique de l'organe sont prescrites..

L'analyse différentielle de cette pathologie hépatique est réalisée avec des maladies telles que l'abcès sous-phrénique, la pleurésie purulente, la cholécystite purulente.

Méthodes de traitement

Un abcès hépatique non compliqué nécessite un traitement conservateur. Dans ce cas, la thérapie est prescrite avec la sélection de médicaments efficaces qui vous permettent de vous débarrasser des symptômes désagréables..

Si, au cours de l'observation dynamique et de l'examen de contrôle, aucune dynamique positive dans l'état général n'est trouvée, une intervention chirurgicale est prescrite.

Médicament

Le traitement médicamenteux du foie est effectué à l'aide des médicaments suivants:

  1. Analgésiques. Le kétoprofène est souvent utilisé par voie intramusculaire ou intraveineuse. La durée du traitement ne dépasse pas 5 jours. Le dosage est déterminé individuellement..
  2. Antibiotiques (si indiqué). La ceftriaxone est prescrite pendant 5 jours, administrée par voie intraveineuse ou intramusculaire. Un autre agent antibactérien efficace dans le traitement des abcès internes est le métronidazole, administré pendant une période de 5 jours, administré par voie intraveineuse..
  3. Antifongique (comme indiqué). Cela peut être une dose unique de fluconazole.
  4. Antispasmodiques à action myotrope. L'un d'eux est Drotaverin sous forme de comprimés. La posologie et la durée du traitement sont déterminées par le médecin..

En association avec un traitement médicamenteux, un régime spécial est prescrit.

Nutrition

L'abcès du foie nécessite une nutrition adéquate. Ceci est particulièrement important si une personne a subi une intervention chirurgicale sur un organe. Il est nécessaire d'inclure des aliments dans le régime alimentaire, qui comprend du rétinol, de l'acide ascorbique, des vitamines B. Les premières semaines après la chirurgie, les aliments sont consommés sous forme râpée. Un régime alimentaire pour une maladie du foie est essentiel.

Il est permis d'inclure dans le régime:

  • soupes aux céréales;
  • poulet, poisson, purée de bœuf;
  • œufs de poule à la coque;
  • betteraves et carottes bouillies;
  • pommes cuites;
  • produits laitiers fermentés à faible teneur en matières grasses;
  • bouillon de fruits et baies, gelée.

Opérationnel

Souvent, un traitement chirurgical des abcès hépatiques est prescrit. Dans ce cas, la méthode laparoscopique est utilisée, ce qui implique l'introduction d'instruments à aiguilles minces dans l'organe, le drainage du néoplasme pathologique avec la création d'une voie pour l'exsudat purulent..

Après la chirurgie, des médicaments antibactériens sont prescrits pour réduire le risque de complications..

Prévention et pronostic

L'abcès hépatique est une maladie plus facile à prévenir qu'à combattre et à combattre ses conséquences négatives. Les mesures préventives comprennent le respect des règles d'hygiène personnelle, le traitement rapide des maladies infectieuses, la purification de l'eau potable à l'aide d'un filtre.

Pour exclure la possibilité de conséquences négatives, il est important de consulter un médecin dès les premiers symptômes alarmants, plus la pathologie est diagnostiquée tôt, plus le pronostic est favorable.